AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Jeu 23 Aoû - 2:51

Ce matin, je me réveillai encore une fois en sursaut, suite à un cauchemar que je faisais depuis quelques nuits. Depuis ma visite au temple interdit, pour être plus précise. Depuis ma mésaventure là bas avec Miharu, j'avais de la difficulté à m'endormir, et lorsque j'y parvenais, ce n'était que pour me réveiller hurlante et tremblante de peur, enroulée dans mes couvertures et trempée de sueur. Melody en avait marre de m'entendre crier à chaque soir et menaçait de me foutre hors de la chambre si ça continuait. Mais je n'y pouvais rien. J'étais restée traumatisée de ma visite au temple, et avec raison. Plus jamais je n'allais y remettre les pieds. Je me levai et me préparai pour une journée supplémentaire, épuisée et ayant l'air d'un zombie et plus pâle qu'à mon habitude. Il me fallait me débarrasser de ces cauchemars, sinon je ne pourrai plus jamais avoir une nuit de sommeil convenable.
J'entamai donc ma journée avec très peu d'enthousiaste, m'endormant dans mon premier cours et tombant au bas de ma chaise dans le deuxième, faisant rire toute la classe. Je récoltai donc les moqueries de mes collègues de classe et un foutu mal de dos de la part du plancher très peu confortable. Une fois l'heure du midi eut sonné, je sortis de ma classe en me massant le dos, pestant contre ma malchance. Et comme si tout ça n'était pas assez, la personne qui me suivait depuis quelques jours se trouvait encore une fois non loin de moi. Je m'empressai de sortir de l'école et sortis à l'extérieur, profitant de la vague d'élèves pour m'éclipser discrètement. Je courus immédiatement vers les dortoirs et me cachai derrière l'angle d'un mur avant de risquer un regard.
Je restai cachée derrière la bâtisse des dortoirs un moment, regardant au loin la silhouette que je guettais depuis un moment. Petite, menue, mais ô combien destructrice, Miyuki Nomura se tenait près du parc, là où je me tenais quelques instants plus tôt. Elle tournait sur elle même et laissait son regard parcourir les environs, probablement à ma recherche. Je ne sais pas pourquoi elle me suivait, mais ces derniers temps, elle était toujours là où je me trouvais et ça ne pouvait être une coïncidence. De plus que il y a deux jours, nos regards s'étaient croisés et qu'elle s'était immédiatement dirigée vers moi sans hésiter. Nul besoin de vous dire que j'avais fuit. Je ne voulais pas rester sur son chemin, si je me fiais à sa réputation, elle était vraiment dangereuse et mieux valait l'éviter. Ce que je faisais sans rechigner. Je ne voulais même pas savoir pourquoi elle voulait m'approcher. Avais-je fait quelque chose qui lui aurait déplu? J'avais beau me creuser les neurones, je ne parvenais pas à trouver ce que j'avais bien pu faire.
Je me croyais enfin sortie d'affaire lorsque je risquai un coup d'oeil de derrière le mur où je me tenais. Grossière erreur. Le regard de Miyuki se planta dans le mien automatiquement et elle se mit à courir dans ma direction. Je ne perdis pas de temps. Je pris mes jambes à mon cou et fuis, comme si j'avais le diable à mes trousses. Sans regarder derrière moi, je me dirigeai vers le bâtiment principal de l'académie, courant le plus vite que je le pouvais. J'entrai comme une furie, ignorant complètement les personnes que je bousculais par accident et continuai mon chemin, essayant de penser à un endroit où aller, un endroit où Miyuki ne penserait jamais à venir me chercher. La bibliothèque. J'espérais qu'elle allait penser que j'allais me cacher ailleurs, ainsi donc, je n'hésitai pas quant à ma destination et entrai dans la salle en catastrophe, attirant l'attention des rares bibliophiles présents à cette heure-ci. Essoufflée et les jambes en compotes, je me dirigeai vers l'une des nombreuses allées de la bibliothèque et m'appuyai contre l'une des étagères, reprenant mon souffle. J'étais complètement épuisée après cette course, mais j'avais au moins réussi à semer ma poursuivante. Je pris un livre au hasard, l'ouvrant et tombant sur une image d'un saphir. Ah tien donc, un livre sur les pierres précieuses. Pas trop mon genre. Mais bon, ça pourrait m'occuper l'esprit quelque temps, le temps que la tempête cesse de me suivre. Après, je me dirige illico vers ma chambre. En espérant pouvoir prendre du repos cette fois-ci.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Nomura

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/07/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Whisperer
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Jeu 23 Aoû - 3:12

C'est avec une détermination sans faille que je me levai ce matin là et que je me dis que aujourd'hui, j'allais finalement réussir à attraper l'albinos. Une fois pour toutes. Elle ne cessait de s'enfuir à la seconde où elle me voyait, mais cette fois-ci, j'allais lui tendre un piège. Dès qu'elle remarquerait ma présence, je ferai semblant de lui courir après afin de l'inciter à fuir, et par la suite, je ferai un détour afin de l'intercepter. Enfin, j'espérais que mon plan allait marcher. Ce matin là, je me levai de bonne humeur et me dirigeai vers la réception afin de savoir l'horaire et le numéro de classe dans lesquelles Ryuko serait. Les prenant en notes, je retournai dans ma chambre et me douchai avant de me vêtir d'une simple paire de short orange brulé et d'un t-shirt noir. Je ne voulais pas porter l'uniforme d'Undai, ces saletés de jupes étant un très gros désavantage lorsque venais le moment de courir et de poursuivre Ryuko.
Durant le premier cours, je me promenai dans les corridors, effrayant sans le vouloir des élèves de secondes qui séchaient leurs cours. Je ne faisait que regarder l'un d'eux qu'il se mettait à trembler et cherchait à fuir. Honnêtement, j'avais besoin de refaire ma réputation. Je n'étais pas un monstre. Lorsque le deuxième cours de la journée vint, je me plaçai non loin de la classe de l'albinos, passant parfois devant la classe pour jeter un coup d'oeil. C'est ainsi que je pus voire sa chute très peu élégante au bas de sa chaise, ce qui créa un fou rire dans la classe. Je dus moi même m'éloigner de la porte afin de rire de mon côté sans déranger personne, autres que les secondes qui devaient penser que j'étais une psychopathe. Dès que la classe de Ryuko se termina, je fis exprès de rester bien en vue afin qu'elle me voit. Elle ne perdit pas de temps à me localiser et hâta le pas hors de l'école. Je la suivit, m'amusant intérieurement de la situation. Ah là là, cours albinos, cours! Mais cette fois-ci, tu ne m'échappera pas. Comme à son habitude, dès qu'elle en eut l'occasion, elle pris ses jambes à son cou, espérant me semer. Mais malheureusement pour elle, je la vit se cacher derrière la bâtisse des dortoirs. Je fis semblant de l'avoir perdue, regardant autour de moi comme si je la cherchais. Finalement, je plongeai mon regards dans le sien, et fis semblant de courir vers elle. Elle fit volte face dans la seconde et disparut de ma vue. Je ne perdis pas de temps et contournai la bâtisse en sens inverse, ce qui me permis de voir où elle allait. L'académie. Je la suivie en gardant mes distances mais ne la perdant jamais de vue. Cette fois-ci, j'allais l'avoir, pas de doutes. Après une course qui me parut interminable, elle s'arrêta finalement à un endroit: la bibliothèque. Je la laissai entrer, me cachant un moment derrière un mur et reprenant mon souffle. Je laissai un bon cinq minutes passer avant d'entrer à mon tour afin d'éviter de l'alerter. À pas de loups, je me dirigeai sur la pointe des pieds vers les rangées, regardant chacune d'elle avant de finalement localiser ma proie. Elle étaient complètement concentrée dans un livre parlant de minéraux et ne me vit pas arriver. Avec un sourire, je m'accotai dos à l'étagère, tout juste à côté d'elle. Je croisai mes bras sur ma poitrine et, avec un sourire, donnai un léger coup de coude dans les côtes de l'albinos.

-Chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Jeu 23 Aoû - 14:04

-Chat.

Je sursautai autant au son de la voix qu'au soudain contact sur mes côtes et échappai le livre qui fit un boucan de tous les diables en tombant au sol. Je m'écartai vivement de Miyuki, remarquant son sourire en coin, et je pris quelques pas de distances, me sachant prise au piège. Pas question de piquer une autre course, j'étais complètement épuisée. Mais comment avait-elle fait pour me retrouver aussi vite? À moins...

-Tu... tu m'as tendu un piège, c'est ça?


Son regard bleu clair se posa dans mes yeux rubis et je fit un pas de reculons par réflexe. Je pris cependant le temps de l'étudier du regard, ne l'ayant vu que de loin jusqu'à maintenant. Elle était petite, sa tête m'arrivant à peine sous le menton, et elle était menue. On pouvait facilement la considérer pour une enfant. Mais c'est son regard et son comportement qui détrompaient les autres. Ses longs cheveux blonds n'étaient jamais attachés, ils se balançaient toujours librement dans son dos. Bras croisés sur sa poitrine, Miyuki me regardait sans rien dire, attendant probablement que j'aie fini de la reluquer du regard. Je détournai les yeux et passai une main dans mes cheveux, mal à l'aise. Dire qu'il n'y a pas quelques semaines, je pensais faire un quelconque rapprochement avec Nomura, mais trop effrayée par cette dernière, je m'étais mise à fuir dès que j'avais remarqué que elle, elle me poursuivait. Je pris le temps d'étudier son expression, et fut soulagée de n'y voir aucune colère. Donc, elle n'était pas ici pour me faire regretter quoi que ce soit. Sur son visage, je pouvais y lire de l'amusement, et peut être une pointe d'agacement, mais la colère n'était nulle part en vue.
Je soupirai et passai une fois de plus une main dans mes cheveux avant de frotter mes yeux fatigués de mes doigts, me sentant épuisée et vide d'énergie. Mon manque de sommeil ne m'aidait pas vraiment ces temps-ci, et involontairement, Miyuki m'avait complètement vidée de mon énergie en me poursuivant. J'espérais qu'elle allait faire vite et me dire ce qu'elle voulait, afin que je puisse me diriger vers ma chambre et essayer de dormir, profitant du fait que Melody serait en cours. Je rouvris mes yeux et les posai sur Miyuki, croisant son regard. Elle avait froncé les sourcils, et paraissait perplexe.

-Gomen... mais je suis extrêmement fatiguée ces temps-ci. Que me veux-tu, Nomura?


J'attendis sa réponse, ne sachant pas trop à quoi m'attendre. Je ne savais vraiment pas pourquoi elle me poursuivait. Qu'avais-je bien pu faire pour attirer son attention?

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Nomura

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/07/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Whisperer
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Jeu 23 Aoû - 14:25

Je ne pus m'empêcher de sourire devant la réaction de Ryuko, qui me fit penser à un petit chaton qui se faisait surprendre par un son inhabituel. Elle se recula vivement de moi, prenant quelque pas de distances avant de me regarder, de la surprise quelque peu mélangée à la peur dansant sur son visage. Elle semblait ne pas comprendre comment j'avais fait pour la retrouver si vite. Après tout, elle avait eu une bonne longueur d'avance sur moi, mais j'avais tout prévu. Mon regard se posa sur le livre toujours tombé au sol et je me penchai pour le ramasser et défroisser du mieux que je pus quelques pages avant de replacer le livre sur une étagère, respectant le code de rangement collé sur ce dernier.

-Tu... tu m'as tendu un piège, c'est ça?


Je me retournai ver Ryuko et plongeai mon regard dans le sien. Elle recula légèrement, comme si mon regard seul avait suffi à la pousser. Vraiment, ma réputation pouvait être un vrai désavantage lorsque je voulais simplement parler avec quelqu'un. Je vis Ryuko se passer une main dans les cheveux, probablement mal à l'aise et ne sachant pas trop quoi faire. Eh bien, on était deux. Extérieurement, je paraissais calme et en contrôle. Mais intérieurement, mon estomac faisait des montagnes russes. Maintenant que j'avais finalement réussi à approcher l'albinos, je ne savais plus quoi dire, que faire. Pourquoi est-ce que je l'avais poursuivis, tout d'abord? Certes, je voulais faire de Ryuko une alliée. Mais ce genre de chose n'était pas simple. Je ne pouvais tout bonnement pas arriver, lui demander d'être mon amie et hop, le tour est joué! On était à Undai, et ce genre de chose n'arrivait jamais. Il me fallait tout d'abord gagner la confiance de l'albinos, ce qui risquait de prendre du temps. Elle était craintive et fuyait les autres. Seules Itsuko avait été capable de l'approcher. Je remarquai que le collier de cuir n'était plus au cou de l'albinos, ce qui signifiait probablement que c'était fini entre Hirano et Itsuko. Une bonne ou mauvaise nouvelle? Bonne selon moi, car je n'aurai pas à faire face à Itsuko si je me rapprochais de Ryuko.
Je vis Ryuko repasser une main dans ses cheveux et se frotter les yeux, alors là seulement, je remarquai son air fatigué et épuisée. Je fronçai les sourcils, me demandant si j'étais la cause de son état. J'espérais que non, ça n'avait jamais été mon but de l'épuiser. Je la regardai sans rien dire, hésitant entre l'aider ou rester silencieuse. Elle posa finalement son regard sur moi et soupira.

-Gomen... mais je suis extrêmement fatiguée ces temps-ci. Que me veux-tu, Nomura?


Je détournai le regard, ne sachant pas trop quoi répondre. Qu'est-ce que je voulais? Honnêtement, je ne sais plus trop. Maintenant que j'avais Ryuko face à moi, tout se mélangeait dans ma tête. Voulais-je devenir amie avec elle? Me laisserait-elle devenir son amie? Ou me fuira-t-elle dès que j'aurai prononcé ne serais-ce qu'un mot? Je soupirai et secouai la tête, optant pour la vérité.

-Je ne sais plus trop en fait. Mon premier but était de m'approcher de toi, et maintenant que j'ai réussi, je ne sais plus trop quoi faire...


Je détournai le regard, ne sachant pas trop où poser mes yeux. Partout sauf sur Ryuko, en fait. Après un moment de silence, je me risquai de la regarder de nouveau, remarquant son air épuisé.

-Manque de sommeil? Si tu veux reporter cette conversation à un autre jour, je n'ai rien contre ça. Tu m'as l'air sur le point de t'écrouler au sol.


Je vis un faible sourire étirer ses lèvres et me demandai ce qui pouvait bien la faire rire. J'attendis sa réponse, espérant secrètement qu'elle voudrait continuer à me parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Sam 25 Aoû - 19:01

Je vis Miyuki détourner le regard, comme si elle ne savait pas trop comment répondre à mes question. Que me voulait-elle? Et pourquoi me suivait-elle depuis tout ce temps? J'attendais des réponses, mais seul un silence gêné me répondit, tandis que la blonde cherchait probablement ses mots. Épuisée et émotionnellement instable, tout ce que je voulais c'était aller me reposer sans penser à rien. J'avais hâte que mon entretient avec Nomura soit terminé afin que j'essaie de dormir un peu. Sinon, j'allais m'écrouler au sol et dormir ici même. Mais je préférais éviter tel incident. Mieux valait regagner ma chambre tant que Melody n'y est pas, ainsi, si je me réveillais en sursaut et en criant, elle ne serait pas là pour me gueuler dessus. Je plongeai mon regard dans celui de la première et attendit qu'elle parle.

-Je ne sais plus trop en fait. Mon premier but était de m'approcher de toi, et maintenant que j'ai réussi, je ne sais plus trop quoi faire...


Je haussai un sourcil, ne sachant pas trop pourquoi elle voulait se rapprocher de moi. Qu'avais-je fait pour attirer son attention? Et quel était son but? Et surtout, que me voulait-elle? J'espérais sincèrement qu'elle n'était pas une autre folle qui me prendrait pour une cobaye ou autre chose du genre. Sinon, j'allais prendre mes jambes à mon cou et éviter Nomura le plus possible. Mais étrangement, quelque chose me disait qu'elle n'était pas ce genre de personne malgré la violence dont elle faisait montre envers les autres. Elle était peut être vite sur la violence, mais seulement si on lui donnait une bonne raison pour agir. Et à ma connaissance, je n'avais rien fait de mal envers Miyuki. Donc je n'avais aucune raison de m'inquiéter. Je réprimai un bâillement et me frottai de nouveau les yeux, espérant faire partir les marques de sommeil, en vain.

-Manque de sommeil? Si tu veux reporter cette conversation à un autre jour, je n'ai rien contre ça. Tu m'as l'air sur le point de t'écrouler au sol.


Je souris légèrement et secouai la tête avant de laisser retomber mes bras. Je trouvais étrange que Nomura me posait ce genre de question. Avec sa sale réputation, il m'était quelque peu difficile de l'imaginer gentille et attentionnée. Mais à ce moment même, elle ne paraissait pas dangereuse et elle paraissait même étrangement gentille.

-On peut dire, en effet, que je manque de sommeil. Mes nuits sont... interrompues par des cauchemars qui ne veulent pas cesser. Et ma colocataire qui menace de me foutre hors de notre chambre si ça continue. Mais vois-tu, je n'y peux rien.


Je soupirai et passai une main dans mes longues mèches blanches avant de reporter mon attention sur Miyuki.

-Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour toi, Nomura? Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu me voulais. Et je dois avouer que j'en ai aucune idée.


Je restai silencieuse par la suite, remarquant le malaise qui habitait ma compagne. Elle ne semblait pas à sa place. Probablement n'était-elle pas habituée de parler à quelqu'un d'autre sans lui balancer un poing dans la figure par la suite. Je regardai une chaise non loin et décidai de m'y diriger afin de m'y asseoir. Mais mes jambes en décidèrent autrement et, lorsque je voulu faire un pas, elles refusèrent de m'obéir et je trébuchai, avant de tomber vers le sol, plaçant mes bras devant mon visage afin de me protéger de l'impact... qui ne vint jamais.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Nomura

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 06/07/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Dead Whisperer
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   Sam 25 Aoû - 19:31

Je vis Ryuko m'étudier du regard et je détournai le mien, quelque peu mal à l'aise. Elle se demandait probablement pourquoi je l'avais poursuivie, et ce depuis quelques jours. Et en plus, je n'avais pas de bonne raisons à lui donner. J'étais pathétique. Je la poursuivais, et dès que je réussissait à l'attraper, je ne savais plus quels motifs m'avaient tout d'abord poussés à m'approcher de Ryuko. Je soupirai et secouai ma tête afin de balancer mon éternelle frange hors de ma vue avant de poser mon regard sur Ryuko. Elle avait l'air plus pâle qu'a son habitude, et des cernes étaient facilement visibles sous ses yeux. Je la vis mettre une main devant sa bouche, comme pour réprimer un bâillement, puis elle se frotta les yeux. Elle avait vraiment l'air complètement vidée de son énergie. Je me demandai ce qui lui arrivait et pourquoi elle semblait si faible.

-On peut dire, en effet, que je manque de sommeil. Mes nuits sont... interrompues par des cauchemars qui ne veulent pas cesser. Et ma colocataire qui menace de me foutre hors de notre chambre si ça continue. Mais vois-tu, je n'y peux rien.


Je fronçai les sourcils et plongeai mon regard dans le sien. Des cauchemars? C'est cela qui l'empêchait de dormir? Quels sorte de cauchemars vous hantaient des jours durant au point de vous drainer toute votre énergie? Probablement des visions horribles que Ryuko préférait oublier plutôt que de les revivre jours après jours. Je lui lançai un regard désolé, ne sachant pas trop comment l'aider. Et sa colocataire qui la menaçait de la jeter hors de la chambre si ça continuait. Probablement autre chose qui occupait l'esprit de l'albinos et qui l'empêchait de se reposer en plus de ses cauchemars. J'entendis Ryuko soupirer et elle passa une main dans ses cheveux avant de me regarder.

-Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour toi, Nomura? Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu me voulais. Et je dois avouer que j'en ai aucune idée.


Je détournai le regard, ne sachant pas trop quoi répondre. Je sentis le rouge me monter aux joues tandis que je cherchais une réponse valable à lui donner.

-Tu peux m'appeler Miyuki, tu sais. Et... en fait, je ne sais pas trop. Tu vas probablement me prendre pour une idiote si je te dis le vrai motif de ma raison ici...

Je vis l'albinos détourner le regard et poser son attention sur une table vide. Je suivis son regard, comprenant qu'elle voulait probablement s'y asseoir. C'est mes réflexes de ninjas qui sauvèrent Ryuko d'une chute probablement douloureuse. Dès que j'avais reporté mon attention sur l'albinos, je l'avais vu trébucher et tomber vers le sol. Je me déplaçai rapidement face à elle et l'attrapai dans mes bras. Sauf que j'avais oublié qu'elle était plus grande, et plus lourde que moi. Je la sauvai d'une chute douloureuse mais mon dos n'eut pas cette chance. Avec l'albinos toujours dans mes bras, je tombai à la renverse et m'écrasai au sol, Ryuko au dessus de moi. Je serrai les mâchoire à cause du choc, mais je ne souffrais pas tant que ça. Lorsque j'ouvris de nouveau les yeux, je sentis le rouge me monter aux joues lorsque je croisai le regard interrogateur le l'albinos. Mal à l'aise, je relâchai sa taille et détournai le regard, attendant qu'elle décide de se relever.

-Umm... tu peux... tu peux te relever, s'ils te plaît? Je n'aime pas trop les contacts et disons que... tu es un peu trop près... de moi...


J'attendis qu'elle se relève pour me relever à mon tour. Je vis cependant qu'elle avait de la difficulté à se relever, donc je l'aidai lorsque je fis de nouveau sur pieds. J’attrapai timidement son bras et la soutien jusqu'à la chaise et l'aidai à s'y asseoir. Je l'entendis clairement soupirer de fatigue lorsqu'elle se fut assise et je passai une main dans ma nuque, ne sachant pas trop quoi faire. Ce genre de situation me dépassait complètement.

-Tu sais, il va te falloir régler ton problème de cauchemars. Il n'y aura pas toujours une personne prête à te rattraper lorsque tu va tomber, tu sais...


Je soupirai, tentant de calmer ma respiration. Je n'aimais pas trop me retrouver trop près des autres, et ce moment de proximité avec Ryuko m'avais mise sur les nerfs et complètement prise au dépourvu. Je crois que elle aussi était quelque peu sous le choc, puisqu'elle resta silencieuse un moment. Je secouai la tête et me dirigeai vers l'une des étagère non loin et pris un livre au hasard avant de le refermer brusquement et de le remettre à son emplacement. Croyez-vous au coup de foudre. Ce n'était vraiment pas le temps de lire un livre avec ce thème. Et depuis quand avait-on des foutu livre parlant de l'amour à Undai? Était-ce une mauvaise blague? Fourrant mes mains dans mes poches, les joues probablement aussi rouges que les yeux de Ryuko, je me mis à faire les cents pas, laissant le temps à l'albinos de récupérer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que doit-on faire lorsqu'une tempête nous suit? Fuir! [Pv Miyuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lundi 20 juin
» Formules Latines et Grecques du Manga Negima
» comment faire pour que pokemon nous suit ?
» Nidorino ==> Nidoking ?
» Quand on veut être sûr que tout soit bien fait alors, on doit le faire sois-même.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Bibliothèque-