AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 De retour ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: De retour ...   Sam 2 Juin - 6:30

Le Japon, il y à longtemps que je n'y suis pas revenu, depuis surement le jour ou je suis partit de Undai Gakuen il y a bientôt 10 ans. J'avais de nombreux souvenir, surement les seuls souvenir réellement joyeux que j’eus connu de mon passé. Même le dernier combat que j'y est passée à maintenant une teinte heureuse. Je n'aurais jamais pensée revenir ici. Ici ou j'avais appris ce que signifiait le mots puissance. J'avais passé trois années à essayer de m'en rapprocher. L'effleurant juste du bout des doigts et c'était déjà énorme.
Quand j'avais reçut la lettre m'invitant à y revenir, j'avais ris, ris d'un rire qui vous glace le sang. Ce n'ai pas que j'étaie heureux, non cela est presque impossible. Mais Undai Gakuen m'avait pris mon trésor, et il me donnait le moyen de le récupérer. Ce que je comptais faire, mais avant j'avais envie de m'amuser. A Undai c'était surement possible.
Je passais le Hall, toujours la même réceptionniste qu'il y a 10 ans. Elle fut effrayé en lisant mon nom. La dernière fois qu'elle m'avait vue c'était pour l'exécution de son mari qui travaillais dans l'entreprise de la famille. Je lui fit un sourire ironique.

-On va se voir plus souvent maintenant, Bonne fin de journée...

Et je m'éloignais d'elle. Je vais peut-être bien m'amuser ici. Je rentrait dans la cour recherchant les dortoir des professeurs. Je mis était rendu de nombreuse fois, pour assouvir les besoins extravagants de certaines de mes professeurs. J'allais rencontrer mes collèges de travaille, chose vraiment particulière pour moi puisque je ne travaillait jamais en équipe. Enfin maintenant j'étais professeur, professeur d'Art. Dead Master n'avait oublié mon talent particulier pour la peinture. Je me demande si elle à encore le tableau que j'avais fait avec le sang d'un des élèves. je crois que à l'époque j’étaie en admiration devant cette femme au visage enfantin mais au pouvoir impressionnant, stupéfiant.
Je m'étais pris énormément de coup de la part de sa faux pour diverse raisons, la première je crois que c'était pour l’utilisation de la magie au lieu de la matérialisation. J'avais pris le coup au bouts d'un moment. J'avais vécu presque toute ma seconde à l'infirmerie. Elle devait avoir un détecteur de magie. Pourtant j'étais doué, extrêmement doué, mais l'esprit de contradiction était plus fort.
Il y avait aussi, Yume KUROÏ, elle avait un an de moins que moi, elle était la avant et elle était encore là. Juste devant moi. Le visage d'une femme de 25 ans ans, toujours sa tenue de combat sur elle. Je crois l'avoir vue qu'une seul fois dans une tenue autre que celle de l'Arène. Elle aussi était puissante


-Salutation Kuroï-san. Cela faisait longtemps...

HRP: Ma couleur le #2F4F4F ^^

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Sam 2 Juin - 18:41

Assise sur le sol, je regardais avec lassitude les quelques gens qui passaient devant moi, adossée à un arbre, un livre en main, je m’ennuyais. Levant les yeux vers le ciel dépourvu de nuages, je me demandais ce que je devais faire. Prise par divers tourments, je laissais mon corps se relaxer dans ce lieu calme tendis que ma tête me criait de bouger, d’agir, de frapper ou de courir. Reportant mon attention sur le livre, je regardais les mots sans vraiment les lire, laissant mes yeux monter et descendre sur la page pour finalement tourner celle-ci. Recommençant ainsi jusqu’à ce que j’en aie marre et que je me trouve meilleure distraction, une fois debout, je mis le livre entre mon bras et ma hanche et j’avançais sans but précis. C’était déboussolant de me voir dans cet état, c’était affreux pour ceux qui avait le malheur de me questionner et ça l’était encore plus pour moi quand je dus répondre ou me justifier devant ces déchets. La plus part du temps, ce fut de l’ignorance totale qu’il recevait de moi tandis que je poursuivais mon chemin oubliant déjà leurs présences.

Mes pas me menèrent au restaurant des dortoirs, arrivant sur le tapis rouge sous le regard du réceptionniste qui leva sa main pour me saluer avant de reprendre son occupation, je me disais que j’aimais bien les gens comme ça. Ils ne t’agressaient pas avec leurs voix, ils ne faisaient que montrer leurs respects sans ajouter quoi que ce soit d’inutile. Oui, c’était des gens … acceptables. Prenant place à une table du restaurant en déposant mon livre, j’attendis que la serveuse arrive à ma hauteur pour me demander de sa voix mielleuse :

- Yume-Sama ? Que désirez-vous aujourd’hui ? Non avons la spécialité du chef, des rouleaux sautés, du canard laqué et son nid de pâtes assaisonnées.

Oui donc en terme clair, de la viande, de la friture et des pâtes non ? Genre, pourquoi les gens s’amusaient à décrire les choses comme ça ? Pour que ce soit alléchant ? Ou pour plutôt te convaincre à manger ce qu’ils veulent que tu manges, et bien moi je n’allais pas me laisser faire alors je prendrai donc :

- Oui … ça à l’air bon.

Ouais bah merde. Mon estomac était plus fort que ma tête et pour ce fait … je venais de perdre la face devant mes propres songes. Oui … bah tant pis. Mangeant donc ces rouleaux sur le nid de canard sauté à la … chose machin truc quand je les reçus, je finis rapidement mon repas avant de partir, laissant mon livre sur la table, me disant que la serveuse le gardera et que je le récupérai plus tard. Une fois debout et pleine, je soupirais légèrement en affichant un petit sourire sur mes lèvres. Sortant des dortoirs, joyeuse, seulement à l’intérieur de moi étant donné que j’avais l’air toujours aussi froide, je me dirigeais vers le conseil des étudiants pour … continuer ma sieste.

-Salutation Kuroi-San. Cela faisait longtemps...

Levant les yeux pour voir la chose qui venait de me parler, je vis un homme assez grand, chevelure ébouriffée et brune. Un homme, oui, il était trop vieux pour être un élève, on acceptait les psychopathes mais pas les retraités ici. D’un mouvement de la tête, je lui fis un signe pour lui dire bonjour avant de poursuivre mon chemin, laissant cette chose en plan sans y porter plus d’attention. M’arrêtant cependant en reconnaissant son visage, me trouvant donc derrière lui, le dos tourné, je me tournais en le détaillant de mes yeux. Oui, je me souviens maintenant … Ah.

- Tu … pourquoi es-tu ici ?

HRP:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Dim 3 Juin - 10:18

Elle me passa devant comme si je n'existait pas. Elle n'avait pas changer mais j'aurais quand voulu un peu plus de considération de sa part.

- Tu … pourquoi es-tu ici ?

Ah, si enfaite, elle a fait attention à moi. Si je ne me trompe c'est de la surprise que l'on entend dans sa voix. Ne serait-elle pas au courant de ma venue? Je la détaillais de regard, elle n'avait pas vraiment changer depuis que je l'ai quitté. Peut-être son caractère? Surement empirer mais sait-on jamais, après tout elle à vue toute une génération d'élèves.

-Je suis le nouveau professeur d'Art. Tu ne le savais pas? J'en suis désolé.

Ce n'ai pas vraiment vrai, mais je n'avais pas envie de m'épuiser pour une personne qui voudrait avoir le dernier mots.Je tenais toujours ma valise dans la main. Par habitude je resserrai mon écharpe. Pas pour passer un moment de gêne juste par habitude...
L’Art...même mes matérialisations s'oriente vers l'Art. J'étais doué, et si je n'avais pas gouter à la puissance peut-être que je serais un grand peintre aujourd'hui. Non... après réflexion ce n'aurait pas été possible.J'aimais trop le mal, il était trop incrusté en moi pour que je puisse ne plus m'en nourrir. Je lâchai un soupire puis repris mon sourire calme:

-Peut-être aurais-je l'Honneur de pouvoir t'y rencontrer un jour. Cela me ferais extrêmement plaisir.

Je ne m'attendais pas à la voir débarquer un jour mais après tout, les miracles peuvent arriver j'en suis une preuve vivante. J'avais eu quand même la joie de pouvoir la peindre, le seul jour ou je l'ai vue sans sa tenue de combat, Je le voulait pour moi. Mais Dead Master n'a pas voulu."Yume est à moi ET à moi seul!!" J'avais du accepter, dans la vrai vie des coup de Faux ça fait mal...
Je regardais les alentours. La cour, avant n'était pas le lieu favoris des élèves. Il était rare d'en croisé dans cette partie de l'établissement. Pourquoi? parce qu'on ne voulait qu'une seul chose ce battre et réussir dans la vie. Ce qui n'est plus le "Let's motive" des jeunes de maintenant. Ils sont la tous autour à essayer de comprendre ce qui à bien put retenir l'attention de Yume KUROI. L'une des rare personne pour qui j'ai de l'estime.Ce qui n'a pas changé,par contre, c'est le fait qu'ils soient de toute origine. Cela m'avait beaucoup aidée pour mes recherches. Par contre ils y en a beaucoup qui on, je sais pas, l'Aura de dangereux
psychopathes? Oui c'est ça. Soka...

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Dim 3 Juin - 14:43

-Je suis le nouveau professeur d'Art. Tu ne le savais pas? J'en suis désolé.

Non je ne le savais pas, et je ne savais même pas qu’on avait besoin d’un nouveau professeur d’art. Aux dernières nouvelles, le poste était occupé par une femme d’une vingtaine d’années, assez jolie du moins son visage sous ses formes généreuses en dessous de ses épaules. Une brune aux cheveux bouclés, yeux jaunâtres et un sourire toujours présent sur les lèvres … son nom, quel était-il déjà ? Je ne savais plus, mais je savais au moins une chose, c’est qu’on avait pas besoin de la personne se trouvant devant moi. Oui, il n’avait rien à faire ici à part peut être glander dans une salle de classe pendant que l’autre prof donnerait cours. Dieu, mais à quoi penses-tu Ayame ?

-Peut-être aurais-je l'honneur de pouvoir t'y rencontrer un jour. Cela me ferais extrêmement plaisir.

Rencontrer ? Me rendre dans sa salle de classe alors que je ne vais même pas aux autres cours ? Peut être un jour, mais genre le jour où je serai en mode extrême de j’ai rien à faire et que la seule chose qui me passerait par la tête ca serait peut être d’aller à son cours, on verra le monde exploser. Bien que j’aime l’art, dessiner, peindre à mes temps perdus, je ne supportais pas rester pendant des heures sur une chaise à avoir je ne sais qui dans mon dos pour regarder la progression de mes toiles. Oui, il me fallait de la tranquillité et surtout de la solitude pou réussir un chef d’œuvre.

- Non je n’étais pas au courant, c’est la directrice qui s’occupe des professeurs, moi c’est les élèves.

Oui, Ayame s’occupait d’engager de nouveaux prof tendis que moi je recensais ses dossiers sur les élèves. Une manière plus simple pour délimiter mon travail, bien que ca m’arrivait encore parfois de trouver un dossier de professeur dans ma pile. Détaillant l’homme des yeux, je remarquais sa valise, n’avait-il toujours pas été dans ses appartements ? Lui faisant un signe de la main pour qu’il me suive, je lui demandais tout en marchant vers les dortoirs :

- Et toi, qu’es-tu devenu depuis ton diplôme ? Allons porter tes affaires et je ne crois pas que je me plairai à assister à un de tes cours, je n’aime pas être supervisée pendant l’une de mes créations, Mihaïl-San.

HRP: désolée pour cette réponse courte T.T

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Mar 5 Juin - 1:16

- Non je n’étais pas au courant, c’est la directrice qui s’occupe des professeurs, moi c’est les élèves.

Des élèves? Hum elle à du voir passé mon trésor alors. De toute façons je l'aurais surement en cours. Après tout, elle est éduqué comme je le voulais. Elle aime la peinture autant que moi voir même plus... Bon je tenais aussi énormément à la vie. Cela explique le fait que je sois encore vivant maintenant. Enfin on ne pas dire que je sois réellement vivant...

- Et toi, qu’es-tu devenu depuis ton diplôme ? Allons porter tes affaires et je ne crois pas que je me plairai à assister à un de tes cours, je n’aime pas être supervisée pendant l’une de mes créations, Mihaïl-San.


Hum après mon diplôme? tant de choses et das un sens, rien. J'ai beaucoup évoluer, bien sur, mais je n'ai jamais cesser de voyager sans jamais m’arrêter. Même quand j'étais en France dés que je le pouvais je partais voir d'autre Horizons. Je n'avais pas trouver de réelle stabilité et dans un sens cela me plaisait. Je n'aimais pas être inactives, je n'aimais rester la sagement dans mon coin après tout, Je dirigeais le monde à ma façon. Bien sur je n'utilisais plus beaucoup la magie Noirs. Préférant de loin la Matérialisation. Mais le monde de l'occulte était bien plus entrainant que celui du Monde des vivants.
Bon j'avoue que ne m'attendais pas à qu'elle vienne à mon cours.

-Tu sais bien que je n'oserais pas te donner d'ordre.

Un ton mielleux, suaves comme j'aimais l'utiliser avec elle. Je l'avais toujours utiliser. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais, à l'époque, surement un énorme penchant pour la mort. Peut-être que la frôler me faisait du bien...Bon je tenais aussi énormément à la vie. Cela explique le fait que je
sois encore vivant maintenant. Enfin on ne pas dire que je sois réellement vivant...

-Bon allons y alors j'ai hâte de découvrir ma chambre... Hum j’aimerais bien voir l'autre professeur d'Art. Si cela ne te dérange pas....

Je ne tenais pas vraiment à être seul. Pas pour le moment. J'avais envie d'un peu de compagnie. Ou du moins celle d'une personne que je voulais retrouver au plus vite...

Hrp: pas rave ^^

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Mar 5 Juin - 13:22

-Tu sais bien que je n'oserais pas te donner d'ordre.

Il n’aurait manqué plus que ça, me donner des ordres, à moi ? Dieu, qu’une seule personne en avait le droit et surtout le pouvoir. De plus, même si on m’ordonnait quelque chose, cela ne voulait pas dire que j’allais y répondre sans y mettre mon grain de sel, oui, je n’étais pas docile et bien des gens le savaient. Cela me causait plus d’ennuis qu’autres choses à vrai dire, combien d’élèves eurent la stupide idée de me donner un ordre soi-disant parce que j’étais là « pour les servir », non, faire partie de la direction ne veut pas spécialement dire « prendre soin de ses habitants », du moins je ne fonctionnais pas sur cette idée. Et en cause de cela, je me retrouvais souvent à combattre avec aussi bien des secondes présomptueux que des terminales se croyant surpuissants.

-Bon allons y alors j'ai hâte de découvrir ma chambre... Hum j’aimerais bien voir l'autre professeur d'Art. Si cela ne te dérange pas....

Voir l’autre prof d’art signifiait déjà savoir où celle-ci se trouvait. Et personnellement, je n’en savais rien et moins je la voyais, mieux je me portais. Non pas que j’avais un problème avec cette femme, disons plutôt que moins j’avais de monde autour de moi, mieux je me portais, oui, voilà. Marchant d’un pas soutenu vers les dortoirs, j’empruntais le petit sentier pour me mener à ceux-ci. Arrivant rapidement devant le réceptionniste qui me qualifia d’un signe de la main pour me saluer, nous empruntions le couloir des professeurs afin de trouver la chambre de Mihaïl. Il ne fallut guère longtemps  pour que nous arrivions devant la porte de ses appartements, sur laquelle trônait une plaque en or avec son nom gravé dessus. Oui, ce n’était que du brillant à lèvre ne servant à rien, à part attirer les yeux.

Ouvrant la porte d’une traite, je l’invitais à rentrer dans son nouveau chez lui sans plus attendre. L’entrée mena directement vers une sorte de pièce encadrée par des bibliothèques et d’autres étagères parfois vides, ne demandant qu’au propriétaire d’enrichir la pièce de ses effets personnels. A notre gauche se trouvait une porte donnant sur la salle de bain. En continuant tout droit, nous pouvons nous heurter à une nouvelle porte menant à sa chambre, à droite d’où nous étions se trouvait la cuisine équipée et un peu plus loin, le salon du jeune homme. Les chambres des professeurs ressemblaient plus à un loft personnel qu’à une simple chambre d’étudiants servant au repos. Les professeurs vivaient ici après tout et le confort des personnes sous la main de Dead Master, n’était pas négligeable.

- Les appartements des professeurs peuvent être changés, dans le sens que si tu veux repeindre les murs, c’est à ton bon vouloir. Comme tu peux le voir, tout est déjà équipé, meubles, pc, plantes … à toi de voir si tu veux t’amuser à faire des trous pour accrocher tes tableaux.

Ces mots étaient sortis d’une traite alors que je restais sur le pas de la porte, attendant que l’homme se décide quoi faire. Voulait-il que nous poursuivions notre conversation, ou désirait-il, maintenant qu’il était dans son chez lui, de se reposer.

- Par contre, je ne sais pas où se trouve Miya-Sensei, l’autre professeur d’art. Je ne pourrais même pas te certifier qu’elle est encore à Undai.

Une petite aide, va voir ! (:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Jeu 7 Juin - 7:22

Je la suivit, jusqu'à mes nouveaux appartements. Je ne m'attendait pas à du grand luxes. D'ailleurs je n'aimait pas cela. je me déplaçait avec aisance dans chez les mondain mais cette académie à la force de montrer la vérité. Même en essayant de le cacher, les gens montre toujours tout. Il suffit d'y faire un peu attention.
Je notais toute les différences qu'ils y avaient. Les nouvelles salles, les nouveaux couloirs... Bien sur je pourrais utiliser la magie pour me repéré, mais pour un Illusionniste il est toujours bon de faire attention au moindre détaille. Pour faire la différence, après tout il y en a peut-être un autre. Il pourrait difficilement me battre. mais un maque d'attention est souvent fatal...
On arrive enfin devant ma chambre. Sur la porte, sur une plaque mon Nom écrit dessus. Une petite plaque en or, tape à l’œil, juste pour faire jolie. Je la changerais plus tard.

- Les appartements des professeurs peuvent être changés, dans le sens que si tu veux repeindre les murs, c’est à ton bon vouloir. Comme tu peux le voir, tout est déjà équipé, meubles, pc, plantes … à toi de voir si tu veux t’amuser à faire des trous pour accrocher tes tableaux.


Je passais la tête dans l'appartement. Sobre, il faut bien le dire. Ce n'ai pas que j'aime pas le calme mais pour le lieu ou je demeure, je veux quand même un peu plus que de simple mur blanc. Ouais je vais devoir faire quelque retouche. Dans le salon sur chacun des murs, je pense que quelque écriture feront l'affaire, je pourrais les changer à ma guise par la suite. Je rentrais dans la chambre tandis qu'elle restait sur le pas de la porte. Jetant un simple coup d’œil. Hum un lit double...Quel chances.Je me retournais vers Yume-san:


- Par contre, je ne sais pas où se trouve Miya-Sensei, l’autre professeur d’art. Je ne pourrais même pas te certifier qu’elle est encore à Undai.

Je fronçais légèrement les sourcils. Je ne pense pas que Yume soit idiote, mais si elle même doute de son existence dans ces lieux c'est qu'elle ne doit plus y être. Voila donc la raison de ma venue. Je posa mon manteau sur l'un des fauteuils qui se trouvait là, suivit de l'écharpe. avant de mis installer. Invitant Yume à le faire.

-Je ne crois pas vraiment envie de la voir tout compte fait. Après tout si je suis la c'est qu'elle doit être médiocre.Et puis j'ai envie de parler un peu avec toi de ce que l'école deviens. De plus tu ne ma pas dit ce que toi tu devenais?

Après tout c'est vrai. Elle était encore la alors que le monde n'attendait plus que elle pour sombrer dans le chaos, qu'elle s’ennuierait a causer. Je m'était bien amuser à le rendre fous mais, j'avais trouver un passe temps plus amusant. J'avais laissé le monde allé à sa guise. Laissant tombé de nombreux États, ma fortune personnelle s'élevant ainsi à des sommet mirobolant. Qui ne m'intéressait plus, Mais qui pourrait faire le bonheur de mon Passe temps. qui avec le temps est devenue, je doit l'avouer, bien plus. Je regarde avec insistance. la jeune femme en face de moi. Le temps est passé différemment sur elle. Tandis que moi, je gardait une peau fraiche et jeune mais mature, elle avait le visage d'une jeune femme de 25 ans mais la peaux d'un enfant. Comme si elle n'avait jamais vraiment vieillit. Cela donnait à son regard trop sombre une dur-ter que je ne pouvais qu’apprécier. Elle laissait toujours de la distance entre les humains et elle. Sa haine envaire avait surement du s’estomper avec le temps mais elle était toujours présente.

-T'es tu fait des amis? après tout les temps on changé, Y a t-il quelqu'un capable de te mettre en colère pour te faire sortir de ta paresse émotives?

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Ven 8 Juin - 13:48

Prenant place sur son divan, je le suivais du regard alors qu'il m’invitait également à m’y asseoir. Ne prenant pas plus de temps pour répondre à sa demande, je me laissais tomber gracieusement sur ce fauteuil noir en cuir. Croisant les jambes en laissant mes bras se croiser, je sondais la pièce de mes pupilles bleues tout en prenant garde aux paroles du nouveau professeur.

-Je ne crois pas vraiment avoir envie de la voir tout compte fait. Après tout si je suis la c'est qu'elle doit être médiocre. Et puis j'ai envie de parler un peu avec toi de ce que l'école devient. De plus tu ne m’as pas dit ce que toi tu devenais?

Curieux de savoir ce que je devenais, je n’hésiterai pas un seul instant à l'en dissuader. De plus, parler ainsi d’un autre professeur était un comportement que je trouvais détestable, bien qu’elle ne soit peut être plus là, Miya-Sensei n’était pas une personne médiocre. Bien qu’elle restait à mon égard un déchet de plus sur cette planète, son talent et son amour de l’enseignement n’étaient pas quelque chose de discutable. Elle faisait toujours attention de ne pas en demander trop, mais en suivant tout de même le cursus obligatoire de tout professeur d’art. Je ne me souvenais même pas d’avoir eu une plainte à son égard, ses étudiants se plaisent à aller à son cours et aussi rare qu’il puisse être, ils en ressortaient toujours contents. Oui, un professeur d’exception que je me demandais si le jeune homme en face de moi serait continuer avec tant d’excellence le travail de cette femme.

-T'es tu fait des amis? Après tout les temps on changé, Y a t-il quelqu'un capable de te mettre en colère pour te faire sortir de ta paresse émotives?

Devais-je prendre ceci comme une insulte ? Serrant les dents et les poings en sentant la colère montrer dans mes veines, je foudroyais du regard l’importun qui venait d’oser me parler de la sorte. Ma paresse émotive n’était pas une paresse, non, si je n’exprimais pas mes sentiments envers autrui c’est que je ne trouvais guère cette utilité. Les seules personnes qui pouvaient me voir dans tous mes états, en passant par la joie à la crise de larmes n’étaient autres que la directrice et Kaïla Kurayami. En dehors d’elles, à quoi bon montrer ce que je ressens ? Ce n’était que des ouvertures pour mes ennemis, un trop plein d’émotions lors d’un combat et vous voilà décapité dans les cinq secondes qui en suivent. Détournant le regard pour ne pas laisser mes pulsions se heurter violemment contre Mihaïl, je laissais un soupir m’échapper avant de me décider à lui répondre.

- Ma vie privée ne regarde que moi. Prends ça comme une avant-garde, je ne compte pas sympathiser avec toi ou quoi que ce soit d’autre et je te demanderai de t’abstenir de ce genre de remarques avant que mon calme ne se perde.

C’était clair, froid et je ne comptais pas en dire plus sur moi. De plus, que pouvais-je lui dire ? Que j’avais tué ma meilleure amie, que j’étais toujours le chien d’Ayame, que je m’étais faite une seule amie que j’avais déjà envoyé deux fois à l’hôpital sous un surplus d’émotivité ? Non, ces informations, je les garderai pour moi.

- Miya-Sensei était un très bon professeur, ne sous-estime pas tes confrères, le moindre faux pas et c’est moi que tu auras sur le dos, Mihaïl-San.

Oui ma sympathie n’était guère des plus appréciables, ma froideur et mon tac pouvaient déranger plus d’une personne mais que voulez-vous ? Je restais fidèle à moi-même après tout. Décroisant les jambes en laissant mon regard pourfendre l’homme, je soupirais une fois de plus avant de lui répondre sur l’évolution de l’école. Au moins ça, je pouvais lui dire non ? Médiocre.

- En ce qui concerne l’école, rien n’a vraiment changé. Seules les personnes donnent un nouveau paysage à Undai, beaucoup des anciens sont devenus professeurs également. Peut être auras-tu la chance de croiser un de tes anciens camarades de classes. Le fonctionnement de l’arène tout comme celui du campus est identique, je suis toujours à la tête de l’élite, gardienne de l’arène et de Undai.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Mihaïl Louragné

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 29/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: l'illusionist
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Dim 10 Juin - 11:52

- Ma vie privée ne regarde que moi. Prends ça comme une avant-garde, je ne compte pas sympathiser avec toi ou quoi que ce soit d’autre et je te demanderai de t’abstenir de ce genre de remarques avant que mon calme ne se perde.

J’avouerais que tout mon attitude laissait à penser cela. Je ne pensais pas avoir tant changé que cela. Enfaite c'est plutôt elle qui avait changé. Une menace? Jamais elle en aurait donner. Elle aurait frapper directement.

- Miya-Sensei était un très bon professeur, ne sous-estime pas tes confrères, le moindre faux pas et c’est moi que tu auras sur le dos, Mihaïl-San.


Surement mais elle n'était plus la. dommage pour les élèves maintenant j'étais là. Mais bon je n'étais pas si monstrueux que cela. Surtout quand cela touchait ce que j'appréciais vraiment. Mais même, il verrai l'Art d'une autre façons quoi que, Certain l'aimerons plus que d'autre. J'avais une manière, très différente de cette Miya-Sensei. Mais je me gardais bien de le rappeler à Yume-san. Le moindre faux-pas. J'ai envie de rire. Je ne sais pas si elle arrive à ce prendre au sérieux mais pas moi. Heureusement qu'il y à longtemps que mon visage ne montre plus que de fausse expressions.

- En ce qui concerne l’école, rien n’a vraiment changé. Seules les personnes donnent un nouveau paysage à Undai, beaucoup des anciens sont devenus professeurs également. Peut être auras-tu la chance de croiser un de tes anciens camarades de classes. Le fonctionnement de l’arène tout comme celui du campus est identique, je suis toujours à la tête de l’élite, gardienne de l’arène et de Undai.


Mouais. je suppose que deux trois truc avait évoluer mais je me tut. Après tout, elle était toujours la gardienne de l'Arène et de Undai. Le plus important n'avait a bouger, et cela devait rester inscrit pour toujours dans cette Académie. Je soupirai, puis me levât en faisant apparaitre un verre de Vodka. Je fit apparaitre sur l'un des mur de la pièce un de mes tableaux. Non que je voulais l'exposer au yeux de mon inviter. mais je pensais déjà à réorganiser l'espace. La magie pour le moment sera mis de coté. Bien que ce ne soit pas une dépense réelle d'énergie.

-De croise de vieux camarades? fort possible. Quoi que pas forcément agréable. La preuve est faite. N'est pas Yume-san?

Qu'elle ne s'attend pas à que je m'incline devant elle et sa soit disant supériorité. Il y avait dix année qui nous séparait. je ne la cherchait pas au combat. mais j'ai une limite et elle la frôlait. Je ne m'étais jamais battu contre elle.

-Je sais bien que tu ne sympathiseras pas avec moi, et je te rassure moi non plus. mais un peu de politesse n'a encore jamais tuer personnes.

Je changea le tableau par un autre. Plus sombre dégageant plus de colère, de noirceur: mais toujours avec énormément de couleur: l'un des tableau qu'Inahia avait peint pour moi.Il représentait un homme seul, tout en noirs dégageant une longue ombre noirs, tout autour de lui, du rouge de toute les nuances. mais aussi du vert, du bleu. Toute ces couleur représentait les sentiment de l'homme en noir. Elle ne m'avait jamais avouer qu'elle m'avait peint moi. Mais qu'elle importance.

-Celui là est parfait tu ne trouve pas Yume-san?

HRP: petite info!Inahia=Miharu

____________________________
Hebergeur d'image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yume Kuroi
★ Admin ★

avatar

Messages : 1001
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 26
Localisation : Undai Gakuen

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Black★Rock Shooter
★ Age : Hum ? Ca te regarde ?
★ Relationship:

MessageSujet: Re: De retour ...   Dim 10 Juin - 15:37

-Croiser de vieux camarades? Fort possible. Quoi que pas forcément agréable. La preuve est faite. N'est ce pas Yume-san ?

Une insulte à mon égard bien dissimulée, fronçant les sourcils en dévisageant l’homme sans vraiment qu’il puisse s’en apercevoir, je détachais mes yeux de sa personne insignifiante pour voir que celui-ci commençait déjà à matérialiser des décorations diverses, dont des tableaux aux murs. Regardant ceux-ci sans y porter un grand intérêt, je soupirais doucement. Partir, il fallait que je parte. Cet homme me dérangeait plus qu’autre chose, tellement que … restons calme. Taper un professeur dès son arrivée n’était pas quelque chose de plaisant, pour moi si, mais pour lui non. Un écart de force entre nous deux ? Ce n’était pas que je le considérais comme faible, non, c’est juste que moi, j’étais au dessus de tout sauf de Dead Master évidemment. La seule personne que j’avais à craindre était une autre enseignante, la sorcière aux cheveux jaunes.

-Je sais bien que tu ne sympathiseras pas avec moi, et je te rassure moi non plus. Mais un peu de politesse n’a encore jamais tué personne.

Me prenait-il pour une personne impolie ? Je ne me décrirais pas comme grossière, disons plutôt que je ne m’arrêtais pas sur les faux semblants. J’avais bien autre chose à faire que jouer les hypocrites comme tout le ramassis de déchets se trouvant à Undai. Aurait-il préféré que je lui mente ? Que je fasse des grands sourires, lui dise gentiment qu’on sera ami pour la vie et ainsi de suite ? Le pays des licornes roses ce n’était pas ici, devrais-je encore le répéter longtemps ? Se contrôler, respirer, ne pas taper, ne pas tuer.

-Celui là est parfait, tu ne trouves pas Yume-san?

Regardant le tableau qu’il me montrait, je laissais mes yeux se perdre sur la silhouette de l’homme peint tandis que le rouge et les autres couleurs vives se trouvant sur le tableau me donnèrent mal à la tête. Je ne pouvais pas dire que ce dessin était moche ou beau, chacun avait sa propre perception de l’art, la seule chose que j’aurais pu dire à propos de ce tableau c’est qu’il me montrait une personne agressive, emprise d’un mélange de rancœurs se retraçant dans ses malheurs et peut être, pour le bleu plus clair, un simple moment de joie. Détournant les yeux en soulevant mes épaules, je me décidais de répondre à sa question avec mon ton toujours aussi détaché :

- Si tu le dis.

Me levant en soupirant légèrement, je me dirigeais vers la porte de son appartement sans plus de ménagement. Partir, il fallait que je parte. Me retournant en posant ma main sur la poignée, je dis à l’encontre de l’homme :

- C’est donc par politesse que je te quitte, autant le faire avant que tu ne te retrouves dans un piètre état, Mihaïl-San.

Affichant un petit sourire moqueur masqué par un sourire carnassier, j’ouvris la porte sans plus de ménagement, claquant celle-ci violemment derrière moi. Et puis quoi encore ? Vous vouliez que je lui fasse la bise tant que nous y sommes ? Morale de l’histoire, éviter de croiser ce prof d’art à risque qu’un combat éclate, que ce soit par mon attitude froide ou encore, ses piques lancées telles des flèches se faisant donner de la vitesse par le vent. Stop, Adieu.

END

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academieundai.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour ...   

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Cour-