AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fin des cours et caetera...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Fin des cours et caetera...   Lun 19 Mai - 13:09

a sonnerie de fin des cours venait de sonner. Gaétan, épuisé, était à moitié avachi sur son bureau,somnolent. La sonnerie l'ayant réveiller, le jeune homme ouvrit un œil. Cela faisait aujourd'hui un peu plus d'une semaine seulement que le lycéen participait aux cours, malgré le fait que l'année scolaire avait déjà commencée depuis un bon mois. En effet, Gaétan avait, dès son arrivé, été empaler par une folle furieuse a qui il avait seulement demander de l'aide. Puis à cause de sa blessure, il avait passer un moment à l'infirmerie. Son repos avait été déranger par un gamin immature s'amusant à dessiner des "zboub" sur son faciès endormis. C'est pour cela que Gaétan était arriver en retard, ratant le début de l'année scolaire.

    Le professeur l'avait introduit devant la classe en justifiant  son absence pour cause d'une convalescence. Ce qui était vrai, certes. Mais cette justification avait attirer l'attention des élèves qui s'amusaient à l'interroger sur ses raisons. Timide, il n'avait que baragouiner quelques mots au plus grand malheur de ses auditeur. De plus son retard scolaire était à rattraper. Si bien que des leçons supplémentaires lui étaient données à la fin des cours, par des élèves volontaires et par certains profs. Les élèves en charge du nettoyages de la classe profitaient de sa position pour lui faire faire leur boulot pouvant ainsi rentrer plus tôt. Trop gentils Gaétan acceptait et les laissait partir.

    Soupirant le lycéen se redressa dans son siège, s'étirant de tous ses membres faisant ainsi craquer ses articulations une a une. Il se décrocha aussi la mâchoire dans un bâillement, profitant d’être seule dans la salle de classe, pour le faire de tout son saoul. Une fois bien détendu, Gaétan se lava et commença à posé les chaise à l'envers sur les tables, une a une, afin de pourvoir passer le balai, sans être gêner. Il alla ainsi cherche l'instrument en question dans le placard au fond de le classe, pour pouvoir ramasser les poussière. Une fois le coup de balai fait. il ouvrit les fenêtre pour aérer la salle et passa un coup d'éponge sur le tableau, enlevant les traces de craies et de tampon. Gaétan arrosa ensuite les plantes et sortie la poubelle.

    La seule chose lui restant à faire était de nettoyer la cage du hamster de la classe et de le nourrir. Gaétan adorait la boule de poil en question. Yuki, les élèves l'avait surnommé ainsi en raison de son poil blanc neige. l'animal avait beau se cacher dans sa paille, il était toujours facile de le trouver en raison de cette couleur claire. C'est ainsi que le lycéen n’eus aucun mal à prendre la bête dans ses mains et à la coincer dans son col, laissant juste la petite tête dépasser. Il jeta la paille sale, et la remplaça, remplissant au passage la camelle, et la gourde, de Yuki. Une fois cela fais le jeune lycéen sortie la boule de poils s'installa par terre, assis sur le carrelage de la salle. Les jambes écartées, en forme d'ovale, il posa la bête au centre, la regardant gambader dans ce petit périmètre.

    Gaétan n'avait jamais eu d'animaux dans son collège, cela ne faisait simplement pas partie des mœurs anglaise, alors le jeune homme était complètement gaga de la petite chose. Prenant une feuille de salade, il la donna à l'animal, le regardant souriant, prendre l'aliment dans ses petites pattes avant assis sur son arrière train, les jambes en l'air, et le grignoter. en attendant que le prof ou l'élève s'occupant de ses cours de rattrapage n'arrive, Gaétan allait passer le temps en jouant avec cette mignardise à croquer.

la tête de Gaétan devant le hamster:
 

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Lun 19 Mai - 20:31

Bien trop de choses s’étaient produites en un laps de temps défiant le sens même de la vie. Je n’étais guère là pour expliquer tout cela, non, je me contenterai de remplir cette page blanche pour vous expliquer comment ma vie a évolué depuis peu…

La naissance de Kaori Eimin. Aucun d’entre nous, ne s'attendait vraiment… Elle est arrivée si vite. Trop vite pour que cela ne soit pas dérangeant pour le quotidien que je menais. Depuis son arrivée, tout avait changé. Akiha-Okasama n’avait plus de temps à me consacrer, d’ailleurs… depuis quand n’ai-je pas eu le privilège de la sentir me prendre dans ses bras ? Trop longtemps pour que je me rappelle l’odeur de son parfum. Aussi triste que cela puisse l’être, mes pensées n’étaient restées coincées sur ce manque, non, j’avais une autre personne qui m’apportait cette attention que j’aimais tant au détriment de ma personnalité renfermée.

Celui qui était le plus à plaindre était sans doute Kiseki. Lui qui avait prit l’habitude de s’entraîner avec Dead Master-Sama, il se voyait repoussé par celle-ci, elle, prétextant qu’elle n’avait guère de temps à lui consacrer, bien trop occupée à bercer sa fille. Plus les jours s’écoulaient, plus sa colère s’amplifiait, au point qu’un jour… Il ne put se contenir.

Cela remontait à quelques heures tout au plus. Ce matin plus précisément… Comme à mon habitude, j’étais partie chercher mon jumeau afin que nous puissions aller en cours ensemble. Rejoindre sa chambre ne fut guère difficile, bougeant la bibliothèque reliant nos chambres, je m’aventurais jusqu’à son lit pour venir le sortir des bras de Morphée. Mais à mon plus grand étonnement, celui-ci était déjà réveillé… Habillé d’autant plus. Interloquée par ces faits, je me tus tout de même en sentant l’atmosphère lourde autour de lui… Que se passait-il ? Je n’ai guère osé lui demander.

- Je dois voir maman Ayame.

Fut la phrase qu’il me lança avant de me tirer à sa suite jusqu’au bureau de la directrice. Montrant tout de même de la réticence envers ses agissements, je voulus le stopper. Vainement… Il était décidé à commettre l’irréparable. Lorsque nous arrivâmes devant le bureau, je n’eus le temps d’un instant de répits que la porte s’ouvrit en grand sous la poigne de Kiseki et que celui-ci entre en fanfare pour mieux hurler à l’encontre de celle qui être « notre mère ».

- Aujourd’hui est super spécial ! Aujourd’hui c’est notre super jour maman Ayame ! Tu…

Il. Je détournais le regard lorsqu’un bruit sourd éclata dans la salle, que mon jumeau ne tombe au sol, sa joue rougie alors que des pleurs s’entendirent en échos. « Enfant ingrat, comment oses-tu ainsi réveiller ma fille ? Sors d’ici avant que ma colère ne se déverse sur ta personne, Kiseki. » Si froid, si terrifiant que je me retrouvais paralysée alors que mon frère ne cessait de hurler sur Dead Master, clamant ses droits comme étant son fils. Son fils… Jusqu’à ce qu’elle coupe court à la conversation et qu’elle lui sorte avec froideur « Je n’ai qu’un seul enfant, Kaori-Chan ~ ». Mes larmes elles-mêmes ont coulés de mes yeux sous l’intensité de ces mots. Nous n’étions rien, nous ne l’avons jamais été… Alors pourquoi pleurais-je si je le savais déjà ? Se le dire, et se l’entendre dire sont deux choses différentes.

La suite se passa vite… Trop à mon goût. Kiseki s’enfuyait sans dire plus, seuls ses sanglots s’entendaient alors que de mon côté, je ne savais toujours me mouvoir. Ce n’est que lorsqu’elle posa son regard verdâtre sur mon être que tout se décoinça, que dans un mouvement de recul, je partis à mon tour. Courant à en perdre haleine. Je ne savais où j’allais… Je voulais juste… partir loin. A l’autre bout du monde serait-ce seulement suffisant pour échapper à ce regard forêt me hantant ? Je ne pense pas.

Dans ma course, je fonçais malencontreusement contre une personne. Tombant les fesses les premières sur le bitume de l’allée, je relevais la tête avec timidité jusqu’à ce qu’une main froide ne vienne empoigner la mienne pour me relever… Mei-Sama…

***


Après cela… Beaucoup de choses se sont produites. J’ai repris les cours vers midi après avoir passé le reste de la matinée en compagnie de ma chère amie. Venant à lui parler de mes soucis, je trouvais du réconfort dans son étreinte et ses mots doux… Si Kiseki avait une personne comme elle également, il ne souffrirait pas autant. Mais ne parlons pas de cela, concentrons-nous sur la suite des événements.

Après les cours, je décidais de chercher mon jumeau, commençant par les salles de classes que je fouillais les unes après les autres, c’est défaite après défaite que j’ouvris les classes. Il n’était pas là… les dortoirs ? J’ y suis allée, vainement. Il ne me restait plus qu’une option… Le bureau de Dead Master-Sama. Mais jamais, je ne trouvais le courage d’y entrer. Préférant de loin m’aventurer dans la salle des professeurs, j’allais demander si quelqu’un aurait pu l’apercevoir… Ne serait-ce que pour me garantir de sa survie. Et mon vœu fut exhaussé quand mon professeur de français m’informa que celui-ci se trouvait dans le conseil des étudiants en compagnie de Black Rock Shooter-Sama… Qu’a-t-il encore donc fait ? Je n’eus réponse à cela.

- Dis moi, Hikari-Chan, tes notes sont vraiment bonnes à mon cours. J’ai un petit nouveau qui a pris du retard, cela te dérangerait-il de t’en occuper à ma place ? Vois-tu, nous sommes des personnes occupées, nous les professeurs d’Undai ~

… A jouer aux cartes ? Déviant le regard en rougissant légèrement, je toussotais nerveusement pour faire partir l’ironie de mon esprit. Entrouvrant les lèvres, je voulus refuser poliment, mais ma lenteur me fit défaut et ce fut en moins de quelques secondes que je me retrouvais avec un cours en main, une indication de cartes et, ledit enseignant disparut de mon champ de vision… Ne me laissant qu’une seule information. « Ce garçon est gentil, il se trouve dans ma salle de classe ! » … Hum.

Restant un instant en retrait, c’est après quelques secondes que je me ressaisis pour mieux me diriger vers ladite classe… J’aurais pu partir et laisser cet inconnu en plan… Mais Akiha-Okasama me disait que seuls les ingrats agissaient de la sorte… Je ne pouvais faire partie de ces êtres là. Marchant à grandes enjambées vers la salle où le jeune homme devait déjà m’attendre -du moins selon les dires de l’enseignant-, c’est après quelques minutes que j’arrivais devant la porte. Par éthique, je toquais avant de me pencher respectueusement vers… La personne.

- Hikari… Hikari Ketsuki. Thomas-Sensei m’a demandé… Hum… De t’aider pour son cours…

Rougissant légèrement, je détournais le regard afin de me figer sur n’importe quoi… Comme cette chose qui venait de sortir de sa cage et qui se mit à courir partout dans la classe pour mieux… En sortir. Un rat ?

- Ha… Le… Rat.

Peur ? Même pas… Je n’aime pas les animaux, voilà tout.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Jeu 26 Juin - 19:02

Gaétan jouait toujours avec la petite boule de poil se trouvant devant lui, quand la porte de la salle de classe s'ouvrit, le faisant sursauter. Perdu dans ses pensées, il n'avait pas entendu que l'on frappait. Yuki, autant surpris que l'adolescent, en profita pour se faufiler entre les jambes de Gaétan et de partir à toute vitesse dans la classe. La peluche se faufila entre les tables à toute vitesse pour ensuite passer se glisser entre les jambes de la jeune fille se tenant dans l'entrebâillement de la porte.

- Ha... Le... Rat.

Jurant entre ses dents, Gaétan se leva d'un bon et sortie lui aussi en trombe de la classe, courant pour attraper l'animal qui avait une longueur d'avance. Gaétan le rattrapa, et le coinça entre ses paumes. Il revint en classe les mains pleines et rentra le monstre dans sa cage, soupirant. Yuki couina en protestation.

- Chut ! Toi, tu te tais ! L'enguirlanda Gaétan

Sauf que l'animal ayant le cerveau aussi grand qu'un petit-pois, ne put comprendre le jeune homme, se contentant de continuer à couiner. Grommelant dans sa barbe contre les animaux idiots, Gaétan se tourna vers la jeune fille qu'il avait jusqu'alors oublier.

- Ha ! Excuse-moi ! Dit-il avant de se courber respectueusement devant la demoiselle. Je suis sincèrement désolé que tu ailles à voir cela Ketsuki-san. Merci de m'aider à rattraper mon retard. Ha ! Heu ! Je me présente, je suis Gaétan Lawford, Ha non, Lawford Gaétan ! Enchanté.

Sa présentation était complètement décousue, enchainant les informations sans suite, mais bon au moins il ne semblait pas impoli. Déjà que Gaétan avait du mal avec la langue japonaise, et ce n'était pas la peine de parler de l'écriture. Il écrivait toujours avec un lexique sous les yeux, ne possédant pas encore assez de vocabulaire. Ce n'était vraiment pas pratique du tout. Au moins, il avait la chance d'avoir des leçons avec des « profs particuliers » gratuitement.

Tout en délogeant deux chaises de leurs bureaux situés devant le tableau, Gaétan interroge la jeune fille

- Hum... Quelles leçons dois-je rattraper aujourd'hui ?

Après tout, les professeurs ne lui avaient pas donné d'emplois du temps, et il ne savait que le jour même quelles leçons, il allait étudier. Fichu organisation, avec un emploi du temps, il aurait pu prendre de l'avance et commencer à apprendre tout seul, mais non ce n'était pas possible... Et c'était même inutile, car Gaétan était un procrastinateur né.

Il faisait tout au dernier moment, finissant ses devoirs à minuit, voir s'organisant pour commencer ses devoirs à 4h du matin pour les finir avant le début des cours. Et pourtant malgré ce gros défaut et un énorme manque de rigueur, le jeune homme s'en sortait toujours avec des notes au dessus de la moyenne, de quoi vous dégoutez de travailler. Enfin ... Invitant la demoiselle à s'asseoir, Gaétan s'installa à son tour sur un des bureaux, sortant ses affaires de son sac, près à étudier.

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Mar 1 Juil - 21:18

Il n’y avait décidément pas grand-chose que j’aimais, que ce soit les gens ou les objets tout comme les lieux… Tout semblait si terne à mes yeux, seule Mei-Sama apportait des couleurs à ce monde si ternit dans lequel je suis née.

Me décalant seulement de quelques centimètres pour laisser le jeune homme courir après sa bestiole poilue, c’est d’un air nonchalant que je me tournais afin de voir où les deux êtres peuplant la classe s’étaient sauvés. Guère loin, aurais-je espéré qu’ils partent pour ne plus revenir ? Non. On m’avait demandé un service, autant que je n’aimais cela, je me plierai en quatre pour l’accomplir comme il le faut. Soupirant lorsque le garçon revint avec son compagnon fuyard, je ne fis que me poser contre l’un des murs en attendant que la séance commence. Chose qui arriva relativement vite.

- Ha ! Excuse-moi ! Je suis sincèrement désolé que tu ailles à voir cela Ketsuki-San. Merci de m'aider à rattraper mon retard. Ha ! Heu ! Je me présente, je suis Gaétan Lawford, Ha non, Lawford Gaétan ! Enchanté.

Dit-il tout en me proposant de prendre place devant sa personne. Allant d’un pas décidé, c’est sur la chaise du bureau que je m’assis tout en regardant le jeune homme d’un air timide… Ketsuki-San. Je n’avais l’habitude que l’on m’appelle comme ça… Peu de gens connaissaient mon nom de famille après tout… Était-il nouveau pour se permettre de seulement dire « Hum... Quelles leçons dois-je rattraper aujourd'hui ? » Moi qui crus qu’il allait me questionner… J’étais rassurée. Assez pour feindre un sourire avant de sortir mon propre matériel. Déposant un bloc de feuilles ainsi que mon stylo, ce fut le cours de français que je sortis en premier avant de me lancer dans les explications ;

- Enchantée… Également. Nicolas-Sensei… M’a demandé de t’aider… pour son cours de français. Nous pourrions peut être… Commencer par les bases ? Quel est ton niveau ?

Tant de questions d’un coup. Moi qui ne parlais pas plus que cela, je m’étonnais moi-même de demander tant à un inconnu. Rougissant légèrement en détournant le regard, je laissais un temps de silence se poser avant de poursuivre d’une voix toujours aussi… peu rassurée.

- Je… suis bonne dans toutes les matières, je pourrais peut être… t’aider pour les autres également… Le français est utile, mais d’autres matières sont biens plus importantes… Je trouve du moins…

Allais-je recevoir une médaille d’or à présent ? Ma gorge me tirait. Toussotant silencieusement, je me permis une dernière question avant de laisser Gaétan-San prendre la parole…

- Le… Le japonais peut être…

Son accent et ses tournures de phrases étaient… difficiles à comprendre, ne serait-il pas mieux de se baser là-dessus d’abord ? Je pourrai peut être parler dans sa langue natale… Anglais, du moins, c’est ce que son accent laissait entendre. Akiha-Okasama parlait également comme cela… parfois.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Jeu 3 Juil - 19:44

La jeune demoiselle s'installa sortant à son tour ses affaires, un bloc de feuille ainsi qu'un stylo.

- Enchantée... Également. Nicolas-Sensei... M'a demandé de t'aider... Pour son cours de Français. Nous pourrions peut-être... Commencer par les bases ? Quel est ton niveau ?

D'accord... Donc Gaétan allait étudiez le français. Super... Non mais sérieusement, ce n'était pas sa langue préférée, et la culture encore moins. Cela peut sembler puéril, mais il y a toujours eu une rivalité entre les Anglais et les Français aujourd'hui, pas méchante certes, mais une bonne blague contre ses mangeurs d'escargots est un bon moyen de faire rire la galerie.
Cela doit certainement dater d'Henri VII, ou VIII, avec Jeanne d'Arc et toute la guerre liée avec les conquêtes. Comment expliquer cela... Il est certainement possible de dire que les Français sont les « Belges » des Anglais... Oui, c'est une bonne explication.

Enfin, la jeune fille repris d'une voix peu assurée avec le rouge aux joues

- Je... Suis bonne dans toutes les matières, je pourrais peut-être... T'aider pour les autres également... Le français est utile, mais d'autres matières sont bien plus importantes... Je trouve du moins... Le... Le japonais peut être...

Bon, donc aujourd'hui, c'étaient « les langues » comme sujet d'étude, super... Non mais sérieusement, ça ne sert à rien pour un Anglais d'apprendre une autre langue, sa langue natale, est celle la plus parler dans le monde ! Oui bon le chinois est aussi l'un des langues les plus parlées, mais pas de manière aussi étendue. Bref ! Gaétan n'avait jamais vraiment pris la peine de parler et d'apprendre une autre langue... Pas par plaisir en tout cas.

Soupirant et grimaçant l'adolescent répondit aux questions de la demoiselle

- Heuu... Je suis sincèrement désolé, mais les langues sont pour moi un peu... Voilà... Heu... Ce n'est pas du tout mon fort. Le français, je l'ai appris à l'école en hum... « middle school » ? Donc j'ai les bases, mais c'est tout.

Gaétan toussota légèrement pour cacher sa gêne et repris

- Et pour le japonais... C'est encore pire. Vous n'avez pas la même écriture, vous avez des idéogrammes et des signes phonétiques, entre les hiragana, les katakana et les signes chinois, je me perds... Je suis sincèrement désolé, je dois vous faire perdre votre temps, On vous à demander de m'aider, mais je n'ai même pas matière à travailler.

Le jeune homme se frotta le derrière de la tête tout penaud et un peu honteux, c'était plus par manque de travail que par problème de mémoire que le jeune homme avait des problèmes en langues. Après tout, il était un procrastinateur invertébré. Comment allait-il faire pour s'en sortir ?

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Jeu 3 Juil - 22:00

Mes paroles n’avaient pas l’air de lui plaire, bien au contraire. Je tentais timidement de lever le regard vers le jeune homme, ne sachant vraiment ce que je pouvais faire… Mes choix avaient-ils été si mauvais ? Peut être aurais-je dû me baser sur des cours plus pratiques… Comme les mathématiques par exemple. Baissant le regard, je déviais mon regard lorsque celui-ci prit la parole ;

- Heuu... Je suis sincèrement désolé, mais les langues sont pour moi un peu... Voilà... Heu... Ce n'est pas du tout mon fort. Le français, je l'ai appris à l'école en hum... « middle school » ? Donc j'ai les bases, mais c'est tout.

Comme je le pensais… Il n’aimait pas du tout, mais qu’aurais-je pu lui proposer d’autre en premier choix ? Nicolas-Sensei m’avait demandé de l’aider… Nulle. Je me sentais littéralement nulle. Mon corps tremblait de lui-même alors que les paroles de la personne me faisant face, semblaient si agressantes pour la petite chose que j’étais.

- Et pour le japonais... C'est encore pire. Vous n'avez pas la même écriture, vous avez des idéogrammes et des signes phonétiques, entre les hiragana, les katakana et les signes chinois, je me perds... Je suis sincèrement désolé, je dois vous faire perdre votre temps, On vous à demander de m'aider, mais je n'ai même pas matière à travailler.

Décidément… Je ne savais plus quoi faire. Mon corps fut pris de spasmes sous la panique, mes mains se crispèrent au bord de la table alors que je tentais de balbutier quelques phrases incompréhensibles. « Je… Je… » Je quoi ?! Je n’aimais pas cela. Rougissant furieusement, ce fut un livre d’images que je pris en le tendant devant mon visage, à Gaétan.

- Ce…Cela ! Je… Je t’apprendrai ! TOUT !

Je n’étais… Vraiment pas faite pour les relations sociales. Une fine gouttelette naquit au creux de mon front avant de couler le long de mon cou… Reprenant d’une voix hésitante, ce fut de l’anglais que je tentais pour converser avec le garçon… Peut être ainsi… Nous arriverons à quelque chose…

- It’s… It’s a children book… We can learn from this… My english isn’t good as yours… But, it’ll be easier for you… isn’t it ? Hum…

Avait-il seulement compris ce que j’essayais de lui dire ? Testons cela…

- Here… You can read « Neko » whom means « Cat… »

Akiha-Okasama serait-elle fière de m’entendre parler sa langue maternelle ?

- In… Japanese, we use a lot of different way to express ourself… I’m sure… That you can ask all of the manual in an english translation…

Ce qui n’est pas faux. Cette école avait beaucoup d’étranger, et j’ai déjà pu voir quelques étudiants avoir leurs manuels scolaires en japonais avec la traduction en anglais… Juste en dessous…

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Lun 7 Juil - 22:43

Sous les yeux de Gaétan la jeune demoiselle se mit à trembler, comme prise de spasme et ayant l'air complètement paniquée. Gaétan la regarda inquiet. Il n'avait pourtant rien dit qui puisse entraîner une réaction. Ketsuki-san se mit à balbutier :

"Je… Je…"

Elle  tendit ensuite un livre d'image, ayant l'air un peu gêner. Ne comprenant rien à ce qui ce passait, Gaétan lui prit doucement des mains.

"Ce…Cela ! Je… Je t’apprendrai ! TOUT !" dit-elle

Avait-elle peur de quelque chose ? Thomas-sensei lui avait peut-être forcé la main ? Connaissant le professeur de loin, cela semblait même certain. La pauvre, non seulement elle faisait quelque chose qu'elle ne voulait peut-être pas faire mais en plus; le fait d'enseigner à un élève étranger devait aussi lui mettre une pression  supplémentaire. Gaétan décida de lui faciliter la tache, et par la même occasion de la détendre un peu. quand la jeune fille repris en anglais

" It’s… It’s a children book… We can learn from this… My english isn’t good as yours… But, it’ll be easier for you… isn’t it ? Hum… Here… You can read « Neko » whom means « Cat… In… Japanese, we use a lot of different way to express ourself… I’m sure… That you can ask all of the manual in an english translation… "


elle balbutiait, pausant entre les mots pour être sur de ce qu'elle allait dire. Gaétan se sentait vraiment horrible, elle faisait l'effort de parler dans sa langue maternelle et lui n'avait même pas fait un effort d'apprendre le cours. Heureusement, Gaétan venait d'apprendre quelque chose qui allait bien l'aider. Il aurais beaucoup moins de mal à faire ses devoirs s'il comprenait les consignes ! Heureux et un peu déçu par l'organisation de l’établissement, Gaétan dit :

"Truly ?! That's great ! if only someone told me that earlier ! Learning would have been way more easy !" Puis il continua, parlant calmement et articulant, espérant que la jeune fille me comprenne "Hey ! I have an idea ! Would you like to trade knowledge ? You help me with my japanese, and I help you with your english, like this you won't loose your time, and both of us will learn something ? So, fair trade ?"

Il regarda la jeune fille, attendant sa réponse, peut être que en se sentant plus impliquer dans le cours, la jeune fille se détendrait ? Au moins elle ne sera plus la seule à avoir la fonction de "professeur" et Gaétan voulait trouver un moyen de lui rembourser le temps qu'elle passait avec lui pour l'aider. Et cette proposition était la plus simple.

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   Mar 8 Juil - 20:01

Je n’étais pas du tout sûre qu’il puisse comprendre ce que je lui disais. Mon anglais n’était pas vraiment mauvais, j’avais fait en sorte d’assister à tous les cours dispensés par Undai ainsi que de pratiquer seule via mes lectures quotidiennes. J’avais agi de la sorte pour compenser mes origines britanniques, Akiha-Okasama aurait été fière de moi si je savais parler anglais aussi bien qu’elle… J’avais voulu le croire, mais à la pratique, je n’étais pas sûre d’atteindre le niveau que je me donnais…

- Truly ?! That's great ! if only someone told me that earlier ! Learning would have been way more easy !

Contrairement à ce que je crus, il me comprit, et ce assez pour qu’un sourire naisse sur mon visage. Finalement… Je n’étais pas si mauvaise que ça. J’étais heureuse. Souriant au jeune homme comme s’il venait de m’offrir le plus beau des présents, je me concentrais sur ses dires, et ce au point de laisser un fin gloussement ému traverser mes lèvres…

- Hey ! I have an idea ! Would you like to trade knowledge ? You help me with my japanese, and I help you with your english, like this you won't loose your time, and both of us will learn something ? So, fair trade ?

Son idée en soit me plaisait… Mais en même temps, je ne m’attendais pas à devoir lui apprendre le japonais plus qu’aujourd’hui. Me mettant en retrait, je laissais un temps avant de lui répondre, que ce soit pour sa question ou pour ma personne, afin que je puisse réfléchir à ma formulation…

- It’s… a good idea. We can… begin with some simple words, have a look on this image book…

Me raclant la gorge, je tournais les pages du dit livre afin de commencer celui-ci à son début. Les premières bases à apprendre devaient être quelques mots anodins, comme les saisons ou encore les moments de la journée.

- Can you read it ?

Pour une fois, je me sentais à l’aise devant le jeune homme. Le rôle d’enseignante que j’endossais me faisait prendre en assurance ? Peut être. Écoutant la personne qui me faisait face, je marquais les défauts qu’il pouvait dire tout en hochant de la tête lorsque celui-ci avait bon. Le temps passa bien plus vite que je ne le crus et c’est après une bonne heure, si pas deux, que je me laissais tomber légèrement sur la chaise, une main sur ma tempe pour la masser.

- Nous… devrions peut être faire une pause… Tu as déjà beaucoup… appris aujourd’hui.

Non que sa compagnie me dérange, bien au contraire, je m’étais faite à converser avec lui. Affichant un petit sourire, je me levais tout en l’invitant à me suivre en justifiant mes gestes par quelques dires « La cafétéria… est encore ouverte, profitons-en. » Avant que celle-ci ne ferme et que je me retrouve affamée lorsque je rejoindrai Mei-Sama. Rougissant légèrement, je marquais ma destination d’un pas décidé. N’aurais-je pas plutôt dû attendre mon camarade ? Il était grand… Il arrivera rapidement à ma hauteur.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin des cours et caetera...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fin des cours et caetera...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Salles de classe-