AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Arrivée d'un gentleman dans la plus étrange des académies (PV Cheshire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shu Asagawa

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/07/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Azazel
★ Age : 17 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Arrivée d'un gentleman dans la plus étrange des académies (PV Cheshire)   Mar 31 Juil - 19:13

Après quelques heures d'avion, durant lesquelles Shu passa le plus clair de son temps à observer son environnement, croisant la même hôtesse de l'air que lorsqu'il avait quitté son pays natal. La femme n'avait pas du tout changer, elle était toujours autant « attirante » pour le commun des mortelles, son caractère envers les enfants bruyant n'avait pas changé non plus. Au contraire il s'était intensifié, elle n'hésitait plus une seule seconde à aller remettre les garnements à leurs places. Shu était installé en première classe dans un fauteuil très confortable. Il était paru de son plus beau costume. Bien sûr, il était fait sur mesure. Il n'avait emporté qu'une petite valise dans laquelle était rangé ses autres costumes ainsi que ses kimonos. Un sourire traversa son visage alors que l'avion commençait sa descente. Il allait enfin connaître l'identité de Dead Master, cette être sur lequel il ne savait rien, même pas un sexe, ni un parfum, rien. Seulement qu'il ou qu'elle savait que l'invitation serait acceptée. Les hôtesses firent une annonce sur l'atterrissage.

Après plusieurs minutes, l'avion toucha enfin le sol et finit par s'arrêter entièrement. Shu finit par se lever et quitta l'avion, les mains dans les poches un sourire sur son visage. Il récupéra enfin sa valise dans l'aéroport et le quitta sans dire un mot. Une voiture noire l'attendait, il ne fut pas surpris. Non il était plutôt habitué à ce genre d'accueil bien trop solennel à son goût. Il y avait un homme debout droit comme un i devant la voiture. Il ne prit même pas la peine de demander l'identité de Shu et dis d'un ton très profond « Bienvenue au Pays monsieur Asagawa. », son père avait fait marcher ses contacts pour permettre à son fils d'arriver en grande pompe. Il monta dans la voiture et retira la veste noire, laissant apparaître une chemise blanche avec une cravate parfaitement nouée autour du cou. Il était vraiment impeccable, les chaussures cirés ses cheveux coiffé, il desserra son noeud cravate histoire de pouvoir respirer comme il faut. Après plusieurs minutes Shu prit conscience du luxe dans la voiture, des sièges avec écran, un mini-frigo remplit d'alcool, vitre teinté par balle. Son père avait vraiment les moyens de s'offrir tout ça ? Non, il était bien trop surpris par l'arrivée de la lettre pour être à l'origine de tout ça, c'est le mystérieux inconnu Dead master !

Shu finit enfin par arriver devant l'académie, un grand portail blanc était fermé tandis que le chauffeur sorti décrétant que le voyage était fini. Aucun étudiant autour du bâtiment, il fallait certainement entrer pour trouver des élèves. Shu approcha du portail, ce dernier s'ouvrit sans qu'il n'eut besoin d'appuyer sur aucun bouton. L'environnement était sympathique, un peu de verdure autour d'une grande entrée probablement le hall. Il poussa l'énorme porte sentant quelque chose d'étrange derrière lui, un parfum celui d'un homme, il n'avait donc pas à se pousser pour laisser l'inconnue entrer. Ce dernier l'interpella.

-Vous êtes Shu Asagawa ?

Shu ne répondit rien, il se contenta de faire un léger mouvement de tête signifiant un « oui ». L'homme lui tendit une petite boîte bleue. Shu la glissa dans sa poche sans l'ouvrir, l'homme partit d'une démarche assurée. Il l'examina et en conclu rapidement qu'il était surveillant, sans grande autorité. Vu le regard des élèves. Shu sortie la boîte et fini par l'ouvrir dévoilant ainsi un bracelet brillant avec une étrange pierre bleue. Une simple inscription « portez-le » Shu le mit à son poignet avant de sentir une autre odeur, bien plus douce, plus féminine. Une jeune fille se tenait à quelques pas de lui. Il ne dit pas un mot avant de glisser la boîte vide dans la poche et de desserrer un peu plus son noeud de cravate tant la chaleur était écrasante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheshire Bishop

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 22/07/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Degenerate Kitty
★ Age : 17 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Arrivée d'un gentleman dans la plus étrange des académies (PV Cheshire)   Mer 1 Aoû - 12:38

Chapitre 1 ♠
Sans lapin blanc cette fois...


Ce n'était pas la première fois que je quittais mon Angleterre natale. Ni la première fois que je partais sans ma famille, et encore moins la première où je partais pour aller affronter quelque chose. Sauf que cette fois, il ne s'agissait pas de roumaines ou de chinoises, mais de moi-même. Quelque chose me disais que je devais faire partie des personnes les plus saines de l'endroit dans lequel je me rendais, mais de toute façon, mon sort là-bas ne dépendait que de moi. Il allait falloir que je sois beaucoup plus forte que ce que je ne l'étais. Enfin... après, une partie de moi trouvait ma destination un petit peu... ridicule. Vautrée dans mon siège d'avion, en deuxième classe, mon casque greffé aux oreilles, je retournais ma lettre "providentielle" entre mes doigts. "Dead Master". Mouais... ça envoyais le pâté autant que s'en était ridicule. Ce genre de surnoms me paraissait stupide et légèrement... prétentieux. Bon après, je ne savais pas ce qu'était... cette chose. On va dire. Et une partie de moi, toujours la même, s'en contrefichait pas mal et trouvait juste ça cool de pas continuer à se faire chier dans un lycée normal. Je n'y avait passé que quelques mois, et ça m'avait suffi amplement. L’ennuie était mortel.

Je n’entendis pas l’annonce de l’atterrissage, trop absorbée dans ma musique. Aussi, je me demandais l’espace d’une fraction de seconde pourquoi l’avion descendait. Je baillai et jetai un coup d’œil à mon voisin de siège.
♣ Non mais c’est bon, déstresse, j’te jure qu’on va pas se cracher.
A noter que mon voisin de siège devait avoir mon âge. Sinon je ne me serais pas permis. Je m’étirai nonchalamment sur mon siège, renforçant ma position disgracieuse de gros chat amorphe. Mais je m’en foutais pas mal de mon allure, je venais de me péter Londres-Kyoto en avion, j’avais plus de fesses et plus de dos. La seconde classe, c’était pas terrible. Par contre, malgré mon apparente… loquittude, je bondis hors de mon siège dès que le voyant s’éteint et bondis hors de l’avion pour me dégourdir les pattes. Je m’étirai une nouvelle fois, sous les regards intrigués des autres voyageurs. Oué, les nippons en costards avaient chouïa du mal avec la petite blonde en tutu rose fluo verticales, rangers, T-shirt Metallica, sac Hello Kitty et cheveux en palmier bancal sur le sommet du crâne. Je fis claquer une bulle de chewing-gum et entrepris d’aller récupérer mes affaires. Eh eh… le gros sac treillis que m’avais refilé mon grand frère rajoutait de la bizarrerie à mes fringues. ‘fin bon, je m’en foutais pas mal, pour l’instant je voulais juste en finir avec ce putain de voyage qui m’avait collé une crampe dans la fesse droite. Bref je filais chercher un taxi pour rejoindre ma nouvelle école. Undai Gakuen… ça allait être marrant tout ça…

Je sortis du taxi, enfin arrivée, et retins du mieux possible un soupir de soulagement. Je me penchai en arrière, histoire de me faire craquer les reins, et vit une limousine au loin. ♠ Eh bah y en a qui se font pas chier… Je levai les yeux au ciel et fit le tour de la voiture pour récupérer d’un geste sec mon énorme sac que le chauffeur commençait à sortir du coffre. Je le remerciais et le payais rapidement, l’envoyant plus ou moins se faire voir. En même temps, il voulait m’aider… il n’avait pas peur pour ses dents lui… Grrr… Bref. Je passai mon sac sur mon épaule et franchis les grilles de mon nouveau chez moi, et de ma nouvelle vie. Je vis un jeune homme habillé… bizarrement pour le milieu. Quelque chose me disait que c’était lui celui qui ne se faisait pas chier. Je jetai un coup d’œil au bracelet qu’il se passait au poignet et haussai un sourcil.
♣ Ça c’est de l’accueil… ‘fin bon, c’est pas vraiment ce que j’aurais offert à un mec.

Je lui adressai un petit sourire et entrepris de me détacher les cheveux. Je n’aimais pas les avoir attachés, mais pour les voyages c’étaient quand même mieux. Le pion avait visiblement fait demi-tour en m’apercevant puisqu’il était de nouveau près de nous avec une autre boîte bleu.
_ Vous devez être Cheshire Bishop ?
♣ Yep ! Thanx…
Je récupérai rapidement la boîte, laissant tomber mon sac qui fit un bruit mat. Je grimaçais en me souvenant qu’il y avait mon pc dedans et ouvrit la boîte.
♣ Quel manque de tact. On offre jamais le même bijou à deux personnes différentes. Non, mais franchement…
J’enfilai le bracelet à mon poignet, me doutant bien que ce n’était pas juste un bijou, puisque les autres élèves l’avaient aussi. Je balançais la boîte dans la poubelle la plus proche et poussai un petit cri de victoire en réussissant mon coup. Ce qui ne m’arrivait que très rarement. Bon, qu’est-ce que je fait maintenant ?... J’adressai un petit sourire à mon… voisin. Je pouvais même pas me présenter, l’autre avait déjà donné mon nom. Tsss… Aucun tact ce mec.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Arrivée d'un gentleman dans la plus étrange des académies (PV Cheshire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Nadieja
» La salle commune...ou comment se perdre dans les vastes couloirs de l'académie...[terminée]
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Hall d'entrée-