AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une réunion pour la Discorde ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Une réunion pour la Discorde ~   Mer 7 Nov - 2:35

Pourquoi étais-ce toujours quand on s'amusait le plus que l'on devait s'occuper de choses ennuyantes et longues à en crever ? Je ne pouvais pourtant pas m'empêcher de jubiler pour la centième fois de la journée de mes forfaits : Une Kurayami en rage et une pauvre petite Hirano complètement secouée et perdue.
Mah, mah, je pourrais mettre ma main à couper que ces deux là allaient commettre quelques violence gratuites ou tout du moins se morfondre assez longtemps sur leur sort pour que je puisse semer le trouble dans leur esprit miteux. Deux répugnantes petites pécheresses qui avaient vu l’étau se resserrer sur elles inexorablement jusqu'à les écraser face à la vérité et leur culpabilité certaine. Espérons que cela les fasse avancer sur un chemin plus "puritain et honorable" que celui qu'elles s'étaient réserver en se trainant dans la honte et l'obscénité.

C'est vrai, j'étais assez fière de moi. J'étais décidément la seule ici à me préoccuper du sort de mes élèves et de leur progression. Il fallait absolument couper toutes les mauvaises herbes et ne garder que ces fleurs dignes et solides qui sauraient supporter la magnificence de Deady Sama mais mes collègues trop fainéants laissaient des micro-poussières se permettent de porter le digne nom d'élève à Undai Gakuen et en ça je ne pouvais leur pardonner d'aucune façon que ce soit. Alors franchement, voir leur sale tête de pécheur en puissance, ça ne me faisait que moyennement envie.

Mais le devoir m'appelait et je devait y répondre. Aussi je me dirigeais vers la salle des professeurs en vue d'une réunion à vomir qui allait s'éterniser comme à son habitude. Dieu, ça allait être vraiment chouette ! Un faux sourire se plaça sur mon visage, vite remplacé par une grimace de dégoût. Il valait mieux pour moi que j'y ajoute un soupçon de discorde pour palier à l’inutilité de cette chose appelé "réunion". J'avais justement entendu dire que la professeur de biologie - cette catin hallucinante que ce soit pour ses seins ou pour la vulgarité de son ombre - avait des rapports privilégiés avec la directrice.
Mes poings se serrèrent sévèrement et je réprima une rage soudaine avec difficulté avant d'arriver devant la porte d'entrée et de la franchir. Cette garce allait devoir payer pour avoir pousser Dieu en personne au pécher et cela n'allait pas être joli, joli. Elle devait passer même en priorité devant le paillasson de Deady Sama, la chose la plus inutile et grotesque de l'Académie : Kuroi Yume. Et dieu seul savait, Oh, combien de choses inutiles et grotesques subsistaient ici malgré mes efforts.

Je refermais la porte derrière moi, arborant un sourire charmeur censé tromper mes collègues stupides et dangereux et m'adressa au seul enseignant présent que je reconnus d'un bref coup d’œil, d'une voix mielleuse mais très vite sifflante :

-Oh, mais qu'avons-nous là ? Ne serait-ce pas ce charmant Louragne ? Ce si parfait professeur d'art ? Mah, mah, vous êtes d'une ponctualité rare monsieur ~

Cet homme était à vomir mais soit, il fallait se montrer poli et chaleureux même avec les chiens.
Je m'approchais de lui, le détaillant pour la première fois du regard et - bien que lui trouvant quelques qualités - ne pu m'empêcher de lui reprocher sa simple présence.
Dieu, rien que sa tenue sombre et simple était à mourir d'ennui ... Pourquoi n'étais-je pas tombé sur Daichi ? Au moins j'aurais pu rire un peu ... A ce qu'il parait, il était riche et noble. Au moins, il avait réussi dans la vie, ce qui n'était pas plus mal ... Mais - après tout - il restait un mâle et le mâle c'était cet animal constamment affamé de tout et à la fois de rien qui errait inutilement tout au long de sa vie, ne prêtant sa semence qu'aux catins les plus en forme qui - pires que des chiennes - agitaient leurs postérieur toujours plus demandeuses.
Je soupirais. Pauvres pécheurs ~

-Je crois que vous aimez la lecture. Puis-je vous proposez quelques livres qui pourrait vous paraître intéressant ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Mer 7 Nov - 4:27

Mon téléphone ce mis à vibrer. Je soupirais lourdement, pourquoi on ne pouvait me laisser tranquille? Je profitais de mon temps libre dans les bras d'une jeune fille, ayant passer du temps avec l’espèce de Psy qui convoitait Deady. Et voila qu'on venait me déranger. Qu'il était bon de pouvoir détruire le cœur d'une enfant. Je me relevais laissant tomber la jeune fille profondément épuisée par sa matinée dans mon lit. J'aurais su la ménagée...

Je ne pris pas le peine de décrocher, mais en y jetant un coup d’œil je du me contraindre à quitter ma chambre... Une Réunion. Voila ce qui allait me pourrir entièrement ma journée. Mais enfin je me devais d'y aller, après tout, je ne connaissais pas encore tout les "autres" et même si cela ne m'enchantais guère, je me devais de les connaitre pour plus tard les contrôle comme bon me semblant grâce aux illusions.
J'enfilais un pantalon.
Devant le miroir je caressais du bout des doigts ma cicatrice, Preuve que toute blessure ne guéris pas, certain jour elle me faisait souffrir, un peu comme aujourd'hui. J'avais passer de nombreuse heures à essayer de découvrir ce qui me causait ce mal, mais rien, il n'y avait absolument rien. Je me devais de supporter la douleur qui certain jour me paralysais même le cœur. Miharu, avait le don de me les faire passer, mais je crois que je devrais me passer de ce servir pour le moment et aller à cette réunion, le corps en feu.
Je finis de m’habillai avec un pull en col roulé noir et une écharpe comme à mon habitude.
Enfin près je me dirigeais vers la salle des profs ou la réunion avait lieu. J'allais être pile à l'heure, ponctuelle comme toujours, au moins on ne pouvait me le reprocher.
Ouvrant la porte je tombas nez à nez avec Souseï, la psy. Je lui adressais un sourire polie, me disant intérieurement que le hasard devais quand même exister.

-Oh, mais qu'avons-nous là ? Ne serait-ce pas ce charmant Louragne ? Ce si parfait professeur d'art ? Mah, mah, vous êtes d'une ponctualité rare monsieur ~


Je n'avais jamais aimé sa voix mielleuse, surtout quand elle ne sa cachait pas son ressentiment envers une personne. (quoi que dans son cas il soit dirigé vers tout le monde).
Je la saluais poliment avant de prendre place en face d'elle sur la table ronde. Je fis apparaitre une feuille blanche puis un pot d'encre de chine et une plume (stylo) pour prendre des notes. Mais le temps que les "autres" arrivent, j'aurais le temps de pouvoir faire une belle exquise de Souseï, on ne sais jamais, elle doit terrifier énormément d'élèves et puis je n'ai pas beaucoup d'humain dans mes illusions autant agrandir ma collection... Avant que Souseï décide d'avoir la délicatesse de importuné.

-Je crois que vous aimez la lecture. Puis-je vous proposez quelques livres qui pourrait vous paraître intéressant ?

Je la regardais. La lecture? oui personnellement je préférais la peinture mais j'avais une longue liste de livre lu et relue pour le plaisir. Peut-être que ce qu'elle a à me proposer intéresserait ma grande personne.

-pourquoi pas?



____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Mer 7 Nov - 22:08

-pourquoi pas?

Je joignais doucement mais mains et acquiesçais d'un grand sourire et d'un léger mouvement de tête. Soit ! Qu'allais-je bien pouvoir proposer à cette créature ? Il fallait quelque chose d'instructif, qui lui rappelle où se trouvait la place des gens de son espèce. Quelque chose d'assez subtil mais pas trop non plus, afin qu'il puisse comprendre aisément après quelques relectures ce que j'essayais de lui inculquer. Qu'avais-je en réserve qui pourrait corresponde ?
Je m'approchais de lui, le dévisageant soigneusement et pris place sur le bureau devant lequel il s'était assis, les jambes croisés, mon regard méprisant plongé dans le sien. J'écartais délicatement mes mains, faisant apparaître entre mes doigts des ouvrages dont je citais le nom au fur et à mesure, d'une voix toujours sifflante :

- Je pense que Ni pute, ni soumise serait parfait pour vous... Ou peut être que : Pléonasme : Une femme insatisfaite serait plus représentatif ? Que diriez-vous de : L'homme agit, la femme vit ? Ou encore : Un homme sans une femme n'est qu'un demi-homme ? Mah, mah, je suppose que le mieux pour vous, serait de vous plonger directement dans des ouvrages sur le dressage des animaux et d'apprendre à remuer la queue et à faire le beau face au plus petit claquement de doigt ~

Je fis disparaître le dernier ouvrage et ricana joyeusement.
Qu'il était facile de dénigrer un homme ~ Ils passaient eux-même le plus clair de leur temps à se décrire par ce qu'ils avaient de moins impressionnant et ragoûtant mais qui pourtant semblait guider toute leur vie. Leur service trois pièces ? Voila bien, l'une des rares choses dont pouvait être fier tout homme, et ce malgré la laideur et le ridicule de la chose. Alors, si je comprenais bien, un homme n'était donc plus rien sans ses bijoux de famille et son argent ? Si vous saviez à quel point il était jouissif d'entendre un mâle se vanter de sa chose avant de la lui arracher soigneusement et de l'entendre pleurnicher comme la pire des fillettes ~
J'approchais ma main de son visage pour mieux caresser "affectueusement" sa joue blême et continuer, dédaigneuse :

-Vous seriez ravissant à quatre pattes, un beau collier en cuir autour du cou, un os entre vos crocs pâles et la bave aux coins des lèvres ~

J'écartais ma main de sa face masculine et répugnante, essuyais délicatement mes doigts sur son épaule et sautais de la table élégamment avant de m'approcher de la fenêtre. Quelques enseignants commençaient à affluer vers le bâtiment, ce qui n'était pas plus mal, étant donné le calme ambiant. Un peu d'action peut être ? Certainement plus qu'avec cette chose silencieuse et stupide qui gaspillait inutilement l'oxygène de la pièce et m'ennuyait rien que parce qu'il était là, mâle et inoffensif. Je veux dire : Pitié, qu'il se tue toute suite, sa vie n'aura aucun sens de toute manière !
Je me tournais vers lui, soupirant bruyamment et reprenait d'une voix ennuyée :

-Mah, mah, il semblerait que les autres ne vont plus tarder ... Espérons que cette réunion ne soit pas aussi rasoir que vous ...


Non, il ne fallait pas être aussi cruelle même avec les chiens ~
Je lui tendis un sourire, amusée et me reprit, par pure pitié et compassion pour lui :

-Mah, mah, je plaisante, voyons ~ Je n'attends - de toute façon - pas d'un homme plus que quelques secondes de distraction ~


____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Jeu 8 Nov - 3:45


- Je pense que Ni pute, ni soumise serait parfait pour vous... Ou peut être que : Pléonasme : Une femme insatisfaite serait plus représentatif ? Que diriez-vous de : L'homme agit, la femme vit ? Ou encore : Un homme sans une femme n'est qu'un demi-homme ? Mah, mah, je suppose que le mieux pour vous, serait de vous plonger directement dans des ouvrages sur le dressage des animaux et d'apprendre à remuer la queue et à faire le beau face au plus petit claquement de doigt ~


j'aquiessais , abasourdie que cette femme ce crois drôle. J'avais oublier son penchant pour l'utra féminisme, mais bon elle ce trompais de personne. J'utilisais les deux sexe à part égale: ils souffrait autant chacun. Après tout la femme est légale de l'homme, et il fallait reconnaitre que j'avais un respect pour la Femme en général, elles avaient la chance de pouvoir donné la vie, un don que je m'obstinais à détruire du mieux que je pouvais..
Tout les titres qu'elle me citait je les avait lus, la mère de Miharu m'avait imposée cette conditions pour que je puisse; faire lire à ma chère et tendre, les livres que je voulais. J'aurais voulu les bruler mais après réflexion, je les ai moi même conseiller à Miharu.
Souseï avait quand même l'air d'être ravie de ce qu'elle venait de faire: surtout pour sa dernière recommandation, je me retiens de ne pas lui renvoyer le compliment, laissons la jubiler; après tout avec sa tenue c'est plus elle qui ressemblais un animal docile que moi...
S'approchant de moi elle me caressa le visage avec ses long doigt. Je la fixai, inexpressif, neutre. Elle n'en valait pas réellement la peine mais, je voulais m'amuser... Encore un peu et ce sera parfait....


-Vous seriez ravissant à quatre pattes, un beau collier en cuir autour du cou, un os entre vos crocs pâles et la bave aux coins des lèvres ~


Je l'imaginais, elle ainsi placé et vêtue. Un sourire amusée, je la regarda s'installer au bord de la fenêtre. Je pouvais au moins reconnaitre cela à Souseï, elle était délicieuse, autant au niveaux du corps que son imagination. J'aimerais un jour pouvoir l'avoir dans mon. Surement après l'avoir copieusement attaché.
Mais elle avait dans son aura quelque chose qui m'avait toujours agacé. J'avais désirée tant de fois la détruire, qu'elle passe elle aussi entre mes doigts tachée du sang d’innombrable hommes et femmes.
Je suppose qu'elle devait râler par rapport à mon silence, mais tant mieux après tout, elle avait commencé...


-Mah, mah, il semblerait que les autres ne vont plus tarder ... Espérons que cette réunion ne soit pas aussi rasoir que vous ...-Mah, mah, je plaisante, voyons ~ Je n'attends - de toute façon - pas d'un homme plus que quelques secondes de distraction ~

Enfin...
Me levant je m'approchas d'elle, et d'un geste fluide, déposa mes lèvres sur les siennes.Je m'écartas, pour éviter de prendre un coup, et d'un pas lent je me rassis exactement a la place ou j'étais quelque minutes avant que pour une raison forcement puérile, elle vienne m’embêter.
Il y avait longtemps que je n'avais pas essayer ce que je venais de lui faire, et j'étais impatient de voir la réaction de cette féministe barbante.

- Voit-tu Souseï, Je n’apprécie pas vraiment ta compagnie, et pour mon malheur je doit te supporté jusqu'à que les "autres" arrivent et sa va relativement prendre du temps alors j'aurais largement de quoi faire pour m'amuser ou prendre du bon temps selon ce que tu me laisseras faire.

Sachant que j'aurais la paix au moins le temps qu'elle se remette de ses émotions, je fit apparaitre une mine de plume. Un sourire cruel ce dessina sur mon visage: je prendrais du bon temps plus tard. J'allais plutôt amusé mon ego.
Me relevant, je me mis à la hauteur de Souseï. Je ne fis guère attention à son visage, à ce moment la, ce qui m’importais c'est son visage après ce que j'allais lui faire. Je croisas son regard avant de lui enfoncé entièrement mon bras dans le ventre. La mine de plume alla ce logée directement dans la colonne vertébral de Souseï. Une marre de sang ce forma à nos pied. J'aurais aimé m'être habillée de blanc, mais, je ne m'attendais pas à pouvoir ainsi m’amusai. J'avais eu à peine le temps de terminer Souseï en dessin. Maintenant je pouvais l'emprisonner dans n'importe laquelle de mes illusions il fallait un simple touché, un baiser, était le meilleur moyen de la posséder. J'adorais faire cela. Dessiné une personne et la capturer, elle ne voyait la différence que quand je le libérer, tout ce qui est dit en illusions ne vaut rien mais toute douleur restait, et même parfois avait tendance à augmenter. Je fis une mou désapprobatrice. Le seul défaut était que si moi je me ramassais des coups je les sentais aussi en vrai. Mais si je perd conscience... S'en est finis de ma proie., elle reste enfermé à jamais dans l’illusion. Je ne voulais pas tuer Souseï, c'est pour cela que je l'avais pas toucher au cœur. Dans la vrai vie c'était fatal, dans l'Arène il garantissait la victoire... Quoi que je ne savait pas vraiment l'effet réelle d'un paralysée, allée savoir.
Que j'aimais pouvoir joué avec les illusions, au moins si elle était fausse la douleur restais... Je me demande bien comment va réagir Souseï quand elle ce rendra compte qu'elle risque de ce détruire réellement si elle essaye de ce débattre dans l'illusion dans son état... Ce n'es pas moi qui vais le lui dire...


____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Dim 18 Nov - 21:02

Ce qui est bien quand on est professeur, c'est qu'on à pas à ce soucier du temps qu'il passe, si vous êtes en retard en cours, c'est pas grave ! Vous êtes professeur ! Il suffit de dire que vous aviez beaucoup de travail ce qui vous à retarder et ça passe comme un lettre à la poste ! Bon d'accord, les élèves grognes, indignés, ils clament cette injustice, mais finissent toujours par ce calmer. C'est ça la loi du plus fort !

Daichi avait donc un grand sourire au lèvres, elle aimait être professeur et si aujourd'hui elle était en retard dans toutes ses salles de cours, cela ne la stressait pas pour autant, bien qu'elle aime être à l'heure. Enfin ce n'était pas si grave, la professeur n'avait de toutes façons pas envie de se dépêcher pour une bande d'élèves arrogants qui allaient encore l'embêter pendant une heure à lui faire croire que eux ! Simple Japonais connaissent mieux l'anglais qu'elle alors que c'est ça langue maternelle ! Bref, rien qui change énormément de d'habitude quoi... Mais Daichi n'avait pas à se plaindre, cela lui faisait des cours plus animées que ceux de ses collègues.

La journée se déroula donc lentement, mais sûrement. Daichi n'avait pas eu à courir trop, elle n'avait pas non plus l'intention de le faire de toutes façons, une journée sereine et calme. Une journée aussi très ennuyeuse et même si c'était reposant, Daichi n'aimait absolument pas ça. C'est vrai quoi ! Si elle était prof à Undai s'était pas pour se la couler douce ! Il ne restait plus qu'une heure de cours à la professeur et elle n'allait sûrement pas la laisser passer aussi lentement que la précédente.

Arrivant pile à l'heure, la professeur d'anglais claqua la porte à son arrivée, ce qui fit sursauter plus d'un élève. Déposant ses affaires sur son bureau, Daichi balaya la pièce du regard et soupira longuement en remarquant le nombre d'absent. Ralalah... Pourquoi tout le monde séchait son cours ? Tant pis pour eux... Notant précieusement le nom des élèves absents, ces derniers devrait avoir une bonne raison de ne pas être venu ! Sinon Daichi irait les voir et là ils auront une VRAI bonne raison pour ne pas venir.

Commençant son cours, la professeur batailla longuement pour avoir l'attention de TOUTE la classe, et même si celle-ci était en effectif réduit aujourd'hui, elle ne se laisserai pas faire! Namého ! Dans le surnom de Daichi s'il y avait Hero, ce n'était pas pour rien ! D'accord la professeur n'avait jamais accompli d'acte héroïque de sa vie, mais elle avait le mérite d'avoir la même volonté qu'un héros et le même tempérament. Dooonc... Ce n'était pas une bande de petits Premières qui allait lui faire la morale.

Si le cours se déroulait à merveille, enfin... Comme Daichi les aime soit, avec de l'action et rebondissements, la sonnerie mit fin à celui-ci. Ha ! Sa y es la journée était enfin finiii ! S'étirant longuement, la professeur commença à ranger doucement ses affaires pendant que ses élèves quittaient gentiment la salle, hormis les quelques filles qui continuaient à papoter... Raaaah... Les filles, pourquoi fallait-il toujours qu'elles mettent trois milles ans avant de partir hein ?! La professeur ne pu donc s'empêcher d'écouté leur conversation. Et bien évidement... Sur quoi elle portait ?! Leur professeur ! Ha ! Que s'était mignon ! Mais attendez... Si ces filles évitait précieusement de parler de leur professer d'Anglais, pourquoi faisait-elle les éloge de ce Louragné-Sensei ?! Mobilisant toute sa mémoire, Daichi n'arrivait pas à ce souvenir de quel matière il s'occupait, enfin cela importait peu au fond. C'est alors que les discutions des filles s'orientèrent vers notre chère psychologue : Sousei Seiki.

En réalité, Daichi s'ne fichait carrément de ce que pouvait raconté ces filles à propos de leur professeurs, mais là, elles semblaient avoir une si grande confiance en ces deux profs que Daichi en frémit. En plus elles racontaient n'importe quoi ! Depuis quand Mihaïl était une icone de mode et le plus beau des prof ? Depuis quand Sousei était une femme digne de confiance et fragile malgré ce que l'ont pouvait dire d'elle ? Daichi connaissait peut-être très peux ses collègues, mais là elle devait bien avouer que des deux prof là étaient plus des manipulateur qu'autre chose... Et cela énervait profondément Daichi qui n'aimait pas qu'on joue avec l'esprit des autres. Certes, ce n'était pas sensé être son problème, mais tout de même ! Manipuler les élèves ainsi c'était... Bas ! Et fourbe aussi ! C'était quoi ces prof qui avaient peur d'affronter leur élèves en face à face ? Tsss...

Sortant de la salle de classe en grognant, Daichi avait bien l'intention de faire passer leur envies manipulatrices à ses collègues. Elle ne savait pas du tout où les trouvés, mais un chose était sûre, ils allaient passé un sale quart d'heure ! Marchant donc au hasard dans les couloirs, le professeur finit par demander à u groupe d'élèves s'ils savaient où étaient ses collègues. Ces derniers n'avait pas la réponse, mais un surveillant qui passa par là, lui l'avait :

- Mais... Sensei, il y a une réunion pédagogique aujourd'hui, tous les professeurs doivent être en salle des profs à cette heure ! Dépêcher-vous si vous voulez pas être en retard !

Lui jetant un regard bizarre du genre " est-ce que j'ai une tête à me soucier d'arriver à l'heure ou pas ? " Daichi finit par remercier le surveillant et à partir en salle des prof. Et bizarrement, elle y parvînt plus vite que prévu ! En faites, la professeur d'anglais n'avait même pas remarquer que depuis qu'elle avait en tête de remettre les pendules à l'heure de ses collègues, elle marchait beaucoup plus vite et avec un nouvel entrain presque effrayant.

Une fois devant la salle des professeur, des voix se faisaient entendre, mais évidement, Daichi n'avait pas que ça à faire que de les espionner. Elle s'étira donc pour faire craquer les os de sa colonne vertébrale, et levant sa jambe droite elle donna un grand coup de pied dans la porte en hurlant :

- WOOOH ! Bande de limace semi-cuites ! J'ai appris que vous manipuliez vos élèves ! Namého ! C'est quoi que cette histoire ! bande de lâche ! Si vous voulez vous faire respecter, rien de tel qu'un bon coup de poing dans la face pour remettre les idées en place !

Laissant trois seconde de silence, Daichi avança de quelques pas vers ses collègue, et comme par hasard, il n'y avait que Mihaïl et Sousei, les deux qu'elle voulait voir justement !

- Et me répondez pas que c'est une manière plus douce ! Bande de tapette ! Je suis sûre que c'est parce que vous voulez pas vous salir les mains hein ?! Ou alors que vous élèves ne mérite pas d'être toucher par un être aussi divin que vous ?! 'taiiin ! J'ai l'impression de parler avec Hibari là ! Et encore lui il frappe aussi !

La professeur soupira donc longuement et posant une main amicale sur l'épaule de Mihaïl, elle sourit brièvement avant de reprendre :

- Si vous voulez vraiment que vos élèves parlent en bien de vous il ne faut pas y aller avec des pincettes mes choux ! Donnez leur du spectacle, quelque chose dont ils se souviendront éternellement !

Le sourit de Daichi disparut soudainement et armant ses deux poing, la professeur d'anglais frappa la mâchoire de ses deux collègues pour les envoyer au tapis.

- Donc la prochaine fois que vous voulez manipuler quelqu'un éviter que je l'apprenne !

Se frottant les main d'un air satisfait, Daichi alla s'asseoir tranquillement sur une chaise en posant ses pieds sur la table. Maintenant il n'y avait plus qu'à attendre ses autres collègues pour la " réunion ".

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Dim 18 Nov - 21:24

Ma tête heurta lourdement l'une des tables de la salle, la renversant sur le côté alors qu'un gémissement de douleur m'échappait. Et une vermine de plus sur ma liste de Discorde, une ! Je me relevais difficilement, une main sur le crâne, l'autre sur mon abdomen apparemment intact mais toujours douloureux et dévisageais longuement la nouvelle arrivante que j'avais eu la gentillesse de complimenter quelques minutes plus tôt.
Il s'était donné le mot ou quoi au juste ? Je regardais brièvement Mihaïl encore légèrement sonné puis m'approchais de Miss Panda Hero après lui avoir envoyé la table que j'avais heurté un peu plus tôt d'un coup de pied en pleine face.

-La prochaine fois que tu entres dans une pièce, contentes-toi de dire bonjour, pauvre folle ...

Je grogna furieusement et décida finalement de me calmer après avoir déchargé ma colère sur tout ce qui pouvait me passer sous la main. Je me recoiffa brièvement d'un mouvement de main et m'approcha d'un bureau positionné à l'opposé de la pièce après avoir soigneusement écrasé les bijoux de famille du stupide mâle encore chancelant non loin de là qui avait osé me malmener sans "raison" apparente. Je pris place sur l'une des rares chaises encore debout et admira mon œuvre. Des fenêtres brisées, des bureaux littéralement tranchés et des armoires renversées ... Il fallait vite que je remettes tout en ordre avant l'arrivée des collègues et hypothétiquement de la directrice qui n'allait certainement pas apprécié notre petit carnage. Je pris donc la peine de faire de cet endroit un havre de paix, refaçonnant ce qui était, en ce qu'il devait être.
Les meubles reprirent leur place et le reste se refondit correctement en ce qu'il avait toujours été.

-Deux pauvres cloches s'attaquant à des professeurs de force similaire ... Êtes-vous donc trop stupides pour penser - comme tout être doué de raison - que des puissances similaires ne peuvent se désarmer et encore moins se défaire ? Bon sang, dans quel monde vivons-nous ?

Je matérialisais rapidement une carafe de café et me servit une tasse avant d'y glisser deux morceaux de sucre et d'en proposer silencieusement une à mes deux collègues qui j'osais espérer c'était rendu à l'évidence qu'un combat en cette heure et en ce lieu était futile et dénué de tout sens. Je n'attendais d'ailleurs pas leur réponse et les servait poliment en vue d'une discussion certes pénibles mais que j'avais l'audace d'espérer utile de quelques manières que ce soit.
Je sirota longuement ma boisson et fit apparaître mon carnet de note, me préparant à l'avance pour l'entretien qui nous attendait avant de jeter un coup d’œil à ma montre et de questionner les deux autres, calmement :

-Devons-nous attendre les autres ? Il reste à peine quelques minutes avant l'heure ...


Je soupirais. Oui, il était quasi-obligatoire de ne pas débuter la réunion à moins d'être à moitié au complet et nous n'étions que trois pour plus d'une dizaine de professeurs. Je ne savais même pas si Deady Sama prévoyait de venir mais ce qui était sûr c'est que quelqu'un avait effectivement fait une demande auprès de l'administration pour que l'entretien ait lieu et nous devions absolument l'attendre. A priori, ce n'était ni Daïchi, ni l'autre bellâtre : nous devions donc attendre patiemment nos collègues toujours plus en retard les uns que les autres, dans l'ennui le plus total. Le plus total ? Je souriais et demandait aussitôt, dans un éclair de génie :

-Que dites-vous de régler nos petits malentendus de manière plus "pacifiste" ? Désignons l'un de nos élèves fétiches et faisons le combattre pour voir qui de nous trois mérite le plus de respect ~ Mah, mah, un accord de la dite personne est effectivement obligatoire mais je suis sûre que quelques fous furieux se laisseront malmené rien que pour le plaisir de pouvoir décapiter leurs petits camarades ~



____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Lun 19 Nov - 10:47

Je profitais de mon moment si délicieux avec Sousei, la regarder avoir mal, me donnant un sentiment de joie comparable à acte de jouissance, mais quelque chose m'interrompit, et plutôt durement. Que venait-elle faire cette espèce de folle de Daichi. Et que venait elle déclamer des ineptie contre moi. Je voulais bien accorder à Sousei le fait qu'elle manipulait les élèves pour leur propre destruction, mais moi ? Je n'en avais pas besoin, mon charme (en toute modestie) faisait le travaille que ce Panda devait accomplir à chaque fois qu'il entrait en salle.
Je me retrouve donc éclater contre une table, l’illusion briser, et une Sousei et un panda en rogne. Et bien je n'ai pas perdu ma journée moi. La vielle rousse, (oui parce que Sousei est plus vielle que moi) radote après le Panda.
Dans le fond je l'aime bien ce panda, c'est un sujet plus intéressante que la psy déluré et féministe.
Cette dernière à d'ailleurs un horrible ride qui lui défigure son si beau minois. Et bien oui à balancer des tables et tout ce qui lui tombe sous la main, il faut un peu plus de force que celle de ce ****. Enfin... Je soupire, cela aurait été tellement plus simple de juste l'envoyer volé dans les bras de Morphée, avec de nombreuse douleur et une migraine atroce au réveille si ce n'ai pas pire (j'aurais voulu pire).

La psy ce calme enfin. Ce recoiffant, elle passe à coté de moi qui n'ai pas daigné bougé. Elle m'écrase, ce qu'elle aurait surement appelé « mes bijoux de famille », heureusement, j'évite au dernier moment. Une second de retard, et en plus d'être infirme de ma partie génital durant un labses de temps indéterminé j'aurais du me racheter un pantalon de Valantino, ce n'ai pas que j'y suis attaché mes mon ego ne me pardonneras jamais d'avoir un trou dans un pantalon quel qui soit.
Je me relève époussetant mon pull, soupirant lourdement, je regard l'hystérique,( qui est en passant un mots grec qui résume parfaitement ce que représente à mes yeux Sousei).

Je regarde d'un air septique le talent que cette chose à pour détruire, je crois que les servants vont avoir du travail. A moins bien sur qu'elle remette tout en place. Bien sur...
Tiens la douleur de la cicatrice à disparut, par contre le goût de sang dans la bouche c'est nouveau. Je m'abstiens d'en faire couler sur mon visage blanc, et le ravale. Il faudra que je prenne quels que jours de vacances pour pouvoir reprendre un peu de force...

-Deux pauvres cloches s'attaquant à des professeurs de force similaire ... Êtes-vous donc trop stupides pour penser - comme tout être doué de raison - que des puissances similaires ne peuvent se désarmer et encore moins se défaire ? Bon sang, dans quel monde vivons-nous ?

De force similaire ? Bah va savoir, je n'ai pas eu la chance de me battre contre elles. Les voir ce battre oui, mais le contraire...
L'hystérique nous servis du café qu'elle avait fait matérialiser. Pourquoi les gens s'obstine à m'en faire boire. Il n'y a rien de plus grotesque que le café. J'échange la petite tasse banal de café contre une tasse élégante de thé aux agrumes et m'assoie un œil observateur sur les deux femmes ce trouvant dans la salle. Le visage fermé, le regard brillant de malveillance, j'attendais ce qu'allais bien pouvoir nous inventer Sousei...
Tous en sirotant son immonde café elle fit apparaître son carnet. De mon coté je griffonnai, la scène, juste pour passer le temps. Je finalisais le Panda quand, la voix si irritante de Sousei retentis :

-Devons-nous attendre les autres ? Il reste à peine quelques minutes avant l'heure ...

Comme si pour elle notre avis comptais. Je ne pris pas la peine de répondre. A quoi cela pouvais t-il bien servir ? De plus, je ne crois pas que cela soit possible de commencer sans le reste de l'équipe pédagogique. Peut-être que notre charmante directrice viendrait nous saluer. Dernièrement elle c'est fait très rare dans l'école. Il ce serait passer quelque chose avec Akiha. Cette dernière à perdu de son attrait féminin. Qu'elle gâchis une femme si intelligente, c'est entiché de la femme la plus inaccessible. En faite elle ressemble à Sousei, mais la belle blonde est quand même bien plus attirante et moins embêtante que l'hystérique de psy.
Soudain comme frappé par une illumination l'aura de Sousei s’illumina (vous m'en direz tant).

-Que dites-vous de régler nos petits malentendus de manière plus "pacifiste" ? Désignons l'un de nos élèves fétiches et faisons le combattre pour voir qui de nous trois mérite le plus de respect ~ Mah, mah, un accord de la dite personne est effectivement obligatoire mais je suis sûre que quelques fous furieux se laisseront malmené rien que pour le plaisir de pouvoir décapiter leurs petits camarades ~

Ce n'était pour cette raison que le panda nous avais sauté dessus, il y à même pas dix minutes ? Aurait-elle la mémoire aussi courte ? Cela ne m'étonnerais guère. Venant de sa part, cette proposition est dans un sens « normal » vue qu'elle passe son temps à monter les élèves les uns contre les autres. Mais l'idée me tentais bien, et j'avais déjà ma petite idée derrière la tête de qui allait être mon élève...

-Moi je suis partant. Et toi Panda ? Ne nous dit pas que tu ne veux pas essayer de nous montrer que nous avons tord?

Bien sur que si. Rare dans cette école était ceux qui refusais les défis, surtout ceux qui remettais en cause leur ego (ou leur honneur selon le degrés d'implication). Le Panda allait accepter même si allait contre ses principes que je ne manquas pas de faire remarquer, le plus souriant possible. Un sourire exécrable pour elle, un sourire profondément amusé pour moi.

- Mais je conçois le fait que tu ne veuille pas, Car comme tu la insinué, tu n'aime pas qu'on manipule les élèves....

Tout en continuant à boire mon thé je m'amuse de la situation de Panda...

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Galway

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/11/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: L'Épouvantail
★ Age : 21 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Ven 23 Nov - 11:39

      « - Aujourd’hui, nous allons introduire la question délicate des restitutions. Commençons par un petit documentaire sur les nombreuses pièces égyptiennes prises par les hommes de Napoléon Bonaparte lors de campagnes militaires. »


    Les élèves soupiraient déjà et leurs soupirs parvenaient rapidement à leur professeur qui faisait de même mais avec le sourire, assis sur un banc au fond de la classe près d’un ordinateur relié au projecteur qu’il avait placé en sorte de transformer sa classe en salle de cinéma l’histoire d’une ou deux heures, selon le calme des élèves.

    Il fallait tout de même les rassurer …

      « - …Ce n’est pas si embêtant, vous allez voire. »


    Les élèves ne semblaient pas du même avis dans un premier temps mais ils observaient un calme religieux au bout de quelques minutes. Le professeur passait le relais à la machine et pouvait s’occuper d’autres choses pendant ce moment, mais il avait fait l’erreur de faire confiance aux plus jeunes pour le maintenir réveillé pendant qu’il travaillait dans l’ombre. Tellement absorbés par les images qui défilaient devant leurs yeux, les élèves laissaient Adam ainsi s’endormir derrière eux et c’était eux d’ailleurs qui le réveillait à la fin du film, amusés en lui répétant ce qu’il avait dit au début, que ce n’avait pas été embêtant. Mélange de sincérité et d’ironie, ils avaient trouvés la chose intéressante mais ce n’avait pas été le cas du professeur visiblement qui avait bavé sur ses feuilles de cours pendant sa sieste improvisée.

    Certains lui posaient des questions d’ailleurs dès son réveil mais il fallait les congédier, le professeur se rendant compte qu’il avait retenu ainsi les étudiants trop longtemps et qu’un autre professeur devait les attendre mais non, ils le rassuraient encore une fois en lui disant qu’ils avaient une pause maintenant pour cause de réunion pédagogique… Réunion pédagogique ?

      « - … Oh. Ce n’est donc pas vous qui êtes en retard. »


    Les élèves comprenaient à cet instant qu’Adam était invité à la réunion et son empressement confirmé la chose. Il citait l’agenda de la semaine et s’excusait en s’évadant en même temps, veste à la main en disant à moitié au revoir et le voilà parti pour une incroyable aventure ! Il avait un pas pressé mais pas au point de courir, il savait où il devait aller et il savait qu’il était en retard mais encore dans une période raisonnable, c’était donc à lui de faire un effort, de se faire attendre et d’arriver au bon moment, en espérant qu’ils n’aient pas commencés sans lui.

    Il mettait le pied devant la pièce, il y avait déjà deux professeurs et il se glissait discrètement sans se faire remarquer. Sa petite taille était surement un avantage ? Et pendant qu’ils s’énervaient, il se servait une tasse de café comme tout humain normal, vidant le liquide sombre dans une tasse fabriquée en usine et pas grâce à un pouvoir quelconque, supposait-il. Il avait l’air malin, sa veste sur le porte manteau parce qu’il avait eu un coup de chaud en se dépêchant, sa chemise négligemment ouverte sur son torse et sa peau pâle, il donnait l’impression de s’être tout juste réveillé, ce qui était le cas. Le café devait le sauver, l’aider à suivre ce qu’il se passait ici car il ne comprenait pas ce que le grand dadet et la rousse à gros seins articulaient, c’était désagréable à en mourir…

    Lorsqu’il comprenait les mots, assis sous la table où était le café, il se rendait compte du rôle des personnages ici. Il y avait une psy un peu sado-maso sur les bords, un manipulateur de premier ordre et tout deux ne s’aimaient pas. Normal, ils se ressemblaient à première vue et ils n’étaient pas supportables, ça avait quelque chose d’amusant pour quelqu’un d’extérieur. Une fois sa tasse finit, le professeur sortait de sa cachette avec un sourire amusé et gamin, se plaçant devant les deux, leur bloquant l’accès vers la porte de sortie mais il avait surtout enregistré ce qu’avait dit la psy, l’autre étant resté volontairement muet pour embêter sa compagne.

      « - Si vous êtes comme ça avec tout le monde, nous allons avoir quelque Souseï (soucis) »


    Son sourire était plus large, plus sympathique, renforçant l’image de gamin qu’il donnait en plus d’avoir l’air d’un endormi. Il pointait ses propres lèvres avec son index, décidé de descendre un peu l’ultra-féministe en première car elle était celle qui semblait avoir le plus de répondant, à être la plus directe des deux.

      « - Vous voyez ce sourire ? Il est aussi vrai que vos- … »


    Interruption.

    Cette aura puissante derrière lui, qu’est-ce que c’est ? Se retournant avec un air surpris, il évitait de justesse la porte qui s’ouvrait dans un geste violent. Un ennemi ? Un allié ? Un autre professeur fou ? Un peu de tout ça. C’était une personne pas très grande non plus mais à prendre avec des pincettes. En tout cas, pour l’instant, la meilleure chose à faire était de se ranger sur le côté pendant qu’ils s’engueulaient et lorsqu’Adam se rendait compte de la situation, il semblait amusé, invitant l’héroïne anglaise à faire ce qu’elle aurait de toute façon fait.

      « - … Show me your moves ! FALCON P-PUNCH ! »


    Les faibles connaissances d’anglais d’Adam ? C’était un peu sa langue maternelle aussi. Mais en tout cas, ça lui servait bien à illustrer ce qu’il se passait devant lui pendant qu’il finissait calmement sa tasse de café, ses confrères éjectés comme un rien par la nouvelle arrivante. Si forte… Il pouvait déposer le récipient vide sur la table en-dessous de laquelle il s’était caché au début et refermer un peu sa chemise bleu clair, soupirant d’un air amusé comme s’il était en face de ses élèves. Lui n’avait que l’aura gentil et timide d’un petit nouveau, bien que comme pas mal de gens ici, il était adepte du mensonge et que son aura viscérale pouvait être quelque fois ressentie, ses airs de Mr. Parfait ne faisant que mettre plus à l’aise lorsqu’on réalisait l’étrange personnage qu’on avait en face de soi. Enfin, ils étaient tous étranges à leur façon ici de toute manière, non ?

      « - Et bien. Mesdames et messieurs, vous êtes tout à fait surprenant. Permettez-moi de me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le Docteur en Histoire de l’Art Adam Galway Calabaza. C’est un plaisir de rencontrer des phénomènes tels que vous… »


    Ils avaient tous le profil pour être le héros dans un certain genre d’histoire et le regard perçant et clair du professeur d’Histoire s’abattait sur chacun d’entre eux, leur donnant un intérêt tout particulier pendant de précieuses secondes. Est-ce qu’il allait faire comme la plupart et utiliser ses pouvoirs pour se mettre en avant, pour donner une excuse à Souseï de croire qu’il y avait une égalité ?

    Je règne sans partage. Je suis un professeur et un dieu, il n’y a pas la question de la démocratie ~ ♫

    … Un sourire sympathique sur le visage de celui qui pouvait encore ressembler à un élève. Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien cacher derrière tout cela ? Une évidence que tous voulaient taire ? Quelque chose d’affreux que tous voulaient oublier ? Lorsque notre pouvoir émane du Cauchemar même, il y avait certaines choses que l’on pouvait faire comprendre facilement. N’est-ce pas un merveilleux pouvoir de pouvoir être puissant sans pouvoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Lun 26 Nov - 21:58

Tranquillement assise, les pieds sur la table, Daichi savourait sa victoire en chantonnant. D'ailleurs elle était tellement distraite qu'elle n'avait même pas écouté les conseils de la psychologue. De toutes façons le jour où Panda Hero suivra les conseils de quelqu'un, psy ou pas, il faudra me prévenir ! En parlant de Sousei, cette dernière en bonne professeur intègre avait re-matérialiser toute la salle des profs pour lui faire retrouver sa "beauté d'entant". D'un sens Daichi s'en fichait ma carrément, mais quand la psy matérialisa du café, la professeur d'anglais ne pu s'empêcher d'accepter la tasse qu'on lui proposait. Non mais sérieusement cette boisson était délicieuse si un jour Daichi croisait le mec qui à eu l'idée de la crée, elle... Tenterai de ne pas l'assommer par mégarde.

La professeur d'anglais sirotais tranquillement son café, elle n'accordait toujours pas autant d'attention à ses collègues. Mais pour changer, Sousei reprit... encore la parole, c'est qu'elle était bavarde ! Les psychologue n'étaient-ils pas sensés être à l'écoute des autres ? Quoique cela importait peu en faites :

- Que dites-vous de régler nos petits malentendus de manière plus "pacifiste" ? Désignons l'un de nos élèves fétiches et faisons le combattre pour voir qui de nous trois mérite le plus de respect ~ Mah, mah, un accord de la dite personne est effectivement obligatoire mais je suis sûre que quelques fous furieux se laisseront malmené rien que pour le plaisir de pouvoir décapiter leurs petits camarades ~

Un grand sourire s'afficha sur le visage de Daichi, elle n'amait pas particulièrement régler ses problèmes en utilisant quelqu'un d'autre que elle-même, mais envoyer un élève au combat... Ca pouvait être marrant aussi. Et puis de toutes façons Panda Hero ne passerai pas pour un lavette ! Elle ? Refuser un défi ? JA-MAIS ! S'était tout bonnement impossible. Daichi s'apprêta donc à répondre, mais bien évidement il fallait que Mihail ssoi plus rapide ! Ralalah...

- Moi je suis partant. Et toi Panda ? Ne nous dit pas que tu ne veux pas essayer de nous montrer que nous avons tord?

Fronçant les cils, Daichi eu une forte envie d'envoyer son collègue au tapis pour une seconde fois. Mais pour qui il se prenait ce mec à sous-estimer Panda Hero ?! Il ne l'avait jamais vu combattre ! Comment pouvait-il la juger aussi rapidement après seulement quelques entre-vue en réunion ?! Tsss... Décidément les jeunes de nos jours... Bon d'accord, Mihail était plus vieux que Daichi mais... Chuuut !

- Mais je conçois le fait que tu ne veuille pas, Car comme tu la insinué, tu n'aime pas qu'on manipule les élèves....

Fixant Mihail avec un regard lui disant " Non mais t'es sérieux là ? Tu m'as bien regardé ? " Panda Hero se demandait vraiment ce que ce prof avait en tête... Elle soupira donc longuement, bien sûr qu'elle allait accepter, seulement, elle n'avait pas l'intention de perdre et elle voulait aussi du spectacle pas un truc expédier vite fait bien fait... Réfléchissant aux conditions qu'elle pourrait imposer au combat, elle se pencha en arrière sur sa chaise et pencha la tête en arrière pour mieux voir Mihail, bien que l'image était à l'envers, elle lui répondit :

- De la manipulation ?! Je trouve pas que faire combattre des élèves c'est de la manipulation... a moi que tu l'ai hypnotiser pour qu'il vienne.... Bref, tout ça pour dire que j'accepte, mais si on fait un combat avec n'importe quel élève, ça va être vite expédier, surtout si ils sont pas du même niveau. Alors je vous propose de choisir un élève de Seconde. Je pense que c'est les élèves les plus intéressants car ils on peu d'expérience et c'est marrant de regarder leur combat !

Finissant sa phrase avec un sourire un peu débile, Daichi laissa sa chaise retomber sur ses quatre pieds et s'étira joyeusement. Hop et une affaire de classée. Reprenant donc son air évasif se coupant de se qui se passait autour d'elle. Mais en balayant la salle du regard, la professeur remarqua une tête inconnue plissant les yeux pour se concentré sur le nouveau, Daichi le détailla de haut en bas avant qu'il annonce :

« - Et bien. Mesdames et messieurs, vous êtes tout à fait surprenant. Permettez-moi de me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis le Docteur en Histoire de l’Art Adam Galway Calabaza. C’est un plaisir de rencontrer des phénomènes tels que vous… »


La professeur d'anglais ne put s'empêcher un sourire, elle aimait bien qu'on la reconnaisse comme un phénomène, enfin quelqu'un de pas normal quoi ! Se levant donc de sa chaise pour aller voir son nouveau collègue, Daichi approcha sa tête de lui et renifla deux fois... Il avait une drôle d'odeur ce gars... Un truc à la fois sombre et quelque peu décalé... Encore quelqu'un de pas normal ! Se redressant, Panda hero lui tapota gentiment sur la tête avec un sourire qui paraissait tellement tellement normal que s'était presque flippant de la pat de Daichi...

- Bienvenu dans l'équipe pédagogique de l'Académie Undai Adam ! Et j'espère que les personnes surprenantes te gêne pas sinon t'es pas au bout de tes peines ! D'ailleurs je te conseil pas trop de traîner avec ces deux là, ils son un peu chelou comme gens...

Désignant du doigt Mihail et Sousei, la professeur d'Anglais leur lança un regard un peu méfiant mais à la fois ironique. En réalité elle s'en fichait avec qui Adam allait devenir amis, mais autant le prévenir d'avance ce qu'il devra affronter tout les jours non ? D'ailleurs, Panda Hero se permis un petit rire moqueur. Envers qui ? Elle-même parce qu'elle avait beau classé ses collègue de personnes, louche, elle était pas mieux.

- Sinon, moi c'est Daichi Fukashiro ou Panda Hero, c'est as you want, j'suis prof d'anglais et si tu m'cherche, j'te met la face en quatre épisodes compris ?

Si la professeur avait été super sérieuse en disant ça, en un sourire, elle brisa cette attitude effrayante et se penchant vers Adam, elle lui dit plus bas... Mais pas tropnon plus pour que les autres entendent aussi :

- Et estime-toi heureux que ce soit que ta face car c'est deux là, c'est l'esprit qu'ils te mettront en quatre épisodes !

Repartant en se frottant les main d'un air satisfait, Daichi n'avait plus envie de rester assise et se contenta d'aller s'appuyer contre un mur gentiment en attendant les réactions de ses très chers collègues.

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Dim 2 Déc - 2:02

J'examinais attentivement le nouveau venu. Était-il vraiment notre nouveau collègue ? N'était-il pas un peu trop jeune et sot ? Son sourire trop idiot et niais ? Et puis d'abord, depuis quand pouvait-il bien être là ? Décidément ce jeune homme ne me plaisait pas du tout et la première impression chez moi était la plus importante. Je donnais rarement une deuxième chance à la vermine et il n'allait pas vraiment faire exception. Alors soit, essayons d'être polie mais ne nous en préoccupons pas plus qu'il ne le mérite.
Un sourire faux se plaça sur mes lèvres alors que je me levais pour aller saluer notre nouvel "ami" d'une bonne poignée de main. Je me devais de le prévenir de rester à sa place, au moins le temps de se faire connaître et apprécié par quelques personnes, ici, présentes. C'est pour cela que j'ouvrais enfin la bouche et que je l’accueillais poliment d'une voix calme mais subtilement menaçante :

-Bienvenue à vous, monsieur Galway. Toujours ravie de rencontrer un collègue si jeune et fringuant. Espérons que vous soyez aussi agréable physiquement que de bonne compagnie ~

Toujours souriante, je reprenais ma place élégamment et indiqua d'une voix plate que la séance était ouverte. Nous avions effectivement la raison de notre présence avec nous et les autres professeurs n'avaient pas l'air d'avoir très envie de la rencontrer alors il était temps de commencer cette réunion de bienvenue trop inutile. Quoi de plus futile que d’accueillir un psychopathe qui finirait obligatoirement par se faire détester et haïr lui même le reste des mortels ? Peut être une patate avec des ailes, voilà ce qui pouvait y avoir de plus futile et spécial ... Franchement, je ne me rappelais pas avoir eu le droit à une fête de bienvenue et ce n'était pas plus mal. Être accueillie par des hypocrites qui n'attendait qu'un moment d'inattention pour te trancher la tête ? Très peu pour moi.
Quoiqu'il en soit, qu'allons-nous bien pouvoir faire de cette personne ? Je réfléchissais brièvement à la question et me penchais un peu en avant, les coudes contre le bureau et ma tête dans mes paumes tièdes. Lui offrir un ballon et lui chanter une jolie chanson pleine d'amitié et de barbes à papa roses ? Je ne crois pas non !

-Pourquoi ne pas nous présenter ? Peut être que cela vous intéresserez, peut être que non. En tout cas, je serais ravie d'en entendre plus au sujet de votre personne.


J'étais une psychologue, j'adorais écouter les gens - mêmes les plus inutiles - raconter leur vie et révéler leurs plus lourds secrets. Des secrets que j'espérais, Ô, combien honteux et méprisables, qui me servirait de matière pour traîner leur propriétaire dans la boue. Et j’espérais en obtenir des plus croustillants encore que je n'en avais jamais obtenu. Mais je devais avant tout, décider des règles de notre petit défi et mettre au clair quelques petits éléments quant à la sélection des combattants et leur niveau.
Mon attention se reporta automatiquement sur le nouveau venu. Peut-être voulait-il participer ? Après tout, il lui suffisait de trouver un élève assez naïf pour se jeter dans la gueule du loup. Avec son joli physique, il n'aurait aucun mal à dégotter une petite sotte frivole. Je pris donc la peine de lui poser la question, intriguée :

-Mais avant tout, peut être voulez-vous vous joindre à nous dans notre petit jeu ? Un lâcher des fauves de première dans une arène meurtrière. Quoi de plus réjouissant qu'un petit massacre gratuit, confortablement installé dans un fauteuil, un paquet de pop corn en mains ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Galway

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/11/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: L'Épouvantail
★ Age : 21 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Jeu 6 Déc - 15:32

    Pour les nouvelles connaissances, Daichi Fukashiro était réellement un phénomène, cela se sentait seulement à l’aura qui l’entourait. On pouvait sentir ce côté un peu fou qu’il y avait sur chacune des personnes ici et quelque part, ça rassurait Adam qui la mettait dans le même sac pour le niveau de menace qu’elle représentait, et cela sans vouloir l’insulter, du moins pour l’instant. Pour l’instant, elle était le seul à avoir parler d’équipe pédagogique et cela aussi avait quelque chose de rassurant qui faisait légèrement sourire le professeur d’Histoire qui semblait l’apprécier très rapidement, l’écoutant attentivement comme s’il n’y avait plus rien autour d’eux, dévorant ses paroles et apprenant avec ça un peu plus sur elle. Panda était une personne honnête visiblement, lui disant ce qu’il savait déjà à propos des deux autres et oui, ils étaient bizarres, ils iraient bien ensembles mais justement parce que c’était le cas, ils finiraient par se dévorer entre eux. Triste paradoxe.

      « - J’aime les longues séries, si vous me permettez cette réflexion, Panda Hero. »


    Il ne semblait pas inquiéter par les menaces et cela devait être une bonne chose car ici, il finirait sous une table à pleurer à chaque séance sinon. Il fallait en avoir dans le pantalon pour être professeur ici surement, ou bien avoir une case en moins, et Panda semblait avoir les deux. Mon dieu, quelle fille virile mais chut, ça, il fallait mieux le garder pour soit sous peine de finir en téléfilm.

      « - Et estime-toi heureux que ce soit que ta face car c'est deux là, c'est l'esprit qu'ils te mettront en quatre épisodes !
      - Mais cela pourrait être furieusement intéressant. N’aimez-vous pas les découvertes, chère collègue ? »


    On pouvait comprendre par là une sorte de masochisme et même si ce n’était pas totalement faux, il n’y avait pas que ça. Oui, ce personnage était décidément plutôt du côté des choses compliquées et ennuyantes, loin des phénomènes d’ici visiblement mais avec le temps, peut-être trouverait-il sa place ou d’autres gens comme lui ? Ce devait en regorger, sans aucun doute ! Quelle ironie…

    Et pour la seconde découverte, il y avait la psychologue qui lui adressait aussi un message de bienvenu plutôt original. Est-ce qu’il avait comprit qu’il était menacé ? Certainement. Mais malgré tout, il penchait légèrement la tête sur le côté avec un sourire un peu niais qui lui retirait tout ce qui pouvait faire de lui un psychopathe. Il paraissait juste un ange, un petit enfant tout ce qu’il y a de plus pur.

      « - Je n’ai pas compris. »


    Dire ça avec le sourire ! Mais cet homme est incroyable !

    Bon, arrêtons avec ces bêtises. Il pouvait sourire d’une manière plus naturelle et moins caricaturale après avoir annoncé ça à Sousei qui lui parlait de sa compagnie, ou de truc de ce genre. Il prenait même une place toujours de manière discrète même s’il devait être le centre de l’attention parce qu’il était le gars tout neuf sorti de nulle part pour éduquer les élèves du coin. Après tout, sa situation pouvait très bien se résumer à ça !

    Et il lui fallait un second résumé car il comprenait ce qu’elle voulait par la suite : des informations sur lui. C’était plutôt aimable de sa part alors pourquoi ne pas tout lui donner d’un coup pour lui enlever le plaisir d’avoir l’impression de lui avoir tendu un piège ? Après tout, faire son timide dans une situation pareille serait hypocrite et il était plus amusant de jouer avec les nerfs des gens, mais tout d’abord lui donner une certaine image de lui était nécessaire.

      « - Que dire sur moi ? Je ne suis pas quelqu’un de très intéressant. Mon nom dit déjà beaucoup de chose sur moi, que j’ai du sang anglais et du sang espagnol. Pour le reste, je ne suis qu’un simple élève devenu professeur avec un potentiel de combat qui n’a rien de surprenant pour moi, même assez décevant certainement. Je ne pourrais pas dire si j’ai des qualités, mais la bonne nouvelle est que cela se résume à la même chose pour les défauts. »


    Un être vide, aucune histoire, aucune caractéristique particulière. Tout juste bon à mourir dans un coin si on croyait ce qu’il disait mais bien entendu, ceux qui lisaient entre les lignes pouvaient s’amuser à imaginer des choses plus proches de la réalité car il avait dit toute la vérité sur ce coup, juste d’une manière humble pour ne pas sembler aussi fort que le reste du monde dans la pièce. Il ne se sentait pas l’âme de transformer quelqu’un ou un univers en quatre épisodes, du moins, pas maintenant et dans ces conditions.

      « - Mais avant tout, peut être voulez-vous vous joindre à nous dans notre petit jeu ? Un lâcher des fauves de première dans une arène meurtrière. Quoi de plus réjouissant qu'un petit massacre gratuit, confortablement installé dans un fauteuil, un paquet de pop corn en mains ?
      - Mh. Je ne pense pas que cela soit digne de ma part d’envoyer des étudiants au combat. Cela ne rentre pas vraiment dans mes compétences… J’étudie les colisées mais pas les gladiateurs. Comme ça doit être frustrant pour ceux qui s’attendaient à ce que je remonte le niveau ~ ♪ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: ai   Mar 11 Déc - 10:30

Panda est le professeur que j'adore le plus, non pour sa beauté ou quelque chose de ce genre, mais pour sa folie. cette folie qui ce ressentait même dans son aura. J'aimais sa présence parce que le fait d'être là rendait ma vision du monde plus coloré qu'a l’accoutumé dan cette école de monstre de tout genre. D'habitude je ne vois que du noir, du pourpre, du bleu nuit ou toute couleur ce rapprochant du sombre. Mais elle, elle était plutôt du genre feux d'artifice. Tout le temps en train de monter ses émotion, et ce franc parler qui ce dévoilait à merveille dans son aura, si ce n'ai dans ses gestes. J'écoutais donc l'arrivé du professeur d'art entrevue le jour passé. Il nous prenais encore pour des idiots avec son sourire d'abrutis, mais je ne fis rien. Après tout Sousei était là et Panda avait l'air de s'être entiché de lui. Un sourire aérien naquis sur mon visage, quand panda nous complimenta moi et Sousei sur notre belle compétence à détruire le cerveau de nos pauvres étudiants et de tout ceux qui croisaient notre chemins. Je devais bien reconnaitre cela à Sousei, elle a un don pour retourné le cerveau des gens, le miens? surement avec cette mauvaise habitude de ce mettre dans mon chemin.

Je soupirais en reprenant une tasse de thé. Qu'allais-je bien pouvoir faire pour mes prochains cours? De la peinture à l'huile? Hum peut-être, certain élèves adoraient utilisé le White spirit...Sur les autres, mais souvent cela revenait à utiliser plus de temps à nettoyé qu'à autre chose. Non! plutôt de la peinture sur corps, oui ça c'est une bonne idée. L'infirmière va faire encore des siennes en voyant certain élèves revenir avec de nombreux bleu et cicatrice. Peut-être que pour une fois je vais leur faire faire u tableau de paysage... La forêt est un lieu parfait. Bon, eh bien voila cette réunion n'a pas été qu'une perte complète de temps. Je pris le temps de finaliser mon projet. Je savais qu'il y avait une clairière pas loin de l'académie, d'ici on pouvait sentir l'aura malfaisante du temple mais ou cette dernière nous transportais dans une sorte de transe particulière. Étant élève, j'y passais le plus clair de mon temps libre pour y créé mes illusions. Maintenant, je m’enfonçais plus encore dans la forêt pour y trouver de l'inspiration pour le noir tableau qui se trouvaient dans ma chambre, bien modeste de professeur.

je sortis de mes pensée quand je remarqua que je n'avais plus de thé dans ma tasse. D'un mouvement désinvolte je le fit disparaitre et réintégra la conversation qui m'avais l'air tout sauf palpitante. En parlant de palpitation, celle de la jeune élève laissé dans la chambre me fit sourire. Son cœur avait résonner si fort que cela aurait put rendre jaloux un mort...

- Mh. Je ne pense pas que cela soit digne de ma part d’envoyer des étudiants au combat. Cela ne rentre pas vraiment dans mes compétences… J’étudie les colisées mais pas les
gladiateurs. Comme ça doit être frustrant pour ceux qui s’attendaient à ce que je remonte le niveau ~♪


Ce professeur d'histoire de l'art... toujours le mot pour rire. Pensait-il vraiment qu'il allait passer à coté du fait de faire conquérir un de ses élèves? Qu'importe lesquels, si il n'était pas à la hauteur cela importe peut, et peut-être qu'on feras preuve de clémence envers son choix déshonorant. Ou non. En tout cas moi j'avais surement autre choses à faire, comme tiens voire la gestion de mon entreprise, et par la même occasion voir quand je sortirais de l'académie. Mais avant tous cela, il fallait que je prenne le temps de voir ma petite Inahia.

-Tu ne vas pas te dérober, j'espère. Tu ne vas nous laisser croire que ton sourire niais ce décline aussi dans la réalité.

Je lui lançais un sourire désinvolte. Amusé par son caractère. Il ce prenait por un homme d'un grande intelligence, mais il n'en était rien. En tout cas pas au près des personnes présentes. Car même si Sousei m’embête plus que de raison, il s’avère qu'elle était au moins digne d'avoir une part machiavélique assez belle. Et Panda? ben Panda tout simplement.

- Ce n'ai pas que votre présence m'indispose mais je vais vous laissez. Laissez moi un mot pour dire qui seront vos combattants et quand ils ce combattront. me tournant vers Adam faite nous l'honneur de vous joindre à nous

Et je sortis de la salle. Un réunion fort étrange, dans tout le cas je ne pense pas venir à la prochaine. Pourquoi donc y aller si ce n'ai que pour entendre les autres parler...

HRP
pour moi c'est finit...

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Mer 26 Déc - 15:27

- Mais cela pourrait être furieusement intéressant. N’aimez-vous pas les découvertes, chère collègue ? »

Alors que le nouveau avait répondu directement au conseils de Daichi, cela ne fit pas du tout rire la professeur qui répondit en faisant la moue. Elle aimait les découvertes mais avoir l'esprit manipuler par quelqu'un d'autre elle ne pourrait jamais apprécier ça ! Déjà que Panda Hero devait avouer qu'elle avait un esprit un peu bizarre, mais si en plus quelqu'un y toucher... Ce serai... Ce serai... Du viol à l'état pure !

N'écoutant donc pas le long et ennuyant discours de bienvenue de la psychologue, Daichi regardait autour d'elle, elle se resservit une tasse de café par la même occasion. C'est bête qu'ils soient en réunion aujourd'hui il faisait beau dehors, un beau temps pour aller dans l'arène ou alors un temps à rester dans son lit, c'est à voir. En faites il pleuvait à sot, mais Daichi aimait bien la pluie, ça rafraîchissait ceux qui en avaient le plus besoins.

« - Que dire sur moi ? Je ne suis pas quelqu’un de très intéressant. Mon nom dit déjà beaucoup de chose sur moi, que j’ai du sang anglais et du sang espagnol. Pour le reste, je ne suis qu’un simple élève devenu professeur avec un potentiel de combat qui n’a rien de surprenant pour moi, même assez décevant certainement. Je ne pourrais pas dire si j’ai des qualités, mais la bonne nouvelle est que cela se résume à la même chose pour les défauts. »

S'intéressant pendant quelques seconde à la conversations, Daichi trouvait en effet que le nouveau était vraiment bizarre. Mais en même temps qui était normal ici ? D'ailleurs c'était quoi la normalité ? Question à méditer. Seulement Panda Hero était prof d'anglais, pas de philosophie, donc... Elle n'en avait rien à faire. Sousei proposa d'ailleurs à cet instant précis au nouveau prof de rejoindre le petit défi qu'elle avait lancer à Panda et Mihaïl quelques minutes avant. Mais bien évidemment le nouveau déclina. Pff... Un trouillard, rien de plus. Daichi devait bien avouer qu'elle agissait beaucoup par instinct, mais défendre son honneur était une chose à laquelle elle n'avait pas besoins de réfléchir, donc envoyer un élève au combat s'était défendre son honneur et son autorité. Pas sa vie. Seulement le nouveau n'avait peut-être pas encore acquis qu'à Undai l'honneur est plus important que sa vie... Chacun évolue à son rythme, que voulez vous que je vous dise de plus.

Daichi soupira longuement tout en buvant une nouvelle gorgée de café. Elle écoutait Mihaïl insisté mais si le nouveau ne voulait pas... Il n'y avait pas à le forcer, il se taperait juste l'affiche auprès de tout ses élèves comme étant un prof sans autorité, rien de plus. Mais d'un côté Panda Hero aurait bien aimé voir quel genre d'élève aurait accepter de se battre pour lui.

- Ce n'ai pas que votre présence m'indispose mais je vais vous laissez. Laissez moi un mot pour dire qui seront vos combattants et quand ils ce combattront. Faite nous l'honneur de vous joindre à nous

Mihaïl quitta donc la salle et une long moment de silence poursuivit ce départ. La professeur d'anglais jeta un regard épuiser à ses deux collègues restant, si elle restait à ne rien faire, Daichi commencerait à piquer du nez et elle finirait par s'endormir, elle s'étira donc longuement avant de reprendre la parole.

- C'est pas que je veux insister sur le sujet, mais plus on est de plus plus on rit alors pourquoi pas nous rejoindre Adam ? Tu n'as rien à y perdre !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 24
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   Jeu 27 Déc - 12:38

Je n'étais pas spécialement ravie que mes collègues me soutiennent puisque de toute façon je ne laissais guère le choix à cet enseignant. Il allait devoir se battre s'il ne voulait pas que le corps enseignant ne s'en prenne à lui et ne lâche ses chiens d'étudiants compromis sur sa carcasse douloureuse.
Et puis, ce n'est pas comme si on lui demandait de se salir les mains lui-même. Il n'avait qu'à se trouver un larbin, n'importe lequel, assez fou pour se faire démolir pour l'honneur d'un autre et le tour serait joué.
Je ne lui demandais certainement pas de choisir un gagnant et de remporter la victoire, simplement de montrer que cet homme là - bien que mâle - avait assez de couilles pour s'interposer au règlement et faire d'un élève quelque chose de moins que rien, de moins qu'un chien trop bête et docile. D'ailleurs, nous interposions nous vraiment au règlement ? Était-il interdit de sacrifier des élèves pour son plaisir personnel ? Mah, mah, qui s'en préoccuperais ? Deady Sama ? Elle avait sûrement beaucoup mieux à faire à cette heure ci ... Comme ? Baiser cette salope d'Akiha, je ne sais pas moi.
Je serra les poings et grimaça curieusement. Cette putain ... Qu'elle ose faire quelque chose de travers, je n'allais pas la louper. J'allais défoncer sa sale petite gueule d'amour et réduire son honneur à néant si elle osait faire quoique ce soit contre Ayame. Oui, j'allais l'humilier, l'humilier à tel point qu'elle n'osera plus poser nulle part son regard narquois et que plus jamais, O, grand jamais quelconque personne ne la trouvera désirable.
Je reportais mon regard sur notre nouveau collègue et soupirait lourdement en lui annonçant sadique :

-Trouves toi rapidement un rat assez stupide pour te défendre sinon c'est ta jolie gueule que je me ferais un plaisir de défoncer au beau milieu de l'arène, mon loup ~

Moi, méchante ? Peut être un peu mais je ne faisais que lui rappeler qu'ici à Undai Gakuen, il n'y avait pas de place pour les couards et les paresseux. Lui qui avait étudié ici, comment avait-il pu oublier le putain de fonctionnement de l'Académie ? Ici, tu te bats ou tu crèves. Je n'allais certainement pas laisser un autre déchet pourrir mon monde déjà bien trop souillé par la faiblesse et le vice de certains.
S'il ne trouvait personne, je n'allais certainement pas hésiter à le jeter dans cette fosse à fous furieux qu'était l'arène, en prenant bien soin de le ligoter et d'admirer des insectes le torturer des heures durant comme j'aurais aimé voir Akiha se faire soigneusement démonter et violer par ses propres élèves.
Mah, mah, de telles pensées ne me siéent guère mais soit, c'était son devoir de correspondre à certaines normes de violence et de manipulation, sinon qu'avait-il à faire ici, à apporter à l'Académie ?
Je me levais, un sourire ironique aux lèvres et me dirigeait vers la sortie, des pensées horribles envahissant ma tête au fur et à mesure que mes pas m'éloignaient de cette chose, communément appelé "Homme".
Il était temps de mettre un terme à cette réunion ridicule et d'aller sélectionner un combattant digne de moi, digne d'une grande dame ou alors assez misérable pour que j'ai le plaisir de le voir sacrifier sans une once de regret.

-Je vous conseilles de vous dépêcher, cher Adam. Je ne saurais tolérais une trop longue attente.

Ce dit, je claquais la porte derrière moi et retournais à mes appartements. Tant de choses à faire et si peu de temps ... Devais-je rendre visite à Deady Sama ? Avait-elle besoin d'un peu de compagnie ou était-elle encore avec cette chienne blonde qui me grisait de colère rien que par sa présence ? Je n'en savais foutrement rien mais je devais bien avouer que même moi, je désirais cruellement souillée toute cette chair pâle qui lui appartenait ... Peut être différemment qu'Ayame mais non moins sans ardeur ~
Faire couiner cette catin qui ne faisait qu'ouvrir grand ses jambes et torturer physiquement de pauvres élèves innocents pour des expériences futiles ...
Quand les gens comprendraient que la vraie douleur est spirituelle et que la véritable science est psychologique ? A quoi pouvait bien servir de décortiquer un corps quand on avait tout un tas de souvenirs et de sentiments humains à taillader juste là dans cette petite caboche qu'est la votre.

C'est finit pour moi

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une réunion pour la Discorde ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une réunion pour la Discorde ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Union enneigée, Union pour l'éternité
» Date de la réunion des nains.
» Carophélie et Jehanny : une Union pour la Vie
» [RP Clos]Une réunion pour les insurgés (PV gpe REBELLES)
» Réunion pour partir à la recherche d'Athéna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Bureau de la direction :: Salle des professeurs-