AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Quand la solitude nous appelle~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Quand la solitude nous appelle~   Sam 7 Juil - 16:05

Depuis quand est-ce que moi, Ryuko Hirano, je séchais les cours? Ah ben, à partir d’aujourd’hui je crois. Disons que je n’avais pas le goût d’aller en classe, de me mêler avec les autres élèves. Je voulais être seule, pour une fois. Quelle ironie, hein? Moi qui cherchais jusqu’alors à avoir de la compagnie, me voilà qui la fuyait. D’ailleurs, où pourrais-je aller afin d’avoir un peu de calme? Pas la forêt, la dernière fois que j’y étais allé… Le parc alors? Non, trop de personnes. Je soupirai alors que je levai les yeux au plafond. Bah oui! Le toit! Je n’y étais jamais allé, pourquoi ne pas y aller faire un tour tien? Je regarde autour de moi, ignorant les regards curieux des autres élèves ainsi que les ricanements de les quelques soupirantes de Jun présentes dans le couloir (l’incident avec Jun et cette garce de Lyuba à beau remonter à une semaine, ces harpies se faisaient un plaisir de rire sur mon malheur). Avec un soupire, je me dirige vers les escaliers menant au toit, portant une main à mon collier en cuir, faisant cliqueter le cadenas qui y étais toujours accroché. Oui, il était encore là. Même si Jun m’avais donné la possibilité de l’enlever, je ne pouvais pas, ne voulais pas l’enlever. La culpabilité de l’avoir blessée me rongeait encore, et je ne pouvais effacer son regard blessé de mon esprit. La façon dont elle m’avait regardé, son poing qui frappait l’encadrement de la porte…
Je secoue la tête et continue de marcher. Depuis cet incident, Jun m’évitais. Pas tout le temps, mais chaque fois que je la voyais, elle faisait comme si je n’étais pas là et prétendait qu’elle était occupée. Ça me faisait toujours mal dans la poitrine à ces moments là. Mais je me disais que je méritais probablement ce comportement envers moi. Même si je n’étais que partiellement coupable. Un sourire moqueur étire mes lèvres lorsque je me rappelle avoir frappé Lyuba en pleine poire. La satisfaction de la voir reculer sous le coup était grisante. Si je la revoyais, je ne garantissais rien pour sa sécurité. Elle avait osé menacer Jun, elle avait détruit la relation quelque peu étrange entre Jun et moi. Cette Lyuba allait le payer un jour.
Je parvins finalement au toit et les rayons du soleil heurtèrent mes yeux sensibles de plein fouet, m’aveuglant et m’étourdissant momentanément. Je fis quelques pas maladroits, incertaine sur mes jambes. Puis je perdis l’équilibre et tombai face première au sol, me retenant avec mes mains afin d’éviter un choc brutal avec le sol. Je grognai de colère et me relevai lentement, remarquant que mes paumes étaient éraflées.

-Génial…

Avec indifférence, j’essuyai mes paumes sur ma jupe puis portai une main au dessus de mes yeux afin de me protéger des rayons du soleil. Comme je m’y attendais, il n’y avait personne sur le toit. Parfait. Ah solitude, comme on se retrouve! Pas surprenant, hein? T’as entendu parler du dernier coup bas que Malchance m’a balancé?
Je m’avance vers le bord du toit et m’assis au sol, mes jambes pendant dans le vide, perdue dans mes pensées, tandis que le vent faisait voleter mes longs cheveux blancs. J’étais complètement déprimée ces dernier temps. Ne pas pouvoir approcher Jun, ne pas pouvoir lui parler, c’était un coup dur pour moi. Je lui avais pourtant expliqué ce qui s’était passé, je lui avais dit pourquoi j’avais obéi à Lyuba. Mais même après mes explications, Jun restait sceptique, m'évitant et m'ignorant quand je lui parlais.
Je serre les poings de colère et frappe le sol.

-Lyuba, sale chienne!

Si on m’avait vu à ce moment, on se serait demandé si j’étais vraiment Hirano. Depuis quand cette albinos si réservée avait des excès de colère?

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Premier jour d'ecole...   Sam 7 Juil - 16:56

J'etais la que depuis 3h00. Ma collegue de chambre, je ne l'est toujours pas rencontrer et d'un autre coter je me pressais pas non plus. Car j'ai pas tellement envie de savoir si je suis tomber sur une de ses connes (Que j'apelles aussi: Petits caniches). J'en ai evidament croiser qui me fixait d'un aire a dire (Mais qu'est-ce qu'elle fou ici,celle la ).Je me suis dit en moi aussi, a se moment la. (Vue ta gueule, je me le demande aussi). M'enfin bref j'ai continuer mon chemin telle une ame rodante dans un lieu avec ses immense couloirs qui m'y sont encore inconnue. Je monta les escaliers tranquillement et appercue une de ses petits caniches de tout a l'heure. Je soupira un grand coup:

Et merde,manquait plus que ca...

La conne me fixa de son regard et ouvra sa grande gueule au grand regret

Tiens la nouvelle, tu fais quoi dans cette ecole? Vue ta gueule ca metonne encore que tu sois ici *rire moqueur*


Je fit mine de rien et continua d'avancer mais cette sale chienne (Dsl du mot ) decida de me bloquer le passage. Je me decoinca alors les muscles et fit craquer mes jointures en signe de dire 'Let's go, i am ready, BITCH ! J'ouvris la bouche et doucement je lui demanda de me laisser passer. Elle ne fit rien alors je pris mon bras sur son epaule et je la fit enlever de mon chemin. Elle se cogna contre le mure et me fixa avec son aire de chienne (Dsl encore gros mot ) De sa bouche sorta
un petit mot que j'avais deja entandu autrefois.

Salope...

Petit sourire au levres: Cela m'a fait plaisir de te rencontrer aussi.

Il etait pas vraiment dans mon habitude d'etre violante sauf quand je tombe sur une petite caniche comme celle-ci. Autrefois je fuyais et je me laissais faire mais plus en plus que les jours avance et que tu te fais marcher sur les pieds. De plus en plus ta la haine et la colere qui prend le dessus. Je continua alors mon chemin en metirant les bras un peu fatiguer de cette premiere journnee ici. Je tombas sur une porte qui me semblait pour moi acceuillante. Je tournna alors la poigner et ca menait un grand escalier. Il n'y avait plus que moi et ma solitude a present... J'arrivere enfin en haut, le trajet me fut sembler long avec tous ses marches. Une lumiere alors m'aveugla et je pu appercevoir que je mettais retrouver sur le toit.

Bien...un peu d'aire frais et ma solitude va me changer les idees, murmurais-je.

Mais malheureusement je parlere trop vite, je n'avais point remarquer cette fille qui ne sembla point ravie en se moment et qui etait assise sur le rebord avec ses jambes en l'aire qui bougeaient dans le vide. Je crois qu'elle ne m'avait pas remarquer. Je me rapprocha du rebord et m'assise, bras autour de mes genoux puis contemplat le paysage de cette grande ecole. Je regardere cette fille du coin de l'oeil. Elle semblait tout simplement m'ignorer qui ne m'embetais aucunement. Apres tout quand on a sa solitude avec nous,on a besoins de personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Sam 7 Juil - 20:31

J’ignore la douleur qui se propage dans mon bras et laisse mon regard courir sur ce qui se passait en dessous de moi. Je voyais des élèves aller et venir, certains pour aller en cour, d’autre fuyant ces dudit cours. J’étais contente d’être seule. Trop de chose me passaient par la tête. Mais, comme toutes bonnes choses à une fin, j’entendis la porte menant au toit s’ouvrir puis des bruits de pas. Je me forçai d’ignorer l’intrus, baissant ma tête afin que mes cheveux viennent cacher mon visage. Je n’avais pas envie de parler. Après un moment, le silence revint, seulement brisé par le bruit du vent et les faibles conversations qu’on pouvait entendre en bas. Je sentis un regard se poser sur moi, insistant. Je serrai les poings, m’efforçant d’ignorer cette sensation, la sensation de se sentir observé. Après un moment, n’en pouvant plus, je me lève et jette un regard froid à l’intruse. Elle était plus petite que moi et portait des cheveux noirs coupé assez court, et ses yeux était d’un gris-bleu peu commun. Je la jauge du regard puis, voyant qu’elle n’était pas l’une des harpies qui voulaient ma peau, je me calme quelque peu. Je m’éloigne du bord et me met à faire les cents pas, sans but précis. Après un moment, je laisse échapper un grognement de colère et regarde de nouveau la fille. Puis la lumière se fait dans ma tête.
J’avais entendu parler d’une nouvelle arrivante à Undai. Et cette fille concordait avec la description. Elle me semblait bien seule, assise là au sol et moi la regardant de haut. Je m’efforce de me calmer et je marche dans sa direction. Puis, contrôlant ma voix afin d’éviter de déverser ma haine sur elle, je lui parle doucement.

-Tu es la nouvelle, ne? Laisse-moi donc te souhaiter la bienvenue en enfer.


Devant le regard qu’elle me jeta, je ne pus m’empêcher de glousser.

-Nani? Un peu surprise?

Je me relève et croise mes bras derrière mon dos, penchant légèrement mon corps vers l’avant, me donnant un air enfantin.

-Ne t’en fait pas, après quelques semaines, tu vas t’habituer. Avec quelques blessures et traumatisme en bonus, mais si tu es faite forte, tu va survivre.

Je tends alors une main vers elle et lui sourit gentiment.

-Je m’appelle Ryuko Hirano. Si tu entends parler de la chienne à Itsuko, bah c’est moi.

J’avais dit ça avec aigreur. Je n’aimais toujours pas qu’on me prenne pour la pute à Jun… même si notre relation était quelque peu étrange… Reste à voir si cette fille allait me jeter sa haine en pleine face ou m’accepter telle que je suis! J’étais la propriété à Jun, et alors? Les jaloux pouvaient aller faire un tour en enfer!
Je perdis quelque peu mon sourire en pensant à Jun, mais m’efforçai de repousser cette pensée. Puis je regarde la fille qui n’avais toujours pas pris ma main et penche ma tête sur le côté.

-Tu sais, moi, parler dans le vide comme une idiote, ce n’est pas mon passe temps préféré. Tu te présente?

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Premier jour d'ecole...(suite).   Sam 7 Juil - 21:06

Laissant tomber de fixer cette fille du coin de l'oeil qui m'ignorait toujours. Je me mis a repensser ce que je fesais ici dans cette ecole a voir tout ses gens inconcients de ce qui les attends ici et qui avait l'aire heureux enssemble. En faite je les envies...Moi je suis la avec ma solitude devinant trop bien ce qui allait se passer ici pour moi. Mes pensser fut soudainement arreter au prononcements des premiers mots que cette mysterieuse personne a coter de moi prononca. Me demanda si j'etais la nouvelle puis en me souhaitant bienvenue ici en quelque sorte 'Pffft et quoi encore me disant en mon fort interieur. Je lui fit en reponse un regard neutre la fixant dans les yeux ne la laissant pas me dechiffrer.Je fit seulement mine de tourner la tete un peu desinteresser de ce qu'elle allait me sortir. Elle me sortis son petit blah blah a la noix. Je la vit du coin de l'oeil pencher vers moi telle un enfant avec sa main tendu qui voulait semble t'il signifier que je devais la serrer ou autre en signe de presentation. Une chose que je deteste faire me presenter a une inconnue. Mais bon comme j'avais hate qu'elle me laisse tranquille et que de plus cette jeune n'aimait pas parler dans le vide,je lui repondis doucement:

Pas la peine de te forcer d'etre polie tu sais, si cela pour toi c'es trop demander. De toute maniere j'a l'habitude avec ses choses la. Tu sais tout ses gens et ses ptits caniche qui rode dans cette ecole.


La fixa du regard: Bon, si tu y tiens a savoir mon nom et bien je vais te le dire. Je me nomme Hoshi Kodoku. Une personne que meme si tu rencontrerais pas, tu ne manquerais rien. Donc, bon pas la peine de perdre ton temps avec moi, Miss.

J'ecoutais en vains ce quelle avait a me repondre a ce que je disais. Elle a du cran quand meme faut dire. Interessant d'un coter mais bon revenons a moi et ma solitude. Je tournnie la tete puis reviens a se decord pourrie avec ses eleves inconcients et ses caniches qui rodaint dans le coin.Mais qu'elle que chose m'embetais encore a se moment la...se visage fixer sur moi. Je mordillais mes levres essayant de ne pas avoir remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Sam 7 Juil - 21:26

Je regarde la fille avec patience, attendant sa réponse. Après un moment, elle me répond, et elle me semble quelque peu irritée, comme si je la dérangeais.

-Pas la peine de te forcer d'etre polie tu sais, si cela pour toi c'es trop demander. De toute maniere j'a l'habitude avec ses choses la. Tu sais tout ses gens et ses ptits caniche qui rode dans cette ecole.

Me forcer à être polie? Cette fille savait mal déchiffrer les autres! J’étais la politesse incarnée (et un penchant trop timide aussi) sauf que, depuis mon arrivée à Undai, j’avais appris à être un peu moins gênée. Cette fille devait penser que j’étais une petite garce idiote qui sourit béatement à la vue d’un papillon. J’hausse les épaules sans pour autant perdre le restant de bonne humeur que j’avais.

-Bon, si tu y tiens a savoir mon nom et bien je vais te le dire. Je me nomme Hoshi Kodoku. Une personne que meme si tu rencontrerais pas, tu ne manquerais rien. Donc, bon pas la peine de perdre ton temps avec moi, Miss.

Je la fixe du regard, ne sachant trop quoi faire. Visiblement, cette fille soufrait de solitude, comme moi. Mais au lieu de chercher à combattre cette solitude, elle cherchait à y rester. Je laisse tomber mon bras à mon côté et me redresse, avant de croiser les bras sur ma poitrine. Je soupire et détourne le regard. Non mais! Je faisais mon possible pour être aimable, et voilà comment on me remerciait! Peut être avait-elle simplement détecté le ton de colère dans ma voix plus tôt? Donc elle pensait que lui parler me coûtait un trop gros effort? Je grogne d’agacement et la regarde de nouveau.

-Gomen pour ma colère que j’ai visiblement lamentablement échouée à cacher. Disons que ces derniers jours, je suis constamment en colère.

Je reste silencieuse un moment et regarde un oiseau qui passe au dessus de nous. Si je continuais la conversation, allait-elle me dire de la fermer? Ou m’écouter gentiment? Bah, tant pis! Si elle ne veut pas que je parle, elle n’aura qu’à me le dire!

-Enchantée de faire ta connaissance, Hoshi. Je dois t’avouer que je n’entends pas ce nom souvent. Mais laisse-moi te donner un conseil. Reste aussi loin qu’il t’est possible de Dead Master. Cette femme est diabolique et crois-moi, tu ne veux pas te retrouver en sa présence.


Je frissonne au souvenir de ma rencontre avec la directrice et grimace. Je craignais cette femme malgré moi.

-Sur ce, j’espère que tu te fera une place à Undai, même si cet endroit est le pire des enfers existant sur terre.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Sam 7 Juil - 22:00

Fixant toujours le decord de mes yeux perdue, jentendis un petit grognement de sa part et elle continua sa conversation m'expliquand qu'elle etait en colere et tout. Je l'ecoutais d'une oreille attentive tout en regardant le ciel et un oiseau qui passa par la. Puis le silence vaint a un moment et je plongeais dans mes penssees et mon passee ...Tete baisser vers le sole des images me revenait en tete. Je me mordais mes levres. Non, ce netais pas la place et le moment de pensser a ses choses. Surtout avec cette fille la qui se tenait a coter . Je voulais surtout pas qu'elle puisse me lire et savoir... Je me permetterais pas de baisser mon bouclier surtout devant une inconnue. Je decida de lui repondre enfin (toujours tete baisser d'une voix basse et sec) :

Ce n'est rien.

Elle continua la conversation pendant que moi j'etais toujours assis yeux river ailleur. Elle me dit:

Enchantée de faire ta connaissance, Hoshi. Je dois t’avouer que je n’entends pas ce nom souvent. Mais laisse-moi te donner un conseil. Reste aussi loin qu’il t’est possible de Dead Master. Cette femme est diabolique et crois-moi, tu ne veux pas te retrouver en sa présence.

Un silence a nouveau repartis. Je me leva et me tournna vers elle la fixant de mes grands yeux gris bleu dans ces yeux. Je fit l'un de ses petit sourire que je fesais souvent a ses canniches. Puis baissant la tete je lui murmurais-je:

Merci bien du conseil mais je pense que rendu ou j'en suis, plus rien ne metonne. Meme si cette personne est aussi diabolique et serais comme le Diable en personne, comme tu dis. Je lui ferais face comme cela devra etre.

Je relevere la tete revelant mon petit aire indechiffrable. Un petit vent frais passa dans mes cheveux a se moment la. Je fermis les yeux et ressentis le vent parcourir mon corps et me fit frissoner. Sans m'en rendre compte je touchais ma croix dans mon cou que je portais tous les jours. Je r'ouvris les yeux et me tournna vers cette Ryuko. Pendant cett bref instant javais completement oublier qu'elle m'observait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Sam 7 Juil - 22:59

Je soupirai lorsque je remarquai que mon interlocutrice ne me portais presque pas attention. À quoi bon faire des efforts à être aimable quand l'autre me parlait comme si j'étais une moins que rien? Ah eh puis qu'elle aille en enfer! J'en avais marre d'être toujours trop gentille avec les autres! Eux, qu'est-ce qu'ils me donnaient en retour? Un air bête et on m'ignorait continuellement! Je croise mes bras sur ma poitrine, mon regard se faisant plus froid. Je n'allais pas contenir ma colère plus longtemps. Si cette fille se montrait aussi autaine enver moi, soit! J'allais donc cesser d'être aimable.

-Merci bien du conseil mais je pense que rendu ou j'en suis, plus rien ne metonne. Meme si cette personne est aussi diabolique et le serais comme le Diable en personne, que tu le dis. Je lui ferais face comme cela devra etre.

Je ricanne dédaigneusement à ses parôles. Elle se prenait pour aui celle-là? Mme L'invinsible? Non mais, elle ne savait vraiment pas de quoi elle parlait! Il fallait quelqu'un pour la remettre sur le droit chemin avant qu'elle aille se faire tuer par Dead Master à la première ocasion!

-Si tu crois cela, alors tu es la pire des empotées que je connaisse! Tu crois vraiment pouvoir faire face à Dead Master, la femme la plus crainte, la plus puissante et la plus respectée au monde? Il est temps pour toi de te réveiller, ma chère! Si tu crois au contes de fées et si tu crois pouvoir agir en héro, il va falloir oublier ces pensées!

Je la regarde froidement. Oui, j'étais en colère! Mais c'était à elle à ne pas agir avec autant d'indifférence envers moi alors que j'étais aimable!

-Mais libre à toi si tu veux aller te suicider en provoquant Dead Master. Visiblement, tu es très mal informée pour penser que tu serais capable de faire face à cette femme.

Je ricanne de nouveau et secoue la tête, avant de hausser les épaules.

-Et je ne vois pas comment toi, une simple fille sans pouvoirs, peut faire face à Dead Master. Elle à inventé les meilleures technologies au monde, ainsi que la matérialisation d'armes de combat. Tu es soit complètement ignorante, soit totalement idiote de penser pouvoir un jour vaincre cette femme.

Peut être mon ton et mes mots semblaient cruels. Mais je voulais faire comprendre à cette fille qu'elle commettait une grossière erreur si elle croyait pouvoir vaincre Dead Master. J'imaginais déjà ce qui se passerait alors. Cette nouvelle, confrontant Dead Master. La directrice qui matérialise sa célèbre faux, puis la tête de la nouvelle qui roule au sol, alors qu'une fontaine de sang s'échappait de son cou, tandis que Dead Master souriait sadiquement devant son oeuvre. Oui, cette fille était complètement tarée. Toute personnes douée de conscience et d'un minimum d'intelligence éviterais de confronter la directrice.

-Tu ferais mieux de te rentrer ça dans le crâne avant qu'il ne soit trop tard. Sinon ta jolie petite tête risque de rouler au sol plus vite que tu ne le penses.


Une menace? Non. Un simple avertissement. Il n'était pas rare de constater la soudaine disparition d'un élève dans cette école...

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 0:00

Je la regardere me sermonner sortant tous ses mots sans pitier avec son aire qui se fesait a present tres froid...

-Si tu crois cela, alors tu es la pire des empotées que je connaisse! Tu crois vraiment pouvoir faire face à Dead Master, la femme la plus crainte, la plus puissante et la plus respectée au monde? Il est temps pour toi de te réveiller, ma chère! Si tu crois au contes de fées et si tu crois pouvoir agir en héro, il va falloir oublier ces pensées!

Je la regardere yeux ecartiller par ce qu'elle me disait ne sachant pas trop quoi repondre a ses mots qui etait comme des couteaux...Je detournais le regard et je lui dis tout bas.

-Quand on a rien perdre et que rien ne nous retiens ici. La mort ne nous fait plus peur.

Mon aire changeant en pronnoncant ses mots j'avais a present un aire plutot triste mais ne voulant pas laisser voir ce que mes yeux revelais je laissais ma tete tournner.Puis comme si ce n'etais pas assez elle me fixait encore de son aire froid ,semblait etre en colere et rajoutas ses mots sans aucune pitier.


-Mais libre à toi si tu veux aller te suicider en provoquant Dead Master. Visiblement, tu es très mal informée pour penser que tu serais capable de faire face à cette femme.

Je fit un bond au mot suicider tout en la regardant. Je conaissais trop bien se mot avec tous ses tentatives de suicides auquelles j'avais faite face dans cette vies.Mes yeux comencaient a s'humidifier au ton de sa voix. J'etais figer par ses mots qui me transpercaient. Des souvenirs refesant surface percuta mes penssees. Je mits mes mains sur ma tete repenssant a tout ca. J'attendire un rire venant de sa bouche...Voila qu'elle se moquait de moi.Elle me sortit ses paroles encore une fois dechirante et mechante.

Et je ne vois pas comment toi, une simple fille sans pouvoirs, peut faire face à Dead Master
Elle à inventé les meilleures technologies au monde, ainsi que la matérialisation d'armes de combat. Tu es soit complètement ignorante, soit totalement idiote de penser pouvoir un jour vaincre cette femme.


Je...je... murmurai-je , tremblotante.

Je relevere la tete vers elle, les yeux pleins d'eau puis m'ecriere.

Je suis peut-etre ignorante et idiote comme tu dis mais je me fou de ce qui pourrait m'arriver au moin j'aurais essayer de faire quelque chose de cette vie pourrie et merdique. J'aime mieu agire ,froler la mort que rester assis la avec ma solitude a attendre que la faucheuse vienne me trancher la tete et qu'il reste plus que mon cadavre innerte. Jusqu'a maintenant je n'ai point vue l'interet de cette vie et pourquoi je suis vivante. Je n'ai aucun but ici, mais si ma vie ou mon destin est de tuer cette Master Dead et bien je le ferais !!! Mais je n'est pas dit que ca serais ca que le destin me donnerais a faire. Juste dire que peu importe je me fou de perdre la vie tu peux me traiter d'idiote et inconciente. J'agis selon comment les chose se presente et au moin je servirais a quelque chose dans cette 'survie et j'aurais un moin enfin un but de continuer a vivre'.


Des petites larmes coulaient le long de mon visages....je la fixais et apres se discours je ne savais plus quoi dire mais ce que je sais c'est que je voulais pas qu'elle me voit dans cette etat,il est trop tard. Eh bien bravo,Ryoku...ta bien jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 0:22

Je remarque le léger sursaut que Hoshi à lorsque je prononce le mot "suicide". J'hausse un sourcil, curieuse, mais continue néanmoins ce que j'avais à dire. Finalement, elle réagit à mes paroles. Mais pas de la façon dont je m'y attendais. Au lieu de me crier dessus et de me faire ravaler mes paroles froides, elle paraît plutôt complètement détruite et sur le bord de pleurer.

-Quand on a rien perdre et que rien ne nous retiens ici. La mort ne nous fait plus peur.

Ça, je le savais que trop bien. pas la peine de me le rappeler! Tous les élèves ici à Undai avaient un passé pire les uns que les autres. Si elle croyait être une exception, elle se trompait.

Je...je...

Elle semble à présent chercher ses mots, ne sachant quoi dire. Peut être que j'avais été un peu trop brusque? Trop méchante. Je soupire et me masse les tempes de mes doigts. Il va falloir que je parle bientôt à Jun sinon j'allais virer folle. Je sursaute lorsque la fille me parle soudainement, et la regarde d'un air surpris.

Je suis peut-etre ignorante et idiote comme tu dis mais je me fou de ce qui pourrait m'arriver au moin j'aurais essayer de faire quelque chose de cette vie pourrie et merdique. J'aime mieu agire ,froler la mort que rester assis la avec ma solitude a attendre que la faucheuse vienne me trancher la tete et qu'il reste plus que mon cadavre innerte. Jusqu'a maintenant je n'ai point vue l'interet de cette vie et pourquoi je suis vivante. Je n'ai aucun but ici, mais si ma vie ou mon destin est de tuer cette Dead Master et bien je le ferais !!! Mais je n'est pas dit que ca serais ca que le destin me donnerais a faire. Juste dire que peu importe je me fou de perdre la vie tu peux me traiter d'idiote et inconciente. J'agis selon comment les chose se presente et au moin je servirais a quelque chose dans cette 'survie et j'aurais un moin enfin un but de continueb a vivre'.

Je la regarde alors qu'elle me balance ce flot de parôle. Je laisse retomber mes bras à mes côtés et soupire en voyant les larmes maintenant visibles sur ses joues. Je m'adoucie quelque peu, sans pour autant lui parler avec une voix douce.

- On a tous un passé merdique, ici. Chaque élève à Undai lutte contre quelque chose. Certains pour leur envie de tuer. D'autres pour leur envie de mourir. Et d'autre encore...


Je secoue la tête. Pas la peine de dire cette catégorie! Je regarde Hoshi, maintenant un peu plus calme.

-D'une quelconque façon, on apprend à gérer nos sentiments ici. Mais parfois, j'ai l'impression que, au lieu de nous apprendre à les contrôles, on nous force à les déchainer.


Je détourne le regard et je pense alors à ce qui s'était passé avec moi. Lorsque j'avais recouvré ma mémoire à propos du meurtre involontaire de ma soeur. Est-ce que les souvenirs me seraient revenu si je n'étais pas entrée à Undai? L'aurais-je oubliée à jamais? Aucune idée.
Je tripote inconsciemment mon collier puis souris faiblement. Puis je regarde de nouveau Hoshi.

-Je suis désolée de m'être ainsi emportée. Ma colère envers toi était injustifiée. Je n'ai absolument rien contre toi.

Je reste silencieuse un moment, puis continuai.

-Il va falloir que tu sois plus forte que ça. Ici, il n'y a aucune, ou presque aucune pitié. Les plus forts s'en prennent aux plus faibles. Et si tu as le malheur de croiser quelqu'un de détraqué... eh ben, je te souhaite bonne chance.

Je lui montre mon collier et lui sourit.

-Tu vois, j'ai été malchanceuse. Mais d'un côté... je ne regrette pas ce qui m'est arrivé. Je me suis... attachée à quelqu'un.

Je détourne le regard, quelque peu gênée.

-Mais il a fallu que cette garce gâche tout. Maintenant, Jun ne veut plus me parler...

Je secoue la tête et force un sourire.

-Mais oublie ça! Je ne voudrais pas t'ennuyer avec mes problèmes. T'as probablement déjà assez de choses à penser, ne?

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 1:03

Apres avoir ete humilier. Cette Ryuko a mon grand regret avait remarquer mes larmes et quelle chose n'allait pas.Elle a comencer a me parler plus calmement. Puis me sorta son long discours.


On a tous un passé merdique, ici. Chaque élève à Undai lutte contre quelque chose. Certains pour leur envie de tuer. D'autres pour leur envie de mourir. Et d'autre encore...

Et d'autre...pour ?? Je la fixais attentivement a ses paroles et je metais peu a peu resaisis ayant secher mes petites larmes.Elle continue donc son discours et du moin pour le moment je me fit silencieuse.


D'une quelconque façon, on apprend à gérer nos sentiments ici. Mais parfois, j'ai l'impression que, au lieu de nous apprendre à les contrôles, on nous force à les déchainer.

Ces mots travesere mon esprits,elle n'etait pas la seule qui penssait ca. Tout en l'ecoutant parler j'allere m'assoiere sur le rebord. Je fut surprise quand elle me fit des excuses concernant comment elle avait agis avec moi.

-Je suis désolée de m'être ainsi emportée. Ma colère envers toi était injustifiée. Je n'ai absolument rien contre toi.



-Non, tu as eu raison de vouloir me resonner...

Je resta silencieuse apres avoir prononcer ses quelques mot, je n'avais plus le moral a jouer ma dure pour le moment. Ryuko continua de me parler et me montra se collier que j'avais peu remarquer,tres jolie sois disant en passant.

-Tu vois, j'ai été malchanceuse. Mais d'un côté... je ne regrette pas ce qui m'est arrivé. Je me suis... attachée à quelqu'un.


Je levere la tete en la fixant puis murmurant de ma petite voix.

-Attacher a quelqu'un...

Je baissa le regard et regarda le sol avec un aire triste et me disant en mon fort interieur.Attacher a quelqu'un..? Je ne connais pas se genre de chose...Je me demande comment c'ela peu bien etre et ce que tu dois ressentir a se moment la. Je resserais ma paume sur mon haut niveau du coeur penssif puis revere a moi quand j'entandis a nouveau la voix de Ryuko. Je la regardere attentivement et je me surpris penssant que malgrer son aire froid elle semblait etre tout autrement a l'interieur.Puis je juges rarement les apparence mais faut dire qu'elle est plutot jolie et mysterieuse. Rebaissa les yeux je fixais le sol. Je deplongea de mes pensser a cette phrase qu'elle me sortis subitement me fesant reagire.

-Mais oublie ça! Je ne voudrais pas t'ennuyer avec mes problèmes. T'as probablement déjà assez de choses à penser, ne?

Je relevere a se moment la tete le regard tourner vers elle et un peu gener je lui dis doucement...

-Non,tu ne m'ennuie pas du tout...Je suis une personne tres a l'ecoute des autres malgrer ce que les gens peuvent bien pensser en me voyant. Pour le moment il n'y a pas grand chose auquelle j'ai envie de pensser. Donc, *Fesant un geste de la main et montrer a coter d'elle* Si tu veux bien rester avec moi et parler...je ne t'empecherais pas et si tu veux....je pourquoi pas (Je n'avais jamais encore demander ca auparavant surtout arriver ici) Tu veux bien qu'on sois amie?..

Je la fixais et m'attandais surment a un non, je ne sais trop pourquoi ... apres tout qui voudrais etre mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 1:26

-Non,tu ne m'ennuie pas du tout...Je suis une personne tres a l'ecoute des autres malgrer ce que les gens peuvent bien pensser en me voyant. Pour le moment il n'y a pas grand chose auquelle j'ai envie de pensser. Donc, si tu veux bien rester avec moi et parler...je ne t'empecherais pas et si tu veux.... pourquoi pas. Tu veux bien qu'on sois amie?..

Je la regarde fixement, ne sachant quoi répondre. Amies? Elle me proposait vraiment ça? Et j'étais sensée faire quoi moi? Accepter? Est-ce que c'était aussi facile de se faire des amis? Non, j'en doute. Mais, d'un côté, je sentais qu'Hoshi se sentais aussi seule que moi, et qu'elle cherchait peut être un peu de compagnie. Être son amie ne ferait de mal à personne. Je réfléchis un moment, pesant les pours et les contres. Pourquoi refuser? J'aurais enfin une amie, et peut être me sentirais-je moins seule à Undai?
On reste un moment silencieuse puis, après un moment, je sui fais un sourire sincère.

-Amis. Voilà un terme que j'utilise très rarement. Je n'ai aucun amis, ici, à Undai. Et même dans ma vie avant Undai, j'étais toujours seule. Seule la solitude me suivait partout.


Je m'approche d'elle et m'asseois à ses côtés, gardant une distance raisonnable. Je n'étais toujours pas habituée aux contacts physique (sauf avec Jun) et je préférais garder mes distances. Je balance mes jambes dans le vide, les laissant cogner contre le mur de l'école.

-Je serais ravie d'être ton amie. Parfois, la solitude devient lourde.


Je lui souris et tirai légèrement sur le cadenas sur mon collier.

-Mais fait gaffe à ce que Jun ne se fasse pas d'idées. Elle est très... possessive. Si elle pense que tu flirte avec moi, tu risque de t'attirer sa colère.

Juste penser à Jun me rendais triste. Je baisse les yeux aux sol en dessous de nous et perds légèrement mon sourire. Je soupire et laisse retomber ma main.

-Elle à déjà pêté un cable lors d'un... malentendu. J'aimerais éviter que ça se reproduise.

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hoshi Kodoku

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 24
Localisation : Tokyo

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Lonely Star
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 2:38

Elle me regardere fixement et sembla reflechire a la reponse qu'elle allait me donner. Il etait pourtant pas si dificile que ca de dire tout simplement,non. Aller crache le morceau tout de suite au lieu de me faire attendre pour rien. Puis a ma grande surprise elle me repondue positivement. Je la regardere ne sachant pas comment reagire.Elle me souria ce que je trouvais etonnant quelqu'un semblant me sourire sincerement.Puis me dit...

-Amis. Voilà un terme que j'utilise très rarement. Je n'ai aucun amis, ici, à Undai. Et même dans ma vie avant Undai, j'étais toujours seule. Seule la solitude me suivait partout.


Je la regardere et comprenais ce quelle disais par solitude et tout, je comprenais ses choses la.

-Alors on est 2...

Je lui sourie aussi mine de rien. Elle s'approcha de moi et sassire a mes côtés, gardant une certeine distance. Elle me semblait pas habituée aux contacts avec les autres et semblait etre une personne a garder ses distances tous le temps avec les personnes.

-Je serais ravie d'être ton amie. Parfois, la solitude devient lourde.

Elle me souris et tirai légèrement sur son collier.

-Mais fait gaffe à ce que Jun ne se fasse pas d'idées. Elle est très... possessive. Si elle pense que tu flirte avec moi, tu risque de t'attirer sa colère.

Je levere la tete et la fixa dans les yeux.

-Filtrer....hmm ? T'inquiete pas..

Je regardere le ciel et contemplais le soleil penssive...~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuko Hirano

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 23

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Ruby Dragon
★ Age : 19
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   Dim 8 Juil - 2:52

Hoshi semble apprécier ma réponse et me fait même un sourire. Cependant, elle ne semble pas prendre mon avertissement au sérieux concernant Jun. J'hausse les épaules et fais comme si de rien n'étais. Si elle voulait s'attirer les foudres de Jun, libre à elle. Mais je ne me laisserai pas faire. Suite à la catastrophe qui s'était passé a cause de Lyuba, je restais beaucoup plus sur mes gardes. Je ne voulais pas perdre Jun. Cependant, j'étais prête à faire des efforts. Moi qui n'avais jamais eu d'amis, il me faudrait apprendre à agir comme une amie pour Hoshi. Cependant, j'ignorais comment.
On reste ainsi, silencieuse pendant un moment tandis que le temps passe. Le vent soufflait joyeusement mes longs cheveux blancs et le chant des oiseaux étaient une douce mélodie à mes oreilles. Après un moment, je me relève et regarde Hoshi. Je voulais aller trouver Jun afin de lui parler. La façon dont elle m'ignorais me rendais folle.

-Je vais devoir te laisser seule quelque temps, j'ai des choses à faire.

Je lui offre un sourire puis commence à m'éloigner.

- On se reparle peut être plus tard, ou une prochaine fois.

Je lui fit un signe d'aurevoir et ouvrit la porte avant de descendre les escaliers. Un grabuge infernal attira mon attention, mais dès que je vis ce qui se passait, je hâtai le pas. J'avais reconnue la petite blonde au bas des escaliers, et il fallait, pour la sécurité de tout le mondé, éviter le plus possible cette élève. Miyuki Nomura était une vraie furie, et si vous osez la déranger, vous risquez de vous ramasser avec quelques dents en moins!
C'est pratiquement en courant que je la dépassai ainsi que le pauvre gars qu'elle tabassait. Non, je ne voulais vraiment pas m'attirer sa colère! J'espère qu'Hoshi allait aussi éviter la furie...
C'est finalement en un seul morceau que je quittai le bâtiment principal pour me diriger vers les dortoirs avec la ferme intention de parler à Jun. Même s'il me fallait, pour ça, lui courir après toute l'après midi!

END

____________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la solitude nous appelle~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la solitude nous appelle~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» Quand la mort nous appelle doit-on la suivre ? [Pv : Chouchou]
» Quand le destin nous guide sur le droit chemin [PV Brent]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Quand la vie nous fatigue, à quoi bon s'accrocher ? Certains diront que je suis une lâche mais non, c'est faux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Toit-