AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 1:58

Bien, bien, bien…
Je me retrouve devant l’arène, une main perdue et heureusement pas dix de retrouvées. Bon la douleur me fait légèrement délirer, mais au fond ca revigore…

« Mouai, ben la prochaine fois abstiens toi de penser à te faire couper la main par ce que ca fait un mal de chien !
Tssst ne te focalise pas sur ça, la dirlo m’a appelé ‘Ma belle’ donc c’est dans la poche !
T’es malade, genre la mutilation est le pass pour survivre à Undai ?!
Pfff pessimiste à toujours chercher la simplicité pour s’intégrer !
»

Donc que faire maintenant, parce qu’à part m’apprendre la douleur de perdre un membre, Dead M. ne m’a donné aucune précision sur que faire ensuite.

Résumons notre situation. La prof… surement partie s’amuser ailleurs, les étudiants… tous partis en courant, la main… douloureuse…

Bien, bien, bien…
Je décide donc de errer dans les couloirs, peut-être que je trouverai un endroit pépère où me poser…

« Ou des toilettes hein !
Effectivement, j’ai toujours envie, je pensais m’être fait dessus au moment de ma rencontre avec la faux
Saloperie de faux…
N’empêche elle est quand même belle
Non je t’ai dit, regarde ce qu’il s’est passé, un objet tranchant et pouf tu perds ta main
Psssspspsssssppsssssss
Euh tu fais quoi ?
Des bruits d’eau pour te donner envie de faire pipi !!
»

***
Quelques temps plupart, je sors enfin de l’infirmerie

« pffff pathétique de rester un mois pour une main même pas perdue… limite la tête j’aurais compris mais là
Ouaip je suis d’accord et en plus la technologie de cet endroit est déplorable !!
J’avoue qu’elle a été chiante de râler pour quelques câbles tripotés
Bah je suppose que d’aller récupérer des câble dans le plafond n’a pas aider
Pfff les trous n’étaient pas si gros !
»


Je reprends donc mon errance abandonnée un mois plutôt, pas d’inquiétude à avoir, entre temps, j’ai fait pipi…

« Ca me rappelle que j’ai envie
Ta gueule
»

Je me rends donc à l’accueil pour mon nouvel emploi du temps. La charmante dame d’accueil (« Ste montre ! - chuuut ») me regard de manière louche sans pour autant paraître surprise. Tout semble s’éclairer pour elle quand je lui explique que j’ai eu mon premier cours un mois plus tôt avec Dead Master. Elle me tend (« Balance – mais chuut) un nouvel emploi du temps.
Délicatement, je lui demande la signification de EPS. Ce à quoi elle me répond en m’épelant EEEEE.PPPPP.SSSS.

« étude et pratique des sciences ?
Enseignement politique et sociologique ?
Envie de Pisser subite ?
Hein ? Non t’es vraiment nulle !
»

Elle a tout de même eut l’obligeance de tendre son vieux doigt cornu vers la direction à emprunter.
Me voilà donc devant une porte en bois, espérant que ce soit la bonne. Je toque donc discrètement.

« Ce qui en sois est stupide… Si c’est pour ne pas déranger autant ne pas toquer…
Ca va ? Fini l’analyse comportementale à deux balles ?
Continues à me faire chier et je te pisse sur les pieds
»

Soudain, une réponse, enfin je l’interprète comme tel, un écho sourd et multiplier de mon petit toc-toc de départ se fait entendre. Écho, étrangement similaire à la marche des éléphants du Livre de la jungle. J’entrouvre donc la porte pour apercevoir des gens courant en cercle comme des chevaux dans un manège. Histoire de passer inaperçu Hum hum – chuuut ») je me met à courir avec le groupe, toute à la fin. Une fois dans le mouvement je commence mon observation, mes petits chocs quotidiens.
Mais toutes ces filles sont à moitié nues !!

« Mouhahaha si ca se trouve tu devras faire pareil !!
JAMAIS !! Je suis une geek, donc translucide !
T’as remarqué que ça attire le regard ?
Euh….
»

Je forçais mon regard à quitter ces parcelles de chaires transpirantes, remarquant au passage la microscopique culotte mouleuse de derrière.

Je remarque que je cours à côté d’une personne, elle est grande. Bon je suis petite donc ce n’est pas dure de me dépasser, mais la, elle est genre aussi grande que la directrice. Étrangement, elle semble claire de peau contrairement au reste de ce monde étriqué qu’est Undai, ou du moins de ce que j’en ai vu. Ca doit être une zinneke et j’aime assez bien le mélange.

« Elle a l’air vachement renfermée sur elle-même t’es sûre que c’est à elle que tu veux parler ?
Ben oui, pourquoi pas… et puis je vais pas galérer à courir plus vite pour rejoindre d’autre gens
Garde quand même tes mains à distances au cas où
»
Son air renfrogné lui donnais un côté mystérieux, inaccessible, un peu envoutant.
Je tentais donc ma chance :

- Salut.

La réponse fût rapide, sans même tourner la tête, elle me répondit d’un espèce de grognement sourd.

- Mais qui êtes vous ?

Hurla soudain quelqu’un, je détournai la tête de ma voisine mais dans ma lancée je perdis l’équilibre. En tant normal, je me serais rattrapée à un vêtement dépassant de ma voisine qui pour rappel, dans le cas présent était à moitié nue.
C’est donc avec la grâce d’un bovidé que je m’étalai en caressant involontairement, au passage, la jambe de ma voisine.
L’émettrice du hurlement s’approcha de moi, me hurlant une demande d’explications, qui étais-je ? Pourquoi étais-je là ? Pourquoi une telle tenue pour un cours d’EPS ? (« Haaaaa EPS = Gym – à retenir ») Et comment grands dieux de bordel de merde mes chaussures pouvaient émettre un son si agaçant ?

- Euh, bonjour, je suis Lyiloo votre nouvelle élève. Je ne savais pas que j’aurais gymnastique désolée, ça ne se reproduira plus.

- Chut, m’ordonna t’elle, reprenez toutes vos tours de salle et enlevez moi ces chaussures insupportables !

Me voilà donc repartie, en chaussettes à côté de ma grande amie de fin de groupe.
Je tentai donc le tout pour le tout :

- Désolée pour ta jambe, c’était un réflexe… Mais dis moi, il y a des gens qui, je ne sais pas, évitent de crier ou de te couper ici ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 1:59

Ce n’est qu’aux premières lueurs du jour que je daignais ouvrir les yeux. Allongée sur mon divan, je laissais les couvertures tomber au sol alors que mon corps se mouvait de lui-même pour rejoindre la salle de bains. Kiseki… Oui, il fallait que j’aille le réveiller également avant d’aller me laver… M’étirant sous un long soupir, je déplaçais la bibliothèque masquant le passage vers sa chambre. Faisant les premiers pas dans les appartements de mon jumeau, je soupirais de lassitude en évitant toutes nourritures jonchant le sol et autres ustensiles ne devant se trouver à cet endroit. M’avançant vers le lit, je tirais les couvertures et… Et rougis. Furieusement.

Ce n’était pas la première fois qu’il faisait des choses avec des gens… Mais découvrir un homme aussi nu que Kiseki dans son lit, c’était limite perturbant. Retenant un saignement de nez -signe que je suis stressée au plus haut point- je partis. Le réveiller ? Qu’il le fasse lui-même. Je n’étais pas forcément jalouse ou autre… Mais ca restait un choc, si moi j’avais été avec… Mei… Non, je n’avais pas à penser à elle de cette manière, mais c’était bien la seule amie que j’avais pour pouvoir en parler et puis… Et puis je ne sais pas. Je ne voulais continuer sur ces pensées perverses. Secouant ma tête en refermant le passage, c’est d’un pas lourd que je me dirigeais vers ma salle d’eau afin de effacer toutes idées saugrenues. Kiseki faisait ce qu’il voulait. Cela s’arrêtait à ça.

Me lavant rapidement, je sortis de la douche pour enrouler une serviette atour de mon corps frêle. Sans formes, plat… pathétique. Soupirant devant mon reflet -croisé à la volée- je préparais mes affaires de cours. Jetant un coup d’œil rapide à mon emploi du temps, c’est dans un mouvement de lassitude que j’allais chercher ma tenue de gym. EPS. Je détestais les cours physiques mais je n’avais d’autre choix que d’y assister si je voulais évoluer au sein d’Undai. Après notre entraînement avec Kiseki, je m’étais promise de faire des efforts -chose que je n’aimais faire- et c’est dans un élan de motivation que je sortis de ma chambre, sac en main en direction du gymnase.

Il ne m’a pas fallut longtemps pour arriver dans les vestiaires -entourée d’autres filles peu pudiques à mon plus grand regret- et que je me change à l’abri des regards. Des bloomers. Il n’y avait que les japonais pour porter des choses aussi… comme ça. Je n’aimais pas montrer mon corps et porter un training était prohibé, les vêtements pervers primaient dans cette académie, dirais-je. Soupirant en décollant maladroitement le tissu se collant à ma peau, je levais le regard lorsque la professeure débuta son cours. Et quel fut-il ? Courir. Je n’aime pas courir.

N’ayant guère le choix, c’est d’un pas nonchalant que je commençais ma dite course, un pieds devant l’autre… et ainsi de suite jusqu’à ce que l’entièreté de ma classe se trouve devant moi -me laissant limite traîner la patte à l’arrière. Qu’importe… Je n’aimais pas être avec autrui.

- Salut.

Je n’avais pas spécialement l’habitude que quelqu’un vienne me parler pendant que je courrais, c’est donc sous un hoquet de surprise que je lui répondis par une sorte de râle pouvant sembler… peu sympathique. Je ne l’étais pas, et sympathiser avec des inconnues n’était pas l’une de mes spécialités non plus. N’ayant vraiment le temps de répondre à son « bonjour » lorsqu’elle me tomba dessus en me caressant la jambe, seul un cri de stupeur traversa mes lèvres alors que la chose se fit intercepter par notre coach tortionnaire du jour. Devais-je m’intéresser à ce qui se racontait plus loin ? Nullement, c’est donc sans demander mon reste que je repris ma pseudo course et ce, jusqu’à ce que l’inconnue ne m’aborde une fois de plus. Avais-je une tête à sympathiser avec autrui ? Non.

- Désolée pour ta jambe, c’était un réflexe… Mais dis moi, il y a des gens qui, je ne sais pas, évitent de crier ou de te couper ici ?

Pardon ? Ne saisissant par premièrement le sens de ses mots, je ne répondis pas. Laisser un vent serait la première chose que j’aurais fait si j’avais le courage de courir un peu plus vite -mais en vue de mon état physique, faut le dire- je n’allais pas m’époumoner pour fuir une quelconque personne… Me raclant la gorge, je répondis. Timidement.

- Peu.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 10:10

- Peu

Ça c’est de la réponse.  Nous sommes toujours dans le gymnase, nous courons côte à côte. Elle ne semble pas vouloir accélérer, ce qui est bon signe je suppose. Et j’avoue que même si je le voulais, mes chaussettes m’empêchaient de changer de vitesse.  Je tentai donc de continuer sur ma lancer, peut-être qu’elle va s’ouvrir un peu.

« Ou elle va tenter de me couper quelque chose…
Ne soyons pas défaitistes
Ben voyons et puis, au pire, c’est pas comme si l’infirmerie était encore un secret hein
»

Le suspens est donc à son comble, dois-je lui raconter ma vie ? Non elle risque de se braquer d’avantage. Lui poser plus de questions risque d’avoir le même résultat.

« Mais pourquoi, alors, ne pas courir en silence ?
Mouhahaha
Oui oui je sais question stupide, comment résister face à un non.
»

Je fais donc une tentative, on verra bien.

- Ça j’ai remarqué, depuis mon arrivée, j’ai rencontré les gens aux dortoirs, ils n’étaient pas sympas. Ensuite, j’ai rencontré la directrice, elle m’a coupé la main, puis l’infirmière m’a hurlé dessus. Et enfin la prof de gym qui me hurle des questions à la figure sans vouloir entendre mes réponses. Au fait moi c’est Lyiloo, je ne suis là que depuis un mois, mais je l’ai passé plus à l’infirmerie grâce à Dead Master ! Et toi tu t’amuses bien ici ?

Voilà, la perche est lancée, soit elle l’attrape, soit je ralenti jusqu’à ce que les premières me rattrapent.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 10:27

Dois-je dire qu’il était dérangeant d’avoir une personne qui courrait à mes côtés ? Non, ma tête en disait long sur mes ressentis. Préférant garder le silence, je regardais droit devant moi, essayant vainement de faire abstraction à la fille se trouvant à mes côtés. Qui était-elle ? Une seconde présumais-je puisqu’elle courrait avec nous… Une seconde que je n’avais jamais vu d’ailleurs. A dire, cela n’était pas forcément difficile en sachant que j’allais rarement en cours et que suite à divers problème… Je sortais peu de ma chambre.

- Ça j’ai remarqué, depuis mon arrivée, j’ai rencontré les gens aux dortoirs, ils n’étaient pas sympas. Ensuite, j’ai rencontré la directrice, elle m’a coupé la main, puis l’infirmière m’a hurlé dessus. Et enfin la prof de gym qui me hurle des questions à la figure sans vouloir entendre mes réponses.

Dois-je montrer de l’intérêt à ses paroles ? Akiha-Okasama disait qu’il était mal poli d’ignorer quelqu’un qui converse avec vous. C’est pour cela que je tournais mon visage dans sa direction lorsqu’elle parla de ses mésaventures dans cette académie. Il était vrai que les étudiants n’étaient pas commodes, afin de s’intégrer à un groupe il fallait soit avec du pouvoir ou un sens aiguisé d’idiotie comme mon jumeau. Etait-ce la raison pour laquelle je ne comptais qu’une seule amie à mon effectif ? Hum. Il va de soi que se faire violer, torturer et s’afficher comme une poupée désarticulée aux yeux de Dead Master-Sama n’arrangeait guère mon cas.

- Au fait moi c’est Lyiloo, je ne suis là que depuis un mois, mais je l’ai passé plus à l’infirmerie grâce à Dead Master ! Et toi tu t’amuses bien ici ?

Non aurait été ma première réponse, mais je n’eus le temps de formuler ma négation qu’un obstacle se dressa devant la jeune fille. Bravant mes peurs, je tirais sur son bras afin qu’elle évite le mur vers lequel elle fonçait. Les humains étaient-ils tous aussi inconscients ? M’arrêtant dans ma course après mon mouvement brusque, je fis deux pas en arrière en levant les bras en signe de pardon quant à mes gestes dis déplacés.

- Gomenasaï… Le mur… Tu allais foncer dans le mur donc…

On ne me changeait pas, j’avais toujours besoin de me justifier pour tout et rien. Baissant le regard en fixant celui-ci sur un point invisible, je ne savais que dire de plus. Répondre à ses questions était le moment propice en vue de la situation ? Je ne savais pas comment m’y prendre, d’habitude les gens ne m’approchaient pas, ne me parlaient pas et ne me touchaient pas non plus… Un effort Hikari, fait en un cette fois-ci.

- Hikari, Hikari Ketsuki…

La création scientifique de Dead Master-Sama, aléatoirement ma mère par ce fait. Le dirais-je ? Non, Akiha-Okasama m’avait dit de ne pas le faire au risque de me retrouver avec plus de soucis que je n’avais déjà. Me penchant respectueusement devant elle, j’essayais d’ébaucher un fin sourire amical -faute d’avoir essayer, seule une grimace se dessina sur mes lèvres.

- Undai n’est pas vraiment… l’endroit propice pour s’amuser. Ayame… Dead Master-Sama… Est une personne remarquable, mais se laisse facilement aller à ses envies m’a dit Akiha-Okasama.

Ne venais-je pas de dire que j’étais la fille de Dead Master-Sama d’une manière détournée ? Maudite que je sois de ne savoir mentir.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 11:17

- Gomenasaï… Le mur… Tu allais foncer dans le mur donc…

- Hum, merci, murmurais-je, j’avoue que je suis souvent maladroite, on m’a dit que c’était le prix à payer pour être… comme ils disent un génie dans mon domaine…

Oh non mais qu’est ce qu’il me prends là. Déjà, on dirait que je me la pète mais en plus mes parents me l’avaient dit, ça met les gens mal à l’aise. D’ailleurs elle me grimace à la figure. Elle a l’air super gênée. Je ne le suis pas moins. Je tente d’esquisser un sourire mi-excuse, mi-remerciement.

« Boulet !! On dirait que tu vas pleurer
Mais au moins elle s’est ouverte non ?
Oui et elle va se refermer
Roooh, je reste quand même sur cette victoire
»

- Hikari, Hikari Ketsuki…

Ah bon, suis-je donc la seule européenne dans cet endroit ? Étrangement ce nom semble vraiment sortir tout droit d’un manga… enfin plus que les autres. Je devrais lui faire un compliment sur son prénom ? Ou pas, elle risquerait de croire que je me moque d’elle. Parce que, honnêtement Hikari, ca sonne comme carries et ça c’est pas génial. Je vais me limité au plus raisonnable je pense.

- Enchantée.

Ca y est je souris vraiment c’est rassurant même si elle semble me l’avoir dit comme sous la torture. Mais elle continue sur sa lancée…

- Undai n’est pas vraiment… l’endroit propice pour s’amuser. Ayame… Dead Master-Sama… Est une personne remarquable, mais se laisse facilement aller à ses envies m’a dit Akiha-Okasama.


Bon bon bon… Ok que je mette les choses au clair dans ma tête…

« Genre qu’elles l’ont déjà été
Fît donc langue de vipère !
Parler 18ème siècle ne changera rien au fait que tu es dans le déni
»

Donc Akiha-Okasama c’est qui ça ? Et Ayame… Comment elle connaît le nom de la directrice ? Et pourquoi sa gêne semble s’être intensifiée ? Et… Nooooooon ? Y aurait-il cachalot sous gravillon ou je rêve ? Mais son malaise semble s’être intensifié sur les dernières secondes. Dans ma grande bonté (« Mouhahaha – chuut je suis gentille ! ») Je décide de lui laisser ce moment de répits.

- Je suis d’accord, je suis assez admirative envers Dead Master. Mais j’avoue que je ne sais pas qui est Akiha-Okasama, un prof ? En tout cas, tu sembles être là depuis longtemps, donc si tu as des petits conseils de survie à donner je suis preneuse.

J’esquissai un sourire presque complice. Et puisqu’elle s’était ouverte et que je ne voulais pas irrité encore le cerbère qui nous sers de coach, je décidai de lui laisser la possibilité d’arrêter la cette discussion (Mon ordinateur me donnera dans tous les cas la majorité des informations que je recherche). Je fit donc mine de reprendre notre course, l’invitant tacitement à venir avec moi.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 5 Mar - 11:32

Ce n’était que pour ma sécurité que je devais cacher ce lien de parenté, mais le fallait-il encore en sachant que mon jumeau -me ressemblant comme deux goutes d’eaux- gueulait haut et fort qu’il était le fils de la directrice ? Non, décidément se cacher derrière des vérités à moitié dites n’était pas dans ma nature. Pour le peu que je parlais aux gens, autant que je le fasse franchement… Me murer dans des mensonges n’allait guère m’aider à avancer dans cette vie que j’ai décidé de saisir à pleine main, quitte à en souffrir… Tant que Kiseki et Akiha-Okasama étaient là pour moi, je ne pouvais être qu’heureuse.

- Je suis d’accord, je suis assez admirative envers Dead Master. Mais j’avoue que je ne sais pas qui est Akiha-Okasama, un prof ? En tout cas, tu sembles être là depuis longtemps, donc si tu as des petits conseils de survie à donner je suis preneuse.

Elle était nouvelle, logique qu’elle ne connaisse pas Akiha-Okasama, mais en même temps… N’avait-elle pas dit qu’elle était restée un mois à l’infirmerie ? Si, et si c’est le cas, elle l’aurait au moins vue une fois. Elle n’était pas du genre transparente, facilement repérable par ses attitudes… Lui seyant parfaitement. Me raclant ma gorge en me demandant si je devais faire un descriptif de sa personne, je laissais cela à plus tard lorsque Lyiloo-San m’invita à poursuivre notre course. Moi qui cru que mon moment de répit, serait plus long me voilà déçue. Je n’aimais pas cela.

Reprenant donc la semi course à contre cœur, je me calibrais de manière à ce que je sois à la même hauteur que la jeune fille. Gardant des gestes souples afin de ne pas m’épuiser inutilement, je pris un temps pour la répondre avant de faire vibrer mes cordes vocales avec timidité.

- Akiha-Okasama est la femme de Dead Master-Sama… Ma mère. Elle est également professeur de sciences et… Elle travaille à l’infirmerie. Une grande blonde… Mince et gentille. Enceinte… Mais ca ne se voit pas trop non plus… Elle a les mêmes yeux que moi, du moins, j’ai ses yeux… On se ressemble disent les gens…

Enceinte. Un détail sur lequel je préférais passer. Reprenant mon souffle après mon monologue, je poursuivis.

- Un coach, il te faut un coach pour évoluer dans Undai sans risquer… de mourir. Normalement, lorsqu’on est en seconde… On demande aux terminales, même si la plus part du temps, c’est eux qui te le proposent… Ca te garantie une certaine sécurité et tu apprends plus vite… Mais sinon, je ne sais pas vraiment… Quoi dire. Kiseki… Sera mieux te renseigner que moi. Mon jumeau.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mar 1 Avr - 20:58

Un coup de sifflet, tout le monde sarrète de courir. Enfiiiinnnn ! Mes mollets sont en feu, mais vraiment qui fait courir les gens pendant une heure ?? École de monstres.
Ma nouvelle amie semble être aussi heureuse que moi.

- Akiha-Okasama est la femme de Dead Master-Sama… Ma mère. Elle est également professeur de sciences et… Elle travaille à l’infirmerie. Une grande blonde… Mince et gentille. Enceinte… Mais ca ne se voit pas trop non plus… Elle a les mêmes yeux que moi, du moins, j’ai ses yeux… On se ressemble disent les gens…

- Ah oui je vois, effectivement on s’est croisée. Mais ils ne m’ont pas laissé porter mon traducteur à l’infirmerie.

D’un geste je lui montre mon collier.

- C’est grâce à ça que je comprends les gens et que je leur parle. Akiha-Okasama a eu plus l’air de me prendre pour une simple d’esprit.

« Elle est tellement perspicace cette dame !!
Nia nia nia t’as pas causé Japonais non plus je te signale
Ben oui mais c’est toi qui la zieuter avec des yeux de vache chaque fois qu’elle parlait !
»

J’esquisse un sourire pour la rassurer de mon état mental et moi aussi par la même occasion.
Donc elle est la femme de Dead Master… et elle est enceinte, c’est un vrai soap opéra… Mais je tilt sur les yeux, elles ont les mêmes yeux.

- C’est vrai que vous avez les mêmes yeux… C’est ta mère aussi ? Et ton père ? Je pensais que les relations… hum mixtes étaient interdites…

« Euh hellooooo bonjour l’intrusion dans sa vie privée !
Ouai je sais j’ai toujours du mal avec les émotions  mais j’y travaille !!
Et ben c’est un beau raté change de sujet viiiiiite !!!
»

- Un coach, il te faut un coach pour évoluer dans Undai sans risquer… de mourir. Normalement, lorsqu’on est en seconde… On demande aux terminales, même si la plus part du temps, c’est eux qui te le proposent… Ca te garantie une certaine sécurité et tu apprends plus vite… Mais sinon, je ne sais pas vraiment… Quoi dire. Kiseki… Sera mieux te renseigner que moi. Mon jumeau.

- Tu as un coach toi ? C’est qui ?

Tout le monde semble se diriger vers la sortie pour le cours suivant. Ah cool il semblerait que se soit math. Je marche toujours à coté de Hikari.

« Au moins tu seras fixée, si elle continue à parler c’est bon, si elle va se changer directement c’est que…
Et je me serai fait une nouvelle copine pour la vie quoi…
Ha ha ha fais gaffe à tes mains !!
»

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mar 1 Avr - 21:21

Il était rare de m’entendre autant, la plupart des étudiants se trouvant à Undai croyaient, soit, que j’étais autiste et muette ou juste… autiste. Joie, voilà que je dévoilais une facette de moi que moi-même, je ne connaissais pas. Rougissant après mes dires, je ne perdis pas mes couleurs lorsque Lyiloo-San enchaîna ses remarques et questions après mes dires. Dois-je concéder que j’ai buté plus d’une fois sur ce qu’elle disait ? Premièrement, entendre « Akiha-Okasama » de la bouche de quelqu’un d’autre ne faisant partie de la famille… Était étonnant. Okasama… Avait d’autres enfants ? Non. Pas pour le moment du moins… Mettons cela sur le compte que la fille me faisant face parlait un japonais… réduit.

« C’est vrai que vous avez les mêmes yeux… C’est ta mère aussi ? Et ton père ? Je pensais que les relations… hum mixtes étaient interdites… » Là… Le monde s’arrêta. Un papa… Un père. Je n’en n’avais pas, théoriquement, on pourrait dire que Keitaro-Oji-Sama était mon père par le fait qu’il eut conçu ce procédé de fusion génétique mais Akiha-Okasama autant que Dead Master-Sama m’eurent bien fait comprendre que cette simple idée était prohibée. Et que pouvais-je donc répondre dans ce cas ? Que non, je suis née d’une fusion entre deux gènes diaboliques allant à l’encontre des lois de la nature ? Que je ne suis pas humaine, mais un simple prototype sortit tout droit d’une fiole ? J’éviterai ce détail. Bien que je me sentais à l’aise -dans la mesure du possible- avec la fille me faisant face, je n’étais toujours pas prête à lui conter ma vie non plus.

M’arrêtais-je là dessus ? Un instant, pour mieux retomber sur terre après mon monologue concernant le coach que tout élève avait à Undai, d’où suivit la question de Lyiloo-San. « Tu as un coach toi ? C’est qui ? » Mon Senpai… Kaïla-Sama.

- Kaïla Kurayami… Une terminale, elle fait partie du conseil des étudiants…

Que dire d’autre ? Que c’est un monstre et qu’à côté d’elle, la prof de gym est un ange ? Je ne parle pas dans le dos des gens, je ne parle pas tout cours. « Je… Me changer. » Clair et net et me voilà partie vers les vestiaires sans dire plus. Comment appelait-on ça dans le jargon ? Laisser quelqu’un en plan. Fais. M’habiller et puis… Et puis j’irai voir Lyiloo… Nous avions cours ensemble après tout, et puis… et puis c’est tout. Je n’aimais pas me justifier. M’habillant rapidement, il ne me fallut pas plus de cinq minutes pour ressortir des vestiaires et retrouver la fille que j’avais lâchée au préalable.

- …

Toujours aussi causante. Mais que voulez-vous que je lui dise après être partie il y a de cela quelques instants ? Revenir comme ça n’était déjà pas une chose facile, alors débuter une conversation est tout autant difficile. Détournant le regard, je l’invitais à me suivre afin que nous rejoignions le cours de mathématiques. Parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler, parler… Vainement, je n’avais pas de sujet de conversations.

- Akiha-Okasama…

Le monde me souriait-il en ce jour sombre ? « Le terme Okasama veut dire mère, tu devrais plutôt l’appeler Akiha-Sensei… Ca veut dire professeur… ». Qui sait.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mar 1 Avr - 22:21

L’énorme malaise qui a traversé son visage me fait croire que j’ai peut-être un peu poussé niveau familial.

« Je te l’avais dit hein :D
Bon c’est bon hein !!!
»

- Je… Me changer.

Bon ça c’était fait. Elle a tourné les talons comme ça. Mais a ma grande surprise au bout de 4 secondes elle revient et me lance un regarde pour que je la suive. Elle a l’air de vouloir parler sans trop savoir quoi dire. J’avoue que j’aurais pu l’aider mais là c’était assez drôle de la voir se tortiller.

« T’es pas sympa !
Je sais mais hormis le côté drôle, ça lui permet de lancer une fois la conversation.
Mouaiii
»

- Le terme Okasama veut dire mère, tu devrais plutôt l’appeler Akiha-Sensei… Ca veut dire professeur…

Bon ben génial j’ai l’air super conne mais c’est bon à savoir.

« Merci -dis-je avec un sourire gêné- je dois régler mon convertisseur.  Et sinooon, » Ben oui je me dois de relancer un peu la conversation « elle est sympa Kaïla Kurayami ? »

Nous arrivons en classe de math, je jette un coup d’œil au prof affalé sur son bureau. Au tableau une succession d’équations de plus en plus dures. Génial, je me sens enfin à l’aise dans mes baskets. Je suis Hikari et m’assois à côté d’elle.

« C’est limite du harcèlement là !
Mais non, mais on va peut-être finir par s’entendre. Je l’aime bien moi
Elle t’as dit genre six phrases au total.
Et alors, certaines personnes ont peut-être besoin de plus de 4 secondes pour être à l’aise avec les gens !
T’es pas drôle !
»

Je sors mon pc très légèrement amélioré par mes soins et commence les exercices. J’ai fini le tout avant que tout le monde ne soit assis, et là je m’ennuie.

Je jette un coups d’œil vers ma voisine et…. Rien, je n’ai absolument aucune idée de quoi parler.  Je tente donc la première chose qui me passe par la tête.

- Et tu as une idée de coach à qui je pourrais demander ? Ou au moins une idée de comourmment rencontrer les terminales ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 2 Avr - 12:11

- Merci, je dois régler mon convertisseur. Et sinooon, elle est sympa Kaïla Kurayami ?

Le convertisseur, ce drôle de collier qu’elle avait autour de son cou. Comment cette chose fonctionnait-elle ? Une reconnaissance vocale qui relançait les informations à un traducteur intégré pour le traduire dans la bonne langue ? Pourtant, lorsqu’elle parlait je comprenais ce qu’elle disait… Certes avec quelques hic, mais en général c’était compréhensible. Alors… Cette chose était complètement greffée avec ses cordes vocales ? J’en restais perturbée, incapable de lancer une hypothèse logique quant à ce dit, convertisseur.

Arrivant dans la classe de mathématiques, mon premier réflexe fut de saluer le professeur d’un revers de la tête avant de rejoindre ma place. Place que je décidais à la volée étant donné que je ne suis jamais venue ici. Sortant mon matériel nécessaire, je ne tardais pas à me lancer sur les exercices qui se dessinaient devant mes yeux… Ceux d’Ayame-Okasama étaient bien plus difficiles, qui ne savait pas qu’une équation à plusieurs inconnues se résolvait d’une manière aussi simple ?

- Et tu as une idée de coach à qui je pourrais demander ? Ou au moins une idée de comment rencontrer les terminales ?

Rencontrer les terminales… les plus forts étaient membres du conseil des étudiants en temps normal. Mais il fallait le dire, avoir un coach sortant de là n’était pas forcément la meilleure des idées non plus. Yume-Onee-Sama était une personne froide et antipathique tandis que Kaïla-Sama était déjà à moi. Il y avait Hibari-Sama également… Mère me disait de ne pas l’approcher à cause de sa mauvaise entente avec la directrice. Quant aux autres, je ne les connaissais que de nom, mais cela non plus, n’était pas très glorieux. Ah… Yomi-Sama. Oui, elle… Mais elle pouponnait déjà une seconde et hormis son vouloir d’asservir les gens, je ne crois pas qu’elle est de bon conseil en tant que coach. Non, elle était bien trop terrifiante pour une personne inexpérimentée…

- Les terminales n’ont pas souvent cours… il est difficile de les rencontrer… Attends.

Me redressant légèrement de ma place, je demandais à Kiseki de s’approcher de nous afin que je puisse le questionner quant à la demande de Lyiloo-San… Lui connaissait beaucoup de gens, peut être qu’il saura trouver un bon coach pour ma nouvelle rencontre du jour… Faisant tout de même attention que le professeur ne nous capte pas, j’attendis qu’il soit à notre hauteur pour lui demander d’un ton bas ;

- Tu connais les terminales qui seraient prêts à prendre des secondes pour les entraîner ?

Sa réponse ? Un long moment de silence suivi d’un « Faut super demander à super Yume-Onee-Chan, elle sera super te dire quoi ! Super c’est qui elle ? Moi je suis super Kiseki, le super jumeau de super Hikari ! Super enchanté de te super rencontrer ! » SILENCE ! Le professeur va… va nous chopper.

- Nin'gyou no Ketsuki et la tête brune du fond, RETENUE ! SORTEZ DE MA CLASSE !

… Pardon ? Blanche, je l’étais. Une retenue ? Mais… je n’ai jamais eu de retenue, je ne… Ce n’était pas moi, je ne faisais rien de mal… « Super trop injuste, je le dirai à super maman ! » Kiseki… n’aggrave pas notre situation ! Me levant de ma place pour quitter le local sans faire de scène, je poussais Kiseki dehors tout en retenant Lyiloo de tenter à son tour je ne sais quelle tirade à l’encontre du dit enseignant qui venait de nous mettre dehors… Et maintenant, que faisons-nous ?

- Je vais super aller le dire à super maman Ayame ! On se revoit super tantôt Hikari !

Et il partit, si facilement après nous avoir mis dans la merde. Quelle joie d’avoir un frère aussi éveillé… Soupirant silencieusement, je posais mon regard sur Lyiloo. Toujours aussi interdite devant la réaction de mon jumeau, je demandais à la fille de me suivre… Après tout, nous devions quand même trouver Yume-Onee-Sama… Que ce soit pour la retenue ou encore pour la fameuse question de coach.

- Yume-Onee-Sama… N’est pas une personne sympathique, mais elle saura sans doute te répondre et… Kaïla-Sama est sa copine. Elle est sympathique elle, du moins… normale.

Ce qui était rare, ici à Undai.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 2 Avr - 12:53

J’étais complètement effarée, littéralement estomaquée.
En fait je devais avoir exactement la même tête que lorsque j’ai rencontré ma première vache !

« Tu as à peu près toujours cette tête !
Parce que le monde est effarant
Mouai là je ne sais pas quoi répondre là…
Ha ha ha
»

Non pas à cause de la retenue, on pourra dire que mon assiduité au cours était des plus impressionnante avec à mon compte deux heures de cours pour plus d’un mois.  Non j’étais choquée car si Hikari semblait dotée d’intelligence son frère quant à lui semblait… Super… creux.

En plus j’étais frustrée, elle m’avait retenue de répondre au professeur alors que sa réaction était complètement stupide. Cette école me déçoit de plus en plus.

Yume-Onee-Sama… N’est pas une personne sympathique, mais elle saura sans doute te répondre et… Kaïla-Sama est sa copine. Elle est sympathique elle, du moins… normale.

Je trouve ça marrant qu’elle qualifie quelqu’un de ‘pas sympathique’ selon les opinions, on pourrait dire la même chose d’elle.

« Arf et sa copine est Normale… rien de plus ennuyant
Laisse lui une chance quand même
Pfffff…
.
»

Bon là pour le coup, elle prend les commandes des opérations. Je la suis donc et lui offre un petit sourire mi- amusé,  mi- désolé après tout c’est un peu de ma faute si elle a été en retenue et vu sa tête ca ne doit pas lui arriver souvent.

Yume c’est une terminale ? Au fait désolée pour la retenue mais bon comme ça on a deux heures de table ! On va manger après ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Ketsuki

avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Undai

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 bocaux
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Mer 2 Avr - 18:17

Mal. Je me sentais terriblement mal. Comment allais-je expliquer à Akiha-Okasama que j’avais une retenue ? Elle qui avait tant d’espoir pour moi, j’étais devenue une honte pour elle à présent. Remuer mes remords ne m’aideront guère à me résoudre, mais qu’importe ce que nous disions, plus je nous rapprochais du conseil des étudiants, plus… J’avais peur d’affronter le regard antipathique de Yume-Onee-Sama. « Yume c’est une terminale ? Au fait désolée pour la retenue mais bon comme ça on a deux heures de table ! On va manger après ? » Yume-Sama… Si elle n’avait été qu’une terminale, cela aurait été bien plus simple. Soupirant sous ses questions, je m’arrêtais dans mon avancée afin de prendre mon temps pour lui répondre… Comment… pourrais-je décrire Black Rock Shooter-Sama, sans en dire trop ?

- En quelque sorte… Ce n’est pas vraiment une étudiante mais en même temps si… C’est compliqué. C’est la présidente du conseil des étudiants…

Limitons-nous à cela avant de balancer toute sa vie sur un parchemin. Reprenant notre marche, je répondais à ses autres questions d’un air affirmatif. Manger… Oui, il fallait le faire pour pouvoir tenir le reste de la journée. Toquant à la porte du conseil, j’attendis que l’on m’accorde la permission de rentrer avant de franchir le pas de la porte. Une fois à l’intérieur, la coutume l’exigeant, je me penchais respectueusement devant la présidente du conseil. Assise devant son ordinateur, peu de paperasse couvrant son bureau.

- Yume-Onee-Sama… Je vous présente Lyiloo-San, elle…

« Plus tard Hikari, j’ai à faire. Demande à Ayame si tu as besoin de quelque chose. » D’une sympathie exemplaire. Ne bougeant pas pour autant de ma place, je gardais mes pupilles fixées sur le minois contrarié de la présidente et ce jusqu’à ce qu’un long soupir traverse ses lèvres et qu’elle nous accorde vraiment de l’attention. « Parle. » Oui chef, oui…

- Vas y… Lyiloo-San…

Poussant la jeune fille pour qu’elle s’exprime, je fis un pas en arrière afin de me retrouver derrière sa personne plutôt que devant elle… Comme ça, si Yume-Sama veut se jeter dessus… Je ne serai pas dans le chemin ? Je n’ai jamais eu vraiment le sens d’humour.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyiloo Vanderkinder

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/09/2013
Age : 27
Localisation : Bruxelles / Lyon

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Jeu 3 Avr - 0:29

La panique se lisait carrément sur son visage une fois devant la porte. Personnellement je n’y arrivais pas.

« Chat échauder craint l’eau froide ça te dis vraiment rien hein
Déjà il craint l’eau chaude, et en plus ce chat est stupide… La directrice m’a coupé la main et elle a repoussée ça veut pas dire que je vais perdre un membre par jour.
Le chat n’est pas le seul qui soit…
Oh ta gueu….
»

- En quelque sorte… Ce n’est pas vraiment une étudiante mais en même temps si… C’est compliqué. C’est la présidente du conseil des étudiants…

Ha ha ha voilà qui est clair et très instructif. Ma nouvelle amie semble extrêmement sujette à des sentiments. Mais malgré le fait que tout son corps semblait vouloir être ailleurs, aux toilettes par exemple elle se retourna et frappa à la porte. Une fois la permission accordée nous entrâmes. Je failli lui foncer dedans… encore lorsqu’elle se baissa.

« En fait elle salue
Quoi ?
Elle salue…
Non mais quoi en particulier parce que de là où je suis, elle semble plus vouloir s’assommer sur ce bureau devant elle.
Tu me fatigues…
»

Nous nous dirigions donc vers une jeune femme n’ayant d’yeux que pour son ordinateur.

- Yume-Onee-Sama… Je vous présente Lyiloo-San, elle…

Au moment ou elle prononça mon non j’esquissai un sourire polit par habitude, sans pour autant que la Yume en question ne daigne lever le regard.
« Plus tard Hikari, j’ai à faire. Demande à Ayame si tu as besoin de quelque chose. »

« 1-0  pour Yume contre Hikari
Bravo, pas du tout puéril hein !
»

Et là, une surprise… Hikari ne bougea pas d’un pouce. Elle qui semblait en permanence vouloir s’enterrer dans le sol fit bloc devant Yume.
L’air contrarié de son visage n’était étrangement pas sans me rappeler celui de la directrice. Plus inconsciemment qu’autre chose je rapprochais mes mains de mon corps qui lui même se posta en position de défense. La directrice m’avait prise par surprise mais je ne me laisserais pas faire deux fois.

« Parle. »

« Et 1-1 pour Hikari
J’avoue je suis super fière d’elle en plus
»

- Vas y… Lyiloo-San…

D’un coup Hikari disparu de mon champs de vision et je me retrouver face à Yume.

« J’ai pas du tout l’impression d’être un bouclier humain moi…
Et 1-0 pour Hikari contre Lyiloo
Oh c’est bon hein ! Et si tu me recauses de ton chat je te jure que…
»

- Hum, bonjour Yume-Onee-Sama, j’aurais juste aimé savoir comment me trouver un coach parmi les terminales pour survivre dans l’école.

Étrangement, lorsqu’elle finit par se tourner vers moi, son visage exprima un melting-pot d’expressions. On pouvais lire dans ses yeux, une forme de surprise, une forte exaspération mais aussi ce qui ressemblait beaucoup à de l’amusement. Elle me redonna cette impression mainte fois ressentie avec Dead Master d’être une souris dans un labyrinthe piégé. ça ne me dérangeait pas outre-mesure non plus car j’ai un secret, une capacité, celle qui m’a fait défaut avec la directrice car je ne le fais que lorsque je me sens menacée. En fait, je peux prévoir les mouvements des autres, attention pas tous mais après tout le corps humain est une machine… et les machines c’est mon domaine.

Elle laissa un long silence planer sur nous quand soudain, elle regarda sa montre avant de relever des yeux interrogatifs sur nous. On jurerait à ce moment là qu’Hikari avait vraiment réussi à se terrer sous terre.

J’esquissai donc un sourire d’excuse et dis :

- Nous sommes en retenue suite à un malentendu terrible avec le professeur de Mathématique quant au commencement de son cours. » Je sentais encore Hikari se crisper d’avantage… j’avais pourtant fait un effort dans mon explication non ? Je me suis donc sentie obligée de préciser. « La pauvre Hikari était simplement assise à mes côtés et malheureusement le professeur la collée aussi… »

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   Jeu 3 Avr - 1:36

Était-il seulement possible d’être plus dérangé que ça ? Je crois pas non. Déjà que j’ai une tonne de choses à faire, c’était bien la dernière personne que je voulais voir. Hikari… sérieusement, j’étais pas sa tutrice ou quoi que ce soit d’autre, déjà que j’acceptais qu’elle m’appelle « Onee-Sama », fallait pas pousser le bouchon plus loin. Soupirant de manière déconcertée devant son refus de départ, je dus abdiquer malgré moi devant sa rigidité. Sérieusement, n’aurait-elle pas pu être comme Ayame ? Heu… finalement, autant laisser tomber cette idée au plus vite. Mais bon, revenons à nos moutons et voyons plutôt ce qu’elle a à nous dire… Elle ? Non, mais la chose qui l’accompagnait oui.

- Hum, bonjour Yume-Onee-Sama, j’aurais juste aimé savoir comment me trouver un coach parmi les terminales pour survivre dans l’école.

Ok que la gamine d’Akiha m’appelle « Onee-Sama » mais désolée, je ne suis pas la sœur de tout le monde. D’ailleurs, je suis la sœur de personne. Aux dernières nouvelles, Ayame n’est pas ma mère… pas vraiment du moins et Akiha non plus. Attendez, ca serait un fiasco en sachant que j’ai couché avec la blonde non ? Haha… Trêve de plaisanterie et signalons plutôt à la gamine que j’ai autre chose à faire que l’aider à trouver je ne sais qui pour je ne sais quoi. Regardant ma montre d’un air las, je soupirais dans mon coin alors que la chose reprit la parole après un silence soutenu par ma personne.

- Nous sommes en retenue suite à un malentendu terrible avec le professeur de Mathématique quant au commencement de son cours. La pauvre Hikari était simplement assise à mes côtés et malheureusement le professeur la collée aussi…

… Attendez là, je beug. Hikari se retrouve en retenue ? Non mais c’est quoi cette nouvelle sortie de je ne sais où ?! Sur le coup, j’ai pas pu me retenir de rire alors qu’Hikari dans son coin avait l’air de stresser plus qu’autre chose. Désolée ma petite, mais c’est pas en essayant de contenir les dires de ton amie -après que celle-ci ait déjà parlé d’ailleurs- que tu vas me faire oublier ce fait. En retenue… Sérieusement, je sacrifierais ma vie pour voir la tête d’Akiha lorsqu’elle apprendra cela. Déjà que son fils y assistait toutes les semaines, voilà que sa fille s’y mettait ~ Genre, c’était pour tenir compagnie à son frère peut être ? D’où ma question à l’encontre d’Hikari « Et Kiseki ? » En vue de son rougissement et de son détour de regard, je présume que j’ai tapé dans le juste. Mais bon, tout ça ne m’expliquait pas pourquoi j’avais un autre gosse devant moi.

Soupirant en me tendant légèrement sur mon bureau, je me saisis d’un document que je complétais sans plus tarder pour assigner les deux filles en retenue. Quant à Kiseki, je le choperai bien d’ici peu pour le coller également. Remplissant la paperasse, je tendis celle-ci à la brunette me faisant face, la dénommée Lyiloo.

- Lundi prochain après vos cours, deux heures de colle avec votre prof de math. Soyez présentes, c’est mieux ça qu’être assignée dans le bureau de Dead Master.

Oui, je jubile ~ Haha, allez, j’arrête. Mais bon, tant que je perds mon temps avec ces insectes, autant continuer jusqu’à ce qu’elles soient ravies de m’avoir rencontré ~ Que me demandait-elle déjà ? Oui, oui, le coach. Tous terminales le faisaient, mais en cette période d’année, il sera difficile pour la gamine de se trouver quelqu’un… Me proposerais-je pour cela ? Non, j’avais déjà tellement à faire mais en même temps… Je n’avais plus personne non plus. Jun avait disparu de la circulation, Kaïla restait mon élève personnelle, mais elle était une terminale à présent… Entraîner une petite seconde pourrait être plaisant, d’autant plus que je pourrais aligner ses entraînements avec ceux de Ren… Ouais, pourquoi pas. Au pire, cela accélérera l’entraînement de la tête blanche de devoir combattre une autre élève… Hum. A voir.

- Normalement, c’est le terminale qui vient vers toi, seuls les imbéciles osent leur demander de les entraîner.

Traite la plus de conne, vas y, je te dirai rien. Tant que t’y es, ajoute que t’es pas sa sœur et que donc, elle doit juste t’appeler « Yume-Sama ». Égocentrisme activé, je continue sur ma lancée.

- Cependant j’entraîne une autre élève de temps à autre, je peux m’occuper de toi également.

Ouais, quand j’ai du temps à perdre. Haha. Non, je suis assidue dans mon enseignement et bon, j’ai quand même l’habitude d’avoir une poilée d’imbéciles pour leur première fois d’Arène également. Mon temple, mon sanctuaire. Mais avant de lui dire oui, je ne devrais pas vérifier son niveau avant ? Non, de toute manière, elle restera une perte de temps à mes yeux jusqu’à ce qu’elle démontre quelque chose d’extraordinaire. Chose difficile à faire en sachant qui je suis.

- Autre chose, apprends le japonais avant de t’adresser aux gens.

Est-ce un dictionnaire que je venais de matérialiser devant ses yeux ? ~ Oui. « Tu viens d’où ? » Avec un peu de chance, je parle sa langue natale. Après avoir vu défiler une panoplie d’étrangers, faut avouer que j’avais des bonnes bases dans certaines langues. L’anglais, le français, l’espagnol, le russe étaient celles que je maîtrisaient le mieux… Quant au reste, je m’en sortais.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et bah on appelle ça une nouvelle amitié hein !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Nouvelle amitié? (Pv Orage du Matin)
» Une nouvelle amitié
» Une nouvelle amitié, en mission [complet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Gymnase :: Salle d'entrainement-