AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nouvel arrivant, nouvelle victime ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yomi Tsuchimiya

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2012
Localisation : A beaucoup d'endroits ~ La chambre de Yume-Sama sans doute, héhé ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Yaban'na kyōki
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Mer 27 Mar - 22:45

Nagareteku toki no naka de demo kedarusa ga hora guruguru mawatte ~ Watashi kara hanareru kokoro mo mienai wa sou shiranai ~ Me levant comme une fleur sur cette chanson passant dans ma chambre sur une radio quelconque tirée du net, je fredonnais l’air en jouant avec ma victime du jour. Le visage ensanglanté sous mes yeux, assise sur sa personne, je souriais en laissant les paroles traverser mes lèvres alors que je lui enfonçais délicatement diverses choses dans le corps. Passant par des clous percés de l’intérieur pour ressortir, je n’oubliais pas d’utiliser un des produits chimiques que j’avais volé plus tôt chez les biologistes de l’école pour faire de mignons trous dans le corps de ma dite victime ~ Héhé amusant, celui-ci ressemble à un nuage ~

- Héhé regardez-moi ça, si ce n’est pas mignon ~

Imitant la voix de ma tendre directrice, je m’amusais à passer ma colère soudaine sur ma victime. C’était plaisant, cela me soulageait tellement que je ne me rappelais même plus de l’heure à laquelle elle avait arrêté de geindre. Pauvre enfant, elle ne devait pas avoir plus de quinze ans … Mourir si jeune, que c’est triste. Me relevant donc de sa dépouille en soupirant, je jugeais ladite personne un instant avant de lever mes yeux sur la pièce dans laquelle je nous avais enfermée depuis le début de notre « jeu ». Quel endroit … C’était trop propre, trop parfait, trop féminin … Dieu, j’ai la nausée. Me retenant de déverser mes tripes ici, je posais ma main devant mes lèvres avant de … de m’arrêter tout bêtement en voyant la porte s’ouvrir. Héhé la cachottière, elle qui m’avait dit qu’elle était seule dans cette chambre double ~

- Qu’est-ce que … Arianna-Chan !

Ha ? C’était ainsi que le cadavre s’appelait donc ? Héhé ~ Et la nouvelle arrivante, qui était-elle ? Me jetant sur elle avant qu’elle n’ait le temps de sortir, je la plaquais contre la porte avant de me reculer pour la faire chuter en la tirant par les jambes. La traînant juste à côté de ce qui semblait être son amie, j’agrandis mon sourire en la sentant débattre sous mes actions. Agrippant ses ongles dans le sol pour laisser de magnifiques traces ~ Héhé, cela ne servira à rien ma chère ~ Quelle chance, aujourd’hui j’avais deux victimes pour le prix d’une ! ~ Laissant Ranguren se créer sous sa forme féline à côté de moi, il ne fallut pas plus d’un regard moqueur pour que celui-ci ne se transforme en la grosse bête poilue et vienne arracher les membres de la nouvelle arrivante. Le laissant prendre son déjeuner en entendant mon téléphone sonner, je cherchais partout celui-ci en vain. Où l’avais-je laissé ?! Je l’entendais, mais impossible de … Héhé. M’approchant de la morte, je m’agenouillais à ses côtés pour venir soulever sa peau abdominale parfaitement découpée. Cherchant dans ses intestins mon cellulaire, ce fut avec contentement que j’extrayais celui-ci. Qui était-ce donc ? ~

- Helloooooo ~ Yomi-Chan à l'appareil ~

Affichant un large sourire en entendant une voix connue à l’appareil, j’écoutais instinctivement ses indications avant de raccrocher, les étoiles remplissant mes yeux. Oui, aujourd’hui était un jour parfait ~ Gloussant en matérialisant une hache, je découpais soigneusement la tête de celle qui était morte avant de la ramasser et de me retourner vers celle qui se faisait déchiqueter. Dieu, c’était un carnage, comment se faisait-il que cette fille était toujours en vie ? ~ Héhé, elle se re-matérialisait … une terminale donc ? Intéressant ~ Attrapant un bout de son corps pour venir le faire sortir de la gueule de Ranguren, il ne fallut qu’un petit coup de hache pour que c'en soit fini d’elle ~ Attrapant donc ce que je voulais, je balançais mes trésors du jour dans un sac avant de matérialiser sur le corps de mes victimes deux traces représentant un V à l’envers barré ~ Un petit signe personnel, héhé ~

Me décidant qu’il était temps de partir pour ne pas être en retard, je me dirigeais d’un pas joyeux vers ma chambre en secouant mon sac de contentement, un tour rapide sous la douche, un nouvel uniforme et je pouvais partir ~ Ranguren ? Maaah, il devait être quelque part, là, au fond de moi à vous fixer en se disant que vous feriez une proie intéressante ~

Arrivant au bureau du conseil avec enthousiasme, j’ouvris la porte sans plus de ménagement avant de me pencher respectueusement devant Yume-Sama se trouvant derrière son bureau. Me trouvant une place pour être la plus proche possible de sa personne, je ne fis guère attention aux autres membres ~ Yume-Sama était là, je ne pouvais qu’être heureuse, et oui, je l’étais. Attrapant l’un des dossiers se trouvant sous mon nez pour venir déchiffrer ce qu’il y avait dedans, je me coupais du monde -sauf de celui de Yume-Sama- pour m’en occuper. Un cas simple ~ La raison des certaines disparitions étranges, des corps dans un piteux état retrouvés dans des endroits trop communs pour que cela ne soit pas fait par une personne irréfléchie ~ Devrais-je noter mon nom en grand sur cette feuille dans la case « coupable » ? Héhé ~

- Sérieusement … ~

Entendant quelque chose frapper dans mon dos, je me délaissais de mes pensées pour venir voir ce qui passa par la porte. Oh ? Une chose ! Une chose magnifique. Entrouvrant la bouche dans un petit « O ». Dieu, il était intéressant. Le suivant. Il sera mon sacrifice du vendredi ~ Imaginant déjà mille et une scènes dans lesquelles je lui arrachais la tête, je me demandais un court instant s’il ne serait pas intéressant que je l’offre à la directrice sans ses yeux ? Regardez-les avant de vous demander quoi ~ Ils étaient bleus, tout pétillants, tout parfaits, tout convenables à ma collection et au repas de Ranguren ~

Me dirigeant vers sa personne d’un pas lent en abordant un petit sourire amical, je ne laissais paraître mes envies meurtrières, préférant user de ma gentillesse pour amadouer cette chose ~ M’approchant donc de lui en lui faisant un petit signe de la main, je fis résonner ma voix amusée pour venir lui demander ;

- Helloooooo Boya ~ Peut-on t’aider ? ~

Ma couleur : #036B7E

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan Fitzgerald

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2013

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shine Cuirass
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Jeu 28 Mar - 0:20

Duncan était d'humeur massacrante. Il y avait beaucoup trop de monde, beaucoup trop de bruit et il venait juste d'arriver à cette foutue école. Ces abrutis sont pas censé être en cours, là où leur crâne est bourré d'idée pré-conçu faisant d'eux des moutons stupides ? Il avait justement rendez-vous avec le berger du coin; ou plutôt la bergère. Le jeune homme avait déjà une petite idée du genre de personne qu'elle était en voyant toute cette agitations et le surnom ridicule dont elle avait décidé de s'affubler. Une idiote qui essayait de se rapprocher des jeunes en voulait faire des trucs "cool" avec eux. Et assez extravagante pour sélectionner elle-même les élèves de son école, à moins qu'elle ne prenne l'annuaire d'un pays en particulier et décide d'appeler un numéro au hasard pour ensuite faire quelque recherche sur la situation familiale de l'heureux gagnant. Conclusion : Dead Master est une vieille peau complètement folle.

Arrivé en face du conseil des étudiants, l'adolescent cynique soupira. Si il le voulait, Duncan pouvait partir dès maintenant. Il avait un peu d'argent sur lui, un billet de retour acheté en douce et aussi... l'espoir de trouver quelque chose d'intéressant dans cette école. Que faire ? Choisir quelque chose qui lui donnait envie de balancer des sarcasmes cinglant à la figure de la personne qui l'évoquait ou une absence de changement. A moins que le choix qu'il devait faire soit l'acceptation ou non d'une illusion de changement. Il resta ainsi figé quelques minutes avant d'entendre des bavardages de l'autre côté du couloir ce qui lui fit prendre rapidement une décision. Hors de question de devoir répondre aux questions d'abrutis essayant d'être gentil.

Duncan toqua donc avant d'entrer sans hésiter plus longtemps. Le conseil des élèves était censé lui dire où trouver sa chambre, lui rappeler ce que le règlement interdit ou pas de faire, des formalités à la con en gros. Duncan prit soin de ne pas avoir un regard trop méprisant... juste regarder la fenêtre. Pas les yeux. Ainsi, personne ne pouvait savoir à quoi il pensait. Ainsi, il réussirait à ne pas se faire des ennemis trop vite. Maintenant, il faut balayer la pièce du regard, histoire de voir à quoi ressemble tes interlo...

-Helloooooo Boya ~ Peut-on t’aider ? ~

...Cuteurs...

Manque de concentration. Ne surtout pas se laisser surprendre, c'est normal qu'elle se soit déplacé pour voir ce que tu voulais. Une personne normale ferait ça. Une personne normale en train de le fixer. De fixer ses yeux. Respirer un bon coup, fermer les yeux quelques secondes. Est-ce qu'elle le regarde encore ? Oui, sûrement, un dixième de seconde ne ce sont même pas écoulé. Ré-ouvrir les yeux maintenant, ensuite, prendre la parole et lâcher ton discours rapidement. Plus vite ce sera fait, mieux ce sera.


-Je m'appelle Duncan Fitzgerald je suis nouveau à Undai Gakuen je suis censé être au conseil des étudiants pour les formalités si je me suis trompé de salle je peut trouver le chemin tout seul ce n'est pas grave.

Et il reprit son souffle, ce n'est pas facile de dire tout ça d'une seule traite.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yomi Tsuchimiya

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2012
Localisation : A beaucoup d'endroits ~ La chambre de Yume-Sama sans doute, héhé ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Yaban'na kyōki
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Jeu 28 Mar - 1:33

Mignon, j’allais me le faire ~ Je me voyais déjà bien le tirer avec moi dans une de mes cachettes de massacres, oui, ma chambre sans doute … Non, je n’avais plus de chambre à moi. Du moins, depuis dix minutes plus précisément. C’était ma date limite pour dégager de ma pièce, cette saleté de directrice de merde. Ma tante, la seule famille que j’avais et que je devais aimer ? Laissez moi rire, je n’avais que d’yeux pour son chef-d’œuvre, rien de plus ~ Yume-Sama, le chien-chien de sa majesté, et croire qu’elle obéissait à Ayame … C’était décevant, mais je ne pouvais rien dire, Yume-Sama savait ce qu’elle faisait, je devais le respecter … Ou pas ~

Regardant de plus près le garçon qui me fit face, je le vis fuir mon regard ~ Hoho ~ Serait-ce un grand timide ? Maaah, il ne fallait pas être gêné devant ma grande personne, oui j’étais supérieure à lui, mais tout de même, je ne le tuerai pas devant Yume-Sama, je n’oserai salir son regard d’une scène si atroce ~ Atrocement délicieuse pour moi, cela allait de soi ~

-Je m'appelle Duncan Fitzgerald je suis nouveau à Undai Gakuen je suis censé être au conseil des étudiants pour les formalités si je me suis trompé de salle je peux trouver le chemin tout seul ce n'est pas grave.

Duncan, dans le genre nom bizarre, on ne pouvait trouver mieux. Laissant un « Hum » tracer son chemin entre mes lèvres à l’entente de ses dires, je lui souris. Ce genre de sourire qui vous dit que vous êtes en sécurité, que j’allais m’occuper de lui, l’aider, l’étriper ~ Levant un œil vers les autres membres du conseil, je fixais avec insistance Yume-Sama à l’attente d’une de ses paroles cyniques. Mais rien ne traversa ses lèvres, me laissait-elle cet enfant ? Pouvais-je jouer avec lui ? Le champ libre sur mes actes dits gores en vue de mon rang ~ J’allais me plaire dans ce statut, oui ;

- Yomi Tsuchimiya ~

Me penchant respectueusement devant sa personne en laissant couler mon regard sur sa silhouette, je l’examinais aussi vite que je fus redressée. Un homme, grand, très grand. Des cheveux roux, plus ou moins … des yeux bleus ~ Comme ceux de la pute de ma chère tante, c’était mignon, tellement que je n’avais qu’une envie, enfoncer mon doigt dedans pour finalement venir les placer derrière son orbite pour les lui arracher ~ Oui, j’allais le faire, mais pas maintenant, il était trop tôt, après tout, nous n’étions que Mercredi, et je ne servais que de la viande fraîche ~

- Les formalités dis-tu ? ~ En temps normal les nouveaux s’adressent à la réceptionniste.

Me dirigeant vers le bureau de la présidente du conseil, j’attrapais les brochures de l’académie ainsi que le règlement. Feuillant le tout d’un œil suspicieux, je me détachais de mes envies meurtrières une fois de plus pour venir m’occuper de ma prochaine victime. Lui tendant le tout en me penchant délicatement vers sa personne, je lui fis un nouveau sourire avant de laisser ma voix enjouée résonner dans cet endroit -trop calme- pour son habitude ;

- Il ne sert à rien de faire ton timide, laisse-moi t’accompagner et te faire visiter cet endroit ~ Remplis ce formulaire, après on fera un petit tour ~

Attendant qu’il finisse de remplir un simple document demandant son nom, son prénom, son âge ainsi que d’autres informations concernant sa vie privée ou encore, si il désirait une chambre individuelle, ou commune et ainsi de suite. Une fois celle-ci finie, je la lui pris pour venir la déposer sur le bureau de Black Rock Shooter-Sama ~ Dieu, venais-je de lui effleurer la main, Awh j’allais jouir ~

Reprenant contenance de mes émotions, j’invitais le jeune nouveau d’un signe de la main en sortant du conseil, je fis cependant un petit signe à l’attention de mon Dieu. Un bref geste accentué par un sourire plus que magnifique. Yume-Chan m’avait-elle répondue ? Un simple signe de la main et cela me rempli de joie. Attendant que le mâle sorte de cet endroit rempli de terminales, je montrais d’un simple signe de la main le bureau de la directrice ;

- Dead Master se trouve là-dedans. Il est déconseillé aux élèves de s’y retrouver ~

Continuant mon avancée vers l’entrée du bâtiment principal, je l’invitais toujours à me suivre, gardant une certaine cadence dans mes pas sans me mettre à courir pour autant. Il ne servirait à rien que je l’accompagne dans cet endroit si celui-ci ne me suivait pas ~ De plus, ne gaspillais-je pas mon temps avec lui à la place de rester avec Yume-Sama ? Si, mais cela était pour une bonne cause, la cause ? Une nouvelle tête à ajouter dans mon sac ~

- Autant commencer par le début. Undai est une école … peu commune. On peut dire qu’ici le monde tourne différemment ~ Dead Master accorde un certain pouvoir aux élèves, tu dois sans doute avoir reçu un bracelet ou une boucle en même temps que ton uniforme. Grâce à cela, tu peux utiliser « la matérialisation ». En terme clair, un truc étrange qui se balade dans ton corps pour te faire croire que t’es superman. La réalité est bien différente ~ Tu débutes, tu n’es donc qu’une merde ~

Me retournant, les bras dans le dos en lui accordant un sourire amusé en ne prêtant plus compte à mes dires, je traçais mon chemin vers la cour. Prenant place sur un banc, profitant du bon temps -mon cul, on se les gelait, mais soit, ce n’était que pour la syntaxe-, je poursuivis mes explications ;

- Nous avons trois classes ici. Les secondes, les premières et les terminales. Ton bijou de matérialisation montre ton rang ~

Levant mon bras pour lui montrer mon bracelet rougeâtre enfuit sous pleins d’autres n’ayant aucun rapport avec l’académie, je rabaissais mon bras en lui expliquant que le rouge était utilisé pour les terminales, les bleus pour les secondes et les verts pour les premières. Ah ? Ouais, les profs. Une brève parenthèse pour lui dire que le leur était orange.

- Des questions ? ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan Fitzgerald

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2013

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shine Cuirass
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Jeu 28 Mar - 18:07

- Yomi Tsuchimiya ~

Cette fille avait un regard qui ne plaisait pas à Duncan. La première raison était très simple : elle était en train de le fixer. Ensuite, il sentait déjà que cette "Yomi" ne lui plaisait pas. L'un des (nombreux) défauts de Duncan est de porter assez rapidement un jugement sur les gens qu'il rencontre. A l'instant, il pensa à la perfection : une fille mignonne, assez gentille et serviable apparemment. Donc, absolument tout ce qu'on pourrait attendre d'une adolescente membre du conseil des étudiants.

Où est l'entourloupe ?

- Les formalités dis-tu ? ~ En temps normal les nouveaux s’adressent à la réceptionniste.

Elle se dirigea vers un bureau où était assis une autre fille qu'il n'avait pas encore remarqué. Une sorte de... cosplayeuse ? Pas la peine de s'intéresser à elle à cause de son déguisement ridicule, il vaut mieux profiter des quelques secondes de répit offert pour reprendre son calme. Commencer par se tenir plus droit. Sa taille le peut en position de force dans une discussion, ce sont les autres qui doivent être surpris de voir quelqu'un comme lui arriver. Ne plus détourner le regard. C'est un signe de faiblesse. Maintenant, regarder son interlocuteur dans les yeux en cillant le moins possible.
Elle lui tendit

- Il ne sert à rien de faire ton timide, laisse-moi t’accompagner et te faire visiter cet endroit ~ Remplis ce formulaire, après on fera un petit tour ~

Nom et profession des parents : remplis. Domicile : remplis. Âge de l'élève : Remplis. Et Duncan griffonnais le formulaire à un rythme monotone avant de finalement buter sur une question : Chambre individuel ou commune ? La question n'était pas très claire pour Duncan. Fallait-il biffer la mention utile ou inutile ? La question sur son sexe était plus simple : il fallait simplement écrire soit un "M", soit un "F". Maudis soit les incapable qui n'ont pas assez de compétence pour créer un formulaire claire. Le genre de personne qu'il faudrait émasculer avant de griller leur virilité devant eux. Pour finalement les obliger à manger jusqu'à la dernière miettes de ce repas d'une finesse incommensurable. Bien sûr, il ne faut pas compter sur une anesthésie ou même aux moindres soins après le passage du boucher. Malheureusement, Duncan n'avait pas vraiment l'envie (ni les moyens juridiques) d'imposer cette punition aux incapables responsable de sa confusion. Et dans une situation comme celle-ci, il faut prendre une décision... Duncan griffonna donc en hâte la case "Chambre commune". Alea Jacta Est, comme Cesar l'a dit si bien. Ils firent donc un bout de chemin, avant de se diriger vers la cours pendant que Yomi commençait à expliquer les particularités de l'école.

- Autant commencer par le début. Undai est une école … peu commune. On peut dire qu’ici le monde tourne différemment ~ Dead Master accorde un certain pouvoir aux élèves, tu dois sans doute avoir reçu un bracelet ou une boucle en même temps que ton uniforme. Grâce à cela, tu peux utiliser « la matérialisation ». En terme clair, un truc étrange qui se balade dans ton corps pour te faire croire que t’es superman. La réalité est bien différente ~ Tu débutes, tu n’es donc qu’une merde ~

Nous avons trois classes ici. Les secondes, les premières et les terminales. Ton bijou de matérialisation montre ton rang ~

Des questions ? ~



Pas des questions; des affirmations plutôt.
Si on pouvait noter sur une échelle de 1 à 10 ce que Duncan déteste le plus, les scénarios stupides typique des shonens parlant d'un monde où certaines personnes ont des pouvoirs spéciaux (et exagérément puissant bien sûr), on pourrait facilement leur mettre la note de 15 sur l'échelle de sa haine. 17 si il y a des séquences "émotions" à base de monologue sur l'amitié.


-Donc, si je te suis, tu possèdes des pouvoirs spéciaux. Des pouvoirs pouvant, si révélé au monde, pourrait changer celui-ci ? Et ensuite, tu va me dire que la fille qui était au conseil des étudiants ne portait pas un cosplay ridicule mais plutôt sa tenue de combat. Et bien sûr, elle possède un sombre passé et toute les conneries du genre.

Et bien sûr, il ne put s'empêcher de faire un grand sourire ironique.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yomi Tsuchimiya

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2012
Localisation : A beaucoup d'endroits ~ La chambre de Yume-Sama sans doute, héhé ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Yaban'na kyōki
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Jeu 28 Mar - 20:16

Héhé ~ Pas de sacrifice du vendredi donc ? Non et pourquoi cela ? Parce que j’allais me le faire maintenant. Là tout de suite, sans plus de modération en vue de ses paroles abjectes. Laissant mon sourire se hisser sur mon visage depuis ses dires, je ne m’attendais pas à déchanter si tôt. Passant de l’étirement exagéré à celui de la gueule jusque parterre, je manquais une respiration. Était-ce possible que cette … chose eut osée parler ainsi ? Non, cela était une blague de mauvais goût, il était ignorant, il ne pensait pas ce qu’il disait, oui, c’était une pauvre chose sur laquelle j’allais passer ma colère, voilà tout ;

- Donc, si je te suis, tu possèdes des pouvoirs spéciaux. Des pouvoirs pouvant, si révélés au monde, pourrait changer celui-ci ? Et ensuite, tu vas me dire que la fille qui était au conseil des étudiants ne portait pas un cosplay ridicule mais plutôt sa tenue de combat. Et bien sûr, elle possède un sombre passé et toute les conneries du genre.

Quoi que … Ne méritait-il pas la mort pour parler ainsi de mon Dieu ? Oui, Black Rock Shooter-Sama était aimée de tous, la plupart de gens la détestant ne faisaient plus partie de ce monde d’ailleurs, mais tout de même ~ Toute personne avait droit à son avis, héhé. Ou pas. Et ce ou pas s’appliquait quand il parla de ma tendre et parfaite idole, le laisser salir son nom ainsi ? Elle ne me pardonnerait pas cela, non, je devais laver son honneur, pour ma fierté, pour elle, pour notre amour ~

Amour qui n’était certes pas partagé, mais tout de même … Yume-Sama, je l’aimais tant. Si elle n’avait pas sa chose avec elle, oui, cela serait plus simple entre nous. Laissant un fin rire traverser mes lèvres, je me reculais en haussant les épaules tout en secouant de la tête. Me reculant premièrement en me disant que rester là ne me servait plus à rien, je partis. Aussi simplement que cela, partir, oublier cette rencontre, continuer son chemin et retourner au conseil ~ Oui, cela aurait été sage de ma part. Dommage, je ne suis pas sage ~

Faisant demi tour en tournant sur moi-même, sourire carnassier sur les lèvres, je foudroyais du regard le pauvre garçon se trouvant devant moi. Il ne croyait pas au pouvoir ? Il disait que nous pourrions changer le monde avec, si nous en avions un -soi disant- ? Pourquoi partager notre pouvoir si nous étions si bien ainsi ? Laissez l’entièreté du monde devenir unique ne serait pas amusant, non, loin de là ~

Matérialisant ma robe de combat dans un flux d’énergie irradiant de mon corps, je laissais ce magnifique habit se dessiner sur mon corps alors que mon katana se matérialisa dans ma main. Portant mon gant à mes lèvres pour effleurer celui-ci, je souris une fois de plus. Mon regard dit « tendre » se changea en quelque chose de plus sombre, de plus affreux ~ Mon uniforme laissant place à un habit traditionnel, s’ajustant à merveille sur mon corps, j’étais magnifique ~ Laissant un rire peu rassurant traverser mes lèvres, je fis un pas en avant. Me rapprochant de la personne me faisant face avant de pointer mon fourreau dans sa direction ;

- Première règle à retenir en vivant à Undai, Duncan-Kun, savoir à qui tu parles ~

Un pas de plus et je me retrouvais dans son dos. Fermant les yeux en me collant à celui-ci, dos contre dos, ma lame dégainée se posait de son plat sur son épaule, n’entaillant guère sa chair pour l’instant, laissant juste le métal froid à quelques centimètres de son cou. Soupirant encore et encore, je me détachais de lui avant de faire le tour de sa grande personne, m’arrêtant devant lui pour venir me mettre sur la pointe des pieds afin d’être à sa hauteur ;

- Deuxième règle ~ Réfléchir avant de parler ~

Me reculant en laissant toujours mes pupilles d’un mauve hypnotique transpercer sa « petite » personne, je m’arrêtais à moins d’un mètre de lui. Ne disant plus rien, je le fixais, aucun bruit ne fit place dans cet endroit. Même le vent n’avait guère envie de perturber l’intensité de cet instant ~ Yume-Sama, pouvais-je vraiment ? Oui, je le pouvais ~Un dernier « Hum » voulant tout dire, et d’un mouvement sec de ma part, je lui plantais mon katana dans les tripes. La troisième règle ? Ne jamais parler de Yume-Sama si ce n’est pour la flatter.

- Yume-Sama n’a rien à voir avec tes dires pauvre con ~ Finalement, tu n’as peut être pas ta place à Undai, Boya ~

Le faisant chuter au sol en retirant ma lame de son corps pour venir la « nettoyer » d’un geste sec, évacuant le sang du jeune homme ayant pu tacher Shishio -mon katana-. Dématérialisant ma robe pour venir m’asseoir sur son ventre, j’usais mes genoux comme support pour mon coude tout en étant sur le garçon. La pudeur a toujours été une qualité exceptionnelle chez moi, je n’en avais pas ~ Petit vilain, regarderait-il sous ma jupe ? Le méchant garçon ~

- Je te donne une chance en signe de bienvenue, excuses-toi et je ne ferai pas de toi mon sacrifice du vendredi ~

Ma robe ~:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan Fitzgerald

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2013

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shine Cuirass
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Ven 29 Mar - 16:10

- Première règle à retenir en vivant à Undai, Duncan-Kun, savoir à qui tu parles ~

Il n'y avait absolument aucune raison pour que ça se passe ainsi. Duncan n'a aucune chance de se retrouver dans une situation aussi improbable, pas vrai ? Qu'est-ce que c'est alors ? Un cauchemar peut-être. Ou un rêve. La différence reste flou pour Duncan. Le rêve d'une vie trépidante peut se transformer en un cauchemar horrible, si les évènements le pousse à changer. Conserver son individualité. Garder ses distances avec les autres pour être influencer le moins possible. Avec cette ligne de conduite, on a droit à un parcours tout tracé. Vie, mort, oublie. Pas très différent de celui des autres en sommes. Le problème dans la situation présente, c'est que le cours du temps risquait d'être brutalement accéléré; mais Duncan est un lâche et les lâches meurent rarement de leur plein gré. Mais il ne pensa pas de suite à tout ça.

Dans sa robe de combat, Yomi était sublime. Elle ne ressemblait pas à l'une de ces fragiles poupées en kimono que l'on pouvait voir habituellement dans les brochures présentant le Japon. Il émanait d'elle autre chose, une certaine puissance. Celle de la nature peut-être ? Une force indomptable frappant au hasard pour remettre les hommes à leur place. Et c'est justement ce qui était en train de se passer; il était remis à sa place. Violemment.

- Deuxième règle ~ Réfléchir avant de parler ~


"Saviez-vous qu'un coup d'épée dans le ventre faisait très mal ?"

Duncan n'était pas au courant, lui. Il aurait bien voulu crier mais la douleur lui coupait le souffle. Pendant les quelques secondes qui s'était écoulé, il n'avait toujours pas compris ce qui s'était passé. Et ce n'est pas les battements de son coeur de plus en plus assourdissants qui allait l'aider à comprendre les dernières paroles qu'avait prononcé l'adolescente. Il ne comprenait pas non plus pourquoi il y avait moins de lumière d'un seul coup ni la raison pour laquelle il avait le nez collé à de la lingerie fine.


De toute façon, Duncan s'en fichait. Pour le moment, il ne faisait que flotter paisiblement. Vers l'inconscience.


____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Ven 29 Mar - 22:19

Ce n’est pas comme si je m’intéressais à la vie d’autrui. Qu’une personne meure devant moi, de ma main ou d’une autre ne me faisait ni chaud ni froid. Je n’en avais que faire parce que Undai était ainsi, cette académie n’était rien d’autre qu’un asile pour psychopathes assassins ayant un certain sens de perception concernant la vie et la mort. Combien d’enfants arrivant ici ne survivaient pas les dix premières heures ? Tellement que l’on n’encodait réellement leurs dossiers que le deuxième jour. Et même, était-ce vraiment nécessaire ? Dix personnes rentrant en seconde à Undai contre un seul élève en ressortant « sans trop de soucis » ? Foutage de gueule. En sortant d’ici notre vie changeait, parfois en bien, parfois en mal … Undai était un fléau dans ce monde et j’étais l’un de ses piliers. Pourquoi ne pas arrêter, pourquoi ne pas détruire cette école en sachant qu’elle détruisait les gens ? Tout simplement parce que je n’en avais rien à faire des autres.

De plus … Même si Undai était affreux, seule cette école était ma maison. Je n’avais qu’elle comme habitat, la directrice était ma seule famille, Kaïla mon unique amie … Amie que je risquais de perdre -mais cela était une autre histoire. Soupirant de lassitude en me levant de mon bureau, je laissais mes dossiers pour prendre l’air. Prendre l’air signifiait manger, boire, dormir, manger. Traînant les pieds en sortant du conseil en reprenant ma forme originelle, délaissant ma robe de combat pour me voir vêtue de mon uniforme, je me dirigeais vers la sortie, soupir après soupir.

Arrivant à l’entrée du grand bâtiment, je fermais les yeux, laissant le vent chatouiller mon visage en balançant mes cheveux dans tout les sens. Froid. Il faisait froid, je n’aimais pas le froid. Frissonnant légèrement en laissant mon regard se porter droit devant moi, je levais un sourcil. Ah ? M’approchant de ce qui semblait être Yomi et … le mec qui était venu plus tôt, je m’arrêtais à quelques mètres de eux quand mon ancienne élève matérialisa sa robe. Mauvais. Très mauvais. Mais qu’en avais-je à faire ? Rien.

J’hésitais même un instant à partir, me disant que cela ne me regardait pas, me disant que je n’avais le droit d’intervenir … Faux. J’étais la gardienne de Undai, de l’arène et du respect de ses règles. N’y avait-il pas une règle stipulant qu’il était interdit à quiconque de se battre en dehors de l’arène ? Si … La respectais-je ? Non. Soupirant en venant déposer ma main sur la fille au cheveux noirs, je l’interpellais d’un mouvement las tout en laissant ma voix perturber ses dires ;

- Que fais-tu ?

Non, ce n’était pas vraiment ce que je comptais dire, mais tout de même, je ne savais quoi dire d’autre. Restant sans expression devant elle, je descendis mes yeux vers le corps du jeune homme … Il était mort ? Me penchant vers sa personne étendue, je laissais ma main tracer son sillage jusqu’à son cou pour venir relever son pouls. Vivant. Hum. Me redressant dans un soupir en me dépoussiérant, j’arquais un petit sourire en mettant mes mains dans mes poches.

- Tu ne l’as pas tué donc, je peux savoir la raison … de ça ?

La réponse arriva aussi vite que je m’y attendais. Il ne fallait qu’un « Il vous a insulté Yume-Sama ~ » pour que je comprenne la raison de son piteux état. Mais tout de même … Soupirant de plus belle en vue de cette réponse, je décidais de m’occuper moi-même du cas du gamin, préférant que Yomi … en reste loin pour le moment. Que me valait cet acte de gentillesse ? L’ennui sans doute. Ramassant ainsi le gosse, ramasser était un grand mot puisque je ne fis que me saisir de sa jambe, je congédiais la jeune fille m’accompagnant. Fallait-il un prétexte pour qu’elle m’écoute ? Non, je disais, elle faisait. Dieu, on aurait cru Dead Master et ma personne … étais-je donc devenu aussi « un maître » et Yomi « une esclave » ? Foutaises. Je n’aimais ces idées préconçues.

L’amenant avec moi à l’infirmerie -Non, je ne le traînais pas, je le portais là-, je le déposais sur l’un des lits libres avant de laisser les infirmières s’occuper de sa personne. Guérissant facilement sa plaie béante grâce à la matérialisation, je regardais cela d’un œil ennuyé. La matérialisation, un pouvoir sans limite. Faux, cela dépendait du niveau de son utilisateur … Mais tout de même. Un seconde ne saurait matérialiser plus qu’une balle lors de sa première réussite, mais après avoir subi un entraînement, il sera capable de refermer lui-même ses blessures. C’était bien non ? Ouais. Assise sur une chaise devant son lit en me matérialisant une bouteille d’eau, j’attendis. Attendre quoi ? Qu’il se réveille ? Peut être. Sa plaie refermée, la douleur n’étant plus … aucune marque ne laissant prétendre à un quelconque combat à part le trou dans son T-shirt et le sang débordant de celui-ci … Le changer ? Moi ? Haha. Non.

- Hum …

Aller. Debout maintenant. Levant ma main vers son visage, je le giflais -pas violemment non plus- pour le faire réagir. Cela fonctionna ? Haha. Regardez par vous-mêmes. Levant un sourcil en laissant mes pupilles bleutées se perdre sur sa personne, je laissais tomber mon regard sur son bijou de pouvoir avant de prendre la parole à l’encontre de … Comment s’appelait-il déjà ? Duncan Fitzgerald. Ou quelque chose du genre … Ouais.

- Tu ne devrais plus avoir mal à présent … Je ne m’excuserai pas pour les actes de Yomi, mais sache que nous ne sommes pas comme ça à Undai, disons que tu es tombé sur la pire …

Faux. La directrice était la pire et je faisais partie de ce groupe de « pires » sauf que je ne tuais pas pour le fun et je n’agressais pas les gens sans raison. Plus ou moins … Parfois je perdais le contrôle, mais ça, c’était parfois. Souvent. Toujours aussi froide, je détachais mon regard de sa personne pour venir regarder autour de moi … Que faire maintenant ?

HRP : Je prends la place de Yomi, sinon elle t'aurait tué ...
Et finir ton premier rp sur sa mort, ca craint ^^"
Aller, entre deux asociales on va s'en sortir !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Duncan Fitzgerald

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2013

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shine Cuirass
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Mar 2 Avr - 18:24

Habituellement, Duncan à le sommeil assez lourd, néanmoins, vu la façon dont Kuroi l'a transporté à l'infirmerie, on peut comprendre la facilité avec laquelle elle le tira de l'inconscience, sans compter son manque de finesse. C'est un donc avec un regard naturellement hébété qu'il fixa pendant quelques secondes Kuroi, la bouche grand ouverte. Ce n'est pas tout les jours qu'une jolie fille venait veiller sur votre sommeil, autant en profiter, non ? Même si dans ce cas, la jolie fille en question n'avait pas eu la patience d'attendre que Duncan termine sa sieste. Une sieste... Pourquoi s'être endormis d'ailleurs ?

Yomi Tsuchimiya. Duncan se releva en palpant avec précipitation sa poitrine. Rien qu'un trou dans son T-shirt. Et du sang, beaucoup de sang. Pas de plaie apparemment. Qu'est-ce qui s'était donc passé ? Impossible qu'il ait rêvé de ce qui s'était passé, le sang était bien là. La seule explication possible était que la matérialisation existe finalement. Et que la fille à ses côtés devait l'avoir utilisé pour le soigner. Fait confirmé par celle-ci qui pris la parole :

- Tu ne devrais plus avoir mal à présent … Je ne m’excuserai pas pour les actes de Yomi, mais sache que nous ne sommes pas comme ça à Undai, disons que tu es tombé sur la pire …


Intéressant tout ça. Parce qu'en plus ce n'est pas la seule ? Génial. Logiquement, ce sont les terminales qui sont les plus puissants, hein ? Pour survivre un moment à cette école il suffira donc de fuir coûte que coûte les terminales. Et de ne pas attirer l'attention des premières. Et surtout, ne pas oublier de ne jamais adresser la parole aux secondes. Mais pour le moment, autre chose le préoccupait beaucoup plus :


- Elle est où l'entourloupe ?

Le tout accompagné d'un regard noir, sans aucune trace de gratitude.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Mer 3 Avr - 18:41

Haha. Non, désolé de rire intérieurement mais il n’y avait qu’à regarder son air d’ahuri pour s’en tordre le ventre. Oui, les nouveaux arrivants étaient amusants, dans un sens. Il y en avait toujours un dans le tas qui devait foutre la merde dès son premier jour, que ce soit en se battant avec x et x personnes, un autre qui se voilait la face en se disant que cette école était normale et finalement, un autre comme lui, qui, après avoir subi sa première « attaque » se retrouvait comme un merlan frit dans un lit, à se heurter à ce qu’était la vie de Undai. Pauvre gosse, non sérieusement, je n’aurais aimé débuter comme les autres étudiants, quand je suis arrivée à Undai, j’étais la première, la seule et sans doute l’unique à avoir trouvé quelque chose de beau dans cette école et dans les desseins de la directrice. Se faire élever par une folle, me rendait-elle folle ? Sans doute en vue de ma logique déplorablement illogique. Mais bon, n’avais-je pas tout gagné dans cela ? Si, j’avais pu sortir d’un monde où je n’étais rien, pour devenir quelque chose. Quelqu’un, non, mais un nouvel objet de luxe, oui.

- Elle est où l'entourloupe ?

Hum ? Non, répète parce que je n’ai pas compris ta question. Non, tu ne veux pas parler ? Haha. Moi non plus. Et c’est donc ainsi, sous l’incompréhension de sa question que je ne parlais pas. Mais genre, je suis restée assise devant lui à le fixer à attendre des explications, mais rien ne sortit de sa bouche. Le roi du silence ? Bonne blague, mais je n’avais pas mon temps à perdre avec cela. Et pourquoi restais-je donc ainsi dans ce cas ? Peut être que j’avais un pseudo espoir que ce gosse articule quelque chose … en vain. Un ange passa, un autre suivit, le premier se fit heurter par un camion, l’autre rigole encore. Soit, que m’avait-il dit déjà ? … L’entourloupe hum. Ouais, bah par logique, il n’y en avait pas qu… Haha. Compris. Peut être, du moins. Soupirant en détachant mes pupilles de son corps, je laissais mon regard vagabonder dans la pièce avant de lui répondre -de ce que je croyais qu’il parlait du moins- ;

- Il n’y en a pas.

Un bon début, vas y continue, tu arriveras peut être à avoir une discussion avec lui. Bien que cela se voyait que j’allais avoir du mal à le faire parler, non pas que ce grand dadais avec l’air aussi muet qu’une … Soit, que quelque chose qui ne parle pas. Et bon, maintenant que je lui avais dit qu’il n’y avait rien de bizarre ou magique, je devais lui expliquer les fondements de la matérialisation ? Haha, très peu pour moi, moi je l’utilise, l’apprends, mais ne la présente pas par une théorie quelconque. Me trancher le bras pour lui montrer comment mon corps se reconstitue serait bon pour lui faire attraper une crise cardiaque, parole, parole donc. Dieu, je m’ennuie déjà.

- Pour ce qui est de ta blessure, on peut dire que la matérialisation t’a aidé. Hum. Du moins pas la tienne, en tant que seconde il t’es impossible de refermer ce genre de plaie en dehors de l’arène, puisque tu ne sais utiliser ton pouvoir que dedans …

Déjà un bon début. Yomi lui avait-elle expliqué quoi que ce soit avant de le trancher ? Je ne crois pas, quoi que … Soit, je n’allais pas jouer les répétitrices, de ce fait, autant se pencher sur l’essentiel et donc, parler de son cas à lui et seulement le sien sans perdre mon temps de lui expliquer qu’un première peut utiliser son pouvoir en dehors de l’arène, mais uniquement à Undai et une fois en terminale, le monde s’ouvrait à lui et à ses « dons ». Soupirant silencieusement en fermant les yeux, je pris une bonne inspiration avant de les rouvrir et de poursuivre donc sur « ce cours » improvisé. Cours avec sans doute la meilleure des profs question matérialisation, mais la pire en sachant que ma personne n’aimait converser, les gens, les explications et les gens. Ai-je dis deux fois gens ? Simplement parce que je ne les aime pas, je m’aime que moi et cela est bien suffisant. Kaïla aussi … Mais elle c’est différent. Hum, soit.

- Le bijou que tu as reçu avec ton uniforme est quelque peu spécial. Grâce à lui, la matérialisation circule dans ton corps, c’est en vue de ton évolution que tu verras jusqu’où tu peux l’utiliser. Dans le fondement même de ce pouvoir que nous appelons matérialisation, on peut dire que c’est un procédé scientifique qui, grâce à son algorithme unique, se mélange avec ton corps. En pensant à quelque chose, tu peux le faire apparaître, lorsque ton corps se voit détruit, tu le reconstitues en « refermant » ta plaie. Hum … on peut dire ça ainsi, mais tu auras des cours là dessus, il est inutile de t’en donner un en profondeur maintenant.

Histoire que les profs servent à quelque chose d’autre que tuer leurs élèves et dépenser leur argent inutilement par-ci par-là. Devais-je donner vie à mes mots ? Peut être, peut être pas. Mais autant le faire, matérialisant dans ma main une simple balle, je laissais celle-ci tourner dans ma paume tout en la présentant au gosse me faisant face. Lui accordant un regard moins glacial, je poursuivis d’un ton plus posé ;

- Penser pour créer, facile à dire et non à faire. Lorsque tu feras tes premiers pas dans l’arène, tu comprendras sans doute. Mais bon, tu as déjà pu constater ce que pouvais faire une terminale, en plus d’une maîtrise parfaite d’un membre de l’élite, Yomi à cette faculté d’être plus que rapide et … chiante. En plus de matérialiser, tu verras ton endurance augmenter, ainsi que ta force physique, mais une fois de plus, pour atteindre un résultat convenable, seul l’entraînement pourra t’aider à y parvenir.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Duncan Fitzgerald

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 26/03/2013

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shine Cuirass
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Mar 9 Avr - 14:05

- Il n’y en a pas.

Impossible. "Tu te fout de moi ?! Je suis pas aussi idiot que la plupart des abrutis qui débarquent dans cette école de merde ! Tu va me dire maintenant c'est quoi l'intérêt pour la directrice de distribuer un telle pouvoir au hasard ! A moins que tu ne sois qu'un outil pour Dead Master, alors là, je comprends pourquoi elle ne t'aurait rien dit ! Pas la peine d'encombrer les simples d'esprit de chose qu'ils ne pourraient de toute façon pas comprendre !" C'était quoi la deuxième règle d'Undai déjà ? Ha, oui. Réfléchir avant de parler. Et il faut faire attention à ce qu'on dit quand on sait que Kuroi est la seule personne à laquelle Yomi obéit. Donc, pour le moment, on ferme sa gueule et on écoute.

- Pour ce qui est de ta blessure, on peut dire que la matérialisation t’a aidé. Hum. Du moins pas la tienne, en tant que seconde il t’es impossible de refermer ce genre de plaie en dehors de l’arène, puisque tu ne sais utiliser ton pouvoir que dedans …


Avec un peu de logique, ne faudrait-il pas de solide connaissance du corps humain pour pouvoir faire cela ? La matérialisation offre peut-être d'énorme possibilité, mais il ne faut pas exagérer quand même.

- Le bijou que tu as reçu avec ton uniforme est quelque peu spécial. Grâce à lui, la matérialisation circule dans ton corps, c’est en vue de ton évolution que tu verras jusqu’où tu peux l’utiliser. Dans le fondement même de ce pouvoir que nous appelons matérialisation, on peut dire que c’est un procédé scientifique qui, grâce à son algorithme unique, se mélange avec ton corps. En pensant à quelque chose, tu peux le faire apparaître, lorsque ton corps se voit détruit, tu le reconstitues en « refermant » ta plaie. Hum … on peut dire ça ainsi, mais tu auras des cours là dessus, il est inutile de t’en donner un en profondeur maintenant.
Penser pour créer, facile à dire et non à faire. Lorsque tu feras tes premiers pas dans l’arène, tu comprendras sans doute. Mais bon, tu as déjà pu constater ce que pouvais faire une terminale, en plus d’une maîtrise parfaite d’un membre de l’élite, Yomi à cette faculté d’être plus que rapide et … chiante. En plus de matérialiser, tu verras ton endurance augmenter, ainsi que ta force physique, mais une fois de plus, pour atteindre un résultat convenable, seul l’entraînement pourra t’aider à y parvenir.


Duncan ne prêta aucune attention à la sphère. Après tout, ça ne devait pas être si difficile d'en faire apparaître une avec un minimum d'entraînement, non ? Et puis, ce n'est pas comme si l'idée de pouvoir créer des billes l'enthousiasmait vraiment.

Et à quoi ça va me servir tout ça ? Parce que globalement, j'en ais pas grand chose à foutre d'être capable de faire apparaître des billes, de guérir mes blessures ou d'être capable d'éventrer les gens plus facilement.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   Mar 9 Avr - 22:09

Asocial. Non, chiant. Oui, voilà et cela se confirma quand mes yeux se posèrent sur son visage, exprimant pleinement que ce que je lui disais ne l’intéressait pas du tout. Je parlais dans le vide avec sa personne, et encore, si je pouvais espérer que celui-ci entende ne serait-ce qu’un peu, mais non. Sourde oreille. Dieu, j’allais m’énerver. Mais je n’allais pas le faire, il avait de la chance que j’avais un certain self-control, que se serait-il passé si il s’était retrouvé devant un autre membre du conseil ? Entre Hibari qui l’aurait voulu comme bon chien soumis sous sa beauté ou encore Kiyo qui l’aurait éventrée parce qu’il était un homme … Il restait également la chatte -Aria- miaulant plus qu’autre chose. Yomi … Haha. Il y avait déjà goûté.

- Et à quoi ça va me servir tout ça ? Parce que globalement, j'en ai pas grand chose à foutre d'être capable de faire apparaître des billes, de guérir mes blessures ou d'être capable d'éventrer les gens plus facilement.

Et là, je crois que j’ai complètement perdu la petite patience que je lui avais accordé. Me relevant dans un soupir en braquant mes yeux bleutés sur sa personne, je n’affichais nulle expression. Pourquoi, pourquoi et encore pourquoi. Haha, bonne question, ma réponse était simple ;

- Si ce que nous faisons ici ne t’intéresse pas, pars. Cela ne t’intéresse peut être pas de pouvoir devenir une personne autre qu’un vulgaire bout organique sillonnant les chemins de la vie sans but, mais d’autres n’attendent que ça. Ce plus que nous accordons, cette chance de redevenir maître de leurs vies.

Lui faisant dos, je soupirais une fois de plus, levant les yeux vers les infirmières qui suivirent notre discussion depuis le début dans le silence. Que pouvais-je dire d’autre ? Argumenter pour l’inciter à rester ? Non, si lui partait, d’autres rentreraient et c’est sur cette pensée que j’affichais un petit sourire. Pauvre con. Stop, je n’étais pas vulgaire.

- Ne te limite pas au monde que tu as connu, ce serait du gâchis.

Lui faisant un signe de la main, je me dégageais de l’infirmerie. Rester équivalait à perdre son temps. Traçant mon chemin vers les dortoirs, je saluais les quelques étudiants que je croisais avant de me retrouver dans la cour. Laissant mes yeux fixer l’endroit où j’avais « récupéré » le corps de Duncan. Il n’y avait déjà plus aucune trace d’un quelconque combat … Après tout, chaque étudiant n’était qu’un morceau de viande que nous pouvions remplacer, essuyant toute trace d’un certain vécu dans cette académie en un claquement de doigts. Ils n’étaient rien, je n’étais rien non plus.

-A se demander … si il survivra ou si il partira avant de mourir.

Que se passait-il à ceux qui vinrent à Undai mais qui n’y restaient pas ? Ils perdaient certes leurs pouvoirs, mais comment seraient leurs vies en dehors ? Arriveront-ils à quelque chose ? Je ne sais pas, je ne voyais que le noir en dehors de ce mur … Dehors, le monde était différent, trop faible pour nous, pour moi.

END

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvel arrivant, nouvelle victime ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvel arrivant, nouvelle victime ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Guide du Nouvel arrivant
» Fin du rp: Nouvel Orphelinat. Nouvelle façon de vivre {Ok}
» Nouvelle victime du monstre de la Chambre des Secrets
» Guide du nouvel arrivant
» Nouvel Orphelinat. Nouvelle façon de vivre. [ Take ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Bureau de la direction :: Conseil des étudiants-