AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | .
 

 On devient Sex-Friends ? <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: On devient Sex-Friends ? <3   Dim 10 Nov - 17:36

On m’a toujours dit que j’étais un mec sympa, amusant, un petit con qui vit dans le monde des poney roses qui dansent autour d’un arc-en-ciel, que je suis l’un de ces dadas qui batifolent dans une prairie de fleurs. Je l’assume toujours autant, mais le petit garçon à la tête rose au grand sourire s’est terni depuis longtemps. On peut trouver ça étrange n’est-ce pas ? Haha, mais sérieusement, j’allais pas rester un gosse toute ma vie et puis, quand on est à Undai, le monde rose, faut savoir le mettre de côté. C’est ce que j’ai fait, pas tout seul non, avec mes nouvelles connaissances, avec ces nouveaux gens qui m’entourent et qui sont émerveillés par mes prouesses. Des nouveaux gars avec qui je traîne après les cours, pendant les cours et avant les cours. Ouais, en somme, je suis plus en dehors d’Undai qu’à l’intérieur, mais on s’en fout.

Je vous expliquerai bien comment je me suis retrouvé là-bas, dans un groupe de Yakuza au plein milieu de Kyoto, mais bon, ca ferait bizarre non ? Allez, je me lance quand même et ouvrez bien vos oreilles, parce que là, faut s’accrocher. Un mec, un magasin, un groupe, Undai. Vous avez capté ? Perso, moi pas du tout, Haha ! Allez, je me concentre, tout a commencé il y a genre un an d’ici, depuis que je me suis fait remballer par Kiwi et que je me suis fait démolir par la graine de tyran qui lui sert de coloc, j’ai décidé de me détacher d’Undai. Ne serait-ce qu’un peu pour pouvoir respirer et c’est par pur hasard que je me suis retrouvé mêlé à un combat entre deux bandes de mecs trop sex’. Ouais, j’ai toujours kiffé ceux qui ont un air méchant sur la face, un corps de bodybuilder et des mains qui ont l’air de pouvoir vous retourner en trois secondes.

J’étais assis sur un muret, tapant dans mes mains quand un des groupes gagnait contre un autre, je n’ai pas été discret sur le coup, je l’avoue, et cela m’a valu les regards des mecs dans ma direction. J’étais mort de trouille, je l’avoue, mais en même temps,  une pointe d’excitation avait grandie en moi quand leurs regards froids m’avaient foudroyés. Trop, j’ai failli… Ouais, on s’en fout. Mais bon, après que les mecs m’ont gueulés dessus, que j’ai essayé de communiquer et que j’ai fini sur l’arène de combat devant les deux groupes, on peut dire que je m’en suis bien ramassé sur la gueule. Faux. Haha, je suis un Undai’en voyons ! Bah justement, mais en tant qu’Undai’en, je peux pas utiliser mes pouvoirs devant le peuple parait-il. Mais qu’importe, mon corps était là, ma force physique également, et c’est après un bon dix minutes de vas y je te pète la gueule, je me suis retrouvé debout devant la masse de Yakuza au sol. J’étais fier, logique, mais ce qui me plut encore le plus, c’est de voir ces gars se vautrer au sol pour me demander de devenir leur nouveau Boss. XD quoi. Et… bah j’ai accepté en fait, et c’est donc ainsi que je me suis retrouvé à la tête d’un clan de Yakuza qui ne fait que s’accroître dans tout Kyoto. Moi le gay rose, aimant les pâquerettes, je me retrouve au sommet des petits asiatiques trop sex’, batte à la main. Non, non, on ne fait pas du base-ball, on défonce juste des voitures, pourquoi ? Perso, je suis gentil, je ne fais pas de mal aux gens… Faut pas croire. Donc on est un groupe de petits gay qui essayent de faire leurs grands ? Même pas, quand on nous cherche des soucis, on éclate les chieurs pro.

Mais bon, ça c’est un résumé de ce qui se passe dans ma vie pour le moment, rien de bien grand, rien de bien quoi que ce soit en fait. Aujourd’hui j’ai décidé de passer ma journée avec ma bande après les cours, genre assez pour que j’essaye de me faire un petit blondinet qui venait de rentrer dans le Gold Booster, ouais mon surnom est devenu celui de mon clan, mais le petit mec, homophobe haut de trois pommes a vite fini par s’enfuir, la queue entre les jambes. Un plan drague qui a fini sous les rires moqueurs de mon clan et mon air dépité en somme, mais bon, après ça, je suis parti pour retourner à Undai, il était déjà facilement dix huit heure, Hibari devait avoir fini ses occupations divines au conseil non ? Je me disais aussi, en parlant de lui, ca fait un bail que je ne l’ai plus vraiment vu… Je l’aime toujours, faut pas croire, chaque seconde que je passe en plus loin de lui ne fait que renforcer mon amour pour lui ! Et puis, c’est pareil pour Kiwi, je l’aime aussi, et ma mère également, ouais, je suis du genre à aimer plusieurs personnes en même temps ! Problème ? En même temps, je ne les aime pas tous de la même façon, maman je l’aime comme ma maman, Kiwi comme ma Kiwi et Hibari comme mon Dieu. Ca y est, je… Stop sur image, je vais pas vous raconter ce qui se passe dans mon pantalon non plus. Rha, ca y est, faut que je calme mes ardeurs si je ne veux pas qu’une petite bosse se dresse sur mon beau uniforme. En plus, ca le fait pas trop au plein milieu d’une rue n’est-ce pas ? Haha, qu’il est beau le ciel et… Lui aussi en fait. Pas mal le petit gars, je peux lui parler ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Lun 18 Nov - 21:59

Le temps à Undai passait super vite. Entre les super potes que je voyais tous les jours, les super entraînements pour devenir puissant dans l'Arène, ou le super temps que je consacrais à ma super jumelle, j'étais complètement débordé. Et super heureux de la vie que je menais. Récemment, pendant le cours de sciences -le seul où super Hikari m'accompagne de bon cœur-, j'ai entendu parler par une super amie, d'une activité extrascolaire que certains de mes potes pratiquaient pour être plus agiles. Super intrigué par ceci, voulant justement améliorer les différentes manières de bouger pendant un combat, je l'écoutais pendant tout le cours. Enfin, jusqu'à ce que super maman Akiha me donne un devoir en plus pour le manque d'attention dont je faisais preuve pendant ses leçons. Donc, super débordé par les différents devoirs, je décidais de ne pas aller voir mes amis après les cours, mais de me consacrer à quelque chose de plus productif sur le moment. Faire des recherches sur le net tout en regardant super Naruto avec Hikari. Il faut l'avouer, je n'ai pas passer super beaucoup de temps pour trouver le club de danse qui m'a plu, il suffisait de regarder les photos de l'infrastructure et l'endroit super proche où elle se trouvait par rapport à Undai. Super contant, je suis parti exposer l'idée de pratiquer une danse dans une école professionnelle, à maman super Akiha. Si elle fut réticente aux premiers abords, elle finit par céder sous mes super suppliques et demandes incessantes. Évidemment sous certains super conditions qui n'étaient pas très amusantes.

Première fut que je n'y aille pas seul, comme quoi super Kyoto était dangereux même le samedi après-midi et encore plus le soir. Super mécontent, j'ai tout de même trouvé une solution à ce problème. Du moins, c'est ce que j'eus cru avant de me heurter au super refus de Hikari, qui ne voulait pas m'accompagner, préférant super lire ses livres au lieu d'aider sans super frère à débuter dans la danse. Super dépité, j'ai pleuré, beaucoup. Que ce soit chez Hikari ou maman Akiha, que j'essayais de super obliger à imposer à super Hikari de faire de la danse avec ma personne. Chose qu'elle refusa tout autant super catégoriquement que ma sœur. Super déprimé que j'étais, maman Akiha céda finalement à ma demande juste avant que je n'aille demander la permission à super Dead Master-Sama qui elle -j'en étais sûr- accepterait. Mais soit ! Super mission de conviction accomplie, une autre contrainte vint ternir ma joie. Et ce fut le fait que super maman décida de me conduire puis venir super me chercher après l'activité. Premièrement, je ne trouvais pas cela super dérangeant, après tout j'aimais super maman Akiha, alors si elle voulait m'amener dans sa super voiture jusqu'à l'école de danse, je ne m'y opposais pas si cela pouvait super me permettre de pratiquer ce sport.

Au tout début, j'avais du mal à super m'adapter au monde des humains que je n'avais l'habitude de super fréquenter en dehors de Undai. Mais peu à peu, on me découvrit un certain talent pour la danse classique -et ensuite- pour le chant. Super passionné par le fait que je réussissais dans cette entreprise tout autant qu'à Undai dans la matérialisation -parce que super faut le dire, les cours ce n'était pas pour moi-, je finis par convaincre maman Akiha de me laisser pratiquer ce sport. Et un nouveau rêve en fut né, un rêve que j'exposais -tout excité- à super Hikari après que je rentrais à la maison. Je voulais devenir idole ! C'était le métier parfait pour ma super personne, j'étais beau, attirant, super sympa et énergétique. Et en plus, il ne fallait pas avoir fini avec 100% un super Master pour pouvoir en devenir un ! Super heureux de cette découverte, je poursuivis ainsi les cours, entre le chant et la danse, me faisant des super nouveaux amis, voulant aussi ancrer cette passion à ma super sœur qui ne donnait l'impression de s'intéresser à ce que je faisais malgré mes pleurs.

Revenons à aujourd'hui ! C'était un super grand jour ! J'ai demandé expressément à maman Akiha de ne pas venir me chercher, voulant lui prouver que j'étais assez grand pour traverser quelques quartiers sans me faire tuer. Super contant qu'elle accepte finalement -après que je lui eus exposé la honte que c'était de me faire accompagner à mon âge et que je lui promis de rentrer directement-, je pouvais quitter le cours seul. Super fatigué après l'entraînement au ballet -j'avais un super tutu pour ce cours, d'ailleurs, j'avais un habit pour chaque danse que je pratiquais-, je passais sous la douche, discutais avec mes super amis, et finis par aller de mon coté à un croisement de route. Heureux que je pouvais l'être, je marchais dans la rue, zieutant dans les vitrines à chaque pas que je faisais, super intrigué par les gens et objets m'entourant. Super dépité en voyant un nouveau jeu sorti, je calculais à la va-vite ce qui me restait ce mois si, après que super maman Ayame eut instaurée l'argent de poche mensuel que je pouvais recevoir avec super Hikari. Je trouvais que c'était super injuste, surtout qu'elle était friqué à rebord ! Mais je n'allais pas le lui dire, super effrayé qu'elle m'enlève le peu qu'elle me donne. Et du coté de maman Akiha ? Autant aller demander de l'argent à Hikari, ce serait super plus simple. En somme... mon budget n'était pas super intéressant, malheureusement.

Triste de ce constat, je sortis mon portable d'une poche et vérifiais l'heure, j'avais déjà une dizaine de minutes de retard, mais ce n'était pas la mer à boire, maman Akiha ne capterait sans doute pas. Sifflotant, les mains dans les poches, ma super tête tournait de gauche à droite pour bien voir tout et tout le monde, jusqu'à ce qu'un éclat de couleur attire mon attention. M'arrêtant en plein milieu du trottoir, je restais super étonné de voir un garçon avec des cheveux roses. Intrigué et remarquant qu'il me regardait lui aussi, j'abordais mon plus beau super sourire et m'approchais de lui d'un pas à la Kiseki. Levant la main en signe de super salut, je scrutais sa super personne avec intérêt. Ses cheveux étaient bizarres, un peu comme les miens, et sa peau, aussi claire que la mienne, j'étais certain qu'il n'était pas un super Japonais, du moins pas entièrement. Et ce rose ! Ca lui allait super bien ! Je me demandais si c'était une colo ! D'ailleurs...

- Salut ! Tes cheveux sont super cool ! C'est une super colo ? Je peux super toucher ?

N'attendant guère une super réponse du garçon -après tout qui refuserait une demande d'un super beau mec comme moi ?-, je soulevais ses mèches pour analyser si c'était naturel. Cela avait l'air d’être vrai, ou alors il était doué pour se teindre les cheveux. Super content de rencontrer une personne pleine de couleurs tel que lui, je pris sa main dans la mienne pour me présenter, faisant des gestes frénétiques de cette dernière comme ce que je pouvais voir dans un super film de maman Ayame.

- Je suis super Kiseki, et toi ? Oh ! Tu es aussi à super Undai ? Tu dois être super fort, non ?

J'étais tout excité en remarquant sa super boucle d'oreille, d'une couleur super verte montrant le grade supérieur qu'il portait. Super heureux de voir qu'il y avait des beaux Undai'ens en dehors de l'Académie, j'étais impatient qu'il me décline sa super identité. Curieux de n'avoir jamais croisé sa route dans les super couloirs de l'école, conscient qu'une tête super rose, ça ne se ratait pas facilement. Bon, tant pis pour maman Akiha, j'avais un super spécimen sous les yeux, et avec un peu de chance -sans aussi-, il ferait partie de ma super bande d'amis !


____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Lun 18 Nov - 23:40

Il était trop canon, une vraie bombe avec qui je me ferai un plaisir de passer du bon temps, sérieux, regarde moi ce type, possible d’être plus charmeur que ça ? Haha, je vais me le faire ! Yeah Izaya de retour, let’s do it baby ! … Ouais, voilà ce que je pensais quand j’ai vu le mec fatal me sourire, et comme-ci ce n’était pas assez, il s’est carrément approché de moi avec son air de tombeur né. Non mais pourquoi je ne l’avais jamais vu avant ? Il est pas d’ici c’est ça ? Mais c’est que j’aime les gens qui ne sont pas d’ici moi ! Et plus sérieusement, je fonds littéralement là. Maman faut que je t’écrive, que je te dise que je viens de trouver le mec le plus sexy de cette planète derrière Hibari évidemment ! Mais on l’oublie un coup et on matte la belle chose.

- Salut ! Tes cheveux sont super cool ! C'est une super colo ? Je peux super toucher ?

Mais vas y seulement pelote moi mec ! Et le pire, ou le meilleur dans tout ça, c’est que j’ai même pas eu besoin de le lui dire qu’il avait déjà sa main dans ma tignasse, caressant celle-ci avec tendresse et … Putain faut que je me calme, réaction action ? Ouais bah fais toi caresser par un petit gars trop bien foutu et regarde si t’es pas en train de … T’as capté hein ? Haha. Sourire aux lèvres quand l’inconnu me parut si amical, c’est d’un sourire tout autant charmeur que le sien (du moins j’essaye) que je lui répondis. Non mais c’est juste génial, je me fais caresser en pleine rue ! Faut que je filme ça ! Ou pas, mais laisse moi dans mon monde panda tout rond et tout mignon !

- Je suis super Kiseki, et toi ? Oh ! Tu es aussi à super Undai ? Tu dois être super fort, non ?

En quoi ?! It’s an Undai’en en plus ! Géant. Trop. Parfaitement. Je. Meurs. De. Joie. Mais genre tellement que là, je lui souris à pleines dents et ne veux même pas le lâcher ! Attends, il a pris ma main pour la balancer dans tous les sens, je vais pas la retirer en mode outré alors que sa peau est si douce ! On parie qu’il est doux ailleurs aussi ? Haha ! Je veux savoir ! Mais bon, à la place de faire mon maniaque des beaux gars, faut que je me présente aussi, parce que oui, maman m’a appris la politesse, et quand je n’obéissais pas, elle me punissait à sa manière. Je vous explique ? En trois mots : La salle de bains, des caresses et des « Non, maman … C’est trop bon ». Lâchant sa main avec un sourire aussi large que le sien (sans doute), je me présentais tout en lui répondant. Mais genre, là je vais faire mon prince charmant. Sourire charmeur activé, genou au sol paré et on y va, c’est ça ? Let’s do it then ! Yeah !

- Izaya Renzou, Nice to meet you ! C’est rare de voir un mec d’Undai ici, tu t’es perdu ? Et sinon, ouais je suis fort ! Je suis une bête, je te montre quand on est à l’école si tu veux ! Et sinon pour mes tifs, c’est du spécial jap’. Ma mère a la même couleur, j’ai dû hériter ça d’elle je suppose. Mais toi alors, tu n’as pas l’air aussi jaune que les autres, tu viens d’où ?

Et sinon, ca te dit qu’on aille boire un verre dans un sauna ? Haha. C’est bon j’arrête, mais on peut aller boire un verre dans sa chambre quand même. Stop à la précipitation, peut être que c’est un petit merdeux qui fait son gentil pour ensuite t’enculer ! Je suis pas contre, mais tout de même et puis … Non mais je m’en fou, il est trop sex.

- Tu veux que je te reconduise à Undai ?

C’est ça, fait ton gentleman en bon demi-anglais que t’es ! Et l’autre partie de japonais, c’est la perversité c’est ça ? Mais nooooon ! Je vis dans un monde rose rempli de licornes, souviens toi ! Haha.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Dim 24 Nov - 23:54

Voilà c'est super sûr, il deviendra un de mes super amis ! Il ne fallait que regarder comment il me souriait super gentiment pour s'en rendre compte. Ouais, maman Akiha m'a expliqué un super jour, que les gens qui nous sourient en plissant les yeux, c'étaient des super personnes pas faux-culs et sympathique. D'ailleurs, le mec aux cheveux super roses me plaisait beaucoup, dans le sens, il dégageait une énergie que j'appréciais, j'étais certain qu'avec lui je pourrais faire des super blagues aux autres, et qu'on s'amuserait super bien ensemble ! Rien qu'à cette super idée, je me promis de devenir bon pote avec lui. En plus, avec un peu -beaucoup- de chance, super Hikari le trouvera sympa aussi, et on sera tous des super amis.

- Izaya Renzou, Nice to meet you ! C’est rare de voir un mec d’Undai ici, tu t’es perdu ? Et sinon, ouais je suis fort ! Je suis une bête, je te montre quand on est à l’école si tu veux ! Et sinon pour mes tifs, c’est du spécial jap’. Ma mère a la même couleur, j’ai dû hériter ça d’elle je suppose. Mais toi alors, tu n’as pas l’air aussi jaune que les autres, tu viens d’où ?

Izaya Renzou, un super asiat' ! Même s'il n'avait pas la tête d'un super japonais pure souche, et je le compris quand il s'exprima en anglais, la super langue que maman Akiha tenait à ce qu'on l’apprenne, ma super jumelle et moi. Étrange que cela puisse l'être, nous n'avions aucune super difficulté à le parler, je captais même les super lettres bizarres que les occidentaux utilisaient pour écrire. Par déduction, ce super gars parler ma langue maternelle, tellement que je devais super le présenter à maman super Akiha, pour qu'elle voie que nous n'étions pas les seuls super anglais dans Undai ! Premièrement hochant super négativement de la tête pour lui faire comprendre que non, je ne m'étais super pas perdu, je remplaçais vite la négation par une vive approbation, voulant super à tout prix voir Izaya utiliser son pouvoir. Les étoiles plein les yeux, je l'imaginais super déjà faire de grandes choses, leurrant les autres étudiants par ses super cheveux roses, mais s'avérant être super doué en matérialisation. Trop super génial ! Je devais tout de suite lui répondre ! Mais avant cela, je devais super vérifier l'heure, parce que si je rentrais super en retard, je me ferai arracher les cheveux un par un sous la colère de ma terrible maman blonde. J'en frissonnais super de peur.

- Tu veux que je te reconduise à Undai ? 

Super parfait ! Super heureux de constater que le mec souriant voulait m'accompagner, je balayais le début d'une excuse triste que j'aurais dû lui pondre, car j'étais déjà en retard pour rentrer. Super content de ne devoir faire de la peine à autrui, je lui souris de plus belle avant d'ouvrir la marche vers Undai, prenant un air super enjoué pour répondre aux questions du garçon super sympathique.

- Ce serait super sympa qu'on rentre super ensemble ! J'aime super vraiment bien tes cheveux, c'est super original, t'as super trop de chance comparé aux miens.

Empoignant énergiquement une touffe de ma tignasse -blond/vert-, je lui montrais ainsi de quoi je parlais, apportant un désordre encore super plus énorme dans ma chevelure. Souriant en lui lançant un coup d’œil super made in Ketsuki pour lui montrer que plaisanter de moi-même ne me dérangeait super pas, je me mis à sautiller autour de lui tout en avançant, super pressé de découvrir ce qu'il savait faire et tout, et tout ! Mais avant, comme maman Ayame me l'a super répété plus d'une fois, il ne faut pas ignorer les autres, sauf si on voulait les tuer. Et perso, je ne voulais super pas tuer le petit gars qui m'accompagnait gentiment.

- Je suis super à moitié anglais, c'est de super là que vient la super couleur de mes yeux, ma super taille, et ainsi de super suite... Diiis ! Tu veux qu'on soit super pote ? J'te jure, je suis super cool.

Riant tout en lui envoyant une super tape dans le dos, je vis l'heure sur l'écran de mon super portable que j'ai sorti d'une poche, et là, j'ai super blanchi. Dix appels en absence de maman, et une bonne heure de retard... Elle allait super s'énerver, c'est pourquoi je lui envoyais un super rapide message pour dire que j'allais super bien. Souriant super jaune, je décidais qu'il serait bien d'accélérer. Prenant la super main du garçon, je me mis à courir en direction de Undai, le traînant à ma suite, slalomant entre les gens, et tournant à un moment donné la tête vers mon super ami pour lui expliquer cet empressement.

- Je dois super rentrer ! Mais je veux super voir comment t'es super fort, alors autant que tu viennes super avec moi.

Poursuivant la course jusqu'à super Undai, je m'arrêtais finalement devant le pont, lâchant la super main de Izaya, me pliant en deux pour souffler un bon coup, question de reprendre mon super souffle avant d'entrer dans la super école de maman Ayame. Me redressant finalement, je fis volte-face, me retrouvant nez à nez avec mon super nouvel ami. Affichant un petit sourire tout désolé, je fus super gêné de l'avoir fait courir de la sorte.

- Super désolé pour t'avoir forcé à super courir, si je peux faire super quelque chose pour super me faire pardonner, super dis le moi.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Mer 27 Nov - 21:06

C’était juste méga génial de rencontrer ce mec ici, en plus de savoir qu’il est sexy et qu’il vient d’Undai me mettait dans tous mes états. Un beau mec comme ça trouvé à la volée qui vous aborde c’est le top. Et fallait le dire, je mettais mon charme de prince charmant en avant devant sa personne, je tombais amoureux ! C’est ça ! Je suis amoureux, ca y est, Cupidon m’a encore touché le cœur ! En même temps, je me sentais mal, comment allais-je annoncer à Hibari que j’aimais un autre gars que lui ? Simple, je ne lui dirai pas, comme le fait que je couche avec d’autres gars parce qu’il ne veut toujours pas accepter l’amour qu’il me porte. Chose réglée, je devais le dire à maman également.

- Ce serait super sympa qu'on rentre super ensemble ! J'aime super vraiment bien tes cheveux, c'est super original, t'as super trop de chance comparé aux miens.

Les siens étaient beaux pourtant, et paraissaient si doux. Je me permets de les toucher même, chose faite d’ailleurs. Passant ma main dans ses cheveux pour confirmer ma pensée, c’est des étoiles plein les yeux que je me retrouvais presque admiratif devant le gars. Beau, sexy, charmeur et sympathique ! Tout ce que j’aime d’ailleurs ! Il est gay ? Dites moi OUI ! Vas y lâche toi, si tu l’es pas, deviens le et je te montrerai un tout autre monde mon gars !

- Je suis super à moitié anglais, c'est de super là que vient la super couleur de mes yeux, ma super taille, et ainsi de super suite... Diiis ! Tu veux qu'on soit super pote ? J'te jure, je suis super cool.

Et c’était trop top ! Sérieux, en plus de ça… c’est qu’il veut qu’on rentre ensemble ! Non mais ca y est, je l’aime trop ce gars ! Kiseki ouais ! Et sa main douce qui me tire, là, c’est juste trop pour mon petit moi. « Je dois super rentrer ! Mais je veux super voir comment t'es super fort, alors autant que tu viennes super avec moi. » Souriant comme pas possible, je le suivais dans sa course effrénée vers Undai, ne lui lâchant la main à aucun moment, je riais sous tant d’improbabilité qu’un mec comme lui vienne à ma rencontre et soit un Undai'en qui de surcroît… Est super cool !

- Super désolé pour t'avoir forcé à super courir, si je peux faire super quelque chose pour super me faire pardonner, super dis le moi.

C’est en arrivant sur le pont qu’on s’arrêta de courir, lâchant sa main à contre cœur, je gardais mon sourire charmant sur les lèvres en descendant mon regard sur sa personne. Nous avions la même taille, il était aussi grand que moi, si pas plus en fait… et plus jeune aussi je crois, mais on s’en fou, les relations à Undai interdisent aux deux sexes opposés à copuler, mais personne n’a rien dit contre les homo, gay et pédophiles hein ? Haha ! Non, je le suis pas, et je détourne pas les mineurs mais quand t’as le gars pour qui tu craques qui te dit qu’il ferait tout ce que tu veux, tu dis pas non ! Et aussi galant que j’étais, je ne laissais jamais filer une opportunité.

J’ai fait disparaître l’écart qui s’était créé entre nos corps, j’ai posé ma main sur sa tête verdâtre et j’ai penché sa tête pour venir déposer mes lèvres sur les siennes. J’ai glissé ma langue et je crois que j’ai gémis ? LOL ou pas ! Mais pas loin, avec ce baiser, je me suis retrouvé au monde des licornes roses et de mes amis les lapinous ! Attends, possible d’avoir un goût si bon ? Genre il se gave de bonbons pour être aussi sucré. Me reculant en affichant un grand sourire tout en faisant un deux avec mes doigts, je laissais un rire joyeux traverser mes lèvres tout en me penchant légèrement devant lui.

- Je prendrai ce baiser comme signe de pardon, Kise-Kun. Tu dois aller voir quelqu’un en fait ? Si ça ne te dérange pas, on peut aller ensemble ?

Parce que ouais, j’avais qu’une envie, et c’était de rester avec Kiseki. Pas pour lui voler d’autres baisers hein (je le ferai quand même mais chut) mais juste parce qu’il était… juste un mec génial avec qui je voulais partager du bon temps ! Et je devais lui montrer mes supers pouvoirs aussi ! Gold Booster ON ! Et c’est en cirant un « Attends ! Look moi ça ! » Que je matérialisais ma robe de combat. Enveloppant mon corps dans un voile rose fuchsia, les vêtements que je portais disparurent, mon torse est dénudé (trop bien formé !) en signe de pantalon j’ai un espèce de sarouel. Tu ne vois pas ce que c’est ? C’est le pantalon trois quart qui te tombe un peu sur les genoux comme ceux des ninjas. Le reste visible de mes jambes est entouré d’un bandage noir/gris. Pour ce qui est de mes chaussures, j’appelle ça des sandales, ca sert à rien, et on sent les cailloux quand on marche avec. Ah ! J’ai failli oublier, j’ai une écharpe autour du cou (devenue plus longue depuis mon combat contre ma princesse Kiwi’ienne), une écharpe ou un bout de tissus en lambeau ? Va savoir. Sinon, pour ce qui est du corps en lui-même, j'ai une queue de démon qui me pousse en bas du dos et des ailes noires ... Un peu comme les ailes des anges déchus, belles et soyeuses, mais d'un noir qui rappelle l'enfer. Mes cheveux changent de couleurs également, ils restent roses hein ! Mais genre… plus rose foncé ? Rouge bordeaux ? Faut pas exagérer !

- Yeah, Gold Booster Activeted !

Avoue que je suis trop beau ! Parce que ouais, maintenant je trouve ma robe de combat trop belle comparé à avant !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Mer 4 Déc - 21:23

Super gêné ou pas, je n'ai rien capté à la suite des événements. Parce que ouais, quand y a un super mec sympa qui te sourit et qui s'approche de toi soudainement pour faire une chose dont tu ne t'attends pas, c'est super étrange. Et ça l'était ! Je ne me suis super pas attendu à ce que le dénommé Izaya vienne faire ça. C'est quoi ce super « ça » ? Et là, ça devient super bizarre, parce que je n'ai jamais eu affaire à ce genre de super truc avant. Genre, j'ai déjà vu à la télé deux super personnes s'embrasser, tout autant que j'en ai vu en vrai -suffisait de regarder mes super mères- mais là... Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi super indéfinissable. J'en ai déjà parlé avec super Hikari, j'ai même essayé de l'embrasser pour voir ce que cela faisait, mais ce jour là, je me suis ramassé un super livre sur la tête et une remarque du genre que cela ne se faisait pas. Super pourquoi ? Pourtant... Cela était une sensation super géniale maintenant que je viens de la tester.

C'est comme si je tombais dans une autre super dimension, mon cœur battant la chamade comme si je venais de faire un marathon, les joues rouges comme après que super maman Ayame m'engueule en me faisant pleurer... Mais là, c'était super agréable, tellement que -super honteusement- je voulais encore et encore découvrir cette texture étrange de sa super langue sur la mienne. C'était difficile pour mon super esprit, de comprendre pourquoi je ressentais une telle attirance pour ce geste. C'était peut-être parce que j'aime découvrir de super nouvelles choses ? Peut-être... Sûrement ! Parce qu'embrasser un autre garçon quand on en était super un, ce n'était pas normal, du moins selon les... AAAAH ! Je ne comprends super pas pourquoi il a fait ça ! Mais comme il était sympa, je suis certain que c'est justement pour me pardonner le fait que je l'ai super fait courir. Super trouvé ! En plus il sourit ! Alors moi aussi, je souris super grandement.

- Je prendrai ce baiser comme signe de pardon, Kise-Kun. Tu dois aller voir quelqu’un en fait ? Si ça ne te dérange pas, on peut aller ensemble ? 

J'ai vu super juste ! C'était donc comme ça que les mecs sympa pardonnent aux autres ? Super noté, c'était une manière intéressante de faire, et Izaya avait l'air d'avoir beaucoup d'amis, alors autant que je prenne super exemple sur lui, en plus maintenant nous sommes super potes, rien que pour cela j'allais opter pour sa technique. Super décidé à adopter le baiser du pardon, j'oubliais presque que maman super Akiha attendait que je me présente à l'infirmerie, sans doute avec une expression super fâchée sur le visage. Rien qu'à y penser mon visage s'assombrit, pour mieux s'illuminer quand Izaya -que je vais appeler super tête rose- proposa de m'accompagner. J'étais persuadé que maman super blonde n'osera élever la voix devant un garçon aussi sympa que lui ! Prêt à affronter ma super mère avec le sourire, je m'arrêtais quand même quand la super tête rose voulut me montrer quelque chose. « Attends ! Look moi ça » !

Et là, c'était la super fin ! Je sautillais sur place en voyant la super robe de combat apparaître comme par magie sur le corps du mec. Il était juste super trop beau ! Le genre de mec qu'on ne voit que dans les animés avec des super combats dedans ! En plus, il avait des ailes, il était juste super génial ! Comparé à ma robe de combat qui était super simple, si pas ennuyeuse, lui, il avait la classe ! Les yeux pleins de super étoiles, je restais émerveillé devant cette apparition démoniaque mais qui avait, ce quelque chose de super attrayant.

- Yeah, Gold Booster Activeted !

Ca y est, je ne peux plus me retenir ! Il était trop, trop, super trop classe ! Et c'est cheveux ! Ne lui demandant pas son avis, ne ressentant aucune peur en compagnie de ce super Première, je m'approchais de sa personne pour passer ma super main dans sa chevelure devenue plus intense. Trop ! Souriant d'une super oreille à l'autre en me reculant, je m'exclamais de vive voix sur comment je le trouvais, parce que ouais, un mec comme ça, devait être super fort en plus d'être super génial ! J'en oubliais son baiser ainsi que maman Akiha.

- Waaa ! T'es super trop génial avec ta robe de super combat ! Et tes super ailes aussi ! Tu sais super voler avec ?

Tactile comme jamais, je m'amusais à toucher ses ailes super douces, ainsi qu'essayer de toucher la sorte de queue qu'il avait dans le bas du dos. Trop ! Moi aussi, je voudrais super trop savoir matérialiser une robe de combat en dehors de l'Arène, et la changer afin qu'elle soit aussi jolie que la sienne. Super excité de tout cela, je finis par me calmer quand mon gsm vibra, signalant que j'allais avoir des super problèmes. Changeant de tout au tout, c'est un visage aux traits dépités qui se forma à la place de mon super sourire précédent.

- Que faire... ? Je sais ! Tu m'accompagnes pour un super truc pas super du tout et après... après on va super traîner ensemble ? Comme ça tu pourras super me montrer tes super pouvoirs ! Diiis oui, super Izaya !

Devrais-je attendre sa super réponse ? Je n'en avais le temps, je lui expliquerai tout mon empressement sur le chemin vers la super infirmerie de maman Akiha. Prenant sa main par pur super réflexe -comme ça on ira plus vite si je le tire- je marchais en direction des bâtiments principaux. Y arrivant super sans peine, j'hésitais à entrer dans la pièce des super malades, mais la présence de super Izaya me réconforta dans la tache super difficile de me confronter à l'une de mes mères. J'aurais super aimé qu'Hikari soit là aussi, comme ça je pourrais lui présenter mon super nouveau ami. Mais elle devait sans doute être occupée avec l'autre fille aux yeux super flippants ou encore, être plongée dans un de ses livres super ennuyeux. Prenant mon courage à deux mains, je rentrais dans l'infirmerie, saluant maman Akiha d'une main levée tout en lâchant celle de super Izaya.

- 'Jour super maman ! Désolée du super retard, mais j'ai croisé un super gars dans la rue, il est aussi un super étudiant de Undai ! C'est mon super ami Izaya !

Et là, quand j'ai croisé les billes similaires aux miennes de super maman, j'ai perdu mon sourire tandis qu'elle me jugea durement du regard, passant son super beau regard de ma personne à celle de Izaya, pour mieux finir par me fusiller. Ca y est, je pleure. Et je me mis à pleurer vraiment, en mode super tristounet, en espérant que ça passe mieux. Et cela le fit bien... Enfin pas tout à fait, mais c'était déjà super moins horrible que prévu, parce que la super femme blonde finit par soupirer, s'approcher, et m'avertir de sa voix douce que « C'était la première et dernière fois que tu es en retard, Kiseki, si cela se reproduit, je te désinscrirai de tes cours. » Hochant vigoureusement de la tête sous son air devenu plus gentil, j'essuyais mes super larmes avant de tourner le visage vers super Izaya, lui souriant de pleines dents avec un signe vainqueur à son encontre. Super liberté à nous ! Ou pas ?

- Izaya... Izaya comment ? ~ Je ne t'ai jamais vu dans cette école, mon chaton ~ Pourtant, tu es un Première... Serais-tu du genre à sécher souvent les cours ? ~

Aïe... Enfin, je crois, parce que là, je ne comprenais super rien à la vie ! J'étais interloqué quand maman Akiha s'approcha de mon super ami, pris son menton entre son indexe et son pouce afin de relever son visage et mieux le sonder de l'intérieur. Genre elle fait son coup de super femme fatale en jouant des charmes de son super regard aussi beau que le mien, rien que pour... pourquoi en fait ? Pas super difficile à savoir, bonne super mère qu'elle était, elle n'aimait pas trop que je traîne avec des gens super dangereux et ainsi de suite. Faut que je lui dise que Izaya n'était pas un de ceux là, il était super génial lui ! Mais je crois que je n'en aurais pas besoin, parce qu'elle finit par se reculer avec une expression disant bien « Je t'ai prévenu, chaton, fais un faux pas et j'aurai ta peau ~ » Ouais, je vous jure, parfois il m'arrivait de comprendre mes super mamans et leurs expressions.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Mer 4 Déc - 22:12

Je savais que j’avais une certaine classe dans ma robe de combat, je pouvais le dire, j’en étais vachement fier même. Elle était juste adaptée à ma personne. Comme le dirait la dirlo d’Undai, elle représente ce que je suis, un homme viril avec une noirceur dans le cœur comme tout humain. Ca m’est déjà arrivé de me demander ce que j’étais à présent, si je pouvais encore me faire appeler humain ou je ne sais quoi. J’ai décidé par moi-même que tant que je restais l’Izaya que je suis, je n’avais pas besoin de changer de titre, et seulement une fois que je serai prêt, fort et assez courageux pour sauver le monde, je brandirai fièrement mon titre de super-héros.
Parce que oui, j’en suis un, un petit en formation pour le moment, mais je suis promu à devenir le nouveau Superman ! Ou Spider-man en fait… Et plus sérieux, je préfère être Iron man, il est trop sex ce gars ! A tenter d’ailleurs, je crois qu’il y a un Undai’en qui s’est amusé à refaire l’armure de M’sieur la boite de conserve égocentrique ! Haha ! Mais aller, je m’arrête là, j’ai un type encore plus intéressant devant moi, et ce type, c’est Kise, un gars croisé par hasard trop charmant pour que je laisse mes attirances pour les hommes de côté ! Matt… T’sais, nous c’était quand même pas possible. Quand on est si loin l’un de l’autre, quand Dieu est rentré dans ma vie, et maintenant cet ange… Je suis désolé mec. Je t’ai aimé, sérieusement. Let’s break up.

- Waaa ! T'es super trop génial avec ta robe de super combat ! Et tes super ailes aussi ! Tu sais super voler avec ?

Ouais hein ?! Je suis une bombe ! Yeah man ! Je suis un super-héros ! Haha ! Quoi ? Le paragraphe d’avant ne colle pas avec ce que je dis maintenant ? Mais ce n’est pas grave, c’est la joie de vivre de Kiseki qui se répercute sur moi, et quand t’as un gars avec tant de joie de vivre, soit tu deviens heureux à ton tour, soit tu te suicides. Petite blague inventée à l’arrache ! Que se passerait-il si l’on mettait un Kiseki devant un dépressif de la vie ? Une idée ? Nan ? Haha. C’est simple, il hurlerait pour qu’on le laisse se suicider ! Why ? Un mec si heureux, c’est un tue-mec-pas-heureux ! Haha ! ‘Kay, I close it.

- Que faire... ? Je sais ! Tu m'accompagnes pour un super truc pas super du tout et après... après on va super traîner ensemble ? Comme ça tu pourras super me montrer tes super pouvoirs ! Diiis oui, super Izaya !

Ah bah on court encore on dirait ? Et bah je cours. Dématérialisant ma robe de combat, je me laissais trainer par Kiseki qui nous amena tout droit vers le bâtiment principal. Je n’avais pas réfléchi là tantôt, il disait qu’il devait prévenir sa mère non ? Si sa mère est ici, c’est que c’est une prof non ? Aïe ! Non pas que j’ai peur d’eux, mais faut l’avouer que les profs ne sont pas forcément sympas dans cette école. En fait, y en a genre trois qu’il ne faut pas craindre d’après les rumeurs des gens, la prof qui garde la bibliothèque, celle de musique et une autre de sciences, la plus célèbre en fait ! Parce que ouais, même si je suis pas souvent à Undai, je lis quand même le journal de l’école et…
Et elle est devant moi. Arrivant dans l’infirmerie, c’est avec étonnement que je croisais la femme sur laquelle j’avais lu des informations croustillantes il y a de cela un petit moment. Blonde, jolie… occidentale. Elle me fait penser à ma prof de maternelles que j’avais en Angleterre ! Trop bien quoi, le même sourire et … le même air terrifiant en fait. Et cela je le compris quand Kise s’est mis à pleurer sous l’engueulade de sa mère. C’est ça la vie, quand maman dit, faut le faire, et ce, dans le temps qui nous est accordé, pas une minute de plus. Baissant la tête pour ne pas me gêner, je me suis mis à contempler le sol. Sérieusement, un mec ça n’aime pas quand les autres le voit pleurer quoi. Déglutissant difficilement, je… et bah pas grand chose en fait. « C'était la première et dernière fois que tu es en retard, Kiseki, si cela se reproduit, je te désinscrirai de tes cours. » Croisant le regard de la femme qui me tenait par le menton, je restais impassible, souriant légèrement à son encontre alors qu’elle me regardait sous toute les coutures… cette sensation, je l’avais déjà ressenti avant, c’est comme-ci… je sais pas, mais quelque chose clochait avec elle. J’étais pas terrifié, plutôt intrigué en fait.

- Izaya... Izaya comment ? ~ Je ne t'ai jamais vu dans cette école, mon chaton ~ Pourtant, tu es un Première... Serais-tu du genre à sécher souvent les cours ? ~

Et elle me lâcha pour mieux me foudroyer en fait. Finalement, si j’étais en mode combat, je ferais pleuvoir des poulets rôtis du ciel quoi. Attends quoi, elle fait aussi peur que la directrice ou que Kiwi quand elle est en colère… Et de maman. C’est ça ! Je sais à quoi/qui elle me fait penser ! A maman fusionné avec la dirlo et Kiwi ! Un mélange du tonnerre super terrifiant mais pas mal du tout en fait ! Parce que faut l’avouer, si j’avais son physique, je me ferai baiser par tous les mecs que je croiserais ! Haha, stop la baise, Welcome to Gentleman Land !
Posant un genou au sol, je baissais la tête devant la lady qui me faisait face, prenant sa main entre mes doigts délicats, j’effleurais doucement sa peau de mes lèvres douces avant d’acquiescer un sourire charmeur en mode beau anglais moitié japonais quoi, le charme du métisse ON !

- Izaya Renzou, madame. Je m’excuse pour le retard de votre fils, j’ai été malencontreusement la cause de ce dernier.

Me relevant en affichant un doux sourire, je posais ma main sur l’épaule de mon pote pour lui dire que ça allait, fallait pas faire sa tête de je ne sais quoi et que je gérais comme un Dieu ! Hibari-Kun, mon amour ! Où es-tu ? Owiiiii ! Yeah !

- Il est vrai que je ne suis pas souvent à Undai, j’ai eu quelque soucis de santé … Ce qui m’a conduit à retourner en Angleterre pour quelques mois et puis, j’ai repris les cours, ne vous inquiétez pas, je les suis parfaitement ! C’est juste que je préfère passer mon temps-libre en dehors d’Undai pour préserver un contact avec le monde extérieur. Parce qu’après tout, on est tous humains, qu’importe notre titre d’Undai’en selon moi.

Riant doucement en passant ma main derrière ma tête, je lançais un petit regard à Kise avant de regarder sa mère et de me pencher vers elle … Je comptais pas rester, et je crois pas qu’elle avait envie que je reste non plus en fait. Saluant la femme, j’attendis que Kise le fasse aussi et lui parle ou je ne sais quoi pour partir. Ouf, j’ai eu chaud ! Je suis sorti de l’infirmerie, et une fois que Kise est sorti, je n’ai pas pu me retenir de le lui demander, parce que ouais, ca me chipote quand même, cette femme, ce n’est pas…

- C’est fou comme ta maman elle me fait penser à quelqu’un… J’ai vu un article sur elle je crois, dans le journal d’Undai, si tu veux, on va le chercher à la biblio, en on a toujours des tonnes là bas et je te montre !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Mer 18 Déc - 20:27

Je captais super pas ce qui se passait là. D'un coté j'ai eu droit à une super maman terrifiante qui pose un interrogatoire au super mec aux cheveux roses, et maintenant, c'était Izaya qui se la jouait super bizarre. Non mais sérieusement, si j'étais interrogé par maman super Akiha de la sorte, je fuirais le plus loin possible, parce que faut le dire, elle était effrayante dans ces moments là, pire qu'un super lion affamé. Et voir que Izaya n'avait pas peur, et au contraire, s'approcha super davantage de ma mère blonde, me laissa sur le cul. Sérieux ce gars était super génial, et devait être super fort pour oser parler à maman en sachant qu'elle le voyait d'un super mauvais œil. Enfin, il y avait sans doute de cela dedans, mais aussi, ses manières étaient super étranges, parce que avant que je vienne le protéger du regard similaire au mien de la super scientifique, il était déjà à genoux devant elle, à se comporter comme dans les films à l'eau de rose là. Vraiment, du jamais vu, j'en étais super choqué, et j'ai même rougi en imaginant ce qui se passait après les scènes du genre. Une super demande en mariage ! Sauf que maman Akiha était déjà super mariée à maman Ayame, et je ne pense pas -je ne veux super pas- qu'elle échange la super directrice avec mon ami. Non, si mon pote super Izaya se marierait avec maman blonde, il deviendrait mon super beau-père... Aaaah ! Non, trop super pas moyen !

- Izaya Renzou, madame. Je m’excuse pour le retard de votre fils, j’ai été malencontreusement la cause de ce dernier. 

J'adore ce type ! C'est incroyable. Mais sérieux, on deviendra les meilleurs amis du monde s'il super continue à prendre la faute sur lui devant mes mères. C'était super sympa de sa part de dire que je n'étais pas fautif du retard. Tout super content, j'affichais un grand sourire jusqu'à ce qu'un certain super regard bleu se pose sur moi et que je comprenne que maman n'était pas dupe. Aïe... J'aurais super espéré en tout cas. Découragé et -vraiment- triste, je baissais la tête en souriant dans mon coin, en mode super conspirateur qui est sur le point de rater son coup.

- Il est vrai que je ne suis pas souvent à Undai, j’ai eu quelque soucis de santé … Ce qui m’a conduit à retourner en Angleterre pour quelques mois et puis, j’ai repris les cours, ne vous inquiétez pas, je les suis parfaitement ! C’est juste que je préfère passer mon temps-libre en dehors d’Undai pour préserver un contact avec le monde extérieur. Parce qu’après tout, on est tous humains, qu’importe notre titre d’Undai’en selon moi. 

Relevant le regard sur super Izaya, la bouche grande ouvert à gober des mouches, je clignais des yeux sous le surplus d'informations qu'il sortait pour convaincre maman Akiha qu'il serait un bon ami pour moi. Super incrédule de découvrir son parcours, je hochais vigoureusement de la tête pour approuver ses dires même si je le connaissais depuis une super demi-heure seulement. Mais on dirait que cela a marché, vu que maman super blonde n'était guère du genre à croire en tout ce qu'on lui disait. Je la voyais déjà faire des super recherches sur Izaya, dès que nous serons sortis de l'infirmerie. Faut super le dire, c'était énervant, qu'elle ne me laisse pas me faire des super amis partout. Ce n'était pas comme si ce mec là, était super méchant ou quoi, au contraire, il était super charmant, presque autant que moi. D'ailleurs, je l'ai vite super compris quand Izaya est sorti, me laissant seule avec maman Akiha.

- Izaya Renzou donc ~ Quel mignon chaton. Anglais a-t-il dit ? J'espère qu'il ne te causera pas de problèmes, Kiseki. Vas y maintenant, mais fais attention à toi, mon chéri ~

Merci, super merci de me laisser partir en vie ! Les larmes de soulagement aux yeux, je courais littéralement vers la seule femme de la pièce et l'enserrais dans mes bras dans un câlin rempli d'amour. Super heureux, je lui promis de ne causer aucun souci à sa personne, ni aucune autre. « T'inquiète super pas, maman ! A plus super tard ! » Faisant un grand signe de la main, je lui souris en retour en me disant que c'était super dans la poche, il suffisait que je lui dise ô combien je l'adore, et elle me pardonnait et permettait presque tout. Content, je l'étais, encore plus quand j'a super remarqué que Izaya m'attendait dans le couloir.

- C’est fou comme ta maman elle me fait penser à quelqu’un… J’ai vu un article sur elle je crois, dans le journal d’Undai, si tu veux, on va le chercher à la biblio, en on a toujours des tonnes là bas et je te montre !

Haussant les épaules, je me demandais ce qu'il voulait dire par le fait que ma super mère ressemblait à quelqu'un. Je l'ai déjà vu quelque part dans les journaux, surtout ceux de Undai, mais ça, c'est parce qu'elle est la femme de Dead Master super-Sama. D'ailleurs, je n'étais pas super fier du fait que mes mères étaient super connues à Undai, tout simplement parce que cela représentait des difficultés monstre pour se faire des amis. Genre, dès que je dis qui je suis exactement, la plupart des gens me fuient super apeurés, j'espérais que Izaya ne le fera pas.

- D'accord, super allons y avant qu'elle ne change super d'avis et m'enferme dans ma super chambre. T'sais, elle est pas super méchante, juste super protectrice. Mais merci super quand même de m'avoir défendu, t'es vraiment super génial Izaya !

Souriant d'une oreille à l'autre, je le suivis jusqu'à la bibliothèque, endroit super adoré par Hikari, tandis que je l'évitais du mieux que je le pouvais, je n'aimais pas les livres, ils étaient super ennuyeux, autant regarder des films, ça revenait au même, et ça allait super plus vite que passer des heures en lecture. Déjà au pas du seuil, je sentais la senteur du super vieux papier me monter aux narines, saisissant mes sens agressivement. Pas vraiment content d'y être, j'espérais que Izaya trouvera au plus vite ce qu'il cherchait, quitte à ce que je lui prête une super main forte. Et c'est ce que je fis, ne voulant pas tomber sur la super méchante bibliothécaire qui me dirait de me taire. Liberté d'expression, elle connaît super pas, je vous le jure ! Cherchant donc dans la section « journal », je fouillais dans les papiers jusqu'à ce que je tombe sur une première page qui montrait en grandes pompes l'identité de maman et ce qu'elle était à Undai. Le titre ? « Nouvelle acquisition de Dead Master-Sama, une envie passagère ou relation sérieuse ? » Ah ? Je crois que je n'étais pas encore né quand c'était écrit. Et effectivement la super date prouvait que cela s'est passé bien avant ma naissance, sans doute au début de la relation de mes mamans. Bon, un autre peut-être... Et je poursuivis à fouiller, super concentré. « Akiha Ketsuki-Sensei, professeur aux grands pouvoirs de séduction qui eut charmée la grande et vénérable directrice connue sous le nom de Dead Master-Sama » et en première page, une photo d'elles deux, l'air étrangement contentes. Oui, celui là fera l'affaire.

- Hé, Izayaaaaa ! J'ai super trouvé, regarde, c'est super sans doute de ça que tu voulais super parler ?

Criant haut et fort à son encontre, j'agitais le journal tout en sautillant vers lui, jusqu'à ce que je me fasse intercepter par le super col de mon uniforme, par ladite bibliothécaire super méchante qui m'intima le silence sans moindre super chance de protester. Sauf que je ne savais pas super me taire sur demande comme ça, et c'est dans un « Ketsuki-San, dehors, et que je ne te revoies plus ici ! » Et c'est sur ce cri de rage, tête dépité et tout triste, que je sortis de la bibliothèque, prenant le mec aux cheveux roses sur le passage. Dehors, je m'exclamai, outré :

- T'as super vu ça ?! Faut vraiment super décoincer cette super femme ! Mais super bon, j'ai l'article. Tiens. Mais super ne me juge pas dessus, je suis vraiment super sympa comme gars, super d'accord ?

Lui tendant le papier, je lui jouais ma tête de chiot battu tout super triste, pour qu'il reste mon super ami. Si il s'enfuit, je pleure. Ou alors, je pleure super avant ? Noooon, super pas besoin hein !

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Lun 20 Jan - 23:17

« D'accord, super allons y avant qu'elle ne change super d'avis et m'enferme dans ma super chambre. T'sais, elle est pas super méchante, juste super protectrice. Mais merci super quand même de m'avoir défendu, t'es vraiment super génial Izaya ! » J’adorais vraiment ce mec, si je pouvais sortir avec lui, je suis sur qu’il serait juste trop génial comme copain. Le genre de mec qui me prendrait dans ses bras, qui me dirait haut et fort qu’il m’aime sans avoir peur du regard des autres, le genre de princes charmants comme moi. Parce que oui, dans la logique, un prince charmant va avec une princesse charmante, mais si le prince charmant est gay, alors il se doit de se trouver un autre prince charmant et en sachant que ça ne court pas les rues, on tombe souvent sur des mecs pas possibles, des cons, de ceux qui pensent qu’aux bijoux de famille à vider et finalement, les pires, mais ceux pour qui je craque malheureusement, les peines perdues, alias Hibari. Je le savais au fond que je courrais pour rien après lui, mais l’espoir faisait vivre, et peut être qu’au fond, j’aimais son air de Bad boy. Ouais, ce n’est pas qu’un air, mais on se comprend. Et puis ne parlons pas de lui, Kiseki était bien plus cool sur le coup. Le suivant dans la bibliothèque, je le laissais chercher avec moi les magazines en question, feuilletant certains pour mieux m’attarder sur la couverture d’autres. Après tout, ce que je cherchais se trouvait en couverture de pages, ca devait pas être super compliqué à trouver non plus. « Hé, Izayaaaaa ! J'ai super trouvé, regarde, c'est super sans doute de ça que tu voulais super parler ? » Ah ? Je me retournais pour voir ce qu’il me montrait, déglutissant légèrement alors qu’il hurlait dans la bibliothèque, je pouvais presque déjà entendre la vieille qui tenait l’accueil hurler. Ah bah en fait elle hurle vraiment ! Haha, faut courir, le hibou sort ses griffes ! « Ketsuki-San, dehors, et que je ne te revoies plus ici ! » Et bah qu’est-ce que je disais, et avec tout ça, je n’ai pas su regarder ce qu’il me montrait.

- T'as super vu ça ?! Faut vraiment super décoincer cette super femme ! Mais super bon, j'ai l'article. Tiens. Mais super ne me juge pas dessus, je suis vraiment super sympa comme gars, super d'accord ? 

Magazine toujours en main alors que nous sortîmes de l’espace intello d’Undai, je déposais mes yeux sur le papier qu’il me tendait, y portant enfin l’attention due.

« Akiha Ketsuki-Sensei, professeur aux grands pouvoirs de séduction qui eut charmée la grande et vénérable directrice connue sous le nom de Dead Master-Sama »

Était-il marqué en grand sur le morceau de papier. Ouais, c’était bien ça ! Donc la fameuse Akiha-Sensei que j’ai croisé plutôt, c’était bien la femme de Dead Master-Sama ! Haha, je suis trop … dans la merde. Déglutissant en souriant jaune, je tournais le regard vers Kiseki, faisant aller mon cerveau à cent à l’heure en reliant les noms des gens au sien. Donc lui … C’est le fils de la directrice aussi alors ? Donc en terme clair … C’est trop géant ! Sérieusement, alors c’est à ça que ressemblait son deuxième fils ! J’avais déjà vu le pauvre petit Rei Yu lorsqu’il était en vie … Ouais, celui qui était adopté. Pauvre gars, mourir comme ça. Mais bon, Kiseki ne finira pas comme lui, quitte à ce que je le défende au péril de ma vie. Tel est la voie des supers-héros après tout ! Affichant un grand sourire sur mes lèvres, je repliais le journal pour le glisser dans la poche arrière de mon pantalon, levant le pouce à l’encontre du mec qui me faisait face pour venir lui dire, d’un air super amical quelques mots qui je savais, le feraient d’autant plus sourire.

- C’est pas mon genre, je te jugerai pas sur tes origines, t’as ta propre valeur en tant que personne après tout.

Ouais, c’était comme ça, que ta mère soit une violeuse, ton père un escrocs, ta sœur une clocharde, je m’en fou. Ce n’est pas eux qui se retrouvaient devant moi, mais bel et bien Kiseki. Voilà, ca s’arrêtait à ça. Dead Master était vachement terrifiante, mais en même temps je suis sûr que cette femme elle est gentille au fond si elle est mariée et qu’elle a des gosses. Et puis même, c’est grâce à elle si je peut être un super-héro et un prince charmant, quant à Akiha-Sensei, y a des sales rumeurs qui tournent autour d’elle, mais je la connais pas assez pour pouvoir la juger non plus. Je suis un mec top, pas un connard qui croit aux paroles des murs !

- Un vrai prince charmant ne juge pas les gens sans les connaître, j’ai raison non ?

Prenant la main de Kiseki dans la mienne, je le tirai à ma suite vers l’extérieur. Il était inutile de rester dans le bâtiment des cours, je n’avais pas forcément envie de m’endormir sur mon banc ou autre, alors autant qu’on sorte et qu’on se promène un peu. Dans sa chambre si il veut, ou même … Haha, le vestiaire des mecs du gymnase peut être ? Ca peut être cool aussi !

- Tu veux qu’on aille quelque part ? Je suis un grand geeker, donc si t’as une manette en plus dans ta chambre on peut se faire une partie ?

Ouais, autant se la jouer comme ça aussi, je ne suis pas un violeur en série non plus ! Maman m’a toujours dit de ne pas abuser des bonnes choses, faut attendre qu’elles se glissent d’elles-mêmes entre nos doigts.

HRP : (Super) désolé pour le (super) retard mec, promis, je me ferai (super) pardonner ! J'écris des "supers" partout comme ça tu (super) comprendras mieux ! ;)

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Dim 26 Jan - 22:47

Ce mec ! Il était super génial ! Et son sourire était aussi beau que le mien. J'étais sûr qu'on deviendrait les meilleurs amis du monde. Surtout après qu'il me rassura d'une manière super classe quant au fait que j'étais le fils aîné de la famille Ketsuki et donc, Eimin. J'étais juste dans un super rêve, et j'avais eu trop de chance de rencontrer Izaya dans la rue comme ça, par hasard ! « C’est pas mon genre, je te jugerai pas sur tes origines, t’as ta propre valeur en tant que personne après tout. » Ce qu'il a dit... c'était super poétique. Hochant vigoureusement de la tête, en disant bien que j'étais d'accord avec lui, et que cela me faisait trop plaisir en même temps, je lui rendis son super sourire. C'était fou, si on devait faire un concours de celui qui sourit le plus, je pense que je n'en sortirais peut-être pas en super vainqueur. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais qu'être heureux de rencontrer quelqu'un qui n'a pas peur quand il apprend d'où je viens, ou encore, quelqu'un qui essaye de me tuer pour x et x super raisons horribles simplement parce que maman Ayame lui aurait fait du mal. Maman Ayame était juste super comme ça, il fallait le comprendre. D'ailleurs, il lui arrivait -super souvent- d'être gentille et tout, surtout avec super maman Akiha. Et c'était bien assez super comme ça.

- Un vrai prince charmant ne juge pas les gens sans les connaître, j’ai raison non ?

Oui, il avait raison ! Tout le monde devrait super penser comme lui, et le monde serait beau, et j'aurais plein d'amis que mes mamans ne mépriseraient pas pour des prétextes étranges. Acceptant la main d'Izaya quand il me la tendit, je le suivis en dehors des bâtiments principaux, en me demandant où il voulait super m'emmener à présent. Peut-être dans la super Arène, pour que je puisse lui montrer ma... Non, finalement, je n'avais pas trop envie de lui montrer ma robe de combat, parce qu'elle n'était pas aussi super que la sienne. J'ai même demandé à maman super Ayame si je pouvais changer la mienne, mais la réponse fut négative, et depuis, j'attends d'être super fort pour impressionner les autres malgré ce petit défaut. Quoi que... tant que super Hikari avait la même, j'étais super heureux et fier de porter la mienne en sa super compagnie. Soiiit, allons là où super Izaya nous emmènera !

- Tu veux qu’on aille quelque part ? Je suis un grand geeker, donc si t’as une manette en plus dans ta chambre on peut se faire une partie ?

Il était super sérieux là ? Ouvrant super grand les yeux, je le regardais un instant, les étoiles dansant sur tout mon visage. Ce mec rose était juste super génial ! Tout heureux, je hochais vigoureusement de la tête avant de le tirer par la main prenant les devants vers les supers dortoirs où ma chambre, avec une super grande télé, nous attendait pour une super partie de jeux vidéo.

- Super oui ! J'ai le super nouveau jeu de guerre ! On va super s'amuser, j'ai même une super manette personnalisée ! Tu veux super voir ? Je vais super te montrer dans ma super chambre !

Aux anges, je lui communiquais tout mon super bonheur tout en le tirant à ma suite, courant presque, impatient de rentrer dans ma chambre. Arrivant dans le hall, je lui dis de me suivre, jusqu'aux ascenseurs des professeurs, intimant à mon super nouvel amis d'être discret, parce que c'était super risqué de se trouver là sans être accompagné d'un prof. Un sourire énigmatique aux lèvres, je chuchotais quelques informations à l'ouïe d'Izaya tout en tapant le code d'accès de l'ouverture de l'élévateur.

- On va faire comme les super ninjas, et comme ça, on ne se fera pas super chopper. Un super jour, j'ai vu maman Akiha taper le code, alors je prends super de temps en temps l'ascenseur pour le super fun...

Poussant Izaya à l'intérieur, je le suivis avant que la porte ne se referme et nous conduise directement à l'étage voulu. Arrivant à celui-ci, je dis à la super tête rose que ma chambre se trouvait tout au fond, et donc qu'il fallait marcher un peu. Ceci fait, c'est dans la bonne humeur que nous arrivâmes devant la porte où mon super nom était inscrit sur une super plaquette dorée. Rentrant sans plus de cérémonie dans la chambre, je soufflais de soulagement quand j'ai vu l'endroit super propre. Les super femmes de ménages ont ordonné les lieux, c'était super génial. Oui, j'ai décidé de remplir la super demande pour que je puisse super faire autre chose au lieu de ranger, et ce malgré les protestassions de Hikari qui, elle, ne voulait super pas qu'on touche à ses affaires, même si c'était pour super ranger. Ma super sœur était un peu maniaque, mais je l'aimais comme ça !

- Rentre, super installe-toi, fais comme super chez toi !

Lui indiquant le sofa super spécial jeux vidéo, je lui lançais une manette avant de piocher dans les boites contenants mes super jeux. Excité comme super pas possible d'avoir un ami dans la chambre, donc autre personne que Hikari, je regardais sous le super lit où j'avais ma réserve de soda. Donnant une canette à Izaya, je sautais et puis super me vautrais à coté de lui, une manette dans les mains, super concentré sur l'écran. Ah oui, j'ai super oublié ! Quand je joue, je deviens super concentré, le temps de la partie.

- Que le super meilleur gagne, super Izaya !

Serrant le poing, je lui fis signe d'en faire de même et fis le signe de poser le mien contre le sien, en mode « tortue super boum ». Bon ! On joue. Poussant un peu mon super nouvel ami, je m'assis en turc, penché sur la manette.

- Quand tu voudras super changer de jeu, dis-le moi. C'est super parti !

Oui, parce que quand je me concentrais, y avait super du mal à m'en détacher. Une bombe pouvait super éclater à coté de moi, j'en verrais que du feu. On me menacerait d'un couteau, j’y verrai que du super feu également !

PS : Super pas de soucis ! Je suis super content que tu réponds, c'est ce qui compte ! Super voilà ma réponse, en espérant qu'elle te convienne !

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Lun 3 Fév - 23:17

- Super oui ! J'ai le super nouveau jeu de guerre ! On va super s'amuser, j'ai même une super manette personnalisée ! Tu veux super voir ? Je vais super te montrer dans ma super chambre !

Il est trop à croquer, je tombais peu à peu sous ses charmes tel un étalon baladant dans une prairie où l’herbe poussait d’un vert attirant. (Métaphore à la con, mais j’avais que ça en tête). Et puis quand il parlait, il dégageait tellement de joie de vivre que j’en étais d’autant plus de bonne humeur. Il était rare de trouver des mecs comme lui à Undai, surtout si ce dit mec finirait… par être plus qu’un ami pour moi !

- On va faire comme les super ninjas, et comme ça, on ne se fera pas super chopper. Un super jour, j'ai vu maman Akiha taper le code, alors je prends super de temps en temps l'ascenseur pour le super fun...

J’avais pas vraiment le choix de rentrer dans l’ascenseur réservé aux profs quand Kiseki m’y poussa, je dois avouer que j’avais quand même les chocottes, je suis pas du genre apeuré pour rien mais se faire pécho par une prof ou je ne sais qui en flagrant délit n’était pas la meilleure des choses qui soit à Undai… Au pire je pourrai toujours faire genre que je me suis cassé la cheville et que donc, je n’ai pas le choix de prendre l’ascenseur… Ou non ! J’aurai qu’à faire le paraplégique ! Vas y Izaya, pense à une chaise roulante et commence à secréter de la bave ! HAHA ! Ou pas, maman me disait toujours de ne pas me moquer des gens handicapés, et un super-héros se devait de considérer tout en chacun à la même valeur. Ouais, c’est décidé, j’affronterai celui qui nous surprendra comme il se le doit !

Mais bon, j’avais beau dire ça, je n’arrêtais pas pour autant de faire mille et une figures de tête de malade dans ma caboche. Et quand les portes s’ouvrirent sur un couloir vide, c’est avec vachement de soulagement que je soupirais. Non mais attends, c’est pas bien ! Et mon ami Kiseki dans tout ça ? Bah on dirait qu’il fait ça tous les jours !

- Rentre, super installe-toi, fais comme super chez toi !

Bon, j’arrête de me plaindre et je suis le super gars qui me fait rentrer chez lui. Posant mes papattes sur le parquet de sa chambre, c’est avec assez d’amusement que je constatais le bazar s’y trouvant… Ca faisait longtemps que je n’étais plus rentré dans une chambre si désordonnée, en squattant avec Hibari, je ne me risquerais pas à faire de notre chambre un chantier hein ! Et puis avec les autres mecs, c’était plus dans les hôtels que nous allions… Je me demande pourquoi d’ailleurs. Et le mec de ce matin ? Bah lui c’était son appart hein ! Et puis c’est qu’un pote, et son appart à lui est aussi clean que le fond d’un verre propre.

Ouais je sais, j’ai dit que j’arrêtais. DONC ! HAHA ! Prenons place. M’asseyant sur l’espèce de pouf qu’il me montra du doigt, je croisais mes jambes tout en regardant l’animation du démarrage du jeu se trouvant à l’écran de sa tv. Manette en main, canette de soda pas loin, c’est des chips là-bas ? Et tout et tout, bah j’étais prêt à y aller ! Une partie de Call Of Duty, ca fait toujours plaisir ! « Que le super meilleur gagne, super Izaya ! » Je ne pouvais pas dire mieux que ses paroles ! Acquiesçant d’un sourire (charmeur), je levais le pouce et y allai. Dans le jeu… Heu ? Ouais. « Quand tu voudras super changer de jeu, dis-le moi. C'est super parti ! » A quoi ? Ce n’est pas déjà parti ? Ah ?! Et merde. Première chose que j’arrive à faire ? Balancer une grenade sur mon coéquipier. Ca commence bien tout ça ! Bon bah j’ai qu’à prendre la mitraillette et tirer sur tout ce qui bouge, on y va ! A Z B C ! Ouais, les combos de malade mec ! Et je jouais. Et je mourrais ! Et je gagnais aussi, mais je mourrais souvent tout de même. Non pas que je suis pas doué, mais faut l’avouer, je voulais pas vexer le gars trop sex à côté de moi, et me mutiler en m’empalant sur un grillage était fait exprès, oui. Même si j’ai fait ma tête de con en mode « Oh ? Bah merde alors, je croyais que je pouvais passer au dessus… » Quand Kiseki me regardait en monde « T’es mort ! ». LOL.

- T’es vraiment doué à ce jeu, tu y joues souvent ?

Genre, tu Geek tout le temps pour avoir un niveau de Gamer Pro ? Ouais, c’était ça la vraie question en fait… Riant à gorge déployée après ce que je venais de dire, j’attrapais le coussin se trouvant derrière moi pour l’envoyer sur la tête de mon cadet. C’est décidé, un regard lancé et limite je lui ai sauté dessus, coussin en main pour l’abattre sur sa tête. Comment ça je décide de faire une bataille de coussins sans l’avis de mon adversaire ?! Je suis un super héro, je ne fais que œuvrer pour le bonheur d’autrui ouais !

- Tu vas morfler Kiseki !

Pour rire hein, je suis pas un gars violent après tout !

PS: Ca me convient super bien tes écrits mec, voyons voir ce que tu vas me sortir maintenant !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiseki Ketsuki

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/09/2013
Localisation : Là où personne ne s'attend à me voir, super !

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Nin'gyou no Ketsuki
★ Age : 16 selon vos critères
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Jeu 13 Fév - 0:25

Super concentré dans le jeu, j'appuyais sur les touches, enregistrant toutes les stratégies, abattant tout ce qui était super considéré comme un danger pour mon personnage super génial. Lui ayant super acheté des fringues et des flingues avec tout mon argent de poche, il se devait d'être fort, non ? D'ailleurs, je vais super penser à demander de l'argent à maman super Akiha pour une carte spéciale Call Of Duty, ou, si elle ne voudra pas m'en donner un peu même après que je lui lance ma tête super dépitée de chien battu, j'irai demander à super Hikari, elle était ma super sœur, c'était certain qu'elle m'en passerait un peu de son argent de poche ! Mais j'arrête de penser à cela pour le moment, j'ai plus important à faire, et c'était de battre super Izaya dans le jeu avant qu'il ne vienne me trucider. Ou quand nous jouions en équipe, de le défendre parce qu'il n'était pas super doué à ce jeu, il fallait l'avouer. Mais ce n’est pas grave hein ! Il était bien dans d'autres trucs, suffisait de super voir une fois sa robe de combat pour capter qu'il était juste super génial ! Tellement à fond dans l'écran, je fis tomber ma canette à moitié super pleine au sol, se répondant sur la moquette. Un furtif coup d’œil dessus, prétendant que des gens viendront nettoyer, j'ai super abandonné le liquide gazeux répondu partout et continuais à taper sur les touches de ma super manette.

- T’es vraiment doué à ce jeu, tu y joues souvent ? 

Super tous les jours ! Il était important de jouer souvent pour ne pas perdre la main, et puis, cette occupation était tellement parfaite pour passer le temps, que je ne pouvais faire autrement que d'y super céder. D'ailleurs, je ne captais super pas pourquoi mes mères n'aimaient pas que j'y joue. Trois quatre heures par jour, ce n'était pas la mer à boire non plus hein ! Ces vieux, ils comprennent rien à la vie. Mais il ne faut pas se méprendre non plus, j'avais d'autres super occupations comme aller en cours -je laissais super Hikari faire mes devoirs, au début, mais depuis qu'elle m'obligeait à les faire avec elle, j'ai arrêté de le lui demander, et de super les faire aussi-, voir mes super amis -sauf que je ne pouvais pas encore sortir en soirées avec, parce que maman Akiha était super pas d'accord-, mes cours de danse et de chant -où je me donnais super à fond-, et puis les dimanches en famille... Finalement, cela me prenait super beaucoup de temps également ! Mais ce n’est pas grave, parce que dès que je le pouvais, je rattrapais cela en jouant sans arrêt ! Hochant super positivement de la tête, je voulus appuyer sur « START » mais un coussin vint me stopper en pleine initiative.

- Tu vas morfler Kiseki ! 

Super quoi ? Me défendant de mes mains, en riant en chœur avec mon super ami, j'attrapais également un coussin à la volée que je lui ai envoyé sur la tête. J'étais super trop fort pour qu'une tête rose puisse me battre. C'était logique à la base, mais la vérité était telle que super Izaya était bien plus résistant à l'attaque du coussin moelleux que ce que je n'aurais cru. Voyant ma super défaite arriver sous la lutte, je me rappelais d'un super mouvement de soumission que Hikari utilisait parfois pour me calmer. « Dis ça pour super toi. » Super décidé de tenter le tout pour le tout, je laissais tomber le coussin, j'attrapais le bras de mon ennemi du moment, et j'ai super tourné sur le coté, bloquant son genoux avec ma super jambe. Résultat ? Je me suis super gouré complètement, et je me vautrais la tête la première dans les côtes de mon super ami, une main sur Izaya, l'autre tordue de travers au sol, j'avais l'air super fin comme ça. Et qu'est-ce que j'ai fait après ? J'ai super ri.

- J'arrive super plus à bouger ! Super pousse toi.

Joignant des gestes à mes paroles, j'essayais de me redresser, mais peine perdue, je n'allais super pas loin. C'est quand j'ai cru que nous allions nous en sortir, quand j'ai remis mon bras dans une position normale, que je glissais complètement sur mon nouvel super ami. C'était super marrant en même temps, donc ce n’est pas grave, même si je ne pense pas que c'est comme ça qu'on maîtrise les gens ! Me redressant enfin, à quatre pattes au-dessus de mon super ami aux cheveux roses, je lui lançais un super sourire, essoufflé de tant de mouvements inutiles.

- T'as vu, j'ai super gagné !

J'étais super au-dessus, alors j'ai gagné ! Je n'étais pas un super Ketsuki pour rien.

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   Lun 21 Avr - 22:21

C’était un gars, un mec qui me plaisait. Le genre de type que je voulais comme copain, comme meilleur ami. Oui, Kiseki ressemblait à mes idéaux plus je restais avec lui. On pourrait me trouver con de tomber amoureux d’un gars que je connais que depuis trois heure à peine, mais je m’en fou, il était mon prince charmant. Mais je me faisais des idées, il n’était pas de mon bord et m’attaquer à un hétéro était bien trop dangereux. Je n’étais pas du genre à aimer les conflits, je tapais que quand il fallait. Ouais, ca m’arrivait de m’emporter, comme la fois avec le mec de la boulangerie qui ne voulait pas me servir car j’avais des cheveux roses, mais ça, c’est des cas à part…

LOL. Et la fillette de cinq boules que j’ai bousculé ? Voilà, le mot est là ! BOUSCULER ! Donc ca veut dire que j’ai pas fait exprès alors me cherche pas des noises sinon je te pète des paillettes dessus !

Mais lol quoi, on cause de Kise là et… De ce jeu d’attaque coussin qui me prenait assez pour que je ne vienne pas sauter sur le petit mec tout bandant assis à côté de moi. Un coup mou, un autre et je ris comme un phoque devant la tête du petit mâle. Ouais je retenais mes coups aussi, je suis un Undai’en, et un première en plus. Pour tout dire, si je tape sans faire gaffe, je risque de le faire voler dans le mur se trouvant devant nous… Un mur. Attends, je think ! Si il se pète dans le mur, il se fera mal, si il a mal, faudra le soigner et si je suis là… Je pourrai le soigner ! Ouais, faire l’infirmier sexy m’a toujours tenté, haha ! Ouvre la bouche mon poussin, écarte les jambes que je puisse y faire rentrer la grosse fusée.

*PERVERS ON*

« Dis ça pour super toi. »
Empêche moi de parler avec ta langue Kiseki.

« J'arrive super plus à bouger ! Super pousse toi. »
Prends moi avec force pour me faire bouger Kiseki.

« T'as vu, j'ai super gagné ! »
En te retrouvant sur moi, je suis tout… Kiseki.

Ne pas s’attaquer à un hétéro je disais… Bah je n’ai pas l’air doué pour suivre mes pensées alors. Je ne sais pas ce qui m’a pris, c’est parti d’un coup. Tout mon corps s’est contracté, mes muscles se sont durcis d’eux-mêmes alors que mon cadet me chevauchait. Une de mes mains s’est posée sur sa joue alors que de l’autre, je remontais pour me saisir de ses lèvres. Un simple baiser, mais je suis pas du genre à me satisfaire d’un peu alors je l'ai approfondi. J’ai glissé ma langue entre ses lèvres pour venir toucher la sienne, je l’ai enroulé autour de la mienne pour mieux savourer son goût sucré… Gourmand. Fan de sucreries vu les tas de bonbons qu’il y avait ici, ça se ressentait en l’embrassant. C’était chocolaté mais en même temps, il avait ce côté sure qu’on trouvait sur les langues des chats par exemple… Ou encore… On s’en fou.

Là j’avais pas trop envie de parler, j’avais juste envie d’agir, continuer jusqu’à me faire repousser, aller de l’avant jusqu’à ce qu’on m’arrête en pleine course. Elle était là, dure, se dressant à travers mon pantalon… Et la sienne ? Était-elle comme la mienne ? Je descendais le long de son cou pour le découvrir. J’embrassais tout ce que je pouvais, je remontais son T-shirt pour mieux passer un coup de langue sur ses tétons… Était-il puceau ? Pas un mec aussi canon que lui, mais je donnerais ma main à couper que c’était sa première fois avec un mec… J’allais lui montrer le plaisir des mâles. Je savais ce qui plaisait à mes semblables, j’avais cette technique que j’exploitais depuis des années déjà… Maman elle aussi aimait ce que je faisais aux hommes, sur elle. Elle était un peu masochiste pour une femme…

Je suis arrivé lentement jusqu’à sa ceinture, je n’ai jamais osé relever le regard de peur qu’il m’arrête. J’ai déboutonné ce qui me dérangeait et je l’ai vue… Si belle que j’y ai déposé mes lèvres, si tendre que je n’ai pu me retenir de la mordiller avant de la faire passer entre mes lèvres pour la faire durcir contre ma langue. Elle était… parfaite. Je la sentais grossir, s’intensifier en moi sous chacune de mes caresses buccales. J’en jouissais d’excitation… Et lui ? Jouissait-il ? J’étais tellement absorbé par mon plaisir que j’en oubliais celui à qui je faisais du bien… Il aimait non ?

J’ai osé, j’ai relevé les yeux vers le garçon que je suçais… Il était si beau. Je le voulais mien, Kiseki… sors avec moi. Ouais, on demande ça avant de sucer le mec, je sais. Mais sur le coup, je n’ai pas pu me retenir et si il ne voulait vraiment pas, il avait qu’à me retenir ! Qu’il me chasse, et je partirai sans ménagement ! S’il te plaît Kiseki, ne me rends pas triste.

- Hmmm… Kise…Ki.


HRP: Déso pour le retard, j'ai p't'être exagéré dans mon rp, dis moi s'tu veux que je change ! <3 <3 <3

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On devient Sex-Friends ? <3   

Revenir en haut Aller en bas
 

On devient Sex-Friends ? <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» Où le vent devient bourrasque
» Sith devient Jedi?
» Quand le plan du métro devient superflu ...
» « Un amour impossible Qui devient possible, C'est tout un monde qui s'écroule. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Alentours de l'Académie Undai :: Kyoto-