AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Lun 15 Juil - 18:01

Une journée ensoleillée s’annonçait sous ces magnifiques rayons de soleil qui vinrent filtrer par ma fenêtre, pour se répandre dans mes appartements telle une lueur divine ~ Assise dans mon divan, thé chaud en main en fixant les images qui bougèrent dans tous les sens sur mon écran, je sirotais mon breuvage en me plaisant dans cette activité des plus décontractantes. Et dire que certaines personnes n’aimaient pas regarder la télévision … pauvres personnes ennuyantes. Je n’allais pas dire non plus que je saurais rester devant toute la journée -même si c’est le cas-, mais ne serait-ce que de temps en temps cela est plaisant, que ce soit les actualités ou les séries diverses, tout me plaisait. Surtout l’histoire de ce jeune homme qui trouva par hasard un livre lui donnant le droit de tuer des personnes en y inscrivant son nom ~ Surtout la jeune chanteuse, les idiotes m’ont toujours fait craquer ~ En parlant d’idiotes ~

Me levant de mon siège, je déposais ma tasse dans la cuisine avant de sortir de ce chez moi auquel je ne me faisais toujours pas. Traversant les couloirs en direction des chambres communes, j’arrivais rapidement devant la porte de ma chère Yumi-Chan, sans doute encore assoupie ~ Ne prenant pas la peine de toquer avant d’ouvrir la porte, c’est avec étonnement que je remarquais que celle-ci était verrouillée … Hum ~ Serait-il possible que ma tendre élève n’apprécie guère mes réveils matinaux ? Après tout, ce n’est pas comme si j’y allais à n’importe quelle heure, il était déjà six heures ~ Matérialisant une clé universelle pour pénétrer dans cette chambre n’étant pas mienne, il ne me fallut pas plus d’une seconde pour y déposer un pied dans un silence mortel. Me dirigeant vers le lit de Kirai-Chan -toujours endormie quand j’arrive ici-, j’affichais un petit sourire maternel en remontant les couvertures sur son petit corps d’enfant adorable ~ Me dirigeant vers le lit de Yomi, à moitié nue comme à son habitude, je déposais ma main sur sa joue pour venir la réveiller. Aucune réaction ~ Hum ~ M’asseyant sur ce lit douillet et chaud, je me hissais jusqu’à sous les draps pour venir me coller au corps de mon amusement du jour ~

Je du sans doute m’assoupir puisque quand je me suis réveillée, il n’y avait plus personne dans la chambre … Suis-je à ce point invisible pour que même Yomi ne remarque pas l’intrus s’étant glissé dans son lit ? Sans doute puisqu’en temps normal ne m’aurait-elle pas hurlé dessus en essayant de me « manger » ? Sa bête, pas elle ~ Du moins, pas pour le moment, hum ~ Sortant donc du lit dans un soupir déçu, je quittais la chambre à mon tour en traînant les pieds -faux- en direction du conseil des étudiants. Seul endroit où je passe mes journée d’ailleurs ~ Depuis le réveil d’Ayame, je n’eus que très peu de chance d’être à ses côtés, mon corps se souvient de ses derniers touchers d’ailleurs. Pour ce qu’il en était d’Akiha-Chan, disons que nous nous évitons mutuellement … Ne serait-ce pas pour ma personne puisque celle-ci est devenue « la femme officielle de la directrice ». Foutaise, à quand son suicide ? ~ Hum ~ Keitaro quant à lui se terrait près de sa sœur, la suivant presque comme un petit chien pour je ne sais quelle raison x ou y, dont je ne m’intéressais pas plus que cela. Yume ainsi que Kaïla semblaient aller bien … En quelque sorte ? Hum ~ Que restait-il ? Yomi, ma chère et tendre Yomi ~ Toujours identique à elle-même ~

Arrivant dans le conseil, je me dirigeais instinctivement vers le coin « thé » de la pièce où je fis chauffer une bouilloire pour mon futur thé ~ Attendant sagement qu’il se fasse, je m’assis sur l’une des chaises non loin du pseudo coin cuisine. Faisant glisser quelques documents dans mes mains, j’y prêtais attention alors que la porte du conseil s’ouvrit, laissant apparaître une jeune fille inconnue à ma personne. Hum ? ~ Adressant un large sourire -faux, mon expression indescriptible ne bougea pas d’un poil- je me demandais un court instant si elle allait me remarquer. Non ~ Et cela se remarqua aisément ~ Soit, devrais-je faire part de ma présence ? Que je suis vilaine, attendons encore une minute ~ … Dois-je dire, une minute plus tard ? ~

- Hum ~ Puis-je t’être utile ? ~

Vilaine, hum ? ~

MA COULEUR = #540360

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 18 Juil - 4:13

Je soupire une nouvelle fois.
Moi qui adorait l'histoire... celle du japon commence à me passer au dessus de la tête. Franchement ce prof à t-il conscience de notre réelle existence ? Ou vie t-il dans un autre monde que le notre ? Dans un sens s'il a tellement peur de ces élèves pour leur adresser la parole je comprendrais... Mais, l’intérêt de nous faire cours ? Je suis sur que dehors Dead Master trouverais bien un prof qui ne connaisse pas la matérialisation mais qui serait tout aussi maléfique que certain des profs que l'on peut trouver dans l'académie.
Dans un sens je peut aussi comprendre qui ne veuille pas nous contredire, les 1ere année sa passe ils sont imbue de même mais sont quasiment inoffensif, mais pour les 2ième années c'est pas vraiment la même chose. En plus d'oublier la définition du mot modestie on est relativement plus dangereux.
Relativement ? Oui parce que par rapport au terminal on est des boulets monumentaux.
Je connais encore le mot modestie parce que... parce que j'ai tendance à me rabaisser mais bon il est vrai que j'en envoie de plus ne plus souvent des élèves à l'infirmerie.
J'avale mon dernier gâteau et regarde l'heure. Même pas ½ heures est passé que j'ai déjà finit la collation du matin.
Je soupire pour la …. Oh à quoi bon compter ?
La pause des deux heures sonne enfin. Je m'étire et sens ma nouvelle capacité s'éveiller. Je ne la maîtrise pas très bien mais au moins je peux faire des geste brusque sans que un de mes membres ce disloque en répandant du sang partout.

- Mlle Yamamura.

Tiens le prof m'appelle je me lève en essayant d'étouffer un bâillement. Peine perdu.
Me plaçant devant lui, je vois bien qu'il tremble. Mon dieu comme si un jour je lui avait fait quelque chose qui aurait put lui faire croire que je lui voulais du mal ? Pas que je sache en tout cas.

-Que puis je pour vous ?

- Euh, beaucoup d'élèves manque à l’appelle et je … Pourriez vous amenez la liste au conseil des élèves ?

Je le regarde blasé... Il n'ose même pas entrer au conseil des élèves. Ce prof est un cas perdu.
Mais je ne refuse pas, au moins cela me feras sortir de ma terrible envie de dormir.
Les écouteurs sur les oreilles, je glande un peu avant d'arriver au conseil des élèves. Il n'y a personne dans les couloirs ce qui rends l'académie très.... très froide. Comme si il manquait de la vie.
J'évite de justesse un groupe de première année. Je me vois mal expliqué à mon prof que j'ai perdu sa feuille des absents parce que je me suis battu. Il partirais en courant du Japon et qui sais Dead Master nous trouverais qui en remplaçant. Je sais c'est un peu contradictoire. Mais on sais ce que l'on pers pas ce que l'on gagne.
J'entre enfin dans le conseil des élèves.
Vide, lui aussi. Ils sont tous passé ou ?
Je soupire, sur le bureau de qui vais je pouvoir laissé ce misérable bouts de papier ?
Tiens d’où viens cette odeur de thé ? Il n'y a pourtant personne.
Je décide de patientez un peu avant de partir vadrouiller dans l’établissement. J'enlève mes écouteur et commence à lire le papier. Cela fait un bouts de temps qu'il aurait du passer...
Cette odeur de thé... Franchement, si quelqu'un c'est fait un thé il devrait bientôt revenir non ?

- Hum ~ Puis-je t’être utile ? ~

Je sursaute et pose mes yeux de la ou viens la voix. Une femme si trouve. J'écarquille des yeux... Je ne l'avais pas vue tout a l'heure et si...si je ne la voyais pas avec mes vraie yeux je ne la verrai pas.

- Je suis désolée je ne vouas avais pas remarquer....vue ? Lequel est le plus convenable ? Mon professeur ma demandé de vous amenez la fiche des absents. Je et bien

Je ne sais pas comment réagir en face d'elle. Elle n'a aucune présence. Si je ne la regarde pas elle disparaîtrais de mes yeux.
Cela doit être gênant pour les autres mais pour moi s'en ai carrément horripilant. C'est comme si cette femme n'avait pas d'aura.

- Comment faites vous cela ? Comment pouvez être totalement invisible ?

La "peur" passée j'étais fasciné. Est que Mihaïl l'aurais vue lui ?

____________________________


Dernière édition par Miharu Yamamura le Mer 11 Sep - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 18 Juil - 11:12

Détaillant la jeune fille des yeux, c’est avec un certain intérêt que je me demandais d’où celle-ci sortait. Une métisse … venait-elle d’Asie ou d’un autre continent peut être ? Maaah quoi qu’il en soit, cette enfant était intéressante, que ce soit ses mimiques amusantes ou son aura qui s’en dégageait … une première ~ Qui était son mentor ? Oui, la plupart des étudiants de Undai -encore vivants en première- s’accrochaient à une personne plus forte tel un terminale pour évoluer dans ce monde difficile … Mais avant de me demander qui l’entrainait, ne serait-il pas mieux de savoir qui elle était, elle-même ? ~

« Je suis désolée je ne vous avais pas … » Remarqué peut être ? Sentie, ou je ne sais quoi d’autre ? Oui, toujours la même question me mettant de mauvaise humeur alors que rien ne se laissait paraitre sur mon visage. A croire que mes sentiments eux-mêmes étaient invisibles, ceux-ci uniquement remplacés par un petit sourire indescriptible. Dieu, que j’aimerais pouvoir rire aux éclats en me moquant d’autrui, mais je n’étais pas comme ça, non, malheureusement ~ Ayame disait souvent que ma gentillesse était terrifiante, je n’ai jamais compris pourquoi ~ Je mens, je sais pourquoi mais je ne le dirai pas. Hum ~ Portant ma tasse à mes lèvres en laissant l’enfant parler, je sirotais mon thé tranquillement alors que sa voix se percuta une fois de plus à mon ouïe. « Mon professeur ma demandé de vous amener la fiche des absents. Je et bien … ». La fiche des absences, voici quelque chose d’intéressant … Me levant de mon siège, tasse en main, je me dirigeais vers le bureau de Yume pour entrer les coordonnées reçues. Des absences, énormément d’absences. Me penchant sur l’écran, je cherchais des yeux la raison de tant de disparitions, ils étaient trente en tout en classe, à présent, ils n’étaient plus que dix, et encore, c’était surévalué. Glissant mes yeux sur les données, c’est avec un certain agacement -invisible une fois de plus- que je remarquais le prénom de sa majesté Ketsuki-San sur les fiches médicales. Non, je n’allais pas faire un massacre, à présent, je voulais juste savoir où tout ce peuple était. Dans une morgue ou sur sa table d’opération ? Garce ~

- Comment faites vous cela ? Comment pouvez être totalement invisible ?

Levant les yeux vers la jeune fille -dont, malgré moi j’avais oublié la présence- je lui accordais un petit sourire avant de s’asseoir devant moi. Me posant également sur le siège de la présidente, je déposais la liste sur le clavier avant de croiser les jambes et prendre mes aises. Non, je ne me vautrais pas dans le sofa, mais je restais ne serait-ce qu’un peu plus détendue … Cela se voyait-il ? Non. Rien ne se voyait malgré moi. Passons, le sujet intéressant du jour était … Comment s’appelait-elle d’ailleurs ?

- Malgré moi ~ On peut dire que mon invisibilité est innée ~ Pour ce qu’il en est de la matérialisation ou mon aura introuvable, cela est causé par ma faculté spéciale ~ Je suis un maître de la matérialisation si on peut dire, mon corps entier commande « la magie de Dead Master » ~

Gloussant doucement -non, elle m’entend quand même, je ne suis pas TOUJOURS invisible. Je mens ~-, je me penchais en avant. Posant ma tête sur mes mains en laissant couler mon regard sur la jeune fille, je me présentais. Oui, cela était la base de toute nouvelle rencontre n’est-ce pas ? ~ Qu’elle en fasse de même également, qui était-elle, aimait-elle Undai ? Qui était son mentor ? L’aimait-elle ? Entretenait-elle une relation avec celui-ci ? Serait-ce un homme ou une femme ? Un homme je présume, il n’y avait que les détraquées aux commandes de ce navire qui se plaisaient dans l’homosexualité ~ En faisais-je partie ? Hum ~ Mais avant de la submerger de toutes ces questions -curieuse que je suis-, limitons-nous à son prénom ~

- Je me présente, Miri Okugi ~ Puis-je savoir quel est ton nom ? Je peux remarquer que tu es en première, cela fait longtemps que tu as fait ton passage en rang ? ~

N’avais-je pas dit une question à la fois ? Hum ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Mar 13 Aoû - 2:23

Malgré moi ~ On peut dire que mon invisibilité est innée ~ Pour ce qu’il en est de la matérialisation ou mon aura introuvable, cela est causé par ma faculté spéciale ~ Je suis un maître de la matérialisation si on peut dire, mon corps entier commande « la magie de Dead Master » ~

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle volais dire. Étais ce parce que j'étais troublé par son absence de présence ?
Même en la voyants en face de moi je doutais. J'avais tellement l'habitude de tout voir avec les auras que de ne pas en voir autour d'elle me perturbais vraiment.

Je me présente, Miri Okugi ~ Puis-je savoir quel est ton nom ? Je peux remarquer que tu es en première, cela fait longtemps que tu as fait ton passage en rang ? ~

Je restais qu'elle que minute béat devant sa question. C'était idiot parce que j'avais entendu clairement sa question et je devinais au moins la première mais je n'arrivais pas complètement à assimiler qu'un espace vide devant moi me parle. Parce que bien malgré moi c'était ça. Elle n'existais que parce que j'ordonnais à mon cerveaux de la faire exister.
Je me penchais légèrement pour la saluer.

Je me présente Yamamura Miharu. Il n'y a que quelque semaine que je suis passer en première. En combat contre Leroy Amelia... Madame.

Je relevai doucement la tête, pour la voir. C'était tellement surprenant. Ne pas voir l'aura d'une personne. Presque magique même. J'avais souvent raler parce que je ne voyais la plus pars du temps que par les auras mais ne pas en voir me donnais l’impression d'être incompétente sans ressource. D'être démunie et inutile.
Je regarde autour de moi, tout parais avoir plus de présence même la poussière.

Vous croyez que je pourrais apprendre à faire ce que vous faites ?

Peut-être quand sachant le faire, je pourrais la voir, ou alors être moins gêner. Et si cela ne fonctionne pas j'aurais au moins une faculté en plus.

Et que voulez vous dire par le fais que votre corps commende la …. « Magie de Dead Master » ?

Ce n'ai pas de la science ? Ou quelque chose qui y ressemble de très près ? Et moi qui croyais que Dead Master était invincible.
Bien sur cette … Personne en face de moi pouvais mentir.
C'est quand même dur. Je n'arrive pas à me rappeler d'elle. Elle n'est pour moi une longue silhouette entourer de long cheveux. Sa me donne des frissons. Comme je me la décris on pourrais penser a the Grudge mais sa présence ne mes pas désagréable par c qu'elle a une mauvaise aura non. Je suis sur que si j'étais normal je ne m'en occuperais pas plus que cela mais étant sensible...


Spoiler:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Mar 13 Aoû - 20:01

Voici donc une personne complètement perturbée, non pas que cela me dérange, mais se faire regarder de la sorte pouvait mettre mal à l’aise plus d’un. Qu’en était-il de moi ? Je l’étais, cela va de soit mais mon visage ni mes gestes n’avaient l’air de vouloir le faire comprendre à mon interlocuteur. C’était une plaie, terrible plaie de ne pas savoir montrer à quiconque ce que l’on ressent vraiment, seul un sourire indescriptible se posait sur mon visage, que je sois triste, fâchée ou que sais-je. Le seul moment où je perdus mon dit sourire fut ce fameux jour où la matérialisation fut retirée de tous. Vous en rappelez-vous ? Non, moi terriblement oui. Rien qu’y penser me donnait des frissons, et bien sûr, une fois de plus, rien ne se laissait paraître sur mon petit minois angélique.

- Je me présente Yamamura Miharu. Il n'y a que quelque semaine que je suis passé en première. En combat contre Leroy Amelia... Madame.

Serait-ce idiot de se bloquer sur ce « Madame » formulé par la dénommée Miharu-Chan ? Non pas que je sois une enfant, mais madame … Dieu, que cela sonnait vieux ! A votre avis, quel âge me donnait-elle ? Elle devait sans doute me prendre pour une enseignante, bien qu’il soit possible que des élèves de mon âge arrivent encore à Undai … Alors pourquoi madame ? Parce que c’était la meilleure chose à faire pour me décrire, moi la vieille chose -plus âgée qu’elle- se trouvant devant elle sans y être vraiment -ou tout le temps ?-. Mais laissons mes questions pour m’en poser d’autres encore moins intéressantes que les précédentes. Ne pouvait-elle tout simplement pas m’appeler par mon prénom ou mon nom de famille ? Oui, je sais. Je suis casse-pieds à me poser continuellement une multitude de questions alors que je ne les laissais jamais sortir aux grands jours. Comme mon étonnement d’ailleurs, celui-ci était aussi invisible que ma personne ~

- Vous croyez que je pourrais apprendre à faire ce que vous faites ?

Malheureusement cela sera impossible, elle ne saurait apprendre une faculté comme la mienne et je prie pour que jamais elle ne s’y penche d’ailleurs. A votre avis, quelle serait la réaction d’Ayame si une de ses étudiantes réveillait le même pouvoir que le mien ? Elle la tuerait avant qu’elle ne soit assez forte pour la tuer elle-même. Encore maintenant, je ne pouvais tuer la directrice et je ne comptais guère le faire. Mon pouvoir n’avait pas été quelque chose de simple à supporter, je dus faire une multitude de sacrifices pour arriver à ce stade d’évolution tout comme ma vie n’était pas un champ de fleurs dans lequel je pouvais gambader, sourire sincère aux lèvres. Ce pouvoir était un enfer, un enfer que je tournais en paradis grâce à Dead Master, certes. Quoi qu’il en soit, je ne lui apprendrai pas à faire cela … Un tel pouvoir destructeur ne pouvait être mis entre les mains d’une enfant, d’un quelconque humain expressif d’ailleurs. Un coup de colère et le monde entier pourrait se trouver affecté par les effluves de la matérialisation, un pas de travers de ma part et je savais ma tête tranchée sans détour ~ Je l’avais accepté, avec honneur et joie. Mon devoir, mes rêves, sans ce pouvoir je ne pourrai les accomplir, sans lui, je ne pourrai rester à tout jamais aux côtés de notre chère directrice ~

- Et que voulez vous dire par le fait que votre corps commande la … « Magie de Dead Master » ?

Élargissant ne serait-ce qu’un peu plus mes lèvres, je me penchais vers la jeune fille. Décidant finalement de me lever pour la prendre par la main, je l’invitais à me suivre en dehors du conseil des étudiants. Il était inutile de lui fournir des mots si une démonstration pouvait lui montrer cela en moins de cinq secondes. Riant délicatement pour qu’elle puisse se souvenir de ma présence tout en me laissant connecter au monde réel en lui tenant la main, je nous conduisis sans plus attendre dans le parc. M’arrêtant à un endroit isolé, je la lâchais avant de lui répondre à ses questions.

- « Madame » est vexant sais-tu ? Appelle moi Miri-San, Miharu-Chan ~ Pour ce qu’il en est de mon pouvoir, je suis dans l’impossibilité de te l’apprendre, cette faculté m’est propre ~

Il va de soit qu’il lui était possible de se trouver une autre capacité spéciale, bien que cela soit difficile en lui-même. Peu de gens arrivent à dévoiler un potentiel hors normes, et ces dites personnes sont automatiquement envoyées dans le conseil des étudiants pour former l’élite de Undai … Peut être en a-t-elle les capacités, qui sait ~ Yume-Chan avait ce pouvoir unique de sa jauge de matérialisation illicite, tandis que Yomi-Chan maîtrisait un monstre incontrôlable sans oublier sa faculté d’aspirer la matérialisation d’autrui ~ Hibari-Kun avait le titane, rarement à court de matérialisation, il se démarquait également des autres terminales. Kiyo ainsi que Aria avaient également un don quelconque … Lequel était-ce ? Les éléments, l’une l’eau, l’autre le feu ~ Y en avait-il d’autres ? Qui sait ~

- Si je t’ai faite venir ici, c’est tout simplement parce qu’une démonstration vaut plus qu’un roman ~ N’aie crainte, je ne te ferai aucun mal, Miharu-Chan ~

Un dernier mot, son prénom sorti de ma bouche et voilà que le décor changea complètement. Ce n’était plus le parc qui nous entourait mais une sorte de cratère ou seuls deux morceaux de terres pour nous soutenir trônaient au centre du trou. Je ne lui avais laissé le temps d’une réflexion et l’espace avait déjà changé. Comprenait-elle à présent ? Mon pouvoir était immense, je commandais la matérialisation donnée par Ayame, je détruisais avec aisance n’importe quelle structure faite de matérialisation, je pouvais vider un corps d’une simple pensée de ce pouvoir magnifique … Un monstre. J’en étais un, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, je ne l’utilisais pas inutilement, non, je n’étais pas comme tous ces psychopathes qui courraient la terre sacrée d’Undai ~

- Tout ce qui est à base de matérialisation se fait dissiper par ma personne, si l’envie de m’attaquer te passerait par la tête, ton arme se détruirait en contact avec mon corps ~ Je ne suis cependant pas invincible, Dead Master est la seule à savoir me battre, encore trop aisément à mon goût dirai-je ~

Gloussant légèrement en rematérialisant le décor, j’avançais vers la jeune fille avant de l’inviter à repartir vers le bâtiment principal. Il était inutile de rester ici, la salle du conseil était parfaitement confortable n’est-ce pas ? La laissant réfléchir à mes dires en me dirigeant vers le conseil, nous y arrivâmes rapidement. Ne prenant pas un instant pour venir me poser contre le bureau de la présidente, j’élevais une fois de plus la voix pour lui dire avec tendresse ;

- Veux-tu rejoindre le conseil des étudiants, Miharu-Chan ? ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 29 Aoû - 17:46

Ce penchant vers moi elle me pris par la main et m’entraînât vers le parc.  
Elle ris un peu et je me dis que j’adorais son rire. Parce que quand elle riait, elle avait une présence., une présence qui dés qu'elle me lâcha la main fut moins effacer qu'avant. En tout cas elle ne me gênais plus autant qu'avant.
Arriver dans un endroit isolé elle ce tourna vers moi, le sourire au lèvre.  Et la première partie de sa réponse ne me plus guère, j'en était déçus.  Pas par elle... Mais par moi. Je ne pouvais pas l'apprendre, je ne savais pas effacer ma présence.  C'était idiot de ma pars de m'en vouloir pour cela mais je n'y pouvais rien.
Sa faculté m’attirais.

- « Madame » est vexant sais-tu ? Appelle moi Miri-San, Miharu-Chan ~ Pour ce qu’il en est de mon pouvoir, je suis dans l’impossibilité de te l’apprendre, cette faculté m’est propre ~~Si je t’ai faite venir ici, c’est tout simplement parce qu’une démonstration vaut plus qu’un roman ~ N’aie crainte, je ne te ferai aucun mal, Miharu-Chan 

Je perdis un temps soi peu mon équilibre.
Le parc si beau si tranquillisant si coloré avait disparut pour laissé place a un espace chaotique rouge et noir. Un cratère en fusion ou Miri-san et moi nous tenions en équilibre sur deux piliers qui avaient survécus par la simple pensée de la femme qui nous avaient transporté ici.
Puis en un battement de cils tout reviens à la normal.
Le parc était de nouveaux la. Quelque feuille tombaient mais les oiseux avaient arrêter de chanter. Comme s'ils avaient sentis ce qui venait de ce passer. Je regardais Miri-san, Indécise sur ce que je devais penser d'elle. L'admirer ? La jalouser ? La haïr ? Ces trois sentiments ce ressemble tellement.

-Tout ce qui est à base de matérialisation se fait dissiper par ma personne, si l’envie de m’attaquer te passerait par la tête, ton arme se détruirait en contact avec mon corps ~ Je ne suis cependant pas invincible, Dead Master est la seule à savoir me battre, encore trop aisément à mon goût dirai-je ~

Oh moins cela réponds a ma question. Elle a un pouvoir de dématérialisation, tandis que Dead Master a créer la matérialisation. Miri-san est ce qui peut réguler le pouvoir de Dead Master. Réguler étant, je suppose, un mots faible. Annihiler serais le mots le plus vrai.
Elle pourrais dominer Dead Master. Un combat entre ces deux femmes à du être surprenant. Je ne peux m’empêcher de jubiler.. Cette femme, brillait par son absence de présence mais aussi par une puissance qui devait être impressionnante. Je n'en avait vue qu'une partie qui m'avais impressionner. Il ne fallait, à l'évidence, pas être son ennemies.
Elle m’entraînât de nouveaux dans la salle du conseil.
Je la laissais s'installer tandis que je restais debout.
S'appuyant contre le bureau de la Présidente elle me demanda d'une voix douce, une question à laquelle j’eus du mal a répondre :

-Veux-tu rejoindre le conseil des étudiants, Miharu-Chan ? ~

J'arquai un sourcil.. Surprise qu'elle me pose une telle question. Qu'avais je fais pour attirer son attention ? Mes entraînement avec Hibari ? Il ce comptait au nombre de deux. Il est vrai que le deuxième c'est finit de manière particulière mais pas au point d'être intéressant pour une femme comme elle.
Mais j'étais flatté. Je voulais entrer au conseil des étudiants. Je veux y entrer. Ce n'ai pas un but absolue mais je veux laisser une trace de moi dans cette école. Une trace qui feras de moi, dans le monde de dehors une femme importante. Crainte, sûrement, mais importante. Une femme qui pourrais s’opposer a Mihaïl sans craindre ses représailles. Et une élève puissante.. Tout simplement.

-Bien sur, Miri-san. Je veux faire partie du Conseil de étudiants.

Un sourire qui ce voulais plein d'assurance s'installa sur mes lèvres. Je me savais capable d'y arriver parce que j'arrivais toujours à finir ce que j’entreprenais. Je voulais du pouvoir, je voulais être revenir dans le monde de dehors avec une assurance que les autres non pas. Gouverner, plutôt qu'être gouverner.

-Je veux devenir puissante. Me confronter au plus puissants de l'école sans en avoir peur et me dire que je veux autant qu’eux voir même plus. Faire partie de l'élite. Que quand je passe dans les couloirs, ce que je vois dans l'auras des gens c'est un respect, non pas mêles a de la peur mais à l'envie. Que je puisse entrer dans l'arène et sans honte me construire un trône d'or.

Je sens mes os ce transformer en chaîne sous l'assurance que j'ai prise. Je me sens forte, ma matérialisation le sens et s'en délecte. Je deviens plus forte quand j'ai confiance et elle ma matérialisation réagis comme une entité fier de moi. Fier de mes progrès.

- Je veux faire partie du Conseil des étudiant.

Amusée de ma propre audace je souris. Je pouvais voir mon aura s’amplifier jaune... la force, avec des reflet rouge ce rouge de la luxure. Ce reflet que j'ai toujours eu.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 29 Aoû - 20:42

Laissant un moment de silence prendre place dans le conseil, je fermais les yeux à l’attente de ses réponses. Pourquoi lui avoir demandé si elle voulait rentrer dans le conseil ? Pourquoi cette question alors que cela faisait même pas trente minutes que nous nous connaissions ? Par curiosité principalement. Après tout, n’était-ce pas ceux aux grands buts qui arrivaient au sommet ? La plupart oui, et qu’en était-il des autres ? De ceux qui ne surent arriver là où leurs envies furent placées ? Et bien … ils mourraient, ou se faisaient tuer. Aussi simple que cela après tout, seules les personnes pourvues de volonté arrivaient au sommet à Undai, que ce soit dans les enseignants ou dans les élèves. Il n’y avait qu’à regarder les étudiants au premier plan, ceux présents dans le conseil forment l’élite, des êtres au dessus des autres où un avenir était déjà tracé depuis bien longtemps. Que ce soit Yomi-Chan qui, de ses capacités spéciales montrait un acharnement sans fin pour la victoire ou encore Hibari, qui quant à lui … qu’avait-il déjà ? Je ne connaissais pas assez ce garçon pour en parler, mais j’en étais sûre. Son pouvoir était assez grand pour avoir sa place ici. Et la présidente ? Celle qui devait gouverner tout ce petit peuple, qu’en était-il d'elle ? Yume-Chan était au-dessus de tout ce petit peuple ~

-Bien sur, Miri-San. Je veux faire partie du Conseil des étudiants.

Il en allait de soit. Mais entre vouloir et pouvoir, la marche était encore grande. Je ne pouvais juger de son pouvoir en un coup d’œil … Ah ~ Si je pouvais, mais il était encore trop tôt pour savoir si elle y arrivera ou non. Laissant un sourire amical transparaître sur mes lèvres, je l’écoutais en silence, m’expliquant Ô comment elle y arriverait ~

-Je veux devenir puissante. Me confronter aux plus puissants de l'école sans en avoir peur et me dire que je veux autant qu’eux voir même plus. Faire partie de l'élite. Que quand je passe dans les couloirs, ce que je vois dans l'aura des gens c'est du respect, non pas mêlé à de la peur mais à l'envie. Que je puisse entrer dans l'arène et sans honte me construire un trône d'or. Je veux faire partie du Conseil des étudiants.

De grands rêves que voilà donc ~ Cela me ferait presque rire si mon visage voulait bien montrer plus d’expression qu’un simple sourire. Rouvrant les yeux pour juger la jeune fille de mon regard profond, j’élargissais un temps soit peu plus mes lèvres. Un millimètre tout au plus ~ Pouvoir être forte, grande, la meilleure, encore un peu et je crus entendre ma chère Yomi-Chan bien qu’elle n’avait le vouloir de matérialiser un trône en or, non, elle ce qu’elle voulait c’était la place de la directrice. Passant mes mains dans mes cheveux en prenant place sur le bureau de la présidente, je croisais les jambes en regardant la jeune fille … J’étais curieuse, curieuse de savoir si elle y arriverait … Le pouvait-elle seulement ? Avait-elle cette petite chose en plus que les autres n’avaient pas ? Les élèves présents dans le conseil avaient tous une capacité spéciale, quelle sera la sienne ? Je me le demandais … Devrais-je lui poser la question pour en avoir le cœur net ? Hum ~

- C’est bien beau de vouloir, mais voyons voir maintenant, si cela peut devenir réalité. As-tu une faculté spéciale ? Qu’as-tu donc de plus que les autres pour rentrer dans le conseil ? Il y a des centaines d’autres étudiants qui rêvent que Yume-Chan vienne toquer à la porte de leur chambre pour leur demander de rejoindre l’Élite, selon toi … Comment pourrais-tu te démarquer des autres, Miharu-Chan ? ~

Alors ma petite Miharu-Chan, que vas-tu donc me répondre ? ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 29 Aoû - 22:46

C’est bien beau de vouloir, mais voyons voir maintenant, si cela peut devenir réalité. As-tu une faculté spéciale ? Qu’as-tu donc de plus que les autres pour rentrer dans le conseil ? Il y a des centaines d’autres étudiants qui rêvent que Yume-Chan vienne toquer à la porte de leur chambre pour leur demander de rejoindre l’Élite, selon toi … Comment pourrais-tu te démarquer des autres, Miharu-Chan ? ~

Comment ? Une bien belle question ; Une question qui aurait du demander beaucoup de réflexion mais à chaque fois que je mets un pied dans l’arène depuis que je suis passer au rang au dessus, je le sens en moi. A chaque fois que je dois me disloquer. Cette teinte si particulière. Cette teinte qui a fait chavirer des cœur entier tout comme des siècles. Qui domine le monde. La teinte de l'or.
Je ne suis plus qu'un simple sac d'os quand j'entre dans l'arène. Je deviens une pierre précieuse... Non,un métal précieux. Je ne suis pas encore un pépite mais j'y arriverai en devenant toujours plus forte.
Je me brise le le majeur droit et au lieux de souffrir comme je l'aurais du, une petite chaînette appairait. Une chaîne au reflet dorer. Il s'approche de Miri-san. Je le stoppe avant qu'il ne la touche.

Quand je serais plus forte, mes chaînes seront en or, inaltérable et indestructible.

Je la regarde tout en ramenant vers moi mon doigt. Je n'ai plus mal maintenant... Ou peut-être est simplement l’adrénaline qui me donne cette sensation.  Je n'avais jamais essayer la matérialisation en dehors de l'arène je savais que cela était possible. Mais l'essayer ce fut tellement mieux. Tellement plus exultant. La possibilité de faire ce que l'on fait dans l'arène dans un monde réelle. Que cela doit être jouissif de le faire pour un rien. Et lassant aussi. Plus d'oublie tout est plus simple plus facile. Plus doux et a la fois plus … énervant ? En un simple claquement de doigt le monde est tes pieds. Si on ne veux pas dominez le monde ou si on n'a pas a s’occuper d'élèves de notre charmante école, on s’ennuyer-ais bien trop vite. Et le monde serais déjà partie en vrille. Même si Dead Master aurait voulu faire le ménage... et Miri-san aussi.
Un monde ou des « gens »pourrais matérialiser ce qui leur passe par la tête. Est ce que le monde de l'occulte, les religions, le spiritismes et tout ce qui si rapporte aurais un réelle sens ?
Le monde de Mihaïl aurait-il une place ? Sûrement. Je ne doute pas que l'on nous traiterais de démons et autre chose qui y ressemble.
Et puis j'ai aussi cette faculté de voir les auras des autres. Celle qui me mettais mal a l'aise face a Miri-san parce que je ne la percevais pas.
Cette faculté que je peux haïr autant qu'adorer.
Une faculté que j'avais partager avec Bonnie, qui comme moi appartiens au deux mondes. Celui de Dead Master et celui de l'occulte.
Et puis a la robe de combat.
Celle qui c'est subitement transformé durant mon entraînement avec Hibari. Celle qui me rends fier de moi.

Ma nouvelle robe de combat... C n'ai pas grand chose je l'admets mais Hibari-san ne contrôle que le titan. Ce qui le rends différent c'est sa pensée. Je ne me démarque pas par ma cruauté, n'y par mon excessive violence mais par mon envie de devenir maître dans un école ou les esclaves sont nombreux. J'en suis un... mais je ne compte pas le rester.

J'avalais péniblement ma salive. Je venais de perdre un peu de contenance. Pourquoi ? L’idée d'être dominer me révulsais. Je ne voulais pas être un objet. Ou alors simplement celui d'un seul Homme. Un Homme que j'avais fui pour être digne d'être son objet ?
Je me dégouttais moi même. Ce battre pour finir comme un simple trophée. Mais qui pouvais-je dans le fonds. J'avais beau me dire que je le détestais je n'y arrivais pas.  
En changeant de personnalité je changerais peut-être de sentiments à son égard.
Serrant les poings, je relevai la tête vers Miri-san. Et puis ce fut comme si j'eus le souffle coupé. Comme si on m'avait donner un violent coup dans le ventre,
Un flash un vieux moment passer... Un mauvais moment... du rouge, des circonstance flou mais importante, du vert, de l'énergie, un prénom...
- Ayame...

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Ven 30 Aoû - 0:21

Mes paroles pouvaient être perçues comme brutales, si pas méchantes à son égard mais là n’était guère le but de notre conversation. Je n’étais pas comme les autres personnes peuplant ce petit îlot du nom d’Undai, non, j’avais une gentillesse en moi que je ne cachais pas, j’étais sans doute la seule des Undai’ens à avoir ne serait-ce qu’assez d’humanité pour ne pas juger à tout vas. On pourrait dire que Ketsuki-San l’était également, mais avec sa folie schizophrénique, cette simple pensée était erronée. Cette femme … rien qu’y penser me mettait de mauvaise humeur. Oui, une fois de plus rien ne se lisait sur mon visage ou dans mon aura, mais là, au fond de mon être si pur, je maudissais cette femme, elle qui avait réussi à soudoyer Ayame … qui l’avait rendue … si … Non. Je ne pouvais le concevoir.

Levant les yeux vers Miharu-Chan quand elle se brisa le pouce, c’est avec un semblant d’étonnement que je vis une chaîne sortir de sa chair … Hum ? ~ Voilà une chose étonnante. Laissant ce petit filament doré m’approcher, c’est sans crainte que je le regardais … Comment faisait-elle cela ? Une faculté spéciale ? Était-ce donc ce que cette fille me démontrait ? Oui, sans doute ~ Mais voilà une chose surprenante que l’on ne voyait pas tous les jours. Et qu’en était-il si on lui coupait les membres ? Saurait-elle les remettre en place grâce à ces chaînes métalliques ? Ou plutôt, serait-ce un moyen pour qu'on ne puisse disperser son corps en morceaux puisque ceux-ci sont liés les uns aux autres ? Laissant mon regard couler sur la jeune fille, c’est en décortiquant sa matérialisation de mes yeux d’un noir profond qu’un fin sourire naquit sur mes lèvres. C’est donc cela ~ Analysant le parcours de sa matérialisation, c’est avec un semblant d’amusement que je lisais en elle, décrivant dans ma pensée le passage de ce flux accordé par Ayame dans ses veines ~

- Quand je serais plus forte, mes chaînes seront en or, inaltérables et indestructibles.

En or donc. Serait-ce possible d’être si peu modeste ? Hum ~ Les enfants de nos jours avaient besoin de se sentir forts et je n’allais pas être celle qui lui en ferait la remarque. Croisant les bras en la regardant avec insistance, je me demandais ce qu’il pouvait bien se passer dans sa petite tête à cet instant … Si Ketsuki-San était là, le saurait-elle, elle ? Sans doute ~ Laissant un fin bruit traverser mes lèvres en me demandant intérieurement pourquoi je pensais à cette femme, je fermais les yeux un court instant pour faire disparaître son visage de mon esprit. Mais revenons plutôt à Miharu-Chan, elle est ses envies grandioses ~

- Ma nouvelle robe de combat... Ce n’est pas grand chose je l'admet mais Hibari-San ne contrôle que le titan. Ce qui le rend différent c'est sa pensée. Je ne me démarque pas par ma cruauté, ni par mon excessive violence mais par mon envie de devenir maître dans une école où les esclaves sont nombreux. J'en suis un... mais je ne compte pas le rester.

Nouvelle robe de combat disait-elle ? Fronçant les sourcils un court instant en me demandant de quoi elle parlait, c’est en laissant le reste de ses paroles se glisser quelque part au fond de mon esprit que je me focalisais sur ce détail. Détail qui ne l’était pas, depuis quand les étudiants avaient de nouvelles robes de combat ? Cela était impossible. Du moins, dans le principe même des choses, la robe de combat représente ce que nous sommes … Si celle-ci arriverait à changer cela serait partiellement, et non entièrement … Et bien même. Il serait question d’une remise à zéro, qu’une personne devienne complètement un nouvel être, qu’au fond de son origine même, tout soit modifié. Gardant cette intrigue en vision, je me saisis de la tablette de Yume-Chan se trouvant sur son bureau pour voir les dossiers des étudiants, laissant mes doigts glisser jusqu’à celui de la jeune fille me faisant face, c’est sans grande compréhension que je lisais celui-ci. Rien, il n’y avait nulle information racontant un quelconque changement … ouvrant le dossier photo dans lequel se trouvaient les images de son passage en rang, je levais les yeux vers la jeune fille. Était-ce sa nouvelle ou son ancienne robe de combat ? Allais-je lui demander de se transformer devant moi ? Oui, si cela pouvait m’aider à résoudre ce problème ~

- Ayame…

Entrouvrant les lèvres en l’entendant prononcer le prénom de la directrice, j’en oubliais presque le problème de sa robe de combat. Me levant de mon bureau, tablette toujours en main, je me rapprochais de la jeune enfant pour venir poser un doigt sur ses lèvres. Lui accordant un sourire amical, je plissais les yeux avant de lui dire de ma voix douce ;

- Il est préférable de ne pas prononcer ce prénom Miharu-Chan, je ne suis pas sûr que Dead Master-Sama apprécierait qu'on la nomme de la sorte ~

Pourquoi donc ? Parce que « Dead Master » montrait sa puissance, tandis que son nom d’humaine n’était utilisé que par un cercle restreint, cercle dont je faisais partie, mais nom que j’utilisais de moins en moins depuis que sa charmante épouse … Passons. Laissons cette blonde crever dans un coin ~ Serait-ce de la méchanceté que l’on entend ainsi en moi ? Je suis gentille à l’extérieur, je n’ai jamais dit que mes pensées étaient douces ~

- Il est vrai que tu as des capacités bien plaisantes, j’espère pour toi que tu attendras tes rêves, Miharu-Chan ~ Cependant …

Laissant ma phrase en suspens en tournant la tablette dans sa direction, je lui montrais les images de sa robe de combat. Affichant un sourire rassurant en laissant mon aura invisible apaiser les lieux, je lui demandais dans un murmure de se matérialiser, de me montrer ce qu’étaient à présent ses habits. Je voulais le savoir. C’était un besoin, un besoin assez grand pour que je ne puisse attendre qu’elle le fasse d’elle-même, qu’en levant le doigt dans sa direction, je la fasse moi-même apparaître en jouant sur son flux de matérialisation. Déposant mon regard sur les images tout en relevant mon regard vers Miharu-Chan c’est avec étonnement que je me heurtais à l’inimaginable. Comment ? Intriguant ~

- Il est impossible pour quiconque de voir sa robe de combat changer … Sauf si ta personnalité même a changé ~ Dis moi, se serait-il passé quelque chose pour que tu sois ainsi, à présent ?

Curieuse ? Je l’étais, et ce, maladivement ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Mer 11 Sep - 15:33


-Il est préférable de ne pas prononcer ce prénom Miharu-Chan, je ne suis pas sûr que Dead Master-Sama apprécierait qu'on la nomme de la sorte ~ - Il est vrai que tu as des capacités bien plaisantes, j’espère pour toi que tu attendras tes rêves, Miharu-Chan ~ Cependant …

je savais que ce nom n'était pas forcement le meilleur souvenir qu'il soit et je me doutais bien que si il résonnait dans ma tête avec autant de douleur c'est que Dead Master ne devais pas être loin du problème.
J'en aurais presque rougis du compliment qu'elle m'avait fais si il n'y avait pas eu de cependant.
Je la regarde prendre sa tablette et me montrer des images de mon ancienne robe de combat. Comme j'avais l'air maladroite, pantouflarde et lourde.  
Mes mouvement plus lent et puis cette impression que je donne de n'être pas a ma place. De ne pas me sentir bien en permanence.
Je ne me reconnais pas. Je ne vois pas la même auras autour de moi. Elle est apeuré et seul dans les images que Miri me montre alors que maintenant mon aura est forte et puissante.
Miri me demande de me transformé, de lui montrer ma robe de combat.
Je n’eus pas le temps de le faire.
Elle leva le doigt et je me retrouvais dans cette robe légère qui me permettais de plus élégant mouvement.
La seule chose qui reste de mon ancienne robe c'est cette coiffure. Stricte et sévère comme mon éducation avec Mihaïl.
Le visage de Miri est très étonné. Elle ne doit pas si faire à l’idée qu'un élève est put changé sa robe de combat.
A part Yume je ne connais personne qui puisse le faire et Yume ne peut pas vraiment être considérer comme une élève comme les autres.
Je me sens un peu nue devant cette femme en kimono. Alors que moi … On pourrais dire que je me balade en nuisette.
Bien sur le fais de porter cette tenue me donne l'impression d'être libre de faire ce que je veux (avec des limites que je sais m'imposer) mais devant Miri je me sens juste une simple élève qui doit tout apprendre.

-Il est impossible pour quiconque de voir sa robe de combat changer … Sauf si ta personnalité même a changé ~ Dis moi, se serait-il passé quelque chose pour que tu sois ainsi, à présent ? 

J'avais raison elle était.. disons choqué, enfin je le supposais parce que je ne voyais que très peu de ses émotions.
Ma personnalité aurais changé ? Je ne pense pas en si peut de temps on ne change pas au point de transformé son aura,ou l’essence même de ce que l'on ai, parce que c'est ce que montre la robe de combat.
Par contre, je dois dire que j'ai appris ici à être moi même. A accepter que je ne suis pas une enfant sage et admirable comme mes parents ont toujours voulu que je sois. Bien au contraire.
Mais il est vrai que je ne voulais pas les décevoir. Je ne veux jamais décevoir...
Enfin je ne voulais pas... maintenant les seule personnes que je pourrais avoir peur de décevoir son... Mihaïl et... uniquement lui.
Étant loin de lui je pouvais me dévoilé comme je voulais. Avant je n'avais que les bases de l'enfant modèle je ne savais pas vraiment ce qu'il fallait que je soi lors que ici. Je pouvais être celle que je voulais. Être celle qui me plaît et qu'il devras accepter.

-Je n'ai pas …pas vraiment changé... J'ai juste accepter qui j'étais. Ça vaux presque autant qu'un changement de personnalité mais je me suis juste accepter et avec les lois de l’académie.

Il est vrai que maintenant je pouvais me lever le matin sans me demander si je survivrai a la journée. Autant mentalement que physiquement.
J'avais l'habitude de fuir les problèmes alors que maintenant, sans bien sur les chercher, je les règles de manière plutôt musclé, parce que, il faut pas ce voilé, c'est la seule façon de régler les chose dans cette école.  
Dans un sens je m'en suis bien tirer, je ne risque que d'avoir u problème d'ego. Mais ce n'est dangereux que pour ceux qui nous entoure. Je ne suis pas devenue Schizophrène n'y psychopathes.Ce qui dans un sens est une victoire.
Je souris, me rappelant que la seule chose qui n'avais pas changer dans ma tenue c'était la façon dont je portais mes cheveux. Une longue couette « stricte et sévère » comme mon père qualifiais Mihaïl quand je sortais les yeux débordant de larmes après avoir passer de longue heures a apprendre des cours que lui connaissais as cœur et que moi je ne comprenais pas un sens.
Pourquoi juste ces deux mots la d'ailleurs ?
J'en avais tellement entendu sur cet homme que j'aurais pu retenir bien pire, des mots à en faire des cauchemars... mais non. Strict et sévère.

-Il n'y a qu'une chose qui n'a pas changé, c'est l'envie de plaire à un Homme, un en particulier, je m'entends.

Il n'y a bien que sa qui n'a pas vraiment pas changé depuis que je suis partie de la maison.
Je repense doucement à ce qui sais passer depuis, mon entrer ici, ma rencontre avec Harui, les premier cours Bonnie et nos recherche et le passage en rang avec Amélia. Mes entraînement avec Hibari. Une fierté en soi. Il n'accorde pas son temps à tout le monde. Et puis... et puis ce trou noir. Comme si il manquais quel que chose depuis mon passage en rang. Un truc important. Une explication au fais que je connaisse le nom de Dead Master.

-Miri-san, sur ce dernier point j'aimerais, être claire. Je suis venue à Undai pour fuir l'emprise qu'il avait sur moi.

Et je ne crois pas que j'avais réussi. Mais il était toujours beau d'y croire , non ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Miri Okugi

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 05/06/2013
Localisation : Sans doute derrière toi ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Jingoku No Hikari
★ Age : Unknown
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   Jeu 12 Sep - 18:08

Je ne pouvais qu’être ébranlée de ce que j’avais sous les yeux, la robe que portait Miharu avant n’était pas du tout … pas du tout ce qu’elle portait à présent. Non, décidément cela était impossible. Il ne pouvait en être autrement, si cela était le cas … devrait-on remettre la matérialisation en cause ? Que finalement ce que nous portions dans l’arène ne représentait pas notre nous, mais plutôt ce qu’Ayame voyait de nous ? C’étaient des idioties, mais je ne savais donner une quelconque réponse rationnelle à ce que j’avais sous les yeux. Aurait-elle perturbé le réseau de la directrice, avait-elle trouvé une faille ? Impensable. Fallait-il la tuer ? Pourquoi donc ? Parce que sa seule existence me mettait des doutes, me faisait … douter de ma chère amie, d’Ayame. Gardant un visage impassible en la détaillant toujours, un fin sourire, je ne laissais paraître mon étonnement, préférant pleinement rester calme et attendre de voir ce que sa personne pourrait me répondre ~

-Je n'ai pas …pas vraiment changé... J'ai juste accepté qui j'étais. Ça vaut presque autant qu'un changement de personnalité mais je me suis juste acceptée et avec les lois de l’académie.

Dois-je avouer que je n’avais pas tout saisi de ses paroles ? Oui, je n’avais guère compris tout le sens de ses mots, mais je pouvais dire que cela ne m’avait servi à rien. S’assumer ne nous faisait pas changer notre robe de combat ainsi, cela était inadmissible. Ayame était-elle seulement au courant de cela ? Sans doute, elle savait tout. Mais pourquoi n’avait-elle pas réagi dans ce cas, pourquoi laisser cette enfant vivre alors qu’elle … Elle ne faisait rien du tout. Voilà pourquoi, elle avait juste une nouvelle robe de combat … Faux. Ce n’était pas qu’un détail, c’était sa valeur même qui perturbait la hiérarchie d’Undai. Depuis que cette femme est rentrée dans la vie d’Ayame, plus rien n’est comme avant ici ! Je n’étais pas du genre à solliciter les tueries, mais laisser passer cela sans un mot ! C’était inadmissible, la faute était une fois de plus sur Ketsuki-San. Garce.

-Il n'y a qu'une chose qui n'a pas changé, c'est l'envie de plaire à un Homme, un en particulier, je m'entends.

Ah ? ~ Décidait-elle à présent de me parler d’un amour à sens unique pour changer de discussion vis-à-vis de sa robe de combat ? Cela ne me dérangeait pas, je ne comptais guère arracher la tête de cette enfant, j’étais certes étonnée à son sujet, mais je n’accorderai la tâche de la tuer, j’étais bien plus civilisée que cela. Affichant un sourire ne serait-ce qu’un peu plus large, je me détendis légèrement le corps, prenant plus mes aises plutôt que ma stature droite ~

-Miri-san, sur ce dernier point j'aimerais, être claire. Je suis venue à Undai pour fuir l'emprise qu'il avait sur moi.

Voilà une chose de bonne. Au moins cette personne n’est pas à Undai … Après tout, elle mourait pour avoir osé dire cela devant un membre du conseil, les relations entre sexes opposés étaient interdits dans cette académie, que ce soit un élève avec un autre ou une relation prof élève, cela … était punissable de mort. Soulagée pour sa personne, je passais ma main dans mes cheveux avant de rire légèrement pour détendre l’atmosphère.

- Il est noble d’aimer quelqu’un, de vouloir lui plaire et ainsi de suite. Undai t’accorde une nouvelle maison, une nouvelle vie, ce qui réside dans le passé, doit le rester, Miharu-Chan ~

Soupirant légèrement en faisant le tour du bureau, j’y déposais ma tablette en place avant de me diriger vers la porte. Décidée à quitter les locaux, je me penchais légèrement devant l’étudiante en l’invitant à sortir. Je n’avais plus envie de rester dans le conseil, j’avais envie de divertissement, quelqu’un sait-il me dire où se trouve Kei-Kun ? ~

- Ce fut un plaisir de te rencontrer Miharu-Chan, nous nous reverrons sans doute dans peu ~ Passe une bonne journée ~

Lui adressant un petit sourire, je lui tournai le dos et disparus de sa vision ~ Invisibilité quand tu nous tiens ~ Aller, aller, cherchons Kei-Kun … ou peut être Yomi-Chan ? Hum ~


END ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle rencontre, une nouvelle amie ? ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle planète, nouvelle excursion
» Pas de nouvelle, Bonne nouvelle ? ft .Amanda
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Bureau de la direction :: Conseil des étudiants-