AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Ven 18 Mai - 18:42

Le monde, le monde était-il aussi sale que je ne le voyais ? Devais-je être celle qui le purifierait de sa crasse ? Était-ce là mon destin, celui que Dead Master m’avait mit entre les mains, la raison de ma puissance, de ma différence et surtout de mon existence ? Avais-je reçu ce pouvoir divin pour être la bombe qui anéantira l’humanité, allais-je être celle qui finira par détruire cet espace sans se soucier de tuer femmes et enfants ? Étais-je capable d’être ce monstre ? Je ne m’en sentais pas capable, non, je me disais toujours que je n’étais pas capable de tuer quelqu’un que je ne saurai vivre avec les mains tachées de sang, oui … je pensais ainsi il y a dix ans.

Maintenant, ma réalité était tout autre, je tuais sans pitié, que ce soit par envie ou par obligation. Que ce soit sous l’ordre de la directrice ou sous mon humeur meurtrière, je tuais. Combien de tombes se dressaient dans l’arène à cette heure-ci combien de ces croix avaient été placés par mes soins dans mon sanctuaire ? Oui, l’arène était mon sanctuaire, c’était le cadeau le plus cher que j’eus reçu de la directrice pour le fardeau de ma vie. « La gardienne de l’arène », la gardienne de Undai. Devais-je être fière de ce titre, devais-je être honorée d’être une personne si importante ? Non, je trouvais cela plus dérangeant qu’autre chose, j’aurais aimé jouir d’une plus grande liberté, d’une plus belle vie. Mais il n’en était rien, j’étais à la tête du conseil des étudiants, j’étais la gardienne de ces lieux, j’étais la chienne de la directrice, j’étais … prisonnière de son pouvoir, je n’étais qu’un pantin auquel on insufflait un semblant de vie pour qu’il ne se suicide pas. Ou alors étais-je une esclave ? Le jouet de son maître, mais un esclave assez noble pour être supérieur aux autres vermines qui peuplaient ce monde ?

C’est sur cette pensée morne de sens que je rentrais dans mon sanctuaire. Traversant le mur invisible de l’arène en laissant ma robe de combat se créer dans un halo de lumière virevoltante tandis que mon œil gauche s’enflammait d’une flamme bleue, je traînais les pieds jusqu’au centre de celle-ci. Traversant les attaques des élèves s’entraînant dans ma demeure sans me soucier d’être toucher par l’une de leurs attaques que j’évitais avec un automatisme déconcertant. Arrivant à un endroit que je trouvais assez potable, je pris place sur un pilier que je fis monter afin d’avoir une vue d’ensemble sur mon temple. Oui, ce lieu pouvait être prit comme un lieu de prières dont j’étais le Dieu. Amusant non ? Non, pas vraiment. Soupirant légèrement, je sortis une pomme de ma poche et entamais de manger celle-ci tout en regardant sans vraiment regarder les actions des élèves.

C’est en remarquant une personne que je n’avais pas habitude de voir la présence dans ses lieux que je levais la main avant de la rabaisser en sachant qu’elle n’allait pas me voir d’où j’étais. Matérialisant une tige métallique dans mes mains, je laçais celle-ci tel un javelot pour qu’elle s’enfonce juste devant la personne que je voulais interpeller. Attendant qu’elle monte son regard jusqu’à ma silhouette, je levais la main en lui faisant signe, pas le moindre sourire aux lèvres. D’un mouvement souple, je me laissais glisser de mon pilier se trouvant à trois mètres de hauteur pour atterrir, comme une fleur sur le sol. M’approchant de la femme -blanche- mais trop -identique- à mon physique, je lui dis de ma voix froide à laquelle j’essayais cependant de donner un tonus amical :

- White Rock Shooter c’est ça ? Il n’est pas commun de te croiser dans l’arène. Cherches-tu quelqu’un ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Sheyla Forgetens

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: White ☆ Rock Shooter
★ Age : 23
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Ven 18 Mai - 19:47


Me levant tôt de matin j'essayait d'oublier les problèmes avec les élèves . Elle se leva et passa devant la salle de bain pour se brosser les cheveux . Elle y passa plusieurs minutes puis sortit . Plus resplendissante que jamais . Des vétements lissaient de la veille . Elle posa alors la brosse sur sa table de nuit . Puis ouvrit la porte .Aujourd'hui pas elle allait faire un tour à l'arène . En chemin plusieurs questions la perturbée . La liberté ... Les hommes pouvaient t'elle la connaitre ? Esque la mort était un don du ciel ou plutôt une abomination ? Les réponses pour elle était clairs . Les hommes sont comme des chiens attachés à une laisse. Ils se sentent libre mais sont attachés . Des arbres dont le tron touche presque le ciel . Mais reste attachés par les racines .

On dit que la mort vien du ciel . Faux la mort vien de son porteur . En se perdant dans ses pensés elle ne de rendit pas compte qu'elle se trouvait devant la porte de l'arène . Elle ouvrit alors la porte . Puis elle pensa à une phrase qu'elle avait entendu :
Les gens vivent en s'appuyant sur leurs convictions et leurs connaissances et ils appellent ça la réalité ; mais le savoir et la compréhension sont des concepts si ambigus que cette réalité ne pourrait être alors qu'une illusion.
Cette phrase lui semblait juste à ses yeux . Mais reste à découvrir pourquoi . Alors qu'elle reprit ses esprits elle portait sa robe de combat . Je reçut alors une perche à mes pieds . Puis une fille de retrouva devant moi. On aurait dit une parfaite copie en noir . Puis elle m'adressa la parole .


- White Rock Shooter c’est ça ? Il n’est pas commun de te croiser dans l’arène. Cherches-tu quelqu’un ?

Sheyla marqua un léger soupiraient . Puis elle répondit .


- Oui White Rock Shooter Voila comment on me surnomme . Et vous c'est Black Rock Shooter ? Non je ne cherche personne en pariculier. Je regardait juste si tous de passait bien avec des nouveaux. Trop de fougue ou de surestimation peux engendrer la mort .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Ven 18 Mai - 20:33

- Oui White Rock Shooter Voila comment on me surnomme. Et vous c'est Black Rock Shooter ? Non je ne cherche personne en particulier. Je regardais juste si tous se passaient bien avec des nouveaux. Trop de fougues ou de surestimations peuvent engendrer la mort.

Je levais un sourcil en l’entendant parler, que voulait-elle dire par si « tout se passait bien », n’était-il pas logique que tout se passait à merveille dans l’arène alors que j’étais présente, croyait-elle que je laisserai mon sanctuaire à des incapables risquant de détruire ou encore mieux, profaner cet endroit ? Non, c’était justement pour cette raison que je passais un temps considérable enfermée dans ce monde parallèle. Laissant tomber mes yeux sous ses formes, je me surpris une fois de plus de voir cette jeune femme, tout simplement parce que notre ressemblance était tellement choquante que trouver une raison logique à cela me donnait mal à la tête. Oui, tellement mal à la tête que je préférais ignorer mes questionnements intérieurs et me concentrer plutôt sur ses dires.

Cet endroit était considéré comme un champ de bataille pour moi, combien de gens pouvaient mourir ici, combien y perdaient des membres, la vie, des amis, des ennemis, tout. Undai Gakuen, l’institut prestige qui rencontre le plus grand nombre de décès parmi ses élèves dans le monde entier, une morgue plutôt qu’une école non ?

- La mort est ce qui pèse le plus au dessus des têtes des élèves de Undai, que ce soit lors d’un combat ou lors d’un de leurs cours.

N’est-ce pas vrai ce que je disais ? Combien d’élèves avaient été assez imprudents pour se combattre en dehors de l’arène, combien s’étaient entre-tués parce qu’un tel avait volé le sandwich de l’autre, ou parce qu’un élève avait dévisagé un autre élève ou encore mieux, tout simplement par envie de massacrer un camarade de classe. Cette école était un asile de fous dont j’étais la surveillante qui n’avait pas de pitié pour massacrer elle-même ses « patients ».

- L’arène est mon endroit, il sert à rien de vérifier celle-ci. Peut être seriez-vous tentée par un peu d’exercices également ?

Levant les yeux vers la lune immense superposant l’arène, je levais la main dans sa direction tandis que celle-ci prenait peu à peu une teinte rougeâtre signifiant qu’un combat allait éclater dans les secondes qui allaient suivre. Amusée par la situation et envieuse de, moi-même, combattre une personne assez forte pour me faire passer un temps agréable, je regardais les élèves sortir de l’arène pour rejoindre les gradins en remarquant que la lune venait de changer de couleur. Sages comme des moutons, envieux de voir un combat opposant le monstre de Undai et son sosie en version blanche-neige, je pouvais déjà entendre les acclamations des élèves.

- Je ne me souviens pas avoir eut le plaisir de me mesurer à vous, m’accorderiez-vous cette danse ?

Me penchant légèrement en signe de révérence, j’attendais une réponse de sa part. Je n’étais pas du genre à sympathiser avec les professeurs, loin de là. Nos rangs étaient différents et nos travaux également. Cependant, j’en savais assez pour savoir qui était mon adversaire, elle n’était autre qu’une professeur de matérialisation promue à ce rang depuis peu. Ancienne élève de Undai, j’eus la chance d’assister à ses combats lors de ses passages en rang « dirigés » par moi-même et Dead Master. Oui, n’est-ce pas étrange ? Pourtant c’était le cas, bien que je sois toujours coincée en terminale depuis des années déjà, ma puissance était bien au dessus de ce que pouvaient imaginer certaines personnes. Allons savoir jusqu’où les compétences de cette femme allaient également, curieuse et impatiente, je matérialisais sans plus attendre un canon. Celui-ci aussi énorme qu’il pouvait l’être me semblait d’une légèreté déconcertante, le calibre pointé sur mon adversaire, j’étais parée à combattre.

Mon canon !:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Sheyla Forgetens

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: White ☆ Rock Shooter
★ Age : 23
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Sam 19 Mai - 8:34

- La mort est ce qui pèse le plus au dessus des têtes des élèves de Undai, que ce soit lors d’un combat ou lors d’un de leurs cours.


Se n'est pas faux . Je fis un sourire ironique . Je regarda alors son physique identique au mien . De beau cheveux noir et une flamme bleu sur son œil . Je décida alors d'activer ma flamme violette qui dansa sur mon œil droit . Une flamme identique en tous sauf à la couleur et l'emplacement de la flamme . Certe l'arène était sous sa protection . Une élève de terminal surveillait cette endroit . Je fis un léger rire.

- L’arène est mon endroit, il sert à rien de vérifier celle-ci. Peut être seriez-vous tentée par un peu d’exercices également ?


De l'exercice après s'être levé ? Oui pourquoi pas . J'aimerai bien faire un peu d'exercice en effet . Mais quel genre ? J'aimai bien me battre . Sentir le sang de mes victimes sous mes mains. Les autres élèves avaient arrêter leurs activités pour voir le démon de l'arène contre moi qu'on pourrais surnommer comme un ange déchue . Un combat digne de nous deux . Je m'avança vers elle puis elle rajouta :

- Je ne me souviens pas avoir eut le plaisir de me mesurer à vous, m’accorderiez-vous cette danse ?

Je souris de nouveau puis lui répondit en me baissant . Elle créa alors un Cannon . Je fis de même le Cannon était identique . Sauf que le mien était blanc . Je sauta en l'air et me posa derrière elle. Puis pointa le Cannon dans son dos .


" Je pense que sa iras . Allons combattons ."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Sam 19 Mai - 11:55

Comme je pouvais m’en douter, je n’eus qu’une brève réponse de la part de la dénommée White Rock Shooter, créant à l’identique mon canon, j’eus un sourire de dégout avant de voir son corps se déplacer pour se retrouver derrière moi, tournant les yeux sans vraiment bouger, son canon prêt à tirer dans mon dos je fermais les yeux avant de dégager un flux d’énergie de mon corps. Pour seul résultat, un amas de puissances bleuté se dégagea de mon corps tel un champ de matérialisation détruisant tout sur son passage. Sachant aisément que mon adversaire l’évitera en vue de son rang de professeur, je me mis à courir à l’opposé cherchant un point d’appuis pour me propulser en hauteur. Dans ma course rapide, je montais sur un des piliers de l’arène, fis une bascule en arrière pour me retrouver tête en bas dans les airs avant de lâcher l’énergie de matérialisation de mon canon vers la femme en blanc.

N’ayant guère peur d’user de mes réserves sans fin de matérialisation, je tirais dans sa direction sans prendre garde à détruire ou détériorer mon sanctuaire. Une fois que j’eus fini mon jeu de tire, je dématérialisai mon canon pour créer dans chacune de mes mains deux disques d’aciers turbinant sur elles-mêmes à une vitesses indéterminables tout en rappelant le bruit d’une tronçonneuse en marche. Montant ses disques de mort dont le diamètre devait faire un peu plus de vingt centimètres, je répétais le mouvant jusqu’à me retrouver avec une dizaine de ces disques en lévitation autour de mon corps.

Levant la main vers mon protagoniste, j’envoyais ces mêmes disques à son encontre. On ne savait pas vraiment dire ce qu’il se passait à l’œil humain, tout allait tellement vite que c’était presque insupportable pour les élèves de voir ou comprendre les mouvements des combattants dans l’arène. J’étais à ma plus grande forme, l’énergie jaillissait de toute part de mon corps sachant avec amusement que je ne devais pas me retenir devant cette personne. Créant une tige métallique, je traversais le champ de poussières créé par l’explosion des disques que j’eus envoyé précédemment, avant de voir de mes pupilles bleutés mon adversaire. Arrivant à sa hauteur, je m’abaissais en longeant son corps tout en affichant un sourire mesquin avant d’abattre sur celle-ci mon poing. Mais ca aurait été trop gentil de ma part si je m’étais arrêté là, c’est pour cela que je lui enfonçais à présent, la tige que j’eus créée dans l’épaule. Douleur, douleur, quand tu nous tiens …

Pour résumé mes attaques :

• Je tire avec mon canon dans ta direction en étant dans les airs.
• Je créé par la suite une dizaine de disques tranchantes que je lance dans ta direction.
• Une fois cela fait, je m’approche de ton corps pour t’assener un point (que tu évites où non).
• Pour finalement t’enfoncer une tige dans l’épaule (inévitable).

★ ★ ★:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Sheyla Forgetens

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 15/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: White ☆ Rock Shooter
★ Age : 23
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Sam 19 Mai - 15:47

Du sang ... Se liquide dont sont fait les hommes ... Se magnifique rouge ... Mon authentique moi venait d'enchaîner une multitude d'attaque . Et pour conclusion je me pris une barre dans l'épaule . De douleur je fis un bon vers l'arrière . Pointent le Cannon vers elle je lui tira une rafal de balle . Je ne prenais pas le peine de viser .Certaine ball la touchait certaine non . Je dematerialisa alors mon Cannon pour créer des couteaux que je lançais vers sa direction . Des couteau à la lame cristaline . Puis je créa alors ma faux . Mes deux ailes de métal apparure . J'aporta pars la suite une légére modification . La faux était attaché à mon bras pose une chaîne . Je lança alors la faux puis la ramena grace à la chaîne . Je répéta cette action de nombreuse fois . La pointe de ma faux se planta dans le sol. Mais cette fois au lieu de la rattirer c'est elle qui m'attira . Je pris alors une grande vitesse tendant mes pieds pour venir la frapper dans le torse . Puis d'une geste vif la repris et fis un coup circulaire par réflexe . Je matérialisa alors une sorte lance géante . Cette arme était l'une de mes plus puissante et de mes préférer . Ma maniabilité avec cette arme était hors pair . Rate son les personnes à savoir l'utiliser à sa plus grande puissance . Je fonça alors vers mon sosie . Pointant la pointe vers son bras droit que je transperça légèrement . Puis j'activa alors la mitraillette incrusté dans l'arme . Je ne voillait pas si elle était touchait par les balles. Je recula alors en dématérialisant ma Lance et en rematérialisant la faux . Quel serait sa réaction ? Haine et tristesse forge nous ...


Insane Canon Lance ( Elle est blanche) :



Spoiler:
 


Merci pour tes remarques ^^. Deso pour se poste j'ai du faire vite j'avais que 5min ^^'.
Action au cour du combat :
Multiple tire avec canon
Lancée de couteau ( Evitable )
Coups de faux
Coup de pieds dans le torse ( évitable )
Transpercement du bras droit ( Inevitable )
Tire avec la lance ( Obligatoire que sa touche au moins le bras . Apres sur les autres parties du corps fait comme tu veux ^-^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   Sam 19 Mai - 18:08

Les coups se faisaient sentir, j’avais beau essayer d’éviter ses attaques, je me voyais incapable d’éviter certains d’entre elles. Recevant plusieurs coups dans le bras, je ne laissais la douleur se peindre sur mon visage, toujours concentrée dans le feu de l’action. La première de ses attaques fut des coups de canon lancés à l’aveuglette, usant d’un bouclier de matérialisation pour ne pas devoir les éviter sans être blessée, je me ramassais celles-ci de plein fouet. Protégée par la défense que j’eus créée, je continuais le combat toujours aussi intacte que je pouvais l’être au début.

Par la suite, sans doute aussi encré dans le combat que je pouvais l’être, mon adversaire créa des couteaux qu’il lança dans ma direction. Attrapant certains de ceux-ci en plein vol, je les lui avais relancé sans espérer vraiment la toucher. Sourire aux lèvres, la puissance dégoulinant de mon corps, j’étais plus qu’excitée par toutes ces attaques se déroulant en un temps record. Professeur de matérialisation hein ? Ses élèves devaient souffrir avec elle, en vue de comment elle combattait, je me demande ce que ses cours pouvaient bien donner. Je la voyais bien assise sur sa table, regardant dans le vide ses élèves avant de taper du pied pour que l’un d'eux arrivt ne serait-ce qu’a créer quelque chose de convenable. En cas d’incapacité, que se passerait-il ? Allait-elle abandonner les incapables ou plutôt, montrer à ceux-ci comment faire ? Je ne le savais pas, et je devais me dire curieuse de sa réaction.

Sans que je n’eus le temps de l’éviter après de multiples coups de feu, elle s’avançait trop près de moi, m’assommant un coup direct dans l’estomac. Par la suite, ce fut un coup porté dans mon bras droit qui me fit lâcher un juron de colère, mais ma peine ne s’arrêta pas là, non, ce n’était que le début de ma souffrance étant donné que par la suite, ce fut une sorte de lance sortant de son canon qui me transperçait de plein fouet. Me retrouvant donc transpercée comme un poisson venant de se ramasser une lance de pèche, je titubais de quelques pas avant de tomber sur le sol. Les mains sur son arme, la tête baissée, je ne sus retenir un rire tandis que du sang coulait de ma bouche. Riant presque aux éclats, je hissais la chose en dehors de mon corps tout en serrant les dents. Il fallait se l’avouer, ca faisait quand même mal, même si j’étais résistante, je restais humaine … non en fait, je n’avais rien d’humain et le reste de mes gestes le montrait.

Me relevant en ayant toujours sa lance en main, j’usais de ma force pour la briser, faisant disparaître ainsi la matérialisation de mon adversaire. Sourire aux lèvres, je m’abaissais légèrement avant de me propulser dans les airs. Créant sans plus attendre mon canon dans mes mains, je tirais d’un coup franc une boule de puissance d’un diamètre immense, sans doute assez long pour réduire sur son passage mon ennemi. Mais cette attaque n’était qu’une diversion, rapide que j’étais, j’arrivais devant mon ennemie avant que l’attaque de mon canon ne vienne se heurter contre elle pour la prendre par la gorge, compressant ma main autour de sa trachée, mon sourire ne faisait que s’agrandir de plus belle. Alors que j’avais ma main sur son cou, mon attaque de tir se dématérialisa en une poussière d’étoiles se déposant sans mal sur mon dos. Les yeux rivés sur mon adversaire, je lui dis dans un éclat de rire non dissimulé :

- Je suis contente, cela faisait tellement longtemps que je n’ai plus été blessée de la sorte … Mais c’est fini à présent.

Sans plus attendre, je créais dans ma main valide une nouvelle arme, sans doute plus petite que le canon que j’avais l’habitude d’utiliser pour tirer d’un coup franc dans le ventre de la jeune femme. Je n’avais pas besoin  de regarder pour savoir que celle-ci devait ressembler à présent à une passoire. Relâchant prise, je me reculais instinctivement pour éviter la moindre contre-attaque décisive de mon adversaire. M’enroulant dans un bouclier de matérialisation me permettant d’éviter un quelconque dernier coup, je levais les yeux vers la lune, qui par sa couleur rougeâtre se peignait à présent d’une couleur pure et blanche signifiant que le combat était fini. Dématérialisant toutes mes créations, je m’avançais vers la jeune femme à présent sur le sol. Narguant celle-ci du regard, je ne devais guère l’aider, elle avait encore assez de pouvoir de matérialisation pour « refermer » son corps et soigner ses blessures sans devoir appeler les infirmières. Usant moi-aussi de mon pouvoir, je re-matérialisais ma robe qui s’était vue abîmée lors de notre combat.

- Il est sans doute inutile d’appeler les secours n’est-ce pas ?

D’un sourire amusé, je m’accroupissais à sa hauteur en lui  tendant une main amicale. Oui, elle avait prit une place dans mon estime pour avoir réussis ne serait-ce qu’à me toucher et même, à me blesser. Une personne comme celle-là dans mes rangs était justes formidable pour moi, qui aspirais à un avenir spécial. Elle ne devait pas se sentir faible devant moi pour ne pas avoir gagné ce combat, non, au contraire, elle pouvait se dire fière d’avoir blessé la grande Black Rock Shooter, moi dont la force égalait presque à celle de la directrice.

Résumé :

• Un simple coup de canon que tu ne reçois pas.
• J’utilise cela pour baisser ta défense et donc m’approcher de toi et t’étrangler en te faisant décrocher du sol.
• Je matérialise une arme dans ma main libre que tu reçois de plein fouet.
• La lune retrouve sa couleur normale signifiant la fin du combat, les dégâts faits dans l’arène se matérialisent d’eux même.
• Je te tendis une main amicale.

★ ★ ★:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blanc ou noire laquelle de nous deux est l'authentique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» → A nous Deux ma Mignonne ♦ pv jolie Alice ←

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Arène-