AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Ven 13 Avr - 9:17

Je venais d'arriver dans cette école et j'en restais encore sans voix. C'est si beau, si luxueux, si propre! Je n'étais jamais allée dans un si bel endroit. Je me demandais de plus en plus ce qui les a poussé à m'inviter...Mais tant qu'il n'y a pas d'erreur, la raison on s'en fout!

Après m'être installée dans ma nouvelle chambre (ce ne fut pas vraiment très long, étant donné que mes seuls biens se résumaient à quelques vêtements, un vieux sac à dos, deux romans que j'ai trouvé dans la poubelle, un tome d'Albator volé à une sale gamine qui ne cessait de crier et le dictionnaire), j'enfilais l'uniforme scolaire.
Ce que c'était beau! Jamais je n'avais porté des fringues aussi classes! Sérieusement, c’est trop kiffant ! Je ne pus retenir une certaine aura joyeuse qui me gagna…Un sourire alla même jusqu'à fleurir sur mes lèvres.
Que c’était merveilleux, tout ce qui m’arrivait !
C’est ma nouvelle vie qui commence…Et je vais la prendre en main !

Je sortis afin de visiter les lieux et me retrouva devant ce que je pensais être le hall d’entrée… Enfin je crois que c’est là…Quoique, ça ne ressemble pas vraiment aux halls d’entrée que j’ai pu voir dans ma vie…en même temps, ceux que j'ai vu, c'était ceux des immeubles pauvres de Kobe, donc...mais je suis passée par là en arrivant...enfin je crois...pourquoi ai-je une mémoire si nulle? Que faire...

-Et meeeeeeeerde.

Trop occupée à réfléchir sur le comment me sortir de cette situation étrange, je n’entendis pas le jeune homme qui s’approchait dans mon dos.

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Ven 13 Avr - 16:43

Vous avez déjà vu un éléphant rose voler vous ? Et bien moi oui, j’avais eu la chance de voir un truc du genre en entrant dans l’arène ce matin. Il y avait un petit groupe de mecs avec quelques filles qui s’amusaient à créer des trucs de malades. Je suis sur qu’en fait, les mecs ils faisaient des trucs aussi chelou rien que pour plaire aux filles et en plus, ces femelles elles avaient l’air d’aimer ça !

Me décidant de me joindre au petit groupe, je fus accueilli plutôt bien en fait, les quelques filles présentes me demandèrent d’essayer de matérialiser aussi des truc bizarres, c’est ainsi que je me suis retrouvé à créer la plus grosse peluche au monde dans l’arène. Oui, cinq mètres de haut, je crus un court instant qu’elle allait même toucher la lune ! Question poids, plus léger que ça tu meurs, j’arrivais à la porter avec une telle aisance que je trouvais ça juste magique. Évidemment, après avoir créé cette chose immense et adorable imagine mon état. Moi, pauvre petite chose qui ne sais pas encore très bien utiliser la matérialisation, je me retrouvais complètement vide d’énergie. C’était juste trop, j’avais déjà vidé mon récipient de pouvoir rien qu’en faisant cette peluche géante.

Ce n’est qu’au milieu de l’après midi que je me réveillais dans l’infirmerie de l’école. Sous le regard tendre de l’infirmière, j’ouvris les yeux en m’étirant. Dieu, que j’aimais les lits de ces lieux ! Oui, j’étais du genre à prétexter que j’avais mal quelque part sans vraiment avoir mal, rien que pour pouvoir me reposer dans les lits moelleux de cet endroit. Évidement, le sourire et le charme de la femme qui s’occupait de cette pièce me rappelait ma mère alors imaginez comme j’étais … heureux.

- Izaya-Kun ? Tu te sens mieux ? Tu veux manger quelque chose ?

Regardant la femme avec un sourire tendre, je lui répondis négativement de la tête. Me levant de mon lit, je levais les bras avant de remarquer que la ceinture de mon pantalon était défaite et de voir, mon jeans tomber sur le sol souplement, me laissant donc en caleçon devant la femme au regard intriguant. Pour seul réflexe, je n’eus que remonter mon pantalon, pointer du doigt la femme avant de me mettre à crier un « AH » et de partir en courant tout en gueulant derrière moi « PEDOPHILE ».

J’étais du genre expressif dans mon genre, me retrouvant dans le hall d’entrée, je m’arrêtais de courir et regardais autour de moi, de peur que la perverse d’infirmière me poursuive. C’est en voyant quelque chose tomber sur le sol que je retombais comme cet objet sur terre. M’approchant de ça, je le ramassais, levais les yeux vers la personne qui venait de la faire tomber, lui mettre la main sur l’épaule et lui dire d’un ton amical :

- Yosh, t’as fait tomber ton tamp…

Tampon ? Ah ? Regardant le jeune homme devant moi, je restais un instant immobile en me demandant pourquoi ce jeune homme avait des tampons sur lui, pourquoi il avait un visage si fins et pourquoi je sentais que dans les minutes qui suivraient celui-ci virerait au rouge ou me foutrait un poing. Tellement de questions dont j’attendais les réponses. Mais regardez nous maintenant, deux cons qui se regardent sans bouger, aller, va et parle Izaya, dis quelque chose !

- Ma mère aussi met les roses.

Putain, je suis mort.

J'espère que ça te va, si y a un soucis, n'hesite pas de me dire ce qu'il ne va pas ;D

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Sam 14 Avr - 5:27

Hein? Du...
Rose...

Est ce bien un garçon? Mais c'est étrange, j'ai l'impression que ses cheveux sont roses...
ça doit être un effet de lumière. Ou une teinture. C'est pas possible qu'un mec digne de ce nom ai des cheveux roses.

-Ma mère aussi met les roses.

De quoi parle t-il, celui-là? Mon regard s'abaissat pour tomber être ses mains. Tiens?...un tamp...Un TAMPON bordel!C'est pas très poli je pense de faire tomber ce genre de choses dans un tel endroit. Je le lui arrachais subitement des mains. Mais attend...il s'est foutu de ma gueule, là? Pour qui tu te?!...Une minute...Peut être qu'il a dit ça parce que c'est réellement impoli...Re-merde...Je suis déjà impolie avec d'autres élèves...Retient toi Harui, dit quelque chose de cohérent (J'aime ce mot, je l'ai lu dans mon dictionnaire tout neuf).
Je relevais ma tête vers lui. Il me regardais, avec sa tronche de bonbon.

-Dit ça à quelqu'un et t'aura des ennuis, dit-je d'une voix basse et grave.

Noooooooon! C'est pas gentil de dire ça à un parfait inconnu. C'est pas comme ça que je devais réagir...Enfin voyons, tentons d'être poli et civilisé. Je dois...le remercier. Bon, tentons de rattraper les dégâts.

-Enfin...Merci de l'avoir ramassé, c'était pas la peine.

Dieu que je me sent mal à l'aise tout d'un coup. Tiens, maintenant que j'y pense, c'est la première fois que je remercie quelqu'un de cette façon...quoique, pas de cette façon, non, je ne l'ai jamais fais tout court. Est-ce que je m'y prend bien? Raaaaaaa. Mon regard se détourna un instant, mais comme il gardait le silence, je le regardait à nouveau.
Il me fixait encore de son air ahuri avec l'espèce de barbapapa qui lui sert de chevelure. Un frisson me parcourut et la sueur commençait à goutter sur mon dos tendu.

Que dois je faire?

Bon, la fuite est une solution comme les autres. Mon pied gauche commença à reculer, mais son regard hypnotisant qui me fixait me mis assez mal à l'aise pour m'empêcher de faire ne serait-ce qu'un pas en arrière. Bref...J'espère que je ne me le suis pas mis à dos. Ce serait bête qu'un élève ne m'aime pas dès le premier jour. Allez Harui, un effort. Courage, l'énergie de la jeunesse est avec toi! Tu t'étais promis de changer!
Et après moult batailles intérieures, je parvins à esquisser un timide sourire vers l'inconnu.





____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Sam 14 Avr - 15:56

- Dit ça à quelqu'un et t'auras des ennuis.

Il s’était légèrement approché de moi, m’avais regardé droit dans les yeux avant de me dire ça à voix basse. Effectivement ca serait laid que je dise que ce mec fait tomber des tampons et de plus, je ne voyais pas l’intérêt de dire ça à qui que ce soit. Mais je restais tout de même perplexe, on allait me dire à la fin pourquoi ce mec avait des tampons ?! Ouais, ca m’intriguait au plus haut point, genre sans cette info c’est la fin de ma life ! Non mas sérieusement … je LOL.

- Enfin... Merci de l'avoir ramassé, c'était pas la peine.

On peut tout de même dire qu’il était chanceux que ce soit un mec comme moi qui l’ait ramassé. Imaginez si c’était une grosse tête brûlée qui se foutrait de sa gueule en gueulant à toutes têtes que ce gamin se baladait avec des machins hygiéniques pour les femmes… Ca, ca aurait pas été cool du tout. Continuant à le fixer, je le vis reculer légèrement mais il s’arrêta quand ses yeux croisèrent une fois de plus mon regard. J’avais une drôle de sensation en le regardant … il était si beau, un visage fragile, un corps légèrement frêle et surtout … des traits efféminés comme si … Oui, comme si c’était une fille. Mais ca ne pouvait pas être le cas, non, je pouvais sentir une aura masculine émaner de son être … C’était peut être le genre de meuf camionneuse là, mais son apparence était tout autre.

- No stress, je suis pas du genre à parler de … de … ça.

Tournant la tête en me grattant légèrement les cheveux, je me décidais de tendre une main dans sa direction afin qu’il la saisisse. Autant être poli, parce que on allait quand même pas rester pendant trois heures à se regarder dans le blanc des yeux et aussi … HIIIIIIIII GOD ! HE SMILES AT ME <3 ! Oui, c’est ce qu’il s’est passé dans ma tête quand j’ai remarqué son petit sourire timide, c’était tendre, doux, mignon, Kawaii, digne de mes lapins roses, c’est pas possible d’être aussi chou, c’est humain ça ?! De mon plus beau sourire, les yeux remplis d’étoiles je lui demandais :

- Moi c’est Izaya Renzou, je suis un seconde et toi ? Je t’ai jamais croisé dans le coin, donc je suppose que t’es nouveau ici ?

Oui, il était vachement mignon même. Peut être qu’il égalait la beauté d’Hibari en fait, sauf que lui c’était dans un autre genre. Lui c’était la beauté fragile, avec un gars comme lui t’as juste envie d’être son prince charmant et de le protéger. Tandis qu’avec Hibari, t’as juste envie d’être sa chose et se faire sodomiser. Quel choix cruel que m’oblige à faire ce monde si magnifique ! Dieu, ayez pitié de moi, pauvre petite chose flasque sur cette planète. Oui, je suis déganté à mes temps perdus.

- T’es craquant, je t’aurais déjà remarqué si t’étais ici depuis un moment.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Sam 14 Avr - 23:18

Barbapapa-san avait l'air un peu gêné mais m'avait assuré en bégayant qu'il ne parlerait pas de ça. Puis il me fit un grand sourire qui me rassura (ouf, l'est pas fâché!) avant de me tendre sa main et de se présenter:

-Moi c’est Izaya Renzou, je suis un seconde et toi ? Je t’ai jamais croisé dans le coin, donc je suppose que t’es nouveau ici ?

J'hésitais à lui tendre ma main sur laquelle trônait une vieille cicatrice. Si je le fais, il va peut être penser que je suis le genre de personne qui aime s'attirer des ennuis. Mais si je ne le fais pas, il va penser que je suis une fille un mec impoli. Je pris donc sa main et la serra de la poigne la plus masculine que j'avais en réserve. Celle que je gardais pour les gros chefs de bande à Kobe, quand je leur rendait un service (c'est-à-dire que je tabassait un des mecs de leurs ennemis...sans le faire exprès d'ailleurs, c'est eux qui m'cherchaient des noises pour un rien. Dark Wrath, c'est pas qu'un surnom).

-Harui Nadeshiko. Enchanté. T'inquiète pour le tampon, c'est celui de ma mère. Elle range souvent ses affaire dans mon sac, j'avais pas pensé à vérifier en venant ici.

Non, ce n'est pas un mensonge...Pas du tout...C'était bien un de ceux de ma mère, et elle utilise bien mon sac pour ranger ses affaires. J'ai juste pas précisé que ses tampons, je les utilisais. Pas grave quoi.Au moins, il a pas l'air fâché, ce Izaya, c'est déjà un bon commencement pour ma nouvelle vie. Ouais, jm'en sors pas mal, pas mal du tout même! C'est la première fois que je parle autant à quelqu'un que je ne connais pas et que quelqu'un que je ne connais pas me sourit avec autant de chaleur, ça me fait bizarre.

- T’es craquant, je t’aurais déjà remarqué si t’étais ici depuis un moment.

Umhum...D'accord, un dragueur. Je sais pas exactement où il veut en venir,mais je ne fais plus trop attention quand on m'adresse ce genre de paroles. C'est peut être étrange, mais comme j'ai l'habitude que les gens cherchent à me séduire... A Kobe, toutes les putes/travelo/meufs de mafieux/serveuses louches tentaient depuis longtemps de m'attirer dans leurs draps. Même si c'était peine perdue pour elles/eux (ben oui, y'a les travelo...et puis aussi les mafieux gays...et puis les mecs qui vendaient leurs charmes aux vieilles friquées de Tokyo et qui, lorsqu'ils revenaient à Kobe, étaient en quête de masculinité).

-Ah. Oui je suis nouveau, shuis arrivé ce matin.

Il a l'air sympa, ce Izaya, pour une barbapapa. Il me souriait encore de plus belle lorsque mon ventre se mit...à hurler. Sérieux, si ça venait pas de moi, j'aurais pensé à un tremblement de terre.
Simplement, depuis que je suis partie de chez moi (c'est à dire depuis trois jours, je me suis perdue environ quatre fois avant d'arriver à bon port), je n'ai mangé que quelques biscuits secs périmés que j'avais chouré dans le placard de mon père avec sa dernière bouteille de whisky. Oui, rien d'autre, je m'étais refuser la terrible tentation de voler à manger. Or, l'alcool et les biscuits apparemment, ça nourrit pas des masses sur trois petits jours.
La honte. Un homme comme moi, faire ce genre de bruits. Trop la honte. Ma tête s'abaissa pour contempler mon pauvre ventre affamé. Putain. Et dire que y'a trois jours, j'étais LE mec qu'il fallait pas approcher dans toute la ville, mystérieux, énigmatique, tel un héros sombre avec un profond sens de la justice, qui n'écoutais que lui, qui n'aimait personne. Gargouiller...mais quel con, ce bide. Faire un bruit aussi bizarre n'est pas digne de Dark Wrath. Je n'osais relever ma figure vers Izaya.
Décidément, c'est trop la honte.

HS: Woua, ma beauté comparée à celle du fameux Dieu xD

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Lun 16 Avr - 13:07

-Ah. Oui je suis nouveau, shuis arrivé ce matin.

Il me disait ça avec tellement d’entrain dans la voix que j’étais presque content d’avoir fait la rencontre de ce mec. Il était à croquer, mais ce qui me fit fondre littéralement fut le petit bruit -grand et énorme bruit en réalité- sortant tout droit de son estomac. Il devait être vachement affamé pour pouvoir produire un son pareil, me penchant légèrement en regardant son ventre tout en remarquant son air gêné, je levais mon pouce une fois de plus en sa direction avant de lui dire, avec amusement :

- Il faut aller nourrir tout ça !

L’attrapant par la main, je le traînais à ma poursuite en direction de la cafétéria de l’école. Passant en douce, blanc comme mort devant l’infirmerie, je longeais le bureau de la directrice ainsi que le local du conseil des étudiants au ralenti. Si je me fais choper par la perverse, je ne pourrai plus me dire comme gay, si je me fais chopper par Hibari, je ne pourrai pas m’empêcher de faire mon beau, séduisant et amoureux devant Harui et si je me fais chopper par Black machin chose ou la dirlo, je suis un homme mort. Parce que ouais, ces deux meufs là, fallait pas les approcher me disait tout le temps Hibari chéri ! Alors imagines si je me retrouve devant l’une d’entre elles en compagnie du nouveau ? Je l’utilise comme bouclier.

- On va à la cafétéria, y a des bons plats là-bas et ce n’est pas cher en plus !

Pas cher ? Mon cul ouais, c’était une putain d’école de bourges ici, t’imagines des ramens à 15 euros le petit bol ?! C’est de l’arnaque oui ! Et les boissons dans tout ça ?! Ouais c’est trop, 3 euros ta bouteille, autant crever de soif. Mais bon, l’eau était gratuite quand même, le service « cantine scolaire » aussi, ce qui voulait dire que t’avais un repas gratuit par jour, mais pas n’importe quel repas. A vrai dire, je n’ai goûté qu’une seule fois à la bouffe bas de gamme de la cantine, la gratos et Dieu … oui, Dieu seul sait comment j’en ai souffert. Si t’as envie de te retrouver avec des trucs verts, bruns et jaunes sans noms dans ton assiette, va, c’est tout droit !

Arrivant dans la file d’attente, je regardais un peu ce qu’il y avait au menu du jour. Machin japonais dont je ne savais même pas lire ce qu’il était écrit et on dirait … un genre de boulette ? Un instant, les japonais ils bouffent du chiens ! Putain, j’ai peut être déjà bouffé du chien ?! Ah non … c’est les chinois ça je crois. Soit, regardons, regardons, possible de trouver un truc en anglais ? Bah je taperai au pif … genre … heu … ouais, le self, c’est bien le self, tu vas voir la bouffe que tu veux, tu choisis, tu prends, tu manges, tu peux te resservir et tu manges encore. En plus, c’était pas dégueux, et comme école de bourges l’oblige, t’avais une tonne de choix et le prix dans tout ça … ? Quand ce fut notre tour, je m’accoudais à la réception avant d’envoyer un sourire charmeur - plutôt celui d’un gros nabot - mais soit, et demanda de ma voix légèrement aiguë :

- Deux self et deux soda s’il vous plaît !

Attend, je viens de parler japonais hein ? Ouais, elle avait l’air de me comprendre, putain mais que je suis balèze quand je m’y mets moi !

- 3500 ¥

Là, j’ai biglé, j’ai ouvert mon portefeuille, j’ai sorti l’argent qu’il fallait, je l’ai donné à la vieille devant moi, j’ai versé une larme et j’ai été vers le self. J’ai choisi au pif de la bouffe, j’ai regardé si le mec me suivait, j’ai pris mon plateau, je me suis assis et je me suis tapé la tête contre la table. Mon argent de poche du mois ? Qui ça ? De quoi tu parles ? Hein ? Comment ça ? Moi, argent pas avoir plus. C’était clair ou je devais encore traduire ça en plus de langue ? Non … Par contre, je sens que je vais devoir appeler ma mère … Maman, tu me passes de l’argent ? Mais oui gros con, et mon doigt dans ton cul aussi ? Hahaha.

- Savoure ! C’est l’argent de toute une vie qui passe dans cette bouffe !

Qu’est-ce que je ne ferai pas pour un mec mignon moi ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Mer 18 Avr - 2:58

Mon ventre me faisait payer cher mon nouveau comportement exemplaire et je continuais de mourir de honte, lorsque Izaya me sourit, avant de dire d'un ton enjoué:

- Il faut aller nourrir tout ça !

Et il...me prit par la main! MOI!...non, je ne dois pas le frapper. J'ai vu à la télé que c'est le genre de chose que font les amis entre eux. Amis? Pas possible... je faisait peur à tout le monde avant! Personne n'aurait jamais été assez bête pour tenter de m'approcher...et là, ce type sorti de nul part se comporte gentiment avec moi, comme si on était amis.
Il suffit donc de se dire que l'on va changer pour se faire des amis? C'est vraiment si facile? Que connaît-il de moi, pour se comporter ainsi? Vraiment, les gens ici sont bizarres...
Mais, étrangement, cela me faisait terriblement plaisir, et, alors qu'il continuait à m'entraîner en zigzaguant je ne sais où, je contemplais sa grande main qui agrippait la mienne avec joie.
C'est donc cette sensation, avoir un ami? En tous cas, je suis vraiment heureuse que ma route ai croisée celle d'une personne aussi gentille.
Je fini par reprendre mes esprits:

-Hé, où tu m'emmènes là?

- On va à la cafétéria, y a des bons plats là-bas et ce n’est pas cher en plus !

...MAIS J'AI PAS D'FRIC MOI!
Tenter de lui faire faire demi-tour semblait peine perdue, aussi je le laissais me tirer. Il avait l'air si joyeux que je n'osais lui dire d'arrêter. Bon, tant pis, une fois là bas, je me contenterai de regarder les plats. On dit bien "manger avec les yeux" non? ça doit vouloir dire que si je ne fais que regarder, mon corps sera quand même un peu nourrit, je crois (même si je vois difficilement comment cela peut se faire).
Nous arrivâmes enfin dans un grand bâtiment, et une fois à l'intérieur, je pus sentir les délicieuses effluves de plats en tout genre qui me montèrent à la tête et firent souffrir de plus belle mon estomac. Tandis que Barbapapa avançait, je le suivait docilement en observant avec des étoiles dans les yeux les plats qui se présentaient à moi.
Cependant, ma joie fût de courte durée lorsque je repris conscience que je ne pouvais toucher à rien ici. En étudiant les prix, je me rendit compte que même une bouteille de soda était trop chère pour moi.

-Eu, Izaya-san...

J'avais l'intention de lui avouer que j'étais sans le sous mais il ne faisait pas attention à moi, il était...déjà en train de commander, en utilisant un japonais maladroit qui laissait entendre un accent étranger.
Merde, merde et merde. Comment faire pour payer ma part? J'étais sur le point d'ordonner à la jeune femme d'annuler ma commande, mais Izaya sorti de son portefeuille d'immenses billets. Kami-sama, j'espère que ça, c'était pas le prix de sa part seule... On a décidément pas la même notion des termes "pas cher", mais dans une école pareille, je ne devait pas m'attendre à autre chose.

Cependant, par un inespéré miracle, nous nous retrouvâmes tous les deux assis, en compagnie d'un véritable festin et de deux sodas. J'étais émerveillée! Quelle belle nourriture! Mais, attends...
Il avait payé pour moi. Une gêne terrible m'envahit soudainement et s'accentua lorsqu'il sortit:

- Savoure ! C’est l’argent de toute une vie qui passe dans cette bouffe !

Je sortis mes baguettes et attaqua -au sens propre du terme- mon repas. Après tout, c'est déjà payé, et si je ne mangeai pas, ça reviendrait à gaspiller son argent. De plus, j'avais si faim que j'en devins incapable de réfléchir correctement, seul mon ventre guidait mes actions.
Woua, ce que ça fait du bien! Je me nourrissais autant que possible, craignant de ne pas pouvoir manger avant un bout de temps si la nourriture d'ici est aussi chère.
En quelques minutes à peine, j'avais tout engloutis.

-Merci! dis-je avec reconnaissance. J'avais tellement faim...Mais, ça ne te dérange pas d'avoir dépensé autant d'argent pour moi? C'est beaucoup trop...Je te dois un immense service. Désormais, à n'importe quel moment et n'importe où, tu pourras me demander ce que tu voudras.

Bon, je sais pas ce que disent les gens normaux dans ce genre de situation, mais moi, c'est comme ça que j'ai appris. Même si je ne m'endettais jamais auprès de qui que se soit, de nombreuses personnes en revanche avaient prononcé ces paroles à mon intention. On peut penser que les yankee ne tiennent pas leurs promesses, mais les vrais yankee ont le sens de l'honneur et une fierté démesurée. C'est pourquoi j'étais si sincère quand je lui avait dit cela.

-J'espère que ça te va, je n'ai pas d'autre moyen de te rembourser. Je n'ai pas d'argent, ni de choses précieuses à t'offrir.

Et, angoissée, j'attendis qu'il accepte mon offre. Après tout, j'étais capable de pas mal de prouesses physiques, j'étais même prête à grimper sur la tour de Tokyo s'il me le demandait. Et puis, il n'était pas question que je reste comme ça, à profiter de la bonté de quelqu'un que je ne connaît quasiment pas. Non, pas question...il faut absolument que je m'acquitte de cette dette, ou je sens que ça va me hanter jusqu'au reste de mes jours. Peut être même que si le prêtre du coins de mon quartier avait raison, je vais finir en Enfer! Raaa... Et puis, Albator lui ne doit rien à personne! Donc le bon comportement, c'est forcément ne rien devoir à personne.
Je renchérit donc:

-Tu sais, je suis plutôt costaud, alors tu peux me demander pas mal de trucs. Enfin, tu n'es pas obligé de me répondre maintenant si tu préfères. Quand tu auras trouvé quelque chose à me faire faire, dis le moi.

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Mer 18 Avr - 11:14

-Merci! J'avais tellement faim...Mais, ça ne te dérange pas d'avoir dépensé autant d'argent pour moi? C'est beaucoup trop...Je te dois un immense service. Désormais, à n'importe quel moment et n'importe où, tu pourras me demander ce que tu voudras.

Croyez-vous que je puisse lui demander de coucher avec moi contre de la bouffe ? C’était encore mieux que les prostituées ça, tu donnes un pain à un mec et il veut bien faire n’importe quoi pour toi ! Le bonheur, si tout le monde était comme ça, je parie que j’aurais sans doute plus de partenaires sexuels ! Non pas que j’en ai eu peu dans ma vie, si en fait… à part Andrew, je n’ai jamais connu d’autre hommes et, question femmes… ma mère et ca s’arrêtait là.

-J'espère que ça te va, je n'ai pas d'autre moyen de te rembourser. Je n'ai pas d'argent, ni de choses précieuses à t'offrir.

Pas d’argents ni d’objets à me passer ? Je veux dire… il sortait d’où ce gars ? C’était vrai que quand on recevait une invitation, tout était déjà payé pour vous, l’inscription, les cours, le matériel scolaire (dont le magnifique pc portable se trouvant dans ma chambre), les livres, feuilles, même les stylos étaient offerts ! Question uniforme, c’était la même chose, tu en veux un de plus ? Bah va demander au conseil des étudiants et ils t’en fournissent un paraît-il… et la bouffe… y avait que dans la cantine du bahut que c’était cher sinon, dans les dortoirs, tu avais le self et menu à la carte gratos entre… six heures du mat’ et vingt et une heures je crois …

-Tu sais, je suis plutôt costaud, alors tu peux me demander pas mal de trucs. Enfin, tu n'es pas obligé de me répondre maintenant si tu préfères. Quand tu auras trouvé quelque chose à me faire, faire, dis le moi.

Je le regardais perplexe, il se disait costaud mais j’étais quand même un peu plus musclé que lui et question taille, je le dépassais d’un tête. Sérieusement, si j’avais pas le flaire gay et si j’arrêtais pas de me demander si le mec devant moi l’était, je dirai que je parle avec une fille là. Même si il avait une voix masculine, ses traits me perturbaient beaucoup. Prenant un air posé en déposant ma fourchette -ouais, je sais manger avec des bâtons-, je posais ma tête sur mon poing serré et lui dit d’un ton amusé :

- Tu peux toujours me faire…

Laissant la phrase en suspens, je me mis à rire fortement avant de taper le mec sur son torse. Sentant quelque chose d’un peu trop mou, je levais le regard dans sa direction avant de retirer ma main et de rougir légèrement. Il a de la poitrine légère le mec devant moi ? Ca arrive t’sais… y a des vieux de quatre-vingts piges qui portes des soutifs … si, si ! Des mecs ouais !

- T’inquiètes pas, disons que la prochaine fois c’est toi qui m’invitera à manger ! Peut être que tu pourrais te trouver un petit job dans le centre commercial de l’école, parait qu’il y a quelque étudiants qui y travaillent… et si t’as pas envie de ça, va voir un jour la directrice si tu peux pas avoir un genre de bourse d’études et tout ça.

Levant le pouce dans sa direction, je finis mon plateau, bu ma boisson en une gorgée, me levant en soupirant de contentement et l’invitant  à me suivre. Laissant les plateaux sur la table, je regardais un court instant devant moi avant de reporter mon attention sur Harui.

- Comme t’es nouveau, je suppose que tu connais pas trop les alentours, tu veux que je te montre un peu le coin ? Si tu veux, on peut aller voir ta chambre aussi ! Sauf si t’as déjà été là-bas.

HRP: Tu réponds à ce poste et j'en créé un nouveau dans les dortoirs ? :D Genre dans ta chambre - dans la section filles quoi ;D

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Jeu 19 Avr - 9:51

Je m'attendais à ce qu'il ne me réponde pas tout de suite, mais qu'un jour il me demande un truc du genre "bute ce type je l'aime pas" ou "ce prof m'a insulté, brûle sa bagnole"; et ces trucs là, j'aurai put les faire. Un vrai yankee tiens ses promesses coûte que coûte!
Et lorsque je lâchai le, hélas trop vrai, fait que je n'avais pas d'argent, il fit une drôle de tête. Je sentais également qu'il ne me croyais pas vraiment quand je disais que j'étais "costaud"...ça par contre, c'est vexant. Mais c'est aussi un atout, vu le nombres de types qui s'en sont pris à moi en pensant que je n'étais qu'un gamin chétif! Tiens d'ailleurs, le dernier à avoir compris que maigre, ça veut rien dire, il doit être sorti de l’hôpital maintenant. ça lui apprendra à tabasser des gosses devant l'entrée de mon immeuble, ce con.
Que j'aurai aimé raconté à Kobe que j'étais une fille! ça m'aurais fait rire un peu de voir la tête de ces gros lourdauds en apprenant qu'ils s'étaient fait battre par une fille.

- Tu peux toujours me faire…

Il ne finit pas sa phrase mais éclata d'un rire tonitruant. Pourquoi j'ai toujours l'impression qu'il se fout de ma gueule? Ma tête se pencha, tentant de comprendre ce qu'il y avait d'aussi amusant quand il frappa ma poitrine amicalement du plat de sa main. Pas de risque, s'il y a une seule fille au monde qui n'a pas de poitrine, c'est bien moi (tant mieux d'ailleurs, des gros seins, c'est chiant pour courir quand on vient de chiper quelque chose).

- T’inquiètes pas, disons que la prochaine fois c’est toi qui m’invitera à manger ! Peut être que tu pourrais te trouver un petit job dans le centre commercial de l’école, parait qu’il y a quelque étudiants qui y travaillent… et si t’as pas envie de ça, va voir un jour la directrice si tu peux pas avoir un genre de bourse d’études et tout ça.

-Je ne veux pas de bourse, mais un job...t'as raison, c'est pas une mauvaise idée.

Ce serait un peu bizarre de travailler dans un endroit où je passais mon temps à voler...mais c'est une bonne façon de se rattraper alors, non? Oui, pourquoi pas...ça me permettrai de vivre dans l'honnêteté la plus totale! En effet, même si tout est payé ici, c'est une situation un peu gênante...des personnes que je ne connais pas payent pour moi, alors que je ne sais même pas encore pourquoi je suis ici. Or, je ne veux plus jamais dépendre de qui que se soit (Albator lui ne dépend de personne; donc c'est ce qu'il faut faire pour devenir quelqu'un d'honorable, c'est logique.)
Oui, je crois bien que j'irai me trouver un boulot dès ce week-end.

Izaya finit par se lever et tandis que je fis de même, il me lança:

- Comme t’es nouveau, je suppose que tu connais pas trop les alentours, tu veux que je te montre un peu le coin ? Si tu veux, on peut aller voir ta chambre aussi ! Sauf si t’as déjà été là-bas.

- J'y suis déjà allé, mais seulement pour y déposer mes affaires. Donc on fait comme tu veux.

Oui, ou...où ça?!
Je me figeais un instant.
Dans ma chambre...celle qui est dans le dortoir des filles...Mais pourquoi jréfléchis pas avant de parler?!
Stop! T'es plus à Kobe, Harui, t'as plus à te cacher maintenant.
Naaan...il sait que je suis une fille puisqu'il a vu que je me trimbalais avec des tampons sur moi. Et puis, je n'ai pas à me cacher ici, il n'y a plus de mal à ce que je sois une fille. Oui j'ai un uniforme masculin, mais c'est tellement plus pratique, plus confortable, plus joli; c'est tout de même pas ma faute si les vêtements féminins ne me vont pas. Il a bien les cheveux roses (Kami-sama, comme ça me perturbe, c'est une couleur si peu virile...) alors que c'est un mec. ça ira...Ici, je suis Harui la fille honnête, pas la peine de s'inquiéter.

J'oubliais un instant la présence d'Izaya et me mis à avancer devant lui d'un pas un peu plus enjoué en riant doucement. Puis en me retournant vers lui, je jubilais presque:

-Aller, allons dans ma chambre d'abord, je voudrais récupérer quelque chose avant de visiter!

En fait, je voulais juste prendre un crayon et une feuille de papier, pour dessiner ce bel endroit, dans lequel je venais de rencontrer une belle personne, mangé de belles choses et profité de beaux moments.
Tiens, j'aimerai dessiner Izaya-san aussi...oui, ça me ferait vraiment plaisir. Je m'empressai alors d'ajouter avec un grand sourire (deux fois en un jour, record battu)

-Merci à toi Izaya-san, t'es vraiment un chic type!


HS: ça marche pour moi! (t'avais compris j'imagine xD)

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    Jeu 19 Avr - 12:15


____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!    

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau départ...C'est incroyable, cet uniforme!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Hall d'entrée-