AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Ven 18 Mai - 14:21

... Bon. Assise en tailleur sur mon lit, une queue de cheval faite à l'arrache - mais j'étais toujours aussi magnifique - et un soda light posé sur mon genoux, en équilibre, je... j'hésitais entre commander un tout nouveau chemisier en poil de chèvre bleus à yeux bridés des montagnes Piouloulou en Slovénie, ou acheter la dernière paire de chaussures à la mode, de sublimes bottes style je sais pas trop quoi (mais on s'en fiche, ça coûtait cher et c'était beau, quoi de plus ?) en zieutant mon téléphone, en me disant que j'aurai pu faire ça dans la salle du Conseil, mais que là, la concentration était plus importante que tout. Oui, pour choisir entre deux articles de mode. Soupirant, je posais le magasine et me laissais tomber sur le dos. Finissant ma boisson avant de la jeter à la poubelle, je contemplais la chambre commune mais vide, que je possédais. La dernière qui étais venue habiter ici avait fui au bout de... trois jours, je crois ! Ensuite, je ne sais pas si elle avait changer de chambre, ou quitté l'école, à moins que ce ne soit celle d'avant... Bref, cela faisait presque deux semaines que j'étais seule, et je m'ennuyais à mourir. Je m'ennuyais même tellement, que je songeais à mettre le feu à une aile du Dortoir pour passer le temps. Bon, O.K, j'aurai fait évacuer, et accusé quelqu'un d'autre, mais ça, c'est pas grave... Donc... Je baladais mon regard sur l'espace à moitié vide de la pièce, et décidais de me bouger un peu. Histoire de... ranger mes affaires ? Tout étais déjà parfaitement en ordre ! Redécorer ma partie ? Pfeuh, c'était une pure merveille, et j'avais la suprême flemme d'aller acheter du papier peint. Alors que pouvais-je bien faire ? Yu'-chan ne m'avait-elle pas annoncé l'arrivée d'une nouvelle colocataire pour moi ? Oh oui, ce serait si amusant !

Je tiltais en entendant des bruits de pas dans le couloir, et m'empressais de me faire une queue de cheval plus qu'acceptable, histoire de pas avoir l'air d'une folle devant un quelconque élève. Me déplaçant plus vite que le lumière, j'ouvris la porte à la va-vite, et tombais sur la femme qui portait le carton d'affaires de ma probable colocataire. Lui jetant un regard méprisant, je m'emparais de l'objet et claquais aussitôt la porte. Et qu'elle n'aille pas se plaindre, sinon elle finit en Jeanne d'Arc sur le bûcher. Je posais donc la chose au milieu de ma chambre, et lus le nom inscrit dessus : Miharu Yamamura. Soit. Japonaise ? Métisse ? Mince ? Gentille ? Je n'en avais aucune idée, mais je le saurais bientôt. De second bruit de pas retentirent, t cette fois, je ne me déplaçais pas pour aller ouvrir. Je savais que c'était mon nouvel ami... Miharu, viens me voir, que l'on joue un peu. Tournant à peine les yeux de mon magazine, une curiosité sans nom m'envahit quand une silhouette féminine se dessina dans l'encadrement de la porte... Bien, maintenant, lumière, caméra, action !

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Sam 19 Mai - 1:54

- J’ai vécu en France trois années mais je suis Japonaise.
elle m'avait répondu s'en vraiment le faire qu'elle petite prétentieuse.

- Nous nous reverrons sans doute un de ces jours, prenez soin de vous Miharu-Onee-Sama.
je ne l'espérais pas. Loin de moi cette enfant. Je ne sais pas si elle ce rendait compte que je ne l'aimais pas. Peut-être que obnubilé par son mépris des autres elle n'avait jamais fait attention à ce que pense les autres de elle. Enfin chacun c'est problème, j'avais les miens et je voulais pas les siens

Me voila donc seul dans le couloir. La Mini-blonde étant partit.
Je laisse échappé un grand soupir de satisfaction. J'allais en fin pouvoir me reposer. Je rangerais mes affaires plus tard, je pensais même pas aller en cours cette après-midi. Quoi que à la réflexion Mini-blonde serais capable de me dénoncé. Enfin avant tout je me doit de trouver ma chambre. Ça serais une Bonne chose. En chemin je croisas fille:

-Bonjour je cherche, la chambre de Miharu Yamamura.

Je ne sais pas si elle comprit le début de ma phrase mais mon Nom la fit réagir. Elle me montra une porte où était inscrit mon non et mon prénom. Juste au dessus était inscrit un autre nom, qui me disait vaguement quelque chose mais je ne n'arrivais pas à m'en rappelais. J'ouvris la porte qui n'avait pas été correctement fermé. En face de moi sur un lit au drap de couleur ce trouvait une jeune femme que, en quittant Paris, je voyais partout: Aria Pandora HIRAZAKI. Un "idole" toute les filles ne juraient que par elle.
Moi qui ne m'intéressait que vaguement à elle...
On se dévisagea, sans méchanceté, simplement comme deux personnes qui allait devoir vivre ensemble un certains tant.
Elle était belle, vraiment belle. Mais bon j'avais quand même suivit un peu sa vie (comment voulez-vous autrement) et j’étais tombé sur une personne qui à le monde dans la paume de sa main. Je soupirai. Au moins j'étais pas avec Naoko. Ce qui est un soulagement en soi.

-Bonjour, Je m'appelle Yamamura Miharu. Et je suis à partir d'aujourd'hui ta nouvelle camarades de chambre.

Je jetait un coup d’œil autour de moi. On voyait que la chambre était divisé en deux partie: l'une vide à l’exception d'un carton se trouvant sur le lit. L'autre décoré avec goût. Le seul reproche que j'aurais put le faire c'était l'auras de Luxes qui planait dans ça moitié.
Je posas ma valise sur le lit blanc qui m'avait l'air drôlement confortable et moelleux.
Je voulais prendre ma douche pour pouvoir enlevé ce tee-shirt, pour pouvoir sentir mon odeur et non la sienne...
Mais je restais car j’attendais que Aria me répondes...

Spoiler:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Sam 19 Mai - 2:42

Et voilà que nos regards se croisent, que je la détaille, qu'elle me scrute. J'adore découvrir les gens, on ne sait jamais à quoi ils vont ressembler avant de les voir en vrai ! Soit. C'était l'heure du show, et je me devais d'être parfaite.

- Bonjour, Je m'appelle Yamamura Miharu. Et je suis à partir d'aujourd'hui ta nouvelle camarade de chambre.


Super ! Je souris d'un air enchanté, ce qui n'était pas trop compliqué, étant donné que j'étais réellement curieuse, et de bonne humeur. Elle avait l'air d'être une gentille fille, nous allions certainement bien nous entendre, si je ne la victimisait pas trop... Et puis, mes jouets commençaient à manquer, autant s'en faire un durable... Je vis à son air intrigué que la partie totalement neutre de la chambre semblait... la rebuter. J'avais presque envie de lui donner de l'aide pour décorer... Non, mais, vous ne trouvez pas que je suis trop gentille ? Oui, moi aussi, je sais. Souriant toujours aussi gentiment, je frappais doucement dans mes mains, le visage rayonnant, et posais les pieds sur le sol frais. Droite, aussi aimable qu'une personne puisse l'être dans ce monde, je la fixais en la détaillant un peu, dans un silence en suspension. Elle n'était ni grosse, ni maigre, juste un peu rondelette, disons. Elle était plutôt grande, et sa physionomie correspondait moyennement à ce à quoi je m'attendais. Elle paraissait plutôt européenne, voiiir... pas du tout japonaise, en tout cas, même si je n'arrivais pas à cerner ses origines. Peut-être adoptée ? Ou alors, ses parents lui ont filé un nom japonais, et elle a fait comme moi, à prendre le nom de celui qui était jap' ? J'en savais rien du tout, j'étais juste sûre que si je ne répondais pas, elle allait m'ignorer. Et je détestais qu'on m'ignore alors que je jouais les gentille. M'inclinant poliment, lentement, je me présentais calmement.

- Bonjour, je suis Aria Hirazaki, heureuse de te rencontrer. J'espère que nous nous entendrons bien, Miharu-San, et que nous passerons toutes deux une agréable année ! Prends soin de moi, je te prie.

Plus agréable, tu meurs... Je relevais la tête et fixais Miharu un instant, et finis par refermer mon magazine. Disons que j'avais désormais une occupation plus intéressante en cours. M'avançant du lit qui étais désormais le sien, je posais doucement ma main sur le carton d'affaire qui l'occupait, et lui demandais gentiment, histoire de ne pas la mettre mal à l'aise.

- Veux-tu de l'aide pour déballer et ranger tes affaires, Miharu-San ? Je serais contente de pouvoir t'offrir une quelconque aide...

Bon, autant commencer à socialiser... Qui sait, peut-être allions-nous devenir... amies ?

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Sam 19 Mai - 5:06

Elle se leva et s'inclina légèrement affichant un sourire enchanté. Après m'avoir détailler une dernière fois:

- Bonjour, je suis Aria Hirazaki, heureuse de te rencontrer. J'espère que nous nous entendrons bien, Miharu-San, et que nous passerons toutes deux une agréable année ! Prends soin de moi, je te prie.

Prend soin de Moi? ce n'ai pas de "Toi" normalement. Bon après réflexion prendre soin de son camarades de chambre c'est aussi prendre soin de soi.

- Veux-tu de l'aide pour déballer et ranger tes affaires, Miharu-San ? Je serais contente de pouvoir t'offrir une quelconque aide...

Ranger? Quand je pense que je voulais me reposer. Mais si je le fait maintenant je n'aurais pas à le faire plus tard. Elle s’approcha de moi, et posa la main sur le carton ou se trouvait les affaires pour la chambre:

-Volontiers, je reconnais que si j'aurais du vider ma valise seul ça aurait fini en catastrophe.

J'ouvris la valise et je tombas sur une lettre. Avec écrit dessus mon ancien nom: KALASHOFT Inahia. Je suppose que Aria avait lut le destinataire, j’espérais juste qu'elle ne me pose pas de question( ce qui est très peu probables). Je la posais sur le lit me disant que j'allais la lire plus tard. Je me retournais face à Aria:

-Bon et bien on commence par quoi? Le matériel pour le dessin. Je vais le poser sur le bureau. La pile de tee-shirt, si cela ne te dérange pas, pourrais tu directement la rangée dans l’armoire?

Pendant dix minutes on fit des allé retour entre l'armoire et la valise, elle critiquant certains vêtement (allant même à en jeter) ou les complimentant (ce qui n'arrivât pas souvent). Au fonds de la valise ce trouvait des croquis que j'avais fait. Je ne me rappelais plus de les avoirs pris avec moi. Tous c'est croquis de pièces vide qu'Il aimait tant. Une larme tomba sur une de mes peintures. Je refermais violamment la valise.

-Cela ne te dérange pas si je vais prendre une douche?


Je n'attendit pas sa réponse je m'enfermais dans la salle de bain. Je me disais que après la douche tout irais mieux. De plus il fallait que je m'excuse auprès de Aria. J'avais été impolie. Pourtant elle avait été super serviable (même si autoritaire). J’espérais n'avoir rien briser de ce qui ce créé (tout du moins si il ce créé quelque chose)

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Sam 19 Mai - 13:12

- Volontiers, je reconnais que si j'avais du vider ma valise seule ça aurait fini en catastrophe.

Oh. Je vois, elle était ce genre de personne, à ne pas savoir où donner de la tête dès que les choses commençaient à s'accumuler. Pauvre petite. Comme je suis gentille et serviable. Alors qu'elle dévoilait le contenu de sa valise, j'eus le temps d'apercevoir une lettre, au nom de... Ka... Kala... Kalashoft ? C'était pas du tout japonais, s'il me semblait. Inahia ? Écriture compliquée pour un prénom... Il faudra faire des recherches... Je pourrais toujours utiliser les fichiers d'élèves, si je veux, afin de savoir qui était cette personne.

- Bon et bien on commence par quoi ? Le matériel pour le dessin. Je vais le poser sur le bureau. La pile de tee-shirt, si cela ne te dérange pas, pourrais tu directement la ranger dans l’armoire ?

Jouant les servantes souriantes, je m'occupais à disposer ses vêtements sur les étagères qui lui étaient accordées d'office. Lorsque je craquais. D'accord, c'est une chose de ranger les vêtements des autres, mais... pourquoi n'avait-elle que de telles... fautes de goûts dans sa valise ?! Alors là, ma langue de vipère ressortit. Pendant dix minutes, elle dût endurer mes réflexion (très pertinentes, soit dit entre nous) sur ses jeans, ses chaussures, son manque de jupes ou de vestes, et parfois, alors, comme une illumination, je tombais sur un quelque chose pas trop moche, pas trop démodé... Mais vraiment parfois. En fait, je dois avouer que la plupart de ses fringues finirent à la poubelle. On s'en fout, quand c'est moche, on jette, et puis, je lui en rachèterai, au pire ! De loin, alors que je posais un pantalon dans le dressing, je vis que tout au fond, sous la couche de tee-shirt que nous venions de ranger, se trouvaient des croquis. Des... pièces vides ? Ah, d'accord, original. Mais je dois avouer que si c'était elle l'artiste, elle dessinait vraiment bien. Et... pourquoi pleurait-elle ? Souvenir douloureux ? Pauvre choute, tout ce que je n'avais pas enduré, moi.

- Cela ne te dérange pas si je vais prendre une douche ?

J'allais répliquer que non, elle pouvait prendre son temps du moment qu'elle n'utilisait pas mon savon spéciale peaux douces, mais... HUM. Mademoiselle décida de ne pas attendre que j'ai ouverts la bouche pour s'enfermer brutalement dans la salle de bain. Ma salle de bain. Enfin, je veux dire notre salle de bain. Toquant doucement à la porte, je maîtrisais douloureusement mon agacement, qui devais légèrement transparaître dans ma voix, tout de même, et la rassurais, même si cela devait être un peu tard.

- Non, ne t'inquiète pas, c'est bon, dit-je à travers la porte. Utilise la serviette propre en haut de l'étagère.

Soupirant, je m'asseyais sur le lit, et rouvris mon magazine, toujours en hésitant... Et puis vous savez quoi ? Je vais prendre les deux. Alors que j'entendais l'eau couler dans la pièce d'à côté, j'ouvris mon ordinateur portable et flânais sur le site de fringues dudit magazine, en ajoutant des tas de trucs à mon panier. A la fois pour moi, mais aussi pour l'autre là, Miharu, qui devait absolument avoir des vêtements convenables pour le week-end, même si elle porterait son uniforme la plupart du temps. Alors que j'entendais la porte s'ouvrir, je m'adressais à ma colocataire, sans me retourner, toujours en train de faire une razzia virtuelle :

- Tiens, je t'ai commandé des trucs, comme j'ai jeté toutes tes... vieilles affaires, il va t'en falloir de nouvelles ! Si tu cherches ton uniforme, je l'ai déjà accroché sur un cintre, dans le dressing.

Plus prévenante, tu meurs. En attendant, j'espérais qu'elle allait me remercier bien bas, et s'excuser pour la scène qu'elle m'avait faite. Ouais, et tout de suite. Pas à genoux, pour le moment, ça la traumatiserait.

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Dim 20 Mai - 6:17


- Non, ne t'inquiète pas, c'est bon,Utilise la serviette propre en haut de l'étagère.

je sentit l'agacement mal maitrisée dans sa voix. Sa avait été toujours un problème, savoir ce que les gens essaye de cacher. J'avais appris à en faire abstraction mais maintenant j'étais devant le fait accomplit. Je m'étais conduit comme une idiote.
Je prit une longue douche qui me redonna des couleurs. Je pris bien soin d'enlever toute trace de maquillage puis enfilait un des peignoirs (qui ce trouvait avec les serviettes)
Je pris mon courage à deux main pour présenté mes excuses à Aria.

- Tiens,
je t'ai commandé des trucs, comme j'ai jeté toutes tes... vieilles
affaires, il va t'en falloir de nouvelles ! Si tu cherches ton uniforme,
je l'ai déjà accroché sur un cintre, dans le dressing.


-C'est très attentionné de ta part. Merci beaucoup. (je crois que parler d’argent avec elle ne sert à rien, je lui revaudrais cela un jour)... Euh je m'excuse pour tout à l'heur j'ai agis comme une enfant. Ça ne ce reproduiras pas (enfin je l'espère). Si tu as besoin d'aide je suis toute ouïe même si je suppose qu'il te sera difficile d'avoir besoin d'aide...Ah oui merci de m'avoir aidée et pour l'uniforme.

Je sortie l'uniforme qui m’allât comme un gant à croire qu'il avait été spécialement pour moi. En me regardant dans le miroir, je fut partager entre me laissé lâcher les cheveux ou les attaché en un énorme chignon. Le chignon fut mon choix.
Quelque mèche ce battant par si par là mais rien de vraiment très grave. Je me coifferait bien tout à l'heure avant d'aller en cours.
J'ouvris la valise, et sortie tous les dessins, croquis qui s'y trouvait. Je décidait que comme la fatigue n'avait pas encore décider de m'approcher de Morphée, j'enjoliverais ma partie. Le gout de Aria rendit ,ce qui aurait finit par être un Bazar organisée, une mini galerie d'art...

Spoiler:
 

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Lun 21 Mai - 21:06

- C'est très attentionné de ta part. Merci beaucoup. Euh je m'excuse pour tout à l'heure, j'ai agis comme une enfant. Ça ne ce reproduira pas. Si tu as besoin d'aide je suis toute ouïe même si je suppose qu'il te sera difficile d'avoir besoin d'aide...Ah oui merci de m'avoir aidée et pour l'uniforme.

Bon. Je vois. Elle avait emprunté un des peignoirs de bains que j'avais commandé avant-hier. C'est paaaas graaave. J'irais juste en racheter ce week-end, si elle les aime tant que ça. Putain, y'en avais que deux ! Tant pis. On a qu'à dire que j'avais prévu, hein ? Oui, je sais, elle s'excuse super gentiment et tout, et moi j'en ai rien à foutre, mais c'est pas comme si je n'avais pas entendu ! Enfin bon. Passons. Du coin de l’œil, je la vis essayer son nouvel uniforme, qui, apparemment, était à la bonne taille. M'enfin, elle n'était pas aussi magnifique que moi, qui, même avec un sac poubelle et des bottes de motardes, était à croquer, n'est-ce pas ? Je vis que Miharu hésitait pour sa coiffure, mais n'intervînt pas. Non mais j'allais pas m'occuper d'elle comme si elle avait quatre ans, non plus ! J'étais assez sympa pour l'aider en déco, rangement et tout, mais pour son apparence, elle devra se débrouiller, point. En observant qu'elle commençait déjà à accrocher ses tableaux n'importe comment sur son pan de mur, j'eus des envies de meurtre. Que je mis dans ma poches avec mon mouchoir par dessus, afin de tout réarranger pour elle. Ce qui, grâce à mon talent naturel, devînt classe et infiniment... parfait. Contente de moi, j'allais à mon tour changer de vêtements au profit de mon uniforme. Le tapotant doucement afin de le lisser - un sale tic que j'ai attrapé en arrivant à Undai - je me décidais rapidement pour une longue queue de cheval parfaitement attachée, et deux barrettes mauves accrochées du même côté qui retenaient les restes de mon ancienne frange. Me tournant vers Miharu, je ne pris même pas la peine de me regarder dans un miroir, me sachant parfaite, je consultais ma montre, et attrapais mon portable en fouillant dedans, à la recherche du numéro de quelqu'un, tout en lui parlant.

- Miharu-San, as-tu vérifié ton emploi du temps ?
demandais-je d'un air prévenant. Il me semble que tu ne reprends pas avant 16h, non ? Néanmoins, je commence une heure plus tôt que toi, cette après-midi... Connais-tu déjà quelques professeurs, ou t'es-tu déjà fait des amis, depuis que tu es arrivée ici ? ajoutais-je d'un air amical.

Je voulais juste savoir si elle avait déjà des alli... euh, amis, afin de savoir si je pouvais les utiliser. De toute façon, je n'étais pas méchante, juste très vive. Passons. Je voulais aussi connaître son degré de sociabilité, mais ça, elle ne le savait pas. Au pire, je n'aurais qu'à lui sortir quelque fiches du Conseil des Étudiants afin qu'elle étudie quelle personne elle voulait sélectionner comme connaissances. Ou alors, je m'en chargerai moi-même, qui sait...


HRP : Non, ça me dérange pas du tout, t'inquiète, en plus, ça correspond parfaitement à Aria de se mêler de la vie des autres alors qu'on lui a rien demandé ! XD

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Mar 22 Mai - 0:56

Elle enfila son uniforme et s’attacha les cheveux.

- Miharu-San, as-tu vérifié ton emploi du temps ? Il me semble que tu ne reprends pas avant 16h, non ? Néanmoins, je commence une heure plus tôt que toi, cette après-midi... Connais-tu déjà quelques professeurs, ou t'es-tu déjà fait des amis, depuis que tu es arrivée ici ?

Elle est vraiment trop attentionné. Mais bon je ne vais pas m'en plaindre.

-Effectivement je commence à 16h. Je ne pas encore eu vraiment le temps de rencontrer des Professeurs et la seul élèves que j'ai rencontrer s’avère être une enfant qui est Mégalomane. Naoko OSHIMA, si je me rappelle bien. Donc à moins que l'on ce recroise (ce qui est fort probable puis que l'on est dans la même classe) et que l’hypocrisie passe mieux que la réalité. J'ai une "amie" autrement non. Je ne crois pas en avoir réellement eu le temps.

je ne crois même pas en avoir la force pour le moment dormir commençais à être une priorité. Je m'assit sur le lit. Essayant de ne pas m'endormir, quand ma main toucha un bouts de papier:

-Oh, la Lettre je l'avais oublier celle-là! Pfft je la lirais plus tard.( vraiment plus tard genre quand je rentrerais de cours et j'en suis même pas sur)

Je me levais parce qu'autrement j'allais m'endormir et que (d'après moi) cela aurait été grossier. On discuta de tout et de rien. Elle me donna qu'elle que renseignement sur certains élèves de l'école. Notamment sur Naoko et son frère Hibari: tout deux à ce prendre pour des dieux (enfin plus lui que elle).
Bonnie une seconde, qui avait déjà connue plus d'une fois l'infirmerie.
Yume une terminal qui, avec Hibari, forme l'élite de l'école.
Elle me parla aussi de l'Arène.
Dans la lettre envoyé par La Directrice de l'école (Dead Master d'après Aria)il était mentionné ce lieu. J’appréhendais avec impatience le jour ou je pourrais entré dans l'Arène, pouvoir voir ma Robe de combat. Mais avant cela il me fallait trouver une personne qui voulais bien m'accompagner.
N'importe qui, tant que je peut taper et frapper cette personne sans remord. Hum, je crois que cela va être difficile puisque j'ai du mal à ne pas aimé les gens.
Je me vois mal me battre contre Aria. Déjà parce qu'elle est en Terminal. Et d’après ce qu'elle ma dit c'est un niveaux qu'il me sera pas tout de suite possible d'atteindre. et déjà c'est une bonne excuse
Déjà si je passe en Première...
Enfin faudrait déjà que je rentre dans l'Arène.
Moi, la fille qui à toujours tout résolue par la Diplomatie, me voila impatiente de me battre. Impatiente de me défoulé.
Après tout il est vrai que je n'ai pas que de l'amour à offrir au monde.
Surtout depuis ce jour...
Je ne pensais pas que la vérité pouvais être une armes aussi dangereuse. Et je l'avais utilisé contre deux personnes en ressentant aucune gêne n'y remord. Quand j'y pense cela ne me fait rien a part juste peut-être je me l'accorde, une certaine joie. Je leur ai détruits leur vie.
Les dommages mentaux que je leur ai fait, seront à jamais graver dans leur têtes et aucun espoirs de guérison. "-Ils l'avaient chercher", voila la réponse qu'on ma donné,"-si tu les as détruit c'est qu'ils le méritaient"

-Aria pourquoi es-tu rentré dans cette école? Il doit bien avoir une raisons autre que ton immenses portefeuilles la preuve je suis la, quoique je ne suis pas le meilleurs exemple qui soit. Dead Master, Comment fait-elle pour nous choisir.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Mar 19 Juin - 21:05

J'étais en train de mettre mon ordinateur portable dans sa pochette en mousse lorsqu'elle me répondit. Alors qu'elle parlait, je consultais l'heure, inquiète de devoir me rendre en cours en croisant la folle meurtrière, l'égoïste de service, ou le mec qui sourit perpétuellement.

- Effectivement je commence à 16h. Je n'ai pas encore eu vraiment le temps de rencontrer des Professeurs et la seule élève que j'ai rencontré s’avère être une enfant qui est Mégalomane. Naoko OSHIMA, si je me rappelle bien. Donc à moins que l'on se recroise (ce qui est fort probable puis que l'on est dans la même classe) et que l’hypocrisie passe mieux que la réalité, J'ai une "amie" autrement non. Je ne crois pas en avoir réellement eu le temps.


Tandis que je fourrais quelques affaires importantes dans mon sac de cours, pantoufles aux pieds, je l'entendis pester à propos d'une ligne. Peut-être devrais-je la subtiliser avant de partir ? Ou devrais-je engager quelqu'un pour la lui voler afin d'en définir son contenu ? Et si c'était une lettre d'amour ? Dieu du Ciel, cela porterait atteinte à ma personne. Afin de tuer le temps, nous parlâmes de la famille Ishinose et de ses désagréables frères et sœurs, tous deux aussi étranges que cruels. Je l'informais aussi de ne pas provoquer Bonnie (seule moi, en avais le droit) au risque de finir à l'Infirmerie jusqu'à la fin de ses jours. Je m'enflammais un peu au sujet de Yume, mais finis par admettre qu'elle était carrément... flippante, parfois. Et puis, vînt le moment où elle voulu en savoir plus à propos de l'Arène et de Deady. J'éclipsais le maximum cette partie, si j'en disais trop, je risquais de me faire taper par Yume. Et se faire taper par Yu', ça revient à crever. Je sursautais doucement lorsqu'elle s'adressa à moi, avec une question des plus communes.

- Aria pourquoi es-tu rentrée dans cette école ? Il doit bien avoir une raisons autre que ton immense portefeuille ; la preuve je suis là, quoique je ne suis pas le meilleurs exemple qui soit. Dead Master... Comment fait-elle pour nous choisir ?

Je faillis éclater de rire devant sa requête, mais me contînt, me forçant à garder une mine sombre et sérieuse, faisant planer le suspens lourdement, afin de faire monter sa tension par pur plaisir de la voir se demander ce que j'allais dire. Puis, finalement, tout aussi sérieuse, je répondis franchement.

- Elle ouvre un annuaire, et elle l'ouvre au hasard, avant de poser son doigt au pif.

J'observais un instant le visage surpris et déçu de Miharu, avant de rigoler aux larmes, me tenant les côtes. Essuyant les perles transparentes qui glissaient le long de mes joues, je me ressaisis, et avec une mine compatissante, me rectifiais.

- Non, je rigole, en fait, elle choisit les dossiers en choisissant une lettre de l'alphabet. Mais sinon, c'est que du hasard, tu sais ! Tu pensais quoi ? Qu'on était tous des Élus ? A part le Conseil des Étudiants, aucun élèves ici n'est exceptionnel.


Je ne m'excusais pas, car après tout, ici, les rêves et les illusions devaient vite être détruits, sous peine de découvrir la vérité bien trop tard. Secouant la tête, je remerciais intérieurement Miharu pour ce petit instant de rigolade, et finis de préparer mon sac.

- Pour répondre à ta question : J'ai accepté de venir ici, parce que je voulais m'amuser. La vie serait trop ennuyante si on ne faisait pas n'importe quoi pour profiter de sa jeunesse. J'ai beau être une garce, je veux vivre
, ajoutais-je avec une froideur non mesurée.

Retrouvant mon sourire d'avant, je la fixais, attendant qu'elle se remette de ses émotions.

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Miharu Yamamura

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2012

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Shadow dream's
★ Age : 15 ans
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Jeu 26 Juil - 10:37

Elle éclata de rire. Moqueur mais je m'en offusqua pas voir même je rougit quand j'entendit sa réponse.
J'étais quand même un peu déçut. Mais il est toujours bon de tomber de son nuage plus tôt que tard...

- Elle ouvre un annuaire, et elle l'ouvre au hasard, avant de poser son doigt au pif.- Non, je rigole, en fait, elle choisit les dossiers en choisissant une lettre de l'alphabet. Mais sinon, c'est que du hasard, tu sais ! Tu pensais quoi ? Qu'on était tous des Élus ? A part le Conseil des Étudiants, aucun élèves ici n'est exceptionnel.
- Pour répondre à ta question : J'ai accepté de venir ici, parce que je voulais m'amuser. La vie serait trop ennuyante si on ne faisait pas n'importe quoi pour profiter de sa jeunesse. J'ai beau être une garce, je veux vivre.


sa dernière phrase me glaça le sang... Cette fille était une personne intéressante. Même si son aura n'était pas très recommandable...
Elle reprit son sourire. Moi j'étaie encore un peu déçut mais cela me passerais. après tout une nouvelle école une nouvelle vie.
Je respirais un bon coup et je lui rendit son sourire. je regardait l'horloge accrocher au mur:

-Déjà 3h00! m’exclamais-je surprise d'avoir parler aussi longtemps avec Aria. Je jetais un coup d'oeil à la jeune femme qui se trouvait devant moi. Elle était bien différente de comment la décrive les magazines. Mais cela la rendait encore moins humaine. Enfin...

-Je sens que je ne vais pas m'ennuyé dans cette école... lâchais-je dans un soupire. Tu dit qu'il n'y à que les élèves du conseil qui sont exeptionelles? Alors je ferais partie du conseil des élèves. Je serais au même niveaux qu'eux.

____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stduncanacademy.forumgratuit.org/
Aria P. Hirazaki

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 20
Localisation : Trop loin pour toi, Honey ~

★★★ Personnage ★★★
★ Surnom: Kasaï no Tsubasa ~
★ Age : 18 pommes de terre et pas une ride 8D
★ Relationship:

MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   Sam 20 Avr - 22:50

Miharu sembla perdre un petit bout de paradis lorsque j'eus répondu. Et bien tant pis pour elle, ma foi. Il ne fait pas bon de vivre dans une illusion, ici. J'eus l'impression de déceler un frisson passer sur elle. Est-ce qu'elle aurait... peur de moi ?! Ha, c'était la meilleure, celle-la ! À croire qu'elle allait me craindre toute l'année ! Soudain, j'interceptais son regard fixé sur la pendule alors qu'elle constatait qu'elle allait être en retard. Elle sembla effarée par l'heure... Je la comprenais, après tout, pour tous ces petits enfants de pauvres inconnus, dépasser l'heure requise pour arriver en cours pouvait changer toute une vie, voir y mettre un terme. Moi, je battait des cils, faisait un grand sourire, ronronnait un bon coup, et je pouvais aller m'asseoir tranquillement, voire sécher facilement le cours.


- Je sens que je ne vais pas m'ennuyer dans cette école... Tu dit qu'il n'y à que les élèves du conseil qui sont exceptionnelles ? Alors je ferais partie du conseil des élèves. Je serais au même niveaux qu'eux.

Haha. Qu'elle était mignonne de croire qu'accéder à un siège des Dieux de l'Académie était si facile... Je laissais un vague sourire condescendant planer sur mes lèvres. Trop naïve. Ça m'attendrirait presque. Malheureusement, ma passion actuelle était de briser les rêves des petits nouveaux qui arrivaient ici pleins d'espoir. Posant impitoyablement mon regard sur elle d'un air déterminé, je martelais mes mots d'une voix glaciale.

- Sache qu'entrer au Conseil n'est pas si facile, petite fille. Ne croit pas que tout le monde soit aussi hypocrite que moi, il y a des gens qui ne se gêneront pas pour te briser le cou au premier mot de travers. De plus, les places sont pratiquement toutes prises, et à moins que Dead Master décide soudainement d'agrandir notre famille de fous, je pense que tu n'y accédera probablement jamais.

Je jetais un coup d'oeil à ma montre, et, pour mette fin à cette conversation sans issue, attrapais nos cartables à toutes les deux, entraînais Miharu dans le couloir, fermant la porte de la chambre au passage et feignit d'être en retard à un quelconque rendez-vous stupide.

- Bon, et bien ! Nous allons être en retard à nos occupations respectives ! Ne t'inquiète pas, nous auront tout le temps de bavarder ce soir, vu que nous partageons la même chambre... Bon, amuse-toi bien en cours. S'il y a un problème, n'hésite pas en parler, ajoutais-je avec un sourire chaleureux.

Oui, je suis bonne actrice. Sur ce, je fis un petit coucou à la jeune fille, lui laissant une dernière chance de parler avant qu'elle retourne en cours. Non, mais, vous pensiez peut-être que j'étais bonne jusqu'à l'accompagner devant la salle ?!

Hrp : Heyyy oui ! Me revoilaaa ! T.T En passant : J'adore ta signature ! Tu es toute grahouw *-* dessus x)

____________________________
Aria Mode : Insane.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonjour, toi ! Tu veux être mon... amie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu veux être mon amie? [PV]
» Personne ne veux de moi comme amie ? (Fiche de lien et de RP de Yuki.)
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Tu veux bien être mon amie ? [PV : Bee]
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undai Gakuen RPG :: Académie Undai :: Dortoirs :: Dortoir Filles :: Chambres communes Filles :: Chambre de Miharu Yamamura & Aria P. Hirazaki-