AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bonnie A.Sâto vs Ryuko Hirano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Bonnie A.Sâto vs Ryuko Hirano   Ven 3 Mai - 20:55

Meurtre. J’allais commettre un meurtre si je restais un instant de plus dans cet endroit, enfermée comme un vulgaire pigeon dans une cage, je jurais de mon incapacité à me sortir de là. C’était affreux, le métal froid m’entourant, ce goût détestable de mon propre sang dans ma bouche et cet ennemi. Cette fille plus précisément, j’allais la buter. La regardant de haut alors que je n’étais pas en position pour faire belle figure, je gardais mon air dédaigneux dessiné sur les traits en attendant une quelconque remarque de sa personne. Mais rien, rien ne traversa ses lèvres alors qu’elle me déshabillait du regard. Saloperie, j’étais mal.

On pourrait se demander comment Black Rock Shooter se retrouvait en cage dans l’Arène face à une terminale, hein ? C’est très simple, il ne fallait que remonter quelques heures plus tôt pour comprendre. J’étais assise tranquillement sur l’une des chaises du conseil des étudiants, à moitié assoupie par la masse de travail, je m’accordais une dizaine de minutes de repos. Fermant les yeux en profitant du calme fou, celui-ci se fit vite arraché quand Yomi apparu. Et ce n’est pas par la porte comme toute bonne personne l’aurait fait, non madame avait choisie la fenêtre. Pourquoi la fenêtre ? Parce que j’avais fermé la porte. Mais bon, quand une personne ferme la porte, c’est pour que l’on ne la dérange pas ! Soit, mettons un terme à cette parenthèse et revenons à nos moutons. Donc, Yomi arriva. De son air de grande dame sortie d’un fossé, elle me demanda pourquoi j’avais fermé la porte, prenant la peine de lui expliquer que c’était pour ne pas être dérangée, elle rit. Genre, en te disant ça, imbécile, c’est pour que tu partes ! Mais elle ne partit pas, au contraire, elle mit mes nerfs à dur épreuve avec ses demandes et dires dérisoires. En terme clair, assez pour qu’elle me saoule et que je dise « oui » impunément à ses demandes. Et c’est donc ainsi que j’acceptais de combattre avec elle. Ses motivations, je n’en avais que faire.

Me traînant jusqu’à l’Arène en sa charmante -détestable- compagnie, nous commençâmes le combat. Rien d’inhabituel, en somme, je frappe, elle frappe, je saigne, elle rit, elle saigne, je ris, je saigne encore, elle rit moins, je frappe, je ris, et après je ris plus. Plus parce que sa charmante personne a eu l’amabilité de contraindre mes faits et gestes en m’enfermant dans une cage. Arg, j’allais la tuer. Mais je ne le pouvais pas ! Pourquoi ? Parce qu’elle a osé utiliser sa faculté spéciale sur moi. Me bouffant ma matérialisation pour nourrir sa bêbête monstrueuse, je me retrouvais à raz de mes réserves. Et ainsi donc, me voilà projetée maintenant à attendre que ma jauge se remplisse. Se remplissait-elle ? Oui, mais pas encore assez pour que je puisse me barrer sans qu’elle ne me pourchasse comme l’une de ses vulgaires victimes.

- Yume-Sama a l’air si délicieuse quand elle ressemble à une petite créature en cage ~

Arg. ca y est, j’allais creuser sa tombe moi-même, arracher sa tête de ses épaules et l’enfoncer sur une pique en bois pour faire office de croix là, où son corps reposera. Riant jaune en me relevant dans sa cage -pas du tout confortable-, je croisais les bras en grinçant des dents. La dévisageant en plantant mes yeux dans ses pupilles, j’ouvris enfin la bouche pour cracher mon venin.

- Je suis toujours délicieuse Yomi. Maintenant, libère-moi, j’ai à faire contrairement à toi. C’est un ordre.

Comment réagit-elle face à mes dires ? Elle rit. Encore et détestablement. Il n’y avait nul doute sur le fait qu’elle appartenait à la lignée de la directrice, il ne fallait que regarder comment elle gloussait pour la prendre pour Deady. Arg, deux monstres dans cette école de merde, j’aurais dû la tuer quand elle était jeune. Oui, voilà, si j’avais fait cela je ne me retrouverais pas dans cette cage de … merde. Désolée de ma vulgarité, mais je n’en pouvais plus. Plus qu’un pour cent et je la détruirai. La cage … Arg. Attendant une dizaine de minutes dans le silence le plus total, je fermais les yeux, imaginant ma jauge monter, cinq, quatre, trois, deux, un. Ca y est. Matérialisant mon épée, je coupais d’une traite  les barreaux me privant de la liberté pour venir … pour sortir et perdre mon arme. Trop ! Et comment je vais matérialiser mon trône maintenant ?!

- Une fois mais pas deux. Matérialise moi une trône maintenant, elles arrivent.

Qui arrivait ? Mes jeunes élèves devant faire leur passage en rang bien entendu. Argumentant encore cinq minutes pour que Yomi me laisse tranquille, je posais enfin mon postérieur sur un semblant de création m’étant dédiée.  Soupirant à en perdre le souffle, je croisais les jambes en fermant les yeux alors que la chose se posa sur mon accoudoir, ne daignant partir. « Tu comptes rester encore longtemps ? » Sa réponse ? Haha, jusqu’à ce que je parte avec elle. Dieu, j’allais crever. Voyant les deux jeunes filles enfin arriver, je n’attendis guère un instant pour leur ré-expliquer les règles de l’arène et leur souhaiter bonne chance. Les présentant l’une à l’autre avec fatigue, je n’attendis plus qu’à ce qu’elles combattent.

- Débutez.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
 

Bonnie A.Sâto vs Ryuko Hirano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Episode 5: Bonnie and Clyde.
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» Fiche technique de Ryuko
» Bonnie の Elle comptait les jours. Elle comptait les nuits. Et son coeur se tordait à la faire hurler.
» FT Matoi Ryuko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Arène :: ★ Passage en rang ★-