AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le retour des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yomi Tsuchimiya

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/12/2012
Localisation : A beaucoup d'endroits ~ La chambre de Yume-Sama sans doute, héhé ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Yaban'na kyōki
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Le retour des Dieux   Mar 5 Aoû - 23:48

Undai. Je la voyais, je la sentais dans mes tripes, je la respirais, je l’aimais, je la désirais. Tout ce monde, cette unique plate-forme qui faisait mon univers, je la tiendrai un jour, au creux de ma main, encrée dans une étreinte royale et brutale pour que quiconque, reconnaisse ma descendance.

Cela faisait si longtemps, cela était si bon que je m’étais arrêtée sur ce pont, le pouvoir de cette salope électrisait mes membres alors que mon bracelet brillait de milles feux en même temps que ma robe de combat s’activa, dessinant sur mon être l’horrible créature que j’étais, adonnant à ma main une laisse reliée à mon cher Ranguren ~

Dieu, Moi, lui, nous ~ Inspirant profondément, je le laissais vaguer… A notre liberté tant restreinte alors que de mon côté, je me tournais vers l’unique connard que je supportais dans ce bas-monde, mon chéri, mon Hibari.

C’est un bon mois après mon accouchement que nous avions décidés de rentrer à l’académie. N’ayant plus ces immondices dans mes entrailles, je n’étais plus sous le courroux de la vieille folle me servant de tante. C’est donc d’un accord en commun que nous revenions ici, dans ce monde nous étant si unique, si symbolique ~

Ma première remarque avant de partir fut de confirmer le bien-être de mes gosses, non que j’étais une mère exemplaire ou que l’instinct maternel s’était éveillé en moi, mais plutôt pour que je me rassure de ne pas avoir souffert pendant neuf mois pour rien.

Après avoir laissé ces gnomes à des gouvernantes, le voyage du retour vers l’académie… Fut ~ Mouvementé. Il va de soit que baiser et se protéger était devenu la règle d’or, au point que je vienne à prendre la pilule pour ne plus jamais subir ce que j’ai vécu pendant tant de semaines durant.

Une fois aux abords de l’académie… Nous nous sommes quittés. Sans plus de ménagement, nous n’étions rien l'un pour l’autre au regard d’autrui, et pour nous… Je ne me permettais de dire qu’il avait plus d’importance que coutume. Il était le père de mes gosses, il assumait ce rôle, voilà tout.

J’étais sa reine, je me comportais comme telle, mais ce n’était guère pour autant que nous allions nous construire une magnifique maison, avec un grand jardin pour laisser son héritier et ma fille bouffer la merde que le chien aurait pondu par-ci par-là. Non, mon futur je le voyais uniquement sur le siège d’Ayame, rien de plus, rien de moins ~

La première chose que je fis en arrivant aux abords du conseil, fut de trouver Yume-Sama. Elle… Elle m’avait tant manqué qu’en la voyant en compagnie de sa chienne de Kaïla, j’ai enfoncé mon poing dans sa gueule de rat ~ Tellement que je crus entendre sa mâchoire craquer alors que je la saluais d’un…

- Helloooooo Kaï-La ~ I’m back ~

Tellement moi, tellement bon que le cri de surprise de Yume-Sama m’avait manqué ~ Enroulée dans son dos, je m’accrochais à ses épaules, l’obligeant à me porter alors que sa chose pestait contre ma personne, tentant de me toucher de sa lame. Elle était à ce point conne pour ne pas voir que je tenais sa femme en jus ? Pauvre imbécile, qu’elle crève les jambes écartées, défoncée par la gamine Oshima ~ Quoi, vous ne saviez pas que j’étais au courant de cela ? Haha ~ Mes enfants font partie de cette lignée d’enculés à présent, tout secret était mien ~

- Finalement, j’aurais dû le dire à Ayame.

Ouais, mais t’as été assez conne pour me couvrir, sale truie ~ Riant à ses dires, je ne me gênais pas de l’insulter avant de beuger… littéralement. Attends, c’est moi ou cette pute… ! Lâchant enfin Yume-Sama, je m’étais avancée vers la truie pour saisir son bras et voir c’te putain de pierre qu’elle abordait. Orange. Elle était orange, cette chose venait de me dépasser ?! Colérique ? Je l’ai toujours été, et ma réaction ne se fit pas attendre, Shishio en main, je la dressais contre la pute de la présidente du conseil avant de prendre mon portable de ma poche, composer le numéro de mon imbécile de chéri et lui dire, d’un ton froid et sec ;

- Devine qui vient de te baiser la gueule ~ Kurayami est orange ~

Nous baiser la gueule, serait le terme adéquat. Raccrochant sans plus de ménagement, je balançais mon portable sur la face de rat me faisant face avant de rire d’un air moqueur tout en pointant Yume-Sama de mon index ;

- C’est à force de la sauter que t’es montée en rang, cochonne ? Héhé, va crever la truie.

Ouais et puis… Y a eu des coups, du sang et ce, jusqu’à ce que la porte du conseil ne s’ouvre.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le retour des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Bureau de la direction :: Conseil des étudiants-