AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Jun Itsuko VS Ryuko Hirano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Lun 13 Aoû - 22:15

Le temps s’écoule de plus en plus doucement, je ne sais pas dire si c’est ma vision des choses où celles de tous. Assise dans l’arène je regardais le ciel toujours gris en attendant inlassablement que … que quelque chose arrive, que quelque chose perturbe ce quotidien, qu’une personne ou une chose vienne bousculer ma vie devenue morose depuis peu. Vous pouvez me dire que ce n’est pas vrai, ma vie n’est pas calme. Il y a peu encore, je ne savais plus jouir de ma puissance, il y a peu encore je dus supplier Dead Master de me rendre ce que je convoitais le plus, il y a peu encore, j’étais devant celle-ci à pleurer toutes les larmes de mon corps.

- Oui, je suis faible.

Levant la main vers le ciel, je fis tomber la pluie sur l’arène. Les yeux fermés en sentant les gouttes glisser sur ma peau, je me détendis sous cette sensation. Quand, quand avais-je commencé à déprimer ? Depuis quand … mon monde si noir était devenu un gouffre encore plus imposant qu’avant ? Depuis quand … le savais-je seulement ? Non, je ne savais plus, je me perdais moi-même dans mes pensées, dans mon désarroi. Une envie  de m’y perdre finalement, une envie de dire merde et de tout abandonner. Le tonnerre résonna et les éclairs s’abattirent sur le sol alors que mon visage baissé se renfermait. Puis-je ? Non, j’en étais dépendante … Ayame, oui, Ayame était tout et dieu de merde que je détestais ça.

Il fallut une demi-heure pour que les éclairs arrêtent de détruire mon sanctuaire, que celui-ci se re-matérialise alors que la pluie continuait à déverser ses gouttes comme mes larmes invisibles coulaient sur mes joues. Une dernière sensation d’humanité et me voilà de nouveau froide comme à mon habitude pour accueillir mes élèves du jour. Un couple particulier m’avait-on dit. J’allais le découvrir moi-même.

Sans plus attendre, je les vis arriver par la porte invisible. Les deux femmes aussi majestueuses que pouvaient l’être deux cafards rentrant dans leur poubelle à la recherche de plaisir imprimé de pourritures. Oui, mon amour pour la race humaine n’avait pas évolué, je restais digne de ma personne. Un monstre de méchanceté. D’un mouvement du pied, je fis apparaître un trône en pierre sur lequel j’avais l’habitude de m'asseoir pour regarder les passages en rangs, je fis signe de la main aux deux nouvelles d’avancer dans ma direction.

Jun Itsuko, seconde, légèrement chieuse à ses temps perdus. Connue pour passer son temps à relooker la gente féminine plus que de suivre les cours de Undai. Appréciant tenir ce qui est sien en laisse, chose connue sous le nom de Ryuko.

Ryuko Hirano, seconde, muette comme une tombe. Une certaine histoire avec Ayame l’avait fait partir en courant du dortoir des filles. Actuellement l’objet sexuel de Jun.

- Passage en rang. Vous devrez vous affronter, la première qui se retrouve sur le sol sans savoir bouger ou matérialiser quoi que ce soit se voit perdre le match. Les règles … interdiction de tirer sur la tête de son adversaire, à part ça … divertissez-moi.

Sans plus attendre, je créai ce qu’on appelle un stade de pierre. Invitant les deux jeunes femmes à monter dessus. Une règle en plus ? Oui, ca serait amusant mais serait-il possible pour elles de s’en souvenir ? J’en doute, autant donc se mettre au même niveau que ces choses. Oubliant donc l’idée que j’avais en tête, je croisai les bras tout en fixant la scène qui allait se dérouler d’ici peu sous mes yeux. La pluie battante, qui sera la première à sentir que les vêtements mouillés n’étaient pas l’idéal pour se mouvoir facilement ?

- Commencez.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Lun 13 Aoû - 22:57

J'étais nerveuse comme pas possible. Nerveuse, et quelque peu déprimée. Aujourd''hui, alors que je m'apprêtais à aller faire une ballade au centre ville afin de me changer les idées, on m'avait interceptée et annoncé que j'allais participer à un passage en rang. En tant que tel, cela ne me dérangeais pas. Les passages en rangs étaient le meilleur moyens d'évaluer les forces et faiblesses des élèves. Je m'étais beaucoup entraînée depuis mon arrivée à Undai, et j'étais rendue redoutable avec mon étrange lance en onyx. Me battre ne me faisais pas peur, j'étais à Undai pour ça. Mais ce n'est que lorsqu'on me donna le nom de mon adversaire que mon monde, déjà sans dessus dessous, bascula une fois de plus. Itsuko Jun. Mon adversaire allait être Jun. Je ne l'avais toujours pas revue depuis cet incident avec Lyuba et cela me pesait énormément. La malchance avait alors voulu se jouer de moi. J'allais voir Jun aujourd'hui. Dans l'arène. Tandis que nous allons nous battre sans retenue. Je soupirai et secouai la tête et portai mon regard sur l'entrée de l'arène. J'étais en avance et je n'osais pas entrer, entendant de violents coups de tonnerre à l'intérieur de l'arène. Je ne savais pas ce qui causait cela, mais je n'étais pas assez stupide non plus pour m'y risquer tête première. Je m'assis au sol, dos contre le mur, ramenant mes longues jambes contre moi et posai mon menton sur mes bras croisés. J'avais au moins une heure devant moi avant le combat. J'aurais pu aller n'importe où, mais je ne savais pas trop où aller. Donc je restai à l'arène, laissant le temps passer. J'étais seule pour le moment, ce qui me convenait. Je n'étais pas d'humeur pour parler (depuis quand l'étais-je au fait?) et le silence, seulement brisé par le boucan infernal dans l'arène, me calmait. Le coups de tonnerre roulaient longuement et puissamment, et je pouvais en ressentir les vibration dans mon dos. On aurait dit qu'une quelconque force enragée voulait détruire l'arène au complet, mais se contentait de l'écorcher par à coups.
Je ne sais pas trop combien de temps je restai ainsi, sans bouger, perdue dans mes pensées. Mais j'étais incapable de faire sortir Jun de ma tête. Allait-elle être contente de me revoir? Probablement pas. Si elle m'évitait, c'était probablement parce que j'étais rendue un fardeau pour elle et qu'elle me méprisait. Allait-elle prendre plaisir à me faire souffrir dans l'arène? Probablement. J'étais tout de même en grande partie responsable de ce qui s'était passé avec Lyuba. Que Jun veuille me faire payer ce qui lui était arriver ne serait pas une surprise. Et, la connaissant, si elle voulait me faire souffrir, elle n'irait pas de mains mortes. J'aurais voulu m'excuser, la supplier de ,e laisser m'expliquer quant à ce qui c'était passé ce jour là. Mais je n'en avais jamais eu la chance.
Je levai la tête lorsque j'entendis des bruits de pas et posai mon regard sur cette femme en qui j'avais appris à faire confiance, en qui j'avais peu à peu appris à aimer malgré son côté quelque peu cruel et violent. Je posai mes yeux dans le regard gris de Jun, me préparant intérieurement à ce qui allait suivre. Peut être allait-elle me gueuler dessus juste là? Mais au lieu de ça, elle resta silencieuse tout en marchant vers l'arène. Je soupirai et me levai, faisant de même. J'entrai dans l'arène maintenant calme où la pluie eu tôt fait de me laisser trempée de la tête aux pieds. Je remarquai Yume au premier coup d'oeil et cette dernière ne paraissait pas ravie d'être là. On s'arrêta devant elle tandis qu'elle faisait apparaitre un étrange trône en pierre.

- Passage en rang. Vous devrez vous affronter, la première qui se retrouve sur le sol sans savoir bouger ou matérialiser quoi que ce soit se voit perdre le match. Les règles … interdiction de tirer sur la tête de son adversaire, à part ça … divertissez-moi.


Sur ce, elle créa un étrange stade en pierre, nous ordonnant d'un signe d'y grimper dessus. J'obéis, déjà concentrée et calme pour mon combat. Si je voulais gagner, il me faudrait laisser mes sentiments pour Jun de côté. Il me servirait à rien de gaspiller mon énergie pour elle si elle me détestait à présent. Je devinai qu'il nous faudrait rester dans les limites du stade si on ne voulait pas perdre le combat. Je me plaçai à une extrémité et fit face à Jun, prête à combattre. Je me concentrai et fit apparaître ma robe de combat ainsi que mon arme, et me plaçai en position de combat, attendant le signal de départ pour commencer le combat. Jun s'était elle aussi préparée et me faisait face, majestueuse dans sa robe de combat et dangereuse à souhait avec sa faux. La voix de Yume nous parvint d'entre les gouttes de pluies, impatiente.

- Commencez.

Je me mit aussitôt en mouvement, les yeux fixés sur Jun. Je l'évaluais du regard, tentant d'anticiper ses moindres mouvements. Je restai légèrement en retrait cependant, faisant des moulinets avec ma lance, un mouvement que je faisais souvent lorsque j'évaluais un adversaire. Cette fois-ci, je décidai de lancer l'offensive. Sans plus attendre, je me précipitai rapidement vers Jun, laissant ma lance décrire un arc avant de l'abattre sur elle, les veines rouges pulsant, répondant à mon énergie vitale.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Itsuko

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : Dans tes rêves ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Cronos
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Lun 13 Aoû - 23:59

Cela faisait plusieurs jours que Cronos vibrait en moi sans jamais s'arrêter. J'avais l'impression qu'il se mêlait littéralement à moi, comme si tout le sang et les les larmes sur lesquels j'avais lorgné - trop longtemps peut être - au cours de mon année, l'avait cruellement poussé à bout et que d'ores et déjà, il réclamait sa part d'existence, le droit de vivre et de montrer sa sale face au monde.
Ce ne fut donc pas une surprise pour moi - quand mes yeux se posèrent sur ma possession encore et toujours en train de se morfondre - qu'une envie sadique et sexuelle monte en moi sans qu'aucune tendresse n'émerge jamais. Le désir de l'étreindre n'était plus aussi doux qu'autrefois, j'aurais voulu la serrer, la serrer jusqu'à lui briser les os et Dieu ! J'en avais envie, vraiment !
La savoir mienne, pouvoir la prendre, là, toute suite, lui montrer que je pouvais le détruire, lui prouver qu'elle n'était rien sans moi et que je la tenais à l'agonie dans le creux de mes mains.
Mon regard fou croisa le sien, tanguant entre espoir et peur et je ne pu m'empêcher de sourire diaboliquement alors que je passais à côté d'elle, prenant bien soin de l'ignorer, juste comme ça, parce que j'aimais voir la tristesse danser dans son si joli minois.
D'un côté, je souffrais de mes envies de destruction, je regrettais mon attitude envers elle, car - concrètement - elle n'était coupable de rien mais d'un autre côté ... Merde, c'était vraiment trop bon ~

J'entrais dans l'arène, laissant ma lourde cape recouvrir mon corps mince et mon visage quelque peu abîmé par mes précédents combats, puis me dirigeait d'un pas lent vers celle qui allait présider notre combat, une certaine Yume, la répugnante chienne de la directrice que je ne portais malheureusement pas dans mon coeur pour plus d'une bonne raison.
Je la dévisageais d'ailleurs longuement, me demandant bien ce que pouvait lui trouver certaines étudiantes fanatiques qui avaient repousser mes avances sous prétexte que cette fillette, sans atout, me surpassait de loin. Une première pour ma part et je ne l'avais pas vraiment apprécier, il était donc compréhensible que sa présence ne m'enchantait guère.
Huhhhh, c'était donc ça une experte de la matérialisation ? Vraiment, quelle abjection ... N'avait-elle pas honte de montrer sa vilaine figure au monde ? Je ne pensais pas trouver pire erreur de la nature que ce cher Cronos et pourtant ... Dieu, j'en aurais presque vomi tellement sa compagnie m'écoeurait. Et cette sensation de plaisir que je trouvé dans ma méchanceté gratuite me rendait encore plus dingue. Qu'étais-je en train de devenir ? Où était passée cette Jun si douce et bienveillante ?
Mon regard s'éleva dans le ciel, croisant cette lune pas encore tout à fait rouge mais non loin de l'être et tout me paru si clair. Cette Académie, quelle infamie ~

- Passage en rang. Vous devrez vous affronter, la première qui se retrouve sur le sol sans savoir bouger ou matérialiser quoi que ce soit se voit perdre le match. Les règles … interdiction de tirer sur la tête de son adversaire, à part ça … divertissez-moi.

Mon sourire s'agrandit de lui-même alors que je montais sur le stade de pierre, suivit bien vite par mon adversaire si désirable que j'eu l'envie soudaine de la punir copieusement.
Après tout, Undai Gakuen avait fait de moi un monstre ... Ou tout du moins, l'avait soigneusement fait resurgir du tréfonds de mes entrailles comme sorti tout droit du berceau de l'enfer, alors j'avais bien le droit de me faire les crocs sur cette jolie demoiselle, histoire de calmer cette fureur inutilement bruyante qui se développait en moi. Elle bruisse, elle pleure, elle hurle, cette catin de haine ~
Tout ce que je pouvais voir, maintenant qu'elle me faisait face, c'était qu'elle était réellement et audacieusement prête à me faire face, comme ayant oublier qui était son maître, un chien fou qui devait être sauvagement remis en place. Fallait-il que je resserre encore son collier pour que se grave dans sa petite tête et dans sa peau, qu'elle était mienne ? Hum, il était temps, de lui ré-apprendre à fléchir les genoux.

- Commencez.

Je ne pris même pas la peine de m’inquiéter de sa lance ... Peut être à tort d'ailleurs ? Peu importe, ce qui m’intéressait de toute façon, c'était l'appréhension sublime qui se lisait dans son regard.
Je ne saurais dire si elle hésitait quant à la démarche à suivre ou si elle reculait à l'idée de me blesser. Mais, quoiqu'il en soit, il était clair qu'elle n'avait pas vraiment d'autre choix que d'agir. C'est pour cette raison qu'elle s'élança vers moi, tête baissée, son arme prête à s'abattre sur moi tandis que je ne bougeais pas, me réjouissant d'avance de la peine que je lui ferais en accusant le vilain coup qu'elle m'adressait.
La douleur fut particulièrement intense. Je sentis la lame traverser froidement l'un de mes bras pour s'enfoncer plus loin dans mon buste après l'avoir soigneusement sectionné. Je ne pris pas la peine de retenir les gémissements de douleur qui brûlèrent furieusement ma gorge, cherchant par tout les moyens à s'échapper d'entre mes lèvres, horribles et si inquiétants.
Je me penchais légèrement en avant, me tenant le bras sanguinolent à souhait, et profita de la confusion de mon adversaire pour le ré-matérialiser rapidement, tout en laissant échapper quelques sanglots involontaires. Un frisson, un bouleversement clairement observable chez ma chose et une incohérence dans ses geste et sa défense, me suffirent à me faufiler derrière elle pour mieux lui briser les genoux d'un monstrueux coup de hampe, l'obligeant à fléchir docilement devant moi à quelques mètres de là.

-C'est douloureux, n'est-ce-pas ? Ryu-ko ~

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 2:21

Je restai quelque peu surprise lorsque Jun ne fit rien pour éviter mon coup particulièrement vicieux. La lame de ma lance lui sectionna facilement le bras, se plantant par la suite dans son buste. Le sang coula librement de ses blessures et je fis un pas de reculons, quelque peu déconcertée par le manque de réaction de Jun. Cette dernière gémissait de douleur et je dus lutter contre moi même pour ne pas courir vers elle et la serrer dans mes bras. Au lieu de quoi, me prenant par surprise, elle ré-matérialisa son bras et, profitant de l'effet de surprise et de mes défense complètement abaissées, elle se glissa derrière moi et d'un puissant coup, me brisa les genoux. Je m'effondrai au sol en hurlant de douleur, sentant les larmes me monter aux yeux. Je serrai les poings et les mâchoires tandis que, les jambes en feu et souffrant le martyr, j'entendais Jun parler d'une voix moqueuse dans mon dos.

-C'est douloureux, n'est-ce-pas ? Ryu-ko ~

Je grognai de douleur, usant de la technique de réparation apprise lors de mes nombreux entraînements afin de rendre à mes genoux leurs utilité d'avant. Une fois ça de fait, je me relevai immédiatement et, pivotant sur moi même, j'envoyai ma lance vers Jun mais cette dernière bloqua le coup avec son arme, me souriant cruellement. Elle savourait ma douleur, se faisait un plaisir de me faire souffrir. Ce n'était plus la Jun que j'avais connue. C'était une toute nouvelle personne. Je grognai légèrement de colère et tentai une autre attaque avant de faire un bond vers l'arrière, mettant de la distance entre elle et moi. Je voulais reprendre mon souffle et aussi faire abstraction à la douleur toujours présente dans mes genoux. Bordel que ça avait fait mal. Je me mis à marcher en cercle autour de Jun, évaluant ses moindres mouvements, maintenant ma garde cette fois-ci. Je ne voulais pas qu'elle me surprenne une fois de plus et se glisse sous mes défenses. Je passai une fois de plus à l'offensive, faisant une feinte avec mon arme que Jun bloqua assez facilement, mais elle ne put réagir assez rapidement au coup de botte que je lui dans les côtes. Je reculai par la suite, faisant des moulinets rapides avec ma lance, prête à me défendre. J'étais certaine que j'avais mis Jun en rogne avec ce coup rapide mais efficace et je m'attendais à une riposte de sa part. Jun était une adversaire de taille, et je ne pensais pas que j'allais sortir victorieuse de ce combat. J'étais forte aussi, mais en moi manquait la rage qui animait Jun. Jun était comme contrôlée par une énergie malfaisante qui nourrissait ses veines d'énergie violente, et qui la poussait au combat sans hésitation. Moi... moi je n'étais qu'une pauvre idiote qui souffrait d'autant plus à cause des douleurs physiques, mais aussi psychologiques. Je n'arrivais pas à effacer Jun de mon esprit. L'ancienne Jun, pas la nouvelle. La souriante, moqueuse mais attentionnée Jun dont je m'étais attachée. Pas l'enveloppe vide de sentiments qui se tenait devant moi. Que s'était-il passé, Jun? Pourquoi avais-tu tant changée?

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Itsuko

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : Dans tes rêves ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Cronos
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 3:04

J'étais quelque peu étonnée de la voir se relever aussi rapidement mais le fait qu'elle cherche à prendre de la distance me rassura bien vite. Ryuko était forte, certes, mais elle n'était pas aussi impressionnante que ça. Elle manquait cruellement de fougue et était facilement déstabilisée. Elle n'était donc pas un grand danger en soit mais je préférais rester sur mes gardes, au cas ou, sa colère n'explose enfin. J'attendais ce moment, où remplie de hargne, elle s'abattrait sur moi avec le désir fou de me briser les os, un par un. Oui, elle allait me haïr et m'aimer ! Oui, m'aimer et me vouloir anéantie, accablée comme liée à elle par la douleur et le tourment.
Ce que je voulais ? Simplement, qu'elle ne regarde que moi, qu'elle puisse souffrir que de ma main. Il me fallait la plonger dans un désespoir tel qu'elle ne verrait rien d'autre que moi ... Moi et Cronos.

Mais pour le moment, la danse continuait, monotone et perfide. Je para quelques coups aisément et en accusa quelques autres avec plus ou moins de facilité. Elle était particulièrement méfiante mais de temps à autre, sa garde était criblée de failles comme ci son esprit avait du mal à se concentrer sur la lutte. Était-elle troublée ? Me faisait-elle ce plaisir Ô combien jouissif de la savoir tourmentée par tout ce mal que je lui infligeais rien qu'en la méprisant de mon regard gris et terne ? Dieu, j'étais au bord de l'extase rien que de la voir souffrir de sa désolation. Je voulais la prendre, là, toute suite, devant cet être écœurant qui restait horriblement silencieuse face à sa torture, qui ne ressentait aucune pitié, trop occupée à se lover sur son trône de pierre.

Je ne pense pas que le règlement interdisait les effluves de passion en combat mais au cas ou, je préférais y aller lentement, histoire de pouvoir me rétracter en cas de prohibition stupide. Je laissais donc Ryuko attaquer une nouvelle fois, montrant clairement une faille dans ma défense qu'elle s'empressa de remarquer. J’attrapais la lame de sa lance à pleine main, l'arrêtant juste au dessus de ma tête pour mieux la jeter plus loin avant que celle ci ne se dé-matérialise puis saisissait Ryuko par le col de sa tenue de combat l'obligeant à s'approcher dangereusement de moi.
Je sentais clairement le sang couler de ma paume mais avec toutes les blessures qu'on avait pu m'infliger, la douleur paraissait si minime que je n'y prêta pas attention particulière. Ce qui m’intéressait, c'était ses lèvres frissonnantes ... De peur ? Oh, pauvre chaton ~

-De qui as tu peur, Ryu-ko ?


N'attendant pas la réponse, je lui dérobais un long baiser, une main agrippant ses longs cheveux blancs et l'autre retenant son poing tremblant qui menaçait de partir à tout moment. Huhhh ? Aucune réaction ? Pouvais-je donc continuer ? Mah, mah, je pense que je pouvais m'offrir un peu de bon temps avant de teinter ce jolis minois de rouge. Après tout, pourquoi faire la guerre, quand on pouvait faire l'amour ?
Je libérais son poing, déposant une douce caresse sur sa joue blême avant de descendre ma main sur l'une de ses cuisses que je pris bien soin de caresser à travers le tissu de sa tenue, lui arrachant un frisson délicieux. Huhh, je n'étais pas aussi cruelle que je pouvais bien le laisser paraître ~ Cronos est doux et aimant avec ceux et celles qui savent le chérir ~ Voila qu'il parlait de lui à la troisième personne, ce débile profond !
C'est sa voix mielleuse et cruellement froide à la fois qui passa mes lèvres sans mon accord, s'adressant à Ryuko d'un ton a vous glacé les os :

-Mah, mah, j'aime quand mon petit chaton se montre agressif ~ Et si je t'arrachais les griffes, me mordras-tu ?

Joignant le geste à la parole, il attrapa sa main, l'attira contre sa bouche et referma sa mâchoire sur l'un de ses ongles avant de tourner la tête d'un coup sec, l'arrachant par la même occasion. Un gémissement se fit entendre mais il ne lâcha pas pour autant son poing tandis que ma beauté pâle tentait de le dégager, sûrement apeurée ou souffrante de la torture qu'il lui affligeait. Il cracha négligemment le morceau de kératine plus loin et approcha un deuxième doigt avant que je ne reprenne un peu le contrôle de moi et que j'attire sa victime contre moi pour mieux déposer mes lèvres contre sa tempe blanche.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 4:54

Le combat continue un bon moment tandis que nous échangions coups après coups, certains touchant leurs cibles, d'autres passant dans le vide. J'essayais de rester concentrée, me répétant que la Jun que j'avais devant moi n'était pas la Jun que j'avais connue auparavant. C'est avec cette pensée que je me battit avec plus d'énergie, n'était plus aussi effrayée à lui faire du mal. À un moment, profitant d'un moment d'inattention de ma part, Jun attrappa ma lance tandis que j'essayais de lui faire un coup à l'épaule, faisant descendre ma lance vers le bas, juste au dessus de sa tête et me la délogea de mes mains, la lançant derrière elle. Automatiquement, mon arme se dématérialisa, privée de mon énergie. Je perdis l'équilibre lorsque Jun m'agrippa par le devant de ma tenue, approchant son corps du mien. Je tentai de me libérer mais elle me tenait d'une poigne solide.

-De qui as tu peur, Ryu-ko ?


Je grognai et tentai de me glisser hors de porter, sans succès. Mes lèvres tremblèrent de colère tandis que je tentais de trouver un moyen pour me libérer. Me prenant par surprise, elle m'embrassa longuement et intercepta mon poing que j'avais bien failli lui envoyer en plein sur la tempe. Je grognai de colère et tentai de la repousser. Je fis mine de me calmer mais mes yeux lançaient visiblement des éclairs que Jun ignora. Sa main libéra mon poing et caressa ma joue tandis que son autre se balada sur ma cuisse et je ne pus retenir un frisson.

-Mah, mah, j'aime quand mon petit chaton se montre agressif ~ Et si je t'arrachais les griffes, me mordras-tu ?


Je sus au ton de sa voix qu'elle voulait me faire souffrir. Je ne pus donc rien faire lorsqu'elle attrapa ma main et m'arracha un ongle d'un coup de dent, m'arrachant un cri de douleur. Jun allait m'en arracher un autre lorsqu'elle se ravisa et m'embrassa sur la tempe. Tremblante de rage et de douleur, je voulais m'éloigner au plus vite de cette personne, une personne qui n'étais plus Jun. La voix tremblante de colère, je plongeai mon regard dans le sien, la regardant froidement.

-Il ne faut jamais, au grand jamais, baisser sa garde.


Sur ce, je matérialisai ma lance et pris Jun par surprise, perforant son abdomen avec mon arme, la forçant à lâcher prise. J'en profitai pour reculer d'un bond, retirant mon arme de son corps et me plaçant en position de défense, ma main dégoulinante de sang. Je profitai de son instant de faiblesse pour par la suite envoyer ma lance dans son genou, la blessant gravement.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Itsuko

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : Dans tes rêves ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Cronos
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 13:00

-Il ne faut jamais, au grand jamais, baisser sa garde.

Je n'eus même pas le temps de réagir que sa lance se planta douloureusement en plein mon abdomen, me faisant hurler et me pencher en avant, à la recherche de mon souffle que j'avais perdu lors de l'assaut. Je ne sais pas ce qu'elle avait bien pu me perforer la dedans mais rien à faire, je n'arrivais plus à respirer et sa lame dans mon genoux n'arrangeait vraiment rien à la situation.
Je haletai encore et toujours, en vain, scrutant le sol qui se teintait d'un rouge foncé, trop vite balayé par l'averse qui n'avait cessé depuis notre arrivée. Et de toute évidence, je n'arrivais plus à matérialiser ma chair, ne sachant même plus ce qui devait être réparer ou non dans tout ce méli-mélo d'organes.
C'est donc dans un ultime mouvement de panique et de désespoir, que je prenais appui sur ma seule jambe valide, cherchant la force pour m'élancer vers elle d'un bond puissant mais éreintant qui me fit plier devant elle.

Il n'était d'ores et déjà plus question de perdre ou de gagner, ni même de passer première. Si je devais succomber ici et maintenant suite à mes blessures, je n'allais certainement pas partir sans faire de gros dégâts, sans emporter avec moi cette chère Ryuko qui me méprisait de son regard si pourpre.
J'étais si proche d'elle ... C'était le moment où jamais de lui balancer tout ce qu'il me restait à la figure, de tenter le tout pour le tout, de faire un grand feu d'artifice pour fêter mon départ.
Ma main gauche lentement se leva donc vers elle, modélisant à la place de ma faux un globe blanc et noir aux allures squelettiques dont le tic tac régulier ne présageait rien de bon, et qui ne cessait de gonfler dans le creux de ma main, me volant mes dernières forces pour mieux imploser de l'intérieur.
Semblant comprendre ce que je tentais de faire, elle essaya de s'éloigner d'un bon en arrière de cette chose puissante prête à tout détruire sur son passage mais ce fut trop tard.

-Boom ~

Le souffle de l'explosion m'arracha littéralement le bras avant de me propulser à l'autre bout du stade comme le plus léger des fétus de paille. Une attaque Kamikaze ? Rien que ça ?
Je fus traîner sur le sol plusieurs secondes avant de m'écraser contre l'une des croix parsemant l'arène, mon dos accusant durement le coup ... Enfin, ce qu'il restait de mon dos. Je me savais particulièrement amochée mais je pouvais parié que le stade et Ryuko ne devaient pas faire très bonne figure eux non plus, ce qui m'arracha un sourire dément de plaisir.
Allais-je mourir, ici ? Mes oreilles sifflaient atrocement, le monde tournait intensément autour de moi et je n'arrivais vraiment pas à ré-matérialiser la partie gauche de mon corps qui avait été soufflé par l'explosion. Mah, si je pouvais emporter Ryuko avec moi ou encore mieux, cette chienne de Yume, je pouvais bien périr maintenant.

Dans un dernier sursaut, mon corps tenta une dernière fois de reprendre son souffle avant de se s'effondrer contre la terre boueuse de l'arène. Ce n'est qu'après plusieurs longues minutes à agoniser, que Cronos plus haineux que jamais m'ordonna de me réveiller, profitant des derniers palpitements de mon cœur pour me secouer violemment comme pour me dire que son heure à lui n'était pas encore arrivée, qu'il n'était pas question d'en rester là. Je le sentis lutter férocement pour guérir ce corps malade et désormais inutile, le remettre sur ces pieds, le soigner de ses plaies et le faire se relever fièrement face à mon adversaire.
Pour ce qui est de mon bras, il ne put que cautériser la plaie en une sorte de moignon ignoble mais dont le sang ne s'échappait plus. Reprenant un semblant de contrôle, je dissimulais mon visage qui se reconstruisait difficilement en tirant sur ma capuche, ayant honte de la laideur que m'avait laissé l'explosion puis je m'avançais de nouveau vers Ryuko, encore bien sonnée, avant de sentir mes jambes me lâcher à quelques mètres d'elle, m'indiquant clairement que c'était la fin, que mon corps n'irait pas plus loin.

-Ryuko ? Tu meurs ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 13:49

Je pensais que Jun allait arrêter. Que, suite aux nombreuses blessures que je lui avais infligées, elle n'aurait plus la force de se défendre. Mais encore une fois, elle me prenais par surprise. Tandis qu'elle lançait son bras gauche dans ma direction, une étrange sphère blanche et noire dont on entendait clairement un tic tac vraiment pas rassurant. Lorsque mon cerveau identifia le nouvel objet, il était déjà trop tard. Je voulu faire un bonds de reculons, m'éloigner de cette chose destructive, mais je n’eus pas le temps. J'eus cependant la bonne idée de détourner la tête juste avant la détonation.

-Boom ~


Le souffle de la détonation, puissante et destructrice, m'envoya dans les airs et me fit voler à travers la salle. Le côté gauche du corps en grande partie brûlé au troisième degré, j'atterris avec dureté au sol et mon dos cogna violemment contre l'une des croix maintenant effondrée de l'arène. Le souffle coupé, souffrant le martyr, je croyais que c'en était finalement terminé de tout ça. Mais madame malchance me réservais une autre surprise. Soufflée par l'explosion et ne me quittant pas, ma lance avait elle aussi fait un vol plané... pour finir sa course en se plantant violemment dans mon abdomen, me déchirant la chaire. Incapable de hurler de douleur, le souffle coupé, j'empoignai ma lance à deux mains et tentai de la retirer, mais cette dernière s'était solidement plantée dans la croix derrière mon dos. Je tentai de la dématérialiser, mais pour une raison inconnue, mon pouvoir refusait de m'obéir. J'abandonnai alors ma lutte et laissai retomber mes mains, regardant Jun tandis qu'elle s'avançait péniblement dans ma direction. Du sang coula d'entre mes lèvres et vit tacher mon menton tandis que la souffrance me maintenait miraculeusement éveillée. Je sentais aussi du sang couler sur le bas de mon corps, là où ma lance s'était plantée. J'étais au bord de l'inconscience, mais je luttais, encore. Je vis Jun s'écraser juste à mes côtés, vraiment mal en point. Cette fichue bombe avait fait vraiment trop de dégât. J'eus une pensée envers Yume. S'en était-elle sortie? Probablement.

-Ryuko ? Tu meurs ?


Je regardai Jun d'entre mes paupières à demi fermées, la respiration sifflante et du sang coulant toujours sur le menton. Est-ce que j'étais en train de mourir? Probablement. Et, le plus ironique de la chose, c'était ma propre arme qui me tuait. Celle qui m'avait défendue, celle qui avait vaincue mes adversaire. Aujourd'hui, c'était elle qui me tuait peu à peu. Je posai ma tête contre la croix sans répondre, attendant que la mort vienne me chercher. Si j'avais de la chance, on m'amènerais d'urgence dans l'infirmerie d'Undai avec Jun. Elle aussi semblait sur le point de passer l'arme à gauche. Je voulais que la souffrance cesse. Je voulais quitter cet endroit. Et par dessus tout, je voulais m'éloigner de Jun. Cette inconnue. Je ne voulais plus rien savoir d'elle maintenant qu'elle était devenue une créature cruelle et sans coeur. Jun était morte, et je ne pouvais rien y faire. Quand à l'autre Jun, elle était belle et bien en vie, et pour ma sécurité et ma santé, si je survivais, il me faudrait l'éviter. Dès que j'aurai repris assez de force, je retirerai le collier de cuir. Je n'allais le jeter cependant. J'allais le garder, en souvenir de la Jun d'avant.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jun Itsuko

avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 24/05/2012
Age : 23
Localisation : Dans tes rêves ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Cronos
★ Age : 18
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 15:37

-Mah, tu crois que je vais te laisser mourir aussi tôt ? Il y a tellement de choses que je voudrais te faire.

Matérialisant le squelette nu d'un bras au bout de mon moignon, j'utilisais mes dernières forces pour extraire la lame de son estomac, m'appuyant sur la croix derrière elle pour mieux l'extirper de la roche. J’attrapais aussitôt l'une de ses chevilles et la traîna au sol jusqu'à moi pour mieux la serrer contre ma poitrine avant de rechercher Yume du regard et de la retrouver saine et sauve à quelques mètres de là comme si de rien n'était.
Cette chienne allait-elle nous laisser crever là ? Allais-je devoir nous sortir moi-même de ce pétrin ? Il y avait de fortes chances pour que ça arrive et malheureusement je n'aurais rien pu y faire. Franchement, je n'avais jamais supplié quelqu'un de toute ma vie et je n'avais aucune envie de commencer mais avais-je vraiment le choix ?

-Hey toi, je crois que tu es fixé sur les résultats maintenant. Pourquoi ne pas nous sortir de là, au lieu de nous regarder bêtement nous entretuer ?

Comment avait-elle pu rester si impassible ? Vraiment sa présence m’écœurait au plus haut point. Si elle ne bougeait pas le petit doigt alors qu'une élève mourrait devant ses yeux, c'est qu'elle n'était pas mieux que tout ces vauriens qui était venus voir la scène. Je regardais Ryuko, ne sachant trop si je devais jubiler ou m’inquiéter de son état. Tout ce que je savais c'était qu'elle allait vraiment finir par crever et que je pouvais entendre Cronos rire aux éclats, alors quoi !? Merde que quelqu'un se bouge avant qu'un deuxième meurtre ne m'emmène un peu plus bas contre terre et que je ne devienne réellement folle à lier. Dire que je m'étais fait sauté le bras ... Tout ça pour quoi ? Ah oui ... Ryuko ~
Je giflais brutalement ma chose voyant qu'elle perdait connaissance.

-Oh toi ! Tu crois peut être qu'on va gentiment venir te secourir ! Dans cette Académie si tu n'as pas la force de te relever, tu crèves !

Voyant que ça ne servait à rien de lui hurler dessus, je ne pouvais qu'essayer de la traîner hors d'ici, la soulevant difficilement, son poids pesant horriblement sur ma plaie tout juste cautériser.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   Mar 14 Aoû - 19:22

L’amusement ? Je n’en avais pas. Je ne faisais que regarder, analyser ces deux femelles en rut jouer de leurs pouvoirs ainsi que de leurs matérialisations, pouvais-je appeler ça un combat ? Entre une qui drague l’autre et l’autre qui croule devant tant de gentillesse sadique … Non, c’était une scène de baise que j’étais obligée de regarder jusqu’au bout. Quoi qu’il en soit, cela me retiendrait de louer un film X dans le mode gore … Ouais, ah. Sortant de mes pensées sous une explosion, je créai en un instant ce qui pouvait être un mur de protection autour de mon trône. Levant légèrement les yeux, je ne fus pas surprise de voir un bras voler. Était-il à celle qui se prenait pour la faucheuse ou celle sortie de la tribu des loups en vue de son accoutrement. N’usant que ma main comme si de rien était, je me retenais un bâillement avant de me frotter les cheveux. Quand la fumée se dissipa, je laissais mes yeux parcourir l’arène pour regarder ces deux choses dans un piteux état. Une au sol et l’autre … ah … c’était donc à elle le bras qui volait ? Une action suicidaire en terme clair. Qui des deux devrait passer …

-Hey toi, je crois que tu es fixé sur les résultats maintenant. Pourquoi ne pas nous sortir de là, au lieu de nous regarder bêtement nous entre-tuer ?

Pas elle en tout cas. Me levant dans un soupir, je me dirigeais vers l’arène alors que Jun traîna sa femelle tant bien que mal en dehors de l’estrade. Les arrêtant dans un mouvement de la main, j’aidais : Oui, c’est possible. J’aidais Ryuko à se relever et la traînai moi-même vers la sortie de l’arène. Le combat était fini, mais je restais toujours mitigée pour dire qui était digne de passer ou non à la classe supérieure. Jun n’était pas douée, mais son coup de l’explosion en valait le coup puisqu’elle venait de remporter le combat mais de la même manière … Ryuko avait montré pas mal de bons gestes … Oui, oui, j’ai un peu regardé quand même ! Mais la loi était la loi. Celle absolue, les perdants restaient des perdants et les gagnants se voyaient récompensés … Jun Itsuko hein ?

Une fois en dehors de l’arène, je posais le corps remis à neuf de Ryuko sur un banc alors que je me dirigeais vers une Jun retrouvant l’entièreté de ses membres. D’un mouvement de la main, j’attirais l’oreille de Jun à ma bouche. Déposant mes lèvres sur son cristal, je fis que celui-ci perdit sa couleur bleutée pour en revêtir une verdâtre. Sans plus attendre, Chronos s’activa … la joie des premières ? La robe de combat en dehors de l’arène et cette nouvelle puissance défilante dans les veines, oui … Mais cela ne dura qu’un instant en vue du peu d’énergie qui coulait dans le corps de la nouvelle première. Détestable d’être faible n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, deux questions en tête résonnaient, qu’adviendra-t-il de Jun ? Et surtout, comment Ryuko va-t-elle avancer face à cette défaite ? Un nouveau corps dans la baie de Kyoto … Non, je n’y crois pas trop. Malheureusement.

- June Itsuko, bienvenue en première.

Me penchant légèrement devant celle-ci, je tournais les talons sous peu pour partir de ce lieu, laissant les deux choses « entre elles ». Un combat amusant ? Allez savoir ce qu’elles pensent de celui-ci.

END

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jun Itsuko VS Ryuko Hirano   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jun Itsuko VS Ryuko Hirano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Ryuko
» FT Matoi Ryuko
» Matoi Ryuko
» [Fini] Ryuko, Chevalier de Bronze de Pégase
» Open Bar de Ryuko !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Arène :: ★ Passage en rang ★-