AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Postmortem (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nφzomu Monoguramu

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 21
Localisation : Dans un crématorium, là où il y a le plus de chaleur humaine.

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: •Lonely•Loony•Cony•
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Postmortem (libre)   Ven 28 Fév - 15:45

Il était temps de redonner vie à celui qui fut de force abandonner, mais jamais totalement oublier. Il est vrai qu'il est difficile d'entretenir une vie si tout autour de soit est mort, surtout lorsqu'il ne s'agit pas de sa propre vie. C'est pour cela, que Nozomu disparu, abandonner par les gens qu'il avait rencontré et par moi même, je me devais par respect... ou plutôt parce que je m'ennuie actuellement, lui donner une seconde chance.

Une légère brise réveilla Nozomu qui était allongé dans l'herbe, celle-ci avait déposé de sa couleur sur la joue du garçon, montrant qu'il devait être dans la même position, au sol, depuis un bon moment. Il s'assit doucement, se frottant les yeux pleins de croûtes (qu'il retira avec ses doigts, avant de les porter à sa bouche, et de les manger (oui, c'est dégueulasse, et alors ? je fais ce que je veux avec mon personnage (... c'est vachement suspect comme phrase en fait, bref, refermons la... les parenthèses))) et s'étira en baillant.

"Bwaaaarf, j'ai dormi ?"

S'il avait pris le temps de lire les lignes se situant juste au dessus de ses paroles, Nozomu aurait su que, oui, il avait dormi, sinon il n'aurait pas pu se réveiller, ça paraît logique. Mais bon, on va laisser un temps d'adaptation à ce petit bonhomme, après tout ça faisait un bail que je n'avais pas pris la peine de le faire agir. Il fallait donc redémarrer en douceur, en lui faisant faire quelque chose de calme...

Nozomu se leva rapidement et se mit à faire six fois le tour du parc, en courant, en faisant du douze... du seize kilomètres-heures, pendant une demi heure ! Épuisé après avoir couru sans raison autre le fait que j'ai écris ce que je voulais, et ce que je voulais c'était le faire souffrir histoire de lui rappeler ce qu'était sa vie, Nozomu s'assit sur un banc. J'aurai pu précisé qu'il était dégoulinant de sueur après un tel effort, mais cela serait retirer le charme shotaesque de Nozomu. Il ne transpira donc pas, à part haleter légèrement, il n'y avait aucune preuves physiques pour prouver l'éprouvante épreuve physique d'endurance qu'il venait d'enduré (remarquer le niveau de maîtrise linguistique de cette phrase).

"Je veux parler à des gens"

Cela pouvait paraître surprenant que Nozomu puisse dire cette phrase, étant donner qu'il est de nature plutôt asociale, mais cette fois-ci il en eu l'env... ah ouais, non, on s'en fout de ses envies, c'est juste parce que j'ai décidé qu'il dirait ça qu'il le dis. JE FÉ SE KE JE VE CÉ MON PERSO A MWA DABOR.
Hum... *tousse*

Assis sur un banc dans le parc, probablement un matin d'après la localisation du soleil dans le ciel, Nozomu espérait que quelqu'un d'intéressant vienne à sa rencontre. Et moi aussi.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   Ven 28 Fév - 21:46

Souffrance. Voilà la seule sensation que je pouvais ressentir en ce moment. Je me trouvais allonger sur un de l'infirmerie... Tout était blanc autour de moi, des rideaux qui cachaient mon lit des regards extérieurs, jusqu'aux bandages qui entouraient mon torse... Je me demandais pourquoi je portais ça jusqu'à ce que la mémoire me revienne, c'est vrai, hier, j'ai fini en brochette après avoir demander un renseignement à une jeune femme...

Elle était belle très belle, mais je me suis laissé faire par son physique et sa prétendue gentillesse... Et quand j'ai voulu me séparer d'elle, j'ai fini embrocher contre un mur. C'est donc pour ça que je suis ici... La jeune demoiselle à du me porter ici... Et l'autre, Hibari ? Il a dû me laisser en plan... C'est vraiment un super moyen pour commencer l'année... Embrocher, abandonner... Je suis vraiment heureux d'être ici... Noté l'ironie.

Soupirant, je me levais de mon lit, laissant les couvertures tomber par terre, la flemme, j'avais mal et j'avais envie de rien faire... Juste me laisser aller... J'ouvris les rideaux, et laissai mon regard balayer la salle. Des lits alignés, de grandes baies vitrées, l'un d'entre elles ouvertes pour aérer la pièce... Bah une infirmerie comme les autres... Mais je n'ai pas envie de moisir ici... Je pouvais entendre le bruit d'un tapement dans une pièce voisine, certainement l'infirmière était en train de taper quelque chose dur l'ordinateur...

Bon alors je ne prends pas la porte, sinon elle va me redemander d'aller me coucher. La fenêtre ? Enjambant le rebord, je sortis de la salle de soin, et passai de l'autre côté, dehors, sous le beau soleil qu'il faisait aujourd'hui. Mes pas me conduire vers le parc, un endroit calme et reposant, parfait pour quelqu'un comme moi, encore convalescent... Haaaa... Je me sentais lasse... Si lasse... Peut être était-ce les anti-douleurs qu'elle m'avais certainement donnée qui faisait effet... Je n'avais plus envie de marcher... Fatigué... J'aperçus de coin de l'œil un banc... Aller encore quelques pas... Et me laissa tomber dessus. Je fixais le sol devant moi sans le voir, écoutant juste ma respiration, inspirer expirer... Fatigué... J'avais vraiment envie de dormir. Fermant les yeux, je me dis qu'un petite somme ne me ferait pas de mal...

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nφzomu Monoguramu

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 21
Localisation : Dans un crématorium, là où il y a le plus de chaleur humaine.

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: •Lonely•Loony•Cony•
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   Lun 3 Mar - 13:19

Nozomu aperçu un jeune homme marché faiblement, se dirigeant vers le banc où il se trouvait. Il semblait assez grand par rapport au petit bonhomme tout de noir vêtu, mais cela n'était pas bien difficile de faire plus d'un mètre soixante. Voyant l'homme affaibli, Nozomu se leva, il sentait que celui-ci allait tomber de fatigue. Il se précipita pour pouvoir retenir le bel inconnu au cas où il tomberait raide au sol d'épuisement. Nozomu était tout autant épuisé après sa séance d'endurance, mais il se senti obligé de le faire. Par un instinct. Il s'approcha de lui et le pris dans ses faibles bras, haletant tout autant que lui, mais heureux d'avoir pu porter secours à un homme qui lui avait fait ressentir un véritable coup de foudre. Cela aurait pu être une merveilleuse scène. Romantique. Fantaisiste. Pleine d'espoir.
Mais ce genre de fantaisie ne peut avoir l'espoir de voir le jour que dans les paroles d'un grand romantique. Ce qui n'est pas mon cas.

En réalité, Nozomu regarda l'homme tomber bêtement sur le banc, se levant juste avant histoire de ne pas se faire écraser sous le poids de celui-ci .Le trap cria "LOL~" en espérant que "le grand" se soit fait mal. Nan mais oh, faut pas déconner. Déjà que Nozomu n'est pas très intéressé par les personnes possédant un vagin, ça l'était encore moins avec ceux qui possédait, tout comme lui, un pénis. Bon certes, celui de Nozomu n'était surement pas du même "calibre"... Comment ? Ce n'est pas très sympathique que j'évoque le fait que Nozomu ne soit pas très bien membrer ? JE FAIS CE QUE JE VEUX C'EST MON PERSO, NAH.

Décidant tout de même de s'amuser avec l'homme inconscient (non, il ne fera rien d'illicite), sans le réveiller (bon t'façon il aurait pas senti grand chose *tousse*), Nozomu sorti un crayon de sa poche (il n'y a aucune métaphore à travers le mot "crayon"), et commença a gribouillé sur le visage de l'inconnu. Notamment écrire "JM LE KK<3", parce que c'est marrant.

Si, ça l'est.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   Mar 4 Mar - 20:06

Je hochais de la tête, piquant du nez avant de relever la tête. À moitie éveillé et endormis, dans une sorte de limbe entre deux états. L'air était frai, en ce milieu d'après-midi, et le gazouillement des oiseaux me berçaient doucement. Un petit aperçu d'Eden... Les médicaments commençaient à avoir raison de moi quand je sentis un chatouillement. Quelque chose glissait sur mon visage, traçant des formes et des arabesques que je ne pouvais déchiffrer, mon cerveau fonctionnant au ralenti.

"Lol ~ ♫"
Hum ? Quoi, que se passait-il, riait-on de moi ? Ouvrant un œil, j'essayais de distinguer, ce qui se passait devant moi. Une petite ombre me cachait la vue du jardin. Alors que la brume qui embrouillait mon regard se dissipa, je pus voir avec netteté, le petit garçon, se tenant devant moi, un feutre à la main... Oh... Fuck... Je venais de me faire gribouiller le visage, par un gosse... Levant mes mains au niveau de mon faciès, je le frottais doucement dans le but de chasser la fatigue de mon corps et aussi de me débarrasser de ses @&#%£$ de graffitis, mais d'une manière ni vu ni connu, je n'allais pas faire plaisir à l'autre abrutie en m'énervant ou en essuyant sa merde sous ses yeux... ET voilà que je deviens grossier, ce gosse, m'aurait-il foutu en rogne ? Non-calme, toi Gaétan, ce n'est qu'un gamin immature, il ne vaut pas la peine de te rabattre à son niveau... Calme-toi.

M'étirant a grand mouvement, je baillais en me couvrant la bouche d'une main. Peu à peu, la fatigue quittait mon corps, et me permettait d'émerger. Qui aurais cru que la colère puisse raccourcir la durée des anti-douleurs ? À moins que ce ne soit qu'une petite poussée d'adrénaline ? Continuant à tirer sur mes bras pour les "désankyloser", je sentis la cicatrice sur mon torse se tendre, et un éclair de douleur me traversa. Me détendant vite, je portais ma main à ma blessure, et sifflai de souffrance... Urg, mauvaise idée les étirements ; alors que ma plaie n'était pas complètement cicatrice. Urg...
Une fois la douleur passée, je jugeai bon de poser mon regard sur le gamin toujours en place... Je posais ma main sur sa touffe de cheveux et lui frottai le crâne, il était plus petit que moi.

"Quelle maturité, jeune homme..." J'étais ironique bien sûr. Non mais sérieusement ! Me levant de mon banc, je lui tourna le dos et me traina de retours vers l'infirmerie. Je devais me laver le visage et peut-être demandé des médicaments. Je devrais passer par la fenêtre, pour éviter que l'infirmière ne se rendent compte de mon évasion...

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nφzomu Monoguramu

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 21
Localisation : Dans un crématorium, là où il y a le plus de chaleur humaine.

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: •Lonely•Loony•Cony•
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   Sam 8 Mar - 14:33

"Graaah, arrête de bouger, je galère à faire un zbouuuub" dit le p'tit bonhomme comme le dirait un jeune enfant grognon.
C'était compréhensible après tout, qu'il n'apprécie pas que sa toile vivante gigote et l'empêche ainsi de donner naissance à ses idées artistiques. Nozomu adorait faire partager ses idées, alors avoir un type qui se baladerait avec ses expressions favorites sur le visage, ça ne pourrait être que jouissif pour lui. Mais Nozomu fût calmer dans son élan de plaisir et de créativité lorsque l'inconnu se leva du banc, disant quelque chose au petit trap sur "la maturité". Nozomu ignorait ce qu'il s'agissait réellement, et moi aussi à vrai dire. Pour lui tout comme moi, le mot "mature" n'est qu'une catégorie peu attirante sur mes sites favoris sur laquelle je n'ai cliqué que les jours où ma souris glissait à cause du verglas. Si si, c'est vrai, je vous le jure. Et au pire... on s'en fout ? L'important ici, c'est Nozomu, pas moi. Alors chut.

Tandis que l'homme s'en allait, dos à lui, Nozomu ne savait pas vraiment quoi faire pour garder l'attention de l'inconnu. Il n'avait pas envie qu'il s'en aille, cela serait trop ennuyeux de se retrouver tout seul, à nouveau, dans ce parc. Alors Nozomu réfléchit alors que l'homme s'éloignait. Qu'est-ce qui pourrait le faire se retourner ? Je réfléchissais aussi, et me souvînt que lorsque j'entends certaines choses, je me tourne automatiquement.

"BOOBIES !" c'est tout ce que je trouv- ... il trouva à hurler dans le parc pour capter l'attention de celui qui se baladait avec ses gribouilles sur la bouille.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaetan Lawford

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 21
Localisation : Au milieu d'un bordel monstre

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Mad♦Hatter
★ Age : 17
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   Mar 11 Mar - 13:33

"BOOBIES !"Entendis-tu alors que tu te dirigeais vers l'infirmerie. Jetant juste un regard par-dessus ton épaule, tu remarquas que le même gamin n'avait pas bougé de sa place et te regardait. Haussant les épaules, tu lui tournas le dos, pour continuer ton chemin vers l'infirmerie... ... Avant de ralentir le pas et de t'arrêter. Soupirant, tu fis volte-face, et revins sur tes pas pour aller chercher le gamin.

Tu lui chopas l'épaule, et le trainas derrière toi pour retourner à l'infirmerie. Passant en premier vers la fenêtre, tu attrapas le gamin par les aisselles pour le faire passer à l'intérieur. Le soulevant ainsi, tu te rendis compte, qu'il n'était pas bien grand, encore moins grand que tu ne pensais, avec au moins une tête de moins que toi. Le laissant en plan sur un lit. Tu frappas à la porte du bureau de l'infirmière. Personne ne répondit, alors tu entras. Jetant un coup d'œil autour de toi, tu pris un tas de feuilles vierge de l'imprimante, avec quelques Fluo, stylos et revins dans la salle avec le gosse.

Lui filant le papier, tu dis
"Tient, gamin. Au lieu de me gribouiller le visage" Pour ensuite passer à la salle de bains, pour frotter ton visage, et enlever tous les gribouillis. Laissant le robinet couler à grande eau, tu pris une serviette, du savon, et mouillant le tout, tu lavas ton visage, jusqu'à le rendre rouge écarlate. Mais au moins, plus aucun, gribouille ne venais tacher ton faciès. T'essuyant la tête ; tu ressortis de la salle de bain, tout propre comme un sou neuf, et te laissas tomber sur le lit en face du gosse.

Soupirant, tu massas ton épaule, et différent endroits endoloris, avant de regarder le gamin et de dire en baillant, les yeux papillotant "Comment est-ce que ça se fais qu'un collégien, se trouve ici ? Tu n'aurais pas sauté des classes pour te retrouver ici ?" Tu haussas les épaules et te frottas la nuque. À vrai dire, tu pensais vraiment que ce gamin était un collégien, parce qu'à 12 ans, ta taille était aussi d'un mètre 65. Tu étais le plus grand de ta classe à côté des gringalets qui te servait de camarade. Mais bon, tu avais beau mesurer un mètre 80 maintenant, tu n'avais ni le gabarit, ni la force physique qui allais avec, grande tige noueuse que tu étais.

____________________________
How will I survive ?

♦ Peek-a-boo ! ♦:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Postmortem (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Postmortem (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Alentours de l'Académie Undai :: Parc-