AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Mar 11 Sep - 22:48


Je travaillais sans relâche. D'abord à l'école, pour avoir le niveau, et puis dehors, pour maintenir ma force physique (et m'épuiser au passage, ce qui m'empêchera de buter le premier qui me plait pas sous prétexte de "manque de baston"), et enfin au boulot.
Là, c'était un peu plus compliqué. De un, parce que plus de la moitié de mon salaire, je l'envoyais à mes cons de parents. De deux, je devais garder une partie afin d'économiser assez pour vivre seule après mes études. Enfin de trois, il m'en fallait encore une partie pour pouvoir me nourrir à ma faim. Je ne mangeais jamais énormément (milieu social oblige) mais depuis que j'étais ici, je côtoyais à la cafétéria la nourriture des gens aisés, si belle, riche en couleurs (et en oméga 3)...mais si chèèèère! Même le plateau au coût le plus bas me semblait trop beau, tandis que son prix comportait à mes yeux un zéro de trop.

Par chance, grâce à mon job (fille-à-tout-faire dans un resto) j'avais pu goûter quelques unes de ces merveilles culinaires incessibles habituellement. La femme de mon patron m'emballait parfois des restes ou me préparait de temps en temps des bento ou des desserts.
C'est comme ça que j'y ai goûté. Le parfait au coco.
C'était un truc qui avait attiré mon attention à la cafèt, avec son odeur douce, sucrée et exotique et son apparence simple et raffinée. Il n'en servait qu'une fois par trimestre.
Ma patronne, qui m'avait entendu en discuter un jour avec une serveuse, décida de m'en faire un pour me faire plaisir.

C'était...SUCCULENT!

Quelques heures après l'avoir mangé, j'avais l'impression que sa saveur fondait encore sur mon palais. C'était la première fois que je mangeais quelque chose du genre. Après cela, cependant, je m'excusais auprès d'elle. En effet, dépenser autant de travail et d'argent pour moi n'en valait pas la peine. Je lui assurais que des onigiris et du flan au mocha me suffisaient amplement.

Cependant, j'ai mis chaque mois un peu d'argent de côté, et aujourd'hui, enfin, je pouvais me payer ce parfait au coco.
J'entrais à l'intérieur, mon apparence extérieur semblait inchangée, mais à l'intérieur, je jubilais.
Pouvoir se payer les plats des riches de temps en temps n'était pas un crime!
J’attrapais mon plateau et avançais vers les desserts....
Je déglutis.
Il parvint enfin dans mon champs de vision...Aaaah...qu'il semblait appétissant! Avec ces courbes presque indécentes et ses ornement fruités!
Il me semblait que ma main s'avançait au ralentis vers ce graal tant convoité.

Et tandis que mes doigts effleurèrent l'assiette finement ciselée, horreur! Je vis une autre mains inconnue s’avancer vers mon trésor!

Je me saisis donc rapidement de l'assiette. Oui, je sais, je m'étais promis d'être toujours polie, mais il me FAUT ce parfait au coco! La main inconnue n'aura qu'à attendre...trois petits mois.

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Dim 14 Oct - 17:23

La sonnerie retentit dans toute l'académie : midi ! L'heure du déjeuner avait sonné ! L'heure décisive pour beaucoup. Daichi ne réfléchit pas longtemps à la manière de finir son cours et se contenta de ranger ses affaires et de sortir de la salle en lançant un " Bye, see you next week ! "

A ses mots, la professeure commença un sprint direction la cafétéria. Pourquoi ? Non mais vous êtes malade ou quoi ? Vous ne savez pas pourquoi ? Mais aujourd'hui s'était vendredi ! THE vendredi ! Celui du parfait au coco ! Bande d'ignorant, cette pâtisserie n'est pas un simple gâteau ! Non ! Il est tout simplement exquis ! Légèrement croquant à l'extérieur, fondant à l'intérieur. Le dessert parfait. D'où son nom d'ailleurs. Malheureusement les parfaits au coco étaient très convoités à Undai et oui, on y avait le droit qu'une fois tous les trois mois alors tout le mode se ruait dessus !

Daichi accéléra donc le mouvement, certes elle courait déjà vite, mais elle devait parvenir à la cafétéria avant tous le monde ! Les couloirs étaient bondés à cette heure, Panda Hero galérait à se frayer un chemin, à plusieurs reprises elle manqua à tomber, mais par un grand miracle elle réussit à sortir des bouchons pour enfin attraper un plateau et se diriger vers les desserts.

Quelques années au paravent, si la professeur d'anglais avait quitté l'académie prétextant avoir besoins d'un peu de distance, il n'y avait que les parfait au coco qu'elle avait réellement regretter ce jour là. Certes, on pouvait aussi acheter toutes sortes de pâtisseries au Etats-Uni, mais jamais elles n'étaient aussi bonne qu'a l'académie Undai. Si Daichi devait cité les facteurs qui l'avaient motivé à revenir ici, le parfait au Coco en était un.

Et le voilà, il était enfin dans son champ de vision. Magnifique pâtisserie recouverte de petits copeau blanc... Daichi resta pendant quelques secondes en admiration mais soudainement elle remarqua que s'était le dernier et pire encore qu'une ain ce tendait déjà pour le prendre ! NON ! Panda Hero e pouvait pas laisser faire ça ! Autant pour ses papilles gustatives que pour sa fierté ! La professeure lança donc sa main à son tour pour attraper le dessert et en une fraction de seconde la mission était accompli. Enfin accompli mais... Qu'a moitié car le quelqu'un qui avait tenter de prend le parfait au coco y était parvenu aussi. Daichi releva la tête d'un geste vif sans lâcher l'assiette pour autant :

- Lâche cette assiette si tu tient à la vie ! Ce parfait au coco est à moi !

Cette situation pouvait paraître totalement immature, surtout de la part de Daichi, mais cette dernière n'en avait rien à faire, tout ce qui comptait s'était son dessert. D'ailleurs la personne en face d'elle pouvait être n'importe qui, même Dieu lui-même ( et non je ne parle pas de Hibari ), Daichi ne lui aurait jamais céder.

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Sam 3 Nov - 7:58


- Lâche cette assiette si tu tient à la vie ! Ce parfait au coco est à moi !

Mais qui c'était celle là?! Nanméhoméssavapa?!!!

Oui, la lutte pour MON parfait adoré me rendait un peu agressive, m'enfin...

J'observais de plus près la rôdeuse: cheveux soyeux, verts (plus rien ne m'étonnera dans cette académie) et en bataille, grands yeux fatigués et entourés de cernes, mais alertes...apparence vestimentaire assez originale...voix au ton rapide...Malgré son apparence chétive, je me doutais qu'elle était assez forte. Elle était arrivée assez rapidement, j'avais eu à peine le temps de la sentir venir, et sa poigne était plutôt ferme...
Et pourquoi avais-je l'impression de l'avoir déjà vue?

Cependant, moi aussi, malgré mon apparente carrure de gosse du tiers-monde, j'avais du muscle.
De ma main libre, je frappais l'assiette qui vola dans les airs, avant de faire un bond en avant pour la rattraper.
Elle retomba avec perfection dans ma main gauche. Le tout en moins de...3 secondes peut être?
Je me tournais, et, pour une des rares fois depuis que j'étais arrivé ici, je repris la voix et l'apparence de celui que toute une ville redoutait.
Mes sourcils naturellement froncés se détendirent, mais mon regard se fit plus froid et hautain, tandis que je disais d'une voix lente et dure, un sourire supérieur plaqué sur mon visage:

-Premier arrivé, premier servi.

Ce n'était pas bien d'être aussi impolie (moi qui faisait tant d'efforts pour être quelqu'un de propre), mais sur le coup, je m'en foutait complètement.
C'est la quatrième chose précieuse que je m'offre. La première, un bouquin de contes volé chez un gentil vieillard à mes huit ans que je possède toujours. La deuxième était un billet de train pour Aomori acheté avec l'argent qu'un dealer m'avait offert parce que j'avais buté son rival. J'avais passé un mois à camper dans un coin désert, et j'ai appris à pêcher. La troisième était un pendentif qu'une pute de Kobe m'avait passé au cou en me séduisant. D'ordinaire, je rejetais le moindre cadeau des femmes qui tentaient d'obtenir mes faveurs, mais ce pendentif était très beau. Bien sûr, je suis partie tout de suite après, pour qu'elle ne tente pas d'aller plus loin que la causerie et ne découvre que je suis une fille. Ce pendentif, je l'ai ensuite offert à un mec qui avait failli mourir en tentant de sauver cette pute.
Et ce parfait, je me l'offre avec de l'argent propre, que j'ai gagné en travaillant proprement pour quelqu'un de propre. Pas question de le céder à qui que ce soit.

Je tournais les talons, histoire d'emporter mon trésor sucré avant que la fille verte n'essaye encore de me le piquer.

Mais où l'ai-je déjà v...

Meeeeerde! C'est une prof! Elle peut me punir pour ce genre de comportement...D'abord ce taré d'Hibari qui me colle, et maintenant, une prof...Pourquoi moi, Kami-sama?!!!
Bon, quitte à être punie, autant que je finisse ce pourquoi j'étais venue. Je me tournais à nouveau en lançant:

-Tente ta chance le prochain trimestre.

Puis je me mis à courir comme une tarée pour le payer avant elle et le manger.

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Lun 24 Déc - 14:24

[Désolé du retard >__< ]

Pendant quelques secondes, les deux opposants se défièrent du regard. Jamais Daichi n'abandonnerait son Parait au coco. Non ! C'était ça sa douceur une fois par trimestre ! Elle ne pouvait pas abandonner ! Elle ne devait pas abandonner ! Il en allait de son... euh... De son honneur ?! Mais oui ! De son honneur de prof ! Triant donc avec plus de force la friandise vers elle, Panda Hero n'osait pas tirer trop fort. Son opposant aussi avait de la force et s'il y allaient à pleine force tout les deux, ils finiraient pas cassé l'assiette et faire tombé le Parfait au sol.

L'élève prit donc une résolution et donnant un coup dans l'assiette, il fit voler la pâtisserie dans les air pas la rattraper dans un geste parfait. Puis il fixa Daichi d'un regard froid et hautain qu'elle n'aimait pas du tout avant d'annoncer :

-Premier arrivé, premier servi.

En temps normal, la professeur aurait pu s'extasier de la puissance de cet élève, parce que oui, si Undia était rempli de fous-furieux de temps à autre on pouvait en découvrir qui avaient de talents. Comme cet élève et sa démonstration à en coupé le souffle ! Mais aujourd'hui n'était pas le bon jour pour jouer aux acrobates ! Daichi n'avait pas envie de rire et prenait la situation très au sérieux. L'étudiant tourna donc les talons pour aller s'asseoir et dévorer la pâtisserie avec une nouvelle remarque déplaisante :

-Tente ta chance le prochain trimestre.

Serrant les poing, le regard de Daichi se durcit. Elle n'aimait pas les élèves arrogants et encore moins ceux qui lui volait ses dessert. Elle était prof quoi ! Elle avait des priorité sur les Parfaits au Coco ! Autour de Panda Hero, tout les étudiant se reculèrent d'un pas. La professeur n'y faisait pas du tout attention, elle fonçait droit sur sa victime, qu'elle ne tarda pas à rattraper d'ailleurs. Posté juste derrière l'élève qui avait la pâtisserie dans les mains, Daichi approcha sa tête de l'oreille de celui-ci pour lui dire :

- Plutôt crever qu'abandonner

D'un geste souple, rapide et précis, la professeur arracha l'assiette des main de l'étudiant. Non mais oh ! On ne défiait pas un professeur ainsi ! Allant s'asseoir à une place non loin, Daichi posa ses pieds sur la table et attrapa la pâtisserie pour la diriger vers sa bouche, mais juste avant de croquer dedans elle adressa un dernier message pour l'étudiant :

- Si tu veux on réglera ça plus tard dans l'arène !

Panda Hero eut donc un sourire sarcastique à l'intention de l'élève. Elle n'aimait pas qu'on la prenne pour une mois que rien et quitte à coller les élèves autant les démonté dans l'arène c'était beaucoup plus marrant et plus instructif pour eux que de passer 4h devant un bureau à ne rien faire. Certes, c'était aussi amusant de les voir s'ennuyer à gâcher leur week-end dans une salle de cours. Mais Daichi n'aimait pas surveiller les heures de colles, donc elle évitait d'en distribuer trop. Elle même lorsqu'elle était élève avait passer trop de temps à faire des petits dessins sur ses tables en heure de colle ou à graver des truc avec une paire de ciseaux. Et même si elle avait un devoir à faire pendant ces heures, qui avait déjà travailler en retenu ? Sérieusement ! On ne la faisait pas à Panda Hero celle-là !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Sam 29 Déc - 12:10

[mais c'est rien voyons ^^]

Enfiiin! Ô jour béni pour lequel j'ai sué sang et eau! Et j'exagère à peine... Le parfait se dressait, fier, beau, scintillant devant ma cuillère. J’avançais cette dernière vers ma victoire lorsqu'une voix effrayante s'éleva dans mon dos:

- Plutôt crever qu'abandonner

Quoi?! Je ne l'ai pas encore sentie s'approcher de moi! Alors que ma tête pivotait d'incrédulité, une ombre verte passa et me déroba mon trésor. L'objet de mes convoitises se retrouva dans les mains de cette "Daichi-sensei".
Elle était arrivée après moi, et ce n'est pas sa position de supériorité qui va m'impressionner. Pas pour ce trésor. J'étais tellement sous le choc d'avoir perdu mon bien que je ne pris pas la peine de m'extasier devant les capacités de déplacements de la femme aux cheveux verts. Vert, c'est le mot: j'étais verte de rage.
Nanméohméelleaunsalèrellepeusenpayerplutar!!!
Elle dirigea ses lèvre vers le parfait.

- Si tu veux on réglera ça plus tard dans l'arène !

Ahaha. Moi aussi je vais vite. Je me précipitais sur elle, saisissant un truc au passage pour m'en servir d'arme. Ma main gauche agrippa son poignet.

-Pas question. Rendez moi ceci, j'en ai besoin.

Je tendis ma main droite, que j'espérais armée d'une fourchette, histoire de la piquer un peu. Yahaaaaaa!
Mais...Oh, tiens...une assiette de semoule.
Ou comment gâcher un moment de classe extrême en une nanoseconde. Je me suis servie de milliers d'armes, dont une fois un panneau ridicule de cabaret, pleins de rose et de paillettes, et une autre fois, d'un canard vivant (bataille mémorable contre des cuisiniers) mais ça...l'assiette de semoule arrive grande vainqueur des armes-qui-foutent-la-honte.
Ba tant pis, on fait avec ce qu'on a, hein?
Je balançais la semoule sur son visage pour l'aveugler, et me saisit du parfait, avant de tenter de décamper dans un rire triomphant de psychopathe (celui que je gardais autrefois quand des petits délinquants tentaient de m'attaquer pour se faire un nom):

-MOUAHAHAHAHA!!! Personne ne peut me vaincre!

J'espère quand même que la semoule va fonctionner. Je fuyais pour pouvoir manger mon trésor sucré le plus loin possible. Oh et puis finalement...vu son niveau, de la semoule ne tiendrait pas assez longtemps. Je piquais une cuillère sur une table pour dévorer le parfait alors que je courais.


____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Lun 31 Déc - 17:00

Daihci allais enfin savourer ça victoire ! Le parfait était enfin à elle ! Mais elle avait à peine porté la pâtisserie à sa bouche qu'un main stoppa son geste ! C'est qu'il s'accrochait cet élève ! Énervée, Daichi força sur son bras pour manger malgré tout son Parfait mais c'est qu'il avait de la poigne ce petit. Il accompagna d'ailleurs son geste par des paroles :

-Pas question. Rendez moi ceci, j'en ai besoin.

Il en avait besoin ? Besoin ? Pourquoi ? Calé une étagère peut-être ? Pour qui prenait-il Daichi ! Il pensait vraiment que la professeure allait lui laisser alors qu'elle bossait tout les jours durement pour une Psychopathe verte ! Elle ! Daichi Fukashiro passait tout ses journée avec des bandes de têtes brûlés alors pourquoi ne m'étirait-elle pas ce Parfait ? Pourquoi hein ?! Pourquoi ce petit étudiant s'accrochait-il autant ! Il comprendrait le besoin de Daichi s'il était prof ! La vie d'élève était trop facile ici !

Mais l'heure n'était pas au bavardages, en effet, l'étudiant attrapa une assiette de semoule pour la lancer dans la figure de la professeure. Cette dernière ne s'attendait pas à un tel coup, Daichi avait tout de même de bon réflexe et eu le temps de matérialiser ses lunettes ses yeux. Malheureusement pour elle ce fut trop tard, l'étudiant avait déjà emporté le Parfait avec lui en riant :

-MOUAHAHAHAHA!!! Personne ne peut me vaincre!

Enervée, Daichi le laissa s'éloigner, Puis se levant rapidement, elle matérialisa sa robe de combat, pour devenir une hybride panda parfaite, mais ainsi sa vitesse augmentait grâce à ses nouveau pieds. La professeur ne tarda pas à rattraper l'étudiant qui avait chopper au passage une cuillère au passage. Panda Hero accéléra l'allure et rattrapa aisément l'élève. Dans un mouvement souple la professeure sauta en l'air et prenant appuie sur la tête de l'étudiant, elle attrapa au passage le Parfait et la cuillère pour s'enfuir tout en mangeant puis cria à l'intention de son opposant :

- Cherche pas petit ! Panda Hero peux battre l'invaincu !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Sam 23 Mar - 10:43


- Cherche pas petit ! Panda Hero peux battre l'invaincu !

ça restait à voir. Je matérialisait un long sabre de bois. Ben oui, mon parfait méritait que je me batte pour lui, mais pas que je blesse quelqu'un sans raison.

L'ivresse du combat commençait à naître en mon semblant de coeur, tandis que je tentais de la réfréner. Paradoxalement, mon rythme cardiaque s'abaissa, un calme froid m'envahit tandis que chacun de mes sens se concentraient sur l'ennemi.

Je restais debout, sans bouger un cil. Jamais je n'ai frapper la première, pas même lorsque je régnais sur tous les délinquants de Kobe. Il y avait deux raisons à cela: malgré mon amour du combat, tuer des gens n'était pas quelque chose de très amusant. Si seulement nous étions immortels, j'aurais pu me battre sans me soucier des conséquences jusqu'à la fin de ma vie. Mais voilà, nous sommes horriblement fragiles.
La deuxième, celle qui compte le plus, est un point technique. Frapper en premier m'empêche d'analyser correctement les premiers mouvements de mon adversaire, tandis que s'il vient à moi, je vois mieux et je gagne plus facilement.

Je me contentais donc de dire sagement:

-Me colle pas après, c'est toi qui a commencé.

Je balançais mon sac sur une table et me mis en garde, mes mains tenant fermement la garde en bambou.
Je n'avais besoin de rien d'autre pour trancher. La lame de bois était redoutable. Surtout pour ceux qui ne s'en méfient pas.
Un sourire apparu sur mon visage.
Je peux quand même profiter un peu d'un ennemi qui semble puissant pour m'amuser non?

Spoiler:
 

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Dim 24 Mar - 15:01

[HRP : T'inquiète c'est pas comme si j'étais toujours très en avance aussi --']

C'est qu'il était persistant cet élève ! Il venait de matérialiser un sabre en bambou pour se défendre. Non mais il était sérieux là ? Un sabre... Et en bambou de surcroît ?! D'ailleurs il ne bougeait pas. Il attendait sans doute que Daichi fasse le premier pas. Cela ne gênait en aucun cas la professeure rassurez-vous, cela l'amusait même de voir ses étudiants penser qu'ils avaient une chance de s'en tirer contre elle. S'était mignon !! D'ailleurs en attendant que Daichi l'attaque en première il pensait pouvoir analyser ses mouvement, son style de combat et trouver son point faible ? C'est beau l'innocence.

- Me colle pas après, c'est toi qui a commencé.

A ses mots, le jeune homme lança son sac sur une table un peu plus loin avant de se remettre en garde, un sourire aux lèvres. Ben écoutez, s'il était fier de son coups et sûr de lui, Daichi n'allait pas le décevoir ! Posant le parfait sur une table à côté d'elle, elle matérialisa une cage solide autour de la pâtisserie pour être sûre de pouvoir être la seule la rouvrir. Panda Hero était peut-être folle à lier, mais elle avait quand même une once d'honneur et un combat ça ne se refusait pas. Un sourire s'afficha donc sur le visage de la professeur qui se mit en position de combat.

- J'ai peut-être commencer, mais avouer que tu n'es pas contre un petit combat ! Alors... Je te propose que le gagnant remporte le parfait ça ta va ?

A ses mots Daichi explosa de rire, elle passa ainsi ses goggles sur ses yeux et reprenant son calme sans lâcher son sourire arrogant finit sa phrase :

- De toutes façons tu n'as pas le choix !

Et comme pour prouver se qu'elle venait de dire, la professeure bondit vers son adversaire à une vitesse affolante, elle se glissa avec souplesse sur la droite du jeune homme et leva sa jambe au dernier moment pour lui asséner un coup de pied dans l'estomac. Daichi avait choisit volontairement de ne pas matérialiser d'arme, si elle l'avait fait, elle aurait gagner trop rapidement et ce n'était pas ce qu'elle cherchait non plus. Ridiculiser ses adversaires c'était marrant, mais vu l'écart de niveau dans cette situation, ce serait plus humiliant pour Daichi que de s'être battue face à un élève qu'elle était déjà sûre de battre à la base !

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Sam 6 Avr - 9:30

Elle était forte. Mais l'amour que j'éprouvais pour le combat était plus grand encore. Plus mon adversaire était puissant, plus je jubilais. Et je n'étais pas un quelconque élève, j'avais régner sur une communauté de voyous, une ville de voyous, et les voyous des villes voisines. Je ne pourrai gagner, la différence était trop grande...mais je pourrai lui faire mal. Je le savais. Avec de la ruse,peut être pourrai je disparaître avec le parfait...

Son pied frappa violemment mon estomac. Tandis que le sang coulais de ma bouche, je souriais à pleine dents. J'étais heureuse, si heureuse! Me battre m'emplissait de joie!
ça faisait un moment que je n'avais pas été si heureuse...mon dernier combat valable était celui de mon passage en rang contre Yume-sempaï...Mais mes entraînements dans l'arène n'étaient pas satisfaisants. Mes ennemis étaient faibles, si bien que je ne me battais presque pas, histoire que l'ivresse du combat ne me pousse pas à tuer quelqu'un. J'avais renoncé à lutter contre l'addiction qui m’emprisonnait, vu que dans cet endroit, il valait mieux se laisser aller. Un jour, je ne me battrai plus jamais, vivant de façon clean parmi les gens clean. Alors tant que je suis là, je peux rester la junkie que je suis, rechercher des ennemis de valeurs, me battre jusqu'à frôler la mort.

La différence entre les autres et moi étant précisément dans ce point la. La mort, lorsque je me bat, je la cherche, et je ne la rejette pas. M'approcher d'elle me remplit de joie. Car si je m'en approche, cela signifie que mon ennemi est de valeur. La peur était une chose que j'avais toujours royalement ignoré. Si je ne l'avais pas fais, je n'aurais pas survécu dans mon milieu. Ignorer la peur avait fait de moi une dominante. Un prédateur au sommet de sa chaîne. Je l'ai aperçue dans ma vie, mais jamais elle ne m'avait touchée. J'avais rencontré des gens effrayants de par leur force, mais c'est leur force qui faisait que je les admirais. Ce que les autres craignaient, je l’idolâtrai...la mort, la force, le faiblesse, le vide...

En réalité, j'avais peur de certaines choses, comme trouver ma voie dans la vie, trouver ma place dans une société, vivre en communauté dans la joie et la bonne humeur...

Mais ces peurs, elles n'avaient aucunes raisons d'être au combat.

J’attrapai le pied de la femme verte. Elle était légère...un point à exploiter.
De plus, elle était rapide, mais je pouvais l'être bien plus. Ma rapidité, plus que ma force ou mon analyse, avait fait de moi quelqu'un de fort. Il m'a fallut être rapide, car de là où je viens, si t'en trop lent, t'es mort.
Je la tirais vers moi et lui balança un...coup de boule. Pas glam, mais efficace.
Le tout en moins d'un millième de seconde.
Sachant que je ne pourrai profiter du fait qu'elle soit étourdie, je me poussais...

Oui, je n'avais pas oublié mon premier objectif. LE PARFAIT.

Je le saisis et mordis dedans.

Si la victoire avait un goût, ce serait celui de cette bouchée parfumée, si douce, aux saveurs tendres et glacées...une explosion de saveurs tropicales bonnes à en faire bander un âne mort (pardonnez mon vocabulaire, mais bon...je suis une Yankee quand même)

Aurai-je le temps d'en reprendre une bouchée? Tentant le coup, je rapprochai à nouveau mes lèvres de ce petit paradis sucré...

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Dim 21 Avr - 20:54

L'étudiant se pris le pied de Daichi en plein dans l'estomac et il se plia de douleur en... En souriant ?! Mais ce gars était totalement maso ou quoi ?! Étonnée, la professeure en perdit sa concentration et la cage qu'elle avait matérialiser autour du Parfait disparut. A ce même instant, le jeune homme attrapa le pied de son adversaire et l'attira vers lui pour lui donner un énorme coup de tête. Non mais c'était quoi cette technique de combat ? Ce gars était un Yankee ou quoi ? Vu sa dégaine, finalement, Daichi ne trouvait même pas cela étonnant. Cependant, cet étudiant venait de la ridiculiser en beauté et elle n'aimait pas ça ! En plus, l'élève avait profiter de son action pour aller voler le parfait et pour croquer dedans ! Non mais il se prenait pour qui celui là ?!!

Se jetant sur l'étudiant, la professeure lui arracha le Parfait des mains et le mordit à son tour. Une douce saveur sucré réveilla les papilles de Daichi, ce Parfait était si... Parfait ! Elle comprenait totalement pourquoi l'étudiant ce battait avec autant d'ardeur. D'ailleurs, elle n'allait pas le laisser s'échapper aussi facilement ! Finit la rigolade, s'approchant de l'étudiant avec un regard menaçant, Daichi l'attrapa par le gorge de sa main droite (car la gauche tenait le Parfait) et envoya l'élève valser dans les tables de la cafétéria.

- Tu as oser croqué dans MON Parfait ?! Décline ton identité imbécile ! Que je sache quoi marquer sur ta tombe !

Bon bien évidemment Daichi n'avait pas l'intention de le tuer, si elle faisait ça, elle pouvait dire au revoir à l'académie Undai. S'approchant donc de sa victime au sol, la professeure, lui redressa la tête avec son pied profitant de sa position pour lui jeter un regard hautain. Personne n'arrivait à la cheville de Panda Hero, personne hormis sa chaussette ! D'ailleurs des Yankee, Daichi en avait buter pas mal. Même beaucoup, à cause d'elle ils étaient peut-être même devenu une espèce en voie de disparition. Hé ! Vous croyiez qu'elle faisait quoi Daichi pendant des deux années en dehors de Undai ? Qu'elle jouait les gentils petits professeurs Japonais ? Non mais et puis quoi encore ?! Le combat était devenu une sorte de drogue pour elle et donc comme toutes drogues, elle rendait addict !

[HRP : C'est vraiment court désolé --']

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Dim 12 Mai - 3:16


La femme verte me retenait par le cou, et je sentais mon air s'échapper de mes poumons tandis qu'elle me soulevait par dessus terre. Elle me balança avec force. Je parvins tout de même à retomber sur mes pieds, mais une table ayant heurté mon visage au passage, un bel hématome rouge apparu sur ma joue.
Cette dame était décidément géniale!

- Tu as oser croqué dans MON Parfait ?! Décline ton identité imbécile ! Que je sache quoi marquer sur ta tombe !

Je me redressais, avant d'incliner mon buste poliment:

-Je suis Nadeshiko Harui, enchanté.

Le pire,c'est qu'elle pourrait penser que je disais ça pour me moquer, mais je suis réellement enchantée de rencontrer quelqu'un d'aussi fort.

-Et vous? Ce ne serait pas très sympa de tenter de me tuer sans me donner le nom de mon bourreau hein...

Bon, là par contre, je suis en train de me moquer.

J'attendis patiemment sa réponse. Après tout, c'est moi qui vient de lui demander quelque chose, l'attaquer dans ses circonstances, cela ne se fait pas.

Spoiler:
 

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Sam 22 Juin - 21:30

[désoulé du retard ><]

Le pied sur sa victime, le parfait en main, Daichi attendait sa réponse avec une certaine impatience. Bon d'un côté s'était normal car elle était énervé ce qui ne l'aidait pas attendre gentiment en souriant. Mais en plus elle avait envie de connaître le nom de cet imbécile d'élève suicidaire qui avait eu assez de cran pour la défier. Ce dernier ce releva alors avec un bel hématome sur la joue. Au moins il n'oublierai pas Daichi avait un petit moment. L'étudiant s'inclina donc dans un geste théâtral en annonçant fièrement : 

-Je suis Nadeshiko Harui, enchanté.

Harui ? Mais c'était un prénom de fille ça non ? Alors soit les parent de cet élève avaient un sacré sens de l'humour soit... Naaan ! Ce n'était pas possible ce truc ne pouvait pas être une fille ! Quoique... Daichi était très mal placée pour dire ça. En plus elle portait un prénom masculin et n'était pas très féminine non plus dans son quotidien. Dans tout les cas ce gars ce foutait de la tête de Panda Hero et s'était plus qu'énervant.

-Et vous ? Ce ne serait pas très sympa de tenter de me tuer sans me donner le nom de mon bourreau hein...

Avec une petite moue, la professeure accorda au dénommé Harui que c'était plus poli de donner son nom avant de réclamer de quelqu'un qu'il se présente. Enfin il fallait dire que dans ce genre de situation la politesse n'était pas forcément la première chose à laquelle Daichi pensait. Gardant son regard méfiant, la professeure pris une savoura une grande bouchée du Parfait au coco qui était en sa possession. Elle mis bien du temps à mâcher, à profiter de cette saveur exquise qui avait envahit sa bouche avant de répondre :

- Tu ne dois pas être très ancienne ici pour ne pas me connaître. Daichi Fukashiro, aussi connu sous le nom de Panda Hero et professeur d'anglais entre autre...

Croquant de nouveau dans le Parfait, Daichi regarda un instant ce qu'il restait de la pâtisserie pour la lancer à Harui. Il (ou elle) méritait bien ça. Au fond la professeure aimait bien ce p'tit gars. Quelqu'un qui n'avait pas froid aux yeux malgré le rang de son adversaire, c'était rare, surtout à l'Académie Undai.

- Mange vite ce qu'il reste avant que je ne change d'avis. D'ailleurs où as-tu appris à te battre ainsi ?

A présent assise sur un table non loin de Harui, Panda Hero observait ce dernier avec un certain intérêt. Très peu de secondes ici savaient bien se battre avant d'arriver à l'académie. Cet étudiant avait donc déjà une certaine avance sur ses camarades. Il devait être un très bon élément en cours de combat et matérialisation.

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Harui Nadeshiko

avatar

Messages : 374
Date d'inscription : 05/04/2012
Localisation : Là où je suis, quelle question...

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dark Wrath
★ Age : 16 piges
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Mer 14 Aoû - 3:23

Spoiler:
 

 La femme verte fie la moue, avant de m'offrir les restants du trésor tant convoité, le merveilleux parfait pour lequel on avait massacré la moitié de la cafétéria.

- Tu ne dois pas être très ancienne ici pour ne pas me connaître. Daichi Fukashiro, aussi connu sous le nom de Panda Hero et professeur d'anglais entre autre...

La délicieuse sensation sucrée qui m'avait envahit en dévorant ce qu'elle m'avait laissé du trophée en récompense se gela dans mes entrailles. Fukashiro...Mais bien sûr! Kami-sama, je n'aurai jaaaamais dû lui demander son nom finalement... Bien sûr, j'admirais cette femme qui je viens juste de rencontrer, et parce que je l'admire, comment lui avouer poliment que si je connais bien son nom et son statut, je ne l'ai jamais vu car j'ai toujours séché son cours?

Avant de venir ici, je n'avais jamais été à l'école. Rattraper mes lacunes dans les matières générales fut dur, mais j'y suis arrivée, mais l'anglais...QUI avait été assez sadique pour placer l'anglais sur ma route?! Moi, Harui-qui-parle-même-pas-correctement-japonais?! J'avais bien essayé, une gentille serveuse du restau où je bosse avait tenté de m'apprendre...mais rien ne rentrait dans ma tête. Voilà pourquoi je n'avais jamais mis un pied en cours d'anglais. Je préférais travailler plutôt que d'essayer de comprendre ce qui s'apparentait pour moi au martien.

Je déglutit avec difficulté. Ça va, si j'en parle pas, elle ne va pas trouver ça étrange...

-Mange vite ce qu'il reste avant que je ne change d'avis. D'ailleurs où as-tu appris à te battre ainsi ?

J'étais heureuse qu'elle change elle-même de sujet, et les sueurs froides dans mon dos s'évaporèrent. Je finis de manger avant de parler tout en m'essuyant les mains:

-Oh un peu partout. J'ai pas de style particulier, j'ai fais un mélange de tout ce que j'ai pu voir dans ma vie pour en arriver là. C'est ce qu'on appelle de la "culture de rue" j'imagine. J'ai grandis dans les coins mal famés de Kobe, j'ai dû apprendre à me débrouiller rapidement.

S'il y a une chose dont j'étais fière de moi, c'était bien de ce que j'appelle ma "culture combattante". Un mélange de différents types de combats qui formaient mon propre style. Personne dans tout Kobe et bien au delà ne pouvait le nier: j'étais forte. J'en étais même venue à m'ennuyer, faute d'adversaire de valeur. Dans mon enfance, des gens m'ont battus. Ils m'ont parfois laissé pour morte. Je me suis toujours relevée, et j'ai toujours retrouvé ces personnes. Il n'y en a aucune en vie maintenant. Ça peut paraître cruel, mais j'étais seule quand eux étaient en groupes; montrer l'étendue de mes capacités m'a apporter le respect, la survie et surtout celle de mes débiles de parents qui se pensaient assez intelligents pour tenter de rouler plus forts qu'eux.
Puis j'ai grandi, me suis encore perfectionnée, et plus personne ne m'a battu.
Je profitais de chacune de mes rencontres avec des gens plus forts que moi pour en apprendre plus, et je mourrais d'envie de savoir d'où lui venait sa force, vu sa silhouette fluette.

-Et vous, Fukashiro-sama, d'où venez vous pour vous battre ainsi?

Je voulais qu'elle m'en dise plus, elle était si intéressante! J'avais fais beaucoup de choses pour rendre fort mon corps mal nourris, mais jamais je n'avais penser qu'un niveau tel que le sien était physiquement possible. Elle ne semblait pourtant pas plus musclée que moi, et elle était très, très légère...
Je l'avais naturellement appelée Fukashiro-sama, car si je ne me trompe pas, sama est une marque de respect hein? Dans toutes les personnes que j'avais rencontré, rares sont celles que je gratifiaient d'une marque de respect: il y avait Yume-sempai, Kaïla-sempai, mon patron et sa femme...et c'était tout en fait. Parce que je tentais d'apprendre à me contrôler, j'avais beaucoup évité l'arène. Je m'étais entraînée de temps à autre, mais seule.

____________________________
I Wanna Just Be Alive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daichi Fukashiro

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 20
Localisation : Quoi ? Tu m'cherches ?

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Panda Hero
★ Age : 20 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   Lun 2 Sep - 16:10

Attendant patiemment que Harui ai finit de manger, Daichi se posait une foule de question à son propos d'ailleurs... Vu sa voix... Etait-ce vraiment un garçon ? La professeure avait des doutes, mais dans le fond elle s'en fichait bien. Il pouvait être un home, une femme ou même un alien cela ne changerait rien au fait que cet élève était un combattant avec de l'avenir à Undai.


-Oh un peu partout. J'ai pas de style particulier, j'ai fais un mélange de tout ce que j'ai pu voir dans ma vie pour en arriver là. C'est ce qu'on appelle de la "culture de rue" j'imagine. J'ai grandis dans les coins mal famés de Kobe, j'ai dû apprendre à me débrouiller rapidement.

Daichi eu un petit sourire en entendant ça, la rue était sans doute le meilleure terrains d'entraînement pour le combat à mains nues. Surtout lorsqu'il s'agissait de grande villes avec des quartiers malfamés tel que Kobe. D'ailleurs la professeure aussi, bien que née à Chicago et dans un quartier pas trop sensible, elle avait fait l'expérience du combat de rue, mais après ces années à Undai donc immédiatement cela ne faisait pas le même effet. Elle n'avait pas appris à se battre dans les rues vu qu'elle savait déjà se battre avant.

-Et vous, Fukashiro-sama, d'où venez vous pour vous battre ainsi?

L’appellation "Fukashiro-sama" fit sourire davantage la professeur, ce n'était pas bon pour ses chevilles cela, mais elle était heureuse que Harui la respecte ainsi. C'était un peu comme si l'élève avait reconnu sa défaites et donc portait un certaine admiration à son aînée et ça... Panda Hero adorait. Il n'y avait pas grand monde à Undai à l'appeler "Fukashiro-sama" généralement elle avait le droit à des "sensei", des "Fukashiro-san" ou tout simplement "Daichi" ou "Panda Hero" et pleins d'autre surnom que s'amusait à lui donner ses collègues et certains élèves (notamment chez les Terminales). Sans bouger de sa table la professeur répondit donc, avec un sourire au lèvre.

- Je viens de Chicago... Mais tout ce que j'ai appris en combat je l'ai appris ici, à Undai. Enfin en grande partie... Sinon pour perfectionner mon style de combat en dehors de l'arène, j'ai passé deux ans à New York dans des quartiers malfamé à remettre en place des sales petits Yankee.

Daichi eut un petit rire ne finissant sa phrase et en se rappelant la tête de ses adversaire américains lorsqu'ils la voyait débarqué avec ses allures de panda. Beaucoup s'était fichu d'elle, mais rapidement tout le monde avait appris à la craindre et une fois qu'elle s'était forgé une vraie réputation, la professeure était partie restant ainsi comme une légende urbaines des quartiers sensible de New York.

- Tu as de la chance de savoir aussi bien te battre, je pense qu'ici c'est une des choses les plus importantes, tu peux pas savoir à quel point j'ai pris cher quand je suis arrivée ici... tout ce que j'avais c'était un sens de l'humour assez développé et pleins de blagues en stock. Mais j'ai fait des progrès, et tu en fera aussi. Ce n'est pas pour me vanter, mais je pense que tu viens d'affronter le meilleur combattant à mains nues de cette école petit. Je pense que maintenant que le Parfait n'est plus, je n'ai plus rien à faire ici... bon courage ! On se refera un combat plus tard si tu veux !

A ses mots la professeure adressa un clin d'oeil à Harui puis se leva de la table où elle était assise tout en tentant de bien inscrire ce nom dans sa mémoire. Harui Nadeshiko. Un futur adversaire redoutable. Panda Hero espérait sincèrement que cet étudiant passe rapidement en terminale histoire que leur niveaux de matérialisation soit égaux.

[HRP : Ne t'inquiètes pas pour le retard ! Oh et... Je me permet de mettre fin au rp, tu peux toujours répondre si tu veux, et si tu ne veux pas le finir maintenant envois moi un mp ^^ !]

____________________________



Spoiler:
 


~♥~:
 

Merci pour ce kit Bonnie-chan ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le but de l’existence...le dernier parfait au coco?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Un dîner presque parfait
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Cafétéria-