AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un petit cours de français ça te tente ? ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaori Eimin
★ Modo ★

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Dim 7 Sep - 0:17


« Coucou, tu dors déjà ? ♥ :-* »
« Non. Tu veux quoi ? »
« Mhmm ~ Savoir si tu étais fatiguée ☺ ♬ ♥ »
« Ca va. C'est tout ce que tu veux ? »
« …Non. Tu veux qu'on se voie ? ♡ »
« Non. Je vais dormir. T’as cours demain aussi. Va dormir sinon tu ressembleras à rien, pimbêche » 
« ...Tu écris beaucoup ! ★o★ Je viendrai te chercher demain ! On déjeune ensemble ? Dis oui et j'arrête de t'ennuyer ! ♥♥♥ »
« Non. Arrête avec les dessins. Je ne te réponds plus » 
« Bonne nuit (: xxx »
« Crétine. »
« Bisous ♡♡♡ »

J’avais pris pour habitude de lui envoyer des mails avant de dormir, aussi bizarre que ca l’était, me faire insulter m’aidait à passer une bonne nuit ~ Mais la chose à retenir dans tout cela, c’était que Aelys écrivait bien plus qu’elle ne parlait, au point que je me suis même demandée si il ne serait pas plus simple de lui envoyer des mails, plutôt que de l’aborder dans un couloir. Ouais, parler avec un écran n’était pas mon kif, mais dans certains cas, ca pouvait être très utile !

Après avoir fini ma conversation avec A-Chan, c’est maman que je harcelais un peu. Des petits messages tous mignons du genre « Bonne nuit ma maman d’amour, remets un gros bisous à maman Akiha de ma part ! ♥ Je vous aime tout plein ♥♥♥ A demain ♥♥♥ » Et tout et tout pour mieux ronronner sous des messages rendus qui faisaient mes joues se rougir et mes lèvres s’étirer.
Ouais, ca c’était du BON pour aller dodo.

Le lendemain comme décidé, je me suis levée un peu à l’avance afin de courir dans ma douche. En temps normal, il était impossible de me réveiller, j’étais une masse. Mais genre, le paresseux qui reste des années sur sa branche avant de comprendre que c’est la fin du monde ! Carrément quoi ! Mais là, là j’étais AU TOP ! Mais tellement haut que j’ai sentis ma fatigue m’écraser en même temps que l’eau se déversa sur mon corps. Grimaçant sous un mal de tête flagrant, je titubais jusqu’à ma chambre avant de m’enrouler autour d’une serviette et m’asseoir sur mon lit.

Dix minutes passèrent. Vingt et je me relevais afin de vider une canette de soda dans mon gosier. Mon état ? Beaucoup mieux ~ Attrapant mon uniforme, je l’enfilais sans plus de ménagement, mettant ma tenue parfaitement en alignant le moindre de mes accessoires. Magnifique ? Je l’étais, je suis la fille de Dead Master-Sama voyons ! Alala ~

Une fois que tout fut prêt, il ne restait plus qu’une chose à faire. Et celle-ci fut de rejoindre la chambre d’Aelys ~ Je vous le répète, ce n’est que part hasard que sa chambre soit juste à côté de la mienne hein ! N’allez pas croire que je l’ai traquée pour aller dans la chambre ON HER LEFT ! Je ne suis pas un sociopathe complètement psychopathe !

Tapant premièrement à sa porte, j’attendais à ce qu’elle m’ouvre. Mais genre, j’ai vraiment attendu… une minute avant de poser ma main sur sa poignée pour voir si la porte était ouverte. Fallait être con pour laisser celle-ci OPEN hein ? Haha… Je me disais aussi. Soupirant en réfléchissant à un moyen pour réveiller Aelys, le phone fut la première chose à laquelle je pensais. Un message, un appel et encore un message. En vain… Je n’allais pas défoncer sa porte non plus !

Jouant avec mon trousseau, ce n’est que par je ne sais quelle poussée d’essayage que j’enfonçais ma clé dans sa serrure… Clic. Clic ?! Étonnée de voir que ma clé fonctionnait, je me tournais vers les autres chambres, enfonçant ma clé un peu partout afin de voir si je n’avais pas THE PASS UNIVERSAL de la mort qui tue ! Et bah non. Ma clé n’allait pas partout…

Soit, je verrai ça plus tard. Entrant dans la chambre de A-Chan… TROP MIGNONNNNNNNE ! Non mais cette fille était tellement canon quoi ! Attends, arrêt sur image, j’explique. Allongé dans un lit moelleux, des vêtements souples sur le corps, une silhouette exhibée entre les draps baissés, un corps des plus sensuels. Rien ne se laissait vraiment paraître, laissant notre imagination poursuivre la courbe de ce sein caché derrière ce tissu dont… Etc. Tu vois le genre ? TROP.

Tellement qu’en deux trois mouvements, j’avais ôté mes vêtements pour venir me coller à Aelys. Enroulant mes bras autour de sa poitrine afin que ma main se pose sur son bras relevé, ma jambe écartant les siennes pour se faire emprisonner par deux paires de cuisses chaudes ~ Awh torride tout ça ! ~

- A-E-L-Y-S ~ Kaori-Chan se sent toute chaude ainsi sur twa ~

Aggravais-je mon cas en usant d'un ton sensuel à souhait ? Maaah, j’ai chaud ~

____________________________





★ RDC ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelys Cyr

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Mar 9 Sep - 22:17

« Cher journal,

Je déteste cette vie. Je déteste cette institution. Je n'aime pas faire ce que je déteste. Mais je n'ai pas le choix. Après que je les ai rencontré, j'ai décidé de les éviter. Yume Kuroi. Dead Master. J'ai marre de perdre mon temps au conseil. J'ai marre de me rappeler de la conversation que j'ai eue avec la mère de Kaori. J'ai donc décidé d'aller en cours. Pour me changer les idées. Parce que maintenant, je ne peux plus sauter. Bullshit.
 »

Sauter ou pas. En finir ou pas ? Si. Finir. Je le voulais. Mais je ne pouvais pas. Conneries. Ce n’est pas parce que Kaori me l'a défendu que je ne pouvais pas le faire. Mais... Et si elle l'a fait pour m'en dissuader. Alors elle torture encore plus mon esprit. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Si je sautais, si je me tuais. Tout serait règle. Je serai en paix. Les gens n'auraient plus à me supporter. La pimbêche blonde ne devrait plus risquer sa vie pour rien. C'était ça, la réalité. La vraie vérité. J'étais une nuisance. Même Yume Kuroi devait se coltiner le déchet que j'étais. Pourquoi ? Parce que je n'allais pas en cours. Parce que j'essayais de me suicider sans réussir. C'était con. Très. Trop. Et si aller en cours ferait en sorte que les gens m'oublieraient ? Alors, je vais le faire.

Mais avant, je dois évacuer. Tout ce qui me tourmentait. Ces pensées. Trop joyeuses. Trop sombres. Trop inutiles. Alors, pour le faire, je me coupais. La douleur. Elle. Elle aidait. Pas à oublier, mais à survivre. Sauf que il n'y avait plus de place sur mes bras. Pas là où je voulais entailler ma peau. Trop de marques cette semaine. À cause de ma stupidité. À cause du temps que je perdais au conseil. Je haïssais ça. Alors, je posais une lame acérée sur ma jambe. Un trait. Deux traits. Trois. Et ça ressemblait à une œuvre d'art. Quatre et je me mis à détester la couleur rouge du sang. Alors, j'ai arrêté. Et rangeais tout. Maintenant ? Le lit. Mais avant, je devais soigner ça, pour ne pas tâcher les draps. Conneries.

Puis. Un message. Un bruit. Un deuxième message. Et plusieurs autres qui s'en suivirent. Je détestai apprécier de parler par texto avec Kaori. Horrible impression d'espérer avoir une amie. Amie ? Elle n'en était pas une. Non. Je crois. Je ne sais pas. Je m'en fous. Ce n'est pas parce que je lui dis de me laisser tranquille, qu'elle est mon amie. Au contraire. Alors. Alors pourquoi chaque soir j'attends qu'elle m'envoie un message ? Pourquoi chaque soir je fixe cet écran avec insistance ? C'était malsain. Horriblement. Assez pour que je me traite de touts les noms après chaque réponse que j'écrivais. M'attacher. À quelque chose. À quelqu'un. C'était une erreur. La pire. La plus débile. Je devais arrêter. Alors, j'ai mis court à la conversation sous ses petits cœurs et autres dessins inutiles. Dormir. Voilà ce que je devais faire.

- A-E-L-Y-S ~ Kaori-Chan se sent toute chaude ainsi sur twa ~ 

Noir. Chaud. Étouffant. Le bruit. Chiant. Qui ? Quoi ? Je ne sais pas. Et si c'était un fou furieux qui serait venu dans ma chambre ? Alors je m'en fous, qu'il me tue, qu'il me vole. Non. Pas de vol. Même si je n'avais rien de précieux, je voulais garder ce qui m'était attribué. Alors, j'ouvris les yeux dans la pénombre. Et je ne bougeais plus. Paralysée de sentir un souffle sur ma nuque. Une main. Une main m’emprisonnait. Qui ? Elle. Que faisait-elle là en plein milieu de la nuit ? Je ne savais pas. Je ne veux pas savoir. Je m'en fous. Je... Qu'elle s'en aille. Désorientée. Je me retournais. Et fis face à la fille blonde. La princesse pimbêche. Dans mon lit. Non.

- Non. Dégage !

Et je la poussais, et me débattais pour qu'elle se décolle de moi. Folle. Cette fille était dingue. Et moi, j'étais fatiguée. L'heure ? Je ne sais pas. Je n’ai pas le temps d'y penser avec cette fille dans mon lit. La reculer. Encore un peu. Puis soupirer. Désespérée. Jamais je n'aurai la paix. Pas depuis que cette fille a fait irruption dans ma survie. Alors, je me laissais retomber sur le matelas, l'air sombre. Qu'elle soit là où non, je m'en fous. C'est ça. Je m'en fous. Non. Ça me fait chier.

- Qu'est-ce que tu fous là ?! T'as pas ta chambre ou quoi ?

Mauvais réveil. Mauvaise humeur ? Juste... énervée. Il n'y avait aucune explication raisonnable à sa présence dans la chambre m'étant attribuée. Et si... elle n'arrivait pas à dormir ? Alors elle irait chez quelqu'un d'autre normalement. Et si... elle voulait autre chose ? Alors je la foutrai dehors direct. Et si... Non. Elle n'avait rien à faire ici. Me lever. Je devais me lever pour l'accompagner à la porte. La porte ? Je l'ai fermé. Non ? Je ne sais plus. Alors, je demandais, abruptement.

- Comment t'es rentrée ? Sors.

Logique. Pas la force de me lever. Qu'elle comprenne et s'en aille. Maintenant. Mais avant... Qu'elle me réponde. Je voulais savoir pourquoi elle est venue dans cette chambre. Ça et aussi comment elle l'a ouvert. C'était dangereux. Et alors ? Je m'en fous.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Eimin
★ Modo ★

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Mer 10 Sep - 18:33

… Fallait le dire : Je savais. Oui, je savais parfaitement que la réaction de Lili n’allait pas être un gros câlin et des gémissements sans fin. Faut pas être con, mais même si je m’y attendais, j’ai quand même sursauté lorsqu’elle a hurlé « Non. Dégage ! » Non quoi ? Non j’ai pas chaud ? Haha, j’arrête les frais parce que la gueule sur le sol, je riais beaucoup moins également. Grimaçant en me redressant en position assise, je me frottais l’arrière de la tête avant de m’étendre et… Me recoucher. Non pas à ses côtés, mais à même le sol ~ Limitons les rapprochements pour le moment, Alala ~

- Qu'est-ce que tu fous là ?! T'as pas ta chambre ou quoi ?

Si, si, j’ai effectivement ma chambre maintenant ~ Et je peux même te dire qu’elle est super géniale, trop grande, trop lapin, trop moi quoi. Mais là n’était pas le sujet non plus, je crois qu’elle n’a strictement rien à foutre que les meubles de ma chambre soient noirs et que la couverture de mon lit soit rose ? Ouais, je peux parler du parquet blanc et des murs repeints dans une teinte rosée une fois sur deux… Mais ca ne l’intéresse pas. Ouais, la chose correcte à dire, serait : Là n’était sa question, ce qu’elle voulait savoir c’était plutôt « Ce que je foutais là ». Je l’avoue… Moi-même je me suis posée la question une fraction de seconde. Haha ~

- Comment t'es rentrée ? Sors.

Heu… D’abord je t’explique et puis je sors, ou alors je sors et je t’explique à travers la porte ? Riant légèrement en me glissant au sol pour attraper mon sac, je sortis mes clés pour mieux les déposer sur le lit. Sourire aux lèvres, je me réinstallais sur le parquet, une main posée sur ma poitrine dénudée, les jambes croisées en triangle.

- Ma clé fonctionne sur la serrure de ta chambre ~ J’ai testé parce que tu ne répondais pas lorsque je toquais, mais t’inquiètes pas, ma clé ne fonctionne pas sur les chambres des autres. A croire que nous sommes liées par le destin ~

Relevant le visage pour voir sa tête, je riais une fois de plus avant de me hisser jusqu’à son lit. Oui, le sol n’était pas assez confortable pour que j’y reste encore longtemps ! M’asseyant en prenant l’un de ses coussins comme cache-poitrine, je posais mon menton sur celui-ci tout en la regardant de haut en bas. Y a rien à dire, cette fille serait magnifique si elle n’était pas aussi méchante.

- On commence plus tard aujourd’hui, je me suis dit qu’on pourrait déjeuner ensemble ~ Non ?

Ouais, je l’attendais son « Non. » Catégorique. Soupirant légèrement, je posais ma main sur son visage pour remettre une mèche qui cachait ma vision de ses yeux froids. Décidément…

- Tu as un petit copain ?

Aller droit au but est une de mes spécialités, vous ne savez pas ? Alala ~

____________________________





★ RDC ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelys Cyr

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Sam 27 Sep - 20:31

Je m'assis sur le lit. Elle. Elle était encore là. Couchée. Par terre. Je la détestais pour son coté imprévisible. Je voulais savoir ce qu'elle faisait là. Mais je ne voulais pas qu'elle s'attarde ici non plus. Alors, je soupirais. En colère ? Juste... désespérée. J'étais fatiguée. Je voulais qu'elle s'en aille. Je voulais dormir. Mais avant. Avant qu'elle me dise comment elle est rentrée. Pour que je puisse y remédier dans le futur. Le futur ? Il n'y en avait pas. C'était des conneries. Seul l'instant présent comptait. Celui avant la mort. Non, celui où la décision de se tuer était irrévocable. C'était le summum. L'instant que j'espère, arrivera bientôt. L'espoir ? Bullshit.

- Ma clé fonctionne sur la serrure de ta chambre ~ J’ai testé parce que tu ne répondais pas lorsque je toquais, mais t’inquiètes pas, ma clé ne fonctionne pas sur les chambres des autres. A croire que nous sommes liées par le destin ~ 

Le destin. Ça pourrait me faire rire. Mais pas maintenant. Pas avec elle. Conneries. Des débilités. Elle s'est sans doute arrangée pour avoir la même serrure que moi. Cette fille était dingue. Dérangée. Effrayante. Qu'elle dégage d'ici. Et moi... Je devrai changer de porte. D'endroit de vie aussi. Je ne sais pas. Je ne veux pas y penser. Kaori était le plus grand souci de ma survie. Persistante et chiante. J'en avais marre. J'avais marre qu'elle trouve toujours une enroule pour venir m'emmerder. Et si c'était parce qu'elle voulait vraiment être mon amie ? Non. Les amis ne font pas ce genre de choses. Les amis ne rentrent pas dans les chambres de leurs potes en douce. Les amis... Qu'est-ce que j'en savais au juste ? L'amitié c'était une daube. Alors, je devais y mettre fin. La chasser. La sommer de ne plus revenir. Encore et encore. En espérant qu'elle revienne quand même... Connerie. Je haïssais ces pensées.

- On commence plus tard aujourd’hui, je me suis dit qu’on pourrait déjeuner ensemble ~ Non ? 

Non. Je ne voulais pas manger avec elle. Je ne voulais pas me lever plus tôt. Je voulais la paix. C'est tout. C'est trop demandé. Et ça, je le voyais. Quand elle se releva. À moitié nue. Je détournais le regard. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je m'en fous. Non, je n'étais pas gênée. Et si, elle faisait exprès de s'exposer pour trouver mes points faibles ? Alors elle pouvait toujours courir. Pimbêche. Imbécile heureuse. Je ne bougeais pas quand elle s'assit à coté de moi. Je ne bronchais pas quand elle prit l'un de coussins m'étant attribués. Je m'en fichais. Qu'elle fasse. Non. Qu'elle parte. Et pourquoi elle me touchait au juste ? Je ne savais pas. Je n'aimais pas ça. Je détestais sa familiarité. Nous ne nous connaissions même pas.

- Tu as un petit copain ?

Quoi ? Non. Gênée ? Je ne l'étais pas. Je n’avais pas à l'être. Alors, je reculais sa main de mon visage d'un geste brusque. Et puis. Plus rien. Je ne répondais rien à ça. Un copain ? Pourquoi faire ? L'amitié c'était con, mais l'amour, c'était complètement ahurissant. Inutile. Dérangeant. Mauvais et dangereux. La solitude, c'était la solution à tous les problèmes. C'est ce que j'ai toujours cru. Jusqu'à ce que cette fille horrible rentre dans ma bulle. Non. Penser comme ça. C'était le mal.

- Ça te regarde pas ! Et puis non. Pas besoin de copain. C'est une connerie. Dégage maintenant.

Je me couchais et lui tournais le dos, m'enroulant dans les couvertures. Je ne devrais pas faire ça, je devrais la chasser avant de me poser. Fermer la porte à clé. Et me rendormir. Je ne saurais le faire. Pas maintenant que je savais qu'elle pouvait rentrer ici quand bon lui semblait. Voler une autre serrure. C'est ce que je devais faire. Mais comment ? Je n'ai jamais volé une chose dans le genre. Demander une à l'école ? Plutôt crever. Je le voulais. Maintenant. Mais je ne pouvais pas. Parce qu'elle me l'a interdit... Non. Non. Non ! N'importe quoi ! Alors, au lieu de me jeter par la fenêtre, je parlais. Hargneusement. Méchamment. Toujours le visage tourné vers le mur

- T'as pas le droit de rentrer chez les autres comme ça, pimbêche ! Sors ! Va voir ton copain si t'en as un, mais casse toi d'ici.

Un copain. En avait-elle un ? Sans doute. Elle. Elle avait plein d'amis. Tout le monde l'aimait. C'était un fait. Détestable. Je détestais ressentir de la haine pour son copain. Futur ou présent. Je haïssais être dérangée à l'idée qu'elle parle avec les autres. Égoïste... Je l'ai toujours été. Conneries. Qu'elle dégage. Nous ne sommes même pas amies. Je n'ai pas à la considérer comme telle.

- Pars. Je ne veux pas déjeuner avec toi.

Vrai. Faux. Vrai. Qu'elle dégage. Faux. Au fond, je voulais qu'elle reste. Non. Peut-être. Je ne savais plus. Je m'en fous. Je m'en fiche.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Eimin
★ Modo ★

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Sam 27 Sep - 23:21

Elle était sans doute la personne à laquelle j’étais le plus attachée en dehors de ma famille… C’était bête hein ? Elle me méprisait, me détestait, me remballait et pourtant… pourtant je voulais rester à ses côtés. Était-ce un jeu pour moi ? Je ne crois pas, je me mettais vraiment dans cette relation de parasite, je faisais vraiment tout pour qu’elle m’accepte… Essayant vainement qu’un jour, je puisse la voir sourire.

« Ça te regarde pas ! Et puis non. Pas besoin de copain. C'est une connerie. Dégage maintenant. » C’est fou, bien que je m’attendais à son refus, à sa brutalité, je restais tout de même désolée d’une telle réaction de sa part. Pourquoi était-elle devenue si froide, si peureuse du contact humain ? Qu’avait bien pu lui faire la vie pour qu’elle soit à ce point méprisante de cette chance que nous avions de vivre ?

« T'as pas le droit de rentrer chez les autres comme ça, pimbêche ! Sors ! Va voir ton copain si t'en as un, mais casse toi d'ici. » Je ne savais pas et sous ses mots durs, je persistais à sourire. Je ne voulais pas me montrer brusque avec elle, je ne voulais pas l’effrayer davantage. Lorsqu’on la regarde ainsi, elle inspire la pitié… Mais là n’était le sentiment que j’éprouvais à son égard. Non… J’avais pour elle… de l’amitié, de l’intérêt.

« Pars. Je ne veux pas déjeuner avec toi. » Était-ce vraiment là ce qu’elle désirait ? J’en savais rien, mais je ne bronchais pas. Par réflexe, je me levais du lit, ramassais mes affaires et m’habillais. Doucement, peut être trop pour que l’on ne remarque pas que j’attendais quelque chose. Qu’était-ce ? Qu’elle me retienne.

Une fois vêtue, je me dirigeais vers sa porte, la main sur la poignée, j’attendis.

- Vraiment ? Tu veux vraiment que je disparaisse et que je ne revienne plus jamais ?

« Oui. » C’est sans doute ce qu’elle allait me dire, je me réjouirai presque si j’entendais un son positif traverser ses lèvres. Je dois vraiment être conne… Et pourtant, dans ce silence meurtrier, j’attendais. Encore et encore… A-Chan, ne crois-tu pas qu’il est temps… de me dire ce que tu ressens vraiment ?

HRP : Désolée pour le retard ._. La vie IRL m’a niqué. xD

____________________________





★ RDC ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelys Cyr

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 25/08/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Dim 28 Sep - 20:22

Je n'avais pas faim. Je n'avais pas envie de la voir. Ni de lui parler. Trop. Elle remuait trop de penses débiles dans ma tête. Et si... Je voulais devenir amie avec elle ? Alors c'était mal parti. Les amis c'était le mal. Le contact humain c'était le mal. Surtout avec elle. Cette fille qui ne comprenait rien. Et jamais ne saurait comprendre. Elle venait d'un autre monde. Elle connaissait l'amour, la joie, l'amitié. Elle pleurait pour des conneries. Elle riait pour des idioties. Tout ça. Je détestais. Je la haïssais. Pourquoi ? Parce qu'elle a eu la chance de vivre, et non de survivre. Lui en voulais-je pour ça ? Non. Non, j'étais contente pour elle. Contente ? Conneries. Je m'en fous.

Je m'en fichais aussi d'entendre du bruit dans mon dos. Je ne bougeais pas. Et elle, elle s'éloignait. Je pouvais le sentir. Je le sentais. Sa présence. La seule que je tolérais. La seule qui voulait de moi. Jusqu'à maintenant. Et si... Elle partait comme je lui ai demandé ? Alors, c'était tant mieux. Pour elle. Alors... Non. Supposition inutile. Il fallait que je vérifie. Alors, je me retournais, couchée dans le lit, le regard rivé sur Kaori. Cette fille... s'est habillée. Pour partir. S'en aller. Loin. Loin de cette chambre. Loin de moi. Pour l'instant.

- Vraiment ? Tu veux vraiment que je disparaisse et que je ne revienne plus jamais ?

Pour toujours. Elle partait. Et ne reviendrait plus jamais. J'ai réussi. C'est ça, une fois de plus, j'ai éloigné les gens. Pour être seule. La solitude c'était la seule chose vraie dans ce monde. Et j'en avais la preuve, une fois de plus. Je voulais depuis longtemps que ça se termine ainsi. Qu'elle s'en aille et m'oublie. Qu'elle n'ait à souffrir par ma faute. Douleur. Je lui en ai fait subir. La tester. C'était le but. Non. Non. Juste... La repousser du déchet que j'étais. Et là. Là, j'ai gagné. Un pari que je n'ai jamais fait. Alors, dans le silence, mon regard vide rivé sur sa main laiteuse posée sur la clenche, je souris. C'était bizarre. Mes lèvres étirées d'une oreille à l'autre et... Et c'est tout. Sans joie. Je ne voulais pas... Quoi ? Tout perde. Mais je n'avais rien à perde. C'est ce que je me disais. Alors pourquoi ressentais-je de la tristesse ? Je ne sais pas. Je ne veux pas savoir. Je m'en fous. Ta gueule. Ta... Non.

- Non.

Quoi non ? Non. Non, je ne veux pas penser comme ça. Non, je ne veux pas être amie avec elle. Non, je ne veux pas qu'elle parte. Bullshit. Et si c'était une feinte de sa part ? Alors, je suis tombée dans le piège, et je m'en fous. Alors, je me levais, tant bien que mal. Puis, debout, je ne bougeais plus et la fixais. Un instant. Court. Mais qui me paraissait durer des heures. Et si... Et avec des « et si », je pourrais refaire le monde. Alors, j'ai arrêté de penser, un moment. Le temps de m'avancer vers Kaori, l'attraper par la main et, et la tirer vers moi. Pourquoi ? Je ne sais pas. Le mouvement fut spontané. Logique dans l'illogique de la situation. Là dans la chambre m'étant attribué... J'ai enserré quelqu'un dans mes bras, dans une étreinte que je voulus présente. La serrais-je trop fort ? N'aimait-elle pas ça ? Je ne savais pas. Je haïssais ne pas savoir. Et par dessus tout, je détestais apprécier ce dit câlin. Horrible. Alors, désorientée, je la relâchais et m'en éloignais. N'osant plus la regarder. Conneries. Je n'avais pas à... Me sentir bien. C'était mal. Mal.

- C'est mauvais. T'es stupide ou quoi ? Tu vois pas que rester avec moi ne t'apporte que des problèmes ? Je suis une mauvaise personne.

Un fait. Maintenant, elle pouvait disparaître. Non. Non. J'en ai marre. Je... sauter. Non, je ne pouvais pas. Je... Salle de bains. Pour que faire ? Rien. Juste... Réfléchir. Me maudire. Alors, alors, je tournais mes pas et courus. Puis claquais la porte. La fermais à clé. M'adossais au bois. Blanc. Cette pièce était trop blanche, je n'aimais pas ça. Parler. Il fallait que je dise quelque chose, sinon, j'allais devenir folle. Folle. Cette fille l'était. Trop. Très. Vraiment trop.

- Je ne veux pas que tu souffres, Kaori. Alors... Alors dégage.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Eimin
★ Modo ★

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    Dim 28 Sep - 20:57


C’était difficile. Je comprenais peu à peu le sens de mes dires, les conséquences que cela aurait sur le futur… Le dénouement de ce problème qui nous retenait de vivre une histoire. J’étais stupide, tête butée et j’avais tendance à me cramponner aux choses n’étant miennes. Je faisais d’autrui ma propriété, je jouais avec les gens, je n’étais pas une bonne personne.

Mais devant sa personne, je voulais me montrer belle, intelligente et forte. Parfaite comme pouvait l’être, maman Ayame. Me voilais-je la face en me disant que cela était faisable ? Foncer dans un mur sans que personne ne puisse me retenir… C’est ce que je faisais à cet instant précis.

« Non. » Je répondis à ce sourire mort qu’elle laissait peindre sur son visage. Le mien rempli de tristesse me déchirait les traits alors que mon regard se détournait de sa silhouette. J’étais… heureuse de sa réponse, mais que valaient ses non lorsqu’on savait que pour dire oui, elle répondait non, et que pour dire non, elle disait tout simplement non ? Ce terme n’avait plus aucun pouvoir de décision, ce n’était plus qu’un mot répétitif dans son langage.

Depuis quand… avais-je appris à la connaître autant ? Moi-même je ne saurai le dire. Mais qu’importe le nombre de choses que je pouvais savoir sur elle, c’est suite à ses mouvements que je remarquais Ô comment, nous ne nous connaissions pas.

Une étreinte puissante me remonta l’estomac alors qu’une chaleur bienveillante se propageait dans mon corps lorsque je refermais mon étreinte sur celle qui m’étouffait de ses sentiments. A-Chan…

« C'est mauvais. T'es stupide ou quoi ? Tu vois pas que rester avec moi ne t'apporte que des problèmes ? Je suis une mauvaise personne. » Mauvaise ? Non, tu ne peux pas dire ça sans me connaître. Tu ne sais pas qui je suis vraiment, moi non plus… Je ne suis pas une bonne personne et à côté de moi, tu dois être un ange.

Un sourire se dessina sur mes lèvres alors qu’une porte claqua, c’est d’un pas automatique que je me dirigeais vers le bois qui me séparait de Aelys, que mon front se posait à même la structure alors qu’un son sourd résonnait à l’autre bout.

« Je ne veux pas que tu souffres, Kaori. Alors... Alors dégage. » Partir revenait à s’enfuir et devant personne… Je ne me plie.

- Rêve toujours imbécile.

C’était fort, c’était froid, mais tellement profond et amoureux que je ne comptais relever mon arrogance. J’étais faite ainsi, je ne me retenais pas de dire ce que je pensais vraiment, je n’étais pas du genre à me taire et obéir, non, quand je désirais quelque chose, je l’obtenais. Et ce que je voulais à présent… N’était autre que Aelys.

C’est sans demander mon reste que je secouais la poignée de sa salle de bains, tirant de toutes mes forces sur la clenche jusqu’à ce que le bois cède et que je tombe sur l’être désiré. Ma force… Ce pouvoir, celui d’être un Undai’en.

A même le sol, je me penchais pour venir attraper le visage de mon amie. Un sourire rassurant tenta de prendre place sur mes traits alors que mon front, rejoint celui de la fille me faisant face.

- Il faudra me tuer pour te débarrasser de moi… Laisse moi t’apprendre… Ce qu’est vivre.

Ce n'étaient pas des paroles en l’air… Je comptais vraiment, lui montrer ce qui faisait de moi un être heureux. Il était temps, de reprendre en main son existence.

END

____________________________





★ RDC ★:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit cours de français ça te tente ? ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit cours de français ça te tente ? ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cours de français (confirmé)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» Un petit cours de lecture, ça vous tente ? - Feat Bael-en-feu
» Un petit cours de graph' pour Herby ?
» Cours de français • Mr Frey.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Dortoirs :: Dortoir Filles :: Chambres individuelles Filles :: Chambre de Aelys Cyr-