AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dead Master

avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 12/03/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Master
★ Age : Plus que tout le monde, mais personne ne saura jamais combien précisément. Un petit indice, cela fait plus d'une dizaine d'année que je règne sur Undai Gakuen !
★ Relationship:

MessageSujet: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Lun 2 Avr - 17:53

La journée allait être remplie de surprises, en arrivant ce matin dans mon bureau, j’avais eu la chance de découvrir une note laissée par Yume disant que j’avais « cours » dans l’arène. J’imagine que vous êtes aussi étonnés que moi d’apprendre que j’allais enseigner quoi que ce soit à des jeunes élèves, moi, la grande directrice ermite qui ne sortait de son bureau qu’à la recherche d’un quelconque divertissement, se voyait obliger de travailler ! Si ce n’était pas honteux d’oser faire quelque chose de tel à une personne de mon envergure, mais je n’avais pas le choix en vue de ce petit mot tendrement écrit :
« Dead Master - arène - nouveau - première fois - Ryan - Rhees - colocataires chambre - Va y - Apprends leur - Tuer toi - Si tu n’y vas pas ! »
Ce furent les seuls mots que je retenais de la lettre, évidemment, celle-ci avait été mieux écrite que comme je l’avais décrite plus haut mais c’était le plus important à retenir. Prenant place sur mon siège, je cherchais les dossiers des dénommés Ryan et Rhees. Trouvant ceux-ci, un petit sourire se dessina sur mes lèvres en remarquant que j’allais avoir affaire à un nain et une tête d’anguille. Mon dieu, je me demandais déjà quelles allaient être leurs robes de combats. Je voyais bien le dénommé Rhees en habit de schtroumpf tandis que la tête blonde allait peut être se pavaner en ballerines … Une journée sans doute divertissante, m’attendait.

Voyant qu’il me restait une petite heure avant que j’ais rendez-vous devant l’arène avec les deux jeunes hommes, je m’accordais un moment de pause. Celles-ci étaient relativement simples, dormir, prendre un thé, dormir, lire un livre, regarder la télé, lire, dormir. On ne pouvait pas rêver mieux, n’est-ce pas ?

Ce n’est que vers midi que le réveil que j’avais branché précédemment, me réveilla. Sachant qu’il était temps de partir, je ne trainai pas à me lever de mon siège me servant occasionnellement (tout le temps) de lit. A cette heure-ci, les secondes ne devaient plus être en cours, regardant rapidement l’horaire pour m’assurer que je ne bougeais pas pour rien, je soupirais en enfilant mes chaussures et me diriger d’un pas rapide vers l’arène. Je n’arrivais jamais à retenir leurs horaires, qu’importe les classes. Cela paraissait logique étant donné que je n’étais pas celle qui avait créé ces grilles, j’avais laissé Yume organiser cela pour moi. Je ne m’en sortais jamais avec ce genre de chose, faire attention que les profs ne travaillent pas trop, que deux classes ne soient pas en même temps dans la même classe ou avec le même prof … Très peu pour moi.

En arrivant devant l’arène, vêtue de mon apparence de jeune demoiselle d’une vingtaine d’années, je me posais contre un poteau métallique se trouvant à côté de l’infrastructure gigantesque que formait la plate-forme de combat, entourée par les eaux également.

- Voilà un Vendredi qui s’avérera amusant.

Tirant légèrement sur le col de mon chemisier, je profitais de mon attente pour faire disparaître les quelques plis s’étant formés sur mes habits, ainsi que me recoiffer légèrement et redresser mes lunettes. A vous de venir, mes petits chatons.

____________________________

★ Dead Master ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Mar 3 Avr - 20:42

Il est 8 heures… mon réveil sonne, il est temps pour moi de me lever afin d’attaquer ma deuxième journée à Undai Gakuen. C’est difficile ce matin, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas levé si tôt ; dans la rue je faisais ce que je voulais et je dormais autant que je veux.
En me levant, j’aperçus mon coloc’ qui n’était pas encore réveillé. Il avait dû passer une bonne partie de la nuit sur son ordinateur, apparemment, il discutait avec quelqu’un.

Enfin bref, je regardais vite fait mon emploi du temps pour voir que ce mardi matin, on commençait à 10 heures… oh le boulet. C’est sans doute pour cette raison que Ryan dormait encore, alors que moi… je m’étais réveillé une heure trop tôt. Ma journée commençait bien mal, d’autant plus en découvrant mes cours du matin… français et mathématiques. Heureusement que les cours de matérialisation l’après-midi rattrapaient le coup, j’avais hâte.
En tout cas, maintenant que j’étais réveillé et que j’avais une heure a tué, autant en profiter pour faire quelque chose d’utile… je regardais les livres posés sur le bureau : anglais, japonais, math… toute cette lecture m’a donné faim. J’allai profiter de ce temps pour me faire un maxi petit déjeuner. Je fis donc vite fait un tour dans la salle de bain histoire de me faire une petite toilette du matin, pris mes hab… un uniforme !!! C’est quoi cette blague, je n’allai tout de même pas porter ça………………………………………………………………………………………………. eh bin si, je l’ai mis, une chemise blanche avec une cravate rouge blazer et chaussures noires. M’enfin, j’avais toujours mon casque avec mes lunettes, une partie de mon identité que je pouvais garder. C’est donc ainsi vêtu que je me rendis à la cafétéria.

Le reste de la matinée passa lentement… très, très lentement. Cependant, pendant l’entre cours, une nouvelle vint me titiller l’esprit et me redonner la pêche. Une annonce par haut-parleur convient les secondes par groupe de deux à l’arène entre midi et 13 heures pour une découverte de l’arène avec notre chère directrice. Depuis que je l’avais vu, j’avais envie de la revoir et de l’essayer… l’arène pas la directrice. Je me demandais toujours comment c’était à l’intérieur ? Kaïla m’avait parlé de matérialisation d’armes et du corps mais j’avais envie de le voir de mes propres yeux. D’après ce que j’avais pu entendre, je me retrouvais avec Ryan, mon colocataire… une bonne occasion de faire plus ample connaissance.
A midi tapante je me rendis donc à l’arène, passant par le parc et passant devant le centre commercial. Bien sûr j’avais fait un rapide détour par la case cafet pour prendre un sandwich, je ne savais pas combien de temps ça allait durer et je ne voulais pas prendre le risque d’aller en cours l’estomac vide.
Une fois là-bas, il n’y avait qu’une seule personne de déjà arrivée, une jeune fille d’environ 20 ans. La directrice n’était même pas encore là, quel honte, et c’est comme ça qu’on montre l’exemple… ah bravo.

- Scuse-moi ? Tu sais si la directrice est déjà rentrée ?

J’étais surexcité et je n’avais qu’une envie, rentrer à l’intérieur.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan J. Anderson

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 21
Localisation : On est curieux, hein ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: XIII
★ Age : *calcule* 180 mois !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Mer 4 Avr - 19:46

Debout 9h 15.

Mon réveil sonne. Je sors la tête des couvertures et envoie mon engin de torture contre le mur. Je me demande toujours comment, mon réveil, fait pour supporter tout les coups qu’il prend le matin. Il est plus résistant qu’Axel… Lui il s’évanouie, à chaque fois que je l’assomme. Ouais, enfin, c’est un peu le but, quand même, qu’il s’évanouisse… Enfin bref.

Je me lève donc, et étire mes membres, un par un, j’ai quelques os et articulations, qui craquent, et tout mon corps se détend. Je passe par la case salle de bain, pour me laver. Prenant le premier shampoing qui me vient sous la main, je me nettoie les cheveux, et le reste du corps. Et une fois frais et dispo, sort pour m’habiller. Je fixe du regard, l’habit noir qui se trouve être mon uniforme. Si mon regard pouvait brûler, genre cyclope dans les X-men, le vêtement ne serait plus qu’un bout de tissu, cramoisie. Mais comme je ne suis pas cyclope. Le… truc en toujours en vie. Pourtant moi, qui est l’habitudes, des uniformes, a cause de mes études en Angleterres, et du Gang… Je trouve, que ce truc atteint la première place, dans mon « hall of Shame » des uniformes… Mais je vais quand même devoir le porter... La chemise blanche me gratte, et le pantalon, est trop raide. Super…

Ronchonnant, je prépare mon sac, et regarde mon emploie du temps. Alors se matin… J’ai Français et Math. Je range mon emploie du temps, et me dirige vers la cantine. Je m’achète de quoi grignoté et jette un coup d’œil à ma montre. 9h59. Je vais devoir courir, pour arriver à l’heure… Je dévale les escaliers, les remontes, pour me trouver dans ma salle. J’arrive en même temps, que le prof et je m’installe sur ma chaise, au fond de la classe. Le prof nous annonce, que la dirlo, prendra les secondes deux par deux cette semaine tout les midis. Comme mon nom est au début de la liste, je dois passer aujourd’hui avec mon camarade de chambre. Quoi ! Mais je n’ai pas envie de me battre contre mon Otouto, moi… Je vais le blesser...

Enfin Bref. Je me rendors, pendant que le prof fait son cour, me disant, que je demanderais ses notes à Rhees. Mais quelques temps plus tard, la sonnerie stridente de midi, me sort de ma torpeur. Je ramasse mes affaires et traines les pieds, jusqu’à l’arène. Je descends les 3 étages, au rez-de-chaussée, je sors par la cour, contourne le bâtiment, passe devant le centre commercial, Et me voila à destination. Rhees, et une fille d’une vingtaine d’année sont déjà présents. Mon Otouto est en train de lui parler :

-Scuse-moi ? Tu sais si la directrice est déjà rentrée ?

Je passe derrière lui, et m’incruste dans la direction.

- En voilà une manière, de parler à une dame ! Je te montre :
Excusez-moi, mademoiselle. Nous cherchons Mme. La directrice. L’auriez vous vu entrer dans l’arène, par hasard ?


Plus focu, tu fait pas.

___
[HRP : Je sais c'est nul, mais je n'avais pas d'inspiration.]

____________________________
~I'm a nobody. ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Master

avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 12/03/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Master
★ Age : Plus que tout le monde, mais personne ne saura jamais combien précisément. Un petit indice, cela fait plus d'une dizaine d'année que je règne sur Undai Gakuen !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Mer 4 Avr - 20:28

Le premier gamin arrivait déjà au loin, détaillant celui-ci, je sus directement qu’il s’agissait du dénommé Rhees. Petit, des lunettes de ski sur la tête et l’uniforme de Undai, quel beau mélange. En arrivant à ma hauteur, celui-ci me détailla rapidement avant de me demander de sa voix masculine :

-Scuse-moi ? Tu sais si la directrice est déjà rentrée ?

Je ris ou je pleure ? C’était vrai que je ne me présentais que très rarement devant les élèves, mais tout de même ! Croyez-vous vraiment qu’une personne saine d’esprit pouvait rester plantée devant l’arène sans que ce ne soit la directrice, qui attendait tranquillement les élèves avec qui elle avait cours en ce jour ensoleillé ? Non, un élève normal se précipiterait dans l’arène.

- En voilà une manière, de parler à une dame ! Je te montre :
Excusez-moi, mademoiselle. Nous cherchons Mme. La directrice. L’auriez vous vu entrer dans l’arène, par hasard ?


Sans que je n’eus le temps de répondre au premier, une tête blonde apparu en passant devant le nain. Regardant premièrement les deux individus se trouvant devant moi, je soupirais en remontant légèrement mes lunettes. Prenant un ton plutôt amical en affichant un petit sourire, je leurs répondis :

- Il ne sert à rien de chercher une personne qui se trouve devant vous, Rhees-Kun et Ryan-Kun, n’est-ce pas ?

Leur tournant le dos, je me dirigeais vers l’entrée de l’arène. Regardant le mur invisible qui activait les robes de combats, je traversais celui-ci en un instant. Mon corps se voilait de flammes vertes jusqu’à ce que ma robe de combat apparaisse. Une simple tunique noire sous laquelle un collant se forma. A mes pieds, se tenaient des talons hauts. Mes habits n’avaient pas spécialement quelque chose d’étrange, seul mon physique changeait. Des cornes étranges se dressèrent sur ma tête, je pouvais sentir la petit queue de démon se former tandis que mes ailes de chauve-souris se déployèrent dans les airs. J’aime les rimes.

Me retournant pour voir les deux jeunes hommes traverser l’arène, j’attendais avec impatience que leurs cristaux s’illuminent quand ils franchiront la limite entre le monde réel et l’arène. J’étais également curieuse de voir comment ceux-ci allaient se transformer. Bien que les armes doivent être matérialisée avec le vouloir et l’entraînement des élèves, leurs habits étaient propres, ceux-ci se matérialisaient d’eux-mêmes en entrant dans l’arène ou encore, une fois en première, selon le bon vouloir de leurs possesseurs.

- N’ayez pas peur, suivez-moi. Je ne suis pas méchante et je ne tue que très rarement mes élèves, de plus, ce n’est ni un combat, ni un entraînement, alors il n’y a vraiment aucune raison de rester planté là comme deux nabots.

Leurs affichant un petit sourire, je regardais le sol en échiquier de l’arène pour finalement regarder les alentours. Ce même ciel toujours blanc gris, cette lune qui gouverne les lieux, ces pierres et ces croix à perte de vue. Rien ne changeait ici, seuls les quelques élèves se trouvant derrière nous étaient différents. Aucun ne combattait, ils ne faisaient que s’entraîner à user de leurs matérialisations. Une chose de bien, nous ne risquons pas d’être dérangé au moins.

____________________________

★ Dead Master ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Ven 6 Avr - 21:59



- En voilà une manière, de parler à une dame ! Je te montre :

Je tournai la tête et aperçus Ryan, mon colocataire qui était arrivé à son tour. Il se plaça devant moi et reformula la question que je venais de poser d’une manière plus… respectable dirons-nous.

-Excusez-moi, mademoiselle. Nous cherchons Mme. La directrice. L’auriez vous vu entrer dans l’arène, par hasard ?

Notre interlocutrice soupira et remonta ses lunettes avant de nous répondre.

- Il ne sert à rien de chercher une personne qui se trouve devant vous, Rhees-Kun et Ryan-Kun, n’est-ce pas ?

Ah bon, la directrice se trouvait devant nous… Où ça ? Je décalai légèrement ma tête afin de regarder derrière la demoiselle si elle n’était pas cachée par cette dernière mais sans voir personne. La jeune fille nous tourna le dos et se dirigea vers l’arène. Pas possible… c’était elle la directrice, elle paressait si jeune, elle pouvait même se confondre parmi les élèves. Je me tournai vers Ryan, haussant les épaules et affichant une mine interrogatrice.
Portant à nouveau mon intention sur la jeune femme, je la vis disparaitre à travers un mur invisible… trop cool. Le moment tant attendu était arrivé… celui de rentrer dans l’arène. Depuis ma visite j’avais eu envie d’y pénétrer et c’est le grand jour. Cependant, je restai perplexe et avais une certaine appréhension de ce que j’allai voir derrière.

- N’ayez pas peur, suivez-moi. Je ne suis pas méchante et je ne tue que très rarement mes élèves, de plus, ce n’est ni un combat, ni un entraînement, alors il n’y a vraiment aucune raison de rester planté là comme deux nabots.

Quand faut y aller… sans plus attendre je me jetai à sa suite et là, le moment fut magique. Mon corps se consuma dans un déluge de flammes noires laissant peu à peu apparaître la tenue du guerrier de mes rêves… Susanoo. Une longue tunique noire se vit surmonter d’un plastron de cuir rouge. Une longue et belle chevelure noire apparue sur ma tête couvrant mon œil droit d’une mèche sombre. Le brasier s’estomper dans mon œil gauche dans une espèce de tourbillon laissant un motif sombre dans cette pupille d’un rouge sang écarlate.

Une fois cette transformation terminée, je retrouvai mes esprit et pus admirer ma nouvelle tenue ; ainsi que celle de la directrice qui s’était changé en un espèce de démon à corne et avec une queue pointue. Sa tenue par contre n’avait pas vraiment changé comparé à moi. Je regardais autour de moi le décor qui peignait l’ensemble de l’arène… un sol en échiquier, surmontait de pierre et de croix. Mais le plus frappant restait cette immense lune qui surplombait l’ensemble du terrain. J’avais hâte de découvrir la nouvelle forme de Ryan et de commencer l’apprentissage de la matérialisation.



____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan J. Anderson

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 21
Localisation : On est curieux, hein ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: XIII
★ Age : *calcule* 180 mois !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Mar 10 Avr - 14:05

Il ne sert à rien de chercher une personne qui se trouve devant vous. Rhees-kun, et Ryan–kun, n’est ce pas ?

Quoi ! C’est elle la dirlo, je m’imaginais une vielle genre McGonagall dans Harry Potter. Elle est vachement jeune en fait ! Mouais… Elle est peut être comme Tsunade dans Naruto, à cacher sa véritable apparence. A mon avis, sous son déguisement, ca doit être une vielle peau. Elle doit toute ridée… Je pari que c’est une vieille fille, et son bureau doit puer le chat. Animal quel doit avoir en quantité phénoménal, dont 5 d’entre sont mort écraser par une voiture. Je suis sur, que lorsqu’ ont est convoquer dans son bureau, elle prend sa véritable apparence, et commence à radoter, en nous montrant, les photos des ses matou ! La torture…

Enfin bref. C’était dure à croire, qu’une belle, et jeune fille comme elle soit la dirlo, et Rhees, ne semblait pas plus convaincu que moi, vu la regard interrogateur qu’il me jeta…

- N’ayez pas peur, suivez-moi. Je ne suis pas méchante et je ne tue que très rarement mes élèves, de plus, ce n’est ni un combat, ni un entraînement, alors il n’y a vraiment aucune raison de rester planté là comme deux nabots.

Je crois que Rhees, doit se sentir visé...
La directrice passa sous la barrière de l’arène et disparue. Encore une preuve, que ce lycée, n’est pas normal. Mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet. Alors, le grand jour est arrivé… Je vais devoir me battre. Pour une fois, que ce ne sera pas dans une guerre de gang. Je vais pouvoir enfin, me détendre. Mais bon…. Je ne vais tuer personne… Peut être…

Rhees, traversa la barrière a son tour, Et il disparu. Je commençais à sauter sur place. Mes mains me démangeais, et j’étais heureux de ne pas avoir amener mes dagues. Sinon, matérialisation ou pas, et Rhees-Otouto ou pas, il aurait eu des morts… Enfin bref. Je traversai la barrière à mon tour et des flammes Noires m’enveloppèrent. Je ne sentais pas de chaleur, pourtant elles brulaient mon T-shirt et laissaient sur mon torse nu des arabesques noires. Les flammes se rassemblèrent au niveau de mon épaule droit, et disparurent, laissant une énorme croix noire à la place. Je me regardai... Tout mon corps était couvert de dessin. Ces derniers pulsaient, en même temps que mon cœur et brillaient d’un noir corbeau. Un pantalon noir avec une armure au niveau des tibias remplaça mon jean, et un T-shirt à manche court avec lui aussi un plastron en acier, me couvrit le torse. Laissant ma nouvelle crois visible. Mes baskets furent remplacées par des rangers noires et à semelles compensées. Le tout fut couvert par un long manteau noir, avec capuche et des chaines d’argent. Il me tombait me tombait jusqu’aux pieds. L’exacte copie, du manteau de l’organisation…. Je remarquait, aussi, que ma chevelure doré, avait pris une teinte orangée avec des mèches noires….

En gros… J’avais la classe…. Je jetais un regard autours de moi et remarqua un monstre cornu… La dirlo, c’est certain… Et un homme brun. Depuis quand était’ il là, lui ? Il était vraiment bien gau… Ouais nan, C’était Rhees . Dommage, que même sous cette forme, il devait être hétéro…

Mais qu’est ce qu’on fait maintenant ?

____________________________
~I'm a nobody. ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Master

avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 12/03/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Master
★ Age : Plus que tout le monde, mais personne ne saura jamais combien précisément. Un petit indice, cela fait plus d'une dizaine d'année que je règne sur Undai Gakuen !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Mar 10 Avr - 15:06

Les deux jeunes hommes passèrent enfin la barrière sous mon regard curieux, voyant la première transformation de Rhees, je souriais en voyant celui-ci dans une armure. Une sorte de samouraï peut être, c’était assez utile, avec autant de métal sur lui, cela lui faisait une bonne protection, mais les couleurs rougeâtres de son armure me rappelaient brièvement celle d’une autre personne que j’eus connue autre fois. Soit, cela était une autre histoire. Quand Ryan passa à son tour la barrière invisible de l’arène, son corps s’enflamma complètement, traçant sur son chemin sa robe de combat. Ils étaient tous les deux resplendissants, magnifiquement apte pour la suite.

Levant la main vers les deux jeunes hommes qui s’admiraient encore, je me décidais de prendre la parole, en pointant premièrement la lune.

- Vous voyez cette lune gigantesque ? Elle est présente afin de prévenir les combattants dans l’arène en cas de combat. Si elle vire au rouge, il est demandé à tous ceux qui ne veulent pas prendre part à une bataille, de s’en aller vers les gradins. Une fois qu’elle retourne au blanc/gris, l’espace est libre pour les entraînements. La lune réagit aux sentiments des combattants, mais cela ne veut pas dire que si quelqu’un est alimenté par la volonté de combattre quelqu’un, qu’elle s’illuminera d’un rouge sang.

Autant donner toutes les explications avant de commencer quoi que ce soit, et pour ce fait, parlons également des alentours de l’arène.

- Comme vous pouvez le voir, l’arène n’a pas de fin, on ne voit jamais le bout de celle-ci. Vous pouvez passer des journées entières à l’explorer, vos pas vous ramènerons toujours au même endroit, ici en l’occurrence. C’est aussi pour cette raison que peu de gens s’entraînent dans les endroits non-visibles de l’arène.

Une chose de faite, devrais-je encore parler d’autre chose avant de passer directement au sujet de la matérialisation ? Non, je ne crois pas.

- Maintenant, passons à l’essentiel. Vous venez de faire votre première matérialisation, ces habits que vous portez se créeront directement quand vous passerez le mur de l’arène. Mais savoir matérialiser ses vêtements est quelque chose d’inné en vous depuis que vous portez une pierre de matérialisation.

Pointant du doigt le bracelet de Rhees dont une petite pierre bleue était incrustée, je continuais d’un ton toujours aussi amusé :

- Cependant, il vous faudra acquérir de la puissance et de la maîtrise pour pouvoir matérialiser une arme. Par exemple, ceci.

D’un claquement de doigt, je fis apparaître ma faux dans ma main. Pointant celle-ci sur les deux jeunes hommes, d’un mouvement rapide, ma faux noire se transforma en une arme à feu. Doubles canons, un habillage en acier incassable, une légèreté déconcertante et capable de tirer ses balles les unes après les autres à l’infini. Une recharge sans limite en somme.

- Voyez-vous ? Maintenant, je vais vous demander de vous concentrer sur une image quelconque dans votre tête. Que ce soit un jouet ou une plante, concentrez vous dessus. Une fois que vous avez cette image encrée devant vos yeux, essayez de la matérialiser. Pour ce faire, c’est assez simple, il vous faut simplement y penser fortement.

Croisant les bras après avoir fait disparaître ma matérialisation, j’attendis que les deux garçons s’exécutent pour poursuivre mon « cours ». Dieu, que je détestais enseigner quoi que ce soit à ces enfants, non pas que je ne me plaisais pas en leurs compagnies mais c’était tout comme.

HRP: Rhees : Evite de mettre des images aussi sombres, il est difficile de lire ton texte à cause de celles-ci :)

____________________________

★ Dead Master ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Lun 16 Avr - 20:18

Alors que j’étais toujours omnibulé par mon nouvel aspect, mon colocataire fit à son tour son entrée dans l’arène. Des flammes noirs l’enveloppèrent lui aussi… était-ce pareil pour toutes les premières années ou était-ce juste une coïncidence incroyable ?
Enfin bref, c’est un nouveau Ryan qui apparut devant moi, arborant une longue veste noire ainsi qu’un attirail complet de protection en acier… pas mal. Il fallait avouer que cet aspect de l’arène était plutôt… surkiffante !
Maintenant, on était prêt. Qu’elle était la suite du programme ? Un combat à mort l’un contre l’autre ? Un match handicap à deux contre un contre la directrice... ça pouvait être fun ?!

- Vous voyez cette lune gigantesque ? Elle est présente afin de prévenir les combattants dans l’arène en cas de combat. Si elle vire au rouge, il est demandé à tous ceux qui ne veulent pas prendre part à une bataille, de s’en aller vers les gradins. Une fois qu’elle retourne au blanc/gris, l’espace est libre pour les entraînements. La lune réagit aux sentiments des combattants, mais cela ne veut pas dire que si quelqu’un est alimenté par la volonté de combattre quelqu’un, qu’elle s’illuminera d’un rouge sang.

Que de mystères qui entouraient cette lune… j’avais hâte de la voir se teinter de rouge, de voir ce que ça donnait et surtout, de pouvoir observer le fabuleux combat qu’une telle robe astrale promettait.

- Comme vous pouvez le voir, l’arène n’a pas de fin, on ne voit jamais le bout de celle-ci. Vous pouvez passer des journées entières à l’explorer, vos pas vous ramènerons toujours au même endroit, ici en l’occurrence. C’est aussi pour cette raison que peu de gens s’entraînent dans les endroits non-visibles de l’arène.

D’accord. Jusqu’à maintenant rien de bien compliqué. Quand est-ce qu’on rentrait dans le vif du sujet… le combat ?!

- Maintenant, passons à l’essentiel. Vous venez de faire votre première matérialisation, ces habits que vous portez se créeront directement quand vous passerez le mur de l’arène. Mais savoir matérialiser ses vêtements est quelque chose d’inné en vous depuis que vous portez une pierre de matérialisation.

Elle montra alors le bracelet bleu que je portais au poignet gauche… c’était donc ça cet étrange bijou bleu qu’on nous avait remis à notre arrivée, il ne servait pas seulement à différencier les différentes promotions… mais aussi à se matérialiser.

- Cependant, il vous faudra acquérir de la puissance et de la maîtrise pour pouvoir matérialiser une arme. Par exemple, ceci.

Elle fit alors apparaître une énorme faux qu’elle pointa dans notre direction puis la transforma en arme à feux en à peine quelques secondes… incroyable

- Voyez-vous ? Maintenant, je vais vous demander de vous concentrer sur une image quelconque dans votre tête. Que ce soit un jouet ou une plante, concentrez vous dessus. Une fois que vous avez cette image encrée devant vos yeux, essayez de la matérialiser. Pour ce faire, c’est assez simple, il vous faut simplement y penser fortement.

Il ne fallait pas me le répéter deux fois… la directrice croisa les bras et je m’exécutai aussitôt. Pourquoi se contenter d’en faire apparaitre que un. Je voulais matérialiser et une plante et un jouet, en commençant par la plante. Dans ma tête, je pensais à un beau et fier chêne, immense et robuste… mais lorsque je me concentrai pour le matérialiser, seul un petit arbuste apparu, à peine plus grand que moi dans la réalité, j’étais dégouté mais je ne baissai pas les bras pour autant… au tour du jouet. Je voulus faire apparaitre un ballon de handball, un sport que j’adorais… mais encore une fois, seul un ballon de baudruche se matérialisa.

Je n’étais pas très fier de mon premier essai mais j’attendais de voir le résultat de Ryan avant de me lancer la première pierre.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan J. Anderson

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 21
Localisation : On est curieux, hein ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: XIII
★ Age : *calcule* 180 mois !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Dim 6 Mai - 12:43

Maintenant, tout le monde était près ! Baillant en me grattent la nuque, je remarquais enfin le paysage autour de moi. Ha… On ne se trouverait pas dans un film d’horreur ?

- Vous voyez cette lune gigantesque ? Elle est présente afin de prévenir les combattants dans l’arène en cas de combat. Si elle vire au rouge, il est demandé à tous ceux qui ne veulent pas prendre part à une bataille, de s’en aller vers les gradins. Une fois qu’elle retourne au blanc/gris, l’espace est libre pour les entraînements. La lune réagit aux sentiments des combattants, mais cela ne veut pas dire que si quelqu’un est alimenté par la volonté de combattre quelqu’un, qu’elle s’illuminera d’un rouge sang. Comme vous pouvez le voir, l’arène n’a pas de fin, on ne voit jamais le bout de celle-ci. Vous pouvez passer des journées entières à l’explorer, vos pas vous ramènerons toujours au même endroit, ici en l’occurrence. C’est aussi pour cette raison que peu de gens s’entraînent dans les endroits non-visibles de l’arène.

Même pas peur ! C’est le lieu parfait pour jouer à cache-cache ! Et quand est-ce qu’on combats ?

- Maintenant, passons à l’essentiel. Vous venez de faire votre première matérialisation, ces habits que vous portez se créeront directement quand vous passerez le mur de l’arène. Mais savoir matérialiser ses vêtements est quelque chose d’inné en vous depuis que vous portez une pierre de matérialisation.

La directrice montra le bracelet de Rhees… Ha… Il servait à ça ce truc ! Je croyais que c’étais juste pour nous différencier…

Cependant, il vous faudra acquérir de la puissance et de la maîtrise pour pouvoir matérialiser une arme. Par exemple, ceci.

Dans sa main apparue une grande faux. Dont la lame reflétait la lune… avant de la retransformé en arme à feu ! C’est qu’elle à la classe la dirlo. Elle venait de remonter dans mon estime !

Voyez-vous ? Maintenant, je vais vous demander de vous concentrer sur une image quelconque dans votre tête. Que ce soit un jouet ou une plante, concentrez vous dessus. Une fois que vous avez cette image encrée devant vos yeux, essayez de la matérialiser. Pour ce faire, c’est assez simple, il vous faut simplement y penser fortement.

AH bon ? C’était aussi simple que ça ? Je fermais les yeux pour me concentrer et décida de commencer par quelque chose de simple. Un Rubix cube. Je m’imaginais la cases colorées une par une et leur emplacement… Sauf que… En rouvrant mes yeux. Ce n’était pas un rubix cube que j’avais sous les yeux. Mais quelques lego… Ha Ok… Ne désespérant pas. Je choisis de créer une plante. Je me décidai, sur des ronces. Et là encore, en ouvrant les yeux, ce n’était pas des ronces qui m’attendais, mais un tas d’épines… Je n’étais vraiment pas doué… Jetant un coup d’œil à Rhees, je me vis regarder avec regret un petit arbuste et un ballon de baudruche. Bah, au moins, je n’étais pas le seul…


HRP : Désolé pour le long retard ! Mais entre mon stage d'archéologie et mon plâtre ! Je n'ai vraiment pas eu le temps ! Et essayer de taper avec un bras en écharpe ! Moi j'y arrive pas !!

____________________________
~I'm a nobody. ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Master

avatar

Messages : 637
Date d'inscription : 12/03/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Master
★ Age : Plus que tout le monde, mais personne ne saura jamais combien précisément. Un petit indice, cela fait plus d'une dizaine d'année que je règne sur Undai Gakuen !
★ Relationship:

MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   Dim 6 Mai - 13:57

Me voilà donc plantée devant les deux élèves, restant sans bouger, je fixais avec attention les gestes et les expressions du jeune Rhees. A ce que je pouvais voir, ils avaient sans doute conclu de faire chacun à son tour, tant mieux en quelque sorte, je ne devrais pas m’ennuyer à porter mon attention sur les deux jeunes hommes en même temps. Autant que je pensais à ce que je disais, le jeune Rhees commença son travail, se concentrant longuement, il commença par matérialiser ce qu’il semblait être … une plante ? Non, j’aurai plutôt décris cela comme étant un arbre mort ou encore, tout simplement du bois. Première remarque de ma part ? Il était nul. Deuxièmement, sans doute satisfait de sa … création, il se décidais à matérialiser autre chose, se croyait-il surpuissant ? Sans doute, puisque bien que cela soit minable il réussit à matérialiser un jouet, un ballon de baudruche plus précisément. Bien que cela ne soit pas formidable, la forme y était … M’oui, je le change de classement, il passe de la catégorie des ratés à celle des ratés qui s’en sorte pour devenir bons … un jour.

Une fois ces prouesses accomplies, passons à Ryan. Le beau, le grand, le vaillant Ryan qui … qui n’arrivera à rien. Rien, était un grand mot, monsieur avait réussi à matérialiser des legos. Sérieusement, c’était pour voir des choses si pitoyables que je m’étais déplacée ? Quoi qu’il en soit, je ne montrais pas ma déception, en tant que professeur et personne expérimentée aussi bien avec les incapables de leur genre qu’avec les autres, je me devais de les encourager.

- C’est un bon début, peu de gens arrivent du premier coup à matérialiser quelque chose. Bien que ce ne soit pas grand-chose, je suis déjà contente.

Premier mensonge, ils étaient nuls et moi je les invitais à poursuivre dans cette voix en leur disant qu’ils étaient doués. D’un mouvement sec de la main, je matérialisais un fauteuil sur lequel je pris place, tendant les jambes avant de les rabattre sur ma gauche, je m’étendis légèrement avant de reprendre la parole.

- Maintenant que vous avez compris « comment matérialiser », il faut que vous appreniez à matérialiser exactement ce que vous voulez. Et pour ce fait, je vais vous faire, faire un petit exercice.

Tendant ma main devant les deux garçons, je matérialisais deux balles blanches et j’invitais les garçons à le prendre. L’exercice était simple, réussir à transformer cette petite balle en un ballon de foot. Rien de bien extraordinaire n’est-ce pas ? Mais avec ces deux là, allez savoir ce qu’il va se produire.

- Essayez de la rendre plus grande premièrement. Une fois qu’elle est plus grosse, imaginez des détails sur la balle, comme des taches, des carrés, des lignes, à vous de voir. En tout cas, je veux que votre résultat ressemble à ça.

Tout en appuyant mes mots, je matérialisais une balle de football dans mes mains pour être sûre qu’ils arrivent à visualiser parfaitement ce que je leur demandais.

- Aucun de vous ne sortira tant que cet exercice ne sera pas fini.

Un ordre ? Rien que ça ?

____________________________

★ Dead Master ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )   

Revenir en haut Aller en bas
 

La première fois (PV: Rhees - Ryan - Deady )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» Cherche partenaire pour une première fois ! [En cours]
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Première nuit dans Dreamland...
» Une nouvelle fois au sommet.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Arène-