AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Mar 15 Mai - 23:10

- Bonnie-sama ! Où tu vas ?

Cette voix, c'était celle d'une fille que je connaissais quasi pas qui n'arrête pas de me coller. Quel maso celle-là ! Me retournant vers elle alors que j'étais pressée, je lui jetais un regard froid et sombre.

- Ne m'appelle pas comme ça. On se connait même pas alors arrête de me suivre. Ah, et c'est un ordre.

Elle recula d'un pas mais elle ne voulait pas me lâcher. Putain, c'est pas le moment de faire joujou là ! Je dois aller à l'arène pour aller me battre avec Panda Hero. Mon heure de colle était passé d'une vitesse hallucinante.

- M-Mais...


- Oserais-tu me défier ?

- N-Non ! Je m'en vais de ce pas !

Un sourire satisfait apparut sur mes lèvres. Je me retournais avant de continuer ma route en direction de l'arène. Donc, pour reprendre ce que je disais... durant mon heure de colle, j'avais passé mon temps à me refaire les ongles, les pieds sur la table. Tandis que le prof me fixait, jouant avec sa batte de baseball. Et après, le reste du temps j'avais... dormi. Pour récupérer de l'énergie un peu. Soupirant légèrement, je me rendis compte que j'étais enfin arrivée devant. Ne voyant aucune trace de Panda Hero, je me posais sur la porte d'entrée. L'attendant en observant le ciel. Les minutes passèrent rapidement. Je baissais la tête et vis enfin Panda Hero. En train d'arriver. Je posais mon pied sur la porte, croisant les bras sur ma poitrine et un léger sourire sur le coin de mes lèvres je lui dis :

- T'es en retard... Panda Hero.

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Ven 18 Mai - 21:21

Quand la sonnerie retentit signalant la fin de l'heure à tous les élèves, la plus part des personnes présentes dans la salle que Daichi surveillait sortirent. Dans ces personnes, il y avait une jeune fille aux cheveux blanc et au regard arrogant qui fut une des première à se ruer sur la porte ce dit en passant. Cette fille ? A par avoir passer son heure de retenu à se faire les ongles et à dormir, elle avait eu la chance de s'attirer les foudres de la professeur, qui, n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds par les étudiants, défia la dénommée Seven Rings lui donnant rendez-vous dans l'arène pour un combat épique... Ou pas...

Bien que Daichi avait fini elle aussi, elle devait assumé son rôle de professeur et attendre la relève... Et oui on ici on n'avait visiblement pas pour habitude de laisser les collés tout seul. Soudainement un homme âgé d'une petite trentaine d'années rentra dans la classe salua brièvement les élèves présents, échangea quelques banalité avec Panda Hero avant que celle-ci ne lui lègue sa place et parte en direction de l'arène. Ce n'était pas le tout, mais elle avait une « leçon » à donné à une jeune rebelle de seconde.

Sur le chemin qui séparait la salle de retenu à l'arène, Daichi n'eut pas de problèmes particuliers... Enfin pas pour l'instant car étant légèrement en retard, elle accéléra le pas. Panda Hero n'était jamais en retard ! Elle n'avait pas le droit ! Enfin elle détestait ça tout du moins. Et alors qu'elle n'était plus qu'à quelques mètres de l'arène, Daichi accéléra d'avantage avant de s'étaler au sol de tout son long. Elle grommela des paroles incompréhensibles, la jeune prof remarqua que la cause de sa chute était due à une paire de jambes qui étaient sur son chemin avant qu'elle ne tombe.

Daichi se relava donc, s'épousseta brièvement et regarda à qui appartenait les jambes qui lui avaient fait obstacle. Et qu'elle fut la surprise de la professeur quand elle reconnu un de ses élèves de seconde. Un garçon qui devait avoir aux alentour des dix-sept ou seize ans peut-être... Mais Daichi le reconnaissait surtout pour sa chevelure grise, peu commune pour un jeune.

L'élève dormait paisiblement par assis par terre. Sur ce point il n'était pas difficile, il avait le sommeil lourd ce petit ! Il osait même piquer du nez durant les cours d'anglais qui étaient bien sûr assurés par Panda Hero et un tel comportement l'énervait au plus au point.

Mais trêve de bavardages ! Daichi avait un rendez-vous et elle avait prit assez de retard comme ça ! Quoique l'idée de prendre un peu plus de retard encore pour se venger du jeune homme qui dormait dormait pendant ses cours. Bien que la professeur n'hésitait pas à le réveiller, il recommençait à chaque fois et cela l'énervait de plus en plus. Mais peut-être qu'avec une bonne correction il arrêterai ! Daichi ne réfléchit donc pas, elle empoigna le dormeur sans dire un mot et se mit à courir vers l'arène.

Une fois sur place, Panda Hero fut accueillit par le gentil sourire arrogant de Seven Ring qui lui reprocha :

- T'es en retard... Panda Hero.

Pour toutes réponse, Daichi lui lança un regard noir qui voulait lui prouver le contraire. Elle allait d'ailleurs ouvrir sa bouche pour répondre sur un ton tout sympathique, mais la jeune fille avait déjà passé le portail menant à l'intérieur de l'arène. Poussant un long soupire, Panda Hero se rendit compte qu'elle tenait toujours son élève par le poignet... Tient d'ailleurs elle ne se souvenait même plus de son nom...C'était un truc du genre Karume, ou Kurami... Enfin peu importe, tout se qu'elle savait c'est qu'elle poussa le jeune homme dans le portail de l'arène ne lui laissant pas le choix. Il devrait se battre lui aussi. Finalement, la professeur jeta un dernier regard au monde « réel » et entra dans l'arène à son tour.

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Ozuki Kirame

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 22
Localisation : Un endroit unique

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lionheart
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Dim 27 Mai - 20:39

Encore une autre journée à Undai, une autre journée à dormir, durant les cours, prenant les tables pour des oreillers. J'étais tout le temps installé en fond de salle. Près de la fenêtre. Le regard dans le vide, mes cheveux d'une couleur proche de l'argent tombaient devant mes yeux. Je n'arrêtais pas de soupirer. Les cours étaient ennuyeux à mourir. Rien ne pouvait me faire plus plaisir que le doux son de la sonnerie annonçant la fin de cette journée plus que fatigante. Je me levai, suivant les autres élèves hors de la salle de cours. Saluant de trois personnes avec qui je m'entendais bien. Avant de prendre congé. Me dirigeant d'un pas lent vers ma chambre.

La sacoche de mon ordinateur portable pendait sur mon épaule. Les mains dans les poches je marchais le regard rivé sur le sol. Je me sentais exténué. Pourtant, la journée n'était pas finie. Enfin les cours pour aujourd'hui si. La tenue de l'académie ne m'allait pas si mal. Mais je préférai quand même ma veste noire. Dernière création d'une mère morte de mes mains. J'avais gardé la lettre comme me l'avait conseillé Izaya-san, elle était rangée dans un tiroir de mon bureau. J'arrivais enfin devant le dortoir. M'attelant à monter les marches sans prendre garde au concierge qui faisait une autre de ses siestes sur son fauteuil très confortable.

Je montais les escaliers, avec toutes la prestance et le charisme que j'envoyais. Malgré mon air exténué, je restais très charismatique. C'était un trait indéniable de ma personnalité. Je déposais le pc sur le bureau. Avant de prendre mes affaires. Et de partir me doucher. Une longue douche salvatrice qui m'avait quelques peu, remit d'aplomb. J'enfilais mon caleçon, avant de passer mon pantalon sombre. Je mis mon t-shirt faisant ressortir mes muscles assez développés. J'enfilais ensuite ma veste noire. Montant la fermeture éclair un peu plus bas que le cou. Laissant le col entourer mon cou, montant jusqu'à mon menton. Je soupirai. Le temps dehors était radieux. Je choisis donc de repartir. Arpentant à nouveau les couloirs. Repassant devant le concierge. Pour finir, par passer la porte menant au parc.

Marchant le regard rivé sur le sol, je n'avais pu voir la branche qui passait au-dessus du chemin. Ma tête s'enfonça sur cette dernière. Me plongeant dans un sommeil vaseux. Une inconscience non contrôlé. J'avais l'air bien ridicule. Mon corps étendu de tous son long sur le chemin. Heureusement, personne n'étais présent. Plusieurs minutes défilèrent, mon esprit était fermé. Il ne se passait plus rien. À part une longue attente interminable. Je ne sentis pas les jambes d'une personne s'écrouler sur les miennes. Ni son sourire mauvais. Je revins à moi lorsqu'elle prit ma main pour me traîner dans un endroit inconnu. La peur ne m'envahissait pas. Je me contentais de regarder, la personne qui me tenait. La professeurs d'anglais. Celle qui ne me laissait jamais dormir en paix. Je soupirai. Avant de me rendre compte qu'elle m'entraînait vers... L'arène. Une voix s'éleva dans l'air.

-T'es en retard... Panda Hero.


Panda Hero et...Seven Rings ? Bonnie c'était sa voix. Je l'avais reconnu. La fille qui ne tient pas sur ses jambes. Le dormeur et une sadique dans l'arène ? Cela promettait d'être festif. Ma chère professeurs me tenant toujours par le poignet nu guère le temps de répliquer. Bonnie avait déjà passé le mur magique reliant cette dimension à l'arène. Panda Hero lâcha enfin mon poignet. Pour me pousser vers le mur, alors que je commençais à bailler intérieurement.

Je ne pus m'arrêter, mon corps traversa le portail, transformant mon corps en une créature. Créant dans mon dos, deux ailes magnifiques dotés d'un plumage d'une blancheur brillante. Transformant mes jambes en pâte, d'un pelage noir magnifique. Mes pieds étaient maintenant terminés par cinq fines griffes luisante. Mon bras gauche était lui aussi devenu le bras d'une créature sombre. Avec le même pelage et des griffes légèrement plus grandes, permettant de tenir une arme aisément. Mes deux billes rouges brillaient ardemment. La lueur rouge qui en émanait était presque diabolique, tranchant fortement avec les reflets de lumineux de mes ailes. Ma veste noire avait disparu, laissant place à une tenue des plus sombre digne d'un assassin ou d'un ninja.

Je marchais sur le sol en damier. Regardant autour de moi les quelques élèves présents, s'entraîner ou tout simplement discuter. Aucun ne me ressemblaient. Leurs mutations n'avaient rien d'égal à la mienne. Mais leurs niveaux en matérialisation était bien plus élevé que le mien. Je compris rapidement l'enjeu de mon passage ici. Daichi-sama allait nous apprendre l'art compliqué de la matérialisation.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Lun 28 Mai - 3:03

Après lui avoir dit mes sublimes mots, je vis que Panda Hero m'envoyait un regard noir et tenait quelqu'un par le poignet. J'en avais absolument rien à faire et je voulais pas savoir. Je me retournais sans voir qui c'était et j'entrais dans l'arène. Passant par le portail, je sentais cette sensation bizarre qui me picotait à la fois la peau mais qui me faisait planer aussi. Comme si je flottais dans les airs lors d'un instant, comme si... je venais de plonger dans une piscine remplit de miel. Oui je sais, comparaison bizarre. Mais on s'en fout ! Je sentis mes vêtements se décomposer pour laisser place à une tenue noire et blanche dont le bout de la "cape" avait été bouffée par les termites. Un nœud apparut ensuite. Mes baskets laissèrent la place à des bottines hautes m'arrivant jusqu'au genoux à talons. Je sentis mes cheveux se rallonger, devenant plus long. Puis mon bras gauche devint une énorme faux entourée de chaînes. Ma tenue de combat était enfin arrivée à la fin de son stade de transformation.

Spoiler:
 

Je continuais, ensuite, d'avancer sur le sol froid de l'arène. Laissant traîner à terre l'énorme faux et ses chaînes, j'avançais à grand pas, le regard froid et déterminé. J'étais prête. Prête à défoncer ce prof qui m'avait énervé durant mon heure de colle. Elle et sa putain de batte. Au moins, si je n'arrivais pas à matérialiser entièrement mon épée ou quoi que ce soit d'autre... il me restait la faux. Ce que j'espérais... c'était de pouvoir réussir à contrôler les chaînes, je me suis entraîner plusieurs fois et c'était pas brillant. Et ça, ça m'énervait bien plus qu'autre chose. Ne pas réussir ce que je voulais. C'est un peu comme si vous vouliez faire un gâteau et que à chaque fois vous ratiez. Ouais bon, mauvaise comparaison encore une fois. Je lâchais un léger soupir avant de continuer de faire mon regard froid et de commencer à dire en me retournant :

- Bon alors prof... Prêt pour notre combat ? Et...

Je m'arrêtais net en voyant un visage familier. Plus que familier à mon goût. Ces yeux rouges...

- Toi... Murmurais-je.

Eh oui... C'était bien lui. Ozuki Kirame... Hein ?! Mais qu'est-ce qu'il fout là ?! Je suis censée me battre contre Panda Hero... Pas contre lui ! Sa tenue de combat était... spéciale. Dans son dos se trouvait deux ailes blanche et ses jambes s'étaient transformés en... pâtes d'un pelage noir. Ses pieds étaient maintenant cinq fines griffes et ses yeux brillaient aussi fort que les miens. Et sa tenue était sombre. Bien sombre je trouvais. Original... D'un genre. En tout cas, je n'avais jamais vu ça. Malgré ma surprise de le voir, ma voix restait froide et dure.

- Qu'est-ce que tu fais ici ?

Je levais un sourcil. Ozuki... ce gars que j'avais rencontré à la piscine, au même moment que Izaya. Ce mec qui avait les même yeux que moi, qui avait toujours l'air d'un dépressif mais qui pouvait sourire quand il pouvait. Après l'avoir scruté pendant un instant... je regardais en direction du portail. Elle arrivait. Nous allions enfin voir sa tenue de combat. Enfin, surtout moi. Je fronçais les sourcils, continuant d'observer le portail.

- Elle arrive, enfin. Soufflais-je.

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Lun 28 Mai - 20:32

Une fois que Daichi s'était assurée que son cher élève aux cheveux gris avait passé le portail, elle s'engouffra à son tour dans l'entrée magique. Rien avait changer depuis la dernière fois où elle avait pénétré dans l'arène, toujours cette même sensation de changement en passant le portail, puis une drôle de fumée jaunâtre aux forme d'un manga pour enfant entoura Daichi avant de laissé place à la vrai apparence de Panda Hero. Car oui, la professeur faisait une grande différence entre sa vie en dehors de l'arène où elle était Daichi Fukashiro et dans l'arène où elle était Panda Hero. Une sorte de double personnalité quoi... On peut donc en conclure que Undai est en réalité un hôpital pour schizophrènes ! Roh... J'espère que Deady n'a pas vu ça quand même...

Panda Hero fit donc son apparition. Elle portait toujours les même vêtements, sauf sa casquette qui avait disparut, laissant place à deux petite oreilles de panda noir entre lesquelles tenait toujours les lunettes aux verres roses qu'affectionnait tant Daichi. Les cheveux de cette dernière avait gardé leur couleur verte pomme, mais le visage de la professeur était devenu totalement blanc à l'exception des deux tâches noires autour de ses yeux qui formaient un cercle parfait remplaçant ainsi les deux vulgaires traits de maquillage que Daichi avait pour habitude de tracer. Telle qu'elle était, on ne pouvait le voir, mais si Panda Hero ouvrait la bouche, on aurait pu constater que ses petites dents avait laissé la place à de terribles crocs qui paraissaient aussi tranchant qu'une lame de rasoir.

A part se teint blanchâtre, les bras de Daichi, ainsi que ses épaules étaient devenue noir tout comme ses jambes. Ces dernière semblaient d'ailleurs plus musclées ! Comme la majorité des muscles du corps de la jeune femme d'ailleurs, mais ne vous méprenez pas, c'est juste la couleur qui les accentue, l'arène n'est en rien responsable de la musculature que Panda Hero à forgée elle même pendant ses deux années d'absences. On peut donc en conclure que Daichi à revêtu les couleurs d'un parfait panda, mais sans prendre en prendre un poil bizarrement...

Oh ! Mais j'allais oublié ! Baissez un peu la tête et vous verrez que les pieds de la professeur ont laissés la place à des pattes de panda dans toute leur splendeur... Mais toujours sans poils bien évidement. Les pieds, le teint et les oreilles de la jeune femme étaient donc les modifications les plus visible que lui offrait l'arène, mais si l'on se penchait sur ses mains, on pourrait voir que les paumes de celles-ci sont couvertes de petits coussinets comme les papattes des pandas ! En conclusion, on pouvait donc dire que Daichi était plus un vrai panda humain... Enfin plutôt un Panda Hero !

S'étirant longuement tout en faisant craqué un bon nombre de ses os, Daichi adressa un sourire sadique qui dévoilait ses crocs à ses adversaires avant d'observer leur tenues de combats. Seven Rings avait changer totalement de vêtements, ses cheveux étaient plus long, son bras gauche s'était métamorphosé en une grand faux à laquelle était attachée des chaînes. Quelle intéressante robe, Panda Hero avait hâte de voir ce qu'elle valait. Mais Daichi était aussi très intriguée par celle du dormeur, il avait gagné deux ailes blanches dans son dos, ses pieds étaient parée de jolies griffes pointues et son bras gauche avait laisser la place à... Un truc bizarre... Décidément... Ils avaient un truc avec les bras gauches ici. En pensant cela, Daichi regarda le sien, mais il n'avait pas changé, elle avait beau le retourner et le re retourner son bras gauche était toujours le même.

Haussant donc les épaules, Panda Hero regarda ses deux adversaires aux yeux couleur sang, une petite lueur rouge passa dans ses yeux brun et elle entama donc sur un ton sarcastique :

- Alors ? J'espère que vous êtes prêt les enfants !

Panda Hero continua de détaillé un instant ses opposants, elle tourna la tête vers la lune de l'arène... Qui bizarrement n'avait pas pris sa teinte rouge elle aussi... Pourtant un combat était sur le point de commencer. L'affront ne serai donc pas un véritable combat ? D'ailleurs... Il y avait une petite chose que Daichi se devait de régler avant de commencer à se battre :

- Oh ! Seven Rings salut ! Je ne suis jamais en retard ! C'est toi qui est arrivé en avance déjà ! Et j'aurais pu arrivée avant si ce machin ne dormait pas sur mon chemin !

A ses mots, la professeur jeta un mauvais regard à la personne en question avant de reprendre :

- Bon alors... On le fait ce combat ? Ou vous déclarez forfait ?

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Ozuki Kirame

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 22
Localisation : Un endroit unique

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lionheart
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Mer 30 Mai - 17:10

Je marchais, sur ce sol en damier. Un sol totalement inutile à mes yeux. Me dirigeant vers les différentes tombes, l'endroit où j'avais rencontré Yume-san. Je me rappelais ce moment, avec l'affrontement entre les deux autres personnes. Ils n'étaient pas dans l'arène. Peut-être qu'ils avaient fini par s'entre-tuer. Je soupirai, avançant lentement vers la silhouette reconnaissable entre mille. C'était bien Bonnie. Ses yeux brillaient tout comme les miens. Elle était parée d'une tenue blanche et noire qui avait un léger air steampunck. Elle portait un noeud assez imposant au niveau de la poitrine. Il était positionné sur le devant de la tenue. Mon regard la balaya entièrement. Remarquant une sorte de cape à moitié dissoute. Ainsi qu'une énorme faux à la place de son bras gauche. Je soupirai, entendant la jeune fille prendre la parole d'un ton dur.

-Bon alors prof... Prêt pour notre combat ? Et...


Et oui, elle ne m'attendait pas. Je n'étais pas prof et le murmure suivant était bien entendu la preuve que mon raisonnement était juste.

-Toi... Qu'est-ce que tu fais ici ?

Je sentais bien que je dérangeais. Après tout, Daichi-sama et Bonnie-chan devait s'affronter, je n'avais donc rien à faire ici. Un gêneur forcé par la professeur sadique. Voilà mon statu à ce moment.

-Oui moi... Et je ne sais pas, Daichi m'a forcé à passer le portail. Un entraînement certainement. Enfin j'attendrais que vous ayez fini de vous taper dessus en faisant une petite sieste.


Je commençais déjà à bailler. La fatigue m'emportait. Alors que je sentais le regard amusé de Panda-Hero posé sur mon dos. Bonnie regarda le portail.

-Elle arrive, enfin.

Un simple murmure dans l'air, quelques-choses de lourd. Bonnie commençait à se concentrer certainement. Je me retournais, regardant l'être pour le moins hideux qui se trouvais devant moi... Pour faire simple, c'était un panda, sans aucun poil. Seulement les couleurs et croyez-moi, c'était ridicule. Un soupir s'échappa d'entre mes lèvres. Regardant tour à tour les deux filles qui se lançaient des regards provocateur.

-Alors ? J'espère que vous êtes prêt les enfants !


Avais-je l'air prêt ? Je ne savais pas pourquoi. Cette chose m'avait convié à cette petite fête. Elle n'eut pour seule réponse qu'un profond soupir, il montrait tout mon ennui face à elle. Nous n'avions aucune chance face à un professeur. Elle regarda Bonnie, déclarant qu'elle n'arrivait jamais en retard. La jeune fille aux cheveux neige eut droit à son regard le plus meurtrier.

-Bon alors... On le fait ce combat ? Ou vous déclarez forfait ?


Quoi ? Un combat ? Depuis quand je devais me battre moi ? Lâchant à nouveau soupir, je regardais Bonnie. Avant qu'une lueur dans mes yeux ne me fassent changer d'avis. Si je ne faisais rien, Bonnie allait passer un sale quart d'heure. Je ne pouvais pas laisser faire cela !

Je regardais Bonnie dans les yeux, avant de changer d'attitude. Un regard et un sourire glacial sur mon visage. Changement d'attitude brutal. Mes yeux étaient braqués sur la petite prof.

-Si j'abandonne, alors Bonnie sera en danger. Même si je n'ai aucune chance face à toi, je ne peux te la laisser comme un jouet !

Ma voix était calme, un peu arrogante. Un changement de comportement. Mais où était passé le mec calme et froid ? Je continuais de fixer le panda humain, un sourire sadique aux lèvres. Un objet prenais place dans mon esprit. Une lame ? Non un pistolet ? C'était en réalité une lame assemblé à un pistolet. L'arme était maintenant dans ma main droite. Elle était magnifique, la garde était un pistolet à barillet. Un style de magnum, un lion était gravé, il marquait le début de la lame, assez courte. Un seul côté semblait tranchant. L'extrémité de la lame était sectionnée, pour laisser un trou. Certainement le canon de cette arme.

L'arme qu'il a matérialisé:
 

Je souriais toujours, croisant le regard de Daichi, première matérialisation assez impressionnante, toutefois elle semblait extrêmement fragile. En clair, un coup contre un corps dur et elle se brisait.

Je regardais Daichi la pointant du bout de la lame. Ma deuxième main prit place sur la garde. Le combat allait enfin commencer ?

-Bon et si nous commencions ?




____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Mer 30 Mai - 19:37

Panda Hero, cette femme, cette prof... ce... PANDA ?! C'était donc ça, sa tenue de combat. D'où le surnom de Panda Hero. Elle ressemblait à un Panda mais sans les poils. Les marques noirs étaient original. Je lui envoyais un regard provocateur, la vengeance faisait pétiller mon regard écarlate. J'entendis alors un léger soupir venant de la part de Ozuki.

-Alors ? J'espère que vous êtes prêt les enfants !

Vous ? Il n'a jamais été question de... "VOUS". Et vraiment faut m'expliquer pourquoi Ozuki était là hein... J'ai juste envie de dire.... "Pourquoi ?!" C'était MON combat non ? Enfin non.... plutôt une vengeance. Je lâchais un long soupir en même temps que la prof. Je me demandais vraiment pourquoi... je levais la tête observant la lune, marmonnant un "Putain..."

-Bon alors... On le fait ce combat ? Ou vous déclarez forfait ? Dit-elle en me lançant un regard meurtrier.

Je repose ma question... "Vous" ?! Ca veut dire que je dois me battre contre Ozuki ? Ou alors avec lui ? Je levais un sourcil restant perplexe et agacée par la situation. J'aimerais bien avoir une explication. Posant une main sur ma hanche, Ozuki se mit à me regarder droit dans les yeux, rouge dans le rouge. J'ai un bouton sur le front ? Quelque chose changea dans son regard. Qu'est-ce qu'il allait dire ? Je sentais que ça n'allait pas me faire plaisir... Ou alors...

-Si j'abandonne, alors Bonnie sera en danger. Même si je n'ai aucune chance face à toi, je ne peux te la laisser comme un jouet ! Dit-il au prof avec un regard ainsi qu'un sourire glacial (au moins il sourit c'est déjà ça hein ?)

Euh... Pardon ? Je suis censée être dans le rôle de Bonnie et pas celle de la princesse en détresse ! J'étais complètement paumée dans cette situation. En plus... il dit que c'est moi qui va devenir un jouet ? Mais non voyons. Tout le monde est un jouet sauf moi et mon frère ! Ça se comprend chez moi. Bah oui, si vous demandez ce qu'est le monde pour un campagnard, il va vous répondre que ce n'est qu'une grande prairie remplit de vaches et de moutons ! BREF. Là n'est pas la question. Panda Hero nous observait, un sourire sadique sur les lèvres. Soudain, quelque chose apparut dans la main de Ozuki. Une sorte de pistolet/épée. Un truc dans le genre. Il avait réussi à matérialiser, c'était déjà ça. Moi je savais à peu près matérialiser une épée aussi grande que moi en argent avec des dessins noirs et rouges dessus. Et je savais un peu contrôler mes chaînes. Pas trop mais d'un genre hein !
Ozuki continuait de sourire, croisant le regard du professeur, il pointa son arme sur elle, sa deuxième main prenant place sur la garde.

-Bon et si nous commencions ?

Avançant de quelques pas, je passais une main dans mes cheveux longs avant de dire d'un ton assez calme (pour le moment) et agacée :

- Wowowo. Temps mort ! Depuis quand on doit faire un combat à 2 contre 1 ? C'était pas un combat un contre un au départ ? Faut m'expliquer là...

Lâchant un soupir, je fusillais du regard Panda Hero :

- Soit, je pense avoir un peu compris. Ozuki et moi on fait équipe contre toi c'est ça ? Bon... on m'expliquera mieux à la fin. Non mais tu croyais vraiment qu'on allait déclarer forfait contre toi le Panda Zombie ? En tout cas, je vais te transformer en Sushis !


J'eus un rire qui pouvait même effrayer les plus grands criminelles (dont je faisais partie évidemment). Ce rire résonna à travers toute l'arène, les gens s’arrêtèrent de s'entraîner en entendant mon rire. Ils eurent la brillante idée de se mettre sur le côté pour ne pas se retrouver sans leurs têtes.J'eus un large sourire sadique et amusé sur mes lèvres. Mes yeux pétillaient de sadisme. Je sentais bien que j'allais plus me retrouver durant ce combat. Mon truc qui ressemble à la "Schizophrénie" commença déjà à monter en moi. La fameuse fille de Lucifer était en route, prêt à tout massacrer sur son passage qui deviendra rouge sang comme ses yeux.

- Au fait Ozuki... T'as pas à t'inquiéter pour moi. Je sais me débrouiller, je ne suis pas une petite fille sans défense ou une princesse en détresse tu sais. Jamais je ne deviendrais le jouet de quiconque. En tout cas, bats toi avec tout ce que tu as. Je refuse de perdre contre cette énergumène.

Ma voix était distincte, froide, calme. Malgré le fait que l'on sentait bien mon sadisme dans toutes mes paroles. J'étais un peu vexée quand même. Me traiter comme si j'avais 5 ans... Que l'on s'inquiète pour moi.... d'accord ! Mais, que l'on pense que je suis sans défense...Ça passe pas.

- Alors... que le combat commence !


Je reculais d'un pas, fermant les yeux. Je baissais la tête, cherchant la formule qui me permettait de pouvoir contrôler mes chaînes. Espérant que cela marche un peu au moins. Voyons... c'était quoi déjà la formule ? Ah ouais, je m'en souviens. (Vous me prenez pour une blonde ou quoi bande de petits cons ?!)

- "Seven Rings, tel est mon nom. Sigma Alpha Beta. Je vous ordonne de m'obéir, à la vie, à la mort."

Mes paroles furent murmurées. Un grand coup de vent me traversa et mes chaînes se mirent à briller légèrement du lumière sombre plutôt proche du rouge sang que du noir. Les chaînes se mirent à flotter, attendant mon ordre. Je les trouvais plutôt agiter quand même. Je sentais bien qu'il y avait un truc qui cloche. Mes chaînes auraient du mal à m'écouter j'en avais l'impression. Je rouvris les yeux, gardant mon sourire et mon regard qui étaient toujours aussi effrayant. Alors ? On commence ou on parle chiffons comme les mamies ?!

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Mer 30 Mai - 20:46

Après s'entre fait dévisager par les deux élèves pendant un certain temps, Daichi savait très bien que tout le monde trouvait sa robe de combat ridicule, mais elle, elle l'adorait. D'ailleurs les gens changeait souvent d'avis après un combat contre Panda Hero. D'ailleurs, la professeur fut presque choquée t'entendre son élève parler... Quoi ? Il savait parler autrement que par des grondement sourd de la personne qu'on réveille ? Incroyable !

-Si j'abandonne, alors Bonnie sera en danger. Même si je n'ai aucune chance face à toi, je ne peux te la laisser comme un jouet !

Ooooooh ! S'était trop mignon !! Il jouait les justicier pour protéger sa dulcinée ! Enfin... Vu la tête que Seven Rings qui s'appelait apparemment Bonnie tirait, elle ne devait pas être totalement d'accord avec les propos du jeune homme. D'ailleurs ce dernier, dont j'arriver toujours pas à me souvenir de son nom, ne se fit pas attendre il invoqua une drôle d'épée croisée avec un pistolet qui ne semblait pas très solide. Rien d'étonnant pour un seconde, mais sa confiance en lui était plutôt marrante à voir :

-Bon et si nous commencions ?

Rien que d'entendre cette phrase, Daichi afficha un grand sourire... Non elle ne rigolerait... Il ne fallait pas qu'elle rigole, s'était mignon sa détermination ! D'ailleurs Bonnie possédait la même apparemment... Enfin s'était plus de l'assurance qui émanait d'elle, surtout quand elle s'avança tranquillement tout en commentant sur un ton sarcastique qui visiblement lui était caractéristique :

- Wowowo. Temps mort ! Depuis quand on doit faire un combat à 2 contre 1 ? C'était pas un combat un contre un au départ ? Faut m'expliquer là...

Ben oui... 2 contre 1... Daichi ne voyait vraiment pas où était le problème. Ce n'est pas comme si s'était la première fois qu'elle se battait elle ! Mais les combat un contre un s'était pas marrant ! En plus, Panda Hero avait eu la chance de tomber sur un de ses élèves en chemin avec qui elle avait eu quelques accrochage en cours ! Alors pourquoi pas un 2 contre 1 ?! Après un long soupire la jeune fille repris donc :

- Soit, je pense avoir un peu compris. Ozuki et moi on fait équipe contre toi c'est ça ? Bon... on m'expliquera mieux à la fin. Non mais tu croyais vraiment qu'on allait déclarer forfait contre toi le Panda Zombie ? En tout cas, je vais te transformer en Sushis !

Ooooh ! Mais c'est qu'elle comprenait vite ! Gentille élève ! Nan mais attendez... Elle avait dit Zombie là non ? Elle oser traité Panda Hero de Panda Zombie ? Cette fille était suicidaire ou quoi ? En plus son histoire de Sushis donnait faim à Daichi. Alors que cette dernière se faisait mentalement la carte de se qu'elle mangerai à la cafétéria une fois le combat fini. Ben oui les combat, ça creuse ! Surtout quand on y parle de Sushis... Aller si ils étaient encore prêt psychologiquement, Daichi pourrait invité les élèves à venir mangé avec elle après !

Dans ses réflexions intense, Panda Hero avait à peine entendu le rire de sadique que leur adressait Bonnie et c'est peut-être même ce rire qui ramena la professeur à la réalité. Mais se retour à la réalité n'avait pas servit à grand chose... A part écouté Seven Rings sermonner son coéquipier...

- Au fait Ozuki... T'as pas à t'inquiéter pour moi. Je sais me débrouiller, je ne suis pas une petite fille sans défense ou une princesse en détresse tu sais. Jamais je ne deviendrais le jouet de quiconque. En tout cas, bats toi avec tout ce que tu as. Je refuse de perdre contre cette énergumène.

Mais Daichi ne jouait pas ! Elle prenait se combat très au sérieux ! Après tout s'était son premier depuis deux ans ! Il fallait pas qu'elle gâche une si belle occasion ! Mais bon... La réplique de Bonnie était marrante... Ozuki avait prit chère comme dirait certain. A mais ouiii ! Ozuki ! S'était ça son nom ! Ah ! Daichi le savait que sa commençait pas un " O " !

- Alors... que le combat commence !

Alors ? Maintenant que tous le monde l'avait dit au moins une fois on pouvait vraiment commencer ? Panda Hero, elle attendait que les élèves agissent d'abord. Ozu avait déjà matérialisé son arme, s'était bien mignon, mais savait-il au moins l'utilisée ? C'est alors qu'un grand silence s'installa dans l'arène avant que Bonnie ne prononce des paroles louches...

- "Seven Rings, tel est mon nom. Sigma Alpha Beta. Je vous ordonne de m'obéir, à la vie, à la mort."

Euh... Oui mais encore... Enchanté ! Moi c'est Panda Hero ! Enfin... Bref, Daichi regardais bizarrement son élève, on avait besoins de formule magique maintenant pour matérialisé ? L'académie avait bien changée. Mais alors que Daichi allait éclaté de rire, elle se tut immédiatement quand une des énormes chaîne que traînait Seven Rings se leva pour fendre l'air. Pour l'instant, elles semblait bien gentille et restaient derrière Bonnie en attendant sûrement un ordre ou un truc du genre,.. Dans tout les cas, c'est vrai qu'elle avait la classe. Mais généralement on dit ça, et la seconde d'après on se rend totalement ridicule.

Hésitant un instant, Panda Hero se demandait si s'était vraiment utile qu'elle matérialise son arme... Elle pourrait attendre, esquiver les coups de ses adversaires et improviser !!! Mais bon... Ils avait l'air tellement déterminer que Daichi trouvait cela trop mignon et annonça donc :

- Bon... Vu que tous le monde sort le grand jeu, je vais faire de même !

Adressant un beau sourire plein de crocs à ses opposants, Daichi matérialisa son arme... Enfin les armes. Sur chacune de ses mains apparurent de longues griffes de métal à la Wolverine. Mais au lieu de sortir d'entre ses doigts, les lames les prolongeait ceux-ci de plus d'une vingtaines de centimètre, maintenant par une sorte de gant au mécanisme complexe qui laissait ainsi à Daichi une liberté de mouvement sans même effleurer ses coussinets. Bon... Maintenant il n'y avait plus qu'a attendre les assauts des élèves !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Ozuki Kirame

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 22
Localisation : Un endroit unique

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lionheart
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Dim 3 Juin - 11:56

Me voilà donc, au point critique, celui de non retour. Mon arme calée sur l'épaule droite, la lame dépassant largement la largeur de mes épaules. Un sourire sur mes lèvres. Avec une seule envie, me jeter corps et âme face à la chose qui me faisait face. Daichi-sama, cette professeurs d'anglais incapable de comprendre que mon autre moi ne s'intéresse pas à ses cours. Après tout, Ozuki était un dormeur invétéré schizophrène. Tout pour plaire, notre petit héros du jour. Bonnie-san ne semblait pas avoir compris que nous allions combattre ensemble contre la créature innommable en face de nous.

-Wowowo. Temps mort ! Depuis quand on doit faire un combat à 2 contre 1 ? C'était pas un combat un contre un au départ ? Faut m'expliquer là...

Comment pouvait-elle ne pas comprendre quelque chose d'aussi simple ? Nous n'avions aucune chance face à sa batte de base-ball et surtout son niveau de professeur. Elle devait s'estimer heureuse que Lionheart est pris le contrôleur pour éviter un massacre fort peu agréable à l'oeil. Un soupire traversa ses lèvres pour atteindre l'intérieur de mon oreille. Elle toisait Panda Hero.

-Soit, je pense avoir un peu compris. Ozuki et moi on fait équipe contre toi c'est ça ? Bon... on m'expliquera mieux à la fin. Non mais tu croyais vraiment qu'on allait déclarer forfait contre toi le Panda Zombie ? En tout cas, je vais te transformer en Sushis !

Enfin voilà qui est fait. Daichi devait être assez énervée. Après tout, la ressemblance avec le zombie n'était pas qu'une image. J'avais vraiment l'impression de me retrouver face à une de ses créatures anthropophage. Un réel dégoût traversa mon visage pour finalement s'estomper. Même si elle était dangereuse, j'avais réussi à matérialiser une arme. Je pouvais donc me défendre assez tranquillement. Même s'il était vrai qu'elle n'avait pas vraiment fière allure et menaçait de se briser au moindre choc. Mes deux yeux brillant se posèrent sur la créature à l'allure de zombie. Elle était énervée ,mais surtout affamée. Elle envisageait de nous inviter à manger après le combat. Gentille professeur ? Non, je ne pouvais pas croire qu'elle puisse faire un élan de bonté. Bonnie me fusilla du regard ensuite.

-Au fait Ozuki... T'as pas à t'inquiéter pour moi. Je sais me débrouiller, je ne suis pas une petite fille sans défense ou une princesse en détresse tu sais. Jamais je ne deviendrais le jouet de quiconque. En tout cas, bats toi avec tout ce que tu as. Je refuse de perdre contre cette énergumène.

Au moins, elle était aussi déterminée que moi à calmer la professeur. Bonnie m'avait gentiment envoyé dans les ronces. Elle n'était pas une princesse, c'était certain. Plutôt une démone que je devais quand même protéger. Elle avait fini son petit discours.

-Alors... que le combat commence !


C'était pas trop tôt. Daichi regardait mon arme, remarquant sa faible résistance. Oui un seul coup et c'était fini elle se briserait. Une lueur dans les yeux de Bonnie, puis un grand silence.

-"Seven Rings, tel est mon nom. Sigma Alpha Beta. Je vous ordonne de m'obéir, à la vie, à la mort."

Des paroles inutiles ? Non puisque ses deux chaînes prirent « vie » pour se positionner derrière elle. Enfin bon, c'était quand même bien ridicule. La véritable classe aurait été qu'un simple mouvement de main les animes. Là c'était du genre « Bonjour je suis un magicien de pacotille ! ». Une forte envie de rire m'envahit. Je me retins de justesse. Une seconde de plus et c'était fini.

-Bon... Vu que tous le monde sort le grand jeu, je vais faire de même !

Un léger frisson parcourra mon échine. Le mauvais sourire, sur les lèvres de Daichi, était inquiétant. Ses ongles s'allongeait pour faire sortir des griffes magnifiques. Très résistante à l'oeil et surtout tranchante. Je fus pris d'un fou rire irrépressible. Je regardais la créature absurdes devant moi.

-Une séance de manucure s'impose on dirait.


La lame quitta mon épaule le temps d'un long soupir, pour se retrouver sur le sol. Je fis craquer les articulations de ma main gauche en souriant. Mon arme décrivit un cercle, puis je commençai à courir sur mon adversaire. L'air parcourait mon visage. Mon bras gauche se posa à nouveau sur le pommeau. Je sautais en l'air. L'arme prête à trancher. Un cri de rage retentit. J'étais encore dans les airs, attendant l'impact la réaction du professeur.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Dim 3 Juin - 20:53

Attendant la moindre réaction d'un des deux, je vis Ozuki qui... se retenait de rire ?! Il se fout de moi là... Il paraissait neutre mais je voyais qu'il se retenait, ça se voyait dans ses traits et dans ses yeux. Je vais le tuer celui-là. Malgré le fait que ma priorité était Panda Hero, fallait que j'éclate la tête d'Ozuki avant. Même si on s'entendait... bien ? Bah fallait pas se foutre de moi. Je m'occuperais de lui à la fin.

-Bon... Vu que tous le monde sort le grand jeu, je vais faire de même !


Panda Hero nous fit un large sourire, nous montrant ses crocs acéré. Ses ongles s'allongeaient, devenant de longues griffes imposantes. Je suis sûre qu'elle pouvait trancher n'importe quoi avec ça. La belle affaire... c'est cool pour elle. Mais est-ce qu'elle pourra trancher ma faux ? Ca reste à voir. Je fus sortie de mes pensées par un rire. Quelqu'un rigolait. Et ce quelqu'un c'était Ozuki qui était en train de rigoler comme un gros malade.

-Une séance de manucure s'impose on dirait.

Mon sourire s'élargit. Il avait pas tord et puis... non mais qu'est-ce que je raconte moi ?! C'est pas le moment de rigoler ! La lame quitta l'épaule de Ozuki pendant qu'il poussa un long soupir, puis elle se retrouva sur le sol. Il fit craquer ses articulations de la main gauche, sourire aux lèvres. J'avais juste envie d'éclater de rire. Il se prend pour un justicier de la terre ? C'est pas en faisant craquer ses doigts qu'il va réussir à faire peur. Il se mit à courir en direction du prof avant de sauter en l'air, l'arme était prête à trancher je crois. On entendit un cri de rage. Je lâchais un long soupir. C'est tout ? Je pensais voir un truc un peu plus impressionnant que ça. Bon, j'allais pas rester là à rien faire ! Voyons... par quoi commencer ? Hm... J'ai une idée. N'attendant pas la réaction de Panda Hero face à l'attaque de Ozuki, je me mis à courir dans sa direction avant de claquer des doigts et de penser : "Droit sur le zombie... Maintenant !"
Les chaînes partirent en direction de Panda Hero pendant que je continuais de courir, quand soudain, les chaînes se retournèrent contre moi... Hein ?! Mais je suis pas un zombie moi ! Et merde ! Je fus obliger de faire un salto en avant, évitant comme je pouvais les chaînes qui avaient tenté de me poursuivre. Restant lors d'un instant dans l'air, je balançais ma faux (ouais bon, mon bras transformé quoi) en plein sur Panda Hero, j'arrivais de plus en plus vite vers elle, je laissais échapper un grognement. Je ne devais pas manquer ma cible... Non. Je voulais pas. Il fallait au moins que je l'effleure. Juste voir son sang couler.

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Dim 3 Juin - 21:40

Daichi bougeait lentement ses doigts afin de remuer un peu ses lames. Pour une raison qui lui était inconnu, elle adorait faire ça, elle adorait ça, presque autant que le cri de rage qu'avait lâcher le petit Ozuki avant de se lancer sur elle. Les combats, c'était vraiment une chose des plus amusantes de monde, surtout quand ces adversaire hurlaient comme pour se donner de la force avant de l'attaquer. Mais avant que l'élève à l'épée ne fonde sur Panda Hero... Il avait pas dit une phrase désobligeante sur ses griffes ? Ah si !! Il avait dit un truc du genre :

-Une séance de manucure s'impose on dirait.

Tournant son regard vers Bonnie, Daichi faillit lui répondre qu'elle le ferait quand elle sera en colle, mais Ozuki avait déjà bondit en l'air pour lui écraser son arme dessus. Vu le gabarit de l'épée/pistolet, bien que celle-ci n'était pas bien solide, une confrontation directe n'était pas très souhaitable et parer les coups, n'était pas le points force de Panda Hero. Elle préférait encore l'esquive. Exécutant donc une magnifique roulade latérale au dernier moment, la professeur réussit à ne pas se prendre une épée en pleine figure s'était déjà bien hein ?

Mais pas le temps de se réjouir ! Seven Rings passait à l'attaque. Visiblement ses chaînes n'avait pas décidé de lui obéir car la jeune fille fonçait sur Daichi avec l'intention de l'égorgé avec sa faux. Quand le coup fut lancé, Panda Hero ne pensa pas un instant à parer le coups. Là, elle était sûre qu'elle aurait échouée ! L'arme de Bonnie faisait partie de sa robe de combat, la chose la plus fiable quand on est en seconde. Sa faux n'était donc pas aussi fragile que la lame de Ozuki. Se baissant pour esquiver le bras gauche de Bonnie qui voulait la trancher, Panda Hero s'était penchée un peu trop tard et un petit fil rouge se traça sur son nez. L'arme de Senven Rongs était drôlement bien affûté dites donc ! Mais elle était lourde et trop lente pour Panda Hero qui profita de cette faiblesse pour sauter sur la faux qui finissait son mouvement. Daichi resta un instant accroupi sur la lame et en profita pour crier aux élèves :

- Ozuki, ne fonce pas tête baisser, ton arme est trop peu résistante pour que tu te permettes se genre d'attaque, essaye d'utiliser le pistolet qui à l'air d'être associer à ton épée, il te sera peut-être plus utile !

S'accrochant comme elle pouvait à la faux de Bonnie Daichi fut un instant perturbée, mais continua de crié ses conseils :

- Bonnie, ta faux est résistante et tranchante, mais elle est lourde et lente, n'essaye donc pas de l'utiliser aussi vite, mais attend la bonne occasion pour le faire, essaye de discipliner tes chaînes, concentre toi sur elles, sur leur trajectoire et rien d'autre !

Prenant maintenant appuie sur la faux, Daichi fit un grand bond dans les airs, posa un pied sur la tête de Bonnie pendant même pas une demi seconde et retomba tranquillement au sol sur ses pieds qui même si le saut avait été plutôt haut pour une personne normale, ne souffrait pas, la chute ayant été amortie par les coussinets.

- Vos armes ne sont que des outils, elles sont impressionnantes, certes, mais il faut savoir s'en servir, foncer dans le tas n'es pas la meilleurs solution quand on débute. Il faut que vous preniez confiances de vos faiblesses pour améliorer vos points forts.

Bizarrement, ces conseils que donnait Panda Hero lui venait automatiquement, elle était quelque peu déçu au début du combat, mais ses adversaires avaient du potentiel, ils ne devait pas le gâcher.


____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Ozuki Kirame

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 22
Localisation : Un endroit unique

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lionheart
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Lun 4 Juin - 14:16

Ma petite course n'avait pas servi à grand-chose. Au final Daichi-sama avait bien compris le danger que représentait mon arme. Une attaque directe avait ses griffes auraient été très puissante. Elle avait donc opté pour l'esquive. Une roulade sur le côté. Pendant que Bonnie n'arrivait pas à maîtriser ses chaînes, elle avait donc opté pour la solution la plus sure le corps à corps. Le liquide vital de Daichi quitta son corps en un filet infime. Une action qui avait suffi à créer une lutte dans mon esprit pour le pouvoir.

J'entendais à peine Daichi-sama prodiguer ses conseils. J'étais retombé sur le sol. Mon genou droit posé sur le sol. Les mains vident, mon arme c'était brisé. Je soupirais, me relevant regardant Daichi-sama sur la faux de Bonnie.

-Ozuki, ne fonce pas tête baisser, ton arme est trop peu résistante pour que tu te permettes se genre d'attaque, essaye d'utiliser le pistolet qui à l'air d'être associer à ton épée, il te sera peut-être plus utile ! Bonnie, ta faux est résistante et tranchante, mais elle est lourde et lente, n'essaye donc pas de l'utiliser aussi vite, mais attend la bonne occasion pour le faire, essaye de discipliner tes chaînes, concentre toi sur elles, sur leur trajectoire et rien d'autre !

Elle retomba sur le sol, avec classe et légèreté. Je continuais d'être à demi dans le vague. Sentant la lutte qui se poursuivait. Le vainqueur était tous tracé. Un rire diabolique sortie de mes lèvres. Mes yeux se posèrent sur la créature, en un sourire sadique. Je re-matérialisais la lame. La posant à nouveau sur mon épaule. Je ne m'arrêtais plus de rire. Je déteste cette partie de moi. L'assassin était réveillé. Pour le plus grand malheur de Bonnie et le plus grand plaisir de Daichi-sama qui voulait un combat sérieux.

Mon corps se mouvait autrement, les mouvements étaient fluides maîtrisé à l'extrême. Il n'y avait plus aucune futilité. Ma lame descendit sur le sol. Alors que j'approchais de mon professeur, courant avec une vitesse impressionnante. Un horrible sourire sadique apparut sur mon visage. Un rictus obscène, je ne savais pas ce que pensait le panda en face de moi. Mais j'arrivais et vite.

Ma lame décrivit une courbe. Je traversais le corps du panda, pendant quelques minutes il n'y avait rien. Jusqu'à l'effusion de sang au niveau de sa jambe. La rigolade était terminée. Je me tournais vers Bonnie, avec un sourire mauvais. Elle était aussi mon adversaire. La lune au-dessus de nous commençait à prendre la teinte sang annonçant le début d'un combat.

-Prépare toi Bonnie Amber Sato.

Aucune pitié dans ma voix, seulement la folie. La folie du sang, l'appelle du sang plus fort que tout. Irrépressible. Daichi-sama ne pouvait s'interposer dans un tel affrontement. C'était maintenant l'assassin contre elle. À moins que ma soif de sang disparaisse d'ici peu.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Mar 5 Juin - 2:02

Mon attaque semblait être... enfin... pas parfaite mais bien. Sauf à un détail près. Panda Hero se baissa pour esquiver ma faux et moi je m'écrasais presque à terre. Je pus atterrir sur mes jambes mais le choc fut pas mal violent. Je fis une légère grimace mais en voyant le filet rouge qui se traça sur son nez, la douleur ne fut plus. Mon sourire s'agrandissait et mon sadisme intérieur aussi. La tueuse en série, la fille du démon refaisait surface. Voir du sang me donnait une montée d'adrénaline, une grosse montée et ma deuxième personnalité refaisait surface. Oui bah vous vous attendiez à quoi ? J'ai quasi deux personnalités ! Y a la Bonnie qui cogne par plaisir et qui en a rien à foutre de toi, qui a la haine, celle qui rigole en te voyant te casser la gueule et etc. Et y a la Bonnie criminelle, la tueuse sans pitié qui n'hésite pas à tuer, même un enfant ou une femme. Ne voyant que rouge face à elle, seule le sang comptait. Et bien là, c'était la deuxième qui faisait son apparition. Depuis quand elle n'était pas sortie ? Pas longtemps je crois. Le dernier que j'ai dut c'était... pas loin de Kobe. Je suis revenue pleine de sang à Undai et je fis comme si de rien n'était. Personne ne s'était douté que c'était moi. La prof sauta sur la faux, restant accroupi dessus. Non mais si tu veux je te donne un oreiller et une couverture et tu dors hein ! Putain. Je vais l'égorger. J'avais envie de lui ouvrir le ventre et de tirer sur ses boyaux, un par un.

- Ozuki, ne fonce pas tête baisser, ton arme est trop peu résistante pour que tu te permettes se genre d'attaque, essaye d'utiliser le pistolet qui à l'air d'être associer à ton épée, il te sera peut-être plus utile ! Cria-t-elle.

J'essayais en vain de bouger la faux, mais Panda Hero continuait de s'y accrocher. Non mais bouge de là ! Reste pas là à glander comme si tout allait bien ! Elle continua de crier :

- Bonnie, ta faux est résistante et tranchante, mais elle est lourde et lente, n'essaye donc pas de l'utiliser aussi vite, mais attend la bonne occasion pour le faire, essaye de discipliner tes chaînes, concentre toi sur elles, sur leur trajectoire et rien d'autre !

Hm... Elle avait beau nous donner des ordres, ou des conseils... Enfin Bref ! Bah, elle avait raison. Ca me donne envie de vomir de dire ça mais c'était vrai. Panda Hero prit appuie sur la faux avant de faire un grand bond, posant son pied sur MA tête - genre tout va bien quoi ! - avant de retomber sur ses... coussinets ?

- Vos armes ne sont que des outils, elles sont impressionnantes, certes, mais il faut savoir s'en servir, foncer dans le tas n'es pas la meilleurs solution quand on débute. Il faut que vous preniez confiances de vos faiblesses pour améliorer vos points forts.

Je t'ai rien demandé prof. Je sais ce que j'ai à faire quoi ! Si un jour j'ai le courage de le faire, j'essaierais ton machin mais voilà ! Je fus sortie de mes pensées par un rire. Un rire plus que diabolique. Je tournais la tête, fusillant du regard Ozuki qui n'arrêtait pas de se marrer comme un cinglé. Le sourire aux lèves, il re-matérialisa sa lame, la posant sur son épaule. Il continuait de rire sans cesse. Un problème peut-être ? Tu veux être le premier à être découper en rondelles ?! Pas de soucis ! Ramène toi, on va rigoler mon pote ! Il bougeait bizarrement. Très bizarrement. Sa lame descendit sur le sol et lui, il se mit à courir d'une vitesse... mais assez impressionnante. Son sourire s'élargit. C'était pas Ozuki. C'était quelqu'un d'autre. Enfin je sais pas, d'habitude il est... mime. Il bouge pas, il parle pas. Non. Il dort. Et là, il traverse le corps de Panda Hero, puis une effusion de sang au niveau de sa jambe. J'eus un large sourire, voyons une ou deux gouttes de sang arrivant sur ma joue. Je sentais que l'ambiance changeait. La lune prenait une teinte sang. Un combat allait commencer ? Je pensais que nous l'étions déjà. Il se retourna vers moi, un sourire mauvais.

-Prépare toi Bonnie Amber Sato.


Euh... pardon ? J'ai pas tout capté. Il est contre moi ? D'accord. Tu veux que je te tues ? Tu veux te suicider ? D'accord. Mais... pourquoi m'appeler par mon nom en entier ?! Je te demande pas si tu t'appelles Gertrude ! Bref. Mon sourire qui était des plus sadiques restait sur mes lèvres, tandis que mon regard écarlate fusillait celui qui avait osé me défier. J'eus un rire des plus... dégénérés. J'éclatais de rire. Un rire qui résonnait à travers l'arène.

- M'appelle pas comme ça. Je vais te découper en morceaux Ozuki Kirame. Non... je vais tout simplement... te trucider. Tu vas regretter de m'avoir défié.

Je penchais la tête sur le côté, genre comme dans les mangas, tu vois les gens qui penchent la tête sur les côtés, les yeux bizarres, le sourire psychopathe et la folie meurtrière ? Bah c'est moi en ce moment même. Ne faisant plus attention à ce qui m'entourait, je continuais de rire comme une grosse tarée. Je n'avais pas bu pourtant... Juste que la psychopathe était de retour. Prête à tout casser. Comme d'hab ? Hm... Pire. Je fermais les yeux, respirant un bon coup. Bon, vu que l'adrénaline est là, autant l'utiliser ! Je claquais une nouvelle fois les doigts avant de me concentrer autant que je le pouvais, je me mis à penser : " Bon, ça vous dit de jouer à la toupie les enfants ? Aller ! Dès mon signal, vous foncez sur Ozuki et vous en faites de la chair à pâté ou alors vous le choppez et vous me le ramenez."
Les chaînes s'agitèrent lors d'un instant avant de ne plus bouger... Mauvais signe ? On verra bien. Je rouvris les yeux avant de lever la faux et de tourner sur moi-même. Comme si j'allais lancer un poids. Je me mis à tourner de plus en plus vite, le temps n'avait plus d'importance. Je laissais un cri de haine m'échapper avant de continuer encore et encore à tourner de plus en plus vite. Créant une sorte d'armure ou de barrière protectrice autour de moi. On pouvait voir un cocon argent dessiner autour de moi, ne voyant plus mon corps mais juste mes cheveux. Un blanc immaculé qui brillait à travers la lumière rouge, donnant un aspect plus démoniaque. Après tout... ne suis-je pas la fille d'un démon ? Si. Nos recherches avec Miharu était en cours, mais nous étions proches de la vérité. Très proche.
Une fois mon point de vitesse maximale atteint, une fois que le cocon était bel et bien formé, je continuais de tourner en me concentrant encore plus. Pensant : " Maintenant ! "
Les chaînes partirent droit sur Ozuki, elles étaient stables pour le moment. L'une d'entre elle dévia la route, sans que je puisse comprendre, avant de s'écraser à terre, tandis qu'une autre chaîne donna un coup violent dans le cou d'Ozuki et enfin, une autre le choppa par la cheville. "C'est bien, maintenant, revenez et ramenez-le moi" pensais-je très fort. Je le sentais, la chaîne avait bel et bien attraper Ozuki par la cheville. Le ramenant dans ma direction et les autres chaînes revenant elles aussi. Il fallait maintenant qu'il se rapproche pour se faire découper par le tourbillon tranchant. Ou alors, je m'arrêterais et je le couperais en deux parties bien égal avec ma faux. Ca sera beau ça ! J'en prendrais une photo ! Aller les chaînes ! Grouillez-vous de me le ramener avant qu'il se mette à contre-attaque. Petit con va. Tu veux jouer à la bagarre ? D'accord ! On va être deux !

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Dim 10 Juin - 21:34

Oooooh ! C'était trop mignon ! Qu'est ce qui était trop mignon ? Premièrement la tête des deux élèves face aux conseils de Daichi. Puis leur expressions devant sa jolie pirouette ! Après ça, le beau visage d'assassin qu'affichait Ozuki ! Mais punaise ce mec était vraiment le petit teigneux qui dormait en cours ? Dans tout les cas s'était trop mignon sa manière de courir vers Panda Hero avec sa lame lever vers elle qui lui traça un long trait rouge sur la jambe. Rah ! Son pantacourt était tout déchiré maintenant, c'était pas malin !

La lune de l'arène prit soudainement une teinte rouge... Ah... Un combat débutait vraiment alors ! Panda Hero eu un sourire, elle avait hâte de voir ça ! Enfin... hâte de donner une bonne raclée à ses deux élèves qui avaient eu aussi remarquer le changement de couleur de l'astre :

-Prépare toi Bonnie Amber Sato.

Aaaah ! Alors s'était ça son nom tout entier à Seven Rings ! Mais pourquoi l'appelait-il ainsi ?! Il était vriament Zarb' ce Ozu d'arène ! Il sortait des phrases courte qu'il rallongeait comme pour faire genre " Je sort des phrases courte claire et précise et rajoute des mots pour qu'elle fasse philosophique ! La classe hein ? "... Alors que d'habitude il se contentait d'un " ZzzzzzZzzz " très expressif, je vous assure !

- M'appelle pas comme ça. Je vais te découper en morceaux Ozuki Kirame. Non... je vais tout simplement... te trucider. Tu vas regretter de m'avoir défié.

Au moins, Bonnie avait l'avantage d'être claire dans ses propos ! Mais c'était vraiment trop mignon coment ses élèves l'ignorait clairement ! Daichi eu un petit sourire soulager en pensant à cela et son regard était le même que les mères faisaient lorsqu'elles observait leur enfant quitté la maison familiale. Alalalah... C'est alors que Seven Rings passa à l'attaque, elle partie premièrement dans un tourbillon blanc avec deux notes rouges qui s'en détachaient. Soudainement, la jeune fille arrêta de tourner et ses chaînes foncèrent sur Ozuki. Seul une unique chaîne parvînt à destination, elle attrapa d'ailleurs le jeune homme par la cheville... Beau coups.

Pour observer la scène, Panda Hero s'était gentiment installée sur le bord d'un mur qu'elle avait fait apparaître. Regardant le combat d'un regard critique elle trouvait cela trop mignon... Ouais... C'était trop mignon la manière dont ses élèves ignorait ses conseils ! Une petite veine commença à apparaître sur le front de Daichi. Elle se mit alors à crier sans pour autant tenter d'intervenir dans le combat :

- Hey mes p'tits cocos ! Quand je dit quelque chose c'est pas pour rigoler !

Elle semblait plutôt calme dans ses propos, mais Panda Hero attendait avant impatience la réaction des étudiants. Bien sûr le combat ce déroulait entre eux deux donc elle n'avait pas à les déranger, mais quitte à assister à un spectacle autant qu'il soit bien non ?

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Ozuki Kirame

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 13/04/2012
Age : 22
Localisation : Un endroit unique

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lionheart
★ Age : 16 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Ven 13 Juil - 17:46

-M'appelle pas comme ça. Je vais te découper en morceaux Ozuki Kirame. Non... je vais tout simplement... te trucider. Tu vas regretter de m'avoir défié.

Tss, pourquoi ? J'étais toujours plongé dans cette transe avec ce sourire si obscène. Mes yeux commençaient à se refermer, signe que je reprenais peu à peu le pouvoir sur ce qui semblait être mon corps. Ma baisse de régime avait permis à Bonnie de m'attraper avec une de ses chaînes. J'avais toujours les yeux fermées une autre lutte dans mon esprit pour savoir qui aurait le pouvoir, non pour refréner l'assassin, je ne pouvais le laisser détruire son petit monde. La lune était toujours rouge. Daichi-sama avait matérialisé un mur sur lequel elle nous observait. Le combat devait avoir l'air bien pathétique. Bonnie allait me transformer en charpie avec son tourbillon de lame. Vite une solution... Je devais trouver je n'avais aucune envie de voir mon corps se séparer en deux parties. C'est là que Daichi-sama prit la parole.

-Hey mes p'tits cocos ! Quand je dit quelque chose c'est pas pour rigoler !

Qu'avait-elle dit ? Je n'arrivais pas à me souvenir, un horrible mal de tête transperça mon esprit tandis que j'entendais clairement les battements de mon coeur accélérait. Reprendre le dessus sur mon autre adversaire sur l'assassin, je devais le mater, et l'envoyer dans les abysses pour longtemps. Ma lame heurta le sol et se brisa. J'avais toujours les yeux fermés, mais j'entendais l'horrible son de la faux de Bonnie. Je repris peu à peu le contrôle effaçant l'assassin pour reprendre mon regard vide et endormi. Maintenant, je devais à tout prix me souvenir de ce qu'avait dit Panda Hero ! Je cherchais dans mes souvenirs, pendant que mon autre moi contrôlé mon corps. Pendant que ma lame reprit peu à peu sa place dans ma main. Mon corps était traîné devant mon bourreau qui continuée de tourner. Une danse mortelle, j'eus un flash et me souvint de ce qu'avait dit Daichi à propos des balles. Je me concentrais, visualisant clairement le bout de fer emplit de poudre. J'étais à quelques centimètres de la mort. Je commençais à matérialiser la balle lorsqu'elle explosa dans mes mains, détruisant ainsi mon arme, mais aussi les chaînes de Bonnie. J'étais libre, je sautais au-dessus de mon adversaire tenta de matérialiser mon arme, mais le résultat fut une épée placée sur l'épaule de Bonnie la lame vers son cou. Je fis glisser la lame et le liquide vital de Bonnie coula faiblement, c'était une petite entaille, mais la Lune avait perdu sa couleur rougeâtre.

-Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe ici ?

Oui, j'avais perdu la mémoire enfin une partie, je me souvenais des personnes, mais plus du pourquoi Daichi-sama était blessé ni la raison de cet affrontement. Je finis par regarder mes mains, la chair était à vifs dans le feu de l'action je ne l'avais pas remarqué. Je tombais sur le sol en hurlant de douleur.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie A.Sâto

avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 19
Localisation : Dans mes pensées, loin de toi~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Seven☆Rings
★ Age : 17 Ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Sam 14 Juil - 20:31

Tandis que je continuais mon tourbillon mortelle, mes yeux se levèrent en direction de la lune qui restait de couleur sang. Et mon air sérieux et froid, devint légèrement amusé, cependant, mon regard restait remplit de sadisme et de haine au plus au point. Voyant celui qui avait osé me défier, qui se rapprochait de plus en plus, je sentais l'adrénaline qui montait de plus en plus...

-Hey mes p'tits cocos ! Quand je dit quelque chose c'est pas pour rigoler !

Je vis que Panda Hero était en train de nous gueuler des ordres, posée contre un mur. Ce qu'elle m'avait dit... ce qu'elle m'avait dit... Hum. Mais qu'est-ce qu'elle m'avait dit celle-là ?! Je vais retrouver... ça va me revenir ! J'ai toujours eu une bonne mémoire ! Enfin, les trois-quarts du temps... ou pas. Je n'entendais plus rien du tout, la seule chose que j'entendais était le bruit de ma faux, ce bruit métallique qui faisait battre mon coeur aussi vite que... que... bah j'ai pas d'exemple en fait, mais enfin, vous voyez de quoi je parle ! Hein ? Oui ? Non ? Allez-vous faire foutre.
Soudain, une douleur atroce monta dans ma tête. Je m'arrêtais net, posant ma main sur ma tête, plissant des yeux, je hurlais de douleur. Je vis l'une de mes chaînes qui se brisa, car Ozuki avait réussi à s'en sortir pour casser ma chaîne, et vous savez que chaque chaîne que j'ai est comme un membre de mon corps. Donc ! On peut dire que Ozuki a cassé mon bras ! Mais je peux rematérialiser je crois... Je verrais après. Continuant de hurler de douleur, ma main se refermant, tenant une poignée de mes cheveux tellement j'avais mal. Je secouais la tête pour me ressaisir, arrêtant de hurler, je rouvris les yeux. Mais c'était trop tard. Une épée fut placer sur mon épaule, la lame vers mon cou. Il fit glisser la lame et mon sang coula légèrement. Un liquide si rouge que presque aucun humain ne pouvait avoir la même couleur, car mon sang était plutôt proche du pourpre, mais ça on s'en fout. Ce n'était qu'une légère entaille de rien.

-Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe ici ?


Euuuuh ? Pertes de mémoire ?! Je levais un sourcil avant de le voir s'effondrer, hurlant de douleur. J'écarquillais légèrement les yeux, face à cette réaction. Je m'attendais pas à ça. MAIS PAS DU TOUT ! Putain... Je me mis accroupi en face de Ozuki, le regardant droit dans les yeux.

- Tss. Laisse moi rigoler. Ce que tu as fait ? Oh, rien de spécial, t'as blessé Panda Hero, tu m'as défié pour me tuer et t'as pas réussi. Et là, tu viens de briser une chaîne. En clair... tu m'as " brisé un bras".


J'eus un air crispé. La douleur était trop forte, il fallait que je rematérialise avec ce que j'avais de pouvoir... Je pris de ma main libre ma chaîne briser dont le bout brillait d'une couleur verdâtre. Je posais ma main sur le bout, me concentrant autant que je pouvais, je fronçais les sourcils. Je vis quelques fragments apparaître. Venant se rassembler autour du bout, les fragments étaient de plus en plus nombreux. Il m'était dur de tenir mais je devais le faire Je tremblais de la main mais j'essayais de ne pas bouger. Après de longues minutes, après tant bien que mal, ma chaîne était reconstituée, mais elle serait la plus instable de toute. Ma douleur s'estompa petit à petit. Mais elle restait encrer là, dans ma tête, comme si on me donnait des coups de marteau. Lâchant un léger soupir, je laissais tomber la chaîne dans un bruit sourd, regardant toujours Ozuki qui se tordait de douleur, je posais ma main sur sa tête avant de dire :

- Comment oses-tu rester ainsi ? A hurler de douleur par terre comme une fillette.

Et c'est moi qui dit ça... Moi qui hurlait tout à l'heure. Quoi que, je ne hurlais pas comme une fillette. Je hurlais comme une... une guerrière tiens ! Mon ton était froid... Je fronçais encore les sourcils puis je continuais :

- Je te pensais plus fort que ça... Rah, mais bien sûr que tu l'aies ! Alors prend un peu sur toi ! Si t'es un vrai homme, lève toi et affronte moi. Tu m'as défié alors tu vas jusqu’au bout et tu sais pourquoi ?


Ce que je disais était purement vrai et je n'avais pas honte de le dire. J'ai toujours été directe, même si après je m'en prenais une... Je soupirais intérieurement. J'ébouriffais les cheveux de Ozuki.

- Parce que j'ai plutôt confiance en toi. Dis-je doucement, un sourire aux lèvres.

Je me relevais avec quelques difficultés avant de faire un pas ou deux devant moi. Restant de dos à Ozuki, mon sourire disparut et je repris mon air et mon ton de glace. Serrant mon poing je lançais un :

- Alors debout, et recommence...

Soudain, je me rappelais de ce que m'avait notre chère et tendre emmerdeuse de prof... "Bonnie, ta faux est résistante et tranchante, mais elle est lourde et lente, n'essaye donc pas de l'utiliser aussi vite, mais attend la bonne occasion pour le faire, essaye de discipliner tes chaînes, concentre toi sur elles, sur leur trajectoire et rien d'autre !". D'accord. Il était temps que j'essaye de faire comme elle me conseillait. Malgré le fait que la couleur de la lune était redevenue normal, le combat ou plutôt "l'entraînement" continuait. Coûte que coûte.

____________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   Sam 11 Aoû - 23:23

Daichi observait ses élèves d'un regard indifférent, mais aussi épuiser. Ils faisaient vraiment des fautes de... De débutants ! Bon... En même temps ils étaient débutants. Mais ce n'était pas une raison pour faire n'importe quoi non plus ! Quoique Panda Hero devait bien avouer qu'ils se débrouillaient bien mieux qu'elle à son âge.

Pour en revenir au combat, Ozuki avait réussi à se délivrer de la chaîne de son adversaire, tout en s'explosant la main avec. Un petit sourire apparu sur le visage de la professeur. Au moins les deux étudiants avaient tenter de mettre à profit ses conseils, mais elle avait oublier de préciser qu'ils n'y arriveraient pas du premier coup. Dès que la chaîne de Seven Rings fut brisée, cette dernière poussa un énorme cri de douleur. Ozuki ne se laissa cependant pas déconcentré et bondit vers la jeune fille tentant de re-matérialiser son arme au dessus de l'épaule de Bonnie et lui infligea une petite blessure qui fit couler son sang. L'étudiant avait à peine finit son geste que la lune repris sa couleur argentée et affichant une mine un peu perdu il annonça :

-Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe ici ?

Daichi dû ce retenir pour ne pas exploser de rire en entendant ça ! Enfin, le plus marrant restait la tête de choquée que faisait Bonnie ! La professeur se mordit la lèvre inférieure pour tenter de rester impassible pendant que la jeune fille répondait à ça place :

- Tss. Laisse moi rigoler. Ce que tu as fait ? Oh, rien de spécial, t'as blessé Panda Hero, tu m'as défié pour me tuer et t'as pas réussi. Et là, tu viens de briser une chaîne. En clair... tu m'as " brisé un bras".

Un hurlement fendit l'air, mais cette fois c'était Ozuki qui avait mal. En même temps, sa main était vraiment dans un sale état et en plus il se roulait de douleur au sol. Il devait vraiment avoir très très mal... Le pauuuuvre... Une fois de plus Panda Hero du se retenir de rire. Elle ? Sadique ? Naaan ! Mais c'était juste trop marrant la réaction de ses élèves face à la douleur. On voyait bien qu'ils n'avaient aucune expérience dans le domaine !

- Comment oses-tu rester ainsi ? A hurler de douleur par terre comme une fillette.

La professeur soupira longuement, décidément, Bonnie, qui venait de réparer sa chaîne, ce moquait de son petit camarade de jeu alors qu'elle aussi était en train d'hurlé comme une fillette il y a même pas une minute ? Non mais vraiment les enfants de nos jours...

- Je te pensais plus fort que ça... Rah, mais bien sûr que tu l'aies ! Alors prend un peu sur toi ! Si t'es un vrai homme, lève toi et affronte moi. Tu m'as défié alors tu vas jusqu’au bout et tu sais pourquoi ?
Un nouveau soupire de Panda Hero se fait entendre. elle n'en doutait pas que ses élèves étaient forts. Ils avaient juste besoins d'entraînement pour faire le poids face au autres. Être fort n'était pas toujours suffisant dans l'arène.

- Parce que j'ai plutôt confiance en toi.

Trop mignoooooon !

- Alors debout, et recommence...

Elle est si gentille la petite Bonnie ! Elle donnait une seconde chance à son copinou qui jouait les mort. Bon... Finit de jouer maintenant, Panda Hero devait passer à l'action, sinon elle allait s'endormir d'ennuie ! Se découlant de son mur, Daichi fit quelques étirements Tout en s'avançant vers ses élèves.

- Aller mes mignons, J'ai assez attendu. Et vu la couleur de la lune je crois qu'on à finit la pratique. Place à la techniques mes p'tits choux !

Un grand sourire peu rassurant s'afficha sur le visage de Panda Hero. Cette dernière saisit la main d'Ozuki, matérialisa une sorte de baume apaisant, l'étala sur la blessure et lui fit un bandage tout en l'aidant à s'asseoir au sol correctement. La professeur ce dirigea donc vers la deuxième étudiante, ramassa l'ancienne chaîne brisée et solidifia la matérialisation que la seconde avait faite. Pendant ses deux actions, Daichi n'avait pas dit un mot, et son sourire avait disparut pour laisser une expression à la fois calme et sérieuse sur son visage. Non non non. Cela n'a rien de rassurant, bien au contraire. Tenant toujours la chaîne de Seven Rings, Panda Hero afficha un sourire amicale et plutôt sincère et ce mit à l'action.

Matérialisant rapidement des murs à des endroits bien précis, Daichi s'élança, prenant appuie sur ses créations, la professeur se déplaçait à une vitesse sur-humaine. Et en même pas une minutes ses deux élèves se retrouvèrent côtes côtes, assis, au sol, et saucissonné comme des prisonnier avec les chaînes de Bonnie que Panda Hero avait astucieusement attaché pour leur empêcher le moindre mouvement. Satisfaite de son travail, Daichi soupira en souriant.

- Bien ! Maintenant la leçon peut commencer !

Observant toujours les étudiants, la professeur remarqua que le bras gauche de Seven Rings... Soi une grande faux ne lui permettait pas une position très... Confortable. Faisant mine d'avoir une idée, Daichi posa son main au sol et un énorme trou apparu à la gauche de Bonnie. Ainsi, elle pouvait laisser son bras dans le vide sans qu'il la gêne pour autant. Matérialisant derrière elle un tableau blanc et un feutre, la professeur déboucha se dernier et commença :

- Alors. Votre combat était plutôt... Marrant à regarder. Bon, ok, j'm'attendais à mieux de votre par... A croire que vos langues sont plus tranchantes que vos lames... Et pour schématiser un peu le tout... Votre combat donnait à peu près... Ça.

Poussant un long soupire, Daichi commença à tracer un beau gribouillis sur son tableau, mais son feutre commençait à ne plus écrire. Énervée, la professeur le jeta au loin tout en marmonnant :

- Saleté de matériel...

Panda Hero se retourna donc vers ses deux élèves, matérialisa un nouveau feutre, donna un grand coup avec celui-ci contre le tableau et reprit.

- Bon ok... J'exagère un peu. Mais j'avais trop envie de dessiner n'importe quoi... J'trouve ça trop marrant. 'fin bref. Le problème dans votre affrontement, ce ne sont pas vos matérialisation bancale. On est tous passer par là et moi la première. En plus je suis prof d'Anglais, pas de matérialisation. La seule chose que je peux vous dire, c'est que tout ce passe là dedans.

A ses mots, la professeur montre sa tête du doigt. Et ouais... Daichi aussi à un cerveau ! tous n'est pas dans les poings ! Panda Hero elle même avait mit du temps à comprendre ça, elle était peut-être une des professeur les plus nuls en matérialisation, mais personne ne pouvait rivaliser avec sa persévérance.

- Lorsque vous êtes dans l'arène, plus rien n'est réelle. La seule blessure que vous aurez en sortant sera psychologique, pas physique. Il vous faut donc arrêter de pleurer pour vos blessures, en combat, c'est normal de se faire mal, mais il vous faudra apprendre à accepter votre douleur. Ozuki, si Bonnie avait été vraiment sadique, elle aurait pu t'achever d'un coup pendant que tu te plaignais. Or, tu pouvais encore te battre. Mais sache que tes futurs adversaires ne seront pas aussi gentils. Quand on meurt dans l'arène, en ressortir vivant, sans aucunes blessures est une choc. Oui, oui, je sais de quoi je parle.

Laissant quelques secondes de répit à ses élèves, Daichi était extrêmement sérieuse sur ce sujet. Elle reprit donc :

- Je vous jure que se faire déchiqueter en petits morceaux est très douloureux. Seulement à Undai, la matérialisation n'est pas notre seule force. Notre mental l'est aussi. Si vous n'arrivez pas à accepter que tout ce qui se passe ici n'est que virtuel, vous finirez par confondre l'arène avec la réalité et sa vous coûtera cher. Alors quoiqu'il se passe ici il faut toujours que vous gardiez à l'esprit que ce n'est que fictif. Toutefois, il ne vous faut pas oublier vos défaites et vos combats. Ce son vos erreurs qui vous permettront de progresser. D'ailleurs ! Cette phrase est bonne pour toutes les matières !

Daichi finit sa phrase avec un petit rire qui brisa soudainement son visage sérieux, elle se mit à sourire bizarrement et annonça :

- Et tant que vous savez qu'ici tout est fictif, tout peut arriver donc... Laissez libre court à tous vos sentiments, votre imaginations, relâcher tout ! Personne ne viendra vous critiquer ! Vous êtes libres ! Cet endroit est votre arène de jeu !

La professeur se mit à rire. Ce rire paraissait si naturel, sans aucune trace de folie que ça en devait vraiment perturbant... Mais Daichi pensait ce qu'elle disait et elle avait mit trop de temps à l'assimiler elle-même dans le passé donc elle ne voulait pas que ses élèves fassent les même erreurs qu'elle. Panda Hero reprit donc un expression plus... Normal et demanda :

- Des questions ? Maintenant que j'ai fini mon topo sur ce que je pense de l'arène j'vais pouvoir vous parler combats. Alors si vous avez des questions autant les poser maintenant où je vais finir pas vous embrouillé réellement l'esprit !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous revoilà face à face. Toi contre moi et... tiens, mais qu'est-ce que tu fais là toi aussi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Mission III : face à face (seconde vague)
» Hey, What did you expect? ~ Caleb
» Sans malice et Kakakok; Un Face à face
» Face à face [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Arène-