AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Repère du sommeil d'une fleur noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaïla Kurayami
★ Admin ★

avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Sur le toit en train de dormir

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Silver★Sword
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Repère du sommeil d'une fleur noire    Lun 26 Mar - 8:13

Aujourd'hui, cela faisait trois jours que je me trouvais à Undai Gakuen. Le premier jour, j'avais droit à une visite improvisée à l'infirmerie à cause d'une tête rose que je n'ai plus vu depuis lors, d'ailleurs. J'ai aussi pu visiter l'école ainsi que découvrir ma nouvelle chambre individuelle qui était très agréablement accueillante, ainsi que j'eus droit à un bracelet bleue qui ne devait, selon les professeurs, jamais quitter nos poignets.. Pour ce qui est du second jour, j'ai eu droit à quelques cours accompagnés de mon ordinateur portable. Je devais avouer que les cours, les élèves et les professeurs, étaient très amusants et intéressants. Je n'avais pas l'occasion d'aller en cours au part avant, alors se retrouver dans un tel univers m'enchantait énormément. J'ai eu droit à un cours de Japonais moderne, espagnol ainsi qu'un cours de mathématiques et de matérialisation. Les trois premiers n'avaient rien de très original, suivre un manuel et écouter ce que le prof raconte sur ce même manuel n'était guère attirant. C'en était même ennuyant, pour un étudiant normal qui devait subir cela depuis des années. Mais pour moi, même si je commençais à comprendre ce que mes camarades de classe devaient ressentir, je trouvais tout de même que cela me changeait de d'habitude. Je n'avais plus un prof qui me supervisait constamment, mais un prof qui devait faire attention à une vingtaine d'élèves dans un seul endroit. C'est sûrement cela qui m'a permis de m’échapper dans mes pensées pour au moins les trois quart de chaque cours. C'était tout de même intriguant de voir tant de jeunes dans un seul endroit à écouter, dormir, ou encore écrire. Je trouvais cela beaucoup plus convivial... Non ! Je plaisante, je trouvais ça horrible en fait ! J’aimais bien cette Académie, mais les gens qui te poussent, qui t'approchent, qui essayent de te parler... Juste répugnant. Premier jour de cours et j'avais déjà marre des ces petits imbéciles qui crient et courent partout ! Dégueux ! Enfin ! Revenons aux cours ! Alors, le cours de matérialisation ! Je n'ai jamais entendu parler de ce genre de matière. Faire combattre son cœur, ou plutôt acquérir une force nouvelle, jamais exploitée... Des professeurs savant matérialiser des armes et choses plus étranges les unes aux autres. C'était vraiment intéressant, et pour y aller, pour suivre ce cours, j'étais même prête à subir cette masse dégoûtante de personnes m'entourant. Dont certaines de ces étudiants qui possédaient déjà ce pouvoir. J'avais hâte de découvrir ce lieu... L'Arène, si j'ai bien compris.

C'est aussi une des raisons pour lesquelles, ce troisième jour, après être sortie dernière de la classe, pour ne pas me faire toucher par la marre affluente des élèves... ou plutôt moutons qui dès que l'heure sonna la fin du cours, se précipitèrent comme des sauvages sur la porte de sortie, je me dirigeai vers un nouvel endroit que je venais de découvrir le jour d'avant, juste par simple chance. Enfin, je voulais visiter un peu l'école après les cours, pour savoir où se trouvera ma prochaine heure de cours le jour suivant, même en possédant les plans de l'école je voulais être à cent pour cent certaine du lieu où cela se déroulerait. C'est pourquoi, je suis allée explorer un peu les couloirs de Undai Gakuen. Rapidement, je me retrouvais devant une porte en fer, qui donnait accès au toit. Il va de soi que je suis restée émerveillée par cet endroit. Il n'y avait personne ici, et le paysage qu'on pouvait observer était apaisant. J'ai constaté, avant de quitter ce lieu pour me rendre dans les dortoirs, que ce sera mon petit coin à moi où je pourrais me reposer tranquillement pendant les pauses, ou après les cours, ou encore quand je ne voudrai pas suivre un cours de mathématiques, par exemple.

C'est ainsi que, pendant la pause déjeuné, avant le cours du Japonais, je suis arrivée sur le toit pour manger tranquillement. M'asseyant au même le sol, je déballais mon bento préparé ce matin, et entamait mon repas dans un silence de fou. Quand celui-ci fut fini, je m'allongeais et regardai les nuages défiler dans le ciel bleu qui s'offrait à moi. Ce spectacle fut si apaisant, que je dus m'endormir un moment, ou juste fermer les yeux un peu trop fort, sans prendre la peine de regarder l'heure qu'il était.

____________________________
Silver ★ Sword:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Mer 28 Mar - 19:05

J’avais accepté cette invitation pour rejoindre cette académie « Undai Gakuen ». C’est donc dans un monde totalement inconnu pour moi que j’allais recommencer ma vie.
Une dame m’attendait à l’entrée de l’établissement et me fit une petite visite guidé. Je crois qu’elle s’était présenté mais à vrai dire… je n’écoutais rien à ce qu’elle disait tellement j’étais subjugué par ce nouvel environnement. Nous traversâmes les couloirs où de nombreux élèves déambulaient… il y avait vraiment beaucoup de monde ici et pourtant je n’avais jamais entendu parler de cet école.
Après plusieurs minutes de visite dont je n’avais absolument rien retenu, nous arrivâmes devant ce qui semblait être les dortoirs.

- Tu préfères être dans une chambre seule ou avec quelqu’un ?
- Seul


Je n’étais pas très causant car j’avais du mal à faire confiance au gens et je me sentais pas très à l’aise avec tant de monde.

- Ah j’ai failli oublier ! Avant de partir, il faut que je te remette ton bracelet ou ta boucle d’oreilles… Tu préfères quoi ?

Bracelet ? Boucles d’oreille ? Mais de quoi elle me parlait là. Elle me tendit alors les deux bijoux qui étaient de couleur bleu. J’attrapai le bracelet en baissant la tête car je trouvais que les boucles d’oreilles c’étaient pour les filles.

- As-tu des questions jeune homme ?

Je fis non d’un signe de tête alors qu’en fait j’en avais des tonnes qui me traversaient l’esprit. Normal puisque je n’avais rien écouté à ce qu’elle disait. Elle fit alors demi-tour et partit. J’enfilai mon bracelet, entra dans ma chambre afin de poser les quelques affaires que j’avais avec moi puis je me décidai à aller faire une visite moi-même des locaux. Je mis donc mon casque sur les oreilles, mes lunettes remontées sur mon front et entama ma petite balade.
Je passai devant ce qui semblait être des salles de cours et passa très vite cette partie là. Puis je découvris l’infirmerie, la bibliothèque, le gymnase, la cour, et surtout, un endroit où j’allai surement passer beaucoup de temps… la cafétéria. J’adoré manger, surtout quand je n’avais pas besoin de voler la nourriture.
Puis, après avoir pris un petit casse-croûte, je continuai mon chemin et atterris devant une porte en fer. Je la poussai et elle me dévoila de grands escaliers montant. Je les empruntai… ce dernier menait au toit, un endroit magnifique avec une vue superbe agrémentée par un temps ensoleillé offrant toute la beauté du lieu et où j’étais sûr de ne pas être dérangé.
Mais alors que je pensai être seul, une fille qui était en train de dormir par terre, et donc que je n’avais pas vu, se leva. Je me sentais mal à l’aise, encore plus en présence d’une fille.

- Désolé de t’avoir déranger, je ne savais pas que tu étais là ! T’inquiètes pas je m’en vais !


____________________________


Dernière édition par Rhees Yaburu le Jeu 29 Mar - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïla Kurayami
★ Admin ★

avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Sur le toit en train de dormir

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Silver★Sword
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Jeu 29 Mar - 14:28

Mais ma torpeur ne dura pas longtemps. Je ne sais pas depuis combien de temps je m'étais assoupie, mais un bruit strident me réveilla d'un coup. Sursautant, je regardais en provenance de ce son qui n'était autre que la porte donnant accès au toit, qui était ouverte. Me relevant relativement de mauvaise humeur en voyant un garçon se tenant pas loin de moi, je le fusillais du regard d'un air mauvais.

- Désolé de t’avoir dérangé, je ne savais pas que tu étais là ! T’inquiètes pas je m’en vais !

Il avait l'air complètement embarrassé par la situation. Quant à moi, j'étais agacée par ce jeune homme. J'ai cru avoir trouvé un endroit calme ou aucunes de ces choses... des ces étudiants ressemblant à des fourmis, ne traînerait pas. Mais j'eus tord, à ce que je pouvais voir. Ils étaient partout, ça grouillait des gens, c'était terrible comment un endroit tel que cette école pouvait être remplis. Grimaçant, je secouais la tête tout en détaillant le perturbateur. Il n’était pas grand, au contraire il ne devait pas être populaire pour sa taille, ce qui lui donnait un air très jeune d’ailleurs. Il devait avoir quoi ? Treize peut être quatorze ans ? Mais ce qui attira mon regard, c'était ses ... cette sorte de lunettes qu'il portait sur son front. Orange, une couleur très voyante, il faut dire. Bon ! Et si je lui répondais ? Parce que à vrai dire, même moi je trouvais ce silence dérageant.

-Non c'est bon, c'est moi qui m'en vais.

Effectivement, je venais de me souvenir que incontestablement, je devais avoir cours à présent et que, bizarrement je sentais que j'étais déjà en retard, et pas que d'un peu. Comment j'ai pu m'endormir ainsi sans moindre pensée ni réflexion quand à mes cours ? C'était de la folie, deuxième jours à suivre le cursus et j'étais déjà en retard. L'air de rien cela me stressait terriblement, jamais au part avant cela ne m'est arrivé. Bah, normal aussi, avant c'est les professeurs qui venaient chez moi donner cours, et je ne devais pas m'inquiéter d'être en retard, vu que j'étais tout le temps chez moi.

Empressée de quitter les lieux, je passais à une bonne distance de lui, il ne manquerait qu'il me touche sans faire exprès ou ce genre de chose. Mais quand je passai à coté de lui, je remarquai un bracelet similaire au mien à un de ses poignets.

-Tu es aussi en Seconde, t'es pas un peu jeune ?

Cette question fusa de nulle part. Je m'arrêtai à coté de lui et le regardai avec intérêt. Mais alors, il ne devrait pas être en cours ? Mais il était quelle heure en fait ? Fronçant les sourcils en pleine réflexion, je lui posais une autre question d'un ton froid, avant même qu'il ne me réponde à la première.

-Dis, qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être au cours alors ?

Croisant les bras devant lui, je le fusillais mécontente en attendant qu'il me réponde. Non, je n'étais pas sympathique ni sociable et encore moins curieuse. Mais le fait que ce petit vint m'embêter sur le toit, dans l'endroit que je trouvais sacré pour mon sommeil tout aussi important, se devait d'être expliqué. D'ailleurs, je me demandais ce qu'il pourrait trouver comme excuse, avant que je le balance à travers de la bordure tout droit au rez-de chaussée, pour cet acte impardonnable.

____________________________
Silver ★ Sword:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Jeu 29 Mar - 22:23

Elle me regardait avec air agacé et légèrement énervé, elle ne semblait pas vraiment heureuse d’avoir été dérangée. Et voilà qu’elle se mit à me dévisager en faisant une espèce de grimace ; déjà que je n’étais pas très à l’aise alors ça n’arrangeait pas vraiment les choses.

-Non c'est bon, c'est moi qui m'en vais.

Elle semblait pressée et se dirigea rapidement vers la porte prenant bien soin de ne pas m’approcher. Qu’est ce qu’elle avait cette fille, je lui faisais peur ? Pourtant je n’avais rien de très impressionnant… enfin selon moi. Mais au moment où elle passa à mes côté, elle s’arrêta sur mon bracelet.

-Tu es aussi en Seconde, t'es pas un peu jeune ?

Un peu jeune moi, j’avais 15 ans tout de même. Mais c’est sûr que par rapport à elle je devais l’être car elle faisait bien plus que moi… la vingtaine par là. Je voulus lui répondre mais aucun son ne sortit de ma bouche… j’étais trop timide pour la contredire et m’imposer. Et puis de toute façon… elle ne me laissa pas le temps de donner ma réponse.

-Dis, qu'est-ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être au cours alors ? dit-elle en croisant les bras

Je baissai les yeux car à vrai dire, je ne savais pas ce que je devais faire ici, je n’avais absolument rien écouté à la présentation, c’était mon premier jour et cette drôle de fille était la première personne que je rencontrai. Il fallait tout de même que je lui réponde, c’était la moindre des choses. En plus, quitte à vivre ici, autant essayer de m’intégrer ; je dis pas me faire des amis, mais au moins parler à des gens… un peu… de temps en temps.

- Bin… à vrai dire… je suis nouveau ici, c’est mon premier jour et je sais pas quoi faire ni où aller. On me la dit lors de la visite mais j’ai pas écouter. Peut-être que je pourrais venir avec toi… tu as cour de quoi ?

Je tentai un sourire pour faire gentil et qu’elle accepte de m’aider mais elle paressait vraiment insociable et elle me faisait même un peu peur avec son air sévère. C’est alors que mes yeux se posèrent sur son bracelet à elle… il était bleue comme le miens. Donc si je suis censé avoir cour à ce moment là, sûrement que elle aussi. Je voulu alors profiter de cet argument pour l’obliger à être plus gentille avec moi.

- Mais toi aussi tu as un bracelet bleu… tu devrais donc toi aussi être en cours ?! Je sais pas comment sont les profs ici, mais je sais généralement que les retards sont pas très bien vus. Mais peut-être que je peux te servir d’excuse si tu acceptes de m’aider.

Je ne me reconnaissais pas vraiment en disant ces paroles. C’était la première fois depuis fort longtemps que je ne m’étais pas montré aussi entreprenant. Je continuai donc ma proposition.

- Tu me dis tout ce qu’il y a à savoir sur cette école… et moi, je dis que je me suis perdu et que tu m’es venu en aide et donc que c’est pour ça qu’on est en retard.

J’attendis sa réponse mais j’espérai vraiment qu’elle allait accepter car je me voyais mal aller aborder quelqu’un d’autre pour lui demander le fonctionnement de l’école.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïla Kurayami
★ Admin ★

avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Sur le toit en train de dormir

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Silver★Sword
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Ven 30 Mar - 15:37

L'enfant, enfin le jeune homme qui pour moi devait être trop jeune pour se trouver ici, me répondit à la question posée. Maintenant, allez savoir si je m'attendais à ce genre de réponse ou non. Plutôt pas.

- Bin… à vrai dire… je suis nouveau ici, c’est mon premier jour et je sais pas quoi faire ni où aller. On me la dit lors de la visite mais j’ai pas écouté. Peut-être que je pourrais venir avec toi… tu as cour de quoi ?

Il dit cela avec un sourire que je trouvais enfantin. Je ne réagis pas à ses dires et le toisai du regard. De un, il venait me déranger, de deux il était complètement perdu et de trois, il voulait que je l'aide. Il fallait que je vous dise que la seule chose au moment présent, que je voulais faire, c'était de l'ignorer et partir sans mot dire ? Je pense que ça s'est compris, vu ma tête de déterrée en mode « mais t'es qui toi ? ».

- Mais toi aussi tu as un bracelet bleu… tu devrais donc toi aussi être en cours ?! Je sais pas comment sont les profs ici, mais je sais généralement que les retards sont pas très bien vus. Mais peut-être que je peux te servir d’excuse si tu acceptes de m’aider.

Ah ? À ses mots, mes yeux se posèrent furtivement sur mon bracelet orné de pierres bleues. Je voulais moi-même avoir un bracelet plutôt que des boucles d'oreilles pour qu'on voie bien ce dernier, mais de là qu'un inconnu me détaille pour s’apercevoir de la présence de ce bracelet, là je dis non. Je fronçais les sourcils, en me demandant comment pourrait-il m'aider ? D'ailleurs, je ne devais pas être ici, c'était vrai. Je ne sais pas pourquoi je perds encore mon temps avec lui au lieu d'aller au cours. Avec un peu de chance, je pourrai dire... dire quoi ?

- Tu me dis tout ce qu’il y a à savoir sur cette école… et moi, je dis que je me suis perdu et que tu m’es venu en aide et donc que c’est pour ça qu’on est en retard.

Dire ça par exemple ! Non mais je n’avais pas du tout envie de l'aider. Est-ce que sur mon front était écrit « âme charitable » ? Non. D'ailleurs, j'étais nouvelle ici aussi, et qui a dit qu'il avait cours avec moi ? Mais bon... Que faire donc dans cette situation ? Le laisser en plan ou soi-disant l'aider pour n'avoir pas de problèmes avec le prof où je devais avoir cours ? Je ne savais pas encore, mais je n’allais pas passer à coté de pouvoir lui faire une remarque d'une voix froide, cela va de soi.

- C'est ton problème si tu n'écoutes pas quand on te parle.

Sans ajouter quoi que ce soit de plus, je m'avançais vers la porte en fer se trouvant à quelques mètres de moi, d'un pas rapide. Tout cela en laissant le garçon bizarre en plan. Non mais quelle deal il me proposait là... Genre j'allais l'aider pour si peu ? Jamais de la vie. Quoi que... J'attrapai la clenche et ouvris la porte d'un coup sec, mais contrairement aux apparences, je ne la claquais pas derrière moi, mais restais stoïque devant les escaliers menant en-bas. En fin de compte, si cela pouvait m'éviter des problèmes avec les professeurs dès le début de l'année, pourquoi ne pas accepter ? Même si je ne lui serais pas d'une grande aide, vu que je suis aussi nouvelle que lui dans cette école, même si j'ai étudié les plans et écouté ce qu'on m'a expliqué sur cet endroit.

-Soit ! J'accepte ta proposition à une condition, ne me colle pas. Par contre, la moindre des politesses, c'est de se présenter. Je m'appelle Kaïla Kurayami et toi ?

Bon sang... Mon changement de comportement est toujours aussi imprévisible. D'une méchanceté totale, je pouvais passer à une gentillesse démesurée. Même si là, je n'étais pas gentille, j'acceptais juste de dealer avec lui pour mes propres intérêts.

-Sinon, j'ai cours du Japonais...

Mais bizarrement, je croyais qu'il était bien et bel fini, depuis le temps que je bavarde avec ce garçon.

____________________________
Silver ★ Sword:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Sam 31 Mar - 17:32

Je crois que j’avais réussi à lui clouer le bec à cette fille… un gamin moi ? N’empêche qu’elle ne savait plus quoi répondre maintenant. Elle admira son bracelet pendant un moment… réfléchissait-elle à ma proposition. Je m’en réjouissais déjà ! Cependant, cette fille était vraiment froide, encore plus que moi ; et elle me remit très vite à ma place.

- C'est ton problème si tu n'écoutes pas quand on te parle.

Je refis alors tomber mon regard vers le sol, dépité et déçu de cette réponse ; les larmes commençant à suinter de mes yeux. J’enfilai alors mes lunettes pour cacher cette partie triste de mon visage. Puis elle attrapa la poignée de la porte, l’ouvrit et entama la descente des escaliers avant de s’arrêter net.

-Soit ! J'accepte ta proposition à une condition, ne me colle pas. Par contre, la moindre des politesses, c'est de se présenter. Je m'appelle Kaïla Kurayami et toi ?

J’étais aux anges, si bien qu’un énorme sourire se dessina sur mon visage. Les larmes cessèrent de couler et je pouvais à nouveau remettre mes lunettes sur mon front. J’avais beau ne pas être très grand, ni beau ni musclé… j’avais un pouvoir bien plus puissant que ces tas de muscles ambulants, ma petite bouille d’enfant^^.
Je passai ma manche sur mes yeux afin de ressuyer les dernières gouttelettes qui perlaient au mes de mon œil et me présentai à mon tour.

- Merci beaucoup ! Je te promets que tu n’auras pas à le regretter ! Je m’appelle Rhees… Rhees Yaburu !

En effet, elle n’avait pas de soucis à se faire quant à la distance nous séparant car, étant très timide et solitaire, ça ne me ressemblait pas beaucoup de rester avec des gens, au contraire, j’avais plutôt tendance à les éviter. Je n’aurai donc pas beaucoup de difficulté à laisser quelques pas entre nous deux.

- Sinon, j'ai cours du Japonais...

Super !!! Du japonais. A l’époque, lorsque je vivais encore avec ma famille, j’aimais bien l’école, les cours, m’instruire quoi ? D’ailleurs, j’étais plutôt bon dans l’ensemble des matières. J’espérai qu’ici, dans cette école particulière, j’allai pouvoir apprendre autre chose, oublier tout ce qui pouvait avoir un rapport avec mon passé douloureux. Mais apparemment, je n’avais pas trop le choix ; le monde était fait comme ça et je ne pouvais le changer.
Pendant que j’étais plongé dans mes pensées, Kaïla avait commencé à avancer, si bien que je l’avais déjà perdu de vue. Je m’empressai alors de lui emboîter le pas car elle, elle ne m’attendrait pas et je le savais.

- Pas si vite !!! J’arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive !


Quel boulet… un faux pas dans les escaliers et « BAM », se fut la chute. Une belle entrée en matière… ça commençait bien ! J’avais hâte de voir la suite de la visite.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïla Kurayami
★ Admin ★

avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Sur le toit en train de dormir

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Silver★Sword
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Sam 31 Mar - 20:24

-Merci beaucoup ! Je te promets que tu n’auras pas à le regretter ! Je m’appelle Rhees… Rhees Yaburu !

Je soupirai de fatigue. Encore un garçon bruyant dans les parages, à croire que je ne croisais que ça depuis que je suis arrivée ici. D'abord il y avait Izaya qui m'a donné du fil à retordre au point que j'ai dû le battre quelques fois. Et ensuite ce garçon pleurnichard qui ne savait même pas ce qu'il faisait là. Juste trop beau pour être vrai. Je me demandais juste quand j'allais tomber sur une personne beaucoup plus calme ou, quand je pourrai me reposer tranquillement dans ma chambre en silence et seule.

Pas si vite !!! J’arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive !

Déjà descendue dans le couloir du troisième étage, je ne lui prêtais aucune attention jusqu'à ce que j'entende un bruit monstre derrière moi. Je me retournais à vive allure pour voir le garçon prénommé Rhees, au sol dans le couloir. Non mais il avait quoi celui-là aussi ? Grimaçant au grabuge qu'il faisait, et surtout l'attention des autres, qu'il attirait sur lui, je levais les yeux aux ciel avant de tourner les talons et partir vers le deuxième étage, là où je devais avoir cours du Japonais normalement. Mais d'abord, pourquoi j'y allais en fin de compte ? Il devait être fini depuis un moment. Je devais au moins aller voir le professeur pour m'excuser de mon absence. Voilà bonne idée !

-Tu es en vie ?

Une simple question posée par dessus mon épaule. Non, sa santé ne m'intéressait pas, je voulais juste qu'il survive avant d'arriver devant le prof, quoi que... Un cadavre serait une toute aussi bonne excuse à donner, non ? Soit ! Je m'égarais là. Je ralentis le pas pour qu'il puisse arriver à ma hauteur un peu plus facilement.

-Tu as quel âge en fait ?

Ou plutôt pourquoi un gamin maladroit de treize ans polluait mon air. Une autre façon de choisir ses mots, dira-t-on.

-Et que veux tu voir de l'école ?

La classe se trouvait juste à quelques mètres de là, il ne me restait qu'à amener ce garçon là-bas, dire au prof que c'est lui la cause de mon absence et ensuite... m'en aller. Bon, je sais, je lui ai fait une promesse, donc je vais peut être le laisser dans le Hall d'entrée alors.

Nous arrivâmes devant la classe du cours de Japonais, je toquais et rentrais à l'intérieur. Évidement, le professeur ne s'y trouvait plus. Quelle poisse, je n'allais tout de même pas courir derrière lui ! Fouillant dans mon sac, je sortis mon planning des cours. Regardant attentivement la feuille, je vis que je n'avais pas cours pendant une heure au moins avant la reprise. Super...

____________________________
Silver ★ Sword:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Dim 1 Avr - 20:43

- Aïe !!! ça fait mal !

Je me relevai tant bien que mal après cette chute ridicule… un bon moyen pour attirer l’attention sur moi, tout ce que je déteste. D’ailleurs, lorsque je retrouvai mes esprits et que je relevai la tête, je pus voir les regards de tous les étudiants braqués sur moi. J’affichai alors un petit sourire gêné, je me sentais si bête à ce moment là. J’avais envie d’une seule chose… aller me cacher.

-Tu es en vie ? lança Kaïla sur un ton peu déterminé.
- Oui oui ça va merci !

J’étais descendu un peu trop bas dans ma chute et dû donc remonter jusqu’au deuxième étage. Afin de rejoindre la jeune fille qui avait ralentit pour que je puisse la rattraper.

-Tu as quel âge en fait ?
- J’ai 15 ans ! fis-je avec un grand sourire béat

Finalement, elle n’était pas si méchante que ça cette fille… même si elle me faisait légèrement flippé quand même, elle avait un regard plutôt effrayant.

-Et que veux tu voir de l'école ?

Qu’est ce que je voulais voir de l’école ? Bonne question. A vrai dire je ne savais pas ce que je voulais voir, j’avais déjà fait ma propre visite avant de me retrouver sur le toit. J’avais déjà pu voir les salles de cours, la cafétéria, la bibliothèque… non je voulais voir autre chose, quelque chose se spéciale à cette école. Après tout, une école aussi mystérieuse choisissant ses élèves via invitations devait bien caché quelque chose. Je me grattais la tête pendant que je réfléchissais et mon regard se fixa sur des indications placardées au mur où je pouvais lire « Arène ». Je pointai alors mon doigt vers la pancarte, ça m’intriguait, c’était la première fois que je pouvais voir une arène dans une école. Je m’imaginai déjà les combats à mort, avec des gars en armure et avec des armes plus redoutables les unes que les autres.

- C’est là que je veux aller !

Et alors qu’elle tourna son regard vers l’endroit indiqué par mon doigt, je me mis à tourner autour d’elle, surexcité tel un enfant à qui on annonçait une bonne nouvelle, gardant toujours une certaine distance pour ne pas la coller comme elle le souhaitait.

- Dis c’est quoi ça l’arène ? Il y a souvent des combats ? Est-ce qu’on peut mourir ? Tout le monde y participe ou on peut juste regarder ? Il y a beaucoup de sang ? Il y a beaucoup d’armes au choix ?

Il y avait tant de questions qui me trottaient dans la tête. J’avais hâte de découvrir cet endroit.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïla Kurayami
★ Admin ★

avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 24
Localisation : Sur le toit en train de dormir

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Silver★Sword
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Mar 3 Avr - 14:30

-C’est là que je veux aller !

Il pointa son doigt vers une pencarte indiquant l'Arène. Je restais perplexe quant à ce lieu. Je savais où elle était, il fallait juste suivre le chemin indiqué, mais le problème était tout autre. Je n'ai jamais mis les pieds là-bas depuis mon arrivée, de ce fait, je ne savais pas vraiment ce qui adviendrait et, en plus de tout cela, je redoutais de m'y retrouver. J'ai beaucoup entendu parler d'elle au fil des cours de matérialisation et même pendant d'autres cours, c'était un endroit étrange mais tout aussi dangereux.

-Dis c’est quoi ça l’arène ? Il y a souvent des combats ? Est-ce qu’on peut mourir ? Tout le monde y participe ou on peut juste regarder ? Il y a beaucoup de sang ? Il y a beaucoup d’armes au choix ?

Il commença à me tourner autour comme une puce surexcitée en me posant un millier de questions en même temps. C'est fou comment un garçon assez réservé pouvait tout à coup devenir infernal. Je serais mon poing en me retenant et de toutes mes forces, de lui abattre celui-ci sur la tête pour qu'il se calme enfin. Non mais c'est quoi ce gamin ? Enfin, il était pas si jeune que ça, mais sa façon d'être pouvait faire croire le contraire. En tout cas, s'il continuait comme cela, ce poing allait vraiment lui fracasser la figure.

-Arrête de gigoter !

Non mais en plus d'être lourd, il attirait l'attention des autres étudiants sur lui. Chose que je ne supportait pas. Mais maintenant un autre problème se présentait à moi. L’Arène était un lieu très fréquenté, mais quand je dis très, cela veut dire qu'il y avait vraiment des foules qui y allaient. C'était un des deux inconvénients, et l'autre c'était le fait que les étudiants qui y allaient étaient tous trop bizarre, genre ils se promenaient avec des lances-flammes ou autres engins complètements interdits.

-« Viens, suis-moi, je vais te dire ce que je sais sur le chemin. » dis-je d'une voix froide.

Ce serait plus simple pour moi et aussi, il n'aurait pas le temps de trop se casser la figure en glissant ou encore de se mettre à sauter sur place. Quoi que, je n'étais pas si sûre quant au premier point. C'est ainsi que je le traînais, enfin avançais devant lui, traversant les couloirs et les étages de l'Académie jusqu'à ce que nous arrivâmes en dehors de celle-ci. Il ne restait qu'à traverser le parc et nous y voilà.

- L’Arène est un endroit où on combat en utilisant des matérialisations, des sortes d'armes qu'on fait apparaître. On peut y mourir, mais on ne meurt pas pour du vrai dans la vie réelle, c'est comme une autre dimension, parait-il. Il y a tout le temps des entraînements et des combats là-bas, à croire que les étudiants aiment se taper dessus. Et tout le monde peut y participer. Enfin, il y a des règles que tu apprendras au fil des cours de matérialisation. C'est tout ce que je peux te dire.

Je lui donnais toutes les informations que je savais pour le moment. Le reste j'avais aussi à le découvrir et apprendre. Je lui faisais cours de matérialisation, au moins il sera préparé pour son premier cours. C'est ainsi que nous traversâmes le parc pour se rendre à l'Arène. Plus on s'y approchait, plus on voyait des brancards avec des blessés ou des élèves en train de rire ou chanter ou encore jouer avec leurs armes. Non, mais cet endroit était vraiment sinistre.

-Voilà, nous y sommes.

Devant nous, se présentait l’énorme infrastructure abritant un millier de mystères qu'un jour que je le veuille ou non, je devrai découvrir. Ce jour où je deviendrai aussi folle que toutes ces personnes m'entourant ou alors, je... Je ne sais pas. Mais pour le moment, il était tard et j'avais encore des choses à faire. C'est de quoi je voulais me convaincre en voyant Rhees complètement émerveillé devant les lieux. Il deviendra sûrement l'un de ces étudiants aimant passer son temps à se battre. Qui sait...

-La visite est terminée.

____________________________
Silver ★ Sword:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr
Rhees Yaburu

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 26
Localisation : Ici ou ailleurs

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Susanoo
★ Age : 15
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    Mar 3 Avr - 21:50

-Arrête de gigoter ! me demanda-t-elle

J’aurai bien voulu faire ce qu’elle me demandait mais… j’étais trop excité à l’idée de découvrir cet endroit. Que pouvait-elle réservé ? A quoi elle ressemblait ? Aaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh !!! Trop de question dans ma tête, j’en ai mal au crâne.

- Viens, suis-moi, je vais te dire ce que je sais sur le chemin, me dit-elle sur un ton un peu froid. Elle devait être vraiment agacée alors je me calmais un peu. Ce n’était pas le moment qu’elle me lâche si près du but.

Je lui emboîtai donc le pas en direction celle-ci. Après avoir traversé l’Académie, nous nous trouvâmes dans le parc… l’arène était en vue. A proximité de cette dernière, de nombreux élèves déambulaient. La plupart se baladaient avec des armes incroyables et inimaginables. C’était autorisé ça ? Et surtout… où trouvait-il toutes ces armes ?

- L’Arène est un endroit où on combat en utilisant des matérialisations, des sortes d'armes qu'on fait apparaître. On peut y mourir, mais on ne meurt pas pour du vrai dans la vie réelle, c'est comme une autre dimension, parait-il. Il y a tout le temps des entraînements et des combats là-bas, à croire que les étudiants aiment se taper dessus. Et tout le monde peut y participer. Enfin, il y a des règles que tu apprendras au fil des cours de matérialisation. C'est tout ce que je peux te dire.

Incroyable ! Une telle technologie pouvait permettre ce genre de truc et elle était présente dans cette école. Trop cool. Faire apparaître son arme ; je m’imaginais déjà toutes les armes que je pourrai invoquai une fois dedans. Les idées fusaient dans mon esprit mais au final, une seule image me resta en tête… celle de mon guerrier idéal que j’ai toujours rêvé d’être… Susanoo avec la légendaire lame « Madara ». Je rêvais éveillé.

-Voilà, nous y sommes.

Un immense bâtiment se dressa devant nous. L’extérieur était déjà extraordinaire, alors je n’osai imaginer l’intérieur. J’étais vraiment émerveillé par l’ampleur de cette bâtisse

-La visite est terminée.

Je restai un moment complètement inconscient, comme dans un autre monde, tellement que je n’avais même pas remarqué que Kaïla m’avait quitté. Je m’en suis aperçu quand je me suis retourné pour lui dire merci… mais il était déjà trop tard.


END

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repère du sommeil d'une fleur noire    

Revenir en haut Aller en bas
 

Repère du sommeil d'une fleur noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fleur Noire
» Hana Kuroi, la Fleur Noire~ [Terminée !]
» Fleur Noire [Modo]
» A la recherche de la fleur empoisonnée [Rp privée Noire Mitsuki Yuko]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Toit-