AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Cette mystèrieuse femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Cette mystèrieuse femme   Dim 8 Juil - 14:33

Après une dure journnée de travail,j'avais décidé d'aller me balader dans le parc.J'avais envie de mettre la main sur une de ces chiennes qui se baladaient dans celui-ci. Je les fixais de mon regard avec plaisir,imaginant leur tête explosées entre mes mains.'BOOM!',magnifique feux d'artifice. Je continuais à marcher sourire au lèvres,non pas que j'étais heureuse mais, avec tous les images que je me faisais à se moment là, cela me mettais l'excitation aux lèvres. Mon regard allait d'un bord à l'autre ne sachant pas où me mettre et puis j'appercue cet arbre immense qui me semblait si acceuillant. Je m'approchais donc de celui-ci et m'assise sur la grande herbes. Les deux bras derrière ma tête étais retenue par le grand tron.On peut dire que j'étais bien à mon aise. J'arrêtais pas de pensser aux jours passés à cette école. La rencontre avec Ryuko et d'ailleur que je n'ai toujours pas encore revue. Les faces à faces avec tous ses caniches qui se promène un peu partout gâchant ma vue de tous les jours.Ma mésaventure dans la forêt avec Miyuki, cette espece de furie colérique comme les gens le disait si bien à Undai. Malgré toute ces rencontres en faite,la solitude était toujours bien présente et restait comme étand ma plus grande amie.Je n'avais pas encore rencontrer la directrice ou cette Yume Kuroi.M'enfin je me pressais pas trop pour la directrice avec tout çe qu'on m'a dit sur elle mais, j'aimerais vraiment rencontrer, Kuroi.À çe qui parraît c'est une belle femme et une vrai beauté dans son genre.Soudainement mes penssés furent arrêtés par une jolie femme qui passa par là. Mes yeux se posa sur chaque forme de son corps. Elle avait une belle paire,celle-la.Un grand sourire élargisait mon visage à ses penssés.


Je fermais doucement les yeux puis une image commencait à se moment là,à se former dans ma tête.Je me trouvais dans les couloirs sombre de l'école ou il n'y avait pas un chat dans les parages et c'est çe que je trouvais étrange.Soudainement, un petit rire attira mon attention.Je tournais la tête d'où celui-ci provenait puis m'avancai tranquillement à pas de sourie m'emmenant vers une pièce.C'est au moment même que j'ai regarder dans la salle que j'ai pus appercevoir une silhouette sur le bord de la fenêtre.N'eyant pas eu le temps de voir qui était cette personne. La lumière de cette fenêtre m'aveuglais puis je fus rêveillé au même moment.

J'entrouvris les yeux doucement et c'est là que j'ai apperçue cette silhoutette devant moi. Là même que dans mon rêve? Cette question me traversais tout de suite l'esprit. Quand le soleil à enfin décider d'aller se cacher un peu, je pus enfin voir ce regard fixer sur moi.

-...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 25
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Cette mystèrieuse femme   Lun 9 Juil - 0:23

Un silence pensant, et me voilà encré dans les bras de cette femme une fois de plus. Un léger murmure et je me sens vaciller, perdre pied de la réalité, pour rentrer dans ces ténèbres tellement doux, tellement berçant que je ne peux faire qu’autre chose que d’accepter cette douleur ressemblant plus à une caresse qu’à autre chose. Je suis faible, je suis pitoyable, je la hais, mais dieu seul sait combien je l’ai aimé. Combien elle m’a été cher, combien j’ai fait pour voir un sourire apparaître sur ses lèvres qui m’accordaient, plus d’une fois tendresse. Les bras enlacés autour de ma taille et ma tête au creux de son cou, une légère mélodie douce traversant ses lèvres, se berçant au gré du vent alors que je fermais les yeux, une légère larme coulant sur ma joue.

Le néant, le noir, coupé de toute luminosité, je devenais aveugle à ce monde alors que mes yeux étaient remplis de ce liquide salé montrant ma tristesse. D’un mouvement brusque, je me dégageais de son emprise, je reculais jusqu’à me heurter contre un mur de son bureau et tout en détournant le regard, fixant à l’improviste un point fixe le marbre nous servant de sol, je fronçais les sourcils ainsi que les poings alors que mes dents grincèrent de colères. Je ne pouvais pas être fâchée, je ne pouvais pas dire quoi que ce soit, j’avais quelqu’un, alors pourquoi pas elle ? Parce que Dead Master était à moi, et moi j’étais à elle. Mais Kaïla était importante pour moi, tout comme je le devinais, Akiha devait l’être aussi … Non, c’était faux. Akiha n’était qu’une pute de luxe qui se servait de son cul pour appâter la directrice.

D’un cri aigu je lui exprimais ma peine alors qu’elle … Elle me regardait sans bouger ni broncher, les bras croisés, droite comme un piquet au milieu de son sanctuaire. J’étais haineuse de la voir si souple alors que la douleur de l’incompréhension et de l’abandon me rongeait de l’intérieur, j’étais mal de la voir s’éloigner alors que je jurais être celle qui voulait sa mort le plus au monde. Je l’aime mais je la hais, telle est ma relation avec cette prestigieuse femme qu’est Dead Master, appelée par mes soins par son prénom … Ayame. Moi seule l’appelant ainsi jusqu’à ce que son pot de fleur ne vienne entraver mes desseins.

Furieuse je lui tournai le dos, prenant la clenche sans ménagement je sortis du bureau avant de partir, aussi vite que j’étais arrivé dans son bureau en me dirigeant, je ne sais où, là ou mes pas me pas me mèneront. Brusquée par l’air extérieur et son vent que je décrirais d’affreux, je bravais celui-ci jusqu’au dortoir avant de m’arrêter à mi-chemin me disant qu’il était préférable que je passe ma colère sur les pauvres abrutis se trouvant dans cette académie, que sur ma chère colocataire. Parce que oui, cela faisait bien trois mois si pas six que Kaïla squattait ma chambre alors bon, colocataire ou squatteuse, on ne voit plus la différence quand vous-vous retrouvez avec plus d’affaires à l’autre personne qu’à vous.

D’un pas décidé de trancher la tête du premier enmerdeur, je me dirigeais vers le parc d’un pas soutenu digne de ma personne. Gracieuse et magnifiquement vêtue de mon uniforme -parce que oui, ca m’arrive de le porter- je revêtais toujours l’âge d’une jeune femme d’une vingtaine d’année alors que tout le monde savait que j’avais bien plus sans vraiment savoir ni pourquoi, ni comment et combien exactement. Arrivée dans cette étendue verdâtre, j’empruntais un sentier alors que je me fis arrêter par un groupe de jeunes filles de secondes. Gueulant dans mes oreilles je ne sais quoi, j’essayais de m’extirper de ces filles en rut du mieux que je pouvais avant de m’arrêter brusquement, remarquant qu’il y avait quelqu’un à mes pieds, me fixant étrangement. Non, je ne t’ai pas marché dessus, non, je ne te connais pas et oui, c’est un privilège de recevoir la semelle de Black Rock Shooter. Quoi que, tu ne l’aies toujours pas eut ce privilège !

- Hum. Un problème ?

Froide que je puisse être, j’eus essayé de mettre un peu de chaleur dans ma voix en vain. Sous les cris des jeunes filles derrières moi hurlant « Yume-Sama !!! » Ou encore « Black Rock Shooter-Sama ~ » Ou encore « Je vous aime ! » … Dieu, puis-je dire que grâce à elles je n’ai pas à me présenter ? Ouais, cool. Me retournant pour adresser un regard froid aux déchets dévergondées, l’effet que je voulu opèrera sans plus attendre quand la masse humaine s’en alla sans demander son reste, laissant glisser des petits mots tels que leurs numéros de chambres et ainsi de suite.

- Tu es ? Seconde. Prénom ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Cette mystèrieuse femme   Mar 31 Juil - 21:24

- Tu es ? Seconde. Prénom ?

Je me réveillère de la lune quand j'attendue ces mots qui semblait affecteux mais que je pouvais percevoir un ton un peu trop forcé.J'ouvris ma bouche pour lui répondre respectueusement.

Je m'appelle Hoshi....Hoshi Kodoku et je suis en seconde,effectivement.

Je lui lancère un reguard intriguée.Je levère le menton et comptenplais la femme qui se tenais devant moi.Certe,elle était très belle.

Je suis nouvelle ici et j'ai pas eu le temps de rencontrée tous les personne de cette académie. Je crois que le mieu serais à votre tour de vous présentez à moi.

Je lui fesais un petit sourire en lâchant ses mots du bout de mes lèvres. Je me levère devant'elle et constatais qu'on étaient de la même grandeur.Elle se présenta enfin à moi puis je fut surprise et mal à laise. Je m'atandais pas du tout à croisée cette personne ici.Moi qui en venant à l'académie avait toujours voulue la rencontré. Enfin cétais réalisé. J'essayais en vaint de lui montré que j'étais enchantéE,ravie de la rencontrer ici.

Je suis ravie de vous rencontrez enfin. J'espere ne pas vous faire mauvais impression. Je ne veux certe pas vous décevoir.

Elle me comptenpla,j'esperais vraiment qu'elle n'allait pas comencer à me détester parce que peut-être comn e je suis maladroite, je fesais tous de travers.Arrrg,je suis tellement mauvaise. Je fais souvent tout à l'envers sans le vouloir et je gâche tous.Mes yeux revena sur le visage de ma interlocutrice. Je me sentais vraiment gênée et cétais très embarassant.Je toussère un bon coup pour enlever le blanc et essayé de ne pas montrer que j'étais gênée.Oh seingneur,j'espere que cela ne vas pas partir en couille et qu'elle va rire de moi...Non,je n'accepterais pas cela.Ça serais une honte.Je la fixère,attendant la suite.


(Ps:Pour le moment je n'avais que ça en tête,je m'efforcerais de faire mieu pour la suite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette mystèrieuse femme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cette mystèrieuse femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» D.de Saxe,Finie."Il n'est plus pour moi de bonheur, de repos, que par la possession de cette femme que je hais et que j'aime avec une égale fureur."
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Alentours de l'Académie Undai :: Parc-