AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Disgrâce et rencontre ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Disgrâce et rencontre ~   Mar 29 Mai - 9:15

Cela faisait plusieurs jours que j'avais intégré l'Académie Undai Gakuen.
Le bonne élève que j'étais assistait à ses cours avec assiduité et s'entraînait régulièrement, dès que l'occasion se présentant, à vrai dire.

La matérialisation m'avait littéralement fasciné et ne cessait de m'étonner un peu plus chaque jour. Un tel pouvoir ... Mon regard se perd au loin alors que mes mains tremblent d'excitation et de frayeur à la fois. Ce n'était pas bien : Je ne devais pas profiter de ce dangereux pouvoir. Pas comme le faisait si bien les élèves sadiques et furieux de cette académie. Aujourd'hui encore, j'avais assisté à une mise à mort gratuite et sanglante. Je frissonne, terrifié. Dieu, cet établissement n'était vraiment pas fait pour moi ...

Tant de violence ... Je n'osais imaginé quel(s) tourment(s) habitai(en)t mes camarades. Tout ce que je pouvais dire c'est qu'un peu de douceur, aurait certainement égayé leur monde. Étais-je capable de la leur apporter ? Je n'en étais pas si sûre ... Je baisse la tête, peu fière de mon incompétence. J'espérais sincèrement qu'ils retrouvent le chemin de la paix et de l'amour.

Désirant me changer les idées, j'extrais un shojo de mon sac à dos qui repose désormais sur mes genoux et prends soin de ne pas croiser automatiquement mes jambes l'une sur l'autre. Love tic, mon manga préféré ~
Je balaye le parc du regard. La voie est libre ! Je commence ma lecture et ne peux m'empêcher de rougir. Dans ce tome ci - le meilleur - l’héroïne allait déclarer sa flamme à celui qu'elle admirait et aimait secrètement. J'étais vraiment impatient et ému ... Que dirait maman si elle me voyait dans un tel état ? Je secoues la tête, chassant son visage horrifié de mes pensées et me surprend à rêver éveillé.

Moi aussi je pourrais rencontrer une adorable jeune femme ou peut être ... Je secoues de nouveau la tête. Non, non, non ! Je ne devais pas me complaire dans le péché. Je devais absolument vaincre l'Otomen qui était en moi et toutes ces tendances "anormales" ! Mais rencontrer quelqu'un ... Lui offrir des cadeaux que j'aurais confectionné moi même, aller au cinéma ou aux festivals ensemble, lui tenir la main et ... Je ne peux m'empêcher de rougir furieusement. Et peut être l'embrasser ~ Ah ... Mes yeux pétillent d'envie malgré moi.

- Jun ... Que ferais tu à ma place ?


Je ne l'avais pas revu depuis bien longtemps et je n'avais aucune de ses nouvelles. Était-elle toujours en France ? Que pouvait-elle bien faire en ce moment même ? Avait-elle rencontré le garçon de ses rêves ? Je souris nerveusement. Un homme ? Ce n'était pas vraiment son style. Dieu ... Je cache mon visage rougissant et soupire, l'imaginant dans les bras d'une autre demoiselle. Jun était vraiment trop entreprenante et osée ... Sortir avec une fille ... Était-ce bien raisonnable ?

Je prends une grande bouffée d'air et croise les jambes par mégarde, embarrassé comme je ne l'avais jamais été. Peu m'importait. Si elle aimait les filles, je ne pouvais pas en être une mais je lui souhaitais pourtant tout le bonheur du monde.

Mon regard se pose sur un groupe de jeunes filles en uniforme qui discutent un peu plus loin de cuisine et plus particulièrement de pâtisseries. Je les envies ... La dernière fois que j'avais concocté quelque chose, c'était des chocolats pour la saint valentin que je n'avais jamais osé offrir.
Kyahh ~ J'osais encore espérer pouvoir en offrir cette année, mon petit cœur en battait la chamade.

Je range mon shojo, n'arrivant pas à rester concentré et décide d'aller à la cafétéria, grignoter quelque chose ... Bon, d'accord ! J’avoue tout : Je voulais essayer les nouvelles pâtisseries que la directrice avait fait ajouté au menu, il y a à peine quelques heures.
Je me gifle mentalement. Asuka, mon vieux, tu es vraiment irrécupérable ! Je bombe le torse et me cogne vivement la poitrine. Non ! Je prendrais un café noir et serré, sans sucre et sans accompagnement comme tout homme qui se respectait !

Je reprends mon chemin d'un pas rapide, motivé pour combattre mes envies mais trébuche bêtement à mi chemin. Que ... Quoi !? Je tombe la tête la première, me cogne sur le sol et m'étale de tout mon long. Kyahh !!!

- Outch !

Je me redresse aussitôt, honteux, m'agenouille et porte ma main à mon front douloureux. Quel déshonneur pour la famille Masamune que d’avoir comme représentant un incapable doublé d'un idiot ... J'essuie les pleurs qui commencent à rouler sur mes pommettes avant de fondre littéralement en larme, me tenant toujours le crâne. J'étais sûr qu'on m'avait vu. C'était une disgrâce sans nom.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 29 Mai - 12:40

J’avais chaud très chaud, je sentais ses mains parcourir mon corps alors que je ne voyais rien dans cette pénombre déboussolant, seul ses touchés et mes cris donnaient un semblant de lumière dans ces ténèbres. Une de ses mains sur mes yeux, l’autre sur mes hanches, je ne pouvais que jouir aux coups de bassin qu’il m’offrait, serrant les dents en essayant de me retenir, je n’en pouvais plus, non, j’avais trop bon. Me dominant prenant autant de plaisir que moi, jouissant de sa voix masculine et si virile alors que la mienne se perdit légèrement dans un son féminin. Il sortit en me laissant tomber sur le matelas du lit, m’étalant de tout mon long, soupirant d’aisance tandis que mon corps collait l’excitation. Je sentis sa main ébouriffer mes cheveux, alors qu’il ramenait son corps et ses lèvres aux miennes. M’emprisonnant dans un baiser tendre et sensuel, je ne pouvais qu’accepter cet amour interdit ~

C’est en entendant la porte de la chambre s’ouvrir que je me jetais, corps perdu sur la télévision pour cacher l’épisode de mon animé préféré. Cherchant avec mes pieds la télécommande sans succès, je blanchis littéralement en entendant le héros principal jouir une fois de plus. Sentant que mon colocataire allait arriver dans peu et que si il voyait ça, j’allais me faire bousiller, étriper, décapiter ou encore mieux, sodomiser (non c’est juste ce que j’attends de lui), je me devais d’arrêter de regarder ces choses là. Parce que monsieur le grand terminale ne voulait pas que je m’excite devant des images numériques à longueur de journée et que par malheur, je relance tout les fantasmes décrits dans l’animé sur sa personne. J’avoue que j’avais déjà songé plus d’une fois de le plaquer contre la porte, lui arrachant son pantalon et lui enfoncer ma merveille dans le postérieur … évidemment que je ne l’ai pas fait, deux raisons simples :

• C’est un terminale et je ne suis qu’un élève de première.
• Je veux pouvoir toucher cet homme avec mon amour et non pas bestialement !


Soit, tout ça pour dire que j’étais dans le caca profond et que je n’avais plus qu’une seule solution. Matérialisant une hache dans mes mains, je l’abattis sans plus attendre sur la télévision. Résultat, elle est morte, y a plus d’images, y a plus de sons, juste un trou béant. Ramassant mes affaires avant de voir le regard froid d’Hibari se poser sur moi et surtout, avant qu’il me demande pourquoi je venais de casser sa magnifique télévision, je sautais par la fenêtre, parce que oui, prendre la porte était signe de mort et me mit à courir vers … vers devant ! Donc le parc.

Ma veste sur le bras, les jambes allant plus vite que mon ombre, un grand sourire aux lèvres, je fis un saut de contentement après avoir réussi à échapper à une douleur que je savais très douloureuse. J’étais le roi des cons, mais j’étais le plus débile des chanceux et des heureux de cette école après tout ! Ralentissant le pas en arrivant au parc un peu essoufflé, je marchais les mains derrière la tête en sifflant. Derrière mon air heureux, je devais quand même dire que j’étais triste de ne pas avoir fini mon épisode entièrement, au pire, je le materai sur internet ce soir … après avoir été chercher une nouvelle télévision pour la chambre.

C’est sans que je ne le veuille que je vu un homme tomber devant moi, pas vraiment devant moi, mais pas loin d’où j’étais. Imitant un « Ouche » en voyant sa tête la première sur le sol, je regardais celui-ci. La main sur le front en train de ? De pleurer ?! Accourant vers le mec qui avait l’air de vachement souffrir, j’arrivais à sa hauteur rapidement, m’agenouillant devant lui tel un prince charmant, je le fis lever sa petite tête toute mignonne en posant ma main sur son menton avant d’essuyer les larmes qui coulaient de ses joues, d’un sourire amical je lui dis :

- Il ne faut pas pleurer, n’était-il pas dommage d’abîmer un si beau visage par de vilaines larmes ?

L’aidant à se relever, je me décidais également de me présenter à lui.

- Je suis Izaya Renzou et toi ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 29 Mai - 13:40

- Il ne faut pas pleurer, n’était-il pas dommage d’abîmer un si beau visage par de vilaines larmes ?

Je relève mon regard vers celui qui venait de s'agenouiller face à moi et m’essuie maintenant les joues avec bienveillance. Je réalise la proximité de nos visages et me jettes aussitôt en arrière, tombant abruptement sur mon postérieur. Un homme ... Un beau jeune homme aux cheveux étrangement roses.
Je rougis dangereusement. Mais qu'était-il en train de faire !? Ce n'était absolument pas "normal" de traiter ainsi un homme, qu'il soit en train de pleurer ou non, d'ailleurs !
Surpris, je ne pense même plus ni à pleurer, ni à me lamenter sur mon incompétence. Je dévisage longuement l'étudiant qui tend rapidement une main vers moi pour m'aider à me relever.

- Je suis Izaya Renzou et toi ?

Je refuse silencieusement son aide. J'avais honte ... Il n'était pas question de m'humilier plus que je ne le faisais déjà depuis mon arrivée, ici. Je devais me montrer, fort et courageux ...
Je frotte mon visage de ma paume et détournes le regard, embarrassé. Ce bel éphèbe m'avait vu bêtement trébucher et pleurnicher comme une fillette. Ça n'aurait pas pu être pire ...
J'ose enfin soutenir son regard mais sens mes pommettes chauffées furieusement. Il allait se moquer de moi, n'est-ce pas ? Je n'arrive même pas à contenir ma gêne.

-Euh ... "Je passe une main dans mes cheveux et lui réponds, en regardant ailleurs" Asuka Masamune ...

Dieu, Asuka ! Soit un homme ! Dis quelque chose, bon sang ! Ne restes pas bêtement là, la bouche ouverte !
J'époussète soigneusement mes vêtements et réajuste mon sac à dos, faisant tinter légèrement mon porte clé en forme de lapin que j'avais équipé d'une clochette, l'une des rares fantaisies faites mains que je m'autorisais à conserver. Je me serais bien passé de ce tintement traître ...
Je prends une grande inspiration, bombe le torse et déclare, me forçant à ne pas bafouiller :

-Je suis tombé ...

Je me crispe et rougis de plus belle. Évidemment, que tu étais tombé, imbécile ! Il n'a pas pu manquer ton "superbe" plongeon ! Plus j'ouvrais la bouche et plus je me ridiculisais, s'en était désolant.
J'essaye de poser mon regard quelque part en vain, mon embarras est des plus évidents.
Je cherchais quelque chose à dire pour rattraper ma maladresse et faire oublier mes pleurnichements, lui montrer que j'étais un mâle, un vrai mais je ne pu que balbutier quelques mots, tout honteux que j'étais :

-Je ne l'ai pas fait exprès ...

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 29 Mai - 16:08

-Euh ...  Asuka Masamune ...

Se relevant sans mon aide, le jeune homme plutôt bien battis, continua de rougir. Dieu c’était juste sublime de voir son petit visage se teindre de ce rouge si attirant, si je ne contrôlais pas mes pulsions et que je ne vouais pas un amour particulier à mon chéri, j’aurai fait de cet homme mien, me prenant pour son chevalier servant, faisant attention à ce qu’il ne tombe plus si violemment et si bêtement, mais aussi le couvrir de mes mains viriles pour lui donner un plaisir sans fin, le faisant rougir et gémir de plaisir. Je ne me savais pas aussi pervers, mais depuis que j’étais à Undai, mille et une choses s’était passées. Que ce soit avec les femmes ou les hommes, le tout mélangé dans un sac donnait un Izaya pervers. Que ce soit ma relation avec Kiwi qui m’a conduite tout droit à l’hôpital pour finalement m’offrir un mois en Angleterre, ou encore, mon amour sans fin pour Hibari. Oui, j’étais un homme à un homme, qui pour la première fois de sa vie s’était accordé à une autre femme que sa mère, sous le soutien d’alcool et conneries perpétuelles. En parlant de ma mère, durant mon retour en Angleterre, celle-ci s’était montrée bien plus distante. Était-ce parce que papa était à la maison, qu’elle n’eut osé pénétrer dans ma chambre une nuit de pluie, ou plutôt parce que mon état physique n’était pas à son plus haut point. J’eus appris également que celle-ci avait des vues sur le jeune jardinier engagé par mon père, un jeunot de mon âge plus ou moins … Maman, t’ai-je tant manqué que cela pour que tu t’en prennes à d’autres enfants ?

-Je suis tombé ... Je ne l'ai pas fait exprès ...

Affichant un petit sourire en coin, je levais le pouce dans sa direction tout en lui montrant mon air content. Oui, j’avais bien remarqué que tu était tombé et si tu l’avais fait exprès, ta place n’était pas ici, mais dans un centre contre les gens qui pratiques le masochisme. Devrais-je lui dire cela ? Non, il n’y avait pas besoin de se moquer d’une personne comme ça et puis ce n’était pas mon genre non plus !

- C’n’est pas grave, tant que tu ne t’es pas trop fait mal, ca va.

Regardant un peu ses vêtements froissés à la recherche d’une quelconque égratignure, je fus soulagé en ne trouvant rien. Si je devais le conduire à l’infirmerie cela ne m’aurait pas dérangé, mais il était toujours préférable de ne pas s’y rendre. Parce que oui, là bas c’est les gens qui se sont fait couper un bras dans l’arène qui y vont, ou encore ceux qui se sont ramassé un projectile dans la tête et qu’ils n’arrivaient pas à re-matérialiser leurs membres perdus ! Donc bon, un petit bobo ce n’est pas la fin du monde hein ?

- Et puis ça arrive à tout le monde de tomber, moi-même j’ai l’habitude de glisser sur le premier caillou barrant mon chemin !

Mimant un rire amusé, je l’invitais à me suivre jusqu’à un banc se trouvant non loin d’ici. Prenant place sur le dossier tout en posant mes pieds sur la stalle du banc, je laissais mes yeux se poser sur le garçon tout en le décrivant du regard. Il était beau, oui, très beau même, ses cheveux argentés entourant son visage fin, ses yeux bleus exprimant douceur et bienveillance et ses lèvres fines ne demandant qu’à être embrassées, Dieu … puis-je ?

- Tu es nouveau non ? Je ne t’avais pas encore croisé ici, comment tu trouves cet endroit ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mer 30 Mai - 23:23

- C’n’est pas grave, tant que tu ne t’es pas trop fait mal, ca va.

Il m'examine soigneusement de haut en bas, ce qui me fait rougir effroyablement. Me regarder de cette façon ... Ce n'était vraiment pas raisonnable ...
Je frissonne et entends de nouveau tinter mon porte clé traître.

- Et puis ça arrive à tout le monde de tomber, moi-même j’ai l’habitude de glisser sur le premier caillou barrant mon chemin !


Essayait-il de me réconforter ? Si il n'y avait que ma maladresse encore ...
Il rit, apparemment amusé et m'invite à m'asseoir sur un banc près de nous. Un banc ? Que voulait-il faire ? Je l'imagine poser sa tête sur mes cuisses et s'assoupir. Dieu ... Il fallait vraiment que j'arrête de m'emballer pour un oui ou un non.
Je m’assoies à ses côtés, gêné, voyant ses yeux observer attentivement mes lèvres, attendant sûrement quelque chose.

- Tu es nouveau non ? Je ne t’avais pas encore croisé ici, comment tu trouves cet endroit ?


Sa voix ... J'adorais sa voix douce et bienveillante, j'en frissonnais presque.
Je détourne le regard et fait mine de m’intéresser à une fontaine trônant fièrement à quelques pas en face de nous. J’espérais que mes rougissements n'étaient pas trop prononcés alors que je lui répondais en essayant de paraître le plus calme possible :

-Ah oui, je suis nouveau ... Je suis inscrit depuis plusieurs jours maintenant mais je n'ai pas trop eu l'occasion de discuter avec les autres étudiants ... "Je ris nerveusement et avoues, un peu honteux" A vrai dire ... Il y a tellement de fortes personnalités, ici, que je n'ose pas trop aborder mes camarades.

Et j'étais très certainement, trop effacé pour qu'ils me remarquent de toute façon ... Je passe une main dans mes cheveux et titille nerveusement une de mes mèches. De plus, je n'étais pas très à l'aise quand il s'agissait de parler à des inconnus.
Je tire légèrement sur mon haut pour effacer un pli et continues, ne désirant pas rester sur un malentendu :

-Bien sûr, je suis certain que ce sont des personnes très intéressantes ... Je veux dire, je ne cherche pas particulièrement à les éviter ... Enfin, je veux les connaître ... "Je prends une grande inspiration et lance rapidement" Quoiqu'il en soit, cet établissement est un endroit très intéressant et riche en apprentissage !

Quel boulet ... Il allait finir par me trouver bizarre. Je soupire, désespéré de moi-même et lui demande, calmement :

-Et toi ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Jeu 31 Mai - 16:15

-Ah oui, je suis nouveau ... Je suis inscrit depuis plusieurs jours maintenant mais je n'ai pas trop eu l'occasion de discuter avec les autres étudiants ... A vrai dire ... Il y a tellement de fortes personnalités, ici, que je n'ose pas trop aborder mes camarades.

C’était vrai que Undai n’était pas le meilleur endroit pour se faire des amis pour la vie et pour vivre dans un monde rempli de roses avec tout pleins de gays heureux, ici c’était baston et gros durs, genre les mecs qui viennent ici pour intégrer une bande de mafieux ou devenir chef de la mafia ou de je ne sais quel autre club de débiles profonds tabassant sans retenues femmes et enfants. Ouais, Undai c’était la merde pour un type comme moi, mais en même temps, je ne me plaignais pas d’être ici. C’est grâce à cette invitation que j’ai rencontré ma meilleure amie, mon chéri et tout les autres amis que je pouvais avoir dans cet institut de dégantés. Fallait savoir trouver sa place et une fois celle-ci trouvée, ne jamais la lâcher de peur d’être lynché par le premier psycho en rut qui pourrait te courir derrière, hache à la main.

Et puis il avait l’air trop gentil pour faire partie des racailles, non, lui ce serait plutôt le mec qu’on verrait toujours sourire aux lèvres … comme moi ! Oui, ce mec était comme moi ! Fuck’in perfect, I’ve got a new bestfriend !

-Bien sûr, je suis certain que ce sont des personnes très intéressantes ... Je veux dire, je ne cherche pas particulièrement à les éviter ... Enfin, je veux les connaître ... Quoiqu'il en soit, cet établissement est un endroit très intéressant et riche en apprentissage !

Essayant-il de se montrer social ? Non pas vraiment, comme je le disais, ce mec c’était un gentil gars et même parmi ces brutes, il arrivait encore à leur trouver des qualités et il avait raison sur une chose, cette école était la meilleure pour une personne songeant à avoir un grand avenir comme … comme un super-héros ! Mais bon, combien de super-héros pour combattre tous les malades de cet école ? Devrais-je monter un groupe de justicier, style Avangers pour sauver notre planète du mal ? Ouais, c’était une méga bonne idée, voilà … je venais de me trouver un but ! Acquérir du pouvoir pour la justice ! Non mais je dis ça, mais je me vois mal en collants, à gueuler « vers l’au-delà et … » et tout et tout.

-Et toi ?

Lui adressant un petit sourire en lui montrant mon pouce bien dressé, je me levais pour me mettre devant lui. Faisant craquer légèrement mes os, je fermais les yeux un instant avant de crier « GOLD BOOSTER ! » et de voir ma robe de combat apparaître sous les yeux de ma nouvelle connaissance.  Ma tenue de combat, je dois dire qu’elle n’est pas particulière, du moins pour le peu de vêtements que je porte à cause d'elle. Mon torse est dénudé, en signe de pantalon j’ai un espèce de sarouel. Tu ne vois pas ce que c’est ? C’est le pantalon trois quart qui te tombe un peu sur les genoux … comme ceux des ninjas. Le reste visible de mes jambes est entouré d’un bandage noir/gris. Pour ce qui est de mes chaussures, j’appelle ça des sandales, ca sert à rien, et on sent les cailloux quand on marche avec. J’ai l’air de me plaindre de ma tenue de combat, mais sérieusement … Je trouve qu’elle ne me va pas si mal que ça. Ah ! J’ai faillit oublier, j’ai une écharpe autour du coup, une écharpe ou un bout de tissus en lambeau ? Va savoir. Sinon, pour ce qui est du corps en lui-même, j'ai une queue de démon qui me pousse en bas du dos et des ailes noirs ... Un peu comme les ailes des anges déchus, belles et soyeuses, mais d'un noir qui rappelle l'enfer. Mes cheveux changent de couleurs également, je tourne du rose flache à une couleur plus sombre, ca reste rose ... mais plus sombre quoi ! Ouais, je sais, plus classe que moi, y a pas ! Faisant battre mes ailes légèrement en les montrant bien à Asuka, je levais le pouce une dernière fois dans sa direction avant de lui dire, sourire aux lèvres :

- Moi je suis en première, ca fait pas mal de temps que je suis ici en fait, peut être un an ou quelque chose du genre.

Fermant les yeux pour faire disparaître mes ailes et tout autres choses se référant à ma tenue de combat pour laisser réapparaître mon uniforme de Undai à moitié débraillé dont j’avais remplacé la chemise blanche par un T-shirt rose fluo, je repris ma place sur le banc tout en sortant une clope de ma poche. Allumant celle-ci en tendant le paquet à Asuka, je poursuivis mon petit monologue :

- T’sais les gens ici c’est des cas quand même, y en a pas beaucoup de vraiment sympas, si t’en regarde un de travers il va se lever au quart de tour pour te foutre un pain dans la gueule sans que tu captes quoi que ce soit à la vie … Mais bon, ils sont pas tous comme ça hein, regarde moi ! Je suis un mec correcte et sympathique.

Lui adressant un sourire en tirant sur ma clope, je humais ma propre fumée avant de la recracher doucement. Fumer dans l’école c’était interdit, mais fumer dans le parc, ce n’était pas marqué qu’on ne pouvait pas, dans le règlement ! Alors si on me tombe dessus … je dirai que ce le mec à côté de moi qui m’y a forcé !

- Mais bon, y a pas mal de jolis garçons, que du plaisir pour mes pupilles.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Sam 2 Juin - 20:53

Quel charmant jeune homme ~ Et ce sourire ... Kyahhhh ! C'était trop craquant !
Il se lève, fait craquer les jointures de ses doigts et crie une formule à laquelle je ne porte pas une grande attention, trop occupé à admirer son doux visage. Il matérialise sa tenue de combat et je ne peux m'empêcher de rougir en découvrant son beau torse nu et musclé sur lequel danse un simple foulard usé qui lui donnait un style plus sauvage. Mon regard se porte ensuite sur sa "queue" - je reste étonné par cet appendice - qu'il balance allégrement.
Il remue ses sublimes ailes noirs - que je lui envie aussitôt - lève encore une fois son pouce en l'air et déclare gaiement :

- Moi je suis en première, ca fait pas mal de temps que je suis ici en fait, peut être un an ou quelque chose du genre.

Comment un type aussi sympa que lui avait réussi à survivre aussi longtemps dans cette Académie ? Il devait être terriblement fort et viril, j'en frissonnais presque d'admiration et de désir ... NON ! Non ! Pas de désir ! Je n'étais pas gay ! Je ne pouvais pas désirer ... Ce beau jeune homme ~
Il fait disparaître sa tenue de combat et se rassoit avant de me tendre un paquet de clopes. Quel dommage il était si mignon dans son petit sarouel ... Dieu, il fallait vraiment que je me calme et que je me conduise en homme ...

- T’sais les gens ici c’est des cas quand même, y en a pas beaucoup de vraiment sympas, si t’en regarde un de travers il va se lever au quart de tour pour te foutre un pain dans la gueule sans que tu captes quoi que ce soit à la vie … Mais bon, ils sont pas tous comme ça hein, regarde moi ! Je suis un mec correcte et sympathique.

C'est vrai que j'avais faillit à plusieurs reprises me faire cogner sans réelle raison - j'avais réussi à m'enfuir ou à me défendre comme je le pouvais - mais je n' en voulais pas plus que ça à mes agresseurs, ils avaient un grand besoin de se défouler, je suppose. Leur vie ne devait vraiment pas être facile ...
Il connaissait donc des personnes semblables ? Doux et calme ? Je rêvais de faire leur connaissance surtout si ils étaient aussi charmants que mon nouvel ami ... Pouvais-je l'appeler ainsi ? J’espérais qu'on le devienne rapidement en tout cas.

- Mais bon, y a pas mal de jolis garçons, que du plaisir pour mes pupilles.


Je rougis fâcheusement alors que mon cerveau fait "tilt". Mais, Mais, MAIS ! Cet homme était gay !? Je ricane nerveusement et détourne le regard. Dieu ... Un si bel éphèbe gay ... Je ne sais pas si je dois me réjouir ou non de la nouvelle, tout ce que je sais, c'est que je suis atrocement embarrassé et émoustillé. Je veux dire ... Ça me laissait une chance de le conquérir ... NON ! Il ne fallait pas que je pense de cette manière ! J'allais me perdre sur le chemin de la dépravation si je continuais ainsi !

-Ah non merci, je ne fumes pas ... "Je passe une main dans les cheveux et répond nerveusement" De jolis garçons, n'est-ce-pas ? Il faut dire que je n'ai pas fais très attention à eux depuis que je suis arrivé ici ... Haha ...

J'y avais fait très attention au contraire ... Plus d'attention que je n'aurais du leur prêter en tant que mâle viril et "hétéro". Je soupire. Hétéro ? Certes j'aimais les filles pour leur sensibilité, leur romantisme et leur pureté mais les hommes gentleman et doux dans le genre d'Izaya me plaisait beaucoup aussi. Je soupire de nouveau. Qu'aurait dit ma mère en m'entendant penser ainsi ?
Je rougis et reporte mon regard sur mon superbe camarade.

-Alors tu aimes les garçons ?


Dieu ! Je l'avais fait ! J'avais osé ! J'étais un véritable mec !

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 5 Juin - 12:48

-Ah non merci, je ne fume pas ... De jolis garçons, n'est-ce-pas ? Il faut dire que je n'ai pas fais très attention à eux depuis que je suis arrivé ici ... Haha ...

Ne pas faire attention, ouais ca pouvait se comprendre si ce beau jeune homme était hétéro, et puis je le voyais bien sortir avec une fille fragile, genre la blonde, cruche dans les manga et lui jouant le rôle de son prince attentionné, lui adressant un petit sourire en coin quand elle lui parle, porter son sac, ouvrir les porte, passer son temps de repos sous un arbre un jour d’été, sous le soleil dans les bras l’un de l’autre, un dernier baiser pour se dire au revoir tandis que ce jeune homme n’oserait jamais « voler » la virginité de sa pucelle sans l’accord de celle-ci … Dieu, croyez-vous qu’il était aussi possible de faire l’amour en mode cruche ? Ils ne montrent pas ça dans les mangas, c’est au niveau plus haut et dans les Hentai c’est genre la meuf qui en reçoit partout et qui écarte volontairement et qui … Ouais, passons. Tirant sur ma clope déjà allumée alors qu’Asuka refusa de m’accompagner dans cette fumée, je rangeais mon paquet dans ma poche tandis que sa voix douce s’éleva tel un murmure accompagnant le vent, une nouvelle fois.

-Alors tu aimes les garçons ?

Lui adressant un petit sourire en coin, je le sondais de mon regard tandis que mon esprit se demandait s’il n’avait pas conclu trop vite que cet homme soit hétéro. Peut être était-ce ce genre d’hétéro refoulé dont un gay devait leurs ouvrir la porte du vice, ou encore mieux, un gay qui ne s’assume pas et qui fait tout pour cacher « sa maladie », parce que oui - y a encore des cons qui nous croient malade ! - Des yeux de tous. Tirant une fois de plus, je descendis d’un socle et viens me poser sur le banc, les jambes croisées, les bras tendus sur le dossier avant de lui dire :

- Aimer n’est peut être pas assez fort pour décrire ce que je ressens en regardant un beau jeune homme, disons plutôt que je suis en admiration devant eux, j’aime leurs manières de se montrer virils, gentlemans, attentionnés, amusés entre eux, oui, les hommes aussi bien pour leurs physiques que leurs virilités.

Lui adressant un petit sourire en coin, je levais le pouce à son encontre avant de lui demander tout en continuant de monopoliser la parole :

- Les garçons un peu comme toi, viril d’apparence mais tellement doux que tu me ferais presque fondre.

Laissant un rire traverser mes lèvres, je me redressais légèrement en tirant une fois de plus, cigarette toujours entre les doigts. Oui, comme je le disais plus haut il avait le profil du prince charmant, peut être que si j’étais plutôt comme lui, Hibari craquerait pour moi non ? Dans le genre, je ne suis pas calme, je suis une pile surexcitée et lui ce serait plutôt « Désires-tu quelque chose, mon chéri ? » tandis que moi c’est « Grrr, à table, Darling ! », vous voyez où je veux en venir ?

- Et toi, tu as une copine en fait ? Ou peut être un copain ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 5 Juin - 15:13

Il me tend encore un sourire suspicieux et s'installe sur le banc, à mes côtés, étendant ses bras des deux côtés du dossier et je rougis d'avoir osé insinué qu'il était gay. Et si il était hétéro !? Mon dieu, qu'avais-je encore dit !? Je cache mon visage dans mes mains et soupire, gêné par mon audace, sachant pertinemment qu'il m'observe. Me trouvait-il bizarre ? Pitié, non ...

- Aimer n’est peut être pas assez fort pour décrire ce que je ressens en regardant un beau jeune homme, disons plutôt que je suis en admiration devant eux, j’aime leurs manières de se montrer virils, gentlemans, attentionnés, amusés entre eux, oui, les hommes aussi bien pour leurs physiques que leurs virilités.

Aimer ? En admiration ? Je ne pouvais pas affirmer qu'il soit gay mais j'étais - malgré moi - assez d'accord avec ce qu'il disait. Quelle audace et honnêteté ... Je l'admirais pour ça.
Il me fait un autre de ses sourires craquants à souhait, lève encore une fois son pouce en l'air - j'aimais ce tic qu'il avait - et continue, joyeux et ... Séducteur ? :

- Les garçons un peu comme toi, viril d’apparence mais tellement doux que tu me ferais presque fondre.

J'écarquille les yeux et sens mon visage me brûler terriblement quand mon regard croise le sien.
Comme moi ? Fondre ? Je ne peux m'empêcher de m'agiter sur mon banc lorsque son rire adorable s'élève dans les airs. Je détourne le regard et n'ose rien dire. Que faire ? Je ne savais même pas sil il était sérieux ! Je secoues la tête. Calmes toi, Asuka ! Il ne t'a pas fait de déclaration ... Enfin ...

- Et toi, tu as une copine en fait ? Ou peut être un copain ?

Je me tends. Une copine ? Mon esprit cible toute suite Jun et je soupire. Ce n'était pas ma copine, pas vraiment en tout cas. D'ailleurs, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, donc je ne pouvais pas me permettre de la considérer comme ma petite amie.
Je me souviens encore de ce qu'elle avait répondu à ma déclaration ... "Si tu ne me traînes pas trop dans les pattes, je penses que ça ira ... Très bien, faisons ça. Je n'ai aucune envie de te consoler de toute façon !" Elle avait surtout accepté pour avoir la paix mais j'avais été très heureux quand même. On ne s'était pas embrassé, on était resté ensemble que très peu de temps et elle n'était pas vraiment tendre avec moi mais ça avait suffit à me donner le sourire.
Je souris ironiquement. Jun avait le don de se comporter comme le pire des mecs à certains moments.

-Ah ... Pas vraiment ...

Je passe une main dans mes cheveux et les ébouriffes un peu. Devrais-je lui en dire plus ? Hum ... Je ne pense pas que je doive l'ennuyer avec mes petites affaires personnelles et inintéressantes.
Et lui ? Je le voyais bien avec quelqu'un ... Je réfléchis et pouffe de rire. Un jeune homme un peu froid qui puisse le calmer, lui et son superbe dynamisme que je lui enviais déjà. Un beau jeune homme élégant et posé qui avait du charisme et un sacré sang-froid.
Je me tourne vers lui et lui demande, très curieux, les yeux pétillants :

-Et toi ? Au moins quelqu'un qui te plaît ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mar 5 Juin - 18:07

-Ah ... Pas vraiment ...

Pas vraiment ? Ca veut dire qu’il était célibataire ou plutôt qu’il était amoureux d’une fille et que cette cruche ne le remarquait pas ? Dieu, entre amour incompris, nous allions devenir de bons amis, je le sentais déjà. Mais je devais aussi vous dire que j’étais curieux de savoir ses goûts, question filles je veux dire. Parce que même si il n’avait pas répondu à ma question cachée vis à vis de son orientation sexuelle, je préférais dire qu’il était hétéro avant que je ne me mette à le draguer pour finalement me ramasser un râteau. Parce que oui, aussi doux que pouvaient être certains hétéros, c’était des gros boulets quand un gay venait leurs faire la cour ! Et je parle en connaissance de causes !

-Et toi ? Au moins quelqu'un qui te plaît ?

Souriant à sa question, je détournais le regard avant de rougir légèrement, fermant les yeux en voyant mon bel étalon dans mon esprit, je sentis un frison me prendre de la tête aux pieds tandis que je voyais son visage si parfait de mes billes rosées. Dieu, cet homme, mon homme, mon chéri, mon dieu, était l’homme le plus beau, le plus viril au monde et j’en étais follement amoureux.

- On peut dire ça … Mon chéri s’appelle Hibari Ishinose, je ne sais pas si tu l’as déjà rencontré ?

Peut être que oui et si c’était le cas, lui aussi, qu’il soit hétéro ou gay s’était sans doute heurté à la beauté divine de mon tendre. Mais j’avais beau l’appeler mon chéri, il n’en restait pas moins un connard de première catégorie qui m’ignorait alors que moi, intentionné que je pouvais être le berçais de mon amour grandissant chaque jour encore.

- Mais ce n’est pas réciproque, nous sommes partenaires de chambre et je dois t’avouer qu’il est hétéro et que mon charme ne lui fait rien du tout.

Souriant jaune en me grattant la tête, je soupirais légèrement avant de me reposer le dos sur le dossier, croisant les bras cette fois-ci en gardant ma clope en bouche tout en tirant dessus. Hibari, mon beau Hibari, me rendras-tu seulement un jour l’amour que je te porte ? Je n’y croyais pas vraiment, mais je devais admettre que la situation n’était pas si déplaisante que ça. Dans le sens que tant que je pouvais rester à ses côtés et qu’il acceptait ma présence comme j’étais et que … que je puisse continuer à le mater tous les matins quand il dort, ca m’allait. Par contre, jamais je ne lui avouerai que je vole ses caleçons divins pour le sentir sur moi … là bas.

- Mais bon, je ne serai jamais assez bien à ses yeux pour qu’il daigne ne serait-ce qu’accepter mon amour. Mais je m’en sors comme ça, je l’aime comme un fou mais je ne me refuse pas aux autres garçons non plus. Disons que je ne m’arrête pas sur le rêve de le conquérir, mais que je garde les pieds sur terre aussi.

Me levant pour aller à la poubelle écraser mon mégot sur le cendrier, je revenais d’un pas lent vers le banc sur lequel je reprenais place. Soupirant légèrement, je poursuivis après cette mini-pause, mon monologue :

- Et toi, tu es seul mais craques-tu pour quelqu’un ? Aussi, je m’excuse d’être aussi direct, mais t’es gay non ?

Autant savoir tout de suite si j’ai mes chances avec cet étalon qui m’avait l’air bien monté, non, non, je ne fixe pas son entrejambe avec intensité en voyant sa bosse … Je ne suis pas ce genre de pervers moi.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Jeu 7 Juin - 15:40

- On peut dire ça … Mon chéri s’appelle Hibari Ishinose, je ne sais pas si tu l’as déjà rencontré ?

Mon chéri ? Je sens quasiment ma mâchoire tomber. Alors il était bien gay !? Et en plus - J'hésite entre admiration et moral - il l'avouait haut et fort, sans aucune honte ?
Je souris ironiquement. Ce n'était certainement pas moi qui pourrait faire ce genre de choses. Un hypocrite couard, voilà ce que j'étais. Je me demandais même à quoi ressemblait cet Hibari ... Comme si ça ne suffisait pas, j'avais une curiosité mal placée .

- Mais ce n’est pas réciproque, nous sommes partenaires de chambre et je dois t’avouer qu’il est hétéro et que mon charme ne lui fait rien du tout.

Mon petit cœur de jeune fille se brise presque à l'entente de cette horrible nouvelle. Comment ne pouvait-il pas aimer ce jeune éphèbe !? Il était si beau, si gentil et ... Non mais franchement - je rougis - il était parfait !
C'est sûre ! Il ne s'était pas encore rendu compte de son amour pour lui mais ... Mais tôt ou tard, il allait tomber à ses pieds quand il comprendra enfin que leurs sentiments sont semblables et alors ! Alors, il lui déclarera son amour, il approchera ses lèvres des siennes et il ... Il ...
Quoiqu'il en soit, il fallait qu'il prenne conscience de ses sentiments !

- Mais bon, je ne serai jamais assez bien à ses yeux pour qu’il daigne ne serait-ce qu’accepter mon amour. Mais je m’en sors comme ça, je l’aime comme un fou mais je ne me refuse pas aux autres garçons non plus. Disons que je ne m’arrête pas sur le rêve de le conquérir, mais que je garde les pieds sur terre aussi.

Il l'aimait comme un fou ? Mes yeux brillent d’émerveillement. Comment pouvait-il avouer des choses aussi embarrassantes ? Dieu, cet homme ... Cet homme méritait vraiment de trouver l'amour. Qu'on l'aime autant qu'il aimait aujourd'hui !
Comme tout otomen qui se respectait, garder les pieds sur terre face à de telles déclarations m'était impossible. Mon esprit s'emballe déjà, les imaginant main dans la main, yeux dans les yeux, lèvres contre lèvres et, et ...

- Et toi, tu es seul mais craques-tu pour quelqu’un ? Aussi, je m’excuse d’être aussi direct, mais t’es gay non ?

Mes yeux écarquillent. Si j'étais gay ? Mon cœur s'emballe. Pouvais-je lui mentir, lui qui s'était tant confié à moi qui ne suis rien ? Je ris nerveusement. Pouvais-je me permettre de tout lui dire, lui que je ne connaissais que depuis quelques secondes ? Je cherche mes mots et m'amuse fébrilement avec une de mes mèches de cheveux. Que faire !?

-Gay ? Je ne sais pas trop. Je-je veux dire ... Il y a bien une fille mais ... Les hommes, tu vois ... Disons, qu'ils ... Ils m'attirent, voilà.

Je rougis intensément. Je l'avais fait et je craignais qu'il se moque de moi pour ma timidité ou qu'il s'offusque devant mon indécision évidente. Je niche mon visage rougi dans mes paumes et soupire.
Je n'étais vraiment qu'un bon à rien. Je me surprenais à vouloir que toute cette histoire ne s'ébruite pas, que tout cela reste entre nous deux, alors qu'il s'était confié sans peur à moi.

-Quoiqu'il en soit, je suis dans le même cas que toi, elle ne m'aime pas non plus. En fait, elle a accepter de sortir avec moi mais c'était plus pour se débarrasser au plus vite de ma délcaration qu'autre chose.

Dans un certain sens, j'étais heureux de pouvoir me confesser - D'ailleurs, je ne pouvais pas m'empêcher de soupirer de soulagement - mais ça me blessait de reconnaître que mon amour n'était pas réciproque.
Je sentais monter les larmes mais je les retins, ne voulant pas me montrer faible devant un homme aussi courageux que mon interlocuteur.
Je prends une grande inspiration et continue, un faux sourire cloué sur mes lèvres :

-Pas qu'elle soit cruelle, loin de là - Je suis sûre qu'elle m’apprécie d'ailleurs - mais elle n'est pas vraiment le genre de fille à se soucier de beaucoup de choses.

Je l'enviais pour ce trait de caractère. J'étais du genre à accorder trop d'importance à certaines choses futiles.
Mon attention se reporte sur Izaya. Lui aussi. Il avait décidé de ne pas bêtement s'attacher à un amour à sens unique, c'était admirable.
M'étendant un peu sur le banc en regardant le ciel, je lui lance, bienveillant et le sourire aux lèvres :

-En tout cas, je suis sûre que ton ami va finir par te tomber dans les bras. Tu es quelqu'un de bien : Honnête, aimant "je tourne ma tête sur le coté, me cachant de son regard" Et beau.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Ven 8 Juin - 17:21

-Gay ? Je ne sais pas trop. Je-je veux dire ... Il y a bien une fille mais ... Les hommes, tu vois ... Disons, qu'ils ... Ils m'attirent, voilà.

Un gay refoulé ? De plus il disait qu’il y avait une fille qui lui plaisait, on pourrait plutôt le décrire comme bi alors non ? Et puis c’était pas là le plus important, je n’aimais pas forcément mettre des étiquettes sur les gens et puis qu’il soit attiré par une fille ou un mec, quelle était l’importance dans tout ça ? Tant qu’il était pleinement heureux et tout et tout ! C’était le plus important. Mais par contre, je me demandais qui pouvait bien être cette fille, ou plutôt quel genre de filles lui plaisait. Je le voyais bien avec une fille réservée qui attendrait le mariage pour conclure leurs amours, oui, la petite fille douce et fragile qui ne fait que sourire sans jamais pousser un cri de colère. Rho il était chanceux le petit gars ! Bon, j’arrête de me faire des films …

-Quoiqu'il en soit, je suis dans le même cas que toi, elle ne m'aime pas non plus. En fait, elle a accepter de sortir avec moi mais c'était plus pour se débarrasser au plus vite de ma déclaration qu'autre chose.

Donc on était tous les deux des âmes solitaires courant après un amour impossible, dieu, le pauvre quand même. Moi je savais qu’en courant après Hibari c’était le mur que j’allais me ramasser, mais lui, il avait été jeté et en même temps « accepté » par sa douce pour que celle-ci ne doive pas se préoccuper du mal être de l’homme qui l’aime. Donc bon, mon petit film sur la meuf douce et gnangnan venait de s’arrêter là, maintenant je voyais plutôt la fille à qui il a déclaré sa flamme comme une bombeuse avec des gros sourcils ! Oui c’est ça, les mecs gentils et trognons ne se collent que, comme des blaireaux, à la pire des espèces humaines sur cette planète.

-Pas qu'elle soit cruelle, loin de là - Je suis sûre qu'elle m’apprécie d'ailleurs - mais elle n'est pas vraiment le genre de fille à se soucier de beaucoup de choses.

Et regardez le ! Il la défend encore ! Non Asuka, c’est nous les gentils dans l’histoire et c’est eux qui ne voient pas combien nous sommes trop bons pour eux ! Non mais non, je me sentais pas au dessus de mon chéri, disons plutôt que si il me regardait vraiment en retirant toute son hypocrisie et son égocentrisme, il verrait combien je suis bien pour lui, combien … je l’aime.

-En tout cas, je suis sûre que ton ami va finir par te tomber dans les bras. Tu es quelqu'un de bien : Honnête, aimant et beau.

Je rougis sauvagement quand il me dit cela, mes joues virant au rouge alors que mon sourire s’agrandit de plus belle, je levais le pouce et lui fis un « Hum » disant bien que j’étais d’accord avec lui. Un jour il sera mien, un jour je pourrai le prendre sauvagement sans que je ne risque la mort et un jour … il comprendra combien la vie sans moi à ses côtés est ennuyeuse ! Hibari, un jour tu ouvriras les yeux et tu arrêteras d’avoir des strings dans ton lit !

- Je l’espère, du moins je suis confiant, un jour il m’aimera pour ce que je suis. Même si je dois attendre des lustres pour !

Laissant un rire traverser ma bouche, je m’étirais doucement avant de déposer mes yeux sur le jeune homme. Les joues légèrement rouges, il était vraiment craquant. Je me demandais justement à quoi il pensait, quelles choses intéressantes pouvaient traverser son esprit à cet instant précis ? Dieu, si je lui demande de me suivre dans un lieu un peu plus intime, le fera-t-il ?

- Cette fille … dont tu es amoureux, elle doit être une personne qui t’es chère pour que tu acceptes ce qu’elle te fait. Je ne juge pas les gens, mais je te dirai quand même qu’il y a mieux pour toi. Et puis si les hommes t’attirent, pourquoi ne pas essayer ? Sans ça, tu ne sauras jamais ce qui te plaît vraiment.

Oui, il faut essayer pour savoir. Moi, quand j’ai essayé avec un homme que ce soit en tant que passif ou actif, je me rappelais de ce sentiment de bien-être qui m’avait enseveli de toute part. De plus, la seule personne féminine avec qui j’avais … soit, n’était autre que ma mère. Maman et ses mains douces, maman et son sourire, maman et sa bouche avide de plaisir, maman et son entrejambe tout chaud … Secouant la tête pour me chasser ces idées, je reportais mon attention une fois de plus sur le jeune homme.

- Dis-moi Asuka, tu as déjà couché avec un homme ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mer 13 Juin - 23:21

- Je l’espère, du moins je suis confiant, un jour il m’aimera pour ce que je suis. Même si je dois attendre des lustres pour !

J’acquiesce une nouvelle fois silencieusement. Il devait garder la foi, ne pas se décourager. Il était sur la bonne voie et un jour, dans ce parc même, devant cette superbe fontaine, ils se promèneront main dans la main, une douce musique et un coucher de soleil en fond. "Hibari, depuis toujours ... Je t'aime ~" "Moi aussi, Izaya ~" "Hibari ~" "Izaya~" Kyahhhhhhh ! Dieu ... Réunissez-les au plus vite et pardonnez leur pêché, leur tendance. Oui je suis sûre que dans tout sa miséricorde, il saura absoudre de leurs fautes, eux qui sont si irrémédiablement destinés. J'espérais de tout mon petit cœur que ce moment arrive aussi vite que possible. Je serais leur confident, un ami tolérant et fidèle qui protégera corps et âme leur amour secret et nouveau.

- Cette fille … dont tu es amoureux, elle doit être une personne qui t’es chère pour que tu acceptes ce qu’elle te fait. Je ne juge pas les gens, mais je te dirai quand même qu’il y a mieux pour toi. Et puis si les hommes t’attirent, pourquoi ne pas essayer ? Sans ça, tu ne sauras jamais ce qui te plaît vraiment.

Jun n'était pas aussi mauvaise que tout le monde voulait bien le penser. C'était dans sa nature d'être c'est tout, elle ne pouvait pas y faire grand chose. En plus, j'appréciais assez ce trait de caractère, ce "je m'en foutiste" terriblement insolent mais si libérateur.
Essayer de sortir avec des hommes ? Dieu ... Pouvais-je ? Pouvais-je vraiment me le permettre ? Oka san ... Oka san, me pardonneras-tu ? Non, je ne pouvais pas me permettre de déshonorer la famille Masamune ou de décevoir ma mère comme l'avait fait mon propre père par le passé. Et pourtant j'espérais, moi qui n'osais pas trop y croire. J'espérais qu'un jour peut être, je me délivre de ce titre que m'avait offert ma noble famille et les responsabilités que m'incombait ce rôle de représentant qui faisait tant rêver maman.

- Dis-moi Asuka, tu as déjà couché avec un homme ?


Tel un ressort, je saute de ma place et me relève aussitôt. Droit comme un I, je gesticules et balbuties atrocement face à mon interlocuteur trop audacieux pour moi. Cou-cou-cou coucher avec un homme ? Faire "ci" et "ça" avec une personne du même sexe que moi ? Et d'ailleurs, qu'étais-ce ces "ci" et ces "ça" ? Je secoues vigoureusement la tête. N'imagines rien, Asuka, n'imagines rien !
Nerveux et rouge pivoine, je continue d'agiter mes mains en signe de négation. Il y avait malentendu, je devais le dissiper ... Et tout suite. Je tire fébrilement sur le haut de mon uniforme et bafouilles :

-Cou-cou-cou coucher ? Je n'ai même jamais ... Je veux dire ... Tu vois ...

Le "sexe" ... C'était beaucoup trop tôt pour que j’entretienne de telles relations. J'étais puceau, la question ne se posait même pas. Je n'avais d'ailleurs jamais embrassé qui que ce soit et je rougissais à la moindre étreinte alors "ça" ... Non, c'était beaucoup trop ...
Mon visage me brûle dangereusement. Si seulement je pouvais m'enterrer dans un trou ... Non, mon petit Asuka ! Montre toi courageux ! Viril ! Réponds ! Et c'est donc tout gêné et frémissant, que je lui réponds vaguement :

-Ja-jamais ...

Quelle éloquence ... Je me faisais pitié. Je m'accroupis au sol et plonge mon visage dans mes mains encore une fois. Une longue plainte s'échappe de ma gorge. C'était de pire en pire depuis ce matin, je ne faisais que m'humilier de plus en plus au fil des minutes qui passaient et je ne trouvais rien pour remonter dans l'estime de mon interlocuteur. Un faible, voilà ce que je suis.
J'ose enfin relever mon regard vers lui. Avait-il déjà fait l'amour avec un de nos semblables ? Il était beaucoup trop audacieux ... Mon tempérament de mâle - qui dormait à poings fermés depuis plusieurs années - tente de percer à jour ma féminité, ma pureté et emplit mon esprit de perversités que je tente en vain de chasser. Que cela cesse ...

-Je suppose que toi, oui ...

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Dim 17 Juin - 17:42

-Cou-cou-cou coucher ? Je n'ai même jamais ... Je veux dire ... Tu vois ...

Se relevant précipitamment comme si ce que je venais de demander était une question de vie ou de mort, le jeune homme à côté de moi balbutiait quelques mots en étant rouge pivoine. Mignon. Oui, il l’était et ces petits airs, ces petits mots et son expression qu’il essayait de rendre virils - sans succès, fallait l’admettre- me faisaient fondre comme pas possible. Ne jamais coucher, il avait raté une étape de sa jeunesse ! Comment, comment était-ce possible que ce petit poney n’ait jamais monté qui que ce soit ou s’est fait monter ? La réponse était simple, il faisait partie de la catégorie des gars à aller avec une cruche, cruche qui n’ouvrirait pas ses jambes avant le mariage ou alors, le genre de gay qui, préfère faire la cuisine et tout le reste sans jamais oser dire à son tendre amant « Désires-tu manger ? Désires-tu prendre un bain ? Ou … désires-tu … Moi ? ».

- Je suppose que toi, oui ...

Acquiesçant un petit sourire en levant mon pouce, je lui fis un signe de la tête avant de rire légèrement. Oui, j’avais déjà couché, la première à m’avoir ouvert le monde des adultes fut ma mère, elle et ses mains douces, elle est ses baisers tendres recherchant le réconfort de son fils en lui accordant du plaisir. Pourquoi, pourquoi ma mère me faisait ça ? Pourquoi n’ai-je jamais dit non ? N’était-ce pas normal que le fruit de ses entrailles accepte les supplications de sa tendre génitrice ? Mais jamais, jamais au grand jamais elle ne laissa papa savoir cela. Je ne sais pas comment il aurait réagit, aurait-il accepté ? Ou plutôt, il aurait demandé le divorce et comme toute bonne femme se respectant suivant à la lettre la culture de ses ancêtres, Oka-san ne montrera jamais ses vices à son mari au risque de perdre celui-ci. Maman, elle était, est et sera la seule femme de ma vie. J’avais beau dire ça, mais il fallait que je l’avoue tout de même que j’avais faillit franchir le pas du confort des hétéros en voulant coucher avec Kaïla … De l’amour ? Je ne savais pas, et puis cela était du passé aussi. En ce qui concernait les hommes … mon premier fut Andrew, celui avec qui j’eus ma plus longue relation lorsque j’étais en Angleterre, mon meilleur ami, un sexfriend, un amoureux digne de moi. Aussi bien Seme que Uke. Un homme parfait, mais en arrivant à Undai, c’est Hibari qui me … Rha rien qu’à y penser je suis tout excité ! Mais sachant bien que celui-ci ne serait pas d’accord de m’accorder son corps directement, j’ai évidemment regardé ailleurs. Il y avait le mec qui m’avait pris sauvagement quand j’étais avec Kaïla et puis d’autres aussi … Mais soit, ne parlons pas trop de ça.

- Oui, et je dois te dire que tu rates quelque chose ! C’est juste magnifique de sentir une autre personne sous toi ou au dessus, cela dépend de ton tempérament.

Lui adressant un petit sourire je levais une fois de plus mon pouce avant de river mes yeux sur le sol, admirant les petits graviers et les coutures des pavements. Oui, coucher c’était magnifique, avoir une personne tendre qui vous berce, avoir une personne qui vous domine.

- Et un baiser ? Tu as déjà embrassé quelqu’un ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Dim 17 Juin - 21:21

- Oui, et je dois te dire que tu rates quelque chose ! C’est juste magnifique de sentir une autre personne sous toi ou au dessus, cela dépend de ton tempérament.

Je pâlis. "Cela dépend de ton tempérament" ? Je ne m'étais jamais posé la question sur mes préférences dominant/dominé ... J'avais déjà assez de mal comme ça niveau orientation sexuelle alors là ... Et puis, je ne pensais pas être du genre à prendre les choses en main ... Je n'étais pas non plus du genre à rester soumis, quoique ... En fait, tout peux dépendre de mon partenaire. Disons qu'un jeune homme comme Izaya qui à l'air si énergique et éhonté aurait de grandes chances d'assumer le rôle de passif si on venait à ...
Je rougis quand une pensée obscène m'échappe. Non, non, je venais de le rencontrer. Il n'était pas question de faire quoique ce soit avec lui !

- Et un baiser ? Tu as déjà embrassé quelqu’un ?

Cette fois, je rougis. J'avais déjà embrassé quelqu'un mais ce n'était qu'un malheureux concours de circonstances et je ne pouvais pas dire que c'était un baiser grandiose. Tout juste un effleurement ...
Mon regard se pose automatiquement sur ses lèvres et je me surprends à m'y attarder. Je déglutis furieusement puis tourne la tête, faisant mine de m'intéresser à un groupe d'étudiants au look déroutant. Tiens ... Une crête rose et verte ... Il ne faut pas être intimidé pour s'afficher avec une coupe pareil, quel courage ...
Mes yeux viennent de nouveau se poser sur sa bouche attirante. Pouvais-je ? Non, ce n'est pas parce qu'il était gay qu'il voulait sauter sur n'importe qui tant que cette personne avait quelque chose dans le pantalon. D'ailleurs, il n'était pas question que j'embrasse le premier venu sous prétexte que je le trouvais à mon goût.
Je passe une main dans mes cheveux et réponds, gêné :

-Non ... Pas vraiment.

Je bouillais intérieurement. J'en avais peut être trop dit ? Je ne connaissais pas ce type après tout ... Mais ce n'est pas vraiment de ma faute, si ? Je veux dire, il sait mettre les gens en confiance.
Je me relève subitement et tends une main vers lui. Toute cette conversation m'avait agité. J'étais nerveux et je devais absolument bouger, me dégourdir les pattes. J'allais devenir fou si on restait assis sur ce banc plus longtemps. Plus ça allait, moins je me sentais à l'aise.
Ne le voyant pas se décider assez vite, j’attrape timidement une de ses manches, osant à peine resserrer mon emprise sur lui et lui demande, les joues rougies :

-On va autre part ?

La cafétéria, l'arène, les dortoirs ... Peu importe, tant que je pouvais me changer les idées. Tout honteux que j'étais, j'avais besoin de me rafraîchir un peu et de changer de sujet de conversation.
J'avais toute la vie pour me poser des questions sur ma sexualité et ce n'est pas comme ci j'avais vraiment le choix. J'allais devoir "rester" hétéro pour assurer la succession et la renommé de la famille Masamune. Alors que je sois passif ou actif ou je ne sais quoi, je n'avais pas le droit de m'affirmer comme tel.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izaya Renzou

avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 15/03/2012
Localisation : In your Dreams <3

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Gold★Booster
★ Age : 18 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Mer 20 Juin - 0:07

-Non ... Pas vraiment.

Même un simple baiser n’avait pas touché ses délicieuses lèvres que je ne voulais que capturer à cet instant précis ? Dieu m’accorderait-il ce pécher, oserais-je emporter cet homme si adorable dans les fossés tordus et froids de l’homosexualité  avec bestialité ? Non, je n’étais pas de ce bords là, je préférais l’amour doux, tendre, mon rêve est de naître dans un monde où les hommes se promèneraient en sautillant en tenue d’Adam sur une prairie verdâtre où de mignons petits animaux -roses- brouteraient l’herbe avec lenteur et envoûtement. Mais il fallait se l’avoue que parfois, dans mes moments de grandes crises -dites vous que ce sont les moments où je suis en manque- j’aimais me faire prendre et prendre sauvagement tel un homme de Cro-Magnon en rut. Et là, dans quel état j’étais ? Doux, sensuel et près à accorder à cet être si mignon les portes de mon paradis, écartant bien pour mieux y rentrer.

-On va autre part ?

Agrandissant mon sourire en suivant ses dires de ma pensée, je n’avais qu’une envie, trouver un endroit paisible pour nos deux personnes. Mais où pouvait-on aller ? Dans ma chambre ? Non, j’avais trop peur de croiser mon cher petit Hibari qui ne risquerait pas de m’écarteler en voyant ce que j’avais fait de sa chère télévision. Parce que oui, bien que ce soit à « nous », ca restait précieux à ses yeux … pourquoi ? Parce que dans sa grandeur immense, il devait se cultiver, et comme je le disais, monsieur se devait de connaître les dernières nouvelles du monde et dans tout ça, le journal télévisé -émission que je détestais par ailleurs- était l’une des occupations que nous avions. Soupirant doucement en me relevant à mon tour, je lui fis signe de la main pour qu’il me suive. N’étant guère loin des dortoirs, j’empruntais un chemin rapide dans la direction de ceux-ci. Peut être pouvais-je espérer que nous allions dans son espace privé ? Avait-il une chambre commune ou individuelle ? J’allais sans doute le découvrir avant que … Me figeant sur place, j’attrapais le jeune homme par la main avant de sauter dans le premier buisson à ma portée. Atterrissant sur lui en regardant derrière moi en posant ma main sur ses lèvres, j’attendis un court instant avant de relâcher ma prise, de soupirer et de basculer sur le côté pour ne plus encombrer Asuka de mon corps non pas lourd, mais parfois dérangeant. Pourquoi un tel comportement ? Parce que j’avais aperçu une petite tête bleutée que je connaissais par cœur et de peur de me faire déchiqueter, préférant allonger mon espérance de vie jusqu’à ce soir, je m’étais caché pour échapper à mon amoureux. Dans un petit rire cristallin, je me relevais en me disant qu’au moins, je savais qu’on pouvait donc aller dans « ma chambre », même si je trouvais plus sécurisant d’aller dans celle de mon nouvel ami, sans risquer de mourir sous une barre de titane. Laissant mes yeux tomber sur le garçon, je remarquais que « notre chute » l’avait sali et moi aussi par la même occasion, une douche s’impose donc ! Attrapant sa main une fois de plus, je le traînais à ma suite jusqu’au dortoir, jusque dans ma chambre plus précisément. Ouvrant la porte, je pénétrais cet endroit aromatisé par un parfum de roses qui me chatouillait les narines. Une odeur féminine ? Ah non, ça c’est le spray des toilettes. Laissant mes yeux se diriger vers la tv, je remarquais surpris qu’elle était entière … comment ? Pourtant, y avait eu la hache et tout et tout et … Hum, reportons plutôt notre attention sur Asuka !

- Tu peux prendre une douche, je te passerai des vêtements de rechanges, désolé de t’avoir fait tomber avec moi. Et puis, je savais pas quoi choisir entre ma chambre et la tienne, donc bon … Tu veux quelque chose à boire, à manger, te doucher maintenant ou plus tard ou peut être …

Me rapprochant de lui en agrandissant mon sourire, je passais mes bras autour de sa taille avant de l’attirer vers moi et de m’approcher de son visage si beau, si bien dessiné, si tentant avant de pouffer de rire et de me reculer en levant le pouce. Non, je n’allais pas le violer, ce n’était pas mon genre ! Moi je suis un super héros trop gentil, ascendant de la justice et le viol, c’était un crime ! Retirant ma veste et mon T-Shirt pour me retrouver torse nu, le corps rasé à la perfection, j’ouvris le petit frigo de la chambre et en sorti deux canettes de soda. Lançant une à Asuka, je décapsulais la mienne avant de lui demander :

- On prend une douche entre hommes, Asuka-Kun ?

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sousei Seiki

avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 28/05/2012
Age : 23
Localisation : Quelque part ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom:
★ Age :
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   Jeu 21 Juin - 12:00

Je n'ai même pas le temps de lui demander ou il comptait m'emmener comme ça qu'il me pousse soudainement derrière un buisson avant de se jeter sur moi. Que voulait-il faire d'un seule coup !? Moi qui pensait qu'il n'était pas le genre à sauter sur n'importe qui, m'étais-je trompé ?
Je rougis violemment quand je sens son genoux contre l'intérieur de ma cuisse, près de mon entre-jambe et m'apprête à lui demander ce qu'il était en train de faire - voir même de le repousser en cas d'urgence majeure - mais je me rends compte de sa main contre mes lèvres, m'empêchant d'articuler ne serait-ce qu'un seul mot. Je pâlis, espérant qu'il me faisait simplement une blague puis je vois un beau jeune homme passer tout près de nous et je comprends rapidement qu'il voulait juste l'éviter.
Je soupire, soulagé et attends que mon camarade ne daigne enfin se relever. Finalement, je me lève à sa suite et le laisse m'entraîner vers les dortoirs, tandis que je me demande encore le pourquoi de son geste.
Nous arrivons rapidement à une chambre dans laquelle je pénètre avec appréhension. Était-ce son dortoir ? Pourquoi m'avoir emmener ici ?

- Tu peux prendre une douche, je te passerai des vêtements de rechanges, désolé de t’avoir fait tomber avec moi. Et puis, je savais pas quoi choisir entre ma chambre et la tienne, donc bon … Tu veux quelque chose à boire, à manger, te doucher maintenant ou plus tard ou peut être …

Il se rapproche dangereusement de moi et passe un bras autour de ma taille pour m'attirer contre lui. Je sens mes joues brûler en voyant son visage si près du mien mais il finit par me lâcher en pouffant de rire, le pouce en l'air, comme d'habitude. Dieu, allait-il continuer ainsi à me faire tourner en bourrique encore longtemps ?
Perdu dans mes réflexions, je fais un bond en arrière, complètement surpris et à la fois subjugué, quand il commence à se dénuder sans aucune raison. Il me balance une canette que je n'arrive même pas à attraper au vol, tant mes yeux se perdent sur son torse parfait. Je rougis furieusement, en me surprenant en train de le reluquer mais déchante bien vite quand le soda qu'il m'a lancé s'éclate douloureusement contre mon genoux.

- On prend une douche entre hommes, Asuka-Kun ?

La canette finit son chemin sur le sol et explose littéralement, libérant son contenu sur le bas de mon uniforme et mes chaussures, à mon plus grand malheur.
Je lâche un gémissement de douleur aigu et sens mes larmes monter automatiquement. Stupide féminité ... Mon pantalon poisseux me colle déjà à la peau, la sensation est très désagréable et je ne fais même plus attention à ce que je dis. Le principal c'était de me débarrasser de ce tissu collant. D'ailleurs, je n'avais entendu que la moitié de sa phrase, alors bon ... Je me dirige donc sans plus attendre dans la salle de bain et lance, sans la moindre arrière pensée :

-J’accepte volontiers ...

En temps normal, je ne l'aurais pas plus déranger que ça, je serais reparti dans ma propre chambre et m'y serait changé. Mais la sensation d'humidité autour de mes chevilles me dérangeait au plus haut point. Après tout, c'était lui qui avait proposé. Ça ne devait pas le déranger, si ?
J'ouvre la porte et la referme brièvement derrière moi avant de commencer à me déshabiller. Je fais glisser rapidement ma veste sur mes bras et la laisse tomber au sol, suivie bien vite par ma chemise légèrement tachée de boue. Je déboucle ma ceinture et me retourne soudainement vers la porte pour demander, un peu intimidé :
-Pour les vêtements de rechange, je te les rendrais propres dès demain ... J'espère que ça ne t'embête pas trop ...

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disgrâce et rencontre ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Disgrâce et rencontre ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrigue: disgrâces royales et complots à Versailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Alentours de l'Académie Undai :: Parc-